(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Dictionnaire Cambodgien-Français"

Google 



This is a digital copy of a book thaï was prcscrvod for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project 

to make the world's bocks discoverablc online. 

It has survived long enough for the copyright to expire and the book to enter the public domain. A public domain book is one that was never subject 

to copyright or whose légal copyright term has expired. Whether a book is in the public domain may vary country to country. Public domain books 

are our gateways to the past, representing a wealth of history, culture and knowledge that's often difficult to discover. 

Marks, notations and other maiginalia présent in the original volume will appear in this file - a reminder of this book's long journcy from the 

publisher to a library and finally to you. 

Usage guidelines 

Google is proud to partner with libraries to digitize public domain materials and make them widely accessible. Public domain books belong to the 
public and we are merely their custodians. Nevertheless, this work is expensive, so in order to keep providing this resource, we hâve taken steps to 
prcvcnt abuse by commercial parties, including placing technical restrictions on automatcd qucrying. 
We also ask that you: 

+ Make non-commercial use of the files We designed Google Book Search for use by individuals, and we request that you use thèse files for 
Personal, non-commercial purposes. 

+ Refrain fivm automated querying Do nol send aulomated queries of any sort to Google's System: If you are conducting research on machine 
translation, optical character récognition or other areas where access to a laige amount of text is helpful, please contact us. We encourage the 
use of public domain materials for thèse purposes and may be able to help. 

+ Maintain attributionTht GoogX'S "watermark" you see on each file is essential for informingpcoplcabout this project andhelping them find 
additional materials through Google Book Search. Please do not remove it. 

+ Keep il légal Whatever your use, remember that you are lesponsible for ensuring that what you are doing is légal. Do not assume that just 
because we believe a book is in the public domain for users in the United States, that the work is also in the public domain for users in other 
countries. Whether a book is still in copyright varies from country to country, and we can'l offer guidance on whether any spécifie use of 
any spécifie book is allowed. Please do not assume that a book's appearance in Google Book Search mcans it can bc used in any manner 
anywhere in the world. Copyright infringement liabili^ can be quite seveie. 

About Google Book Search 

Google's mission is to organize the world's information and to make it universally accessible and useful. Google Book Search helps rcaders 
discover the world's books while hclping authors and publishers reach new audiences. You can search through the full icxi of ihis book on the web 

at |http : //books . google . com/| 



Google 



A propos de ce livre 

Ceci est une copie numérique d'un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d'une bibliothèque avant d'être numérisé avec 

précaution par Google dans le cadre d'un projet visant à permettre aux internautes de découvrir l'ensemble du patrimoine littéraire mondial en 

ligne. 

Ce livre étant relativement ancien, il n'est plus protégé par la loi sur les droits d'auteur et appartient à présent au domaine public. L'expression 

"appartenir au domaine public" signifie que le livre en question n'a jamais été soumis aux droits d'auteur ou que ses droits légaux sont arrivés à 

expiration. Les conditions requises pour qu'un livre tombe dans le domaine public peuvent varier d'un pays à l'autre. Les livres libres de droit sont 

autant de liens avec le passé. Ils sont les témoins de la richesse de notre histoire, de notre patrimoine culturel et de la connaissance humaine et sont 

trop souvent difficilement accessibles au public. 

Les notes de bas de page et autres annotations en maige du texte présentes dans le volume original sont reprises dans ce fichier, comme un souvenir 

du long chemin parcouru par l'ouvrage depuis la maison d'édition en passant par la bibliothèque pour finalement se retrouver entre vos mains. 

Consignes d'utilisation 

Google est fier de travailler en partenariat avec des bibliothèques à la numérisation des ouvrages apparienani au domaine public cl de les rendre 
ainsi accessibles à tous. Ces livres sont en effet la propriété de tous et de toutes et nous sommes tout simplement les gardiens de ce patrimoine. 
Il s'agit toutefois d'un projet coûteux. Par conséquent et en vue de poursuivre la diffusion de ces ressources inépuisables, nous avons pris les 
dispositions nécessaires afin de prévenir les éventuels abus auxquels pourraient se livrer des sites marchands tiers, notamment en instaurant des 
contraintes techniques relatives aux requêtes automatisées. 
Nous vous demandons également de: 

+ Ne pas utiliser les fichiers à des fins commerciales Nous avons conçu le programme Google Recherche de Livres à l'usage des particuliers. 
Nous vous demandons donc d'utiliser uniquement ces fichiers à des fins personnelles. Ils ne sauraient en effet être employés dans un 
quelconque but commercial. 

+ Ne pas procéder à des requêtes automatisées N'envoyez aucune requête automatisée quelle qu'elle soit au système Google. Si vous effectuez 
des recherches concernant les logiciels de traduction, la reconnaissance optique de caractères ou tout autre domaine nécessitant de disposer 
d'importantes quantités de texte, n'hésitez pas à nous contacter Nous encourageons pour la réalisation de ce type de travaux l'utilisation des 
ouvrages et documents appartenant au domaine public et serions heureux de vous être utile. 

+ Ne pas supprimer l'attribution Le filigrane Google contenu dans chaque fichier est indispensable pour informer les internautes de notre projet 
et leur permettre d'accéder à davantage de documents par l'intermédiaire du Programme Google Recherche de Livres. Ne le supprimez en 
aucun cas. 

+ Rester dans la légalité Quelle que soit l'utilisation que vous comptez faire des fichiers, n'oubliez pas qu'il est de votre responsabilité de 
veiller à respecter la loi. Si un ouvrage appartient au domaine public américain, n'en déduisez pas pour autant qu'il en va de même dans 
les autres pays. La durée légale des droits d'auteur d'un livre varie d'un pays à l'autre. Nous ne sommes donc pas en mesure de répertorier 
les ouvrages dont l'utilisation est autorisée et ceux dont elle ne l'est pas. Ne croyez pas que le simple fait d'afficher un livre sur Google 
Recherche de Livres signifie que celui-ci peut être utilisé de quelque façon que ce soit dans le monde entier. La condamnation à laquelle vous 
vous exposeriez en cas de violation des droits d'auteur peut être sévère. 

A propos du service Google Recherche de Livres 

En favorisant la recherche et l'accès à un nombre croissant de livres disponibles dans de nombreuses langues, dont le français, Google souhaite 
contribuer à promouvoir la diversité culturelle grâce à Google Recherche de Livres. En effet, le Programme Google Recherche de Livres permet 
aux internautes de découvrir le patrimoine littéraire mondial, tout en aidant les auteurs et les éditeurs à élargir leur public. Vous pouvez effectuer 
des recherches en ligne dans le texte intégral de cet ouvrage à l'adresse fhttp: //books .google. com| 



HYL (W) 

PL 

4326 
.B47 
1902X 



HARVARD-YENCHING 
LIBRARY 




«t 



Harvard University 

LiBRARY 



/ 



cy 



■■' • .V 



i^(Lt4i(niiii/i>à^ )fi 



DICTIONNAIRE 



CAMBODGIEN-FRANÇAIS 



,. 



1 




DICTIONNAIRE 
CAMBODGIEN-FRANÇAIS 

PAR J. B. BERNARD 

MISSIONNAIRE APOSTOLIQUE AU CAMBODGE 




HONGKONG 

] fAPRlJASB^R DE LA SoCIÉTÉ DBS MlSSlONS ÉTRANGÈRES 
1902 



aJ 



'•• C! -. 



1 
1 



'*'?&'&1^«^ 
•^® 






V^. 



ÉLÉMENTS 



DE 



L'ECRITURE CAMBODGIENNE. 



La langue cambodgienne peut être rangée parmi les langues monosyllabiques, bien 
qu'elle ait quantité de mots polysyllabiques. Elle se prononce recto tonOy comme nos 
langues européennes. 

L'écriture cambodgienne s'écrit de gauche à droite, comme le sanscrit et le pâli 
( d'où elle tire en grande partie. son origine ) ; son système orthographique très ingénieux, 
semble au premier -abord très compliqué, toutefois un léger examen suffit pour montrer 
que cette complication est plus apparente que réelle. 

CHAPITRE PREMIER 

De l'alphabet. 

§ L -^ L'alphabet cambodgien se compose de trente-deux consonnes et d'une tren- 
taine de voyelles ou diphtongues ; elles sont indiquées dans le rang qu'elles tiennent 
ordinairement, avec leur valeur équivalente en français. 



Article Premier. 
Consonnes. 



Les consonnes proprement dites sont ainsi réparties : 
Gutturales H S fi UJ h 
Palatales C à nU fQ 



qui se prononcent kâ khâ ko kho ngo 

châ chhâ cho chho nho 



Cérébrales M n 2j OI Wl 



Dentales 



Labiales 



u d n n y 



Non classées tU i OJ 3* ftj tD ÇJ 



91 



9f 



»» 



9> 



ff 



9> 



»9 



>» 



dâ thâ do tho nâ 



ta thâ to tho no 



bâ phâ po pho mo 
io ra^lo vo $â hâ lHk 



6 — 



§ II- — Ces mêmes consonnes, se prononçant de la même façon, mais accompagnées 
d'un signe que les Cambodgiens appellent chϞng (pied) ; 

n I o ^ i/ kâ khâ ko kho ngo' 

ocdcvum ^^ ^^^^ ^f^ ^^^ ^^ 

S £ ^ ^ ftfi dâ thâ do tho nâ 

CT è S S ^ ta thâ ta tho no 

HJ â 2 n 5 bâ phà po pho mo 

m 

tUJ ' jy ^ ^Mî {^ ^ 10 ro lo vo sa ha lâk 

§ III. — Les Chœiing (pieds) séparés de leurs caractères. 

Chceûng ngo ^ pied du caractère ngo ul 

„ cU U „ „ chd 

„ chhâ J^ „ „ chhd C 

„ cho u „ ,, cAo w 

„ nAo -» „ „ nJio fQ 

M ^â €i „ y, dâ ti 

„ thâ «* et ^ „ „ thà d 

>, ^Ao ^ „ „ /Ao Q 

„ wo ^ „ „ no £ 

i> *2 J »> u bd a 

» /^*^ u3 „ „ phd d 

„ P^ /, M », po n 

„ mo ^ Il II wo y 

„ «c; j ,1 I, «0 tu 

Il 'o ^ „ „ /o c\J 

i> vo é >i II î'o 4 

>i si j „ „ sa {\J 






- 7 — 

11 faut ajouter le pied du caractère ro [^ , qui s'appelle krâveat (ceindre), parce qu'il 
se place toujours devant et ceint, pour ainsi dire, les caractères qu'il affecte, lesquels 
sont au nombre de 12, savoir : 

& & & (?■ ^ & & & ^^ C" & ^ 

krâ kro ngro chrâ chro ira tro nro prâ pro mro srâ. 

Remarques : 

1° Certaines consonnes, comme on vient de le voir, consistent en un signe unique; qui 
es^le corps du caractère lui-même, comme 3 khà, tD ha, Ç\S\ na, etc. D'autres ont un 
signe surajouté, qui s'appelle sâk, ( cheveu ), s'il est placé en haut du caractère, Ex.: 
n kâ, Tk ko, à châ etc. ; tandis qu'on le désigne par le nom de chœûng (pied ), s'il se 

trouve placé au-dessous ou à côté du caractère, par ex.: 9 to, fi no, y tno, Uf bd, tUT 
to, etc. 

Lorsqu'un caractère n'a pas de pied spécial, comme : ^ kâ ÎS ko, T) pho, on em- 
ploie le caractère lui-même en guise de pied, mais en lui retranchant le sâk ( cheveu ) 
comme il sera' dit plus loin. 

2° Le sâk ( cheveu ) fait toujours partie du corps du caractère ( à moins que celui-ci 
ne soit employé comme pied et placé au-dessous d'un mot ) ; tandis que le chœûng 
(pied) est le signe employé pour remplacer le caractère qu'il représente. Quelquefois 
il s'ajoute au-dessous de son propre caractère, pour aider à le distinguer plus facile- 
ment d'un autre et éviter toute confusion. Il n'y a d'exception que pour les caractères 

rn nho, O thâ, CU tho, Çî lâk, lesquels sont toujours accompagnés de leur pied, pour ne 
^s être confondus avec les caractères po et 9 to. 

3° Pour faciliter l'étude des consonnes combinées avec les voyelles, on les divisera 
en deux catégcries : 

a ) Celles dont la voyelle inhérente est en â^ comme n kâ, châ, t] dâ, {\J sa, etc. 

b ) Celles dont la voyelle inhérente est'en 0, comme fi ko, q ngo, & no, y mo etc. 

Par voyelle inhérente, on entend le son de voix en â ou en 0, avec lequel chaque cara- 
ctère, pris séparément, doit être prononcé. 



— 8 — 



Article Deuxième. 
Voyelles et diphtongues 
v^ I. — Les voyelles et diphtongues employées, et qui ont une forme spéciale sont 

èy 6k au ruk ru liik lu é ay ô au 



Ces lettres sont les seules qui doivent toujours s'écrire de la même manière, sans 
admettre aucun autre signe, c'est-à-dire qu'elles ne subissent jamais les combinaisons 
ci-dessous. 

§ II. ~ Les modifications ou combinaisons de la voyelle H a, sont au nombre de 
i8, savoir : 

H Hl H H H H H tH tH] tH fw ^H tWI t«^ H H m Hz 
àaïïyôâuuobié é ê ay ô au (6fn ^m âm H (ou) Us. 

Ce sont les combinaisons employées dans les satra khmêr (livres cambodgiens) ; mais 
l'usage a introduit peu à peu deux autres signes-voyelles, qui porteraient à 20 le nombre 

des combinaisons, ce sont les signes «# t^ et ( T t^a, comme dans les mots fk ktl, soit, ou 

bien ; [Jîà rilong, histoire •; (f^îà ktlbng, s'échouer ; (9Tâ ttlàn, presser ; (uT chila, 
croire. — Comme ces signes ne se rencontrent que rarement, il suffit d'en faire mention. 

§ III. — La voyelle H à n'ayant pas de correspondante dans la catégorie des carac- 

m 

tères en 0, c.-à-d. dont la voyelle inhérente est en 0, on la modifie par le moyen du signe 
^, ou du signe n, appelés sHmlïip, (tuer). Le signe ^ se place tpujours au-dessus 4u 
caractère, tandis que le signe » peut être mis indifféremment au-dessus ou au-dessous 

du caractère qu'il affecte. La voyelle fi a se combine donc ainsi sous l'action du sAmUip. 

H fh H H H H H tH {«^ tH Th ^H tJTl jîi H H ;fl Ht 
éa 2(ou)i^ i tt û uo œû ié ^(ou)i ê ey U ou ^m dm eâm àioJiéâs, 
Ces modifications de la lettre Si à ne peuvent être employées seules que si elles for- 
ment un seul mot, comme [ffl au habit ; ttiy êm, doux ; HU ^m> pagayer. Même dans 
ce cas, si elles ont une équivalente parmi les voyelles de forme spéciale, on se sert de 
préférence de ces dernières ; c'est ainsi qu'on écrit ordinairement ^7 afi, habit; x^y êm, 

m 

doux; ^tJ Sm, pagayer, etc. 



- ^ - 



Article Troisième. 
Voyelles Jointes aux consonnes. 

Il n'est pas nécessaire de donner ici, en son entier, ce qu'on pourrait appeler le syl- 
labaire cambodgien, c'est-à-dire la combinaison de chaque consonne en particulier avec 
toutes les voyelles ou signes-voyelles ; quelques exemples de combinaisons suffisent, pour 
chaque catégorie de caractères dont la voyelle inhérente est en â^ ou en o. Avec ce mo- 
dèle, il sera facile à l'étudiant de compléter le travail, on peut même dire que cet exer- 
cice, fait avec l'aide d'un bon professeur, est indispensable, si l'on veut obtenir une 
bonne prononciation. 

I. — La série des modifications pour le caractère n kâ est celle-ci : 

h îY) n fi n n n tn tn'l tn In ^n iîti irrl n n m nr 

? u VI J r 

kâ ka kè key ko kâu kuo kb kié ké kê kay ko kau kôtn kâm kUm kH 

De même pour tous les autres caractères en a, tels que : 

khd châ chhâ dâ nâ ta thà bâ phâ sa hâ tàk. Ex.: 

S n d 3 â S S (d (S'i (d (S b (n (d â 9 8^ Sr 
khâ kha khï khëy khô khâu khuo khb khié khé khi khay khô khau khôm khâm khâm kkâ 

01 ô tô to"! tO Î^O ^0 toi 

châ cha cK6 chïy ckô châu chuo chb chié ché chê chay chô 



jn 



C £ C C 
chhâ chha chhë chhèy chhH chhàu chhuo chhb chhié chhé 






(C 



IC] 



(C 



M tn a a a a ti ta jm'] 

r u VI J 

dà da de dèy d6 dâu duo db die 

(xTi cirn ç^ çÎt) Ç)Si Ç)Si çin içù) 

r y VI 
nâ na ne nïy nl5 nâu nuo nb 



tS fO Vi fi S) 



fi 






ta ta tï tïy t'a tçlu tuo 

C IC I • • 6 1 w • . • 



iô — 



II. — Pour les caractères dont la voyelle inoérente est en o, tels que : 

ko kho ngo cho chho nho do to tho no po pho mo io ro lo vo, les combi- 
naisons sont les suivantes : 

n m R R n n fi tfi (fi'l (fi l'fi ^fi im iH fi n m fit 

ko kéa kl(o\i)k1l ki kH kû km kœû kié ki(ou)kî kê key kit kou kûm kim kcâm keà(ou)keds 

ujimujujujujujtiij (ujI cuj t\n )vj (un . . . 

1 u u J 

kho khéa khi khi kkû khû khuo khœû khié khé (ou) kht khê khey khit . . . 

h ir\ h l h h h (h ih\ ta ih )h ih\ ■ - ■ 

r 1/ VI J 

ngo ngéa ngî (ou) ngii ngi nglù ngû nguo ngœû ngié ngé(ou)ngi ngê ngey ngû 

au fun rilj roj riu ruLJ roj (ou tnu'] ic\SJ inu . . . 

chho chhéa chhî chhi chKû chhû chhuo chhœû chhié chhé chhé 

Il en est de même pour tous les caractères dont on a parlé plus haut. 

Il est bon de noter en passant que le signe 1 s'appelle iéa, les signes «^ et • sâk 
kebis, le signe ( bâng chhœû, le signe ? rHik chœûng, les signes « ♦ dam et enfin 
le signe t rei mûk. 

Article Quatrième. 
Groupes de Consofifie%, 

1° Lporsque deux consonnes se suivent et qu'on ne doit pas faire sentir la voyelle 
inhérente de la première, on écrit alors la deuxième consonne, ou plutôt le pied qui la 
représente, au-dessous de la première, laquelle perd alors sa voyelle inhérente et se 

prononce avec un e muet, ou bien même sans aucune voyelle. Ainsi on écrit n fi fU 
et on prononce kenâ kemo senâ ou bien knâ kmo snâ, mais rarement hânâ sânâ. 

2° Les groupes des consonnes les plus usités sont : 

nrnfifi nfflnfegssrâuj s s 

kebâ kedâ kemo keno kenga kengo krâ kro khchâ kcho khio khlâ khlo khnho khva 

UJOrrGfdtj t3 z ç\i5 z ojj z aucou 

Jtj^^*\^rur^ #\^-4 -4.^ «è-J . J 

khvo chbà chrâ chro thlâ ihlo chhlâ chhlo chhmâ chhmo chhnd chhno chhvâ chhvo 



— if — 
y & !h & "J â i3 '^ 5 «MJ ar nj w w 

meno mero prd pro phio phlâ phlo phsà phto sbâ skâ sko smâ snâ 

eu fu Tctf w fu fif Pi fc fç dr tj a tj 

sto sko srâ sngâ svâ iebâ tend ira tro thbâ thlâ Mo thmâ. 

3° Tous ces groupes subissent les mêmes modifications que les simples consonnes, 
et se combinent d'après les mêmes régies, selon que leur voyelle inhérente est en 
a ou en o. 

4° Exemples de combinaisons de groupes de consonnes en a : 



n fn n fi n n n tn tn") tn î^n h ifo ifd 

I \j U 



" I 

kedâ keda kedè kedty kedô kedâu keduo kedb kedié kedé kedd keday' kedô kedau 



n n fn nr 

€i €i €i €i 

kédôm kedâm kedim ked)i 



n fn n n n n n tn m"] m ?^n ^n 

•/ é/ é/ ^ ù/ ù/ ù/ ù/ ù/J •/«/«/ 

r 1/ w 

kengâ kenga kengë kengëy kengô kngâu knguo kngb kngié kngi kngî kngay 



'kngô kngau kngl6fn kngâm kngdm kngH 

|ri fn P (^ (ri fi P fp .(0 'f» ^ ^É' ^b 

r y u 

krd kra krï krëy kr'Ô krdu kruo krb krié kré krê kray krô 

<[rri- ^ p > [rt. 

krau krl6m krâm krtint krd 



5° Exemples de combinaisons pour les groupes en o : 



tffl in in h 

AJ A A A 



fifnfifififfff tff 

-l -4-4-1-^-4-4 -4 

f U U 

kemo keméa kemï kemi kemû kemu kemuo kemœû kemié kemê keniè kemey 



o o 4- 



ftn {H ff ff m fit 

-4 -4-4-4-4-4 

r 

kemû kemou kemùm kemâfn keméâm kemeâ 



— •kà 



coj oin rilî aiî au au roj {oîi jau) tau 

cAAho chhnia chht$à chhni chknû chhnû chhnuo chhnœû chhnié chhné 

Tau ^au ican taul au ni; can aut 

chhnê chhney chhnû chhnou chhMm chhnâm chhneâm chhnéâ 

& (^ (^ (? & & & f(^ {&!) ffe» 1% • • • 

r y u 

mero meréa tnerî meri merû merû meruo merœû mené meré merê 

De même pour tous les autres grouper, en o. 



Article Cinquième. 

Remarques sur V Orthographe. 

1^ Lorsque plusieurs consonnes se suivent dans un seul mot, et qu'on doit prononcer 
chaque caractère avec sa voyelle inhérente, on écrit alors chaque caractère sur la même 

lignOi c'est-à-dire, à la suke. Exemples : H£JT1U ânuphéap, puissance ; fS]fC\C\J ^kas, air; 

H£R khmnût, idée, jugement ; td^lDâ dâmnëng, nouvelle ; 1S&ff*\ kônonia, compter, ex- 

f 

primer etc.. etc.. 

2° La consonne finale d'un mot, si elle n'est accompagnée d'aucun signe-voyelle, perd 
toujours sa voyelle inhérente pour ne garder que sa valeur absolue ; c'est ce que montrent 
les exemples ci-dessus ânuphiap, akas, etc. qu'on ne doit jamais prononcer ânuphéapo, 
akasât etc. 

3° Lorsque, dans le même mot, une consonne est suivie de la voyelle H à^ c'est 
cette dernière qui est employée comme pied. Ex.: 
(fUn s^A> demain ; fUU sSâp^ haïr, détester ; ai loâ ou tôâ, beau, etc., on n'écrit pas 

ftDfnn WHU ajH . 

4^ Dans l'écriture cursive, les mots ne sont pas, ou du moins rarement, séparés les . 
uns des autres. Il arrive quelquefois que la syllabe finale d'un mot est liée à la syllabe 
initiale du mot suivant, de sorte qu'il devient difficile de distinguer le commencement 

d'un mot. Ex : (J&à fniln iingy ne pas savoir. 



— 13 — 

5^ Le signe qui remplace le caractère J ro, d^s un groupe de consonnes, est tou- 
jours placé avant, et entoure le caractère auquel il est joint. Exemple • P p 1^9 ^^^ 

chrâ proy etc.. Il peut se placer aussi devant un groupe de consonnes superposées, 
comme fufmd sangkréach, prêtre ; yÊî môntrey, les autorités ; ufuDU 6«nAr«^, domp- 
ter ; HlOkÊtU achëntrayy sans cesse, etc. 

6° Le signe ^ appelé répha, dont on ne se sert que rarement, est quelquefois ajouté 
sur le caractère J ro, comme dans les mots QJ tf^àr, prière ; ÇT\S peâr, cou- 

leur ; f]S veâr,' liane, etc. Quelquefois il représente le caractère J ro lui-même, lors- 



o t 



qu'il se trouve après une voyelle. Ex.: jyinOTîà «^ kômbang, mystérieux, ff) kar, travail... 

r 

7° Les signes .^ et " , appelés siml&p, placés sur un caractère, en changent la 
valeur ; c'est-à-dire que d'un caractère en 4, ils font un caractère qui doit se combine^ 
selon les règles d'un caractère en o, et réciproquement. Nous en avons déjà vu un exemple 
pour la voyelle H à. Les caractères fUitH; sây hâ, n'ayant pas d'équivalente parmi les 

consonnes dont la voyelle inhérente est en o, on les transforme^en les surmontant des 

signes dont nous venons de parler; le signe *« peut être placé sur ou sous le caractère, se- 

Ion la commodité graphique. Ex.:fU flTl fU fU HJ fU etc.. so séa si si sft su ... 

^^g- ^M& ^^^ ^^M 

tn UTl iS) tn, ho héa hï hi 

n n 

8° a) Le caractère U bd, est souvent aussi changé en po ou pâ, par l'effet du 

n n n n n 

sHtntâp. Ex.: vtVCM pdbêl, raie, (poisson); Utf; pàm, bastion ; tSff)&) pônman, combien. 

t 
6) A la fin d'un mot, ce caractère se prononce toujours p. Ainsi on écrit fUlU (^pU 

OnU et on prononce sdHp bap cKâp, et non sdab bab châb. 

c ) On ajoute ordinairement un petit trait sous ce caractère, mais toujours à droite, 



— 14 — 

dans les combinaisons suivantes : tT),(iTl, ba,bau,SL6n d'éviter la confusion possible avec 
Cn^JCHî cha, chau. Ainsi, par ex:, dans les mots \^fT] 6ïnA, tirer, et CTirn chânh, perdre, etc. 

9° On emploie le signe • pour rendre brève une voyelle longue de sa nature ; il se 

met au-dessus de la lettre. Ex.: C\J1U mourir ; ÇOT\ tâk, disposer ; njlU écouter, etc. 

Lorsque ce même signe est sur une consonne en o, il lui donne un son particulier, assez 

difficile à prononcer, mais équivalent à peu près à eS. Il en sera question plus loin. Ex : 

t t t 

tTïfi keât, il, lui ; tVifU *^^» déterrer ; JIU reâp, compter, etc. 

lo^ Le signe r appelé reâ fnûk, s'il suit un caractère, lui donne une prononciation 
très brève et pour ainsi dire saccadée. Exemple : S^s khlA, les uns, quelque : {us chi, 

ru 

savoir ; [ (J t nielï, ainsi ; iZ t chki, brûler, etc. 



ru 



11° Placé sur une lettre qui se trouve à la (în d'un mot, le signe ^ indique que 

cette lettre est muette. Ainsi on écrit UJ5T [fini {AT et on prononce bon, treâp, ké 
(ou) Ai, et non bônoi, treâpoi, kéio. 

12° On met le signe «r sur un caractère qui, à lui seul, forme un mot, et quelquefois 
aussi sur un caractère qui doit se prononcer avec sa voyelle inhérente. Exemple : 

(tiJ fi m, (làr ta tou, continuer sa marche ; ôfUTl nona (ou) fhana, qui ; nQnJSrWrU, 
kâ ban del, cela se peut aussi. 

13° Le chiffre \q ( deux ), employé comme signe orthographique, indique que le mot 
après lequel il se trouve, quoique écrit une seule fois, doit être doublé ou répété. Par ex : 
JTlÇn[oriU{Cn^3àW)rUrU-'- Hnh prUp chau îng êng dêl... Je vous préviens que vous... 

14° Le chiffre <) ( un ) est quelquefois employé pour remplacer le caractère (J m(5, 

abrégé de yj mûy. Ex : {«J ^ filH ^ filfl, dàr w» neïik, w» ne»k, marcher un à un. 
On peut écrire aussi : Hntnn, neâk m6 neâk, tout individu. 



— IS- 
IS" Dans les saira, les caractères J J [f), ro vo hâ, sont souvent ajoutés à la fin de 
certains mots ; mais, comme ils ne se font pas sentir dans la prononciation, ils ne sont 
point obligatoires. Ainsi: ffiLD, tffi> tQLD ? ^ mais, tou, aller, thvϞ faire, 

qu'on peut écrire simplement îfîjfffijfQ- ( Le dictionnaire donne ordinairement ce 

dernier mot avec un v {thvœûy) pour traduire plus fidèlement les caractères ; mais, dans la 
prononciation, cette lettre ne se fait presque pas sentir.). 

i6** Le pied du thâ ®", ainsi que le caractère" ^ khâ, se placent fréquemment 
au-dessous des mots terminés par & ^ f\f ta kd ko. Ainsi : rnSS médecin ; (OR 

meât bouche ; (JH fn)ik visage ; jn9pn »lik^ page. Mais ceci se rencontre assez rare- 
ment dans récriture cursive, et l'on peut écrire simplement THRytriR ^tc, sans rien 

ajouter. Ainsi il est superflu d'écrire {ÇLO té, ou lïiif) thvceû, avec le {f) hâ ; 

j 

ce mode d'écriture n'est pas conforme à l'étymologie du mot. Ce même caractère est 
muet dans Lflà luong, roi, l'usage a' introduit cette orthographe pour distinguer le 



u 



titre du roi du titre des fonctionnaires, par ex: ruànnriiJ*!) luong reàk réachéa. 

u u 

Mais on écrit très bien fUnnjlCpT, s)5k sabaiy bien portant, avec le pied du kho ^ 

au-dessous du H kâ, parce que ce mot vient du pâli fUTl s6kMng, qui veut dire 

bien portant, et aussi pour ne pas confondre avec rjp sôk (ou) iôkréâk qui désigne le 
jour de la semaine ( vendredi ). De même Hu ^w^, corps, doit s'écrire avec le pied 
du n ko sous le à ngo, par ce qu'il vient du mot pâli S-îh ângkeàng, qui signifie corps. 

17° L'emploi de la lettre y tno, est également facultatif dans les 15* 16^ et 17*^ 



e n 



combinaisons. Exemple: g y (ou) 2 khnhômyinoi; HfUDO (ou) HtTlO Hmnach puissance; 

ûnU ( ou ) u) KnU châmrêap, s'adresser à, etc.. 
r î^ 

Outre les combinaisons et leurs diverses formes qu'on vient de voir, l'usage en a 
encore introduit beaucoup d'autres, que ceux qui connaissent l'alphabet régulier appren- 
dront facilement avec un peu d'exercice. 



— i6 — 



CHAPITRE DEUXIÈME 

Transcription des caractères cambodgiens en caractères latins. 

Leur prononciation. 

Le Cambodgien, comme les autres langues de l'Extrême Orient a été transcrit^ à 
l'usage des Européens, en caractères latins, avec un système de signes conventionnels pour 
marquer l'accentuation et la prononciation des diverses consonnes soit isolées, soit 
combinées avec les signes - voyelles. Evidemment, ce procédé n'est pas par&it 
de tous points, et il ne résout pas toutes les difficultés de la prononciation. Tel quel, 
cependant, il est singulièrement utile pour entreprendre l'étude sérieuse de cette langue; 
on peut même ajouter qu'il facilitera beaucoup la connaissance exacte des caractères et 
des combinaisons auxquelles il s'applique. 

Voilà pourquoi des personnes compétentes consultées ont proposé, non sans 
raison, de faire quelques légers changements à l'orthographe d'un Dictionnaire manuscrit 
cambodgien-latin, composé anciennement par les Missionnaires du Cambodge et 
dont .on s'est beaucoup servi pour le Dictionnaire actuel. On a donc jugé expédient de 
traduire les mots qui se rapportent à la 3® combinaison en â par l'è bref, au lieu de S, 
et d'ajouter, pour compléter la série des 18 combinaisons, les lettres ô^ û et (»û, afin de 
mieux faire saisir, par la simple transcripion en lettres latines, la valeur de ces caractères 
cambodgiens eux-mêmes* 

Pour se former à une bonne prononciation, quelques exercices de lecture, d'abord 
sur les combinaisons de chaque consonne en particulier, ensuite sur le tableau imprimé 
ci-après, et cela, à l'aide d'un Cambodgien autant que possible, donneront de meilleurs 
résultats que toutes les explications techniques et purement spéculatives. Qu'on 
s'applique surtout à bien remarquer la différence de prononciation entre deux consonnes 
dont la voyelle inhérente est en à pour l'une, en pour l'autre. Quelques brèves ex- 
plications paraissent devoir suffire pour compléter cette étude personnelle, explications 
relatives à la valeur des lettres et à l'ordre qu'elles occupent, ainsi qu'aux différents 
accents destinés à représenter les 18 combinaisons* 



Article Premier. 
Consonnes. 

Les consonnes n'offrent, pour ainsi dire, aucune difficulté, un grand nombre se pro- 
noncent de la même manière en cambodgien et en français, comme b, k, /, m, n, p, 
r, s, t. 

H. — Il est toujours fortement aspiré, qu'il soit placé au commencement d'un mot, par 
ex.: hâc comme ; hau appeler, ou qu'il se trouve après une consonne, comme dans les 
aspirées, khâ, kho, phây pha, thâ, tho etc ... 

CH. — Dans chd ou cho^ ch est toujours mouillé, comme en annamite. Il a la même pro- 
nonciation que dans le mot chœur tel qu'on le prononce dans certaines régions de l'ouest 
de la France. — Mais ce n'est pas exact de le prononcer tio, comme font certains 
Européens. 



— 17 — 

■ 

CHH. — Dans chhâ ou chhoy il doit se prononcer à peu près comme nous ferions en fran- 
çais pour ces trois lettres tchy prononcées d'une seule émission de voix ; par ex.: chhâ^ 
chha, chhëk, chhïyy etc ... Prononcer tch comme dans les mots TcAonKin, Kouy/cAeu. 

NG, — Comme en annamite, ng a un son nasal qui n*a pas de correspondant en français, 
il faut prononcer sans interruption les deux consonnes ng dans Tordre où elles sont 
écrites ; qu'on s'exerce donc à prononcer ngOy ngêa^ ^gik, ngi, etc ... 

NH. — A la valeur du ng français dans les mots mag^wanime, compag^won. 

V. — Au commencement ou au milieu d'un mot, le v est un peu affaibli et se rapproche 
du w anglais. Ainsi, véa, lui ; sva, singe ; svai, mangue. A la fin d'un mot, il correspond 
à peu près à Vu allemand ; dans le Dictionnaire, il est rendu par la lettre u, qui doit de 
prononcer ou. 



Ainsi : fg jj khiêu bleu; f)lC\j\j komsiéu, vase. 



Le caractère [f) hây avec le pied du j vo^ donne à peu près le son de 1'/. français. Il 
ne se trouve guère que dans les mots suivants : fOnUTlT c/ww/at, gouverneur ; {(JiUTl 
cA««/!?a, titre du mandarine ; LDà fong, troupeau; (tnîà/î/ô«^, monnaie siamoise. 

Remarques, — 

1° En cambodgien, le 6 et le ^ se confondent souvent dans les mots commençant par 
bôm, p^m; aussi, d'après les achar, peut-on dire bambêk ou pâmbêk, séparer; bUmbUt^ ou 
pSmbkt, faire disparaître; bUmbau ou pâmbau, allaiter, etc. 

z^ Il efl est de même pour le d et le t. Ainsi, d^mbâul, ou tâmbâul, toit; dâmrey, ou 
tâmrey, éléphant, etc. 

3° Les lettres r et l sont également facultatives dans certains mots, comme roléay, 
fondu; rebâng, haie; remiél, faire tourner; roUl, glisser; rontiét, safran, etc. qu'on peut aussi 
prononcer lebâng, lemiét,,. 

4° Les mots précédés du krâveât ro tels que krâ, prâ, srâ, etc. sont ordinairement 
transcrits dans le Dictionnaire avec un â, ainsi: krâbey, prâteà^ srânHk etc.. mais dans la 
conversation, la voyelle inhérente à se fait très légèrement sentir et devient pour ainsi 
dire un e muet, et Ton prononce à peu près krebey, preteâ, srenôk, etc... 

On ne peut établir de règle pour un usage qui varie quelquefois d'une province à 
l'autre; il suffit de savoir qu'en prononçant d'une façon ou de l'autre, on ne commet pas 
d' incorrection. 



— i8 



Article Deuxième 

Voyelles, 

Les voyelles employées pour transcrire la langue cambodgienne en caratères latins 
sont: a e i a, avec ou sans accent. 

§ L — A, Â, Â, A. 

I 1° A, sans accent, est long et ouvert comme dans table, sable. Voir ci-après : Exer- 
cice de prononciation 2® combinaison en â. 

2° AY,a comme le précédent (les deux lettres se prononcent séparément); l*^' se pro- 
nonce comme en français. (V. 12* C" en a.) 

^^ AUy a comme pour le précédent, Vu se prononce ou. (V. 14^ C" en â. 

II 1° 2I, produit parla présence de reH niûk * ou par le signe bref, a un son final ouvert 
et très bref, on y ajoute quelquefois le caractère sa ou son pied, mais il ne se fait pres- 
que pas sentir dans la prononciation. ( V. 18*^ C" en 5. ). 

2° AM, a bref comme le précédent, Vm se faisant légèrement sentir. V. 17* C** en â. ) 

3° £i4, précédé d'un e muet, sur lequel on appuie légèrement pour prononcer S 
fortement et avec une sorte d'aspiration finale. ( V. 18^ C". en 0. ) 

III i^ A, long aussi, mais beaucoup plus fermé que Va sans accent ; il tient pour ainsi 
dire le milieu entre Va et Vo français. ( V. i^ C° en a. ) 

2° Au, aussi fermé, mais un peu plus long que le précédent ; il se prononce avec 
une seule émission de voix. ( V. 6® C° en 5. ) 



vy yj 



IV 1° i4, ÀM, produit par le signe • est bref, mais aussi fermé que le précédent. Ex. 
pr^k, couvrir ; k^p, enfouir. 
\j 
2° EA a un son particulier assez difficile à saisir; les deux voyelles se prononcent d'une 
seule émission de voix, Ve muet est à peine sensible, l'a est un peu moins bref que Tï, 
mais aussi fermé que Va. 

§ II. — É, Ë, Ê. 

I i*^ É a la même valeur que Vé fermé français dans fidélité'. ( V. 10* C° en â. ) 

2° É produit par le bâng chhceû des consonnes en 0, est plus fermé que le précédent, et 
il se trouve parfois transcrit, dans le Dictionnaire, par l'î, avec lequel il se confond~dans 
certains mots. ( V. 10® C". en 0. ) 

3° ÉA, comme le premier é fermé ; appuyer légèrement sur Vé, tout en laissant, pour 
ainsi dire, expirer la voix sur Va, ( V. 2® C" en 0. 

II E, EYjï est bref et à peu près de la même valeur que Vé fermé des consonnes en a. 
( V. 3« et 4*^ C" en â. ) 

III £ 1° Pour les consonnes en â, il est plus ouvert que Vê français. (V. ii*^ C° en â. ) 

2° Pour les consonnes en 0, il est beaucoup moins ouvert que le précédent, de 
sorte qu'il peut presque se confondre avec Vé fermé des consonnes en 0. (V. ii* 
C° en 0. ) 



— 19 - 

• — ^ — ■ 

IV E muet a la même valeur qu'en français dans les mots retenir, venir, 

§ III. - I, ï, î. 

I /, se prononce comme en français. ( V. 4® C° en o. ) 

lÉ, appuyer longuement sur Vi, tout en ne faisant que très peu sentir ïi ; se 
prononce à peu près de la même façon dans les caractères en a et en 0, ( V. 9® 

C° en a et en 0, ) 

\^ 

II / bref est souvent confondu avQC w, dont on parlera tout à l'heure. ( V. 3® C" en 0. ) 

III î long, est beaucoup plus fermé que ïi ordinaire, et peut se confondre, dans certains 
mots, avec Vé fermé. ( V. 10^ C" en 0. ) 



§ IV. — O, Ô, O, O, ŒÛ. 

I O inhérent aux consonnes en 0, comme ko kho cho nhc, etc, se prononce à peu près 
comme 1'^ français ( V* i®^^ C" en 0. ) 

II long et très ouvert. ( V. 13® C" en à. ) 

III Ô, dm, ouvert et très bref ( V. 5« et 15® C° en 3. ) 

IV Ô ( dit barbu ), dont la prononciation rappelle celle de eu en français, dans Dieu, 
mais avec un son plus ouvert. ( V. 8® C" en â. ) 

W. ŒÛ est moins ouvert que le pi"écédent, et se rapproche davantage de Veu et œu 
français( V. 8« C". en 0. ) 

§ V. — U, Û, UO, Û, C. 

I 1° produit par l'action du bângchhœû et du iéa sur les consonnes en 0, est allongé et 
ouvert ; il se prononce à peu près comma ou en français, avec un son assez prolongé. 
( V. 13® C°. en 0. ) 

2° OU se prononce d'une seule émission de voix ; il est long, et un peu plus ouvert que 
le précédent. ( V. 14® combinaison en 0. ) 

II f^ long aussi, et un peu moins ouvert que ïû. ( V. 6* C° en o. ) 

III UO pourrait se figurer en français par ou-o, prononcé d'une seule émission de voix, 
tout en ne faisant sentir que très légèrement le dernier 0. ( V. C° 7® en â. ) 

IV C7 a la même valeur de ïou français prononcé très bref. ( V. 5*^ C" en 0. ) 

V t/ ( dit « barbu ) est une altération de Vî bref; il a un son mitoyen entre Vu et Veu 
français, il se prononce très bref devant une consonne finale. ( 3^ C" en 0. ) 



20 — 



P EXERCICE DE PRONONCIATION 



10 



H 


m 


H 


H 


1 




H 

VI 


{H 




\H 


A 

a 


a 


^ 


• 
Py 


« 


au 


• 
uo 


b 

m 


ié 


e 


an 


ar 


H 


srïy 


m 


kâun 


kuoch 


bbk 


kiip 


krip 


lââ 


kar 


kôttibtt 


kïy 


m 


kâurna 


kuop 


kbt 


kiés 

• 


chék 


bârâ 


chcbar 


m 


kômbey 


chôk 


khauch 


chuop 


tâàk 


chiés 


chinh 


thmâ 


ban 


khsëp 


chèy 


ckông 


châul 


chhuol 


kbi 


chiém 


phUk 


châp 


pràkar 


chët 


châpëy 


chhU 


chhâut 


duol 


dbm 


diél 


dér 


dâp 


plan 


débet 


bëy 


du 


dâur 


pâbuol 


dbr 


diéng 


dék 


prâp 


chan 


dèt 


dëy 


tôk 


tâuch 


truot 


thmbr 


biét 


sâsir 


kalâ 


chap 


pet 


séy 


s)5mb)it 


dâuch 


suor 


sbck 


bihm 


srêk 



ir EXERCICE 



f) 


m 


fi 


fi 


fi 

r 


fi 


fi 

VI 


tfî 




m 

• 


ko 


kéa 


kî(ou)kilki 




. M 


kûo 


kϞ 


kié 


kionk\ 


ntok 


kéap 


Chili 


koki 


mn 


kûlau 


kûor 


krϞl 


kiér 


kéch 


rok 


khnéap 


kïït 


chik 


krÛn 


ngût 


krûoch 


ngϞp 


kriil 


kérch 


lolok 


chêat 


tot^ng 


chip 


ckùch 


chût 


chrûon 


chhceû 


ngiéty 


chî 


longo 


chhéam ttik 


nhi 


tu 


chrûk 


chrûol 


chômngœû chiêp 


chés 


popok 


nhéat 

m 


th 


tinh • 


th^m 


tûk 


chûol 


tϞp 


nhién 


chré 


chhop 


téan 


vuk 


nim 


nûp 


tûl 


totûol 


thvϞ 


tiing 


toti 


por 


néam 


ntlng 


ning 


pu 


pûch 


tûol 


pϞp 


tiép 


tonlî 


kor 


péat 


prtlk 


ril 


pût 


mûl 


pûoch 


mϞl 


piir 


tés, tîs 



— 21 



SUR LES COMBINAISONS EN Â 



II 



12 



13 



M 



15 



16 



17 



18 



in 


\h 


(ffl- 


i^ 



1 



H 


fn 


Ht 


z 


ay 


ô 


m 

an 


)6m 


• 


Hm 


(i(oujiis 


khê 


kray 


krôk 


krau 


kôm 


cham 


kâm 


khm 


krêng 


khchay 

m 


krôm 


khmau 


kômpYôk 


châmân 


chàm 


phdn 


chêk 


chhnay 


khmôch 


chhau 


dim 


Mmnâng 


dam 


srH 


dik 


day 


chôl 


bau 


phdtim 


dani 


trâm 


srâlâ 


bêk 


thlay 


dôl 


ptâdau 


trôm 


dâmrâng 


phdâm 


lemi 


phlê 


phsay 


thôh 


chau 


kr^m 


b^mnân 


sr^m 


lebà 


chhêp 


tâsay 


bôch 


srau 


kômpôs 


sâmnam 


châmnâm 


chrà 


srêk 


sbay 


srôch 


hau 


s^kh^m 


samngâm 


Mm 


rohâ 



SUR LES COMBINAISONS EN O 





tr, 


)r, 


{tn 


tfV 


e 





m 


fit 




kê • 


key 


kû, 


kou 


kïim 

m 


kôm 


kâm 


keà 




kip 


* 
khley 


kak 


chou 


k^mnûm 


k^mriap 


cheâm 


chômreâ 




krê 


chey 


lak 


chrou 


iûm 


chUmpeâk 


nheâm 


pred 


1 


krêng 


chrey 


~ nhûm 


• 

tou 


pùm 


phnôm 


treâm 


phteâ 


• 


chrîk 


titey 


tm 


non 


rïim 


/Ômtât 


neâm 


chreâ 




nhêk 


tey 


rang 


pou 


chÛmnÙm 


romduol 


peâm 


péi 




n(n 


thmey 


rûch 


phlou 


phttm 


tômbak 


peân 


prâtéâ 




popt 


ney 


ml 


siéphou 


ckûm 


lômpêng 

• 


meân 


reâ 




prê 


piney 


popak 


ïâmnou 


khïim 


rimpéch 


ttân 


chhneâ 



— 22 



NOTIONS 



DE 



GRAMMAIRE CAMBODGIENNE. 



La langue cambodgienne, étant complètement dépourvue de flexions, se compose de 
ce que nous appelons en français de mots invariables; elle ne possède pas de tons comme 
la langue annamite, elle n'a pas non plus de déclinaisons, ni de conjugaisons comme en 
français; et on se sert de mots à terminaison uniforme pour exprimer les relations de 
genre, de mode, de nombre, etc. 

Voici, d'une manière succincte, les différents procédés employés pour rendre les 
neufs parties du discours, l'article ne s'exprimant en aucune façon. 



CHAPITRE PREMIER 

Du nom ou substantif. 

§ I. — Du GENRE DANS LES SUBSTANTIFS. 

1° Pour indiquer le genre des êtres vivants, on fait suivre le nom générique du 
nom spécifique, ou bien on se sert d'une particule qui varie selon les espèces. Ainsi, les 
mots mentis et ne}ik signifient un ^^fe humain, un individu, une personne (homme ou femme), 
on doit leur ajouter le mot prôs, pour désigner un homme, srey^ pour désigner une femme; 
Ex.: Mentis pr^6s ponmân neâk, combien d'hommes? 

Memls srey ponmân neâk, combien de femmes? 

Le mot kâtiH, veut dire enfant; pour désigner le sexe, on dit kâun pr^s^ garçon, un 
enfant du sexe masculin; kâun srey, une fille, une eni3.nt' Kx.: Kenông sala rien méan mentis 
prYts dâp neàk, men^ srey prUm^neik, à l'école il y a dix garçons et cinq fille?. 

De même, les mots bông et phoâtm, signifient l'un aîné et l'autre cadet, pour les deux 
genres ^ si Ton veut spécifier en parlant de quelqu'un, il faut dire : bông pris y frère aîn^, 
bông srey y bru, sœur aînée, phoâun prôs, frère cadet, phoâun srey, sœur cadette. Pour 
la même raison on dit : chau prUs, petit-fils, chau srey, petite-fille, kâun prâsa srey, bru. 

2° Pour les animaux et les plantes. — Le masculin se marque par le mot chhmûl, et 
le féminin par le mot nhi. 



\ 



23 



Ex.: Krâbey, chhkê, chhma, meân, le buffle, le chien, le chat, la poule ; par l'action 
des mots précédents, signifient : 



Krâbey chhmûly le buffle ; 



chhkê 

chhma 

meân • 

kû 

pl5s 

préap 

dbm dâung 

dbm lahong ,, 



>> 



if 



i> 



n 



>) 



fi 



>> 



le chien ; 

le chat ; 

le coq ; 

le bœuf ; 

le serpent mâle ; 

le pigeon mâle ; 

le cocotier mâle ; 

le papayer mâle ; 



krâbey 
chhkê 
chhma 
meân 



if 



»> 



fi 



kû 

p)5s 

préap 

dbm dâung „ 

dbm lahong y, 



nhi, la bufflesse ; 
la chienne ; 
la chatte ; 
la poule ; 
la vache ; 
le serpent femelle ; 
le pigeon femelle ; 
le cocotier femelle ; 
le papayer femelle. 



fi 



>» 



jf 



Pour les animaux qui ont eu des petits, on se sert de préférence du mot mt. Par ex.: Mî 
sïy une jument ; mî chrûk^ une truie ; mi mehi, une poule qui a déjà pondu, etc. 

§ IL— Du NOMBRE DANS LES SUBSTANTIFS. 

Sùigu/ïer. 

Comme il n y a pas de mode régulier de formation pour le singulier et le pluriel, si 
l'on veut spécialement indiquer le singulier, on place l'adjectif numéral rnûy^ un, avant 
ou après le substantif qu'il détermine, selon le sens de la phrase. Ainsi : phteâ muy, une 
maison ; k^mbèt muy, un couteau ; chan tiép mûy, une assiette; chœûng mûy un pied; dbr 
m)6 dângy aller une fois; dbr mô chœûng, aller une fois ( faire un voyage ); memls mô 
ne)ik, une personne, un individu. 

En général, mûy ( ou ) muoy, se met après le substantif, et ma, contraction de mûy se 
place avant. 

Pluriel. 

1° Le pluriel peut être exprimé d'une manière déterminée par les adjectifs numéraux, 
qui précisent le nombre. 

Ex.: khnh'Ôm méan krâbey pram, se bey, chhkî pir, j'ai cinq buffles, trois chevaux, et 
deux chiens. 

2° D'une manière indéterminée, par l'adjonction de certains mots, comme: as, tèang 
as, phâng teâng puong, phâng teHing lai, pônmân, tous; ou encore, en faisant suivre le 
substantif des mots ckrôn, beaucoup, krîl, en assez grande quantité. 

Exemples: iûng méan tê lôk rebas ireâp teâng as, il nous faut vendre tous nos biens. 

Mentis phâng teâng puong (ou) phâng tlêanglai, tout le monde, tous les hommes en général. 

Kenông tonlî sap, méan trey chrbn, dans le grand lac, il y a beaucoup de poissons. 

Khnhôm ban tinh eyvan krêl, thngay ni, aujourd'hui, j'ai acheté une assez grande 
quantité de marchandises. 

3** Le pluriel peut encore être exprimé par certains noms de nombre pris dans un 
sens indéfini, comme, chéa akhô puni, sM sên, nûng konnonéa pïim ban, c'est-â-dire, innom- 
brable, qui ne peut se compter. 

4° Souvent le nombre n'est pas exprimé, lorsque le substantif peut se comprendre 
aussi bien au singulier qu'au pluriel, ou bien lorsque le contexte de la phrase indique 
suffisamment le nombre. 

Ex.: Sât chœûng pir, chœûng buon, l'animal ( ou ) les animaux à deux pattes, à quatre 
pattes. 

Tou khvéal s?, aller faire paître le cheval ( ou ) les chevaux. 



/ 



— 24 



CHAPITRE DEUXIÈME 



§ I. — De l'adjectif. 



1° L*adjectif se place toujours après le mot qu*il qualifie. 

2^he comparatif di supériorité s'exprime à Taide des mots chïangj lœûs, plus, plus 
que, davantage. 

Ex.: Phteâ khnhôm thUm chèang phteâ bông (ou) neâk êng, ma maison est plus grande 
que la vôtre. 

Kettông prêa Âng tèang bey, prei êna tkôm lœûs, cMs lœûs, des trois personnes divines, 






quelle est la plus grande, la plus ancienne? 

3° Le comparatif d'égalité se rend par les mots smà, dâuch, dâuch kenia, prâhêl, p)in, 
égal, comme, à peu près; tnân chânhy pas inférieur. 

Ex.: PreàAng tïang bey chéa smà kenéa, p^m méan lœûs, pïifn méan thâi kenéa, les 
trois personnes en Dieu sont égales en toutes choses. 

Khsiér nlô dâuch khsiér khnkôm, cette pipe ressemble à la mienne. 

4° Le comparatif d'infériorité peut se rendre par les expressions téch chïang, moindre, 
chành, perdre, m^n smb, inégal, pas égal. 

Ex.: Menas nou srôk Khmêr téch chèang ( ou ) ch)inh srYk Siém, la population du 
Cambodge est moins grande que celle du Siam. 

Sï a tUp chânh a châmpa pi dbm, mon cheval a tap ne vaut pas a châmpa d'autrefois. 

5° a ) Le superlatif se traduit par les mots «S ( ou ) n'As, pik, sûn pîk, kray pîky très, 
fort, extrêmement. 

Ex.: TK6m nâ, très grand; krâ nUs, très pauvre. 

Chhû ihng'ôn kray, très gravement malade; kach sûn pik ( ou ) kach s^n stâp, excessive- 
ment méchant. 

b ) Le superlatif relatif ow de comparaison peut s'exprimer par le mot dlich, 

Ex.: Kenông phûm ni, neâk khp^s dâch, trou chéa mHk BuOy le plus grand de ce village 
c'est monsieur Buo. 

c ) Quelquefois le superlatif se forme par l'addition d'un mot qui n'a pas de sens par 
lui-même, mais sert uniquement à renforcer le sens de l'adjectif. 

Ex.: Rûng keang, très dur; sa kebâ, très blanc, brillant. 

d ) Le superlatif peut encore se former, dans quelques cas autorisés par l'usage, en 
répétant le mot deux fois. 

Ex.: Téch téch, très peu, un tout petit peu; lââ lââ, très beau. 



25 — 



§ IL— Des 


ADJECTIFS NUMERAUX 


( cardinaux ). 




•Les adjectifs 


numéraux, ou »ows rf« nombre, sont: 




1 


wiîy 


21 


ml6 phey mûy 


2 


^»> 


30 


samsïp 


3 


6^ 


40 


sêsëp 


4 


6tfon 


50 


liasïp 


5 


^rSw 


60 


hUsïp 


6 


pr)immûy 


70 


cVétsëp 


7 


prâmpll 


80 


petsïp 


8 


prUmbèy 


90 


kausëp 


9 


prUmbuon 


100 


mô roi 


10 


àâp 


lOI 


mô roi mûy 


II 


mô iônd^âp 
pir fônàap 
bïy tôndâp 


IIO 


mo roi dUp 


12 

13 


200 

• 

300 


pir roi 
bïy roi 


14 


buon tUnd^ 
prâm iôndap 


I.OOO 


mô peân 


15 


10.000 


mô mœûn 


i6 


prUmmûy tôndap 


100.000 


m(6 sën 


17 


prUmpïl tôndâp 
pr)imbïy tôndap 


1000.000 


mô kôt 


i8 


10.000.000 


ml6 léan 


19 


prUmbuon t'ônaâp 


100.000.000 


mô akho 


20 


mô phey 


1. 000.000.000 


fn^ puni. 



Nota. — Les Cambodgiens suivent le système décimal, ils ont les 9 chiffres et le zéro, 
comme nous. Pour exprimer un nombre quelconque, ils écrivent d'abord, comme en 
français,les unités d'un ordre supérieur et successivement les unités des ordres inférieurs. 

Ex.: PrUmbïysïn, pr&mmûy mœûn, pr^m peân, bey roi sêsïp ^ir = 865.342. 
800000 60000 5000 300 40 2 

§ IIL — Des adjectifs numéraux ( ordinaux ). 

^ )'I1 n'existe pas de particule spéciale pour exprimer, d'une façon précise, les nom- 
bres ordinaux; on fait ordinairement précéder les adjectifs numéraux des mots chéa, kômrip, 
qui est compté, qui se compte; chéa lék, qui est le chiffre. 

Ex.: Via trou chéa Kômr'Sp prUm, il est le cinquième. 

Véa trou chéa lék dHp, il est le dixième. 

6 ) Quelques-uns ( les plus instruits) emploient parfois les nombres cardinaux pâli : êk 
tau trïy, Ex.: Yang êk, le premier, précieux, incomparable. 

Souvent même ils empruntent à la langue siamoise la manière d'exprimer le nombre 
ordinal. 

Ex.: Thi n^ng, thi song, thi sdm, premier, second, troisième. 

c ) Si l'ordre, la qualité ou l'attribution du rang sont limités à trois degrés, on emploie' 
d'ordinaire les expressions suivantes: 

Yang lââ ( ou ) yang sâmkhân, première classe, première qualité, de premier ordre. 
Yang k^ndal ( ou ) yang kreân, milieu, moyen, deuxième qualité. 
Yang thôk ( ou ) yang téap, de troisième ordre, de qualité inférieure. 

Remarque. — Les Cambodgiens ont une façon originale de procéder pour l'énumé- 
ration en général, surtout quand U s'agit d'un nombre peu élevé. 



— 26 — 



Ainsi, par exemple, on demande à un individu combien il a d'enfants; aussitôt il 
calculera, en comptant sur ses doigts: a phal mûy, a chân mûy, a sân ntûy, a chhma i»«y, mî 
trâlach mwy, ml chângrït mûy, mî pou mûy; après avoir nommé ainsi toute sa progéniture, 
il examinera combien de doigts il a levés ou fermés et vous répondra : khnKôm méan kâun 
prâmpïl né&k, prôs buon, srey bey, j'ai sept enfants, quatre garçons et trois filles. 

Autre exemple. Bïin sacramento tëang prâmpll, trou chéuy bon léang bap mûy, bon srai 
bap mûy, b)5n preâ kaya preâ Âng mûy, bon léap thngUs mûy, etc; il y a sept sacrements, qui 

sont le Baptême, la Pénitence, l'Eucharistie, la Confirmation etc. 

« 

§ IV. — Des nombres fractionnaires. 

Les nombres fractionnaires se rendent par les mots chamhiéng, kônlâ phiak, phéak 
kôndal, demi, moitié, partie, la moitié, le milieu. Ils se placent avant ou après le substan- 
tif, selon le sens de la phrase. 

Ex.: M8 riél mô cKâmhiéng, une piastre et demie. 

Mi ckamhiéng riél, une demi- piastre. 

Mi mông kôntâ, une heure et demie. — Kinlâ mông, une demi-heure. 

PlUak bey iok mûy, ( de ) trois parties en prendre une ( prendre le tiers ). 

Chêk chéa pràm phéak iok mûy, partager en cinq parties, en prendre une ( prendre le 
cinquième ). 

On dit par exception: Mo nïn mt> komnât, une barre et demie. Mi kimnUt nên, une 
demi-barre. 

§ V. — IDes nombres proportionnels ou multiplicatifs. 

Doubler, tripler , quadrupler , etc. se rendent par chéa pir, chéa bey, chéa buon, chéa dâp, 
chéa roi, chéa pe^n, 

Kx>: B^t khsê chéa pir, chéa bey, doubler, tripler une corde. Sang mûy chéa roi, 
rendre au centuple. Mi dâng, une fois. Pir bey dâng, deux ou trois fois, plusieurs fois. 
Prâhêl buon dtp dâng, environ une dizaine de fois. 

§ VL — Adjectifs démonstratifs. 

Les adjectifs démonstratifs ce, cet, cette, ces, ceux, s'expriment par les particules fiit 
nî, nô, nii, qui suivent toujours le substantif, n^, nî, indiquent ordinairement des objets 
présents ou rapprochés ; nû, ni^ indiquent des objets éloignés, ou dont on a parlé précé- 
demment. 

Ex.: Neâk ni, cet homme, celui-ci. Dbr pi né, tou ni, khang ni, khang nô, d'ici là, 
de ce côté-ci, de ce côté-là. 

§ VII. — Adjectifs numéraux ou nombres collatéraux. 

La langue cambodgienne comme les langues annamite et siamoise, emploie, pour la 
numération des objets, certains éléments auxiliaires spéciaux, qui font partie de l'ex- 
pression numérique des objets. Par ces mots auxiliaires, qu'on appelle en français numéral, 
^numéraux, les objets sont divisés en classes ou séries, d'après leur apparence extérieure. 

Quelques numéraux sont usités seulement pour tel ou tel objet en particulier, 
d'autres pour un plus grand nombre. Pour le calcul des marchandises, on met d'abord 
le nom de l'objet et ensuite le terme ordinaire de classification. Par ex. : Sneng pir kabal, 
m. à m. cornes deux têtes ; sbdk chœûng mi sâmrap, soulier une paire. 

Cette manière de parler rappelle celle que nous employons en français, lorsque nous 
disons, en parlant du gibier, du vin, etc, une pièce de gibier, un verre de vin, une tUe de 
bétail, une paire de souliers, etc . . . 



27 — 



Votez les exemples les plus employés de ces mots auxiliaires : 



Chés niÔ tasay. 

chuonh tnô chceûng, 

chhœû mô dbm, 

chhϞ m'a himniit, 

sâmplôt m(5 k6mnâtf 

dâl m)6 iâk, 

kadar tnÔ pônteâ, 

kradUs mH pûm, 

n^iét m)6 kôntûy, 

pnau mô pauy 

sâmbôt mô chbtip, 

phlÙk mti kabal, 

kû, krâbey, tni nîm, 

sât mô mûly 

satra mô khsê, 

sdut m^ khéty 

sbêk chœûngy srôm chœûng ml6 sdmràp, 

skâr thnôt mô phên, 

srê m"ù khtông, 

konsêng m<6 la, 

chék mô snét, 

téar, préap mô kû, 

sâmpit m^Ô phapy 

mong m^Ô thbâungy 

khsê mô chângvai, 

phdau ml6 chânteâsy 

% VIII. Adjectifs indéfinis. 

a ) Tout, touSy se rendent, selon le sens de la phrase, par les expressions : as, téing 
h, sSp- 

Ex.: As pi chïty de tout cœur. 
Nheâr sUp sach sâp ckhéam, trembler de tout son corps ; sâp ânlœû, en tous lieux ; 
Lûkey tèang mûly le monde tout entier. 

b ) Chaque se rend par reâl, sap, ou par une autre tournure de phrase. 

Ex.: Mô chhnàm m'6 dângy une fois chaque année. 
Real tua, real phUH, chaque individu, chaque maison. 
Sap dâng, sâp thngay, chaque fois, chaque jour. 

c ) Quely quelque, peuvent s'exprimer par «a, oy, avey. 

Ex.: Kbt mok prathna oy { ou ) avey, dans quelle intention est-il venu ? 
Yang na, de quelle manière ? 

d ) Nul, aucun, personne, se rendent par les expressions : "Et nana, ai nana, pUm 
méan nana. 

Ex.: Ruoch âmpi slâp ït nana ban, nul, personne n'échappe au trépas. 
Pïim méan nana ban skeHl véa, nul ne le connaît. 
PUm méan h'it avey ntlng khlach, il n'y a aucune raison de craindre. 

e ) Tel peut se rendre par yang n^, yang nô, dâuchii, dâuchno, ou par d'autres expres- 
sions, selon le sens de la phrase. 



un brin de fil ; 

une opération de commerce ; 

un arbre ; 

un morceau de bois ; 

un morceau de chiffon ; 

une reprise de boxe ; 

une planche ; , 

une feuille de papier ; 

un poisson salé ; 

un paquet de pétards ; 

une pièce écrite ( une lettre ). 

une paire de défenses ; 

une paire de bœufs, de buffles ; 

une pièce de gibier ; 

un volume ( livre ) ; 

un écheveau de soie ; 

une paire de souliers, de bas ; 

une tablette de sucre de palmier ; 

une parcelle de terrain ( rizière ) ; 

un paquet d'écharpes ; 

un petit régime de banane ; 

un couple d'oies, de pigeons ; • 

une pièce d'étoffe ; 

une partie ( division d'un filet de pêche ) ; 

un écheveau de ( corde, ficelle ) ; 

un paquet de rotins. 



— 28 — 



*Ex.: Apûk yttng na, kâun kâyang né dêl, tel père, tel fils. 
/ ) Même, peut se traduire par les expressions dâuch, dâuch dél, dàuch kenéa, mûy knaée. 

Ex Méan tî ihvœû dâuch dêl, il faut faire de même. 
Kut trou kenéa ( ou ) dâuch kenéa, être du même avis. 
Si bay chhhâng chéa mûy kenéa, manger le même riz. 

CHAPITRE TROISIÈME 

Du pronom 

§ I. — Pronom Personnel. 

Les pronoms personnels, très nombreux en cambodgien, varient selon le degré de 
considération de la personne ou qui parle, ou à qui l'on parle. 

Les Cambodgiens étant très susceptibles à ce point de vue, il importe de bien con- 
naître la valeur de chacun de ces pronoms, pour s'en servir soi-même, ou bien pour faire 
observer aux autres les règles de la politesse. 
Voici quelques explications utiles pour indiquer l'emploi de ces différents pronoms. 

Singulier. — Première personne. 

Ành, kenéa, je, moi, de supérieur à inférieur. 
Khnhôm, je, moi d'mférieur à supérieur, ou d'égal à égal. 

Par politesse, une personne d*un rang supérieur peut employer ce mot à l'égard d'une 
personne d'un rang moins élevé ; par ex., un négociant envers son client. 
KhnhVm bat, un inférieur à un supérieur. 
KhnhUm preîi bat, en s'adressant au roi ou aux grands mandarins. 

Deuxième personne. 

Luong, en s'adressant au roi ou en parlant de lui ( 2*-' et 3^ personne ). 

Lûk, lûk mechâs, mecKâs thlay, aux grands mandarins. 

Ou, péie ; à un homme d'un grand âge, pour qui on a de la vénération. 

Ta, appellation des vieillards en général. 

Néay, à un supérieur, par ex : un ouvrier à son patron. 

Néâk, vous, monsieur, à un supérieur, ou à un inconnu. 

Neàk eng, vous, toi, un peu moins relevé que le précédent. 

Chau, dans les écrits, équivaut à sieur, citoyen. 

Kéât, à un individu d*une certaine considération, mais inférieur. 

Bong, mon frère aîné, ou, ma sœur aînée. 

Phoâun, mon frère cadet, ma sœur cadette. ( Les indigènes emploient très souvent 
ces mots bông et phoâun, selon l'âge et le rang des personnes. ) 

léay, appellatif des femmes âgées. 

Néang, vous, madame, appellatif des femmes en général. 

Néang krâmôm, mademoiselle, appellatif pour les jeunes filles. 

Chi, iéay chi, sœur, religieuse, nonne. 

Eng, toi ( des deux genres ), à Un inférieur, aux enfants en général. ( Il peut aussi 
correspondre au tutoiement familier, comme en français- ) 

A eng, toi, terme de mépris. 

Hâng, hâng eng, terme de mépris en parlant des femmes. 

Remarque* — Le choix des termes étant parfois très difficile, il vaut mieux, dans 
certaines circonstances, en éviter l'emploi, et désigner l'individu à qui Ion s'adresse, par 
le nom de son grade ou de sa diginité. 






29 



Pluriel. — Première personne. 

lœûng, iceûng khnkôm, iœûng khnkôm iïang lai, nous ( des deux genres ). Deuxième 
et troisième personne. 
%^ 
As lûk, as néâk, p'Ônm^in neâk, tous ces messieurs, vous tous, tout le monde. 

As bông phoâun, kenéa êng, frères et frères cadets, vous autres. 

Les mots déjà cités plus haut, tels que : Luong, lûk, neâk, néay, keâi, ta,iéay, bông, 
phoâun, niang, peuvent être employés à la deuxième et à la troisième personne dy pluriel, 
tout en observant leur valeur indiquée plus haut. 

Troisième personne. 

Ava, appellatif des enfants ( masculin ). 

Mi néang, appellatif des petites filles. 

Véa, il, lui, elle ( des deux genres et des deux nombres ). 

A nî, a n6, terme de mépris, celui-ci, ceux-là, ceux-ci, ceux-là, ( masculin ). 

Mî nï, mi nl6, celle-ci, celle-là ( des deux nombres ) ( féminin ). 

Ces expressions, y compris a ding, mi dêng, également en usage en parlant des 
animaux et des objets inanimés, ne s'emploient qu'à l'égard des inférieurs et des gens 
qu'on traite sans respect. 

§ II. — Pronoms et adjectifs^ possessifs. 

Il n'y a pas en cambodgien de véritables pronoms possessifs, comme en français, le 
mien, le tien, le sien; on rend l'idée de possession de la manière suivante: 

a ) En faisant suivre le substantif d'un pronom personnel. ♦ 

Ex,: Apïik khnhôm, mon père; medai keât, véa, sa mère; phteU neHk htg, vo- 
tre maison. 

b ) Si l'on veut exprimer la relation de propriété d'une manière explicite, on fait 
précéder ces pronoms personnels, ou le nom du propriétaire, des mots rebas, phâng, qui 
signifient: la chose de, la propriété de... 

Ex.: phteH nï chéa rebâs khnkôm, c'est ma maison; s? nï phâng nana, à qui appar- 
tient ce chevdiU phâng' ânh, phâng lûk Balat, à moi, au BaUt. 

Remarque. — Lorsque, dans une proposition, on n'indique qu'une simple relation 
de dépendance, les mots rebas, et phâng se suppriment. Souvent même ils peuvent se 
supprimer dans le cas de véritable possession ou propriété, si le contexte ne laisse aucune 
ambiguité. 

Ex.: chhkZ ânh khmau, chhkî êng krâhâm, mon «bien est noir, le tien est rouge. 
Krâbey khnMm kach, krâbey bông slâut nâs, mon buffle est méchant, le vôtre est 
très doux. 

§ III. — Pronom réfléchi. 

Le pronom réfléchi se rend par le mot khluon ( ou ) khluon êng, qui sert pour les trois 
personnes, et par kenéa, s'il y a réciprocité. 



_ 30 — 

Ex.: Khluon khnhôm, moi-même; khluon êng^ soi-même; véa santlip khluon êng, il s'est 
donné la mort; véa tômleâk khluon pi lœûphteây il s'est précipité du haut de la maison; châul 
kenéUy s'associer; chtwi kenéa, s*entr'aider: véa saâp kenéa, ils se détestent mutuellement. 

§ IV. — Du PRONOM RELATIF, 

a ) Lorsque ce pronom est sujet du verbe, comme qui, celui qui, il se rend par le 
mot dd. 

Ex.: Pre^ Âng dà ban bângkdt mtk nou dey^ Dieu qui a créé le ciel et la terre. 

As neâk dâ méan tïik, ceux qui ont des afflictions. 

6 ) Si le pronom relatif est régime du verbe, on se sert de préférence de la particule rf^/- 

Eîx. : N^i chéa menas dêl neïik ban prâteâ thngay tnYm nlô, voici l'individu que. vous 
avez rencontré l'autre jour. 

Au dêl êng peUk n'a véa ckâs hài, Thabit que tu portes est déjà vieux. 

Mais cette distinction ne paraît pas obligatoire, et on peut dire tout aussi bien: 

As teâng bap dâ iœûng khnhôm, ban thvœû, tous les péchés que nous avons commis. 

Quelquefois le pronom n'est pas exprimé, comme dans cette phrase: 

Néâk na ( ou ) nona ban thvœû kar n^, quelle personne a fait ce travail? 

§ V. — Pronoms et adjectifs interrogatifs. 

Les pronoms et les adjectifs interrogatifs, qui, quel, lequel, laquelle, quelqu'un, se tra- 
duisent par les particules, na, nona, neùk na, ne^k êna, pour les personnes; par ana, si Ton 
parle d'un enfant ou en général de quelqu'un qu'on traite avec mépris. 

Quoi, qu'est-ce, quelle chose, se rendent par les expressions dy, sAt oy, avey, avey muey. 

Ex.: Eng rok neâk na {ow) êng rok nana, qui cherches- tu ? 

Nana ( ou ) neâk na ban sâsér sâmb)it ni, qui a écrit cette lettre ? 

Kenông neâk teâng bey nô neâk »a ( ou ) nona prâs^p chïang, parmi ces trois personnes, 
quelle est k plus habile? 

Eng mok rok oy, qu'est-ce que tu viens chercher? sat oy, quoi, qu'est-ce, qu'y a-t-il? 

Neâk iok sât oy muey, quelle chose apportez-vous? 

§ VL — Du pronom INDEFINI. 

Au pronom indéfini on correspond la particule ki dont le sens est un homme, quelqu'un, 
les gens. 

Ex.: Kî tha, on dit; krêng ki tha, on dira peut-être; khnKôm lu kî tha, j'ai entendu 
qu'on disait. 

L'un, Vautre, les uns,les autres, tous les deux, personne^ quiconque, n'importe qui, se tra- 
duisent ainsi: 

Muoy tha mén, muoy tha mûn mén, l'un dit que c'est vrai, l'autre prétend que non. 

Khlà toUy khlâ mok, les uns voiît, les autres viennent. 

Teàng pir néâk mok dâl hoi, l'un et l'autre sont arrivés. 

Chhngai âmpi kenéa prâhêl pir phiéam, distant l'un de l'autre d'environ deux brasses. 

Khméan nana nou phteâ, il n'y a personne à la maison. 

Neâk îna êna kh'ôs nung chbàp trou tus, quiconque n'observe pas la loi sera puni: 

Neâk na tou kâ ban, envoyez qui que ce soit. 



— 31 



CHAPITRE QUATRIÈME 

■ — 

Du verbe 

§ I. — Du VERBE ACTIF. 

Dans la langue cambodgienne les verbes n'ont ni temps ni modes, et n'admettent 
aucun changement, quel que soit le temps ou, la personne. On se sert, surtout \lans les 
livres, de certaines particules pour indiquer le passé, le présent et le futur; mais l'emploi 
de ces particules est beaucoup moins fréquent dans la conversation; on les supprime 
même souvent lorsque le temps est suffisamment indiqué par le contexte. Voici, par 
quelques exemples, les différentes manières de traduire les principaux temps du verbe. 

Indicatif présent. 

Pour exprimer le présent de l'indicatif, on emploie le verbe tel quel; si l'on veut 
préciser le temps />f^s^n<, on fait précéder le verbe du mot kômpûng^ qui signifie, être en 
train de, pendant que. 

Ex.: Khnh'Ôm thvœû kar ( ou ) khnhôm kômp^ng thvœû kar^ je travaille, je suis en 
train de travailler. 

Imparfait, Passé défini, Plus-que-parfait, 

Ces temps sont indiqués le plus souvent par les circonstances où Ton se trouve, et 
par le contexte. 

Ex.: KômpX^ng kî veay rekàing khnhôm alay tê dik, jo dormais, lorsqu'on a sonné la 
cloche. 

Khnhôm kréng neâh tou hdi,}e pensais que vous étiez déjà parti. 

Khnhôm ban rién prâhêl pir mông kontâ, j'ai étudié pendant près de ëeux heures 
et demie. 

Tlàng pi longéach ménh chhkê mtln teân ban si bai sa, depuis hier soir, le chien n'a rien 
mangé. 

Khnhôm ban totuol téan bai ruoch hbi kal keât trâlHp mok vinh, j'avais terminé mon 
repas lorsqu'il est arrivé. 

Futur. 

Pour former le futur, on place devant le verbe la particule sém\ mais lorsque le con- 
texte et les circonstances indiquent suffisamment le temps, on laisse le verbe à l'infinitif, 
sans aucune particule. 

Ex.: Kal khnhôm irâlâp mok vinh sém thvœû kar nô, à mon retour je ferai ce 
travail. Saîk khnhôm iou suor bông, demain j'irai vous voir. 

Impératif, 

Si l'impératif est l'expression d'un commandement absolu, il se rend au moyen des 
particules chàur, chô, tou, mok; mais il en est de cette règle, comme de la précédente, et 
l'on peut laisser de côté la particule, l'expression de la voix pouvant suffire pour exprimer 
l'impératif. 



— 32 — 

Voici les principales manières de Texprimer. 

a ) Dans les livres, ainsi que dans un discours, on emploie de préférence la particule 
châur, qui se met toujours avant le verbe. 

Ex.: Hay ch6n Kang sâmmatéay châur sdâp, vous tous, petits et grands, écoutez. ...• 

Bb dâuchfii châur sMp prei bantfil PreU Àng, s'il en est ainsi, écoutez la parole de Dieu. 

6 ) La particule cK6 s'emploie très fréquemment et se met toujours à' la fin de la* 
proposition. 

Bx.: Tou chô, allez-vous-en, va-t-en; thvœû tant chït M, agis comme il te plaira; si 
bai chu, mangez ( ou ) tu peux manger. 

c ) Les particules tou,fnok, s'emploient, l'une, pour indiquer un mouvement d'éloigne- 
ment, de continuation, et l'autre, une action de rapprochement vers la personne qui 
parle. 

Ex.: Êng dbr tou niûn tou, va-t-en en avant; tou prap ki tou, va-t-en prévenir 

les gens ; 

« 

lok k6mb)it mok, apportez- moi un couteau; iok dâp sra muoy mok, apporte-moi une 
bouteille de vin ; mok ni mok, viens ici. 

d ) Le verbe sâum, demander, prier, placé devant un verbe, peut aussi indiquer le 
sens de Timpératif, et même quelquefois le futur. 

Ex.: Sâum sâmdêng sach kedey reâp an yang keplé, agréez ( ou ) veuillez agréer 
l'assurance de ma haute considération. 

Si bai ruoch sâum thvœû kar n^, après avoir mangé, je ferai cela. 

e ) Pour empêcher, défendre, on se sert de la négation kôm, kUm oi. 

Ex.: K6m oi chènh pi phteâ, ne sortez pas de la maison ; kôm tou, n'allez pas, ne vas 
pas ; k'Ôm oi thvœû yang ichô, n'agissez pas de cette façon-là. 

Les autres temps n ayant pas de particules, se forment à l'aide de conjonctions, ou 
par le seul arrangement des mots de la phrase. 

§ IL — Du VERBE PASSIF. 

Le verbe est rarement employé au sens passif, le génie de la langue s'y prêtant diffici- 
lement, on recourt ordinairement à la forme active. Ainsi : Je suis aimé de mes parents, 
se traduira généralement par: apûk medai srâlanh khnhôm, mes parents m'aiment. 

Cependant, comme il n'est pas toujours possible d'intervertir la proposition sans 
altérer le sens de la phrase, on se sert, pour former le passif, des mots trou, totuol, 

Ex.: Trou ampœû snê, être atteint par des maléfices, des sortilèges ; trou ckâm- 
ngœû, être atteint par la maladie ; trou kî phding, être accusé par quelqu'un ; totuol chành, 
être vaincu ; totuol rebuos, être blessé ; totuol kî châp, être saisi par quelqu'un. 

Le mot chômpeâk est généralement pris dans la sens du passif, et signifie être 
embarrassé, empêtré, empêché, retenu par quelque chose. 

Ex.: chômpeâk pânla, être pris par des épines ; chômpeâk prâk bSmn)il, être endetté ; 
chômpeâk revî reveâl, être retenu par quelque occupation, occupé. 

§ in. — Du VERBE REFLECHI. 

Pour former le yerbe réfléchi, il suffit d'ajouter le mot khluon, après le verbe. 

Ex.: Uot khluon, il se vante ; méan tê prâkôl khluon, il faut se livrer ; véa prâthoi 
khluon, il s'expose. 



l 



— 33 — 



Remarque. — Le Cambodgien qui parle à un autre, non-seulement changera le 
pronom, mais modifiera aussi sa phase, suivant qu'il s'adresse à son supérieur, à son 
égal, ou à son inférieur. Il y a des nuances différentes pour le supérieur plus ou moins 
élevé en dignité, pour l'égal qu'on ne connaît pas, pour l'inférieur qu'on traite avec amitié, 
avec indifférence ou avec mépris. Enfin, s'il parle d'une tierce personne, son langage 
devra indiquer si elle est supérieure, ou égale, ou inférieure à son interlocuteur. 

Ainsi donc, l'impératif formé comme nous avons vu, par les expressions cht), tou, mok, 
ne peut s'adresser qu'à un inférieur à qui l'on n'est pas tenu de témoigner des marques 
de respect. C'est pourquoi on ne peut employer cette forme de phrase impérative, lors- 
qu'on fait à quelqu'un ( supérieur ou égal ) une prière ou un commandement respectueux. 

Par ex.: en s'adressant à un supérieur, il serait impoli et grossier de dire : ne^ik si bai ! 
on aura recours à un terme honorifique, et on dira : khnhûm ânchœûnh neâk pisa bai ; ou, 
si c'est à un bonze : Mimon lûk chhân bai : ce qui peut se traduire par : Je vous invite à 
manger, veuillez manger, je vous en prie. 

Il sera question plus loin des principales expressions honorifiques qui se rapportent à 
Dieu, au roi et aux bonnes, 



CHAPITRE CINQUIÈME 

Principales locutions pour la uaison du discours. 



Mûn àâmbâung, 

Z dàtn Ibi, 

krOi, 

mûk, 

ta tou fnùk, 

ruoch, 

rupch kây 

ning, 

chum, 

chum vinh, 

tâng, 

kehông, 

krau, 
kômpùng, 
tant chïi 
bb, 
dâuch, 

dâuchnê, 

dâuchnH, 

bà dâuchnê, 
bb dâuchnl6, ' 
srap iiy 
phtiam, 



en premier lieu ; 

tout d'abord ; 

après, ensuite ; 

en face, en avant ; 

dans la suite ; 

après cela, cela fait ; 

ensuite ; 

avec, et, envers, aussi ; 

ensemble ; 

autour ; 

à la place de ; 

dans, dedans, à Tinté- Ut^ 



Hmpi, 
iifnpi êlou, 
pr(5, pi pri, 

/», 

doi sar, 
dâl, 
biét,^ 
ê frange 
ê ai, 
î néay, 



rieur ; 
dehors, à l'extérieur ; 
pendant, pendant que ; 
à volonté ; 
si; 

comme, semblable, 
de même que ; 
comme ceci, de cette 

manière-ci ; 
comme cela, de cette 

manière-là ; 
s'il en est ainsi ; 
si c'est comme cela ; 
aussitôt ; 
subitement, à l'instant ; 



krom, 
lϝ, 
chuon, 
r^mpéch, 
pi dbm, 
noUf non loi. 



de, dès, à partir de ; 

dès à présent ; 

pour, à cause de, en raison 

de ; 

excepté, hors, hormis ; 

moyennant ; 

jusque, jusqu'à ; 

près, non loin ; 

qiiknt à, pour ce qui est de ; 

de ce côté-ci ; 

de l'autre côté ; 

sans ; 

sous, dessous, en dessous ; 

sur,*dessus, en dessus ; 

quelquefois, il arrive que ; 

vite, immédiatement ; 

autrefois ; 

pas encore ; 



ring tï, rïlng chéa, de plus en y|us ; 
mô dâng, pir dâng, quelquefois ; 



rtley^ 

darap, 

mûn teân, 

hêt nï, • 

krean, kreân td, 

lomotn, 



souvent, fréquemment ; 
toujours ', 

pas à temps, trop tard ; 
c'est pourquoi ; 
assez, suffisamment ; 
assez, proportionné à ; 



34 — 



ménhy âmbânh ménh.k l'instant, tout récemment; kedey, 


( répété après chaque mem- 


medéchj dâuch- 


comment, de quelle 




bre de phrase ), soit, soit 


medéch, 


façon; 




que; 


krêngy khlachkrêng, de crainte, de peur que 


;t^ 


( répété ou commencement 


I2ng te, 


pourvu que ; 


• 


de la phrase ), soit ; 


abboma, 


comme, par * exemple 


, kumlâng sbdi, 


! à plus forte raison ; 




supposé que ; 


kdmlâng chéa. 


metiy 


ainsi ; 


chrbn. 


beaucoup ; 


dàl meti, 


tellement, à ce point ; 


téch, 


peu ; 


kal, 


quand, loftque ; 


niôntéch. 


un peu; 


/S, 


ensuite ; 


êtiét, 


encore, davantage ; 


lïi ddl, 


jusqu'à ce que ; 


pHnmân, 


combien ; 


chit, 


près, prés de ; 


punman prâhêlj 


à peu près, environ ; 


chhngay, 


loin ; 


tûp 


alors, nouvellement ; 


id, 


et, mais, pour ; 


trou, trou hbi. 


c'est bien, c'est cela ; 


pr>niè, 


mais ; 


vttln trou tê, 


ce n'est point cela ; 


te ponnô, 


.seulement ; 


tâng pi, 


depuis, à partir de ; 


ihngay né, 


aujourd'hui ; 


kâ. 


et, aussi ; 


saek, 


dçmain ; 


phâng, 


aussi ; 


khan saêk, 


après-demain ; 


sl6t^ tê. 


seulement, uniquerricnt ; 


ntô sïl ménh, 


hier ; 


kân tê, 


de plus en plus ; 


mô sél nid ngay, 


avant-hier ; 


chh tî. 


ne. ..que ; 


êlou, êlou ne. 


maintenant, à présent ; 


lokûk tê, 


dans le cas où, s'il arrive 


pi dlou, 


à partir de maintenant ; 




que; 


debït ày, 


pourquoi; 


débet, 


parce que. 

• 



— 35 — 



jr 



SUPPLEMENT 



ARTICLE PREMIER 



§ I. — Mots composés. 

Il existe quantité de mots composés ou agglutinés, dont il est facile de distinguer le 
radical soit passif soit actif. On se bornera ici à en donner quelques exemples ; car dans 
le cours du dictionnaire, le radical est presque toujours indiqué à côté du mot composé. . 

Chhnuol, 

thnéâky 

dângrSk, 

pimbauy 

kômphlœûng, 

idmîeiiky 

dâmnïimy 

sÔmrUch, 

sâmliék 

sântûch, 



salaire ; ( radical ) 


chuol, 


louer ; 


appeau ; 
fléau à porter ; 
allaiter ; 


• rdk, 
bau, 


prendre à Tappeau ; 
porter sur l'épaule ; 
téter ; 


fusil ; 

faire tomber ; 


phlϞng, 
thleUy 


feu ; 
tomber ; 


plantation ; 
achever, terminer ; 


dim, 
srUch, 


planter ; 
achever ; 


vêtements ; 


sliék, 


se vêtir ; 


ligne de pêche ; 


' stûch, 


pêcher à la ligne, etc. 



§ II. — Mots doubles. 

Les mots doubles sont encore plus nombreux que les mots composés, surtout dans 
le langage poétique ; ils sont formés en général de deux mots accolés l'un à l'autre ; 
et, dans l'ensemble, ils ont k même signification que l'un des deux pris isolément. Très 
souvent, un seul a une véritable signification, l'autre n'étant alors qu'une sorte d'allitéra- 
tion phonétique, qui commence ordinairenent par la même initiale et n'est employé que 
pour l'harmonie de la phrase Ex.: 

ParUm Par^ng, Européen; Khmêr kê. Cambodgien; Siétn priém^ Siamois; luon^ 
^rwon, Annamite ; pontéai sema, ville, forteresse; phûm mokâr, village; phteti sâmbêng, 
maison, habitation; pr^ prûksa, forêt; sdêng sdâp, écouter etc.. . 



ARTICLE DEUXIÈME 
§ — I. Des noms propres. 
Principaux noms géographiques connus des Cambodgiens: 



Sr)ik AJrica, 


Afrique ; 


Srl6k Italia, 


,, German, 


Allemagne ; 


„ Chip)6n, 


„ Angris, 


Angleterre ; 


„ Judéu, 


„ luon, 


Annam ; 


„ Léo, 


„ PMméas, 


Birmanie ; 


„ Chhvea, 



Italie ; 
Japon ; 
Judée ; 
Laos ; 
Malaisie ; 



-36 



— ir - - — 

Sr()k Kampuchea 


( Khmêr ), 


Cambodge ; 


»> 


,, Prêk assey 


Canthô ; 


• 


>» 


i 


, Langkar, 


Ceylan ; • 




»> 


i 


„ Méat chrûk 


Chaudoc ; 


• 


99 


i 


„ Chén, 


Chine ; 




>} 


i 


„ Espagnol, 


Espagne ; 




99 


i 


,, Parângy 


Europe; 




>» 


i 


„ Par^ng ses. 


France ; 


• 


» 


< 
i 


>, Péaniy 


Hatieng ; 




» 




„ Klïng, 


Inde ; 




)> 



Pans, 

Afôn, 

K^s sr&l, 

PuUukét, 

Kâs trâlachf 

Krâmuon sa, 

Prey-Nokor, 

Singapor^ 

Rung'Tomrey, 

Preâ'Trdpëang, 



Paris ; 
Pégou ; 
Phuquoc ; 
Portugal ; 
Poulo Condor ; 
Rachgia ; 
Saigon ; 
Singapore ; 
Tay-Nin ; 
Travinh. 



§ — II.. Noms propres de personnes. 

Les Cambodgiens n*ont aucun nom de famille ; leur unique nom est un substantif 
quelconque» pris souvent au hasard, nom d'arbres, de fleurs, d'animaux; aussi les«mandarins 
ne veulent pas entendre prononcer leur nom, il fsiut les désigner par le titre de leur dignité. 



§ III . — Noms de Parenté. 



Chi dâun chi ta, les ancêtres ; 

chi ta, grand-père, aïeul ; 

chi dâun tuot, bisaïeule ; 

apXihft medai ( ou ) me, père, mère ; 

apïik ch)6nchïm, père nourricier ; 

medai chônchïm, mère nourricière ; 

apïih thbr, parrain ; 

medai thbr, nriarraine ; 

apïik khmék, beau -père ; 

medai khmék, belle-mère ; 

^A<5w,* oncle ou tante, frère aîné ou sœur 

aînée du père ou de la mère ; 

mé(^, oncle, frère cadet du père ou de la mère; 

medai rning, tante, sœur cadette du père ou 

de la mère ; 

chi dâun mm^, grand'tante ; 

kâun chau, les enfants ; 

kâun prôs, kâun srëy, garçon, fille ; 

kâun chbông, Paîné ( garçon ou fille ) ; 

kâun pou, Tenfant dernier-né ; 

kâun pr^s, khmuoy prôs, neveu ; 

khmuoy srïy, nièce ; . 

bông phoâun bâhgkbt, frères germains, sœurs 

germaines: 

bông phoâun chi dâuti muoy, cousins germains 

( descendants d'une même bisaïeule ). 



Chi dâun, grand'mère, aïeule; 
Chi ta tuot, bisaïeul ; 

Bông phoâun chi tuot muqy,^ cousins issus de 
germains ; 

Bông phoâun chi luot muoy, cousins au 4® degré; 
chau pr'ôs, petit-fils ; 
chau srey, petite-fille ; 
kâun prâsa pr)6s, gendre ; 
kâun brâsa (ou) pâsa srëy, bru ; 
sach nhéat, nhéat sândan, proches, consanguins; 
Jihang apïtk, côté paternel ( parenté ) ; 
khang medai, côté maternel ( parenté ) ; 
méa kelb, mit samlanh, amis ; 

"Noms Particuliers aux chrétiens*' 
Pay, père ; 
nhum, frère aîné ; 
nhonh, sœur aînée-; 
tiu, oncle ; 
tia, tante ; 
dinh, parrain ; 
christang, chrétien. 



37 — 



ARTICLE TROISIEME 

Du temps. 

§ I. — Eres employées au Cambodge. 

Trois Eres sont en usage au Cambodge : 

I® L'Ere de Prta PKit Sakrach, commençant en Tan 544 avant Jésus-Christ, date de 
la mort de Bouddha, Prèa Sâmonokudâm, appelé aussi Pr'êa PÙt. 

2° L'Ere de Maha Sakruch, commençant en Tan 70 après Jésus-Christ, date à 
laquelle Maha Sakrach, roi du Cambodge monta sur le trône. 

3° L'Ere de Châul Sakrach, commençant en Uan 638 après J. C, date d'un régne 
glorieux. C*est celle qui est surtout employée dans les contrats d'affaires, la correspon- 
dance, etc.. 

§ IL— Cycle Cambodgien. 

Le cycle adopté est le cycle lunaire de 60 ans, que l'on emploie presque toujours 
concurremment avec l'Ere de Châul Sakrach p)our exprimer les millésimes. 

On se sert à cet effet d'une série de 12 mots auxquels on attribue des significations 
de noms d'aniqiaux. Cette série répétée 5 fois de suite dans le même ordre, donne une 
période, de 60 ans qu'on divise en six décades. Dans chaque décade les années sont nu- 
mérotées de la première à la dernière par des mots composés de noms de nombre pâli. 



§ IIL — Tableau du Cycle Cambodgien. 

Première Décade. 



Noms des 
Années 

Chhfiâm K6r 
Chût 
Chhlàu 
Khal 
Thâs 
Rang 
Mosanh 
Momi 
Marne 
Vdk 



Noms de nombre Traduction 



pali 

« 

Ekâsâk 

Tûsàk 

Trïysàk 

Chèihvâsllk 

PÙnchaiàk 

Chhâsâk 

Sâpposâk 

Aihâsâk 

NnpposU 

Sâmrethisâk 10^ 



française 



Ere de Ere de Ere de Prïa 

châul sakrach maha sakrach Pïii sarach 



v 


Année du Cochon 


1' 


2" 


„ Rat 


2= 


5' 


„ Buffle 


3' 


4' 


M Tigre 


4' 


5' 


„ Lièvre 


5' 


6« 


„ Dragon 


6-= 


r 


,, Serpent 


r 


8« 


„ Cheval 


S' 


9" 


„ de la Chèvre 


9' 


.0* 


,, du Singe • 


ic 



2V 
22^ 
23e 
24^ 
25^ 
26*^ 
27e 

28*^ 
29^ 



31e 

32^- 

33' 

34^ 

35^ 
36'^ 

37' 

39' 
40^ 



38 - 







• 


• 


2"" Décade, 




II 


Roka 


ÊkasU 


1*^ 


„ de la Poule 


ir 


II 


Châ 


TûsÛk 


2^* 


,, du Chien 


12^ 


>> 


Kor 


Tréysâk 


3"^ 


,, du Cochon 


13^' 


>> 


Chût 


Chïthvâsâk 


4^" 


„ du Rat. 


M' 




etc. 


eto. • 




etc. 


etc 



31" 
32 

34^ 
etc. 



42- 

43^ 

44^ 
etc. 



On continue ainsi à aligner le nom des années avec les numéros pâli qui indiquent 
le rang dans chaque décade et en comptant 6 lois les noms de nombre pâli on a un cycle 
de 6o années. 

Pour désigner une année quelconque, il faut d'abord annoncer fEre dont on veut se 
servir et ensuite le nom de Tannée du cycle/ Ainsi par exemple, pour Tannée igoô de 
Tère chrétienne qui correspond en partie à Tan 1261 de TEre Châjil sakrach, année du 
Cochon, I* de la décade, on écrira; Châul Sakréich Chhn^m Kor Êkâsâk. 



§ IV. — De l'année. 

w 

L'année cambodgienne se comjtose de 12 mois lunaires comprenant alternativement 
29 et 30 jours. On ajoute, à des époques qui varient entre trois et quatre ans, un mois 
intercalaire de 30 jours, désigné sous le nom de tuttié asat. Ce mois qui est fixé par les 
astronomes cambodgiens **Hora," sert à établir Tordre entre Tannée solaire et Tannée 
lunaire et se compte ainsi deux fois cette année-là. 



§ V. — Des Mois. 
Les douze mois lunaires sont. 



KhL Chêt 
Pisak 
Chis. 
Asat 
Sr)ip 
Phâtrâbât 



Mars-Avril 

Avril-Mai 

Mai-Juin 

Juin-Juillet 

Juillet-Août 

Aôut-Septembre 



Khê As6ch 
Kràdïk 
Méak'kâsé 
Bôs 

Méak'thôm 
Phâlkûn 



II 
>i 



Septembre - Octobre 
Octobre- Novembre 
Novembre-Décembre 
Décembre-Janvier 
Janvier- Février 
Février-Mars. 



Le mois est divisé en deux parties: la première moitié, celle de la lune croissante 
qu'on appelle khnbt, comprend invariablement 15 jours qu'on désigne par le mot hbt^ Ex : 

Thngay ntô kbt (i^' jour de la lune croissante) Thngay prcimbuon {g"" jour de la lune croissante) 

kbt 2« .. ,. dâù kbt io« 



>» 



»> 



II 



>i 



II 



II 



t> 



pir 

bey kbt 

buon kbt 

pr)im kbt 
prUmmuoy kbt 

prUfnpïl kbt 

prUmbey kbt 



3' 

4^* 

8^ 



II 



II 



II 



I» 



II 



>i 



II 



II 



II 



II 



» 



II 



II 



duP 

mmndap kbt 
pirtôndap kbt 
bey iôndâp kbt 
buontôndâp kbt 
pràmtïtndàp kbt 



iV 
12* 

13^ 



I) 
>> 
II 
» 

II 



- 39 - 

La seconde moitié du mois, celle de la lune décroissante, renûch, comprend alterna- 
tivement 14 et 15 jours, suivant que le mois est de 29 ou 30 jours. On désigne ces jours 
en substituant le mot rnch au mot kàt et on compte ainsi: fnô rûch, à partir de iÇ 
inclusivement. 

Thngay niô rûch {i" jour de la lune déc.) Thngay prUmbuon rûch (g^jour de la lune déc) 

,, ptr rûch 2*^ ,, ,, dâp rûch lo'' ,, 

„ ^bey rûch y ,, ,, môtôndap rj/tch ii"" ,, 

;, buon • râcA 4^ „ „ pirtïmdap rûch^z"" ,, 

y, prUm rûch $*" ,, ,, beytondàp rûch 13'' ,, 

„ prUmmuoy rûch ô"" ,, ,, buonfôndab rûch i^\'' ,, 

,, prUmpil rûch 7^ ,, ,, pr^mtïjndàp rûch is"" ,, 

,, prûmbey râgh 8*^ ,, „ 



§ VI. — Des Jours* de la Semaine. 

Les Cambodgiens ont une période de 7 jours correspondants à ceux de notre se- 
maine, ce sont : 

Thngay Atât ( Soleil ) Dimanche Thngay Prâhos ( Jupiter ) jeudi 

„ Chan ( Lune ) lundi * „ S'ôk { Vénus ) vendredi. 

„ Angkéar ( Mars ) mardi ,, Sau ( Saturne ) samedi. 

,, Pïit ( Bouddha ou Mercure ) mercredi 

Dans les documents, la correspondance, etc., pour simplifier. Técriture on désigne les 
jours, par un chiffre. Le dimanche est considéré comme étant le i®'' jour, le lundi le 2® etc., 

On* fait de même pour les mois, mais au lieu de prendre Chêt qui est le premier 
mois lunaire, on prend le mois Méak Kasé comme étant le premrier mois de l'année : 
Méak kasé i*=, B^s 2®, Méak thUtn 3*^, etc. Exemple d'un commencement de lettre : 

Thngay pût, 7 rûch, khê Chêt^ chhn^m Roka, châul sakrach,.. 

On écrira en abrégé : thngay 4, 7 rûchy khê 5, chhnàm etc... 

Remarque. Le quantième des jours de la lune croissante s'écrit aussi quelquefois en 
abrégé au-dessus de la ligne et celui des jour de la lune décroissante, se place au-dessous. 
Ainsi: ThngUy 4, ^ khê etc., signifie: mercredi, le 7 de la lune croissante; thngay 2, ^ 
khê 2, signifierait: le lundi, 5"" jour de la lune décroissante, du mois Bôs. 

§ VIL — Des Heures. 

Les Cambodgiens divisent notre jour de 24 heures en deu:jc parties égaies de 12 
heures chacune : le jour proprement dit et la nuit- 

Le jour proprement dit s'étend de 6 heures du matin à 6 heures du soir. 

De 6 à 7 heures du matin, i heure du mditin: prikmông muqy. 

de 7 à 8 * ,, ,, 2 heures „ „ „ pir 

de 8 à 9 „ „ 3 m n ;> n bey 

de 9 à 10 „ „ 4 - „ „ „ „ buon 

de 10 à II „ „ 5 „ „ „ „ pr^m 

de II à 12 „ „ 6 ,, „ „ „ prUmmuoy (ou) thngay irdng 



I — 4<^ — 

i ____ ! , 

de 12 à 1 heure du soir ils disent i heure du soir resiél mông muoy. 

de I a 2 heures ,, 2 heures „ „ pir 

de 2 à 3 „ „ 3 » ti „ bey 

de 3 à 4 „ „ 4 „ „ „ bw^ 

de 4 . à 5 ., ,» 5 #» „ >. M'w ** 

de 5 à 6 ,, „ 6 „ „ „ primmuoy 

La nuit commence à 6 heures du soir et finit à 6 heures du matin. 

• • • 

De 6 à 7 heures du soir ils comptent la première heure de la nuit et disent: ï&p 
niông muoy, etc. De 5 à 6 heures du matin : iûp mông pirtôndap. 

Quelquefois aussi ils divisent la nuit en 4 veilles qu'on appelle j/^'aw ; 

La i^^®: yéa'm muoy, du coucher da soleil à 9 heures du soir ; * 

la 2*" : yéam pir, de 9 heures à minuit ; 

la 3*" : yéam bey, de minuit à 3 heures ; 

la 4^' ; yéam buon, de 3 heures au jour. 

• § VIIL — Saisons. 

Les Cambodgiens n'ont que trois saisons ( redau ou khî ). 
Redau prâsa ( ou mieux ) bhê prâsa, saison des pluies ; 
khZ pr^ngy saison sèche ; 
khî rômhoi, saison froide. • 

ARTICLE QUATRIÈME 

Fêtes Cambodgiennes. 

1° Bon phek tilk sacAfl, cérémonie du serment, le 4^ jour delà lune croissante khê ChêL 

2° Châul chhnâm thmey, jour de l'an cambodgien, le iv jour de la lune croissante khê 
Chêt. 

3° B)!)n chràt preâ ângkeâly cérémonie de l'ouverture du sillon, le 4*" jour de la lune 
décroissante khê Pisak, 

4° S'en chénh pre^ vosa, fin de l'abstinence des bonnes, fête des eaux, le 15^ jour de la 
lune croissante khê Asat. 

5° Bi5n châul preâ vosa, i®' jour de Tabstinence des bonzes, le i^^ jour de la lune 
décroissante khê Asat. 

6° Bon hê tiSn preâ vosa, offrande à la pagode d'un immense cierge qui reste allumé 
jour et nuit pendant les trois mois du carême. 

7° B)5n phèk tâk sacha, deuxième cérémonie de Teau du serment, le 4*" jour de la lune 
croissante khê Phâtrâbat. 

8° B<6n pchlàm bdn, cérémonie d'offrandes aux ancêtres, le 15^ jour de la lune décrois- 
sante khê PhatrâbHt. 

9° Bon ak ambôk sampèa preâ khi, salutation de la lune, le 15® jour de la lune crois- 
sante khê Kràdïk. 

10** B'ôn hê kâthén, cadeaux de toutes sortes portés pocessionnellement à la bonzerie, 
le i®*^ jour de la lune décroissante khê Krâdék, 



— 41 — 

11° BUn chamrbn preâ chônnosa, anniversaire de la naissance du roi, le ii* jour dé la 
lune décroissante khè Méak. 

12° Bïin hê phka, offrandes de fleurs faites de cire portées en procession à la pagode 
aii commencement de Tété khê Prâng. 

13° B16n pûn phh6m khs^ch, petits monticules de sable que les Cambodgiens élèvent 
autour des pagodes ou sous les banians pour acquérir des mérites et avoir du bonheur. 

14° Bon poncho sema, pose et et bénédiction de pierres enfouies autour des nouvelles 
pagodes en huit endroits différents, ,( téâng prâmbey iùs ). « • 

15° B^n âphisêk, bénédiction et inauguration des nouvelles statues de Bouddha. 

16° Sont encore jour de fête ( bi6n sèl ), le 8^ jour de la lune croissante, le 8 jour de la 
lune décroissante et le jour de la pleine lune de chaque mois. 

ARTICLE CINQUIÈME 

■ 

Points cardinaux. 

Les points cardinaux dans le langage courant sont : « 

Nord-est. 
Nord-ouest. 
Sud-est. 
Sud-ouest. 

Dans les livres satra on se sert de préférence des mots pâli suivants : 

Tus teiksèn Nord Tils akni Nord-est. 

udâr Sud „ nirdey Nord-ouest. 



E 


chϞng 


Nord 


A 

e 


chϞng. 


bê ê 


khi 


A 

e 


thbâung 


Sud 


A 

e 


chϞng 


bê ê 


léch 


e 


kàt 


Est 


ê 


thbâung 


bî ê 


kàt 


î 


lich 


Ouest 


î 


thbâung 


bê i 


léch 



ff 

4 t. A 



„ ê baur Est „ ^sên Sud-est. 

„ péaiïip Ouest „ bâschïm Sud-ouest. 

Les Cambodgiens se servent, dans la conversation, beaucoup j)lus souvent que les 
Européens, des mots qui désignent les points cardinaux* Ainsi au lieu d'employer comme 
nous, les expressions: aller, tourner à droite, à gauche, etc, ils désignent un point cardinal 
et disent : tou (ou ) bê ê kàt ê léch, etc. et il est bien rare que, même au milieu de leurs 
forêts, ils prennent un point pour un autre. 

ARTICLE SIXIÈME 

Poids et mesures. • 

§ I. — Poids. 

L'unité de poids est la livre, néal, de 600 grammes. 

La livre se divise en 16 taëls, dhnlëng, de ^j gr. 50 chacun; le taël se divise en 10 
chi de 3 gr. 75 chacun; le cAe, se divise en 10 Kûn de o gr. 375. 

Pour le gros commerce, on fait usage de^trois sortes depicuL 

I** Le picul dont le poids est équivalant au poids de 40 ligatures ou 106 livres de 600 
grammes, est celui qui est le plus employé au Cambodge. 



— 42 — 

2° Le picul légal ou de régie adopté par.les Européens dans leuis rapports avec les 
Chinois, égal 60 k. 400 grammes. 

3*^ Le picul de 45 ligatures, usité pour le commerce du riz avec les Annamites de 
Cochinchine. Il se subdivise en demi picul, appelé m<5 chông de 20 ligatures. 

§ II. — Mesures de capacité. 

L'unité pour les mesures de capacité est le ihûng, équivalent du ffia annamite, 
d'environ 40 litres. 

Les multiples du thàng* sont: 

m(5 dïk, une charge qui vaut 20 thâng ; 

mô reii, une charretée qui vaut 80 thâng. 

Nota» — Lorsque le nombre de mesures, tkâng est supérieur à 100, on sous*entend 
ordinairement le nom de cette unité et Ton dit: mô roi srou, un cent de paddy, dans le 
sens de 100 mesures de paddy. Il faut environ, pir tkâng mH tau, deux mesures et demie, 
pour faire un picul. 

Le iJ^ng se subdivise en 2 tau ou kônchœû^ (panier qui sert à mesurer le paddy). 

Le tau se' divise en deux kôntâng. 

Le kôntâng se divise en deux kâun ioëy^ petit panier. 

Le kâun loèy se divise en deux kômbâng, ce que contiennent les deux mains ouvertes 
et jointes. 

Le kômbâng se divise en deux tûk day, ce que contient la main ouverte. 
Le tûk day se divise en deux kedâp day, une poignée ( main fermée ). 
Le kedâp day se divise en huit ckép, pincées : 

§ III. — Mesures de longueur. 

L'unité de longueur est la coudée, hât. 

Les Cambodgiens ont trois sortes de coudées: 

1° Hât khnat luong, la grande coudée dont la longueur est de o™ 50. 

.2° Hât néang day, du coude à l'extrémité de l'annulaire. 

3** Hât kâun day, du coude à l'extrémité du petit doigt. 

Les multiples de la coudée sont : 

1° Le phiéam, qui vaut 4 coudées ou 2 mètres. 

2° Le thbâung, qui vaut 10 coudées moyennes, néang day, environ 4"^ 10 ; mesure 
pour les pièces d'étoffes indigènes qui ont toujours la même longueur. 

3° Le sïn ^ui vaut 20 phiéam, 80 coudées ou 40 mètres, mesure habituelle pour 
l'évaluation des terrains, des distances, w8 r^i sën, ou simplement m<6 roi, équivaut à 4 
kilomètres, souvent employé dans le langage khmîr> 

4° Le lûch, mesure itinéraire qui vaut environ 400 sën, ou 16 kilomètres ( peu usité ). 

Les sous^multiples de la coudée sont: 

1° Le chàm-am, l'empan français qui est la moitié de la coudée o ™ 25;' le thneâp^ un 
travers de doigt, qui est le douzième du cham-am; on dit encore: mp chômriék, une 
demi-épaisseur de doigt ; le Mmriék se divise en 8 kreap srou ( grains de riz ); le kreâp 
srou, en 12 khluon chay ( corps de pou ); le khluon chay en 12 pông chay ( lente de pou ); le 
pông chay en 12 antt ( grains de sable ); Vanïi en abbâmanu ( atome de poussière ). 



— 43 — 



§ VI. — Des monnaies. " 

Monnaie d*or. — On désigne sous le nom de chdôr méas, un lingot d'or, grande 
barre d'or qui pèse lo t^mlèng ou 375 grammes, dont la valeur est de 16 barres d'argent ; 
ces.grandes barres n*ont plus cours ou Cambodge. 

Monnaie d'argent, — 1° La barre d'argent, prïik nên, vaut 100 ligatures, sa valeur en 
piastres est variable, la moyenne est de 15 $ 50, mais ordinairement tout Cambodgien 
qui vend pour tant de barres de paddy, exige 16 piastres pour chaque barre lorsqu'il est 
payé en piastres. • 

La barre a des subdivisions employées dans les calculs, mais qui n'existent pas comme 
monnaie courante, ce sont : le dénh qui est le dixième d'une barre ; le chi, qui est le dixième 
du dénh: le Min, qui est le dixième du chi; le li, qui est le dixième du hlin. 

2° La piastre mexicaine, />r^^ riéî; la piastre française de commerce; les pièces de 
50, de 20 et de 10 cents, prâm kik, pir kâk, nié kâk- 

On dit: m'a nên w8 k<5mniit, une barre et demie; m<6 kômn'ât nîn, une demi-barre; wS 
riél m'a châmhiéng, une piastre et demie ; mô châmhiéng riél, une demi-piastre. 

Monnaie de bronze. — Les pièces de 10 et et de 5 centimes à l'effigie de S. M, NorodÔm, 
mô louis thôm, fnô louis tâuch. 

Monnaie de zinc, — Les anciennes monnaies en usage dans le pays commencent à 
disparaître; on se servait auparavant des sapèques, kas, comme en Cechinchine. Il faut 60 
sapèques pour faire un tien; il faut 10 tien pdtr faire une ligature, tranôt-, une ligature 
vaut 600 sapèques; une gueuse de ligatures, mô bUch kàs, vaut 10 ligatures. 

ARTICLE SEPTIÈME 

Locutions spéciales pour Dieu le roi et les Bonzes. 

Pour exprimer une action ou même pour désigner tout ce qui a rapport à la per- 
sonne de Dieu, du roi ou du bonze, les Cambodgiens se servent de termes spéciaux ex- 
clusivent destinés à cet usage.* Comme ces expressions sont souvent employées dans la 
conversation et se retrouvent fréquemment dans les livres, ainsi que dans le style épisto- 
laire, il est bon d en relater quelques unes pour donner un aperçu du fityle relevé.. 





•§I.- 


Différentes parties 


DU CORPS ( Dieu^ 


roi, bonze J. 


Preâ 


sèki pre)i kês, 


tête ; 


preâ angkuli. • 


doigts ; 


9i 


kessa, 


cheveux ; 


„ nïakha, 


ongles ; 


99 


silrïit, 


oreille ; 


„ or a, 


poitrine ; 


99 


neHk léa, 


front ; 


„ hartey, 


cœur ; 


J9 


pheâk mô. 


sourcils ; 


„ ioka nàng. 


foie ; 


» 


nîi p. nîtra, 


yeux ; 


„ bapha sang, 


pourqpn ; 


»> 


asôk, 


larmes ; 


„ utor, 


ventre ; 


>f 


néasék, 


' nez ; 


„ angkê, 


reins ; 


>> 


os, 


bouche ; 


„ bat, 


jambes, pieds ; 


J» 


parik ot, 


lèvres ; 


„ angkuthàk bat, 


orteils ; 


>) 


teânta^ 


dents ; 


„ méang sang. 


chair ; * 


99 


hâk nuka, 


menton ; 


„ lohêt. 


sang; 


>> 


pheHk, 


visage ; 


„ athi. 


os; 


99 


sûrângi 


cou ; 


„, cnamèang, 


peau ; 


tj 


angsa. 


épaule ; 


„ kaya, preU àng, 


corps ; 


91 


hôs, 


bras, main ; 


„ kaiôpol, 


force. 



— 44 — 



.§11. — Objets concernant le roi. 



Prea réach chéa vâng, palais ; 

chông réach, salle du trône ; 

tinéang tivéa vinichhay, salle de danse ; 









bânléa 

khlângf 

réach chéa treâp, 

dâmnâk pisés ; 

tincangy 

iôfnrâng, 

khïiny 

tinéang tivéa, 



maison de plaisance 
magasins ; 
trésor royal ; 
cuisine ; 
véhicules ; 
armes ; 
épée ; 
barque ; 



Preâ péan, 
srey, 

péan preâ srey 
phusa, preâ srey, 
snâp preâ chông, 
mokot, 
sangha, 
méaléa, 

(ïâmrông monirôt, 
chhay, 
kral, 



99 
II 
») 

II 
99 
99 



99 
>> 
19 



plateau ; 
bétel et arec ; 
boîte à bétel ; 
habit ; 
pantalon ; 
couronne ; 
sceau; 
chapeau ; 
bague ; 
miroir ; 
natte : 



§111. — Famille royale. 



Maha khsât, les rois en général ; 
ayukô, aïeul ; 
ayuha^ aïeule ; 

preâ vor beyda, preâ chinok, le père du roi ; 
preâ vor méada, pre)ij>kini, là mère du roi ; 
luong trong réach, le roi régnant ; • 

s&fndach preâ vor chini, la reine mère ; 
simdach ohbiouréach , le roi qui a abdiqué ; 
sUnidach maha âhbarach, le premier prince du 

sang; 
petola, oncle ; 
tnéadochha, tante ; 
preâ réach chéa botra, iils ; 



99 



M 



preâ, réach chéa bfittrey, filles ; 

riém, frère ou sœur aîné ; 

anoch, frère ou sœur cadet ; 
chônMo, petit-fils ; 
chônôta, petite-fille ; 
preâ âng, mechas, princes, princesses ; 

vongsa, famille royale ; 

mahîsey, reine ; 

alâk, secrétaire ; 

maha thték, pages ; 
saulék, servantes. 



91 



)) 



99 



IV. — Manière d'être, de penser, d'Xgir. (Dieu, le roi). 

Trong ( est employé pour exprimer une action ou un état royal ). 
trong preâ mita, miséricorde ; trong kdng, s'asseoir ; 



99 
99 
•9 
99 
99 
99 
99 
9f 
99 
99 
99 
99 
99 
99 
99 
99 
99 
99 



99 

99 



preâ kaurna, pitié ( avoir ) ; 
krït khnhal, colère ; 
réach chéa téan, accorder ; 
tôt, regarder ; 
i(6l, voir, connaître ; 
prài chênda, pensée ; 
prea vifôk, penser ; 
'Chréap anunhat, écouter, daigner, entendre; „ 
preâ bântûl, breA dâmreâ, parler ; 

„ ^ réach chéa ongka, édit du roi ; 

99 * tippa nhéan, prescience divine ; 
iéang pr0 bat, marcher, aller ; • 
preâ sântKét, être présent ; 

„ péat, aller se promener; 
kéng preâ réach chéa roth, aller en voiture 
kông „ tinéang asadâ, aller à cheval ; 
preâ krasal, s'amuser ; 
preâ s^mrtwl, rire ; 



99 

99 
99 
99 
19 
99 



99 
99 
99 
99 

99 
99 



99 

99 



preâ sânthét, debout ; 

srâng tlàk, se baigner ; 

sâp preâ réach chéa hartey, aimer ; 

bângke&p, ordonner ; 

kheÏÏt, preâ réach chéa khan, défendre ; 

preâ âpphsôk, prèa chhuon, malade ; 

preâ réach chéa teân, frappe'r ; 

pikliéat, tuer ; 

soi kra sngoi, manger ; 

soi preâ t^k, tristesse ; 

preâ kônsêng, pleurer ; 

sot preâ tup chângkdt, sâurkÔt, khsay 

preâ chôn, mourir ; 

preâ phnuos, entrer en religion ; 

ddk, léa preâ phnuês, • quitter Tétat 

religieux ; 

âmnâr, content, gai ; 

an preâ réach chéa hartey, mécontent; 



1 



99 



— 45 — .• 

i— — — ■ 

phtûm, dormir ; thvay bângkôm, saluer ; 

„ preâ subén, rêver ; tûlpreâ bangkin^ je ( en parlant au roi, ) 

„ iôn^ s'éveiller ; ^ pre% kaurna pisês, oui ; ^ . 

„ sâppreâ pheâk, preU hôs,preà bat, se laver la hê luong, accompagner le roi ; 
iigVire, les mains, les pieds ; krap tûl, dire, parler au roi. 

§ V. — Locutions en usage pour les bonzes. 

Bkedey, achkdey, je ( Ijonze parlant au peuple ) prâktn lûk, offrir au bonze ; 

atema^ „ ( à un grand mandarin ) thvay bângkûm, saluer ; 

atema phéap „ ( au roi ). ^r préâ dêk prek kûn, remercier ; 

ofùimr^n pot, oui ( à un laïque ). àngy preâ âng, corps, personne du bonze ; 

chhan, je, moi, ( laïque au bonze ) lûk, lui ; 

khohôm kâurna, „ kôt, kedey lûk sang, bonzerie ; 

khnhôm préâ kâurna - „ sïng, dormir ; 

khnhôm preâ bat „ lûk mêan preà pïii deyka, dire, parler ; 

lûk, mechâs, vous ; * lûk méan preâ pïii tika, „ „ 

mechas, thlay, „ srâng, se baigner 

préâ dêk preâ' k^n, „ 4r, remercier, être content ; 

chânghân lûk, nourrituredu bonze ; khnhal, être fâché, se fâcher ; 

chhan chânghân, manger ; . chréap, savoir, connaître ; 

chhân i^k, boire ; • sbdng chipor, habits en général ; 

mimôn, fn)in lûk, invitation d'un laïque au bonze nhûm pr'ôs, père du bonze ; 

( pour faire une action quelconque ). nhûm srey, mère du bonze ; 

fnin(6n, ( niniôn ) lûk chhân^ invitation à manger; sâurkMt mourir. 



"^ 



-46 - 



I 



I EXERCICE DE LECTURE 



cr>n û à m tcn; don jsi'ru d y 



â(ùtqntnfUfuyfQa^tdtân;myôfuTifiiyn|ÏTiu(Ù6cpfiûàtannHn 



n «M • n «• 



tfvnnHnsricm;p>ant3tupi t tannHnsnçrntjtnjsnl t tannHnsnmnnr 



urund t i, 



ô(pi6àtcirlynfÊHnyt5nr!nà|nytyjào*iyîfn fnrutjsrl^dj !î!? é tfitg^qntn'fu 
ujn|cnnuTifû(j»'lfa{8i9fnHà; tj^lny^fniflànàîâfinytnm ruraanffi^finy 

tun^ng^t^îrinj;(jfffi t6tîn6Hn(furiïûàtn6tAJLn tt:ni&ttàqr»i5çit5njstûjmdà 
fuiRfÊsgfûtqny^tnfunôfefuyûfjHiifirinfùq^uitfdjno^ûajnâJSfcrlyn t ii 

' VI 

fnyapuf|nàn(uni53^tTitnfu fifirch'àdà^nj^ttjrcàànudj59no*i6arn^u i 






— 47 — • 



II EXERCICE DE LECTURE 



cnnuànîrtrmfea'jura 



â(ût5n(\JUîQtno*iâtwinyôrurn jriyri|rnu(ùlcn?îûà tfxnnHnsnnriytmj'I^c 

" f 

QfLrnôfewyûâtfuintp^rntjfrittungfiidmyridfiâritjnyopusTffiôg [ùt^nfun 



1/ r 






1234567890 

■ * 



-\ , 



r 
« 




m 



et 

Hurn 

HDjnà 



A. Appellatif des enfants, des domestiques, des inférieurs (vis-à-vis des 
personnes âgées, il indique le mépris); s'emploie aussi pour désigner des 
animaux et des objets inanimés. Il — ni, — »tt, ceci, celui-ci, cela, celui-là. 

ABAT. Péché (Bonzes). Il Merâs —, pécheur ( Pâli ). 

ÂBBÂKÂR. Vassal. Il ChÛmnïim — , vassaux. 

ÂBBÂLAK. Il Péak — , parole infamante. Il Chângray — , paroles portant mal- 
heur. 

ÂBBÂMA. Comme, de même que, par exemple, supposé que, comparaî- 
son. Il — bïydâuch ( même sens ). • 

ÂBBÂRACH. Il Luong — , titre du second roi de Phnom Penh. 

ACH. Pouvoir, oser ( terme relevé ). Il — Jtéan, audacieux. 

ÂCH. Excrément, ordure, fiente, déchets, crasse. Il CAS — (expr. gross.), 
satisfaire ses besoins. Il PhlSy n^s rïa — , avoir une très grande frayeur. Il — 
phnêk, chassie des yeux. Il — anar, sciure. Il — dêk, mâchefer. Il — 
saut, déchets de la soie. Il — phkai, espèce de feu volant ou d'étoile 
filante. Il — l'éak, laque. Il Thaukê — , vidangeur. Il — p^, nom d'une 
plante (arum triphyllum). 



«loy 



ACHAM. Il Ttlk —, urine (P.). 









m 



cft 



ACHAR. Devin, docteur. Il — hôra (même sens). Il — preU, prophète. Il 
Néang — , prophétesse, sibylle. 

ACHEY. Stupide, hébété, niais. 

ACH ENTRA Y. Continuellement, sans cesse, quotidiennement. Il — prâ- 
kredey (même sens). 

ACHNHA. Percepteur, messager royal. Il — luong, envoyé du roi. Voy. 
Ochnha, 



mt 



AH. Interjection ; indique l'impatience, le mécontentement. 



AHA— AKR. 



mims 



H) 



U 



fi 



fi 



^fiunss 



tnmnj 



9 



Win 






AHAR. Aliment, vivres, nourriture. Il — châmnéy (même sens). Il — mâhâp, 
nourriture recherchée. 

AI. Ici, ci, de ce cÔté-ci, Il Ê — (même sens), il Ê — prêk, en deçà de l'ar- 
royo. Il Ê — ê néay, ici et là-bas. Il As ttang srM —, tous ces pays-ci. 



jnuris AIÀ. Exclamation. || — aihbi, cri de douleur, de surprise. 



^ 

AIAT. 1° tl — kdntîl, esclave, terme de mépris, injure grossière. Il — kaél 
rofiedp (même sens). j ^ 



- > 



2° Prévenir, avertir. Il Tou — nûng homnânj aller prévenir le k)5mnïin, 

m 

AIÂUS (ou) AIÔS. Vie, âge, existence, il Méan — , vivre. Il As — , mourir- f] 
^^idn riiey, immortalité, vie éternelle. Il — kelHy, vie de courte durée, 
û — véng, longue vie. Il NeHk êng — p'Ônmïin ? Quel âge avez-vous? 
Il MîJ — , une vie entière, une existence. Il — dumnâl, du même âge. 

AYDÂ. Vers, dans, alors. Il — kalttô, dans ce temps-là. 

ÂK. Il — chet, déplaire, choquer, il — an chet (même sens). Il — an chït kenêa, 
se déplaire mutuellement, n'être pas d'accord, discorde. Il — cKét — thnâk^ 
discorde, dissension, division. Il — ânsrâpân cKét (même sens). 

ÂK. Dévidoir. Il — saut, dévider la soie. 

ÂK. Il sut — , aigle pêcheur qui se nourrit de poissons. Il — Mp trïy, l'aigle 
saisit le poisson avec ses serres. 

ÂK. avaler, engloutir. Il — âmbâk, manger à pleine bouche, il Phék nC6 — , 
avaler d'un trait. 

AKAR. Il — dêk, l'enfer (païens), jl Lbng — dèk^ tomber en enfer. Q 
Dbm — , cotonnier sauvage. 

AKÂR. Il Pon —, revenus, impôts (roi). Il Néam — , nom (rare). 

AKAS. Air, atmosphère, l'espace indéfini. 

AKHÔ 1° Au-dessus de, assez; aisé, facile, il — pik, surabondamment. || 
Méan chéa — , avoir du superflu, de reste, de trop. 

2° Billion. Il Dâp — , dix billions. Il — punî, innombrable. IJ 
Chéa — puni, qui ne peut se compter. 

AKNÎ. Il Th —, Sud-Est (P.) 

y 

AKRAK. Mauvais, méchant, laid, vilain, difforme, contrefait, déshonnête, 
sale, pervers. Il — smokruk, sale, malpropre. Il — asrâu (même sens), abo- 



r" 



AKR— AMB. 



minable, opprobre. II M)ik — , vilaine figure. Il Chet — , mauvais cœur. 
Il Kér — , mauvaise réputation. Il Meât — , mauvaise langue. Il Méat — 
nâs, langue de vipère. 






Hfy; 



Hlfi 



AKRAT. Dénudé, tout nu. (Se dit aussi pour les femmes découvertes seule- 
ment jusqu'à la ceinture.) 

AKROS. Proclamer, publier (crimes). Il P(6ndbr — , faire circuler les crimi- 
nels par les rues en publiant leurs fautes. 

ÂKSÂR. Lettre, caractère. Il — chriêng, écriture cursive, ordinaire. Il — mw/, 

écriture ronde, appelée aussi khâm, employée dans les satra* Il — char, 

caractères mûl ou chriéng, gravés avec un stylet. Il Bâmbêk — , fraction 

de l'écriture; combinaisons. Il — pûm, lettres ou caractères imprimés. 

Il — chhtâky inscription gravée, ciselée. 

AKOM. Il — ar)ik^ cérémonie diabolique, magie, maléfices. Il Saut — , faire 
ces cérémonies. Il Mon — , formules de prières, de magie. 



HfifîfUfU ÂKUSÂL. Impie, vice, péché, démérite. 



9 (/ 



fnai 



wn^ejtu 



Hq^ ai 



AL. 1° Se hâter (s'emploie surtout avec la négation). Il K6m — , lentement, 
attendez, ne vous pressez pas. Il Kôm — sïn (même sens). 

2° Brûler. Il Rûl — , (ou) och — , brûler, passer au feu. Il — melu^ torréfier 
le bétel. Il Kènt'éch — , sorte de reptile. 

ALAY. Avide, qui aime, penser à, être occupé à, se souvenir, être en train 

de. Il — te ling, aimer le jeu, ne penser qu'à jouer. Il — te phék sra, 

ivrogne. II — dbr pulê puko srïy nhi, hanter les lieux de débauche. Il — 

srïy nhi, libertin. Il Chét chïîp — , amoureux, épris d'amour, penser à l'amour. 

Il Al<5 — (même sens). || — tê thvœû kedïy, chicaneur (procès). 

ALÂK. II Préa — , secrétaires royaux. 

AMBAL. Combien, tous. Il — rfâng^, combien de fois ? Il Chràn — , combien? 
Il As menus — méan, tous les hommes, tout ce qu'il y a d'hommes. Il — - 
dàuchniy ainsi, de sorte que. 



e I 



Hcpe 
Htqiy 

Huai 



AMBÂNH. Récemment, immédiatement. Il 
tou — ménhy il vient de partir à l'instant. 

AMBAT. Petit pou. 

XmBAU. Il Mî —, papillon. 



— ménh (jnême sens.) Il T'àp 






AMB AU R. V. Ambor. 



AMBËL. Sel II —/>*?, soude. 



ÂMB— AMN. 



mu h 



Hjqit 



r 



Huà 
<j 



wyfnà 



Htnfu 



nym 



HffUTlfi 



Hon; 



Hruîfi 



Ht 



fU^J 



H6fî 



AMBÊNG. Fragment, débris, tesson. Il — chhnâng, débris de marmite. 
Il — chan, fragment d'assiette, de vase. 

AMBO. Coton filé, fil de coton. Il — pre^, fil de la vierge. 

AMBOC. i° Paddy cueilli ^ant maturité, torréfié, puis pilé. 
2° sut dUl — nom d'oiseau. 

AMBONG. Il Chék — , nom d'une espèce de banane. 

AMBÔR. (ou) Ambâur. \\ Lignée, race, généalogie. Il Pûch — , naissance, 
noblesse. Il Dâ mêan — ,être noble. Il Et — ,(ou)^AattA — , de basse extraction. 

AM-ÊL. Être indécis, hésitant. 

ÂMKÉANG. De chaque côté. Il Chhôr — , se tenir de chaque côté. |] 
Pûc — , favoris (barbe). 

\/ 

ÂMLÔNG. V.RômlUng. Espace de temps, pendant. 

>/ ^ 

AMMECHAS. Maître, seigneur, souverain. || — suor, le maître du ciel. D 

— chyvïtf le maître de la vie (D. R.). 
ÂMMËNH. Tout récemment, à Tinstant. 

AMMÔSAU. V. Mosau. Farine. 

AMNACH. Autorité, pouvoir, puissance, permission. — Bbk — , (ou) oi — , 
accorder la^ permission. Il Doi — , par l'autorité, avec l'autorité de. 
Il Thvœû nâng — chêt êngy agir de sa propre autorité. 

AMNÂN. ( An ). Il — sontéap chhngûk mœûl rok, action de scruter, chercher 
en se courbant. 

AMNÂR. Joie, bonheur, gaîté, délectation, plaisir. Il Mêan — ; âr sruol, le 
cœur déborde de joie, se réjouir. Il Méan — doi si phïk tam k^mnâch, se 
laisser aller à la débauche. 

V V X 

AMNaT. (Ât). Faim, indigence, privation, patience. Il Chhnâm — , année de 
disette. Il Menîls — , homme patient, (ou) metiùs treâm — (même sens). 
Il Chït — , calme, résigné. Il Ckét — ât an, souffrance, privation. 

AMNOL ( Oi ). Il — oi têan, obtenir, avoir. U — téan, ne pas réussir. 

AMNUÔT. (C/oO- Jactance, vantardise. Il — MO^(même sens). Il Menis — , or- 
gueilleux, qui se vante. Il Mentis — khakhor (même sens), fanfaron. D 
Tïang — , (ou) chéa — , forfanterie, ostentation. 




AMP— AN. 



Hm 



'J 






Hfl 



'J 



e I 



o 



Hfyn 

n 



o I 



Hnà 



n 



Hynj 

. n 






AMPEAY. Dispersé, répandu. Il — réay (même sens). 

AMPE AS. il Peâs — , abondant, en quantité. H Méan — , il y en a en quantité. 

AMPÊK. Il Âmplll —, vert luisant. 

AMPI. De, depuis, à partir de, de la part de. Il — m fou mïik, désormais, 

dorénavant. Il — dbm m'a kâl, depuis l'origine des temps. Il — Iceû dal 

krôm, du haut en bas. Il KhvHk môkhâng — kômnàt, borgne de naissance. 

Il Kàt sâch kecKy — , il y a procès au sujet de. Il — rfôw, autrefois, jadis. 

n — k^mnàt lûkey né, depuis le commencement du monde. Il — bâuran, 

anciennement. 

AMPÎCH. V. Rômp'ich. Aussitôt, sur le champ, à Tinstant. 

AMPŒÛ. Action, acte, fait, sortilège. 

Il — bap, péché, il — asrâu, crime, atrocité. Il — ahrâk asrôu, horrible, 
abominable. Il Trâu — kîj avoir un sort, maléfice. Il — dâ pïtm ke)tp, pUm 
kuor, action qui n'est pas digne, pas convenable. Il Thvœû — , (ou) dâk —, 
jeter un sort, ensorceler. Il 2t — , en vain, sans résultat, en pure perte. Il 
Thvœû — , feindre, simuler. 

AMPŒOK. Mouvement ondulé. II — tûk, mouvement de la barque. H — 
Idlôkj ondulation des flots. 

AMPOL. Trouble, indécision, tracas. Il — fûk, ennui, chagrin, souci, inquié- 
tude. Il Thvœû — , molester, tracasser. U — '6y, qu'importe? Il — iJy nàng 
Hnh, qu'est-ce que cela me fait ? 

AMPÔNG. Tuyau, étui, tube. Il — kâ, gosier. 

AMPÔR. Vêtements (poésie). || Thnûm — , insignes delà royauté. 

AMPÔU. Canne à sucre. Il — trêng, petite espèce. Il — krâhâm, espèce 
rouge. Il — khmau, espèce noire. Il — tômlong, grosse espèce blanche. Il — 
prey, espèce de roseau. Il — sârnUy, — kadam, etc., autres espèces. 

AMPLL. W Dbm — , tamarinier. WPhlê — , tamarin. Il — tàk, tamarinier 
d'une espèce sauvage qui a aussi des fruits. Il Sïit — hnpîk, ver luisant, 
luciole. 

AMRÉK. Sât — baksïy, les animaux en général. 

AMRÊK. Charge. Il M15 — , une charge d'homme. 
AN. 1° Il —se, selle de cheval (selle indigène). V. Kêp. 

2° Aiguiser (pour les sabres). Il — sâmliéng (même sens). II — dau, 
aiguiser un sabre. 



AN-ANC. 



Si& 



îr\Mr\s 



manu 



WlfUYlJ 









nia 









Hô^y 



H&ÙUJ 

M 



AN. S'apaiser, se calmer, diminuer, adoucissement. Il — chhtl, la douleur 
ou la maladie diminue, se calme. Il Oi — , soulager, adoucir. Il — kamlâf^, 
s'affaiblir. Il oi — kÔmKéng^ s'apaiser, se calmer. Il — krêly (ou) — krem^ 
cela va un peu mieux. Il — phiù^ la tempête se calme. 

ANA. 1° Qui, lequel, quoi, que (Pour A na). 

2° Il — prâchêa fiôréâs^ tout le peuple. 

ANÂP. Aide, support. Il Chêa — , adjoint à quelqu'un. Il Chhaû — âp, bois 
qu'on ajoute à un autre pour le consolider. 

ANAR. (ou) Arna, Scie, il — rô, scie anglaise. Il — day, scie à tenon, ou scie 
allemande. Il — iHc, passe-partout. Il — kebïich, scie à découper. — 
chriék, scie des scieurs de long, il Day — , montant de la scie. Il Ach — , 
sciure. 

ÂNCHANH. 1° Ronce, buisson épineux. Il Ddm — (même sens). 

2° Il — day, les lignes de la main, il Mceûl — day mun ieân 
khœûnhyOïi ne voit pas encore les lignes de la main (il n'est pas encore jour). 

ÂNCHÂNG. Filet de pêcheur. 

ANCHEANG. (ou) Châncfiéang. Mur, cloison. Il — phtïa, cloison de la maison. 

ÂNCHEAT. n — trey, prendre le poisson avec un panier. 

ÂNCHÉM. Pour ChâncKém. Nourrir, élever. 

ÂNCHÊNG. il Phlû — , clarté rayonnante des astres. 

ÂNCHIÉN. Anneau, bague. D Smau — , crételle (herbe). 

ÂNCHING. Pour Chanching. Balance. Il Kâun — , poids de la balance, il 
phnêk — , division de la balance. Il Mo — , 20 tomlongs ( monnaie de 
Battambang). il Mo — siém, 80 ticaux ou 48 piastres environ. 

ANCHÔM. Bordure, bord, cils des paupières. Il Véay, (ou) nhèâk — , froncer 
les sourcils, sourciller. Il Châng — , rider le front, se fâcher. Il PrâcKûm — , 
espace qui se trouve entre les deux cils. Il — phlou, bord du chemin. 



ÂNCHŒONH. Inviter, convier. Il — mok,]e vous prie de venir, 
je vous prie de rentrer. Il — tou, allez (poliment). Il Neâc — 
allez vous, Monsieur? 



il —châul, 
tau fM, où 



ÂNCHRXm. Couper, hacher. Il — silch, faire un hachis, il Srâdêy p)5n kî — , 
dire des paroles blessantes. 

ÂNCHUOI; Agiter, être agité ( arbre, maison ). 



ANC— ANG. 



K&à& 



o 



Hff)T\U3 






naà 



»i 






Htfià 






Htsn 



fn 



mjstnô 



;nffun?5 



fflà 



;nà 






ÂNCHÛN. Porter, apporter, transporter. Il — to«, remporter, reporter. || 
— pi ni tou ni, transporter d'ici là bas. Il — srâu kenong chàngrM, trans- 
porter du riz dans le grenier. 

ÂNDAP. Il — Hô, en ce temps là, alors. 

u 

ANDAR. Il — Mp kî, massacre, carnage. Il — khâuch, détruit, tué. Il — théan, 
disparaître, tomber en ruine ( souvent employé comme insulte: qu'il dis- 
paraisse ! ). Il — théan fnesiét, abandonner, délaisser, s'abîmer. 

• 

ÂNDÂRAI. Malheur, infortune, calamité. Il Trâu — , tomber dans le malheur, 
être dans le malheur. ^^ rf f^^^' // p ^^y) ^ff^r 

ANDAT. Langue. Il — phlceûng, flamme. Il Lien — , tirer la langue. Il — 
khloi, languette de flûte. Il — thdêt, qui bégaie, qui hésite. Il — khméan 
choïng, la langue n'a pas d'os (verba volant). 

ÂNDÂUNG. Puits, citerne. Il Phïk tâk — , boire de l'eau de puits. 

ÂNDÊT. Flotter, surnager, planer. Il — trâsêt, ballon qui flotte dans les airs. 
Il Thmâ — , pierre ponce. 

ÀNDÊNG. 1° Il Trey — , nom d'un petit poisson. 

2° Il Khtïi khuor — , pus qui coule d'un ulcère. 

ÂNDÔK Tortue terrestre. Il Snl6k — , carapace de tortue. Il — sUngkeâL || 
— Vét mûk. Il — phdâu. Il — âmra. Il — srê, — krâmuon. Il — kaîk. Il — 
ffiéâs. Il — prïch. Il — phum thbâung ( difi'érentes espèces de tortues ). 

ÂNDÔK. Il Mî — , entremetteuse, proxénète. 

ÂNDOT. Il Long chhœû — , supplice terrible qu'on infligeait jadis aux cou- 
pables* 



t&t A-NÊ. Celui-ci, ce gamin là* 



ANMAN. Jugement téméraire, soupçon. Il — oi kîy faire un jugement 
téméraire. 

AN ET. Avoir pitié, plaindre, compatir, avoir de l'indulgence. Il — an}it 
(même sens). Il CA^^ — , miséricorde, bienveillance. Il Dâ trou — , digne 
de pitié, de miséricorde. 

ANG. 1° S'appuyer sur l'autorité de quelqu'un, se faire fort de. Il — Htnnach 
luong, s'appuyer sur l'autorité du roi. 

2^ Grand vase. 

An G. Rôtir, se chauffer. Il — phlœûng, se chauffer au feu (se dit du feu 
qu'on entretient sous le lit des femmes en couches). Il SUch — , viande rôtie. 

AN G. Corps, personne, il PreU — chéa Preâ Vorbïyda, Dieu le Père. Il 



8 ANG. 

Pre}i — , àppellatif des fils du roi, des princes, (les chrétiens nomment 
ainsi Dieu.) ii — êng, personnel. Il Rtlp — , corps humain. Il Méan pria 
— , terme relevé pour dire, gros, gras. Il Preâ — â^m, dignité du mandarinat. 

HuThCU ANG — EL. Caresser de la main. Il — ioy, flatter avec la main, passer la main 

sur, pour caresser. 

fjà J ÂNGKÂ. Riz décortiqué, blanchi. Il — srâu ksay, riz ordinaire. Il — tamnép, 

^ riz gluant qui sert à faire des^âteaux. Il — châu, riz rouge. || — Kén, riz 

décortiqué au moulin. Il — 6oc, (ou) — sHmret, riz pilé. Il — ketîch, riz en 
petits morceaux. Il — rfôm, beau riz rond, choisi. Il — change dernier 
produit de la décortication. 

HiînO ÂNGKXcH. Eclat, Il — »s, éclat de bois, 

n 

Hiintl ÂNGKXK. Secousse, secoué, agité. Il Nhear — , trembloter, 

n 

HiVifU ÂNGKAL. Quand, à quand, lorsque, pendant, époque. Il — na, quand, à quand, 

n à quelle époque, à quel moment. Il — nô, en ce moment là. Il Neàk tou 

— , quand partez vous ? Il Pi — n6 iou ntHk, depuis ce moment. 

Hlîny ÂNGKAM. 1° [| Chir — , fenouil, plante odoriférante. 

2° Balle de Iriz. Il Rui oi chrÛ — , vanner pour faire partir la 
balle de paddy. 



n 



Hùny ÂNGKÂM. Grains. Il — méas^ grains en or. 
n 

HÙTlô ÂNGKÂN. Il — srâUy riz mélangé avec du paddy. 

Huà ÂNGKÂNG. Il Trâhtlng — , qui fait beaucoup de bruit, 
n 

Hlînm ÂNGKÂNH. Pli, ondulé, plissé. II Au —, plis d un habit. Il Bh —, plisser. 

^^ Il Ddm — , nom d'arbre. 

HuPi ÂNGKXT. Tison, bûche. Il — phlœûng, entretenir le feu. 
n 

Htâ ÂNGKÉ. Crasse de la tête, gale. Il Letneas — , démangeaison. 
• n 

Hfàr ÂNGKÉ. Dos, reins fD.R.). 
n 

Iièf\J ANGKÉA. (ou) Ângkéar. Il Thngay —, mardi. Il Phkai —, la planète Mars, 
n 

Huirj ANGKEAL. Charrue. Il K'ônlong — , sillon de la charrue, 
n 

HànW ÂNGKEXs. {on) Àngkéi. Se dit d'un arbre qui a perdu toutes ses feuilles; 

^ d'un champ de riz que les oiseaux ont dévasté presque en entier. 

HulfU ÂNGKÉ AS. Il Sac ruonh — dey, qui a les cheveux un peu crépus. Il Dbm — 

^ dey^ nom d'arbre aux fleurs odoriférantes. 



ANG. 



fjE\ 



fj 



r> 



wàrnu 






«à eu 






wàTà 



H(ââ 



w 



HÛru 



ÂNGKÉL. Se déplacer légèrement. 

ÂNGKÊP. Grenouille. Il — Uch kû. Il — koréat, variétés. 

ÂNGKOCHÉAT. Nature, sexe, parties génitales, il — chéa pr)is, sexe mas- 
culin. Il — chéa sr'éy, sexe féminin. Il — chéa chhmûl, mâle. Il — chéa 
nhiy femelle ( animaux ). 

ÂNGKOR. Il — Thôm, l'ancienne capitale du Cambodge, actuellement célè- 
bre par ses ruines. 



HâJCpn ÂNGKORBÂK. L'eau du grand lac baisse, descente des eaux, 
n 

Hà(^fLr 



ÂNGKORBAN. Bourreau, délégué du ministre de la justice pour les exécu- 
tions. 

ÂNGKRÂNG. Il Sât — , grosse fourmi rouge dont la piqûre cause une douleur 
très vive. Il SHt cKâp — , petit oiseau à tête rouge. 

ÂNGKRIS. Il Srôk — , le royaume d'Angleterre. Il Menas srôk — , anglais, le 
peuple anglais. 

ÂNGKÙ. Indécis, ne sachant quel parti prendre. 

ÂNKOI. S'asseoir, sur une chaise ou par terre. II — b^t chœûng, s'asseoir 
les jambes repliées. Il — pâêk, étant assis, s'appuyer sur quelque chose, 
il — chrângu, s'asseoir dans un coin, à l'écart. 



HàtmOJ ÂNGKUL. i^'CA^^r —, vermillon. Il CAeïr — /A« (même sens), fard. 



2^ Chœûng — diable, rouleau pour transporter du bois. 
ÂNGRÊ. Pilon à décortiquer II Kâun — (même sens). 

ÂNGRIET. Près, sur le pojnt de, pressé. Il — ntlng dHl, près d'arriver, sur 
le point d'arriver. Il — nUng slâp, sur le point de mourir. Il — hbi^ être 
proche, menacer de. Il — il^s, presque tous. 

ÂNGRuNG. Litière, hamac, palanquin, filet. Il — snêng (même sens), 
chaise à porteurs. Il Sêng — , porter le hamac, le filet. Il KhsZ — , corde 
qui suspend la litière, le filet, le hamac. 



kôniéngy 
' khlUngf 



ÂNGRUON. Agiter, secouer, ébranler^ agiter avec les mains. Il 
agiter une clochette. Il — dbm chhœû, secouer un arbre. U 
agiter fortement. Il Pdng — , œuf sans germe. 

ÂNGRÙS. Il Dêk —, lime. Il Ms nâng —, limer. 
ÂNGRÙT. Petite nasse en forme de panier arrondi. 



ÂNGVÂR. Prier, supplier, invoquer, demander avec prière. 11 — kd (même 



10 



ANC— ANM. 



sens). Il Chuoy — , intercéder. Il — doi niam, supplier au nom de quel- 
qu'un. Il Tâng — , intercesseur. 






HlàfJ 

Hàà 






aâà 



rw 



I 









WfuA 



*v. 






ÂNGVÊ. Il — ângvefil, occupation, absorbé par. Il Tarn té — ângvcél kî^ ne 
t'occupe pas de ton voisin: qu'il se débrouille comme il Tentendra. 

ÀNGVEAL. Mesure de capacité. Il Méan tau, méan ikâng — tel avez vous 
quelque chose pour mesurer? 

ÂNGVÊNG. Tarder, retarder, tirer en longueur, prolonger. Il — iur chhhâm 
hbi, il y a bien des années déjà. Il — Éî, retarder quelqu'un. Il — iur^ trop 
tarder. Il Ney péak — , périphrase. 

ANGVIL. Espèce de bourrelet sur lequel on met les marmites qui n*ont 
pas de pieds. 

^ A 

ANGVING. {o\i)Vongving. Il — phlôu, s'égarer. 

ÂNGVŒOL. Clair semé, assez espacé. 

ÂNGVÔNG. Orbite, disque. Il —phnêk, orbite de Tceil. Il — thngay,—khê, 
disque du soleil, de la lune. 

An H. Je, me, moi (supérieur à un inférieur). Il phân — , (ou) reih — , 
c'est à moi, c'est ma propriété. 



Htfî^fUJ ÂNHCHULI. Se prosterner, en tenant les mains au dessus de la tête (poésie). 



ANICHA. Ayez pitié. Il — anichat (même sens). 
ANINHAT, Prendre en pitié. 



I ! 



^ y 

AN LAN G. Chagrin, triste, seul, abandonné. Il — anlûch (même sens). Il 

Mimai — veuve délaissée. 
\^ 
ÂNLÔK. Plantes en général qui se mangent avec le poisson sec, toute 

espèce de légumes. 

ÂNLŒO. Endroit, lieu. Il M%ly — , un endroit, quelque part. Il S^p — , 
partout, en quelque endroit que ce soit. Il Chrbn — , un grand nombre 
d'endroits. 

ÂNLŒOM. Écarté, éloigné. Il Chhngay — (même sens). 

AN LONG. Gouffre. Il Kdndal — , au milieu du gouffre. 
ÂNLOnG. Crevasse, trou. 
ÂNLONG. Marteau en bois, maillet. 
ANMAN. (ou) Amman. Soupçonner, suspecter. 



ANN-ANT, 



II 



mûCUn ANNA. Il — vHt, vêtement qui couvre la poitrine des bonzes. 






WJ^ 









HÉnn 

^1 



HJStcho 

HJ513fn 



ÂNISÂNG. Il — PreU Âng, grâce divine. II Oi — , justifier. Il — ohuoy, 
mouvement de la grâce. 

ANISRAY. Explication, interprétation. 

A-NO. Celui là, ce gamin là, cette chose là. 

ANO. Il Ât -* tusê, vagabond. 



ffirunO ANÔCH. Frère cadet du roi. Il — phtol, frères consanguins (R.). 



ÂNSA. Tige. 



HJ^UJ ÂNSAI. (V. Tonsai). Lièvre, lapin. 



ÂNSÂM. Il Nom — , pâté de riz qu'on roule dans des feuilles de bananier 
et qu'on fait cuire à Teau. 

ÂNSÂNG. Iguane. 

ÂNSÊ. Il Ddm — , aréquier sauvage. 

ÂNSÔM. Rosée. Il— ^cW, la rosée tombe. Il — chô totâk, mouillé par la 
rosée. 

ÂNSONG. Aurochs, bœuf sauvage rouge. 
ÂNTÉA. ( Pour R'Ôntéa ). Echafaudage. 

ÂNTEÂ. Malaise, délire, irritation. Il — ântèng, tourmenté, énervé, se tour- 
ner et retourner dans son lit ( comme les malades ). Il — sar, itidisposi- 
tion, énervement, indisposé par la maladie. W A nï — sar slâ [chhéam, 
qui va et vient sans faire rien qui vaille. 

ÂNTEÂK. Lacet, piège. Il D}ik — , tendre un piège. Il CheHp, (ou) trou — , 
être pris dans le piège, n — ve^t, perche au bout de laquelle on met le 
piège. 

ÂNTELÔm. Il Ddm —, dattier. 



ÂNTENÛ. Arc -en -ciel. 



.-) -^ r 



ÂNTHOCH. Minutieux. Il , un •tant soit peu. 

ÂNTHÙKÂR. Relations illicites. Il Neâk —, amants. 

ÂNTHÛKAR. Commencement de disgrâce, perdre son autorité. 



12 



ANT-APR. 






ÂNTÔNG. Évoquer, conjurer, invoquer, exciter, il — khtnôch, évoquer les 
morts, les esprits. Il — sUch pdl, lever une armée. Il — kômlâng menils krau, 
rassembler les hommes du dehors. Il — ciiét, exciter le cœur. 

ÂNTÔT. Il Bânghài — — , pulsations visibles sur le crâne de TenEant 
nouveau né. 

HJ5|Ç^n ÂNTREÂK. Il Ddr — , qui va toujours, qui va et vient continuellement. 

Il Ddr — r mtln cKé chhop téy il ne fait que courir, f^y v*. QruV o' '^vj) */^/^ \ 

t^^W ÂNTRI ( ou ) Êntri. Il SM —, aigle. 






Ht fi] ru 

WfiJTiU 



H1U 



HU 



HU 



Hicn 



n 



9 



^1 



y ffijutu 



ÂNTUL. Soumission complète. 

ANUN HAT. Prendre en pitié. U Prôs — ( même sens ). V. ^ninAa^ 

ÂNUPÉAL. Jeunesse, jeune âge. 

ÂNUPHÉAP. Doux, affable, plein de mansuétude. Doi chét — , avec 
douceur. Il Préâ rûthi — , divinité, toute puissance. 

AP. Il Ml — , sorcière, magicienne, goule. Il Àmpœû — maléfices^ sortilèges. 

ÂP. Brouillard, obscurité, ténèbres, obscurcir; neige. Il Ch6 — , il fait du 
brouillard. Il Ch6 — nâs, plein de brouillards. Il Sainbâur -r-, couleur obs- 
cure, incertaine, sur le gris. Il Oi — , obscurcir. H Oi — prachnha, émouS" 
ser rintelligence. Il — kér, ios^ perdre sa réputation. Il Mïik — , figure 
triste. Il Ltl trâhtlng ûng — , entendre des bruits confus et tumultueux. 

ÂP. Serrer étroitement en embrassant, saisir à bras le corps. Il — âm^ 
escorter. 

AP. Brûler des parfums, des aromates, embaumer. Il — phsêng oipidôr krôâup, 
brûler des parfums, des aromates. Il T3â krôâup — , eau parfumée. 

APÉA. Époux, mari (dans les livres). Il — pipéa, mari et femme, il Sampàl 
— pipéa, se marier. Il Kar sâmpeà — pipéa^ cérémonie du mariage. 



Hinrifi APÉAT. Jaunisse. 



APHEAP. Infortune, malheur, malchance, adversité. 



ffltfl'lfi APHIÉN. Opium. Il Choc — , fumer Topîum. 



ÂPHSÂK. Triste, affligé, chagrin (malade roi). Il — cA^/, ennui, chagrin, souci, 
inquiétude. Il — ïïpsan, s'ennuyer, être ennuyé. Il — nïis, s'ennuyer fort. 

APHTE AN H. Il Cliâmngû — , maladie vénérienne. 

APRE Y. Il Mentis — *, homme sans foi ni loi, féroce. Il Akrâk — , déshon- 
nête, vaurien, libertin. Il A chângray — , porte malheur! (exprès, injur). 



APU-AS. 



13 









HJ 



jTinn 



Hinn APÛK. Père, il — bângkàt, père naturel, il — reUksa, père nourricier, père 

' adoptif. Il — thbr, parrain, il — kemîk^ beau-père. Il — thôm^ grand-père, 

patriarche. Il Préâ Âng chéa — , Dieu le Père. 

AR. Stérile, infécond, il Srïy — , femme stérile. Il Pô — stérilité. 

AR. Il — Kômbângj secret caché, sens mystérieux. || Prâkar — kômbUng, 
mystère. Il Dâ xhéa — , qui est secret. Il Treap — , biens qui reviennent 
au roi, faute d'héritiers. 

AR. Scier, couper, Il — kadar, — chhœû, scier des planches. Il — chhœû, — 
' prïy, scier des arbres, li — sâch, couper la viande. 11 — kâ, couper le cou, 
égorger. 

ÂR. Joyeux, content, se réjouir. Il — nUsy très content, grand merci, tt — 
kïin, remercier, merci. Il — ke^p Kûn kti rendre grâce à quelqu'un, il — 
keâp chay K&n Preâ Âng, rendre grâces à Dieu. Il — prei dZk preâ kûn, je 
rends grâces à votre excellence. Il — doi t'en, congratuler, féliciter. 

ARÂK. Diable, démon. Il — tiprUk (même sens), génies, esprits. Il — thôtn, 
lucifer. Il — tiveada khâuch, les mauvais anges. (Les chrétiens appellent 
ainsi les démons. ) Il Metiûs dà — châul, démoniaque, possédé. || Men^ dâ 
— cheân, ( même sens ). Il Liéng — , conjurer les diables, les génies, les 
esprits ( au son du tambour et avec force libations ). 

ARAHAN. Les saints qui sont dans le ciel, les Bienheureux. 

ARAM. Il V^t — pagode, ornements des pagodes, il Môkdt — , couronne roy- 
ale, mitre. 

ARAM. Craindre, chagrin, souci, il Th^p — (même sens). 11 — khlachf crain- 
dre, appréhender. Il — avKy, que craignez vous, qu'hésitez vous ? 

ARÂNG. 1° Il — sra, alambic pour distiller Talcool. 

2° 11 D^mlaûng — , espèce de truffe. 

ARATONÉA. Adresser des prières à... ( B ). 

ARNA. ( V. Anar ), scie. 

AS. De mauvaise conduite, luxurieux ( femmes )• il — rephéas khmUs, igno- 
minie, turpitude. 

AS. Il — preây Tautel. 

AS. Tout, tous ; fin, finir. Il — sH, — mât^ — reling, c'est absolument 
tout, il ne reste plus rien du tout. Il Tëang — , tous ( à la fin d'une phra- 
se ). il — féang, tous ( au commencement de la phrase ). Il — day, — chœûng^ 
être à bout de ses forces, il — kôndiing ( même sens ), être fatigué. || — 
âmpi kenông chit, de tout cœur, volontiers. Il — chét, — thlbtn, à bout 
de forces, de courage, de patience, il — te ponnï tng^ c'est tout, voilà tout. 



tnrws 



^jy 



mih 



«nn96i 






Î4 



ASA— ATE. 



irr 



mnji 



mc\jJ 



I 






«19 



fn9 



HPi 



II 



Il — ambâl chéa menas, tous les mortels. Il — phâng tèang lai ( même 
sens ). Il — aiâîis, mourir. Il — hài, c'est fini, c'est tout. 

ASA. V. Osa. Diligent, zélé, assidu. Il Menus — ( même sens ), vaillant, 
prompt, actif, exact, il Chêt — , diligence, régularité, zèle. Il K^mniU — , 
vigilance. Il Tèang — , diligemment. Il Chéa — , avec soin, assidu, zélé. 
Il — thvœû bon, fervent, pieux. 

ASÂUR. Avoir pitié, avoir compassion, compatir aux maux. Il Anilt — 
( même sens ). Il Dâ — bienveillant, compatissant, il Dâ mêan chëi — , 
miséricordieux, compatissant. Il Chït — , commisération, pitié. 

AS AN. il Méanphèy — , être troublé, alarmé, consterné. 
AS AT. Il KhZ — , quatrième mois de l'année. (Juin -Juillet). 

ÂSCHAR. Extraordinaire, étrange, merveilleux. 
ASÔCH. Cadavre en décomposition. 

ASOCH. Il Khê — , septième mois de Tannée. (Septembre-Octobre). 

ASRAY. Se servir, employer, séjourner. Il Letnôm — ban, suffisant pour 
pouvoir s'en servir. Il Ti — , endroit de refuge, de séjour provisoire. I) 
Tou — phiéa Alî aller séjourner chez quelqu'un. Il Sâum sUmnâk — buon 
dâp iùp, je vous demande l'hospitalité pour une dizaine de jours. Il — 
nûng pre% bârmïy, s'appuyer sur la puissance divine. 

\/ 
ASRAM. Il — semât, monastère, couvent, hermitage, abbaye. Il Mi vât — , 

le père abbé. 

• ASRÂU. Mauvais, honteux, abominable. Il Akrâk — ( même sens ). Il — 
boray, être en abomination ; mauvaise réputation. 

AT. Désirer. Il — nàs, souhaiter fort, cupide. Il — véat, désirer vivement, 
fortement. 

AT. Il Srâmôch — , petite fourmi, il SHt sék — , petite perruche. 

AT. Manquer, supporter, souffrir, patienter. Il — bai, — ctiâmnïy, privé, man« 
quant de nourriture. Il — oi, permettre, tolérer. Il — tûs, pardonner. Il — 
an, supporter, pardonner les défauts des autres. II Chét kach màn chï — , 
le cœur pervers ne sait pardonner. Il — ntlng, sans, n — nana, personne. 
11^ — khmdéng, peu importe ; sans souci. Il — ban, supportable. Il — 
w2w ban, insupportable. Il Teâl — miln ban, intolérable. Il — athéar^ 
supporter la fatigue, infatigable. 

ÂTELAT. Étoffe rouge, avec fleurs d'or. Il S^mp^t — ( même sens ). 

ATEMA. Je, moi, corps, soi-même. Il — phéap, je, moi ( le bonze s'adres- 
sant au roi, aux ministres et aux grands personnages ). 



ATH-AUM. 



15 



wntn 



^1 






^(f)fi 



wiefi 



W13* 



e 



ATHÉAR. Se porter garant, garantir. Il Chœûng — , pupitre, lutrin. 

ATHEMOT. Patienter, supporter patiemment. 

ATHUK. Il — athâm, grandeur, . pompe. Il Thvœû — aMm nâs (même 
sens ), faire du grandiose. 

ATTHYEA. || — sray^ qui peut aller, qui peut passer. 



ATTIRÂT. Prédire, présage. Il Aneman 
sâmkeal prâmân, pronostiquer, prédire, 
chose qu'on croit exister. 

ATTINEA. Il — ^^a», cupidité (P.). 



— , soupçonner, douter. Il — chéa 
Il — smb kâ W, se figurer quelque 



in9£\nô ATISTHAN. S'unir, en union, dans l'intention de. 



ATRÉAT. Minuit. Il — Kôndal —, minuit. Il Mttn —, avant minuit. Il Pi 
kôndal — tou, à partir de minuit. 

ATUT. Il Pré& —, le soleil (superst.)- Il Thngay — , le dimanche. Il M<5 — , 
(ou) ma — , une semaine. Il — mûk, la semaine prochaine. Il — krôi^ la se- 
maine d'après ( se dit aussi quelquefois pour la semaine suivante ou 
prochaine ). 

AU. Vêtement, habit. Il — phay, robe, habit de cérémonie. Il — ngéar^ ha- 
bit d'ordonnance, de cérémonie. Il — kâk, habit court, sans manches. Il 

— sàk cotte de mailles. Il Lcu — bouton. Il Sântèa — , boutonnière. 

AUCHEANG. Cloison triangulaire de la travée jusqu'au toit. 

ÂUDAM. Glorieux, excellent, précieux. Il Tïang — , d'une façon splendide. 

ÂUDANG. II — âudâm, glorieux, superbe. 

ÂUDÂR. Il T^ —, le Nord ( P ). 

ÂULÂ. II 5^^ — , nom d'un oiseau, ainsi appelé à cause de son cri âulâ. Il 

— thum, — sték, deux espèces de cet oiseau. 

ÂULÔK. Melon, pastèque appelée vulgairement melon d'eau. Il — phô, pas- 
tèque blette. 

ÂULÔNG. Il Satsarika — , merle parleur. 



^tnfU ÂUMÂL. Grosse guêpe, frelon. 



^ttn 



ÂUMOR. Il Tômbâul —, toit rond ( barque ). 



i6 AUT-BAI. 



^9iy ÂUTÉAM. 1° Rebelle. Il Mî —, chef des rebelles. 

2° il S^t — , se dit des animaux nourris à la maison qui s'éva- 
dent et deviennent sauvages. 

i^& ÂUTIN. Pot en terre. 

i9S ÂUTOR. Il Pràl —, ventre, sein ( Reine ). 

HlTït AVÂ. I** Avide II Menus — , vorace, glouton. Il — si, glouton. 

2° Il Appellatif des enfants. 

fTlJ AVÉY. Quoi. Il — mûy, quelque chose. Il Ât — sans rien. Il Khméan — 

mûy sa, je n*ai absolument rien. 

jiflJ^àj AVICHÉY. Enfer (un des. enfers. ) Il Nom prêt —, Venter (en général). 

WiFfaSS AVISÂT. Vrai, certain. 
f 

jyiarfi AVOT. h Krildng — , instruments tranchants, de guerre. Il Satra — ( même 

' sens). 




£() BA. Père, vous, vous même; mâle, étalon qui sert à la reproduction, (Ce 

mot n'est guère employé que dans les livres.) Il Mî — père et mère. 
Chaut — , Ô vous. Il SM chhma — , hibou. Il Kûr — , faire des sortilèges. 

r 

U- BAÏ Conduire. Il — ret't, conduire une voiture. V. Bar. 

fCflt BA. Enfoncer en frappant dessus. 

U D J BABÂR. V. Bârbâur. Soupe de riz, potage. Il — pi sândêk, bouillie de fèves. 

Uf tJ |fî BÂBIÉT. Se faufiler à travers la foule, s'approcher de quelqu'un. 

qp)0 BACH. Jeter à la volée, répjindre çà et là. Il — tâk, asperger. Il — iàkprëa 

pôr, faire Taspersion. Il — iîik tûk, vider l'eau de la barque. Il S? — , lô 
cheval rue. 

0^0 BACH. 1° Faisceau, fagot, paquet. Il KHs mô — , un paquet de ligatures. H 

Res^y mô — , un certain nombre de bambous attachés ensem- 
ble. Il — dîk, scorie du fer, ordure du métal. Il ôs m'a — , un fagot 
de bois à brûler. 

2° Se donner la peine de. Il Kôm — thvœû Ibi, ne faites pas cela. 



BAI— BAL. 



17 



^J 



d rf 



un 



un 



un^rj 
trinnjj 



BAL Riz cuit, il — ASè, riz froid qui reste de la veille. Il — Mdâng, croûte de 
riz adhérente au fond de la marmite. Il — chhau, riz séché au soleil. Il Thmâ 

— kriém, pierre de Bienhoa. Il Ne(ic — , cuisinier. Il DUm — , faire cuire le 
riz. Il Sândek — , pois vert. Il Kâdâng — , espèce de sureau. \\ Smau — mat, 
sauge, li Smau — mai prlêy, sauge des bois. Il — sra, résidu du riz qui a 
servi à la distillation de Talcool. Il Khléan — , avoir faim. Il — a, mortier, 
chaux délayée. 

BAYAP. Idole qui préside aux poissons, génie protecteur des fleuves. 

BAI M AN. Colle faite avec de la farine. 

BAIMAT. Sauge ( plante dont les feuilles sont employées en médecine ). 

BAISSEY. Feuilles de bananier dans lesquelles on dépose des offrandes 
pour les génies. 

BÂK. Se casser, se briser. Il — day^ — chœung, se briser la main, le pied, il 

— thmînh, qui a perdu ses dents ; qui se casse une dent. Il — dey, — chr^ng, 
la berge s'éboule. Il — bêk ketich keti laït laan khloi phsar, cassé, brisé, ré- 
duit en miettes, il n'en reste plus rien du tout. Il — chït, changer d'inten- 
tion- Il — kômlàng, fatigue, épuisement passager. || — sâch, se faisander, se 
corrompre ( viande ). Il — lômpean, mauvaise habitude. Il Krîng — lômpeân, 
de crainte de prendre une mauvaise habitude, il — phnât, ligne, pli. 

BÂK7\Êcorcer, peler, enlever Técorceou la peau. Il — sâmbôk phlZ, peler un 
fruit. Il — kre^j écosser, égrener. Il — pasa^ ( ou ) pheasa, traduire, inter- 
préter. Il — sambM, envoyer une lettre. 

BÂK. Souffler, éventer. Il — rlômphui, rehài ( même sens ). Il Khi^l — , le vent 
souffle. Il KhiUl — Itl s^nihuk pirô, mugissement du vent, zéphyr. Il — khiâl 
rui srâu, éventer le paddy. Il — phlït, éventer (avec un éventail, tirer le 
pankah ). Il — phlœûng, souffler pour allumer le feu. Il Thbâl — , van. 

BÂKÔL. Cadavre ( P. ). Il Ltlc — , levée du corps pour les funérailles. 

BAKSÉY. Il sut âmrôk — , tous les animaux ailés. Il — baksa, animaux mâ- 
les et femelles. 






n 



uruo 



BAKU. Lévites; secte, caste (F). 

BÂL. Penser, imaginer. 

BALÂNG. Autel, trône (idole). 

BALAT. Lieutenant de droite des gouverneurs de province. 

BALÂUCH. Il Khâuch —, gâté, perdu. 



i8 



BAL-BAH. 



tri §1 tu 

uyfu 



uu 
ûuà 



ùf: 



un 



uurj 
ûufu 

w 



u^o 



ufuno 



ûn/jfi 



ùiivnn 



BALEY. Il Pa^a — , langue pâli (tous les textes sacrés sont écrits en cette 
langue ). il Rien -^ hdkû^ apprendre le pâli. 

BAMÂUL. Rassembler, réunir, entasser. Il Pômâk — , accumuler. Il — chéa 
mûy, amasser en tas. Il — sâmb&t prïik, thésauriser. 

BAMBÂ. Expulser, exiler, chasser, pousser devant soi. 

BAMBÂNG (Bâng). Faire disparaître, gaspiller, cacher, dissimuler. 

BAMBÂP. Dresser, dompter. 

BAMBÂS {BUs ). Comploter, exciter à la révolte. 

BAMBÂT ( Bât ). Détourner, faire disparaître, tricher. Il — rebSs trtâp iî, 
détourner le bien d*autrui. Il — chyvyi sàt, tuer des animaux. 

BAMBAU. Allaiter ( en général ). Il Medai — kâun, la mère allaite son en- 
fant. H — mdk chhaû, marcotter. 

BAMBÊK ( Bîk ). Séparer, diviser. Il — âksâr, décomposer les caractères. 



UfCpfU BAMBÔL ( Bôl ). Faire galoper. Il — s^, faire galoper un cheval. 



BAMBÔL ( Bôl ). Faire Tusure ( pour le riz ). 

BAMBUOS (Bwos). Ordonner, donner les ordres sacrés. Il B(in — chéa sSng, 
sacrement de Tordre. Il Neâk — , consécrateur. 

BÂMLACH (Khlach). Effrayer quelqu'un. 

BÂMLÂS iPhtâs). Changement, mutation, de rechange. Il Méan au 
ponmin — ? combien avez vous d'habits de rechange ? 

BAMNÂCH. Peine d'un travail, son mérite, son salaire. Il Sang — , payer 
le salaire. 



Urumy BAMNÂM. h MœuI — , ne pas se soucier de, indifférence. 



BAMNÂN ( Bân ). Vœu, offrandes. Il BUn — , faire un vœu. Il Léa — , accom- 
plir un vœu qu'on avait négligé. 

BAMNÂNG. Volonté, intention, gré. Il — prâthna ( même sens ), désir. 
BAMNÂR (Bar). Action de conduire ( un troupeau, une voiture). 
BAMNÊK ( Bêk ). Morceau, fragment, éclat. 



BAM 



19 



ûtnrln 



urunrj 
• « 

UUJ5 



ucn 
9 



ûmy 



umô 



ûmà 



UitltU 



ùî'dà 



rw 



BAMNHEÂK {Nheik). Faire tressaillir, surprendre. 
BÂMNHC) (Phnhb). Dépôt, chose confiée. Il — kaZk, gui. 

BÂMNÔL. Dette. Il BUmni—, Dette. II CA^m/>^aJfe— ,endetté. Il Têar —, exi- 
ger une dette. D Sang — , payer ses dettes. 

BAMPÀN. Il — s)it, engraisser des animaux. Il — khtâl, plein de vent, enflé. 

BAMPÉA. Il — b^mpéan, effronterie, audace. Il Véay — , frapper sans raison. 

BÂMPEÂK ( Peâk ). 1° Vêtir ( quelqu'un ). Il — au, mettre un habit à quel- 
qu'un. Il — sbêk chœûng, mettre les souliers à quelqu'un. 

2° Mettre sous le nom d'un autre (écrit). 

BAMPEAM. Il — thvéar, rester debout, immobile sur le seuil de la porte, 
sans vouloir se déranger. 

BAMPEAN. II B^mpïa — , effronterie, accuser en face. Il Chî — , se répandre 
en invectives contre quelqu'un. 

BAMPEANG. Il — tùk, calfater un bateau, boucher les fentes d'une barque. 

BAMPHAY. Il Bôl — , faire courir au grand galop (animaux). 

BAMPHEK ( Phïk ) Faire boire quelqu'un jusqu'à l'enivrer. 

BÂMPHÏT (Phît). Effrayer, faire peur. Il — b^mpKéy, terrifier. 

y 

BAMPHLANH. Ravager, dévaster, exterminer, détériorer. 

BAMPHLÊNG. Il — prâk, méâs, falsifier l'argent, l'or, fabriquer de fausse 
monnaie. Il — rup rïang, masquer. 



utno 



ûdà 

.1 
ûfdfu 



e mt^ 

un 



BAMPHLICH (Phlîch). Oublier volontairement. Il — tus, oublier une fau- 
te, la pardonner. Il — fou, ne plus y penser. 

.BAMPHLONG. Il — tûk, submerger une barque. 

BAMPHLÔS. Augmenter, exagérer. Il — Ibng, exagérer, ajouter. Il — Ibng 
vinh, ajouter encore. 

BAMPHLÙ (Phlû). Éclairer, illuminer. Il — b^tiiôl, éclairer, faire com- 
prendre, expliquer. 



vidy 



BAMPHÔM ( Phbm ). Il — sri(y,vendTe une femme grosse (exprès, mépris.). 



20 BAM. 

Udfî BAMPHÔT ( Phôt ). Faire dépasser, outrepasser. 

Uin BAMPI. Il — kâun, fredonner un air quelconque pour endormir un enfant en 

le berçant. 



o I 



UfflÇT] BaMPENH ( Pïnh ). Remplir, combler, achever, Il — kômnâch, assouvir 

"^ sa passion. || — chéty se satisfaire, agir selon ses désirs, il — karông, rem- 

plir un sac. Il Nheât — , entasser, bourrer. 

Unn BAMPOK. Enfumer. Il — phlaûng, enfumer. Il — phêng tnûs, faire de la fil- 

mée pour chasser les moustiques. 

o I %J 

Unà BÂMPONG (Âmpong). Tuyau, tube. Il — dôm reié, moyeu d'une roue. Il 

Dôm — kâ, amygdales. Il — pruonh, carquois. Il — kôndôr, trappe, piège 
en bambou pour prendre les rats, il — kïim kriwch, siphon. 

un; BAMPÔR. il — Kâun, porter son enfant à la façon indigène. 

Ujnn BAMPOR. Il BUs —, abcès qui commence à niûrir. Il lok thhâm — bÛs, 

mettre de la médecine sur un furoncle pour le faire mûrir. 

Ûfmà BAMPRÉANG. H Srang —, à la pointe du jour. Il Soriéa —, aux premiers 

feux de Taurore. 

Û(uà BAMPRÔNG. Frais, vif. Il ThpUl —, joues fraîches. 



o />t 



ubà BAMPRÔNG. Il Rit —, trottiner. Il S^ rU —, le cheval caracole, il lôk 

tâk tou — , verser de Teau à petits coups. 



ùnnj 

r 



e It 



e M 



VICDS BAMPD. Remplir jusqu'au bord (un sac de grains). 



BAM PU L {Pïil). Empoisonner. Il Thnâm —, poison. Il Néâk — ki, 
empoisonneur. 



empoisonneur. 



ÙjCnfi BAM PUT (Pat). Action de tromper, de mentir. Il Dâ kî —, être déçu. 

trompé, être la dupe de quelqu'un. 



y 



UriU BAMRAP. Vaincre, dompter. 



UnW BAMRÂS. Sur le point d'expirer sous les coups. 

UnfU BÂMRÂS (Bângr)i$). Séparer, arracher violemment, exiler. 

Ûrir BAMREÂ. S'agiter, se rouler. Il Trty véa —, le poisson s'agite. 

tjf; BAMRÊ (Prê). Changement, variation. Il — ney sâmbôi, falsifier une lettre. 



BAM— BAN. 



21 



ÙJISÎ 



U{J 



o M 

umfu 

e f 

UJfi 



cpjs 



u& 















BAMREAT (Preât). Séparer. Il — tou chhngay pi kenéa, diviser, éloigner 
l'un de l'autre. Il — bâmrâs, diviser, séparer. 

BAMRÔ. Servir, serviteur, domestique. Il — kt, être au service de quelqu'un. 
Il Néang — , servante. 

BAMROS. Il NeUk — , affranchi de Tesclavage. 
BAMRÛT {Oi rUt). Faire évader, emmener avec soi. 

BAN. Avoir, obtenir, pouvoir, posséder, trouver. (Indique souvent une chose 
accomplie.) Il — té, on peut, il est permis ( à la fin d'une phrase). || — 
té ? peut-on, est-il permis ? il Sâum — , obtenir quelque chose (en de- 
mandant). Il PUm dêl — , impossible, jamais. Il Mun — , ne pas pou- 
voir. H Châng — , désirer, vouloir quelque chose. Il Oi — , pour que, afin 
que. Il — chéa, donc, alors, c'est pour cela. — || Rôk — , obtenir, acquérir 
(en cherchant). Il Khnh6m — tou phâng, j'y ai été moi aussi. Il — hbi, ça 
y est, c'est fait, c'est fini. 

Ban. Faire un vœu. Il — srân (même sens) ; promesse. 

BÂNCHAL (Chai). Amendement, correction. 

BÂNCHÂM (Châm). Engager, prêter sur gages, donner à caution. |j — 
khluon, se donner soi-même en gage. II — srd, engager des rizières. || 
Rèbâs — , choses engagées. Il Oi — chët, donner un gage d'amitié. II Tua 
(ou) tuo dâ — , otage, donné en otage. 

BÂNCHÀNG. Beau, orné. 

BÂNCHÀUL [Châul). Recevoir, introduire, admettre au nombre de. Il — 
sis, faire entrer en religion (c'est à dire) baptiser. Il Khnhôm sâum lûk 
— sis kâun, je vous prie' de baptiser mon enfant. 

BÂNCHE (Oi chï). Conseiller, inciter, instigation. Il — chéa bânteâl, su- 
borner des témoins, les corrompre. Il — péak kî, conseiller. 

BÂNCHE AN (Cheân). Fouler aux pieds, broyer avec les pieds. Il — srâu, 
battre le riz à la façon indigène, en faisant promener les buffles sur les 
gerbes. 

BÂNCHEAP (Chelîp). Faire adhérer à. 

BÂNCHHIÉNG (Chhiéng). Faire pencher, incliner. Il Dôr— , aUerde 
travers. 



U££U 



BANCHHÔP (Chhôp). Arrêter, retenir, retarder. Il Oi -^ reiî, faire arrêter 
la voiture. 



22 



BAN. 



et 

UJSnu 



BÀNCHHÔR (Chhôr). Dresser, mettre debout, relever. Il — rûp, dresser, 
élever une statue. 






ufiroj 



UJSs 



u£tâ]fif 






UJSfi 

ufio 



BÂNCHHOT (Chhôi). Tromper, abuser de, duper, il Dâ kî — , trompé. Il 
— kâhkk kî, tromper quelqu'un. 

BÂNCHHÙ (Chhû). il — chët, faire de la peine, agacer. 

BÀNCHI (Chï). Porter quelqu'un sur Tépaule. il — tûk, — roU, charger 
une barque, une voiture, il — lu sma, porter à califourchon sur l'épaule. 

BÀNCHIÉS (Chiés). Écarter, détourner, par détour, indirect. Il Srdify 
— , parler par équivoques. 

BÀNCHÔ (Chô). Faire descendre. Il — khmôch, enterrer un mort, il 
Thhâm —, purgatif. Il Phëk thnâm —, se purger. 

BÂNCHÉK fChèk). donner la becquée. 

BÂNCHÔCH. Il Bânchô — , amadouer, flatter, flagorner. 

BANCHÔL (Chdlj. Faire battre, lancer contre. Il — m^2/», faire battre 
les coqs. 



UiSO 

u 
f 

u 

u 







BÂNCHÔR (Chôr). Il Chî —, s'insulter (femmes). 

BÂNCHOCH (ChYichj, Action de briser (p. ex. un rotin), mais sans le diviser- 

BANCHUN (Chûn). Faire reconduire, reconduire quelqu'un. 

BÂNCHÙT. Sauter de joie, applaudir. 

BANDA. Tous, toutes. Il — kar, tous les travaux, tous les préparatifs. Il — 
Kar sarâmpœû, toutes sortes de choses. Il — réas prâchéa, toute la 
population. 

BANDA (ou) Bândô. Semer, faire germer. || — kre^p, semer des noyaux, n 
Sândêk — , petits pois germes. Il Phsa — mêk dbm chhœû, greffer une 
branche d'arbre. 









BANDA. V. Bândô. Délivrer. 

BÂNDÂCH (DUchh Action de déchirer, de séparer, fin, extrémité. H — 
chenh, arracher, déchirer, séparation. Il KrOi — , en dernier lieu. 

BÂNDÂK (DUk). Placement, placer pour une époque déterminée. Ii r—prUk, 
donner de l'argent à l'avance (v. g. donner de l'argent pour du riz qu'on 
ne prendra qu'après la récolte). 



BAN. 



23 






ujsru 






V&& 



Uî'i 



ôfi 



A 






uij 



£R 



A 



A 



A 



iSt&S 

A 



tlpà 






BÂNDAL (Oi dal). Attiser une dispute, une querelle. 

BÀNDAU. Préceptes, instructions, énigmes. H Preâ — preâ Sassna, préceptes 
de la religion. || D)ik — , poser une énigme. Il Srai — , la résoudre. Ex : 
Chœûng buon teâl mîk, chœûng buon teâl dey, kôntuy véa bëy, ki sray chéa 
avïy ; deux chinois portant un cochon. 

BÀNDAUL. Moelle, germe. I) — khlèm (même sens). Il chët, le cœur, 
Tamour. H — iéâk long, nom d'une liane employée en médecine. 

BANDAUN. Être suspendu, perpendiculaire. Il — nôrka inl, mouvement du 
pendule. Il SUmnâ — , poids d'une horloge. Il Khsê — , fil à plomb. Il — stông 
tûk, sonde. Il Chéa iuor — , perpendiculairement. 

BANDÊK (Dêkj. S'étendre, se coucher. Il — khluon, s'étendre de tout son 
long. 

BÂNDÉNH (Dénh). Chasser, expulser, poursuivre. Il — chénh, renvoyer. 
Il — ar^k chénh, chasser le diable. Il — oi chhngay, chasser très loin, 
bannir. Il — khmUng ckénh, poursuivre et chasser l'ennemi. Il — pi rnHk, 
chasser devant soi. 

• 

BANDÊT (Ândêt). Laisser aller au courant, faire flotter. Il — tûk fou, lais- 
ser aller la barque à la dérive. Il — dâun ta^ cérémonies, offrandes aux 
ancêtres. Il — bândôi, laisser faire. 

• 

BÂNDÔ (Dôj. Délivrer, sauver, protéger. Il — bandai, favoriser. Il — 
khluon êng, se mettre en sûreté. Il — pi néa kréa krâ, aplanir la difficulté. 
Il Dâmnbr — pi kômhït, action d'éloigner le danger, l'obstacle. Il — 
asân, aider, donner provisoirement. 

BANDOI (Doi). Favoriser, favorable, se laisser aller, se laisser mener par 
quelqu'un ; longueur, en longueur. Il — tam chèt kt, laisser faire à quel- 
qu'un ses volontés. Il — tatn, favoriser, approuver. Il Khtâl — , vent 
favorable. Il T^k — , courant favorable. Il — TSA, laisser aller au cou- 
rant. Il Chêu — , ramer en suivant le courant. Il Khang — , en longueur, 
selon la longueur. 

BANDOR (Dbr). Action de continuer. Il Thvœû —, continuer à faire, faire 
petit à petit. Il Thôm — , grandir, devenir grand. II Riéng — , appren- 
dre peu à peu. 

BÂNG. Couvrir, cacher, obscurcir. Il — mûk, se couvrir la figure. Il — 
môlôp (ou) môltip, se mettre à l'ombre. Il — phlU, obscurcir. Il — srâmôf, 
port de mer. 

BANG. V. Bông. Frère aîné. 

BANG. Perdre, périr, abandonner, jeter, gâter. Il — kar^ perdre son temps. 



24 BAN< 



H 






sa peine. Il —lar mesiét, gâter tout. Il — péak, être infidèle à sa parole. 
il — ê Préày renier Dieu, il — s^^, abjurer sa religion. \\ — kév kîy diffamer, 
ruiner la réputation d autrui, déshonorer, il — kômnîlt, perdre la tête, ne 
savoir que devenir, qui n'arrive pas à sa fin. Il — ât bai, faire périr par 
la faim II — samnHnh, jeter, lancer le filet, l'épervier. 

Uà BANG. Mourir (grands). Il — hài, défunt, 

uàîrî BÂNG-XK. Il — chët, chagriner ; fâcheux. 

H 

Uàn BÀNG-ÂK. Faire avaler (d'un trait). 

H 

Uàfi BÂNG-AN. Adoucir, apaiser, soulager. Il — chët, apaiser, calmer. Il — bâng- 

^ âng, différer, retarder. 

Uànj BÀNG-AS. Dernier, extrême, fin, tout. Il Dàm — , en premier lieu. Il krôi 

^ (ou) cfwng — , en dernier lieu. Il Mûn — , avant tout, d'abord. 

Uàfi BÂNG-ÂT. Priver, enlever, dépouiller, dénuer. Il — thvœû t^k khluon êng, 

^ se mortifier. . ' /? V . . . 

uànJ BÂNG-ÂUS. Tirer, traîner, il — tûk Itl kûk, tirer la barque sur la berge. 



uàtCptU BÂNGBOI. Il Ddr — , marcher en balançant les bras, qui fait des gestes 

affectés. Il Menas — (même sens), plein de jactance. 

uàÎHn BÂNG-ÊK. Dossier, appui, protection. 

Uàtnru BÂNG-ÊL. Caresser, flatter de la main. 

UàCHy BÂNG-ÊM. Pâtisseries," sucreries, confitures. Il Rebas — (même sens). II Lùk 

— mok, apporter le dessert. 



UunÇTJ BÂNG-HAN H. Indiquer, désigner, montrer, exposer, instruire. || — phlôu, 

'^ "^ montrer, indiquer le chemin, il — kdmhos, démontrer l'erreur. Il oi cheâk, 

prouver, démontrer. Il — pre)i thàr prei Sassna, enseigner la religion. II 
— âksâr, enseigner les caractères. Il — chhmô, indiquer le nom. 

UiiflR BÂNG-HÂT. Exercer. Il — se, exercer, dompter un cheval. |] — tahéan^ 

'^ exercer les soldats. Il — kâun kemeng, exercer, instruire les enfants. 



Uàtn BÂNG-HÂUR. Faire couler. Il — ^«*,/aire couler l'eau. Il Phliéng —, û 

pleut toujours. Il Thvœu kar — m'àn chhâp mûn chhor, travailler sans 
cesse. Il Bâ reii M — , aller au grand galop (char à bœufs). 

Ut u BÂNG-HÊ. En rangée, en ligne. Il Dbr — , aller en rang, à la file. 

uàtnrU BÂNG-HÉL. Émousser. Il — kômbet, émousser un couteau. 



BAN. 



25 



via 



ru 



LT» 



vh\s\& 



Uïâtu 



in 

uàtnfi 



uàtnfu 

uàfHjfi 
n 

uà'n 

n 

uàn'fi 

n 

uàà 

n 

uà'à 

n 

uàu 

n 
n 

n 

UiVli 
n 

uàlQ 
n 



BÂNG-HÊL. Faire nager. Il , — chhlâng stiing, faire passer un fleuve à la 
nage. 

BÂNG-HËN. Dissiper, consumer, dilapider. Il — bânghai, dissiper follement. 
Il — treâpy dissiper son bien, sa fortune. 



uàïLn]; BÂNG-HIÉR. 1° fuirè, déborder, faire couler. 

2^ Il — si, bride du cheval. Il Khsd — , les rênes. 
UàLntU BÂNG-HÔ Y. Fumer, enfumer. Il — phsêng, enfumer. 



BÂNG-HOI. Achever, finir. Il Thvœû — tou, finissez, achevez. Il Bon préng 
preà — , sacrement de l'Extrême -onction. Il — kabal, partie supérieure du 
crâne. 

BÂNG-HOR. Faire voler, faire planer. Il — khléng, faire planer un cerf vo- 
lant. Il — iam khiâl, faire flotter au v^ent. 

BÂNG-HÔT. Suspendre, laisser flotter. Il — khsê, suspendre une corde. Il 
— tôngcKéy, hisser le pavillon, il — oi thûr, relâcher, laisser venir un peu. 

BÂNG-HUOS. Dépasser, il Thvœu kar — , travailler outre mesure. 

BÂNG-IÉN. Intimider, faire honte. 

BÂNGKÂCH. Diffamer, déshonorer. Il — kêr kt^ diffamer, perdre la réputa- 
tion de son prochain. 

BÂNGKAK. Se nettoyer la tête. Il — bàngsït (même sens). 
BÂNGKÂN. Il S^mbôt — day^ reçu, laisser-passer. 
BÂNGKÂNG. Grosse crevette, écrevisse. 

BÂNGKÂNG. Lattes pour toiture. 

BANGKAP. Enfouir, cacher. Il — ieâp, troupes en embuscade. 

BÂNGKÂR. Défendre. Il Thnàm — ^, préservatif, talisman. 
BÂNGKÂT. Il — kâun, croisements de race. Il S^ — , étalon. 

BÂNGKÂT. Allumer. Il — phlœûng, allumer le feu. 

BÂNGKÂT. Filets pour prendre le gros gibier (cerfs, etc.). 



26 BÂN. 

Uàfi BÂNGKÂUK. Crier, appeler en criant. Il — hau mok, héler. Il — dbm 

^ chhϞy excroissance d'arbre. 

Uàn; BÂNGKÉA. Petite crevette séchée, 

n 

UuTin BÂNGKEAP. Commander, ordonner. Il — tou, envoyer. Il — dôi PreU niam 

^ Preâ Âng, au nom de Dieu, je vous t)rdonne. Il — bânchéa, prescrire, en- 
joindre, il — bângku, ordre, mandat, commandement. Il Méan — , ordon- 
ner, comjnander. Il SdHp — , obéir, être sous les ordres de. 

uàîy BÂNGKHÂM. Mors. Il — s?, mors du cheval. 

e / 

Uày BÂNGKHÂM (Khâm). Forcer, contraindre, s'efforcer. Il — chUt kii con- 

^ traindre, violenter quelqu'un. Il — châul^ forcer d'entrer. H — thvœû oi 

ruochf se presser, se hâter de terminer. 

isèf)& BÂNGKHÂN {Kh^n). Arrêter, retarder. Il — kar, retarder, interrompre 

^ un travail. 

Umâ BÂNGKHÂNG {Khâng), Il — sM kenong trûng, enfermer dans une cage 

^ (animaux). Il — bâmpân sât, enfermer des animaux pour les engraisser. 

Uào BÂNGKHÂUCH (Khâuch). Corrompre, dépraver, détruire, gâter. — rebas 

f AÇ, détruire le bien d'autrui. Il — kér Mi diffamer son prochain. )i — 

nilng kâun krâtnôm, corrompre une jeune fille. 

uàs^O ' BÂNGKHLACH (Khlach). Effrayer, épouvanter. 

uàfU BAUGKHÔS (Kh'Ôs). kfdiux. Il PArf^n^ —, accuser à faux. 

Uu! BÂNGKI. Panier pour porter la terre. 

n 

UtJtU BÂNGKÔI. i^ Près, tout près. Il Chït —, tout près de là, à côté. 



2° Appuyer. Il lôk chhœû tou — tHk, prendre un morceau de 
bois pour étayer. 

UfârU BÂNGKOL. Exhausser un peu. Il — tûk, mettre l'avant de la barque sur 

la terre. Il — mVik kenéa, avoir une entrevue (mauvais sens). 

UàSjn BÂNGKOÔK. Ambre jaune. Il Ângkam— (même sens). 

Uây BÂNGKÔM. Adorer, vénérer, saluer. Il Thvay — , adorer, saluer. 

uàô BÂNGKÔN. Latrines. Il — damnék, table de nuit, 

o 

Uàtrtlà' BÂNGKÔNG. Courber, plier, arquer (bois). 



BÂN. 27 

Uàà BÂNGKÔNG. Il — tûk, mettre des bois sous la barque pour la soulever de 

^r terre. 

Uàj BÂNGKÔR. Amasser, entasser. 

Uàfi BÂNGKÔT. Il P^^^ï —, ceinture royale. 

Ufufi BÂNGKÔT (Kbt). Créer, engendrer, produire, mettre au monde. Il Preâ 

Âng — mîk nou dey. Dieu a créé le ciel et la terre. Il Bông phoâun — , 
enfants du même lit. Il — vinh, régénérer. Il — kar, susciter une affaire, 
un procès. Il — kàun — chauy engendrer des enfants. 

UfiîHs' BÂNGKÔu. Il Ddw —, nom d'arbre, 

o 

Uâtll BÂNGKÛI. S'asseoir, faire asseoir, 

n 

UJuTirU BÂNGKÛL. Pieu. Il — tûk, pieu qui sert à attacher la barque au rivage. Il 

^ Bô — , enfoncer un pieu. Il — redâk, le pieu s'arrache. 

UJ5CU BÂNGKUOI. Petit lézard. 

n 
u 

UqJ BÂNGKUOR (Kuor). Convenable, digne, honnête. Il Sam — ( même 

V sens). 

4- 

^^^ BÂNGNÔN (ou) Vëangnon. Rideau. 

ï^àO BÂNG-ÔCH. Exciter, pousser à. Il —bâng-al, exciter. Il NeU n^ — bâttg- 

I al nUs, qui cherche à exciter les esprits. 

^iàC\J BÂNG-ÔL. Effrayer, faire fuir par la peur. Il — s}it, fi^ire peur aux ani- 

maux ; espèce de pantins qu'on met dans les champs pour épouvanter 
les oiseaux. 

uàSfi BÂNG-ON. Faire courber, incliner. 

Uàsà BÂNG-ONG. Espèce d'échelle faite d'un seul bambou. 

uànU BÂNGRÉAP. Égaliser, aplanir. Il — dey, égaliser un terrain. Il — si, exercer 

un cheval à prendre un trot égal. 

U{(àjô BÂNGRIÉN. Enseigner, instruire. Il — kâun keméng, instruire les enfants. 

Il — âksâr khmêr, enseigner les caractères cambodgiens. 

UuJfU BÂNGRIL. Émousser. Il — kimbét, émousser un couteau. 

UtiH BÂNGRO (ou) Bâmro. Serviteur, domestique ; délég^ué, envoyé. 



28 BAN. 

uàjnj BÂNGRÛL. Pangolin. Il Mûr mûk dâuch — , timide comme un pangolin. 

^ Srâka — dâ châng kâ keméng chéa thfiâm bângkân, amulettes, préservatif 

qu'on suspend au cou des en&nts. 

U[uSy BÂNGRUOM. Condenser, resserrer. Il Bângruop — , resserrer. 
u 

U(àm BÂNGRUONH. Se rétrécir, se resserrer. 
u 

Uàftg|]fi BÂNGMESIÉT. V. Mesiét. Abandonné, de rebut. 

Uào BÂNG-UOCH. Fenêtre, croisée. Il — chhnâng, fenêtre à barreaux. Il Te&l—, 

^ ouvrir la croisée en y mettant un support à la façon indigène. 

Uàfi BÂNG-UOT. Flatter, vanter. 



H 



UuJa fU BÂNGVÉL. Faire tourner, retourner. Il — tou, faire rouler en avant. H 

Khnat — , compas. Il — popïl^ cérémonie cambodgienne. 

Utuâ BÂNGVÊNG. Tromper, détourner. Il Prâp — , faire une fausse déclaration, 

UfuO BÂNGVICH. Paquet, faisceau. Il Sambôt fM — , un paquet de lettres. U 

^ Vîch — , empaqueter; paquet de bardes. 

t^nni BÂNH. Tirer (arme à feu). Il — wîJ kômphlœûng, tirer un coup de fusil. H 

— trâng, tirer juste, habile tireur. Il — trâu, atteindre le but visé. Il — 
M8s, manquer son coup. Il — kreâp tômtû rehaut^ percer de part en part. 

Il — ihnû, séna, tirer de Tarbalète. Il — cha, lieu d'observation, mirador. 

Il — reàksmey, rayonnant, brillant. 

UfD BANHCHI. Catalogue, registre, rôle, liste. Il ThvœU — kâun keméng rién^ 

y dresser la liste des enfants qui vont à Técole. 

UJSjnj BÂNIÔL. BÂNIO. V. Biniol. BôniÛ. 

n 

UjS^ BÂNLA. Épine. Il Méan — , épineux. Il Mïit — , se piquer. Il Kïim — 

"^ buisson d'épines. Il Sl5t tê — , piquant, épineux. Il MôkVt — , couronne 

d'épines. 



rt 



UiS^tU BÂNLAI. Allonger. Il — khsê, larguer, détendre la corde. Il Châng — , 

'^ attacher avec une très longue corde. 

UJSejn BANLA? (ou) PMâp. Troubler, étourdir, mettre en désordre. Il —péak, 

troubler Tesprit, faire perdre le fil de la conversation. Il Bânlé — , distraire, 
divertir. Il Srêk — , étourdir à force de crier. 

iiff\t BÂULAS. y. Bâmlis. 



#W 



BAN. 



29 



vi 



& 



UFl 



#V/ 



Vff)t 



#W 



uf&à 



#w 



U60 



U6«J0 



u{6*1n 



#wJ 



U£CU 



u£fîy 



4 






BÂNLÊ (ou) Pi6nlê. Légumes en général, Il — bângka (même sens). 
Il S^p — bdngka, plantes potagères, Il — mochu, légumes acides. 11 Prê 
— , varier la nourriture. 

BÂNLÉA. Il Preâ — , maison de campagne ( R. ). 

BÂNLEA. Écorcher, découper, Il — sbêk, enlever la peau. Il — bânleât 
(même sens )• 

BÂNLÊNG. S'amuser, se divertir, divertissements. || — kenéa (même sens). 
Il Kâun chhma — kenéa^ les petits chats jouent entre eux. Il Sàt chap 
— kàun khmûmy mésange. 

BÂNLICH. Submerger, plonger dans l'eau. Il — Ûk (même sens). Il — 
tûkf enfoncer une barque dans l'eau. Il — bântùng, réduire au désespoir. 

BÂNLÊCH. Il Phlâu — , passage dans les forêts inondées. Il Kât phlâu — , 
couper au court, passer à travers les forêts inondées. Il Prêk — , petit 
arroyo de traverse, le plus direct pour aller d'un endroit à un autre. Il 
Au — sUchy habit déchiré qui laisse entrevoir la chair, Il — khltwn, se 
montrer un instant, à la dérobée. 

BÂNLIÊK. Apparition du poisson à la surface de l'eau. H — phndk, regar- 
der de côté. 

BÂNLOI. Il Dbr — kenéaj aller à la file. || — ksê, allonger une corde. 

BÂNLÔK. BÂNLÙ. V. Pônlôk. P'Ônlû. 

BÂNTÀ (Ta), Faire passer. Il — day kenéa, se faire passer de main en main. , 

BÂNTÂM ( Tâm ). Mettre au régime, action de priver. 

BÂNTEX. Numéral des planches. Il Kadar nCÔ — , une planche. 

BÂNTÉAY. Citadelle, ville, fortification, rempart. Il — sema (même sens). 
Il Neâk — , citadin. Il Rû — , raser une ville, une forteresse. 

BÂNTEAL. V. B'Ônteâl, témoin. 

BÂNTEÂN. V. PUteân (ou) PUtôn. Presser, hâter. 

BÂNTÉAP. Abaisser. Il — khluon, s'humilier. 

BÂNTEAP. V. B^inteâp. 

BÂNTÉNG. V. Pôntïng. Serrer, resserrer, il — khsi, tendre une corde. 



30 



BÂN 



UôtJJ 



u^, 



& 

S" 



ui". 



&\s 






r 



u 

ui&9tr 

U£9& 
1/ 



2> 



UJ 



BÂNTHÂY (Thâi). Il — ^A/ay, réduire le prix, rabattre. Il — p)in, diminuer 
rimpôt. Il — kiifnl^ng, les forces diminuent. 

BÂNTHÊ (Thêj. Administrer avec soin, prendre soin. |] — bânihbm (même 
sens). 

BANTHÊM (Them). Augmenter, ajouter. 
BÂNTHUON (Thuon). Compensation, dédommagement. 
BÂNTO. Il Chriéng — , chanter en cadence. 
BÂNTÔM. !*• Dormir (roi). Il Krê krala —, lit royal. 

2^ Faire grimper sur, fixer sur. 
BÂNTOP. Chambre, alcôve, lieu réservé. 
BÂNTÙ- Placer sur. 

BÂNTOK (TU). Charge. Il — kî, être à la charge de quelqu'un. Il RoU —, 
voiture de transport. 

BÂNTOL (Tûl). Il Pre^ —, parole (D. R.). Il Luong mêan prei — tha, le 
roi a dit... 

BÂNTÙM (TUm). Faire mûrir. Il — phlê chhœû, faire mûrir des fruits. 

BÂNTÛN (Tûn). \\ — méan^ exhorter à, encourager. Il — méan prâdau, en- 
seigner, faire la morale. Il Preïi — oi pram, déclarer (officiellement). 

Ban prïa — chéa sâmkeâl, avoir une lettre du roi. 

. 

BÂNTUS (Tûs)> Accuser quelqu'un, imputer à faute, reprocher. 

BAP. Péché, faute, mal. Il Neâk — , pécheur. Il Mêan — , avoir des péchés. 
Il Thvœû — , pécher. Il Thvœû — kî, faire du mal à quelqu'un, le mal- 
traiter. Il Vôn tils srai — , confesser ses péchés. Il — thng)5n, péché mortel. 
Il — sral, péché véniel. Il — pi apïik dbm medai dbm, péché originel. 

BAR (ou) Ba. il S&t chhtna —, hibou. 

BAR. Curer, nettoyer. Il — srâu pi tûk chénh, décharger le riz de la barque. 

BÂR. Conduire devant soi. Il — rotï, conduire une voiture. Il — sïit tou 
khvéal, conduire un troupeau au pâturage. Il — khvêal, faire paître. Il — 
philk, manger (poésie). Il — bâmâul, réunir, rassembler. Il — chénh, élimi- 
ner, enlever. 



BAR— BAS. 



31 



UJ 



-> «>^ ^ 



Uj'ftJ 
UJfi 






uigpn 



UJO 

•4 



tyjcun 



BâRA. De peu de valeur, vil, qu'on méprise. 

BARACHIT. Il Lvik s^ng — , bonze prévaricateur. 

BARÂS. Petit éléphant. 

BÂRÂS. Homme, vous. (Les bonzes appellent ainsi leurs auditeurs). 

BÂRAM. Pour Arâm. Il Tïiâp — , inquiet, triste. 

BARAT. Mercure. 

BÂRBÂUR (ou) Bâbâuf. Abondance, fertilité, en quantité. || Chhnâm — , 
année fertile. Il Chéa — , abondant, fécond. Il Méan chéa — , avoir à 
profusion. 

m 
» 

BAREY. Cigarette. || — bârïang, cigare, cigarette. 

BÂRIVAR (Pâli). Sujet de quelqu'un, le peuple sujet de son roi. 

BÂRLOK. Il — énéay, la vie étemelle. 

BARMAN (ou) Baiman. Colle faite avec de la farine. 

BÂRMÉY. Il Preâ — ^, puissance (D. R.) Il Prài — Préà -^fig', puissance, 
volonté divine. Il Préâ — sdêng, miracle. Il Sâfndêng preâ — , faire des 
miracles. Il — ^ piér tt Ktnbak, impassibilité divine. 

BÂRMIT (ou) Bârnirnït. Présage. 

BÂRÔHÉT. Il Bâku — , perruquier du roi. • 

BÂRPHUK. Se nourrir, manger (poésie). 

BÂRUOCH. Ulcère. 

BÂSCHÉM (ou) BUchëm. Il Th —, ouest (P.). 

BAS (ou) Bâ. Conspirer, rebelle. 

BAS. 1° Qui n*est pas d'aplomb, perdre Téquilibre. 

2° Nom d^une liane. 
BASÂK. Homme laïque. 



t^pWlYl BASEYKA. Femme laïque. 



r. 



32 BAS-BAU. 



^nJtVl BASKA. Il Ling — , jouer aux dames. 

"Onfi BAT. Fond, pied ; oui (entre égaux ou à un supérieur). Il Preîi — , pied (D. 

R. B. ) Khnhom préâ — , moi l'esclave de vos pieds sacrés (ainsi s'appelle 
un simple citoyen, en s'adressant aux mandarins). Il — day^ paume de la 
main. Il — chœûng, plante des pieds. Il — kapal, fond de la cale d'un na- 
vire. Il — tonlî, fond du lit d'un fleuve. Il Phlê mH — , cœur de bœuf. 
Il Af <5 — norka, une minute. 

^ 1^ BAT. Marmite des bonzes. Il Spéay — porter cette marmite. Il Tou bïn — , 

aller demander l'aumône (B.). Il DUk — , faire l'aumône aux bonnes. 

^P5 BÂT. Perdre, périr, absent, disparaître. Il — bhtg {même sens). U — b^ng 

rebas treap, perdre sa fortune. Il Reb^s — , chose perdue. Il — srék, sou 
apaisée. Il — me^t, se taire. Il — kômhïngy colère apaisée. Il KM (ou) kôm- 
pung — , pendant l'absence. Il — tou, disparaître, s'évanouir. Il — touphléam, 
disparaître subitement. Il — khlach, cesser de craindre. 11 Tou — hbi, il a 
disparu, il a pris la fuite. 



USî BÂT (ou) Bït. n — ày, pourquoi ? 



I 



UPi BAT. Fléchir, plier, courber ; détour. H — day, fléchir le bras. Il — chœung, 

plier les jambes (expression polie pour dire uriner). Il Ângkui — 
chœûng, s'asseoir les jambes repliées à la façon cambodgienne. Il — sâmp'Ôi 
au, plier du linge. Il — chéa pir, doubler, plier en deux. Il — êtiét, replier. 
Il — tonlî — /»r^A, méandres d'un fleuve, d'une rivière. Il — phlâu, détour 
d'un chemin. Il Tïang — , sinueux. Il — chriéng, morceaux de chaat 
ayant la même terminaison. II — péak, prononciation. Il — s&mléng, 
flexion de la voix. 

t^ntîJltU BATHIÉAY. |I Kru —, maître d'école, instituteur, professeur. 

fQi BAU. Client, tout individu qui s'est mis sous la protection d'un grand. Il — 

préau (même sens). 

tpj^ BAU. Il — sla, grand sac. 

Infi BÂU. Téter. || Oi —, allaiter. 

U -^ BÂU. H — pu, ainsi. (| — ptt maha réach, expression employée par un 

^ bonze quand il s'adresse au roi. Il Niéay tant — pït, parler selon la vérité. 

un BÂUK. i" Mélanger, ne faire qu'un tout. Il — b^lnhchiy additionner. | — Uk 

(même sens), il Lék — , addition. 

2® — kû, bœuf à bosse. 

as BÂUR. Il Ttïs ê —, Est {?.). Il Khê pénh ^, pleine Innt. 



ft 



o 



BAU— BEK. 33 



UnJS ' BAURAN. Bonheur, sort, antiquité. Il Méan — , avoir du bonheur. Il Tarn 

" — , au petit bonheur. Il — làà, félicité. || — sthan suor, gloire céleste. Il 

Reb^s — , objets antiques. Il Tômniém — , coutumes anciennes. 



tJ JU BAURÔM. Bonheur. Il — mosHkprâsbr, bonheur ineffable. Il — bâuran, anti- 

^ quité. Il — fnô chéat, depuis la génération précédente. Il — bâs^p, cadavre 

(R.). Il Ltlk — bâsap preâ, lik miôngkôl, crémation du corps du roi. 

UfU BÂU S. Abcès, furoncle. Il — krap, Tabcès désenfle. Il — t)im, qui mûrit. 

" Il — hier ketKé, purulent. Il ^- rik, qui s'envenime de nouveau^ Il — bHmpô, 

qui commence à mûrir. Il — bêk, furoncle qui perce. 

Ufi BÂUT. Il — ânchién, enlever une bague (du doigt). 

fu BÊ. Se détourner, s'écarter, tourner. Il — chénh, se retirer^ s'écarter. U — 

mïik, tourner la tête. Il — 3 sdâm, ê chhvéngy tourner à droite, à gauche. 

tiJt BÊ. Cueillir. Il — ^W^, /)M«, cueillh: des fruits, des fleurs. II — bânfïifnphlê, 

cueillir des fruits pour les faire mûrir. 

ÎVtiSUJ BÊBUOY. Querelle, plainte. Il A nïpedk—Ms, querelleur. . 

lUtaà BËDÂUNG. Cœur (viscère ). Il Pre^ —, le Sacré-Cœur. 

UJ BËY. Trois, troisième, triple. Il Sllng chéa — , triple. Il Dâ — chrïing, triangu- 

laire. Il — tôndâp, treize. Il Pir — dâng, deux ou trois fois. Il — roi dâng, 
} trois cents fois. Il Kômreâp chéa — , troisième. 

Uî BÊY. Il Rok prâniy "it — , prendre un prétexte, alléguer pour raison. || 

I Et — fiing nyéay sH, ce n'est pas la peine d'en parler. Il Ke^p — , il con- 

vient. Il Prâiôch dbm — , avantage, utilité. Il — dâuch, comme, de même 
que. 

UT i BËY. Porter sur les bras. Il — Âaein Aew^»^, porter ainsi un enfant. 

tTrtrt BËYDA. Il Pre^ vôr —, Père (D. R.). 

UdO BEYDÂUCH. Comme, de même que. 

UTIUIO BËYSACH. Revenants, esprits. Il Khmôch — (même sens). 

fun 







34 BEN-BIE. 



fuô BÊN. i® Il — sraw, battre le riz (avec les pieds). Il — srâû puch,h2LttTe 

ainsi le riz de semence' 

2° Il Kedar — , banc fixé au mur, 

UJ5 BËN. Il Tou — bat, aller demander Taumône (B.). 

fUu BÊNG. Partager, diviser. Il — chéa pir, chéa bey, diviser en deux, en trois, 

• Il — chénh pedk téch, appendice, abrégé. Il Sât ruy — , mouche. 

{Uni BÊNH. Il — bdunh, murmure, plainte. Il Thœû tneat — 6a«»A, faire des 

"^ grimaces avec les lèvres. Il Nyéay by thvœû meât — bâunh ichU, se dit de 

quelqu'un qui parle de loin, et qu'on ne peut comprendre. 

Tun BÊP. Modèle, exemple. Il Thvœû tam — , faire selon le modèle. 

Ufi BÊT (ou) Debït. Pourquoi. Il — avey (ou) — by (même sens). || — né, à cause 

de cela. 

U9 BET. 1° Fermer. Il — thvéar, fermer la porte, la fenêtre, 

2° Enduire, goudronner, dorer. Il — krâmuon, enduire avec de la cire. 
Il — chear, goudronner (barque). Il — méas, dorer (avec des feuilles d'or). 
Il — prM, argenter (avec des feuilles d'argent). Il — thn&m, mettre un ca- 
taplasme. Il Thnâm — , cataplasme. Il — ira, appliquer un cachet. 

3° Tailler, amincir. Il — phdHu, tailler du rotin. Il — phkai, tailler 
une plume. 

4° Distiller. Il — sra, distiller (vin, alcool, eau-de-vie). 

tUJ ^ BIÉ (ou) Bia. i° Coquillage (ancienne petite monnaie du Siam), 

i" 
2° Jeu de hasard. Il Ling — ^, jouer. Il — phVkk, jeu de dés. H 
— krâdcis, jeu de cartes. Il — chhœû trângy jeu d'échecs. Il Mî chaufai kebal 
— , fermier des jeux. 

fUJJjPi BIÉ V AT. Solde, appointements. Il — pônmân kenông mô khd, quelle est 

votre solde mensuelle ? 

fU In BIÉK. Rouler, préparer (bétel). Il — sla tnelu oi mô mât, préparer une chique 

^ de bétel. 

{Ujy BIÉM. Mâcher, conserver dans sa bouche, sucer. Il — thnâm, mâcher une 

médecine quelconque, du tabac. Il — sla melu^ chique d'arec, de bétel. Il — 
day, sucer ses doigts. 



BIE— BOK. 35 



ïUJfi BIEN. Il Biét — , tourmenter, molester ; parler par détours. 

ÏUJ9 BIÉT. Se détourner, il — mok, s'approcher de plus près. Il — bien, biaiser, 

parler par détours. Il — siét, gêné, à l'étroit, serrés les uns contre les au- 
tres. 

ï'pf) BO. Se courber sous l'action de la chaleur (bois, planches). 

UflJ BÔ. 1° Enfoncer, fixer. Il — pUngkiil (ou) bângklil, enfoncer un pieu. Il — 

thvéar, enfoncer une porte. Il — dêk kHl, enfoncer des clous. Il — prôm 
(ou) kindôp, fixer, planter des limites. Il — rd, boucher, faire une digue, 
un barrage. H — doi chhœû êng kânêng, mettre en croix, crucifier. Il — 
chïiin vinh, palissader, entourer, fortifier. Il — rebông, faire une cloison. 
V — tnlng, planter des échalas. 

2° Imprimer, sceller, lancer. Il — pHtn s^mbôt, imprimer un livre. Il — 
sâmkeal, faire une marque, un signe. Il — Ira, mettre le cachet, sceller, il 
— mt thka, jeter l'ancre. 



3° Égrener. Il — krâbUs, égrener du coton, 
ï^nj BÔ. Balayer. Il — phtàl, balayer la maisonr f ; L(] ,\ 



' f 



tu BC). 1° Si, s'il arrive que (au commencement de la phrase). ||^ — prâsïn 

(même sens). Il — natta, si quelqu'un. Il — té, si non. Il — mân mén, s'il 
n'en est pas ainsi. Il — àngkalna, si quelquefois. Il — avïy muay, si quelque 
chose. 

2° Raison, motif (dans le corps de la phrase). Il Et — khlach, sans rien 
craindre. Il Et — , inutilement. Il Kreân — , suffisamment, passable- 
ment, il Et — avey, il n'y a rien. Il Et — , tt sar, inutilement, en 
vain. 

{Cpn BÔK. 1° Frapper à plat. Il — kabal, frapper sur la tête. Il — au,. laver des 

habits (en les frappant sur une planche). Il Khi^l — ,1e vent souffle très fort. 

— kenéa, lutter corps à corps. 

2° Filouter. Il — lœû tul, filouter un grand personnage. |} — duol, 
réussir dans sa filouterie. Il — tntln duol, ne pas réussir à filouter, 
Il à tromper. 

3° Une poignée. Il Dâk sâmhâm ban mô — , pir — , qui a arraché une 
poignée ou deux de semis. 

un BÔK. 1° Piler (à la façon cambodgienne). Il — srâu ângkâ, piler ainsi le riz. 

Il — mosau, réduire en farine. Il — oi loït, réduire en poudre, en miettes. Il 

— oi mat, pulvériser, il Thbal — , mortier à piler le riz. Il — nàng thbal, 
piler, broyer quelque chose dans un mortier. 



36 



BOK-BON. 



2° II — mônénhy vexer, opprimer, persécuter. |i Thvœû Mk — mônénh 
(même sens). 



un 

V 

tun 



BÔK. V. Bâuk. 

BOK. Ouvrir, accorder, permettre, distribuer, il — thvéar, ouvrir la porte. Il 

— bângîwch, ouvrir la croisée. Il — kedông, mettre à la voile. Il — ^mnach, 
accorder la permission. Il — oi châul, admettre. Il — oi, permettre, accor- 
der. Il — prâkj payer le salaire. H Kî — oi, c'est permis, il est permis. 

— srâu, distribuex du riz. Il Luong — préâ iimnach, le roi permet. 

fOntnflJ BOKKEAS. Il Rômlûk — , rappeler, reprocher un bienfait. 



fiqno 



^J 



fcpnj 



unj 



utçp 



UJ5 
r 



UjTiy 



r é) 



U5ian 



BOCH. Arracher. II — smau, arracher de Therbe. Il — momïSy déplumer. 
Il B'i — , chercher avec la main, dans le délire. 

BOL 1° Noix de coco emmanchée, faisant l'office de petit vase à boire. 

2° Il — day, remuer la main, gesticuler. Il — day hau, appeler d'un 
geste de la main. 

BOL. 1° Courir, galoper (chien, cheval). 

2° Kaêk — , croassement du cocbeau. Il Kaêk — phnôl (même sens), 
augurer d'après le chant du corbeau. Il — phnOl, tirer à la courte 
paille. 

BÔL. Prêter à usure (riz, céréales en général). Il — sràu, prêter du riz 
( prêter de l'argent à intérêt se dit : châng kar prâk ). 

BOLO. Il Chho — , faire grand bruit, tumulte. Il Srêk chho — , crier comme 
un sourd ; rumeur de la foule. 

BON. Vertu, mérite, cérémonie religieuse, bonnes œuvres. Il Dâ méan — , 
sél, qui a de la vertu, du mérite. Il — sél thôm, fête solennelle. Il Neâk — , 
homme de bien. Il Thvœù — missa (ou) thvœû — sâmpèa Preâ, célébrer la 
messe. Il — totuol Prea, recevoir la sainte Communion. |] Thvœû — oi kt, 
administrer les sacrements ;^faire de bonnes œuvres, il — chhlâng, consé- 
cration, bénédiction. Il Ptlng — kî, s'appuyer sur l'autorité de quel- 
qu'un ; implorer sa protection. H — âmnach, puissance, grandeur. 

BÔNDÂM (ou) BândUm. Recommandations; ordre verbal du roi. l| Préâ 
— , préceptes divins. Il Bande — (même sens). 

BÔNDASA (ou) Bândasa. Malédiction, damnation, imprécation, || Trâu 
— , être maudit. Il DÙk — , maudir, excommunier. Il — preU Sassna, ex- 
communication de l'Église. 



um 



BON H (ou) (Bâunh). Mot euphonique." V. Ben. 



BON— BUO. 



37 



Uôtur 
I t 

UfiCUtU 
r r 

u&n 

1 tv 

UFIOJ 









UJSO 



u;tu 



tu* 
UfU 

UfU 

uw 
ûà 



tJ 

w 



BÔNIÙ- Exciter (les chiens, les gens). 

BÔNIÛL Effrayer les enfants. 

BÔNLAP, Il Srêk — , étourdir par ses cris. 

BON LÉ A. BÔNLEÂ. V. Bânleâ, Bânleâ. 

BÔNTEAL. Témoin. || — sahsïy, témoin. U Péak — , témoignage. Il Thvœû 
chéa — , être témoin, témoignage. I] Méan — , avoir des témoins. Il lok péak 
— , prendre le témoignage de quelqu'un. || — pre^ sassna, les témoins de 
la religion, c'est-à-dire, les martyrs, il Oi — , prouver. 



— , le second 



BÔNTEAP. il Dâ — chéa pir, qui est le second. Il Thneâk 
grade. || — nS, secondement (peu usité). 

BONTE AT (ou ) BânteâU II Ligne, trait. Il — phteât, règle de charpentier. 
Il Véay — , tirer, tracer une ligne, il /ftts — , tirer un trait^. Ii — chhœû^ règle 
en bois. Il Khsê — , cordeau de charpentier. Il Êng mun skeâl — khmau, 
tu es un ignare, tu ne connais ni les lois ni les usages du pays. 

BÔNTÊCH (ou) Ml5ntëch. Un peu. il — b^ntuoch, un tout petit peu. Il — 
êtiét, encore un peu. Il — thâi, — lœûs, un peu plus, un peu moins, à 
peu près, il — mûoy, un tantinet, un soupçon, une idée. 

BORËY (ou) Bârey. Royaume, partie du monde. Il Angkôr —, nom d'une 
province voisine de Battambang. 

BÔRMIT (ou) Bârmit. Il — da tru, feindre, qui ne s'accorde pas avec. 

BORUOCH. Il Ddmbau —, ulcère ma\m. 

BÔS. Balayer, nettoyer, approprier. Il — phtia, balayer la maison. 

t 
\ 

BÔS. Khè — , dizième mois (Décembre - Janvier). 
BOS V. Bâus, Furoncle. 

BÔT (ou) Battra. Il Preâ réach chéa — , fils du roi. 
BOTTRËY. Il Preâ réach chéa —, fille du roi. 
BUCHÉA. Offrir, sacrifier. 

v/ 

BUNG. Étang. Il — buo, (même sens). 

BUO. 1° Marais, étaifg. 2° n — kû, fanon du bœuf. 



38 BUO— CHA. 



UO BUOCH. Il Ruoch —, un, fini. 



u 



UtU BUO Y. Il Menïis bï — réay rau, mauvais gars, dont on ne fait pas de cas. 

UfU BUOL. Il Sruol — , plaisir, aisé, facile. 

VI 

U6 BUON. Quatre. Il — ti5ndap, quatorze. 

tUîJS BÙdN. Il Tr'ép —, herbes flottantes sur les étangs. 

uà BUONG. Attacher, lier, il — sak, nouer ses cheveux. Il D^mrïy 

day, l'éléphant saisit, enlace avec sa trompe. 



VJ 



UfU BUOS. Il Si — , jeûner. Il Ton — , Entrer à la bonzerie, se faire bonze. 

^ il — pônnùin chhnâm hài, depuis combien de temps êtes-vous bonze ? 

Il — pir bey pasa (ou) préâ vasa se faire bonze pour deux ou trois 
printemps, il — ml5 sâmkàng damrey. Entrer à la bonzerie, se faire 
bonze pour quelque temps. Il — dot v^t, cKét doi khluon, chaque pagode 
a ses coutumes spéciales, chaque homme a son caractère particulier. 



I 









c 



01 CHA. 1° Collier composé de petits tubes enfilés bout à bout. 

2^ Graver, il — satra, graver des satra à la pointe sèche ( vulg. ) au 
stylet. 

3° Biinh — , guérite, donjon. 

CHA. Il Chhfiâm — , année du chien. 



fU CHÂ-ÀL. Nausées, manger jusqu'à prendre une indigestion. 

en W CHA-AL.^ Il Chhû —, avoir du zèle, porter de l'intérêt à... II Chhû — , 

mechâs êng, tout dévoué aux intérêts de son maître. 

01 U CHA-AP. Odeur du poisson frais. 

tcHs' CHA-ÂU. n Crâhâm —, Touge vit 

I 

OOin CHÂCHÂK. Provoquer, irriter. Il — châchêk (giêmesens), aiguillonner. 

OOn CHÂCHÂK. Chacal. 



CHA. 



39 



ocnfî 
otcH 



VOfi 
11 

oiom 



0(09) 



0(ôà 

H 

H 



oà 

H 
H 



01 tu 



^otu 



OtUfi 
r 

en fi 



CHÂCHAK. Margouillat, petit lézard. 

CHÂCHAT. Il SM —, martin pêcheur. 

CHÂCHÂU (ou) Kâchiu. i° Espèce de plante dont on se sert pour faire des 

cordes. 
2° Faire bon accueil. Il — arau ( même sens ). 

CHÂCHÂUT. Il Dbm —, espèce de jonc. 

CHÂCHÉNH. il — châcliônh, mal poli, rugueux, non fini. 

CHÂCHÊK. Exciter, contester, provoquer par des paroles blessantes. Il — 
kenéa. discuter ensemble. Il Robién -^ rok, art de raisonner. 

« 
CHÂCHÉS. Obstiné, entêté, indocile, récalcitrant. Il — rés (même sens). 
Il Chét — , opiniâtreté, entêtement. Il Nou — , s'obstiner. 

CHÂCHÊT. «Plante sauvage, dont les indigènes mangent les tubercules en 
temps de famine. 

CHÂCHÔNG. Effronté. 

CHÀE. Qui a mauvaise odeur, forte odeur de rance. 

CHÂÊN. Cuit. Il Bai — hài, le riz est cuit. Il — dot khnâp^ faire cuire sous 
la cendre (poisson), après l'avoir entouré de feuilles ou même de terre. 

CHÂËNG. Os, ossements. Il — khchey, cartilage. 

CHÂÊT. Rassasié. |j Si — , être rassasié, qui a mangé à satiété. || Phïk — 
hài, qui a bu à satiété. 

CHAI. 1° Dépenser, changer. Il — /jr^A, dépenser de l'argent. Il — téch, 
économe. Il Menas krâ — , parcimonieux. Il Pr^ik — Mch, monnaie qui 
a cours. Il Prâk riél tkôm — prâmbéy tônd^p tômlong pir bat. Le change 
de la piastre est de i8 tomlongs 2 bat. 

2° Il — dey^ petite tourelle autour des pagodes. 

CHAY. Pou. Il — chhkïy puce de chien. Il — krâpœû, insecte, parasite qui 
s'attache au crocodile. 

CHÂIÔT. Fatalité, destin, mort. 

CHAK. Il Dôm — , espèce de palmier d'eau. Il Slëk — , feuilles de ce pal- 
mier qui servent à couvrir les maisons. 



40 



CHA. 



onn 

3 



ors 



tnntcn; 
en ru 



cny 



cny 



otr 



onn 



OHny 



ownn 



CHAK. Percer, blesser, piquer, verser. Il — lômpéng, percer d'un coup 
de lance. Il — mïit thtû rehaut, transpercer, percer de part en part. 

(I — mût, blesser, faire une blessure, il — pô^ éventrer. il — thmînh, se curer 
les dents.^ Il Chhœû — thmînh, cure-dent. Il — thb^nh, ourdir une toile. 

Il — kû ftàng chônlîwnh, aiguillonner les bœufs, il — thnôl stông ttlk, sonder 
Teau avec une gaffe, il — krau, répandre, verser dehors. Il — kenông, ver- 
ser dans, dedans, il — oi kî phïk, verser à boire. 11 — t^k, verser de l'eau. 

Il — kliék, chatouiller. Il — oi resbp (même sens). (I — phtî, transvaser. Il 
. — rûs, s'enraciner, prendre racine. Il Chés châmpéâk — kândânh, fils 
enchevêtrés. 

CHÂK. Il — trifp, plante des marais, herbes flottantes (étangs). Il Nhék 
— , se frayer un sentier dans les grandes herbes, en les écartant de la 
main. 

CHÂKCHOR. il N15m — , confitures, (pâtisseries*faites avec de la farine, 
du miel et'du sucre). 

CHÂKCHRÊNG. Coquillage de mer. 

CHÂKRÉY. Titre de mandarin. 



CHAL. 1° Se corriger, s'amender. Il Réang — (même sens). Il — hbi, 
rigé, châtié. 



cor- 



2° Il T^k — , remous de Teau. 

CHAM. Il Menus — , Ciampa, peuples mahométans qui habitaient jadis 
les côtes de l'Annam. 

CHÂM. Attendre, se souvenir, garder. Il — sïn, attends, jl — smardey, 
conserver la connaissance de. Il — vinh, se rappeler, se souvenir. [1 — tiââk 
dng, je me souviens de vous. Il — phte^i, garder la maison. [| — pénpràiât, 
veiller sur, prendre garde. Il — krâbey, garder les bufifles, les bœufs. 

. 1° Exact, droit, juste. Il Trâu — kândal, juste au milieu. Il Péak , — 
expression juste. 



CHAM 



2° Il — sâmpôt, faire une bordure, ourler. 

CHAM-ÂK. Moquerie, se moquer. Il — châm-Un, plaisanterie. 

CHAM-AM. Empan. Il Muoy — , un empan. 

CHAM-AN. Il — lîng, plaisanterie, raillerie. H Péak — (même sens). Il — 
cham-êy ironie, dérision. Il — pip^ contrefaire les travers de quelqu'un. 

CHÂM-AP (Cha-ap). Fade, insipide au goût. 



*- 



GHA. 



41 



o^nfu 



OHPi 

Ôhcu 

b 

àinh 

ÔtîfU 
Pvlfi 

otn 



otmj 



CHAM-AS. 1° Obscène, honteux. Ii Peâk — , paroles obscènes, grossières, 
li Chî — , injurier grossièrement. 

2^ Il — Khmoch, habiller un mort selon l'habitude du pays. 

CHÂM-ÂT. Il CKâm4t —, satiété. 

CHAM-ÂUS ( Chre-âus ). Paresse, fainéantise, nonchalance. Il Kômckil — 
(même sens). . 

CHÂMBAK. Il Dbm —, nom d'arbre. 

CHAMBXnG {Çhebâng.) Combat, guerre, bataille. Il — rénéang (même sens). 
Il — chœûng tûk, combat naval. 

CHAMBXP. Lutter corps à corps, se battre. Il — prâbâk kenéa (même sens). 
Il Néâk — thnay luong, qui lutte en présence du roi. 

CHAMBÊNG. Distrait, préoccupé. Il — chït, préoccupé. 

CHAMB(3nG. Paille, herbe desséchée. Il — srâu, paille de riz. 

CHXM-Ê. Se gonfler. 

CHAM-EN (Châ-ën), Cuisson, cuite, il Mo — bai, une cuisson de riz. Il lûr 
prâhêl mô — bai, le temps de faire cuire une marmite de riz. 

CHÂM-ÉNG. Aile. Il Slap mô —, une aile- 

CHAM-ÊS ( Châês ). Odeur des bêtes sauvages ( tigre, crocodile ). 

ChXM-ÊT (Châêt). Il — châm-Hlf rassasiement. 

CHAMHÂ ( Chrehâ ). Ouverture, entre-bâillement. Il Thvéar — , porte entr- 
ouverte. 

CHAMHAI. 1° Chaleur externe, émanation de la chaleur. Il ^- dey, Ûk, 
vapeur, exhalaison de la terre, de l'eau. Il Lbng — , la vapeur s'exhale de 
la terre. Il — meât, haleine. 



2° Espèce de croc en bambou dont on se sert pour soulever la 
paille de riz lorsqu'on est en train de le battre. 

OLPHô CHAMHÉAN. Pas, enjambée. Il Mô — , pir — , un pas, deux pas. 



ôttn^à 



CHAMHIENG. Moitié, demi. Il Mô riél mô — , une piastre et demie. Il 
lok mô — chénh, enlevez-en la moitié, une partie. 



42 



CHA 



ôiiny 



OLD 



otntu 

r 
r 

ôfnr 

ôfnà 
ôtfnà 

Ôfifi 
u 



e I 



ôî'ejn 



Offins 



ôrûà 



CHAMHIEU. Frire avec de la graisse, de Thuile. Il — khlUnh, préng 
(même sens). 

CHÂMHÔ. 1° Taille, hauteur d'un homme, il Mo — , une hauteur d'homme. 

2° Chhôp ma — , se reposer, s'arrêter un instant. 

3° Niéay — , faire le fanfaron. 

CHÀMHÛY. Cuire à la vapeur, au bain-marie. 

CHAMHÔT. Exactitude. Il — chhUt, vrai, exact. 

CHÀMHÔU. Calomnier. Il — khê khôu, calomnier. 

CHAMKA. Jardin, plantation, verger. Il — />A^ni ( même sens ). Il Neâk — , 
jardinier, qui fait des plantations. 

CHÂMKÉANG. Empêcher ( rare ). 



CHAMKONG. C(Jtirber, arquer. 

CHAMKUOT ( CAAAwoO. Folie, rage. Il 
faire le bouffon, bouffon. 



— hbi, fou, enragé. Il — krâmUch, 



CHAMLAK ( Chhlak ). Sculpture, représentation. Il Nàik — ^ sculpteur. 



CHAMLAK. Rein, lombes. 



HAMLÂNG ( Chhlâng ). Traverser ; copier. Il Ti 
Il Neïik — , batelier qui fait traverser le fleuve, 
livre. Il Neak kat — , copiste, scribe. 



11 



— , barque de passage. 
— sayphou, copier un 



OÇpfU CHAMLÂS ( ChhlUs ). i^ Sagacité, discernement. 



2° Prendre, choisir entre deux. 



CHAMLÊK. Étonnant, étrange, extraordinaire, qui ne s'est jamais vu. Il 
Il Rebâs — phlîky objets rares, curieux. Il Tkvœû — , faire l'extravagant, 
scandaliser. Il Kebuon âmpi — , scandale. 



CHAMLO ( Chhlô). Dispute, querelle, rixe. 



Ol^tU CHAMLÔI (Chhlài). Réponse. Il A^<?aft —, défendeur ( en justice ). ti — 



arâk doi rUp preH pKit, oracle du diable. 
CHAMLONG. Il — melu, échalas. 



CHA. 



43 



Ofunj CHXmNAI ( Chaï ). Dépenses. 

Ôfumn CHÂMNÂK (Châk). Piqûre, pointe. 



ônrîn 
ôfumru 



ofuny 



o I 



o I 



oonà 



ôonà 



CHAMNAK (Ckak). Action de sucer ( peu usité ). 

V 

CHAMNAL (Chai)* Réformation, amendement. II — chai ( m^me sens ), 
résipiscence. 

CHAMNÂM (Châm). i° Formalité, marque, témoignage, preuve. Il Kôt 
chéa — , noter, annoter. Il Khït thnâng day t^k chéa — sràp, signer; mar- 
quer par des points, sur un acte, en signe d'authenticité, la longueur 
exacte des phalanges de l'index de chaque contractant. ( Ainsi se ter- 
minent à peu prés tous les papiers d'affaires). 

2° Habituellement, à l'ordinaire, avoir coutume. H 
— M thvœû sâp dâng, comme cela se fait d'habitude. 



Orun à CHAMNÂNG-OY. À plus forte raison. Il Té bd — oy ( même sens ). 

Orunà CHAMNÂNG., Copeau. Il — chhœû, copeau de bois. 



CHAMNANG rChângj. Inclination, gré, bon plaisir, caprice. Il Thvœû tam 
— ch% agir selon son bon plaisir, à son gré. Il — chït, désir, appétit 
( charnel ). Il — phbm^ envie de femme enceinte, il Thvœû tam — màn ban, 
il n'est pas bon d'agir selon son caprice. 

CHAMNÂNG fChâng). i"" Ligament, nœud, il Srai —, dénouer. Il — dêk, 
menottes. Il — day, chœûng, ficelles, dont, par superstition, les Cam- 
bodgiens s'entourent le cou, les mains, les pieds. 

2^ Il — day, dot ( de la fiancée ). il — day phnhiéu, 
collecte qu'on prélève sur les invités. 

OfUT^U CHÂMNÂP. 1° Admirable, beau, superbe, il Lââ — ( même sens ). 



OfWn 



OfUYlt 



orun ru 



2° (Châpj. Prise, capture. 

m 

CHÂMNAR (Char). i° Action de graver. 

2° Il -^char srd, enclore une rizière pour empêcher les 
animaux d'y pénétrer. 

CHAMNÂS (CKâs). Vieillesse, grand âge, ancien. Il — skau, la vieillesse aux 
cheveux blancs. 

CHÂMNÂUL (Châul). Action d'introduire, de faire rentrer, capacité. || — 
sra, aimer le vin, grand buveur. 



44 



CHA. 



ÔrfUDs 



Off\s 



orui 



i 



orrunn 



oruitn 



o . rt 

OiTItU 



06J 






ofuîo 

r 

orunn 

OtfvJDfi 



CHAMNÊ fChï). Industrie, savoir faire, intelligence, habileté. H — chî 
chràn, industrie, artifice, ruse, sagacité. Il — prâsâp, habileté, adresse, 
finesse. Il Mcan — kreân, il n'est pas bête. 

CHAMNËA (Chhnïa), Victoire ; résistance ; action d'être. H — chhnéanî, 
porter préjudice à quelqu'un par jalousie, par envie. Il — chhnim ni 
phliéng chrbn n^Sj dans le courant de cette année il a beaucoup plu. il — 
chéa néa, essence, bonté d'une chose. 

CHAMNEY. Aliments, vivres, nourriture. Il — Mmnôk ( même sens ). Il — 
sS/, tout ce qui est propre à nourrir le bétail. U — bâmpân, tout ce qui sert 
à engraisser. 

CHAMNÊK (Chêk). Portion, partie. Il Chêk —, partager. Il — châul chêk, 
part, participation. Il Dâ chéa — wiîy, qui prend part à, partager avec. 

CHAMNÉNH. Gain, profit, avantage. Il Ban — , méan — , avoir du gain, 
du profit. Il Ban — pônmân, combien de profit avez-vous eu ? 

CHAMNGAI (Chhngai). Distance. Il — pônna, à quelle distance? il — 
lentôm, ni loin, ni prçs. il — prâman mô b^ d^m thtnâ, à la distance d'un 
jet de pierre. Il — prâhîl pi ni ton, à peu près à la distance d'ici à ... 

CHÂMNI. Il Châëng —, côté, les côtes. 



CHAMNI (Chï). Véhicule. 



CHAMNI (Chî). Malédiction, imprécation, insulte. H — phdasa kî 
sens ). Il — chî prddau, reprendre, corriger quelqu'un. 

CHAMNIK rChik). Canal, endroit creusé, il PrZk —, canal. 



( même 



CHAMNÔ (CM). Sujet, vassal, soumission ; contenance. Il Nou chéa — , 
être sujet, vassal. Il — mechUs, qui est sous la domination de quelqu'un. Q 
Srôk luon chéa-j-nana sdp thngay, actuellement de qui est vassal le royaume 
d'Annam ? || Ành min prôm chéa — nana té, je ne consens à être l'esclave, 
le domestique de personne. Il Phtïik tam — , charger selon la contenance. 
Il Rotè no — chi6 pônniân, quelle est la contenance de cette voiture ? 

CHÂMNÔCH rChôch). Point. Il Mœûl — chdch, regarder l'endroit marqué. 

CHÂMNÔK II Chl&mney —, aliments. 

CHAMNOT (Chhnot). i° || — bândau, épigramme, énigme [| Tâmfiéy 
dot — , tirer la bonne fortune. 

2** Il Péak — , acte d'accusation. 



3° jt — chot, escarpement. 



CHA. 



45 



0£,UJ 



CHAMNUOY (Chuoy). Rendre service, porter secours. I) — kar péa, protec- 
tion, défense. Il Ne^k — kar, avocat, soutien. 






OJSU 

VI 
VI 



CHAMNUONH (Chtionh), Commerce, négoce. Il Kiin — chuonh prê, faire 
du commerce, du négoce. Il Neâk — commerçant, négociant. 

CHAMNUOP (Chuop). Rencontre ; révolution d'une année. 

\f 
CHAMNUOS (Chuos), Remplacement, changement. 

CHÂMNÙT (ou) CHÂMNIT (Ch^tj. Proximité, voisinage. || — chtltsnèt sna 
kenéà, familiarité. 



OfHPî 

o n 



e fl 

ôrim 



ont 



o II 



onru 



i 



6s 

o rt 
o fff 

OJfi 



CHAMOT. Marcher sur la pointe des pieds. 

CHAMPA. 1°^ Il Dbm —, nom d'arbre. 

2° Il Sâmbâur — , couleur jaune brun. 

CHAMRAN (Chranj. Escarpement. 

CHÂMRÂNH (Chr&nh). i° Faire fondre. Il — khlânh, faire fondre de la 
graisse. 



2° Il 



s^k, action de friser les cheveux. 



CHAMRÂS jCAr^sj. Piquants, épines, épineux. Il — pônla (même sens). Il 
D^k — chamrông, enfoncer de petits piquets pointus, en guise de haie. 

CHAMRÂUT (Chrâutj. Moisson. || Khd — , temps de la moisson. 

CHAMRE. Escarpé, à pic. il Chrâng — , rive escarpée. Il — chôt Ulok, 
précipice. 

CHAMRÉAL (Chréah, Incliné, à pente rapide. 

CHXmRIÉNG rChriéngj. Chant. Il S^^ — tô*, chants exécutés par des 
rameurs. Il — tômnùk sâsàr Preâ, psalmodie, chants religieux. 

■ 

CHAMRÔNG. Piquet, pieu. Il DHk — , piquets aiguisés fichés en terre. 



CHAMRÔT (ou) Chamrâut. Moisson. 

CHAMRÔT (R6t). Faire fuir, emmener avec soi. 
fuir l'esclave de quelqu'un. 



— khnIuJm M, faire 



OJfa 
1/ 



CHAMROL. Il — oi chr^l, dépasser, outrepasser. 



46 CHA. 

Offlî CHAMTÉAU- Il Néang — , femme d'un grand mandarin. 

Ôîeà CHAMTÊNG. Il S'é dbr ^, cheval qui va l'amble. ^***,'i <S^ 'i- /.^^ct 

OfiSÎ , ChXmTÊT. Il —*erf^(, montrer son derrière (enfants*). 

0(6 CHaMTŒC. Encore jeune (animaux). Il Krâbey — , bufflon. 

Ôieeî CHAMTŒÛT. Boiter. Il Dbr —, boiter. 

ÔOl] CHAMTÔNG. Il — Wng, atteindre l'âge de puberté. 

Oen CHAMTÛP." Qui vient après la première dignité, adjoint. \\ ~ preU Sâkfln, 

' Vicaire général. Il — luong, régent. 

COfi CHAN. Ecuelle, tasse, bol. Il — kâban (même sens). Il — tiép, assiette, plat, 

^ Il — samiâ, assiette à soupe. Il — kôntûng, tasse, coupe. 

tnS CHAN. i" Lune. || Thngay — , mardi. Il Réa ck&p — , le dragon saisit la 

lune ( éclipse de lune ). 

2." Dbm — nom d'arbre aux fleurs odoriférantes. Il Dàm — kras- 
sna, bois de sandal. Il Dbm — sa, sandal blanc. Il Dbm — krâhâm, sandal 
rouge. 

3° Il Phk» — , anis. 

4° Il Kao phka — , pendants d'oreilles. 

OSy CHANCHËM (Ànchim). Nourrir. Il Âp^k —, père nourricier. 

b 

0(ûy CHÂNCHdM. Sourcil. Il Châng —, froncer le sourcil. Il Nhé&k —, sour- 

<• ciller. 

Ofi[G'iy CHANCHRAM. Hacher en petits morceaux, en frappant sur une plan- 
che avec un couteau. 

OlfiJ CHÂND(5r. Escalier, échelle. Il K^m —, échelon. || — ftiicA, escalier 

" droit. Il — vîl, escalier tournant. 

OJ châng. V. KlUôttg repou,\\ Mentis — .petites plaques blanches que les 

Cambodgiens ont aux mains et aux pieds. Il Z>«y — , chœûng — ( même 
sens ). 

ÎTlâ CHXNG. Équarrir, polir. Il — chhceû hâup, chhœû tUp, équarrir une pièce de 

'* bois. 



CHA. 47 

m 

Oà CHÂNG. Attacher, lier, enchaîner, il — chéa muoy, attacher ensemble, il — 

ruoch, attaché, noué. || — khsê-, lier avec une corde. Il — vinh tiét, relier 
renouer, rattacher. Il — kâ slâp, étrangler ; se pendre. li — oi tïng, tendre, 
attacher étroitement, serrer, il — kar oi, prêter à intérêt à quelqu'un, il 
— kar kî, emprunter à intérêt, il — ânchdm, froncer le sourcil, il Khsê — , 
lien, corde, ficelle. Il — day, attacher un fil de coton aux poigrifets ( céré- 
monie superstitieuse). Se dit aussi des présents offerts par les invités à 
une fête. 

», ^ 

tJâ CHANG. i° Vouloir, désirer, il Méan chèt — , avoir le désir de. Il — ban, 

désir d'avoir, de posséder. Il — oi ruoch, désirer en finir. 

2° Près de, sur le point de. Il — phliéng, la pluie est près de tom- 
ber, la pluie menace. H — phiSt, prés de, sur le point de mourir ( Même sens 
que rok kâl phliéng, rok kâl phôt ). 

Du S CHÀNG-ÂUR. Nausées. Il — kuot, envie de vomir, nausées. 

Oà(H CHÂNG-ÉR. Van, espèce de tamis dont se servent les indigènes pour sé- 

parer le grain d'avec le son. 

OgLOPi CHÀNG-HÀUT. Il — khnâng, Sillon formé dans le dos par la colonne 

^ vertébrale. 

Oàin J CHÂNG-HÔR (Pour) Châng-hâur. || — tuk, ravin, rigole, conduit d eau. 

Oàtnn CHÀNG-HOK. Trou, creux, fossé. || Thleâk ^^nong —, tomber dans un 

' fossé. 

Oàfàjfi CHÂNG-IÉT. Étroit, resserré. Il Lômnou—,\\m étroit. I) — châng - âl 

" (même sens). Il Chéa — , à Tétroit. 

OàtTï CHÂNGKA. i^ Menton. 

2° Il Dâk — meân, être à l'agonie. 

OÙnp CHÀNGKÂK. Broche. Il Trey mô, — une brochée de poissons. 

Oày CHÂNGKÂUM. i** Croc, dent canine. Il — khla, crocs du tigre. 

2° Grappe. Il — fômpèang chu, grappe de raisin. || Phlê 
w8 — , une grappe de fruits. 

Oànfi CHÀNGKÂUT. Gouvernail. || KÛn — , tenir le gouvernail, il Kâch — 

" agir sur la barre, sur le gouvernail. 

Olàt CHÂNGKE. Reins, la taille. Il Khsê — , ficelle dont les Cambodgiens s'en- 

^ tourent les reins (sur la peau), il — phnôm, reins (milieu) de la montagne. 



48 CHA. 

ft 

Olà]ra CHÂNGKIÉL. 1° Il — trâckiék, cure-oreille. 

2® Sïit — khiâng, espèce de grue au bec recourbé. 

Ofàjà • CHÂNGKIÉNG. Lampe. Il Chhkiél (ou) chhkds — , moucher la lampe. Il 
^ Och — , allumer la lampe. Il Rômlôt — , éteindre la lampe. 

Oân CHÂNGKOK. Poinçon, pièce de bois qui soutient le mi dâmbâul. 

Ofàiy CHÂNGKOM. V. Chângkâum. Grappe. 

OfàfU CHÂNGKÔS. Bâtonnets dont se servent les indigènes en guise de four- 

^ chette- 

Oâ[îSy CHÂNGKRAM (Pour) Sângkr^m. Méditer, prier en se promenant, faire sa 

méditation en se promenant. Il — phéavéanéa, réciter des prières. 

Oàjrnô CHÂNGKRAN. Fourneau, foyer portatif. Il Thmâ (ou) dâm — , foyer com- 

posé de trois pierres ou de trois mottes de terre. Il Ktlk — , foyer creusé 
en terre. Il — pou, foyer formé de trois piquets enfoncés en terre. 



I . ^» 



Oàjrtà CHÂNGKRANG. Grelot. Il — si, grelots du cheval. 

Oà^à CHÂNGKÉANG. Difforme, informe. Il Dék —, couché, bras et jambes 

négligemment étendus. Il Chôl — , abandonner à la voirie, ne pas s*en 
occuper. 

CnàrtJYlà CHANGNANG. En croix, placé en forme de croix. 

OàfffirU CHÂNG-ÔL. Il — rf<iy, montrer du doigt; l'index. Il — bângh&nh, indiquer 

du doigt. 

Oàs CHÂNG-OR (ou) Chângâur. Nausées. 

' OàtH CHÂNG-ÔR. Petite grille de réchaud. 

Oàu î CHÂNGRAY. Malheur, infortune, porte malheur, fatal, funeste. Il — châng- 

^ rôm (même sens). Il Méan (ou) trâu — , n'avoir pas de chance. Il Ti 

nH — , cet endoit est fatal, funeste. 

OàjU CHÂNGRAP. Fourchette à deux ou trois dents, dont on se sert pour pêcher 

les anguilles. 

OqTr CHÂNGRÉT. Il — dêk, petit grillon noir. (Les enfants s'amusent à les 

faire se battre). Il — sa, grillon blanc ( qui ne sait pas lutter). U — dâng^ 
grosse espèce que les indigènes mangent. Il — réang, autre espèce, plus 
petite. 



CHA. 



49 



oàtny 

oàjn 
> 

oài; 



C8 

oûritu 

cnàurlà 

ôàrVn 



en en 



mm 



I rt 



0£à 



*v 









CHANGRÔM. Abri passager, lieu de repos. Il lUng rôk — chhôp mïintéch, 
cherchons un abri pour nous reposer un instant. 

CHÂNGRÙK. Grenier, magasin à paddy. Il — srâu, grenier. 

CHÂNGRUNG. Endroit du palais, qui appartient au palais. 

CHANGVA. i° Il Trey — , nom d'un tout petit poisson. 

2° Chruoy — , nom du village qui se trouve vis-à-vis de Phnom 
Penh. 

CHÂNGVAI. Écheveau, rouleau. Il Luos fn6 — , un rouleau de fil de fer. 

CHANGVANG. Titre de mandarin ; chef de service. 

CHÂNGVÊK. Intervalle des doigts, des orteils. 

CHÂNH. Il — iàky — dey, être atteint par la maladie qu'on appelle géné- 
ralement : fièvre des bois. Il KrSn — (même sens). 

CHÂNH. Être vaincu, être battu, avoir le dessous. Il Totuol — , s'avouer 
vaincu, se soumettre. Il Dâ — hbi, qui est vaincu, battu. Il — s^mblSt, 
se dit de quelqu'un à qui il arrive un accident quelque temps après avoir 
fait un faux serment* 

• 

CHÂNLAT. Il — day, cactus épineux. 

CHÂNLÔ. Torche de résine. Il Och — , allumer la torche. Il Chhktês — , 
moucher la torche. 

CHÂNLÔNG. 1° Échalas, support. Il — melû (même sens). 

2° Tuteur (rare). 

CHÂNTÉAL. 1° De basse extraction. Il PUch — , race de vaurien. 

2° Faire du tapage. Il Srék — , vociférer. Il Srçy — , femme 
criarde, gueularde. 

CHÂNTÛL. 1° Extrémité du timon des petites voitures de course. Il Khsê 
— , corde, lien attaché d'un côté au chântûl et de l'autre au kânK du bœuf 
pour le faire marcher la tête haute et l'empêcher de faire des cabrioles. 



2° Phnêk — ( ou ) phlék —, éclair. 



(Otr 

H 



CHA-ÔM. Nausée, envie de vomir. Il — dbmtrung, avoir des soulèvements 
de cœur. 



50 



CHA. 



H 



CHÂ-ÔR. I! — sdch, trey, saurer, faire sécher à la fumée ( viande, poisson) ; 
chauffer un malade. (I S la — , arec fumé. Il Véay oi long — , frapper à 
coups redoublés, noircir de coups. 






cnn 



CHAP. Il Sât — , moineau, passereau. (Nom générique des petits oiseaux). 
Variétés de moineaux : — piônléng kâun khmutn, — pâk^ — préay, — tét, — 
chankrangy — dngkây — chompu, etc. 

CHÂP. Saisir, prendre, appréhender, arrêter, retenir. U — khcheâp, saisir 
fortement, ne pas lâcher prise. Il — tuo, prendre, saisir l'individu, la per- 
sonne en question. H — dang prâhês, prendre au dépourvu^ Il — kômnbt, 
prendre naissance, s'incarner. Il — preâ dey sânthi chéa menas, incarnation 
du Fils de Dieu. Il — chéat ( ou ) — kômnbt vinh tiét, renaître selon la cro- 
yance à la transmigration des âmes, prendre une nouvelle existence. Il — 
ban, obtenir, se rendre maître, s'emparer de. Il — trey, faire la pêche. |j — 
thœû, commencer. Il — téanh tou, entraîner, prendre de force. Il — ckâpchâ, 
tâter le pouls. Il — chhnOt^ tirer au sort. Il — phtik, s'apercevoir de, faire 
attention à, remarquer. Il — s^s, persécuter la religion. Il Chamngti chhû 
— , ressentir une forte douleur avec élancements. H Chamngti — , être 
atteint par une maladie contagieuse. Il Mi6 — , une poignée. 



OU 



CHÂP. Il — kâp, pioche, houe. Il — chik, bêche. 



cnuà 



•* ^^l£. 



€\^ 



CHÂPEY. Guitare à trois cordes. Il Dénh — , jouer de la guitare. 

CHAPHLÂNG. Il Smau — , nom d'une espèce d'herbe qui devient très 
haute. 






CHAR. 1° Graver, tracer, buriner, aligner. Il — aks&Y, graver des carac- 
tères avec un style. Il Dlk — , style à graver. Il — robâng, enclore un 
jardinet. 



2° As — présage, chose extraordinaire, il LU as -^ tor, entendre 
confusément. 



a;com 
ojraà 



trlfu 



en ru 



CHÂRCHÉNH. Sortir, s'en aller (R.). Il Luong sdâch — téatra, le roi est 
sorti. 

CHÂRLÔNG. Sentier étroit, resserré. 



CHÂROBÂP. Brocart d'or. 
CHAS. 1° Oui (femmes). 



X 



\ 



2^ Continu. || — khiâl, vent âjpntinu. 

) 

CHÂS. Vieux, vieillard, ancien, uséi II Ta — , vieillard. Il — chhnïim, âgé, 
décrépit. Il — bândbr, vieillir. (I — tSi^ pi àbm, les vieux d'autrefois, les 
ancêtres. Il Pi — tmn, des anciens, d'autrefois. Il — phiéy, terme de la gros- 



CHA-CHB. 5 1 



r 



torluTij 



Opà 



sesse. li /Iw — , habit vieux, usé, dont on se sert depuis longtennps déjà, il 
— chdk chï snâuk àndbk pômbôl tant s?, vieillard grinîpé sur une carapace 
de tortue à la poursuite d'un cheval. 



(Tlfi CHAT, li — chêng, charger quelqu'un de faire, ou de faire exécuter un 

travail. 

Ofi CHAT. Stationner, accoster, aborder (barque, bateau ). 

tOnJ CHÂU. 1° Petit -fils. Il As kàtm — descendants, fils et petits-fils. H — tuoi, 

arrière petit - fils. Il — luot, quatrième génération. || — léa, cinquième 
génération. 

2° Appellatif des personnes ( employé surtout dans les écrits). Il — 
Chim, le sieur Chim. 



3° il Maître, seigneur ( Siamois ). Il Preïl — le roi. |j PreH pïn —, 
Dieu, il — passi sra, le fermier de Talcool. -^"i / 

CHÂUFAY. Gouverneur de province ; maître, patron. Il — srôk Prèâ dâm- 
bâng, le gouverneur de Battambang. Il Nana chéà — dng^ quel est ton pa- 
tron ? 



tOrîjny • CHÂUKRAM.i^ Magistrat, juge. Il Sfl/« —, tribunal. 

2° Titre de mandarin. 

OfU CHÂUL. Entrer, pénétrer. Il — Kenéa, se mettre de société. Il — chéa mûy 

^ kenéa, s'unir. Il — Mmmlt ntlng kî, entrer dans les vues de quelqu'un. Il 

— nung a kebât, entrer dans une conspiration, comploter. H — ton kenông, 
pénétrer dedans. I) Oi — , recevoir, faire rentrer, il AnchUnh neâk, — mok^ 
veuillez entrer, monsieur. Il Lïtt stït, — kenông phteâ, faire irruption à Tinté- 
rieur de la maison. H Preà pÙt — nirpéan hài, Boudha est entré dans le 
néant. Il Krâmôm — wo/(î/>, jeune fille nubile (cérémonie). Il — s<w, en- 
trer en religion, embrasser la religion. Il — chU, plaire, consentir. Il — 
chét té, ça vous plait-il, êtes vous de cet avis ? Il — chUt kenéa^ se plaire, 
s'aimer, être d'accord. 

J CHÂUR. Particule impérative. Il — sdâp, écoutez, li — tha, dites, parlez. 

\j 

pu CHBAM. Prendre à poignée. Il Châp — , prendre à deux mains. 



CHBÂNG ( ou ) Chehâng. Combattre, se battre, il — sïk, guerre. Il Thu — , 
partir pour la guerre, aller combattre. Il Kbt — , il y a guerre, la guerre 
éclate. Il — réang châul, attaquer, assaillir. 



Ojà CHBÂNG. Il Kdun —, fils aîné, Taîné de la famille. 



52 CHB-CHE. 



Opn CHBÂP. 1° Coutume, loi, principe, règle, civilité. || — tômleâp, usage, 

us, coutume. Il — srlôk, usage, loi» d'un pays. Il Méan — dâuchné, c'est 
ainsi que dit la loi. Il Tarn — , selon la loi, d'après la loi. Il Oi trâu — , 
conformément à la loi. ii Bdk — , ouvrir, c-à-d. consulter la loi. D DUk tus 
oi pénh — , punir selon toute la rigueur de la loi. Il Kân — , observer la loi, 
les us et coutumes, il Dhtg — , poli, civil, bien élevé. Il At — , impoli, 
malotru. Il — krôm, code de politesse, droit civil, règle des bonzes. 

2° Forme, modèle. Il Sâutn néâk sâsér mô — oi khnhôm^ je vous 
prie de m'écrire un modèle. Il Khnhôm châng sâsér tant — nS, je veux 
écrire d'après ce modèle. 

3° Expédition, numéral des écrits. Il Sâmbôt — rnûy^pir, première, 
deuxième expédition (se met en tête des lettres d'affaires). Il Khnhôm ban 
totuol s^mbôt — wSy, j'ai reçu votre lettre... 

4° Permission. || Sâum — tau, je demande la permission d'aller. Il 
Oi — , accorder la permission, Tautorisation. 

CJpJ CHBAR. Jardin, parterre. Il Phka — , fleur rouge, hibiscus. 

Opnj CHBÂS. Distinctement, clairement. Il — lô, clairement. Il Niéay — , par- 

ler clairement une langue, bien prononcer; Il Mœûl — , voir distinctement. 
Il Lii — , entendre distinctement. Il — AW, c'est clair. 



Ojn CHBÂUK. Harpon, trident. 

OJfi CHBÂUT. Caresser, passer la main surfil — pûk meât, caresser sa barbe. 

Ort CHBÔ. Pieu. Il Bô — , enfoncer des pieux en terre. 



fOpfU CHBÔL. Sommairement. Il — — , espacé, sommairement. Il Sâsér — , 

écrire sommairement, en abrégé. 

fO CHÊ. 1° Petit, malingre. Il Me^n — , poule de petite espèce. Il Tômrïy — , 

éléphant dont les défenses ont avorté. Il Àfemls — , individu malingre, 
mal fait. 

2° Sœur aînée ; c'est ainsi que les Cambodgiens appellent les jeunes 
filles chinoises, il remplace le mot bâng. 

m 

3° Crochet en fer qu'on attache au bout d'une latte, pour saisir ou 
couper des feuilles, des fruits. 

rOt CHE. Savoir, connaître ; habile. Il — pasa (ou) phéasa, savoir, posséder une 

langue, u Méan chhnnï — nâs, lettré, qui a beaucoup de connaissances. | 
— steUt, posséder à fond, être très versé dans. Il — lobuong b^nchhôt, fourbe, 



CHE. 53 

trompeur, imposteur, ii — kar^ habile, qui sy entend. || — têy ne 
faire que.... Il Kâun khnhôm — te iôtn pi lo-ngéach veâl pràk, mon enfant 
ne fait que pleurer du soir au, matin. Il — té kâhâk (ou) krâhâk, il ne sait 
que mentir. Il — tè phïk sra^ il ne fait que boire. 

îjS CHÉA. Être, bon, bien, salutaire, honnête, guéri. Il* — té ? comment allez- 

vous, allez vous bien ? Il Khnhôm — ^^'> je vais bien. Il Sôk sabai — té? 
comment vous portez vous ? Il — pràkat hdi, c'est* vrai, c[est certain ; en 
effet. Il Men^ — , homme libre ; honnête, bon. || Kôntnût — , bonté. Il 
Chït — , bonté de cœur, il — «Ss, très bon, très bien. Il — rnûy kenéa, 
vinh, faire la paix, se réconcilier, il lok — , tenir pour, considérer coni- 
me. Il . THk *— ( même sens ). Il K^n tî — làng^ de mieux en mieux. Il 

— lœûSf — chéangy c'est mieux, il vaut mieux. Il Thfiâm nû — nâs^ 
ce remède est très salutaire, très efficace. Il Ban — , obtenir; par suite 
de. Il Thœû — , devenir, feindre. Il Mœûl châmngti dâl — , soigner une 
maladie jusqu'à la guérison. Il Mœûl min — , pas moyen de le guérir. Il 

— hbi, être guéri. 



^J 



CHÉA Y. Bord, rebord, extrémité, bordure. Il — prïy, bord, lisière de la 
forêt. Il Chông — , bordure, frange ( vêtement ). 



Q^IT C H EÂK. Certain, sûr, évident. Il — le^k, sûr, certain. Il Dïng —, savoir 

^ • certainement, de source certaine. Il — phdtlch, certitude, évidence. Il 

Mœûl oi — , regarder attentivement. Il — sbAn hbi, c'est évident, c'est clair, 

Q^fU CHÉAL. Petit panier (qui sert ordinairement à mettre les provisions du 

marché). Il Spéay — poïter ce panier en bandoulière. Il — phnék kruochj 
autre espèce dont les trous sont beaucoup plus espacés (panier aux yeu;; 
de caille). Il Nom — , gâteau. 

O^y CHÉA M. Plat, plateau. Il Ch^n — , plat. Il — cArôw, grand plateau. 

arjy CHEÂM. Tache, souillure, meurtrissure ; tacher, s'imbiber. Il Mûk — , ' 

face livide, meurtrie. Il — dâm, dàmn^m, marque, empreinte des coups 
reçus. Il Véay — as, tout noir de coups. Il — sambâur, maculer, tacher. 
Il — akr^k, souiller, salir. 

13^6 CHEAN. i° Fouler aux pieds, marcher dessus; coïter (animaux). Il — 

srâu, marcher sur le riz, c.-à-d. battre le riz avec les pieds. Il — kenéa, 
s'accoupler ( animaux ). 

2° Nuire, faire tort (démon), il Ar^k — , possession diabolique. 

3** Rangée, degré, couche, étage. Il Bântédy méan bey — , citadelle 
à triple enceinte, il Kapal moriém bey — , vaisseau à trois ponts. || Phte^i 
nÛ méan buon prUm — , cette maison a cinq ou six étages. 

Q^à CHÉANG. 1° Ouvrier, artisan. Il — long, orfèvre, bijoutier. Il — chhœû, 

charpentier, menuisier. Il — dêk, forgeron. Il — krâlëng, tourneur. Il Mî 
— , chef, patron, architecte, entrepreneur. 



54 CHE. 

• 

2° Plus, davantage, plus que. (I Lââ — , plus beau, meilleur, il 
Tàuch — , plus petit. Il Thôm — , plus grand. Il S^mbâur nS, srâlânh — , 
je préfère cette couleur là. Il Krâbey nï khlûng — a nii, ce buffle-ci est 
plus fort que celui-là. 

A i/ • . V. . . 

Qrin CHEAP. Solide, adhérer, s'attacher à, être pris par. Il — «wn/jf, solide, qui 

ne remue p^s. Il Kân oi — , tenir ferme, solide. Il — kenéa, qui se tient 

ensemble, qui adhère à. il Nou — srok Kouy hbi, qui a fixé sa résidence au 

royaume des Kouy s II — day, — chœûngy dbr tou na pKim raoch, peut se dire 

de quelqu'un qui a tellement d'occupations, qu'il ne peut sortir de chez 

lui, ou de quelqu'un qui est perclus, qui ne peut aller nulle part. H — ris 

— kôly arbre solide ; se dit aussi d'une famille qui est depuis longtemps 

établie dans un endroit. 

^* v^ . 

ut\i CHEAR. Résine, suc, gomme. Il — pidôr, arôme, parfum. Il — visZs, baume, 

parfum. Il — lovéng tîs, myrrhe. Il — rnoreâk, laque, gomme pour peindre 

en noir. Il — chhœû, gomme, suc végétal. Il — bel, résine mélangée avec 

de l'huile. Il — peâr tàk, goudron pour les barques. Il — pàk, huile de bois. 

Il — chông, résine, poix. 

r 

ûf^fU CHÉAS. Projeter ; lancer avec force, en quantité à la fois. Il — [tik, inonder 

d'eau. 

aSfU CHÉAS. H Si^—, grand, caméléon. 

tïifi CHÉ AT. 1° Existence, génération, métempsycose. Il lok — (on) cMp — , 

prendre une naissance nouvelle (transmigration des âmes, métempsycose). 
Il Satra môha — , livre qui traite de la métempsycose. Il Pi bàurôm tno — 
depuis une génération. Il Mûy — , une vie, une existence. Il — mùn^ les 
naissances antérieures. 

2° Essence, qualité, substance. Il — Minftéy,(\\xs\\ié, saveur des 
aliments. Il Et — , insipide, fade, sans saveur. Il Phlôk — , goûter pour 
connaître la qualité. 

OiPi CHEAT. Il — bai, verser l'eau de la marmite (le riz étant cuit). 

ÎJ^I CHÉAU. Acheter ( aux bonzes ). 

fOOÎ CHÈCHÂU. Il Menus — , entremetteur, rapporteur, bavard, mouchard, il 

^ — b'i'bxwy, mouchard, bavard. 



^^j 



CHÉY. Victoire, vaincre, bonheur. Il Péam méan — , l'estuaire de la vic- 
toire, du bonheur ( nom cambodgien de la ville de Banam ). 



on CHÉK. Mordre, becqueter (serpents, oiseaux), il P'6 -^, le serpent mord, j! 

— si, becqueter (j)Oule, oiseau). Il — chrUs, manger avec précipitation. 



CHE. 55 



ion 



Il — at laium* \\ — oat, \\ — cnuvca, \\ — cnnœu leuù, \\ — fia veng.. \\ 
krdchâk ândbk, (1 — môha takal. Il — méas. il — moréam day néang. il 
morîch. \\ — nuon. il — phé. il — pumsên. Il — réach sïy. Il — ^îs. — pong 
mean. Il — ttla. Il — lova. Il — stiâm niÙk. Il — sndng. 11 — tUk. etc. 

Ton C H ÊK. Partager, diviser, distribuer. Il Bêng — (même sens). Il — kenéa, 

partager, diviser ; se séparer, il — téan, faire Taumône. Il — oi smà, divi- 
ser en parties égales, il Dâ — châmndk chéa mûy, avoir sa part. Il — lék, 
diviser. Il Lék — , division. 

00 CHÉM. Il Th bns —, Occident (P.) 

Ôfi CHËN. Il Srôk —, la Chine, il Mentis —, Chinois. - 

OjS^ CHËNDA. Cœur ; dire, penser ( D. R.). Il Luong trông pria — tha, le roi 

^ a dit. 

foà CHÊNG. I** Brillant, rayonnant. H Phltl — (même sens). 

2® Il — thngay, petits boutons rouges causés par la chaleur. 



iahtyh 



3° Il — cJiar, celui qui annonce une nouvelle. Il Citât — , charger 
quelqu'un de faire, ou de faire exécuter un travail quelconque. 

CHÊNGMÊNG. il Dàm — , jonc (pour nattes). 



lOtT} CHÉNH. Sortir, se retirer. Il Chôl — , rejeter, abandonner, renoncer à. Il 

Bê — , céder la place, se mettre de côté. Il lok —, enlever, emporter, re- 
trancher. Il Kât — , retrancher, couper, enlever. Il Dâ — , enlever, déta- 
cher. Il — pi né, retirez- vous, sortez de là. Il — pi lômnou, sortir d'un en- 
droit quelconque. Il — chhmd, nommer, citer le nom. Il — chhnii néam, 
nommer, appeler par son nom. Il — véachar, parole. Il Khnhom — véachar, 
je Tai déjà dit (rare). 

ou CHEF. Une pincée. Il M(i — day (même sens). 

lOJS)^ CHEPÔ. Propre, à propos, juste, exact, 

n 

{OflJ CHÉS. Fil à coudre. Il — mô tasay, trente fils réunis. D — ntô hong, une 

pelote de fil. 

jOOn CHÉSDA. fl Preâ —, Puissance divine. 

Ofi CHÉT. 1° Cœur, volonté, sentiment. V. Chôt. 

2° Peler un fruit, écorcer. 3° — sôp, soixante dix. 



56 CHE— CHH. 



TOPi CHÊT. Il Khê — , cinquième mois de Tannée (Mars-Avril). 

TOg CHÊU. Rame, aviron ; ramer. Il — tûky ramer. Il Neâk — rameur. (I 

Dâng — , le manche de la rame. Il Slap — la palette de la rame. II Kabal 
(ou ) muok — , la poignée. Il Chceûng — , tolets. Il Khsê — , liens qui- ser- 
vent à attacher la rame. Il — chas (ou) chras iàk, ramer à contre courant. 
Il — bândoi Ûk, ramer dans le sens du courant. Il — chhak, godiller, p 
— réa, V. Réa, 



d 



jnj CHHA. Fêlé (légèrement). Il r'; 

^ ( en plusieurs endroits )...--- picotant. 



C rHUlrOç -î défricher, nettoyer la forêt. Il — bhlâu, se fairç,-- ^ 

2° il — hra "' mettre les brâement un oiîïfle afin de pouvoir lui 
passer la ficelle dr ^s . ,r lok khsd péak kâ — ( même sens ). 

iTttU CHHAI. 1° Renverser, disperser avec le pied, il The^t — (ou) chMi — 

( même sens ). 

2° Il Chhôm — , beau, superbe ( poésie ). 
tnn CHHAK. I*» Il — tro, archet. 

2° Il Kû — , peindre des tableaux. Il Rûp dâ kî — , portrait, effigie. 
II — ion, tracer des effigies sur un papier ou sur une étoffe quelconque 
i- (on les porte pour se préserver des blessures, pour devenir invulnérable ). 

3° Il — sla, couper l'arec, il — nâng prânHk, couper avec les 
ciseaux cambodgiens. 

4° Il — bântéai, bastion, petite forteresse à bastions. 

5° Il chêu — , godiller, souquer. 

6^ II — ho, cris poussés à Tunisson ; refrain. 

en CHHÂK. Il — chh^im kenéa, être moins bien avec quelqu'un qu'auparavant, 

les sentiments se sont refroidis. 

en CHHAK. 1° Qui a le front très découvert, mais pas encore complètement 

^ chauve. 

2° H — iok, enlever, prendre de force. II — chhâng ( même 
sens ). Il — dôndàmi enlever, s'entre-arracher quelque chose des mains. 

Cnfi CHHÂN. 1° Moi, ma personne ( les laïques s'adressant au bonze), ii — 

kàurna ( même sens ). 



CHH 



57 



jnn 



2° Se servir de, user de, manger, boire (bonzes )• Il - 
prendre son repas. Il — tik, boire. Il Miniôn (ou) m'6n lûk 
bonze à se mettre à table. 



ckâng'hân, 
-, inviter le 



CHHAP. 1° Aiguiser (à la lime). Il Dêk — , lime. Il — anar, affûter une 
scie. 



cnt 



€\^ 



jns 



fins 



îc^^ 



"^^ Descendre, fondre sur, se précipiter sur ( oiseau de proie ). Il 
CHHLÂS. Il brieu dévore, 
gence vive, prompte. . 

de suite, il — prânhlîp (même sens). Il — 
CHHLAT. Il Memif — , intelligeni,'te, hâtez-vous ! Il — lœûs êna êna, plus 
gence vive. '^tant, mobilité d'esprit. 

ChriL^U. Il Chhnâm — , année du R la lune. Il Khê bâng —, cercle qui 
entouiv. - ..w V **«*- 

o i- j 1 '"'«ition, 

2° Grand parasol, paicx^ - ' 

CHHAU. 1° Cru, mal cuit. Il Siich — , viande crue. Il Bai — , riz mal cuit. 
Il Âmbll) — , coton écru. Il Chék — , Chinois pur sang, nouvellenient ar- 
rivé de Chine. 



ïcnfi 



fSr 



ojuiy 



fULTIÔ 



fcn 



fssà 



CHHÂUT. Faire des rainures, couper légèrement par tranches. (I — sâch, 
découper ainsi la viande pour la saler. II — chhnâut, tracer une raie. 

CHHÉ. Brûler, s'enflammer, se consumer. Il — bândàr, prendre feu, s'en- 
flammer petit à petit. Il — mât, tout est brûlé, consumé. Il Phlœûng — , 
incendie. || Phlœûng — phteïi, incendie d'une maison. WSâmbâw krâhâm — , 
couleur rouge-feu. 

CHHÉAM. Sang. Il Tâsay — , veine. Il S)ich — , parenté, consanguinité. Il 
— srâk, le sang coule. Il Chhkuot — , fureur utérine. 

CHHEAN. Faire quelques pas, avancer un peu. Il — làng, montei-^ Il — 
ch6, descendre. 

CHHÈK. 1° Découper. Il — kradâs, découper du papier. 

2° Fourchu, fendu. Il Krâchâk — , sabot fourchu ( bufiie ). Il Dbm 
chhœû — , arbre fourchu. 

CHHÊL. Il Krâmêl — , qui ne coupe pas, pas pointu. 

CHHÊNG. Il — dau, garde d'un sabre. 

CHHÊP. Ébréché, émoussé ( instruments en fer, acier ). Il Kimbêi — , cou- 
teau ébréché. Il — meât, bec de lièvre. 



8 



5S CHH. 



Cfi CHH ET. Effleurer, toucher légèrement la peau. 

OU CHHI ( Pour) Si. Manger ( style des livres). 

tC|à CHHIÉNG. Incliné, obliquer; par côté, indirect, indirectement. Il Phtéâ 

neâk cng — khâng ê kdt, votre maison incline à Test. Il Peâk — , porter en 
bandoulière v. g. une écharpe. Il Chï peâk — , monter en amazone. H 
BUnh — , incliné, penché. 

tc]u CHHIÉP. II Chhû , mal picotant. 

CIJ CHHKA. Il — prey, défricher, nettoyer la forêt. Il — phlâu, se faire un 

^ chemin en coupant Ji droite et à gauche ce qui empêche de passer. 



C1Û CHHKANG. Crucifieç, mettre lesj)ras en croix.^'^ — neâk tûs, crucifier un 

*^ coupable. 



n 



S fi CHHKÂUT. Diriger une barque avec une rame en guise de gouvernail. 

fC J CHHKÊ. Chien. Il — prey, loup, il — nhang, guêpe. Il — lu, le chien hurle. 

^ Il — prYi, le chien aboie. Il — chhkuot, chien enragé. {\ A — (grave injure). 

(CjrU CHHKIÉL. Curer, nettoyer. Il — trâchiék, curer les oreilles. Il — khsiir, 

^ curer une pipe. 

f£ |W CHHKIÉS. Moucher. Il — cAcfn/g, "moucher une torche. 
nJ 



! 



ïTin 



ny 



■ 



rtXntJ CHHKOM. Il — chhkông, être en faute, être désagréable envers quelqton. 
^ Il PUm dîl — , sans aucune faute. 

f 2 t . CHHKOS. Enlever en grattant légèrement. Il — chhkiél ( même sens ). 

^^fi CHHKUOT. Fou, enragé ; insensé, imbécile. Il Chhkê — , chien enragé. (I 
VI II Menus — , fou. W A — ( injure ). Il — doi Idbêng, fou des amusements. 

Il Chômngtl — chrûk, épilepsie. 

en* CHHLÂ. 1° Varier. Il Chhliéu — ( même sens ). (1 — pear, couleurs variées. 



2° Renvoi ( se dit des renvois d'une page à Tautre). 

6HHLÂK. Sculpter, graver, ciseler. Il — chhlau (même sens). Il Rûp — , 
statue, gravure. Il Robién — , art de la sculpture. || Aksâr — , inscription. 



caractères gravés 
ÏTiy CHHLAM. Il Trey — , nom d'un gros poisson ( chien de mer ). 



CHH. 59 

cà CHHLÂNG. 1° Consacrer, inaugurer, il -r-^preà vihéar, dédicace, bénédic- 

^ tion d'une église, inauguration d'une pagode. 

2° Traverser, passer. U — tûk, traverser en barque. Il Hêl —, 
passer à la nage. Il — srâmôt, naviguer sur mer. Il — day srâtnôt, passer 
un détroit. Il — tônlî, passer le fleuve, par ext. accoucher ( expression re- 
levée ). 

JJ^t CHHLÂS. Il Smardey — , esprit subtil, pénétrant. Il Prachnha — , intelli- 

gence vive, prompte. Il — chhleâ (même sens). 



€\^ 



fins CHHLAT. Il Menif — , intelligent, habile, Il Prachnha chhlâs — , intelli- 

gence vive. 



f\^ 



Zl CHHLÂU. Il Chhnâm —, année du Bœuf. 



% 



rULDflJ CHHLEÂS. Mettre en réquisition, corvée. H — tûky réquisitionner des 

^ -barques. Il — sât, réquisitionner des animaux. 



aUJ CHHLI. Frotter, gratter, effacer. 



#v 



tOJJJfi CHHLIÉT. Interrompre un ouvrage pour en entreprendre un autre; Il 

chhlok, serrer afin de pouvoir mettre quelque chose en plus. 



ÏC^W CHHLÔ. Réflexion, éclat, couleur resplendissante (diamants, pierres). Il 

— kônchâk, se mirer. Il Kêu — , loupe. 



rw 



ICilS) t CHHLÔ. Dispute, querelle, rixe. Il — prâkêk kenéa^ se disputer, se quereller. 

'^ Il Phdïy prâpin chï iê — kenéa^ le mari et la femme ne font que se dis- 

puter. 

frOJJ CHHLŒÛI. 1° Captif. II Sài —, animal Captif ( se dit des oiseaux, perdrix 

tourterelles). 

2° Sâmlêng — , voix fausse. 

inuà CHHLŒÛNG. Sangsue. Il — krâbey, grosse sangsue qui s'attache aux 

^ buffles. Il — kônlâ (ou) ch^nlô, petite espèce. Il — srâmôt sangsue de mer. 

Il — téam^ sangsue qui s'attache à la peau par les deux extrémités. || — 
KAm nym, — srê, — t6mrïy, variétés de sangsues. 

t£ î CHHLOI. Répondre, réponse, répliquer. Il Péak — , réponse. H — dâ sar, 

^^ réfuter, se défendre, s'excuser. 

nUn CHHLOK. Asphyxié, suffoqué. Il — tik, être asphyxié sous l'eau, noyé; suf- 

foqué, il — bai, suffoqué par la nourriture. 



tfv 



flXJU CHHLÔP. Il — lôp, épier, explorer secrètement. Il ^Mentis — lôp, police 



6o 



CHH. 



■4 



fctu 

■4 

eu 

■4 



cru 



{ 



Sl"^ 



-4 



-4 

tfonfu 

-4 

fctu 



jnru 



secrète, espion, il Chéa — lôp, qui épie. Il — I6p châul, entrer à la déro- 
bée. Il Ngongît — , endoit sombre, obscur* 



tOJLny CHHLÛM. Il Ddm khl&nh — , pourpier, plante potagère. 



CHHLÛS. Il Sm —, petit chevreuil. 

CHHMA. 1° Il S^it —, chat. I) — srêk, le chat miaule. Il Sâmlénh — 
miaulement. Il — ba, chat huant. Il — prïy, chat sauvage. 

2° Fin, ténu, mince. Il Khsê — » petite ficelle. Il Krâuch — , citron. 
CHH MAY. Il Chhmèng — , orgueilleux, soupçonneux. 

CHH MAP. Sage-femme. 

CHHMÂT. 1° Il Dâp — , Vase contenant environ vingt-quatre bouteilles ? 

2° S^ffibôr — , couleur rouge-blanc. Il Kû — , bœuf rouge 
tirant un peu sur le blanc. 

CHHMÂUL. Froissé. Il Au, sâmpU — , vêtements non plies et laissés 
sans ordre. 

CHHMIÉNG. Regarder de côté, se tourner pour regarder. || — tnaûl^ 
viser. 

CHHMO. 1° Fouir (sanglier). 

2° 5^/ — , animal dont on prend les parties pour préparer des 
médicaments. 

s 

CHHMONG. Orgueilleux, insolant, soupçonneux. Il — chhmay (mêmesens), 

CHHMUL. Mâle (animaux) Il MeHn — , coq. 

CHHMUONH. Il Neâk — , commerçant, négociant. 

GHHNAY ( Mot euphonique) Il Pêak sângsay — kî, soupçon, défiance. 

CHHNAL. Il — ntean, éperon, ergot (coq). 

CHHNÂM. Année. Il — tou, Tan dernier. Il — tou mûy, il y deux ans. il — 
phnék, Tannée prochaine. Il — né, cette année. Il Khuop ni6 — , une année 
révolue. Il — lœûk khê, année avec mois intercalaire. Il — bârbaur, 
année fertile. Il — âfjtn^t, année de famine* 



CHH 



6i 



Cycle de douze années en usage au Cambodge. 



inà 



zh 



tda* 



Chhnâm chût, année du Rat. 

— chhldu, année du Buffle. 

— khalf année du Tigre. 

— thâ, année du Lièvre. 

— rûng, année du Dragon. 

— mosânhy année du Serpent. 



Chhnâm mômî, année du Cheval. 

— môme, année de la Chèvre 

— vôk, année du Singe. 

— rôka, année de la Poule. 

— châ, année du Chien. 

— kôYf année du Porc. 



CHHNANG. Marmite, chaudière. Il — bai, marmite pour faire cuire le riz. 
Il — samlâ, marmite pour la soupe. Il — ketea, poêle. 

CHHNANG. Il — reié, pièces de bois qui font partie de l'intérieur d'une 
voiture. Il Btfng-uoch — , fenêtif à barreaux. 

CHMNÀU. Taches de naissance. 



Xî?5 CHHNÂUT. Marbrure, zébrure. Il Sâmbâur — , couleur rayée, marbrée. Il 

*?" Chôt — , tracer une raie. Il Khmau — , noir mélangé de blanc. 

rULO* CHHNEA. Vaincre, gagner, surpasser, prévaloir. Il — kedlSy, gagner un pro- 

**" ces. Il — MwSwg', vaincre TennemL 11 Dâ — , vainqueur. H Châng te — , 

vouloir toujours gagner. Il Niéai^mîin — kî té, pas moyen de le convaincre. 

II Tùk hàiir khlâng nâs, chéu mûn — , le courant est si fort qu'il n'y a pas 

moyen d'avaitcer (en ramant). Il Nana chUn, nana — , qui perd, qui gagne ? 

AIT) 6 CHHNEAN. É trier. Il Chœûng cheâp — , avoir le pied pris dans Tétrier. 



fULDfi 



CHHNEANI. Envieux, jaloux, insociable ; jalousie, envie. 

CHHNÉANG. Il — ânchâut, instrument de pêche (en bambou tressé), 
Il — tram, instrument de même forme, mais beaucoup plus grand. 



CtJ 



iZi 



e^j 



e/ 



jnm 



■ » 

CHHNEM. Meule de gerbes. 

CHHNÉR. Bord, littoral. Il — ^râymi, bord de la mer. 

CHHNGAY. Loin, distance, éloignement. (1 Pi ^-, de loin. Il — p^nmUn, à 
quelle distance ? Il Lômnôu — pi kî, endroit retiré, solitaire. 

CHHNGÂL. S'étonner, admirer, être surpris. Il — pheïing, être dans l'admi- 
ration, stupéfié. Il — sângsay, s'étonner de. Il KhnMm — tê trâng dlàmnbr 
mïiy nl5, il n'y a qu'une chose qui m'é*:onne, c'est... Il — dêl, c'est éton- 
nant, c'est cocasse. Il ât bb —, ce n'est pas surprenant. 

CH H NG AN H. Savoureux, très bon à manger. Il —/►wa, savoureux. 



tz]y 

e/J 



CHHNGIÉM. 1° Odeur de brûlé (plume, poil, corne). 



62 



CHH 



tfonn 

a/ 



£là 



CHHNGUK, Contempler, regarder très attentivement. Il — rok mœtU, scru- 
ter, sonder, fouiller dans Tobscurité. il — mœûl, regarder en bas. 

CHHNIÉNG. Appentis il — bai, cuisine. |j — ddr, lieu de promenade, 
vérandah. 



en 



izy 



CHHNOK. Bouchon. Il Cfu)k —, boucher ( bouteille ). 

CHHNÔMî ( Superlatif en poésie). ||. Laa — , très beau. (I Kach — , très 
méchant. 



fïTlR 



CHHNOT. Sort, loterie. Il Chàp — , tirer au sort. Il Dâk — , mettre au sort. 



nu ru 



CHH NUL. Grande aiguille gpur faire les filets de pêche. 



rtura 



u 



CHHNUOL. Loyer, gage, salaire. Il Si — ki, se mettre à gages, se louer. 
Il Oi — , donner à quelqu'un son salaire. Il — kar, solde, paie, salaire, li — 
Neâk si — , homme qui est gages. Il Kaûn — , domestique, coolie, il Kâun 
— chéu tûky les matelots d'une jonque. 



u 



CHHNUON. r° Mèche à poudre. 



2° il Kedar — , ardoise (pour écrire). 



nuj 

u 



CHHNUOR. r° Perche pour étendre les habits, les faire sécher. 11 Thvceû — , 

faire un treillis en lattes de bambou pour sécher le poisson. 



2° Il — chuor, ligne de parenté. 






CHHNUOT. Action d'entourer. Il — kabal, s'entourer la tête d'un turban.. 
Il Chhvai — phka, tresser une couronne de fleurs. 






CHHO. Il — bolo, faire grand bruit, tumulte. Il Srêk — bolo, vociférer, 
tumulte de la foule. 11 — lôlo ( même sens ) ; crier après quelqu'un. 



inu; 



CHHŒÛ. Bois ( en général ). Il Dàm —, arbre (en général). Il Kôl —, tronc 
d'arbre. Il Chông — , le sommet d'un arbre. Il /?îÎs — , racines d'un 
arbre. Il Sântbok — , écorce. Il Phnék — , nœud. Il Srai — , aubier. Ij 
Khlhn — , cœur du bois. || Mck — branche. Il Slïk — , feuille. Il Phlê — ^ 
fruit. Il — pïik, bois pourri*. Il — - kang, gibet, potence. Il BMg —, signe 
de l'écriture cambodgienne. Il — Mk thmînh, cure-dent. Il — kû (ou) — 
khït, allumette. 



en 

f 9 



CHHÔK. Il — lôk, outrepasser, aller trop loin (en paroles). Il — kômnài; 
étourderie. 



tcny 



CHHÔM. Beauté, beau. Il — chhai (même sens). 



CHH. 



63 



njLjy 



2U 



au 



{JTîS 






nu 



oun 



tronà 



*rajà 



CHHÔM. Être placé devant, être vis-à-vis de. || — pi mûk, en face. 

CHHONG. Se pencher pour retirer quelque chose d'un trou, de Teau. 

CHHOP. S'arrêter, cesser, interrompre, li — sèn^ arrête, attends un ins- 
tant. Il Tâng pi prûk dal metî, khnhôm ban — , ban chhôr angkalnay depuis 
ce matin ai-je pu me reposer un ^eul instant ? 

CHHÔR. Se tenir debout, se tenir auprès, demeurer. Il — làng, se lever, 
se mettre debout, il — long vinh, se relever, se rétablir. 11 — stït, nâng, se 
tenir ferme sur ses jambes. Il — chhéan, se tenir .fixe. Il — ê kkâng, se tenir 
prés, auprès de. Il — paêk, s'appuyer sur ( étant debout ). Il — chéa khp'Ôs 
lœûs, dominer. Il Dâ — kar kî, le chargé d'affaires de quelqu'un. || Lûk — 
trâng na sâp thngay, où monsieur a-t-il fixé sa résidence ? 

CHHOT. Insensé, niais, stupide, bête. ||^ — longông, — lolïit (même sens): Il 
MetJils — , niais, stupide, sot. |] Ki^mnilt — , stupidité, niaiserie. 

CHHoT. Exact, véridique. 11 Téay — , mœûl hor — , prédire vrai. Il Thnâm 
— , remède efficace. 

CHHU. En foule, en quantité. 

CHHÙ. Etre malade, souffrir; douleur. Il — pô, avoir mal au ventre. 11 — ka- 
bal, avoir mal à la tête. Il — thkâi^ être malade, état maladif. !l — cKâp, 
ressentir une vive douleur. Il — chèt, se repentir, avoir la contrition (péché), 
être triste, aigri. Il — chaal, avoir du zèle, de la sollicitude pour, prendre 
de l'intérêt à. 

V 

CHHUK. Nénuphar. Il Phka — , fleur de nénuphar, il — rU, héliotrope, 
tournesol, il — trUnh, héliotrope sauvage. 

CHHUNG. il — rfoy, présenter, tendre la main pour recevoir, il Day — , 
main tendue. 

CHHUNG. 1° Silence. Il SngM —, solitude profonde. 

2° Petite clochette qui fait partie de la musique x:ambodgienne. 



aura 

VI 



nu tu 

V 



CHHUOL. 1° Suffoquer, asphyxié (soufre, fumée). 

i 

2° Chauffer, chaud, brûlant, il — oi kadau^ chauflFer. [I 
brûler. Il Khbng — çhlii, rouge de colère. 

A 

CHHUS. Raboter, polir. Il Dêkh—, rabot, varlope, il Sfiâuk 
rabot. Il — kedar, polir une planche. 



— oi chhïy 



— , fût du 



jntu 



CHHVAI. Tresser, enrouler en peloton. Il — kh%é, enrouler une corde. Il 



64 * CHH-CHI 



Il Chhv^k — , entrelacé, entortillé, embrouillé. Il Châmpéâk — kt, être 
embarrassé par ses dettes. * 

JTin CHHVÂK. Entrelacé, embrouillé, noué. Il — chhvat (même sens). 

JTlà CHHVÂNG. Il Phdâu —, gros rotin. 

fC t CHHVL. Liane. Il Chè&r — ^, suc de cette liane avec lequel on empoisonne 

^ les flèches. 

fCfU CHHVÈL. Il DbY — aller et venir, tourner autour. Il — chhviél (même sens). 

fCu CH H VÉNG. Gauche. Il Day — ,1a main gauche. H Khang — , à gauche, 

^ du côté gauche. Il Bd î — , tourner à gauche, incliner à gauche. 

fCjrU CHHVIÉL. Il Hbr — , voler tout autour, en décrivant des cercles ( milan ) 

tnUuI CHHVING. 1° Connaître, comprendre ( Dieu ). Il — iôl (même sens). 

2° Il Krââup — , exhaler une bonne odeur, sentir bon. 

îjî CHL r° Appellatif des personnes, toi, vous (s'emploie de préférence pour les 

^ jeunes gens ). Il Bâng phôâun — dâun muoy^ cousin germains. Il — te, 

grand-père. Il — dâun^ grand-mère. Il — U tuot, bisaïeul. Il — dâun tuot, 
bisaïeule. Il — ta luot, trisaïeul. Il — dâun luot^ trisaïeule. Il — ta léa, 
père du trisaïeul. Il — dâun, — pHk, les ascendants, les ancêtres. Il Dàun — 
ieay — , religieuse, nonne. Il Netik — , vierge. 

2° Il Sd^ch pria — , le roi . Il Prïa — nôk, le père du roi. Il Pria — ni^ 
la mère du roi. Il — v^ty le chef de pagode. Il — t^ôn, les chefs secondaires' 

3° Il Dbm — , sésame ( plante ). Il Kreap — , graines de sésame. Ce 
nom est commun à plusieurs autres plantes; p. ex.: WPKâk — , aneth 
( plante odoriférante ). Il — ângkam, menthe, anis. Il — néang vông, angé- 
lique. 

« 

4° Unité de poids: 3 gram. 75 environ. 

^^ CHL Monter, aller à, sur. Il — si, aller à cheval. Il — kû^ krâb^, t^imr'fy, 

aller à dos de bœuf, de buflje, d'éléphant. 11 — rot^i, aller en voiture. Il — 
tûk, — kapal, aller en barque, en bateau. 

i^ CHI. Injurier, réprimander, reprendre. Il — medai, injurier, diffamer, char- 

ger de malédictions. Il — pûl, insulter, diffamer, réprimander. Il Véa — 
w^rf«î ^ An Aom ^Aa, il m'a insulté en disant... Il Pedk — , malédiction. Il — 
kômréam, faire le fâché. 



à |y CHIÉM. Brebis, mouton. Il Kâun — , agneau. 



CHI-CHO. 65 



iuj& CHIEN. 1° Frire dans la graisse. Il — khlUnh (même sens). 

fdjU CHIÉP. Il S^t — krâbâs, moineau de petite espèce. 

dn CHIK. Creuser, bêcher. Il — rôn, creuser une fosse, un trou quelconque. Il 

— rôndâu khmôch, creuser une fosse pour enterrer un mort. Il — dey y creuser 
la terre. Il — sniâu^ sarcler. Il — iômlâung, chercher des patates en creu- 
sant. Il — chângrét, chercher des grillons. Il — prêk, creuser un canal. 

U& CHÎN. Il — châân, répugnance, dégoût. 

au CHIP. 1° Il Sâmp^t —, étoffe plissée. Il — ângkânh, plis. Il — phâJiÛm, 

plisser. Il — au, plisser un habit. 



HU6 
r 

3?fî 



2° Meât — , serrer les lèvres en suçant. 

3° Kâun meân iôm , imitation du cri des poussins. 

CHIPÛN. Il Sriôk — , le Japon. Il Menus srôk — , Japonnais. 

CHIPÔR (ou) Tipôr, Manteau des bonzes. ^ 

•CHIR (ou) Chi, Engrais, fumier. Il — dey (même sens). Il Léay — , fumer, 
féconder. 

\^ 
CHIVIT. Vie animale et végétale, principe vital. Il j— tKang lai, tout ce 
qui est vivant. Il SHt — , animaux ( en général ). Il Ammechâs — , le maî- 
tre de la vie ( Dieu, le Roi ). Il Phôt — (ou) khsay — , mourir, mort. 



u CHO. Raie. Il SSmpiôt — , raie de couleur au bas d'une étoffe. 

Ot CHÔ. 1° Descendre. || — mok, descends, viens. Il — phliéng, il pleut. Il — 

' ïip, il y a du brouillard. Il — ânsdm, la rosée est tombée. Il — phiëy, avoir 

la diarrhée. H Chômngtl — , diarrhée. Il — reâk, hémorragie. Il — chrâky 
flux de sang. Il — fôiH^, s'enfoncer dans la boue. Il — lobâp, qui va bien, 
selon l'usage, bien ordonné. 

2° Se soumettre à quelqu'un, être soumis à, obéir. Il — châul, se sou- 
mettre, se rendre. Il — châul khmAngy passer du côté de l'ennemi. Il — 
Éî, être soumis à quelqu'un, se soumettre, obéir. Il Dâ mûn pr'ôm — , qui 
ne veut pas se soumettre, rebelle. 

A 

3° Particule finale, souvent impérative. Il Eng ton — , va donc, va- 
t-en ; tu peux aller. Il Thvœû tam cKéi — , agis comme il te plaira. 

00 CHÔCH. Appuyer sur, ^presser. Il — nàng krâchâk, presser dessus avec 

' l'ongle. Il Bït dey — nâng krâchâk, enduire de terre et presser légèrement 

dessus avec l'ongle. Cela consiste à entourer un acte ( siimbôt totuol chUn 



66 CHO 



(ou) samb)5t batôm) avec une ficelle scellée avec de la terre glaise, sur 
laquelle les deux plaideurs ou un seul, pressent avec Textrémité du pouce, 
en guise de cachet. 

Cf I 

OtEÇn CHOCHHÉNH. Il — cAocAASnA, objet non poli, qui n'est pas uni. 

ûà t CHOCHÛ. Secouer, agiter ( habit, étoffe ). 

lûh CHŒÛNG. 1° Pied, jambe, fond. Il — k)5ng, genou. Il Kômphuon—, moUeU 

Il Kâ — , jarret. Il Kêng — , talon. H B)it — , plante des pieds. Il Moréatn — , 

orteils, il Mi — ,gros doigt du pied. Il Khnàng — ,dessus du pied. Il — ihminh, 

gencives. Il — tien, chandelier. Il — thvéar, seuil de la porte. Il — 

phnôm, pied de la montagne. Il — pïintéay, pied -de la citadelle, des 

remparts. Il — kién, lampe. Il — kiép, pinces, serres ( scorpion, écrevisse )• 

Il Sbêk — souliers. Il Srôm — , bas, chaussettes. H — si, aile de maison en 

forme de pagode. Il — ma, banc, escabeau. Il — rotï, roue de voiture. Il 

— athéar ( ou ) — s^mbôt, pupitre. Il — péam, plateau à pied. |i — cJiêu, 

tolet. Il — mîk, horizon. H Ê — , nord, au nord. 11 Chhéan — dbr, faire 

des pas, marcher. Il Phlât — , faire un faux pas. 11 — léa, pieds libres, 

qui n'ont pas d'entraves. Il Dbr — kùk, voyager, aller par voie de 

terre. Il Tou — Ûk, voyager par eau. Il Dbr mô — , un voyage, une fois. 

Il KapM dbr tou pir bïy — hbi, le bateau a déjà fait deux ou ^rois voyages- 

II B^t — , plier les jambes (satisfaire un besoin naturel). 11-4 — kôntîl, 

injure. 

2° Accent, pied ( signe qui remplace le caractère dans la combi- 
naison des groupes et se place au dessous de la ligne. Il — kaêk, signe 
quelconque, marque distinctive, p. ex. une croix. Il Châmnâng — , titre, 
adresse, table. 

OLU CHOY. S'accoupler, forniquer (terme grossier). 11-4 — fnedai (la dernière 



r 



des insultes). 



on CHÔK. 1° Il S^it — vôk, rossignol. 

2° Boucher. Il — chhnôk, boucher, enfoncer un bouchon H — m^i^ 

bâillonner. 

« 

3° Il ChhU — , douleurs d'entrailles. Il — pl6, colique sèche (c'est 
le moment des massages, ckâp tasay). 

uV\ CHÔK. 1° Fumer, sucer, baiser ; s'imbiber (papier). H — thnim^ fumer du 

^ tabac. H — aphien, fumer l'opium. H Thhâm — , tabac à fumer. Il 

chhéam, sucer le sang ( saftgsues, ventouses ). Il Krâdàs — , papier à 
cigarettes. Il Tëang khial — kedong (ou) kedong — khiHl, voguer à pleines 
voiles, poussé par le vent. 



CHO 



67 



2° Adonné à, en train de. Il — phnék, qui ne peut détacher ses regards 
d*un objet quelconque. Il Ling kômpting — day, lorsque le jeu était tout 
à fait en train. 



ton 



3° Il — chièn (ou) pu sâsér, petit pinceau dont on se sert pour écrire. 

CHOK. V. CASs II Châs, — , vieux qui veut prendre des airs de jeunesse. 
Il Chéa — bavarder. 



ftnra 



CHÔL. Jeter, abandonner, renoncer, rejeter. Il — chênh (même sens). Il 
Léng — phteâ, abandonner sa maison. Il Phteâ — léng, une maison aban- 
donnée. Il . — mesiét, abandonner, jeter au rebut. Il ^4 — mesiét, propre] à 

. rien, vaurien. Il — as preà pHt chénh, renoncer à ses idoles. Il — thmd mô 
i6m, ïancer, jeter une pierre. H — W, lancer. Il Kôm — khnhôm, ne m'a- 
bandonnez pas. 



ttny 
en 



13 tn 
ofnà 



051 



CHOM. Assiéger, entourer. Il — chûm, — cMp (même sens). 

CHÔM-ÂP. V. Chhmâp. 

CHÔM-ÊN (Châ-ïn). Cuisson. Il M» — bai, le temps de 6ûre cuire une 
marmite de riz. 

CHÔM-HÂUR (Hâur). Écoulement, courant (d'eau). 

CHÔMKÊNG. Il Thvœû kar — chUmkong, faire quelque chose par manière 
d*acquit. 

CHÔMNÉA. V. Châmnéa. 



Orunm CHÔMNËNH. V. Châmnïnh. Gain, profit. 



a/ 



CHÔMNGÙ ( Chhû ). Maladie. Il — chhlâng, maladie contagieuse. U — 

r<6mbâl, peste, choléra. Il — chô kuoi, choléra. Il — Aâ/, renvoi, colique. 

Il — bêk pâmât, pâles couleurs. Il — chhkuot chrtlk, épilepsie. Il — prê 

khlâng, crise. Il — tômkât, état maladif. Il — rukéa, se dit de toutçs les 

maladies provenant de la vieillesse. 

e 

0(fV4T)y CHÔMNOM. Il Nou ken^ông —, être entouré, être pris dans un cercle. 



0&& 



Ofrunftj 



CHÔMNÔN {Chôn). II — iik^ crue d'un fleuve, d'une rivière, d'un torrent. Il 
• -^pi phfiôm, crue causée par l'eau qui" descend des montagnes et qui 
inonde les plaines. 

CHÔMNOS. Il Thngay — srâu, se dit d'une plus grande intensité lumineuse 
qui se produit certains soirs, un peu avant le coucher du soleil. 



68 



CHO 



Glff) 



b 
u 

ômfi 





ocntf 
ôtcrir 
ôtnu 



ont 

r 

ônj 



onn 



dncu 

u 

âftnu 
ant 



ânu 



âf[yn 
àt(iî]n 



CHÔMNÔU (ou) Chômnû. || — n^^cA, le flux et le reflux de la mer. fl 
Khiâl — , vent qui se lève à la marée montante. 

CHÔMNÙA {ChUa). Croyance, foi. II B^n —, la foi. 

CHÔMNÛN (Chûn). Présent, offrande. 

CHÔMNUOR {Chuor). Rangée, ligne. 

CHÔMPEÂK. Retenu par quelque chose, endetté, empêché. 1) — revi 
reveâl, retenu par quelque occupation, occupé. Il — prUk bâmn^il, avoir des 
dettes, être endetté. II — kî (même sens). U — bânla, être pris au milieu 
des épines. Il Oi — chhvïlk, empêtré, embarrassé, embrouillé. 

CHÔMPÉAM. U — ddm chhœû, enfourchure d'un arbre. 

CHÔMPÔ. Propre, convenable, précis, exact. Il Pedk —, mot propre, exact. 

CHÔMPŒÛP. Nouveau. Il — srHk, — d^, nouvellement arrivé dans un 
pays, (i Rebas — , nouveautés, articles nouveaux. 

CHÔMPO. Il — s^t, bec d'oiseau. 

CHOMPÛ. Il Ddm — , jamboisier (on prend ses graines j)Our teindre en 
rouge écarlate ). Il Phlê — , fruit du jamboisier. 

CHÔMPOK. Article (livre), espèce. Il — mûy sl6t,\e premier article dit ainsi. 
Il — mùy êtiét^ autre article, autre chose. Il Doi sâp — , de toutes les 
espèces. Il — peâr iitey, de différentes espèces. 

CHOMPUOY. Entonnoir, vase au col allongé. 
CHOMPOP. Heurter, trébucher. Il — chœûng ( même sens). 



CHOMRËA {Çhrïa). Nettoyer, approprier ; juger. Il - 
approprier. Il — smiuy sarcler, arracher les herbes. Il 
mer un procès. 

ânrU. CHÔMRÉAL (Chréal). Pente, inclinaison (d'un objet). 



- Ôi chrëa, nettoyer, 

— kedey, juger, diri- 



CHÔMRÉAP (Chréap). Faire connaître, notifier, s'adresser à, feire savoir à. 
Il — prap (même sens). Il — nantœûn nasên^ tnûk môntrïy, faire connaître, 
s'adresser aux mandarins. 

CHOMRÊK. Il — dey, fentes, crevasses de la terre. Il — chrêh (même sens). 

CHÔMRIÉK (Chriék\). Fragment d'un objet partagé en plusieurs morceaux. 



CHO. 69 

tranche. H Keda ( ou ) kadar — , petites planches très étroites, Il Melû 
mô — , une demi-feuille de bétel. Il Phdâu nCô — , une lanière de rotin. Il 
Kenông mH — méan prambèy kreâp srâu, l'épaisseur d'un demi doigt 
équivaut à huit grains de riz. 

UlT)t CHÔMRÔ. Il Dàk — , resserrer, intercaler. 

ulS& CHÔMRON (ou) Chômrœûn- Prospérer, bénir, souhaiter toute sorte de 

bonheur. Il — pôr, bénir, expression du bonze en s'adressant à quel- 
qu'un; elle est aussi employée dans le sens de oui. Il Atefna phéap — por ... 
je bénis, je salue très humblement (bonze). Il — làng, prospérer de plus 
en plus. Il — mita phéavéanéa, prier, réciter des prières. Il — sâsàr preâ 
néam Preâ Ang, louer et bénir le nom de Dieu. Il — pôr phdUch bap, absou- 
dre les péchés. 

tll[y^j CHÔMRÔU [Chrôu). Profondeur, il Ândâung nû — pontnân, quelle est Isl 

' profondeur de ce puits ? 

^'(^J^ CHÔMRUÔN. Il — banhchi, vérifier les registres. 

Q[yt CHÔMROS {Chrlàs). Tomber (feuilles, fruits). Il — kâun, procurer Tavorte- 

' ' ment. 

âf^j^ CHÔMRIJS. Il iîdèâs —, objets de rebut. 

û& CHÔN. i"* Vie, âge ( D. R. B. ) Il Méan prïa — y»s, vivre. Il Menis menéa 

moha — teâng lai, tous les mortels. Il Prëa — ban ponmân, quel est votre 
âge ? Il Bit pria — hài, il est mort. V. Sôrkôt. 

m 

2° Inondation, crue. Il Tilk — , crue d'un fleuve, d'une rivière. Il 
ChhnUm ni tik — bëy dâng, cette année il y a eu trois crues dans la 
rivière. 

u& CHÔN. Filet de pêche, on l'attache entre deux longs bambous reliés à un 

troisième qui est solidement fixé au devant de la barque. 

tj CHÔNCHÉANG. V. Ânchïang. Mur, paroi d'une maison. 

^l&]& CHÔNCHIÉN ( pour) Ànchién. Badance. 



Û&& CHÔNCHÛN (Chûn). Transporter. Il — tou, emporter, transporter. Il — 

V eyvân, transporter «ses affaires. 

à&h CHÔNCHl^NG. Méditer, penser, réfléchir. Il K^t — r)imp^ng, méditer. Il 

^ Smardey prïng nik — r'ÔmpÏÏng, contemplation de l'âme. 

Ù&tSJ 



? u 
u 



CHÔNCHUOY (pour) Sl6nchuoy. Agiter légèrement. 



^ 



70 



CHO. 



oà 



n 

ûier\t 



VI 






fin 



Or 
r 

OflJ 



CHÔNG. 1° Fin, bout, extrémité, faîte. Il Ât dbm ât — , sans commence- 
ment ni fin. Il Pi dbm dal — , du commencement à la fin. Il — dbm chhœû, 
cime d'un arbre. Il SHt tùm — chhceû, oiseau perché à la cime d'un arbre. 
Il — pô7tg as, à Textrémité, après tout. Il — day, extrémité des doigts. U 
D(5mnbr — plông as trâu chéa, les quatre fins dernières sont... Il Thvœu 
srd — day, rizières faites les dernières, après les autres. Il Angkâ — , grains 
de riz brisés par le pilon ( qualité inférieure ). Il Âpïik — , beau- 
père, deuxième mari de la mère. Il Medai — , belle-mère. Il Prâpin — , 
femme d'un second mariage. Il — chéay, bordure. Il Chear — , résine, pour 
calfater les barques. 

2° Il Mo — , un demi-picul, 50 livres chinoises. 

3° Piège à nœud coulant. 

CHONGKA. Il Dâk — mean, agoniser, être à l'agonie. 

CHÔNGKÔT. Mourir, il Soi pre)i tâp —, mourir ( D. R-) 

CHÔNGPHÔU. Cuisinier. 

CHÔNLIN. Lombric, il — trok, lombric de plus grosse espèce. 

CHÔNLÔ. V. Chânlô. Torche de résine. 

CHÔNLÔ. Chasser, effrayer, faire peur en agitant les mains. 

CHÔNLUONH. Aiguillon du bouvier. 

CHÔNTEXs. i° Pince épilatoire qui fait l'office de rasoir. 

2^ Paquet, faisceau (rotin). Il Tou tinh phdâu, pir bey — , allez 
acheter deux ou trois paquets de rotins (une vingtaine par paquet). 

CHONTEAS. Barre de la porte, verrou. 

CHÔNTÛL. V. Chântûl. 

CHOR. 1° Voleur. 11 — khmuoy, voleur. Il — plan, brigand, assassin, pirate, 
voleur à main armée. Il — hantaiung, voleur de jour. 

2° Il A — impudique. H Mi — , prostituée. 

CHÔS. Il — U (ou) p'Ônd'Ô "61, vacciner. 

CHÔS. Il — srâu, piler, broyer le riz. Il PU thngay — sràu, de trois à quatre 
heures du soir. 



CHO-CHB. 7 1 



iVr\f) CHOT. Pente rapide. Il Phnom — «^s, montagne à pic. 

OR CHOT ( pour ) Chét. Cœur, volonté, sentiment, intention. Il — chéa (ou) — 

lââ, bonté de cœur. Il — pir, cœur double, fourbe. Il — sra/^wA, aimer, 
amour, se complaire à. il — chtia^ foi, croyance. Il — sângkhûmj espérance, 
confiance. Il — thôm^ orgueil. Il — irhtg, cœur droit, droiture du cœur. 
Il — viéch, cœur faux, (j — ntlng, fermeté' de caractère, il — ton, légèreté, 
faiblesse. Il — prê, inconstance. Il — suphéap réap téap, humilité. Il — ^A 
thiâk, discorde, Il — kedHu ( ou ) kadau, caractère violent, emporté. Il — 
akrahy mauvais cœur, vilaine nature. Il Tarn — , selon votre bon plaisir, 
à volonté. Il Méan — méan thlbm, courageux, brave, sans peur. Il As — 
as thlbm, de toutes ses forces ; à bout de patience. Il Smp — , découragé ; 
satisfait, content. Il Ak — , mécontent. Il An — froissé, blessé. Il nch — , 
chagriné, il Chhû — , être très affligé. Il Ked^u — , être irrité. Il Doi — , de 
plein gré. Il As pi — , de tout cœur, volontiers. Il lôk — kî, gagner les 
bonnes grâces de quelqu'un. Il Tïik — , se fier, avoi» confiance, il A/S» 
sôk — , mécontent. Il Penh — , très satisfait. Il Tarn cIiâmnHng — , à vo- 
lonté, au gré. Il Pib^k — , pénible, c'est ennuyeux || Khl5s — kî, qui ne 
s'entend avec personne, il Pruoy —, inquiétude, chagrin, souci. Il Sang- 
kHt — , mortifier sa volonté, il Châul — té lûk, (cela) vous plait-il mon- 
sieur ? êtes-vous de cet avis ? 

fûn CHOU, il T^k — , marée montante. Il Tûk — néach, le flux et le reflux de 

Teau. 

ffULTI t CHPO (ou) Chepô. Propre, exact, qui convient. 

|Cn* CHRÂ. Brosse. Il — au, brosser un habit. 

[CPfVJ CHRÂ. il — chrUl, inquiet, préoccupé. 

{^Cnt CHRA. 1° Source, fontaine qui jaillit avec force. Il — thléay chénh ( même 

sens ). Il Phn)5m — , montagne qui abonde en sources. 

2° Il .Sï — , cheval qui se coupe. 

É^O CHRÂCH. Cresson d'eau. 

[cnn CHRAK. i^ Très incliné (toit ). 

2° Partager, diviser. Il — oi smb kenéa, diviser en parties égales. 

[pT^ CHRÂK. i^ Emplir, mettre dans, charger, il — karlông, remplir un sac. Il 

— kômphlœûng, charger un fusil, il — chrevUk, mettre à la chaîne. 

2° D — phnôm, entrée, sentier sur une montagne. 
3® D Chô — , hémorragie. 



72 CHR. 

^fU CHR AL. 1° Il Padl —, débandade. 

2° Il Bâus — , inflammation d'un furoncle, d'un abcès. 

fcnfU CHRÂL. Brillant, couleur de feu. Il Thngay — , phltl — (même sens). 

[cny CHRAM. Poignée garnie en soie (d'une épée). 

[cny CHRAM. Espèce de fourche, herse en bambou, 

lu y CHRAM. Donner des coups de pied, frapper du pied de devant. Il 5^ — le 

cheval frappe la terre du pied. 

fànû CHRAN. Pousser. Il — duol, faire tomber quelqu'un en le poussant, il — 

chénh, rejeter, éloigner, il — tûk, pousser la barque. H — tou mHik, pousser 
en avant, chasser devant soi. Il — tou vinh, repousser, renvoyer. 

(cnà CHRANG. i° Touffu. Il Chrông — (même sens). 

2^ Il Kàt — , maladie des lèvres, de la langue. 

(onà CHRÂNG. Rive, rivage. Il Meh — rivage, bord. Prâp meât —, près de la 

rive. Il Tûk dbr prap meât — , la barque longe la rive. Il Dey bâk — , la 
berge s'éboule, s'affaisse. 

[cnCT] CHRANH. Crépu, frisé, ii — chras (même sens). Il SHk — , cheveux crépus. 

Il Spéy — , chou frisé. 

jCnU CHRÀP. Il Dey — , terrain inégal, petit monticule. 

[CnnJ CHRAS. 1° Au rebours, en sens contraire. Il Kbt — chœûng, qui naît les 

pieds premiers. Il — rosiéy pi cJiông, tirer un bambou par la pointe. 

2° Couper, diminuer, amincir. 

[uPî CHRÂUT. 1° Moissonner. Il — sr5«, couper le riz. Il — tiâng kôndiéu^ cou- 

(/ per avec la faucille. Il — sw^«, couper l'herbe avec une faux. Il Nekk — , 

moissonneur. 

2° Il Nyéay ^-*, abréger. H Dàr phlâu — , aller au plus court. 

fy CHRÉ. 1° Jonc qui sert à tresser les sacs. 

2° Penché, incliné. Il — chriéng, inégal. Il Thngay — pi trâng, le 
soleil incline vers le couchant. 

(fa CHRÊ. Il Dàm — , nona d'une espèce de palmier. 



CHR. 



73 



[Crir 



^tU 



[ûriU 



[gjw 



«y 

(ptn 



CHREÂ. I® Propre. Il — srâlii, sans tachç. Il — thla ( même sens ). B — 
^ niâng, pur, qui n'est pas souillé. — saat bârisdt ( même sens*). 

2° Il CAtt — , très aigre (fruit). 

3* Il Dàr — , rabattre (gibier). Il Lœûk tômr'éy — rôA, rabattre avec 
des éléphants. 

4° Il Chrê — , désobéissant. 

CHRÉAY. .1*» Délayé, liquide, pâteux. Il Dey —, terre détrempée. Il Bm 
— , riz pâteux. 11 ThnUnt — léap, espèce d*emplâtre, cataplasme. 

■ 

2® Il Pîp — , faire la grimace. 

CHRÉAL. En pente douce. Il — réap ( même sens ). Il Kômpông — réap^ 
berge à pente douce. 

CHRÉAP. 1° Connaître, apprendre (relevé). Il PrïaÂngtôtâs — â$,D\tm 
connaît tout, voit tout. Il Oi — , annoncer. 

2^ Il — châul, pénétrer. Il — tûk, s'imprégner d'eau. Il T^k — 
ken'ông dey^ Teau s'infiltre dans la terre. 

CHRÉAU. Chercher à tâtons (dans l'obscurité, dans l'eau). Il SrHu — ra*, 
faire une enquête. 

CHRE-ÂUS. Paresseux, lent, négligent. 

CHREBÂCH. Presser avec les doigts, serrer. Il ÇMp — , masser. Il — kl^ 
étrangler, il — chrebâl, presser, pétrir. Il — t^k dâ, traire. Il — dâ kl^ 
palper les seins (indécent). 

CHREBAL. Mélanger, brasser. Il — spïy, tourner la salade. Il léay — ^ 
mélanger. 

CHREBÔCH. 1° Il Châng khsd — chrelôk léay dau, fils attachés de distance 
en distanpe pour teindre en différentes couleurs. 

2° Il Châng khsê — , nouer le bout d'une corde. 

CHREHÂ (ou) Chrâhâ. Ouvert, découvert. Il Thvéar — , porte grande 
ouverte. 

CHREHONG. Accroupi. Il ÂngkHi — (même sens). 
CHRÉY. Il Dàm — , figuier, peuplier en général. 



lo 



74 CHR. 

{(dn CHRÉK. S'enfoncqf dans. 

(ûffiji- CHRELÂ. Espace, interstice ( entre différents objets ). li — (?A^«, espace 

d'une rame à lautre. 

[pSjy CHRELÂM. Confondre, mêler, déranger, brouiller. Il Chrelï — (même sens). 

Il — vôr, — pônlhp, embrouiller, il Reâp — , se tromper (en comptant), 
il — mcnùsy confondre (les personnes). 

(àçpnj ^HRELXS. WThvœûhar — , agir à contresens.il — tôu ê kroi, retourner 

en arrière. Il Nieay — , parler à contresens. Il Çhrelt — , màn fiàng^ qui 
ne peut rester en place. 

(pîvj" CHRELÊ. Il — sâch, désosser la viande. 

« 

[pfJtU CHRELEY. Donner une chose pour une autre, confondre. 

^rUfU CHRELIS. Raser, frôler. 

|u Wn CHRELÔK. Teindre, tremper. Il — sâmpôi teindre une étoffe. H — khmâu, 

krâhâm, teindre en noir, en rouge. H Néâk — , teinturier. Il — iik, trem- 
per dans Teau un instant. II —^prUk, argenter. Il — méas^ dorer. 

(pruà CHRELÔNG. H — aw (ou) e?r, petit ruisseau. 

(G{9pf5 CHRELÔT. i° || Lût stÛ —, bondir. 

2® Il Menas — , homme vif, emporté. 

[û^OJ CHRELUOS. Dépasser, manquer son coup, frapper à côté. 

[Gyr CHREMÔ. Nez. Il Prông (ou) prâhông —, narine. 0— kK6p, nez camus. 

' Il — keley ngô, nez pointu et relevé. Il — kông, nez camard. Il — piéchy 

nez écrasé. Il — viéch, nez de travers. Il Tïng — , coryza, rhume de cer- 
veau. Il — chrûk, boutoir. 

[pyO CHREMÙCH [Mïich), Noyer quelqu'un, faire plonger. Il — tâk, faire 

' plonger dans Peau. 

[GfrU^ô CHRENÊN. Convoiter, jalouser, envier. Il ChU — , envie, jalousie. Il — 

nintéa (même sens). 

f^à CHRÊNG. i'' Tamis, crible. 

2® Il Teâl — , appuyer. 

f(dfn CHRÉNH. Il Chû —, aigre au goût, boisson fermentée. 



CHR. 75 

^ - 

(pûiy CHRENGÔM. Désert, silencieux. II SngHt — (même sens). Il Bât —, sngm 

— , dont on n'entend plus parler. 

^{iTI CHRENGÔU. Il Mœùl hhœûnh —, voir clairement. Il Thôm —, d'uûe 

grandeur démesurée. . 

[gjSu CHRENUOCH. Cuisson à la broche. Il — sUch, faire rôtir de la viande à 

^ la broche. Il SUch — , viande rôtie à la broche. 

[uU CHRËP. Couper, faire une entaille. 

^ Jl CHREVA. Pagaie. 

^3^n CHREVÂK. Chaîne. II DU — (ou) chrâk —, mettre à la chaîne. 

iufïSi CHREVÂT. Il Dbr — , se croiser (foule). Il Hàr — , voler dans toutes les 

directions ( oiseaux ). 

t[d\Vi CHRIÉK. Fendre, scier un bois en plusieurs morceaux. || — chêapir, chéa 

-^ bey, fendre, partager en deux en trois. 

i^h CHRIÉNG. 1° Chanter. Il ♦- téch téch, chanter à mi-voix. Il— pirôm 

^ pire, chants harmonieux. Il — dêl dêl, chanter toujours les mêmes mor- 

ceaux. 

2° Penché, incliné. Il — tôu khang né, khang no, inclinant de-ci, 
de-là. Il Dôm dâung — , cocotier incliné. Il Âksdr — , caractères inclinés, 
écriture penchée, cursive. 

f (dfD CHRINH (ou) Chrénh. Voir ce mot. 

l[djPî CHRIÉT. Intercaler, presser, serrer. Il — oi nîn, tasser, presser. Il — 

kenông karting, presser (des objets) dans un sac. 

t\d\^ CHRIÉU. 1° Sur le point de se flétrir (fleur). Il AfKA —, visage qui com- 

mence à se rider. 

2° Il S^t iôm — , cris perçants des animaux. 
{ (cri t CHRÔ. V. Chrâ. Source, 

(dn CHRÔK (ou) Chrâk. il — phliéng, se mettre à Tabri de la pluie. • 

[dn CHRÔK. Assaisonnement acide, condiment, 

r 

^y CHROM. Boue, eau sale qui forme un bourbier sous les maisons indigènes. 



96 CHR. 

W^& CHRÔN. Beaucoup. Il — lœus — , chéang, beaucoup plus* Il — dâng, — kréa, 

souvent, la plupart du temps. Il — i^ng, — inSA, différentes façons, diverses 
manières. Il — w^/2, tant que cela, autant! Il — peâr, très varié. H — 
ânlœûy beaucoup d'endroits. Il Chéa — , en abondance. Il Téch — ^ peu 

ou beaucoup. Il Mentis — , en foule. Il Meât — , bavard. 

• 

^à CHRONG. Il — chrang, touffe. Il Chhir —, se dresser. Il SHk chhdr —, 

» cheveux en brosse. Il Méan bâng phââun — chrang, qui a une nombreuse 

parenté. Il Méan kî mok chuoy — chrang, de nombreux amis vinrent l'aider. 

l[u* CHRÔS. Disert, éloquent. Il Srâdey — , lettré; s'exprimer facilement en 

^ plusieurs langues. 

Ip^fi CHRÔT (Chôi). Abrupt, escarpé. Il Chôt — (même sens). 

^fi CHRÔT (Pour) CArX^. Il PeUk muok, hbi kUn chhœû — phàng/\\ avait un 

chapeau sur.la tête et une canne à la main. 

l[Cn9 CHRÔU. Profond. Il T^k — , eau très profonde. Il CKis — , lettré, qui con- 

naît à fond. Il DUmnbr nï — nâs^ cette affaire est très grave, oUj n'est pas 
claire. 

ipjT CHRÛI. Soulever, tourner. Il — bai, tourner le riz dans la marmite. 

pn CHRÛK. Porc. Il — sriJA, porc domestique. Il — pyéy, sanglier. Il — pûch, 

• verrat. Il Khtânh — , graisse de porc. Il Ckimngû chhkuot — , épilepsie. D 

Dénh (ou) cKâk — , faire la chasse au sanglier. Il Lœûk — priy, faire une 
battue. Il Prêng — , soies du sanglier ; se dit aussi des poils des enfants 
nouveau-nés. 

P^ CHROL. Exagérer, outrepassser. Il — huos, au delà du terme. 

fl^ CHROM. i*' Briser. Il — dey oi lait, briser les mottes de terre. 

2° Il — sUmnânh, égaliser Tépervier avec la main avant de le lancer, 
afin qu'il fasse bien le cercle en tombant dans l'eau. 

3** Il — bai, enfoncer les bâtonnets d'aplomb dans la marmite 



a ri2. 



Ç5â CHRONG. Angle, côté. Il Buon — smb, carré. Il Bey — , triangulaire. Il 

f . Prâmbey — , octogone. Il Sàndêk — , haricot vert de forme carrée. 

a 

fâu CHRUNG. Il Sât — , vampire, roussette. 

^ÇT) CHRÙNH. Il Keda —, billot, hachoir. 



CHR— CHU. 77 



{ciO CHRUOCH. 1° il — tâk, seringue, jet d'eau ; verser de l'eau à petit filet. 



2° Il CKét fiâk , le cœur épris par le souvenir de quelque 

chose. II Srâlânh — chréap, être lié d'une longue amitié. 

3® Il — trâduoch, harmonieux. II Chrîéng pirô — trâdtwch, 
chants harmonieux. 

(dtU . CHRUOI. Pointe, cap. Il — chângva. V. ce mot. 

[dfU CHRUOL. Mettre les fers, entraver. Il — chrevâk (même sens). 

VI 

(dcn CHRUONH. i° Sur le point de bourgeonner ; frisé. Il — lïch phka, sur le 

u^ point de fleurir. Il — slèk, feuilles qui commencent à pousser. 

2° Aiguisé, aminci. Il — rôsey, morceau de bambou eflilé 
enfoncé dans la terre la pointe en haut pour rendre le chemin impraticable. 

(dfU CHRUOS. Dépasser. 

VI 

[dfi CHRUOT. Il Lï/ — cAr^'û^ rfam/>, entendre çà et là confusément. Il Tuk — 

Vf chréap kenông dey, l'eau s'infiltre dans la terre. 

t(aiU CHRtJP. Il — kabal, baisser la tête (douleur). 

[dr CHRÛS (ou) CAr». Tomber (feuilles, fruits). Il Slïk chhœû tniln dêl — chhn- 

' S^y P^ *^^ (proverbe), la feuille ne tombe jamais loin du tronc : Tel père, 

tel fils. 

[dPi CHRÙT. Il Chriéng — , chants harmonieux. 

ftafS CHU. Mûr. Il Tum —, fruit très mûr. 



■ 



U CHU. 1° Acide, aigre, acre. Il — chrînh (même sens), il — chrïa ( nr 

^ sens ), en parlant des fruits. Il — paêm, aigre doux, il — bâr ^\ i 

s'aigrit. 

2° il Tra — , petite balance à plateau, il Anching ira — (même sens). 

3° ir Ddm t'Ômpïang — , vigne. Il Phlê tômpïang — , raisin. Il Sra t)im- 
pèang — , vin de raisin. 

d r CHO. Satisfaire ses besoins. || — (ich (même sens) (exprès, gros.). V. Tïik 

' sïit, (terme poli). 

U CHU A. Il — rua, grossier, qui ne connaît pas les convenances. Il Péak — 

^ rua paroh grossière. 

Çq) CHÙA. Croire, se fier. Il — tha, penser, il Bon — , la foi. Il Tïang stUr — , 



78 CHU. 

« 

avec défiance, il — chèt kî, se fier à quelqu'un, croire ce qu'il dit. Il Tinh 
— , acheter à crédit, il LHk — , vendre à crédit. 

do , CHÛCH. i^ Plier sans casser (rotin, bois). 

2^ Petite nasse pour prendre le poisson. 

JO^in CHUK. Il Tetik —, mouillé, trempé. Il Tetùk — cheSm (même sens)- 

dn CHOK. i° Toupet de cheveux que les enfants portent ordinairement jus- 

' qu'à leur entrée à la pagode. 

2° Épais, touffu, il — sKk (même sens). 

î^(\j CHOL. Tresser, broder, coudre (filet). Il — />rJm, faire de la tapisserie. Il — 

' ntông, — simnânh, faire un filet, un épervier. 

îjy CHÙM. Entourer, autour, rassembler. Il — vinh, autour, tout autour. Il — 

' kenéa, se rassembler, se réunir. Il — rilm, se serrer, se presser. Il Ddr — 

vinh bântéay, faire le tour de la citadelle. 

e o 

dtffiy CHOMNOM [Chûm). Assemblée, réunion, conseil. Il — preU sassna, TÉglise 

' ' catholique. Il — as préâ sâukôn, concile écuménique. Il — sângkréam, con- 

seil de guerre. Il Lûk as — , tous ceux qui font partie d'un conseil. Il Sala 
— , tribunal, prétoire. Il Kândal — ,au milieu de l'assemblée; publiquement. 

àyfiJS CHÛMNÛN {Chûn). Donation, adjudication, présents. 

uS> CHUN. Offrir, conduire, accompagner, présenter, porter. Il — tou vinh, ren- 

dre, reporter. Il — sràu, porter du riz. il — ki tou dUl phtei, accompagner, 
conduire quelqu'un jusqu'à son domicile, il — chïimnûn, offrir des présents* 



v 



dfi CHONG. Répugner, avoir des nausées, dédaigner (aliments). Il — cJiâân 

(même sens). 



u 



utU CHUOI. Aider, secourir, il.— da sar, aider, protéger. Il — kilt, — toi; con- 

seils. Il — doi sar tou kapal, passage gratuit, de faveur (à bord d'un bateau). 
Il — doi sar kî, se décharger d'une affaire sur quelqu'un. Il — khnhotn 
phâng, venez à mon secours, à mon aide. 



àoj 



u 



à6 



VI 



CHUOL. Louer, prendre à gages. Il — phteâ tou kî, louer une maison à 
quelqu'un (patron).ii — * phteà pi ki, louer une maison (fermier). Il — kâun 
chhnuol, prendre des gens à gages. 

CHUON i^ (ou) Chuonna. Quelquefois, tantôt, il arrive, il advient. Il — kaly 
quelquefois, il arrive, il advient. Il — chéa, il arrive que. Il Ke^p — , il 
convient. Il — saut, — khan, tantôt je récite mes prières, tantôt je les omets. 

2° Il — nung dal, siîr le point d'arriver. 



CHU. 79 

3° (I — oi méan prâiâuch, concurrence, rivalité pour avoir du pro- 
fit. Il — oi méan kar ( même sens). 

4° Rime. Il Oi trâu — péak, pour obtenir la rime. Il Prd — , chan- 
ger la rime. || Péak — , rime, mots ajoutés, pour compléter une phrase, 
un vers; v. g. thvœû srê thvœûplU, faire des rizières, ngût tïlk, ngYit.phdk^ 
se baigner. 

dçn CHUONH. Commercer, faire le commerce, il — pré (même sens). Il Ddr — 

^ rok sif faire le commerce pour gagner sa vie. || Ne^ik — , commerçant, 

négociant. 

an CHUOP. Rencontrer, avoir une entrevue. Il — ' chuop (même sens). Il Phlâu 

^ ^ — , carrefour, chemins qui se croisent. || Ncàh ton kômphdng ban — chaufai 

STiik té ? dans votre promenade à la citadelle, avez vous rencontré le 
gouverneur ? Il Khnhôm ban — néâk mô dâng, j'ai rencontré monsieur 
une fois, ou je vous ai rencontré une fois. Il — kenéa^ se rencontrer. 

d CHUOR. 1° Ligne, rang. Il — riéng mok, série. Il Dbr chéapir — , marcher 

sur deux rangs. Il Dbm chhœû wiJ — , une rangée d'arbres. Il Kân — , 
garder les rangs. Il Stûng srâu kân — repiquer le riz en droite ligne. 



Vf 



2° Il Mô — , une série de 12 années, il Mentis aiUs mô — , âgé de 
12 ans. Il Ail6s pir — , âgé de 24 ans (peu usité). 

3® Vil, bas. Il Âmbâur r- chéat, de basse extraction, issu de mau- 
vaise race. 

dfU CHUOS. Remplacer, suppléer, substituer, refaire. Il — tang kî, remplacer, 

^ faire *à la place de quelqu'un, jj Niéay — , parler à la place de. Il Sang 

—, compenser, indemniser. Il Âksâr — , faute d'écriture, incorrection, fl 
*— dâmbâul phtéâ, réparer, refaire ou faire en partie le toit d'une maison. 
Il — kônchœû, réparer un panier. 

uPi CHUOT. Ceindre. Il — kabal, s'envelopper la tête d'un turban. 

fiJifl CHÙP. 1° Il — liéng kâun kî, adopter, donner l'hospitalité à des malheureux. 

2° . Il Nt&k ta — oi rôs Ibng vinhj puissance des génies qui^ ressus- 
citent quelqu'un ( superstition ). 

ufi CHÛT. 1° Esstiyer, nettoyer, approprier. Il — slak nettoyer, enlever les ta- 

^ ches. Il — oi chreâ, essuyer, nettoyer proprement. Il — chan, essuyer la 

vaisselle. Il — day^ s'essuyer les mains, il Kônsêng — day, torchon, essuie- 
main. « 

2° Il ChhnUm — , année du Rat. 

□P5 CHÛT (ou) ChîL Près, voisin, non loin. Il — pongkbi ( même sens ). Il Mok 

— , approcher. Il Dâ — , voisin, tout près. Il — nâs, très près. Il — lœils, plus 
près. Il — sér, proche, contigu. Il — bândbr, approcher petit à petit. Il' — 
^^^g» près de, bientôt. Il Mok — hbi, il est sur le point d'arriver. 



8o CHU— DAY. 



% 



0*1 CHUVEAR i" Il SrU —, Malaisie. 

9 

2° Il SUch — (ou) Hch — , gambier. 

3° I) SUndêk —, haricot long. Il Chék — , variété de banane. 
Il Tômlâung — , variété de patates. 




t\ DÂ. Qui, que, quoi ; particule conjonctive. 

tnO . DACH. Déchiré, fini. Il Au —, kho —, habits déchirés. Il Khê —, fin du 

mois. 

tîlO DÂCH. 1° Brisé ; rompre. Il Téanh oi — Ms^, tirer à rompre la corde. Il 

Mceûl âksâr — , lire couramment les caractères. Il Mœûl mùn — , qu'on . ne 
peut lire ; qui ne sait lire. Il CKét — , fermeté du caractère. Il — kar 
hài, affaire terminée* conclue. Il — khi^l slUp, perdre la respiration (mourir). 

■ 

2° Qui a cours, vente. Il Chai — ( même sens) . W LlSk eyvân — , 
faire de bonnes affaires. Il L^ôk mân — , qui ne se vend pas bien. Il Krau 
âmpi srôk Sângkê, prUk pê chai^mun sou — , eu dehors de la province de 
Battambang, les pê passent diflîcilement. 



DAY. Main, bras. Il Mî — , le pouce. Il Châng-ol — , Tindex. Il Kândal — (ou) 
moréam kândal, le majeur. Il Néang — , Tannulaire. Il Kâun — , le petit 
doigt. Il Kâ — , le poignet. Il Bat — , paume de la main. Il Khnâng — , le 
revers de la main. Il Moredm — , les doigts. Il Dôm — , de l'épaule au 
coude. 1 Kar dbm — , travaux d'agriculture qui se font au début de la saison ; 
hâtif; primeurs, précoce. Il CHông — , travail d'arrière-saison; tardif, n D^tn 
— , le coude. Il Phnuot — , l'avant-bras. Il Thnâng — , les articulations de 
la main, les phalanges. Il — sdÙm, la main droite. Il — chhvéng, la main 
gauche. Il — t)imrïy, trompe d'éléphant. Il -;- srâmôt, détroit. Il Oi — , oi 
chœûng, aider, venir en aide. Il Rebâut pi — , glisser, tomber des mains, 
échapper. Il Môk vinh — toté, revenir les mains vides. Il Nou — toté, 
être désœuvré, ^ans travail. Il Oi pr^k dHl* — , payer comptant, de main à 
main, il — chUngk^t, barre du gouvernail. Il Aiâus êng nou — ành, ta vie 
est entre mes mains. Il — ânêng (ou) renêng, petites lattes pour toiture 
( souvent confondu avec pânkâng ). Il Châng — kt, s'entr'aider, aider 
quelqu'un à faire un ouvrage (v. g. à repiquer le riz ), ce dernier aidera à 
son tour. 



DAK— D AL. 8 1 



tJin DÂK. Placer, mettre, poser, déposer. Il — tang, mettre à la place de. il — tus 

punir. Il — chéa mûy, joindre. Il — téan (ou) chék — , faire Taumône. Il — 
réach, abdiquer. Il — oi thngUn, charger fort. Il — kre^p, grains qui com- 
mencent à se former. Il — khluon, se rabaisser, s'humilier. Il — mïik, tâk 
meâtj timide, réservé. Il — kÔmnHt, promettre, faire des fiançailles. Il — 
Kômhït, fixer une limite, un temps. Il — mdng, tendre le filet. Il — ftmw, 
mettre, laisser dehors. Il — nou tn)ik, — oi kî khœûnh, mettre en face, en 
vue. Il — tiiey, séparer, mettre à part. Il — k)ik, mettre en prison. Il — 
chrevâk, mettre aux fers, enchaîner. Il — vinh (ou) — lomnôu dêl, remettre 
à sa place, replacer, il — kông ketông, mettre des côtes à une barque. Il — 
bôndasa, maudir, charger de malédictions. Il — Vôndasa preà sassena, ex- 
communication. Il — tïikkeniông tUng, garder, conserver dans un sac, dans 
sa poche. Il — tou titey, mettre à part, séparer, li — titey pi kenéa (même 
sens ), éloigner Tun de l'autre. Il — oi nhuk, oi kriis ( ou ) — koj entasser, 
biea remplir. Il — krôm mettre dessous. Il — lœus (ou) — truot, super- 
poser, mettre dessus, par dessus. Il — an^^S^, placer un piège. Il ^* preâ 
kês, se raser la tête (bonze). Il — phnuos, jeter le froc (bonze). Il — bat, 
faire l'aumône aux bonzes. 

HO DÂK. Arracher, déraciner. Il — slap, arracher les plumes, le& ailes. Il — 

smau, sarcler, faire les herbes, il — chénh, enlever. Il — dânghbm, respirer. 
Il — p)6nla, arracher une épine. Il — sâmnap, arracher le semis, il — ngêar, 
révoquer. Il — pi thnâk, prendre dans "la poche " du langouti. Il lok day kî 
ning — stung faire une corvée pour arracher et repiquer le riz. 

ttn DAK. Il Smau — p6, bourrache. Il — keUmy fleurs qui servent à teindre en 

^ rouge jaune. 

tnrtJ DAL. 1° Se répandre, il — réal (même sens), se propager. Il Phlœûng — , le 

feu se répand. Il Mtk — , le ciel se couvre. 

m 

2° Il Tômrey — , éléphant méchant qui chasse les autres. 

tJinj DÂL. i*' Se battre a coups de poing (donnés horizontalement). Il Ling — , 

faire de la boxe. Il Tou mœûl ht — , aller voir les boxeurs, il ~ pir bey tûk, 
boxer à deux ou trois (reprises), par comparaison aux coqs de combat 
auquels on fait boire de Teau, et qu'on lave soigneusement avant et après. Il 
T^p châul, kenong prât nung ^-, il vient de rentrer dans l'arène. Il — kenéa 
ffiô phéâk, une partie de boxe sans reprendre haleine. 

2^ 11 — âmbdk, pétrir, piler des grains de riz rôtis. 

3° il S(it — âmbôk, nom d'un oiseau, espèce de pivert. 

tJfU DAL. Arriver, parvenir, atteindre, jusqu'à. Il Mok — ménh, ménh, arriver à 

^ l'instant même. Il — iéam, — viléa, — piléa, — ptl, c'est le moment, c'est 

II 



82 DAM 



l'heure, c'est l'occasion, le moment arrive. Il — khnat, juste, plein, accom- 
pli. Il — «?, — «^, jusqu'ici, jusque là. Il — na, jusqu'à. Il — ;«o/?(ou) meïÉ 

— melï), ainsi, tellement, jusqu'à ce point, jusque là. Il Thleâk tou — khê 
kroi noy ban irâlôp môk vinh, il ne sera de retour que dans le courant du mois 
prochain. Il Mûn — , ne pas atteindre ; inférieur, qui ne vaut pas. Il S? h6 
tnïln — se khnhôm té, ce cheval ne vaut pas le mien. Il — kândal phlâu^ trôKp 
môk vinh, arrivé au milieu de son chemin, il jevint sur ses pas. Il Nûk niàn 
— , incompréhensible, ne pouvoir saisir. Il Nùk rotûk tou — apùk medai nou 
ê srok chhngay^ penser à ses parents qui sont au pays lointain. Il — fnok 
eylou hoi, sur le point d'arriver. 

tny DAM. 1° Moisi, vermoulu, qni perd sa couleur; tacher. 

2° Il — kïy, peigne à tisser. 

3° Il Mo — une partie d'un champ. Il Kil si as ma — , les bœufs ont 
mangé toute une partie d'un champ. 

•f 
tîiy DÂM. 1° Poser, planter, fixer en terre. Il — àâmn)im, faire une plantation. 

Il — dâmn^m dâmnâuch (même sens), planter, cultiver. Il — cK6mka pani, 
faire du jardinage, des plantations. Il — prUm, kl5ndâp, planter des limites. 
Il — sâsâr ( ou ) tâsàr, enfoncer une colonne en terre. Il — chœûng phteH^ 
poser les fondations d'une maison. Il — sândêk, planter des haricots. 

2® Faire cuire, chaufferjeau, riz). II.— bai^ faire cuire le riz. Il — tuk, 
faire chauffer de l'eau. Il — tUk oi pu, faire bouillir de l'eau. Il Nan^ — èat, 

— tuk, qui prépare le repas ? 

o • 

' dy DAM. Forger, marteler, frapper. Il — dêk, battre le fer. Il — pot dêk, forger 

le fer. Il Véay — , frapper à coups redoublés. Il Ruot cMim kenéa — , se 
réunir à plusieurs pour frapper. 



e I 



tdHH DÂM-ÂK. Il — dâm-êng, faire la sourde oreille, qui ne veut ni entendre, ni 

répondre. Il Dék — , faire semblant de dormir. 

o 

tltJn DÂMBÂUK. Monticule, entassement, monceau (de terre), bosse. Il — Kôndiér, 

nid de fourmis blanches.. 

t]tJw DAMBÂUN. Lieu, endroit. Il Ti — êna êna, en quel qu'endroit que ce soit. 

tlt;fw DAMBÂUNG. Avant, précédent, commencement. Il Mï^n — , tout d'abord, 

tout au commencement. Il Phlê — , premiers fruits, primeurs. Il Srâu — , 
première récolte de riz (riz hâtiO- 



\i 



Cl UT DAMBÉY. Il Prâiôch —, avantage, profit, utilité. Il Méan prâiôch — , avoir 

de l'avantage, de l'utilité. • 

^^^ DAMBUOCH. Farceur. Il Niéay — sàch ling, dire des plaisanteries. 



DAK 



e o 

r t 

ân'ru 



âtnà 



tdruà 



ât^à 



afunru 



awmy 



Mtru^n 



âffvnru 



ttn?jà 



td( 



5o 



V V 

DÀMDÂM. En foule, en tas, en troupe. 

DAMKÂL. Placer sur, élever. Il — /SA,, établir, fixer. Il Sambôt - 
de service, il Ban preâ blôntul chéa — , obtenir un diplôme royal 






ificat 



DAMKONG. Placer, s*élever. Il — khluon êng, s'enorgueillir, se vai ...^.., 
— lœû kl, exalter, s'élever au dessus des autres. 



DAMLÂUNG. Nom générique des patates, des tubercules, 
pomme de terre. Il — prey. Il — chhvéa. Il — day khla. \\ 
— chrûk, il — pUs. Il — krâpœû, etc., variétés de patates. 



Il — parînf ' 
— dâung. 



X » • 

DAMLONG. Tendre, bander, monter. Il — thnû, sna, bander un arc. Il — 
tïangiu, ouvrir un parapluie. Il — ânteâk, tendre un piège. ^11 — thlay^ 
augmenter le prix. Il Khê — , mois où les eaux ipontent. Il T^k thilî — , 
les eaux du grand lac montent. 

DÂMNAL. Ensemble, du même âge. Il — kM (même sens). Il Aiâus — , 
qui est du même âge. Il — kenéa (même sens ). Il' Nyéai — , parler du . 
vieux temps. 

DAMNÂM.(DSw). Plantations. Il — dâmnàuch ( même sens ). II DUm — j 
faire des plantations.. Il Kânghê dUm — , saison de faire des plantations. 



îdfUnà DÂMNANG. i° Il Neâk b^mrà —, délégué, député, remplaçant. 



2° Il Enjeu, gage, placement. Il lok prâk tou 
l'enjeu à Tavance. 



mûn^ mettre 



DAMNÉK (Dék). Couche, action de dormir. II Phsâm — , union conjugale. 
W^Toiuol téan — , dormir. Il lôp (ou) i)lp ménh khnhôm totuol téan — 
mûn ban sa, cette nuit je n'ai pu fermer Tceil. Il Lovêng — , chambre à 
coucher, dortoir. 



DÂMNÊL. Il — nômœûn, 
palais, préfecture. 



krâsHon, préfecture. Il — chaufai srôk, hôtel, 



DAM-NENG (Dïng). Nouvelle, connaissance, renseignement. Il — achar, 
révélation. Il Oi — , faire connaître, il Suor — , demander des nouvelles, des 
renseignements. Il Prap oi méan — , faire parvenir à la connaissance. Il 
Méan — , ban> — , savoir, on m'a dit que... Il Khnhôm ban — pi, j'ai appris 
cela de... 

DAMNGCjCH. Faire le sourd, dissimuler, feindre. 



âtoÎJra 



DAMNI. V. Timni. Repos. 

D AMUIEL (Diél). Moquerie, dédain, blâme. Il — iig7 /^, blasphème, injure. 
Il — diél sùch, moquerie, risée, tourner en dérision. 




DAM— DAN. 



e n 



vMNIÉM. DAMNINH. V. Tômniém, Timninh. 

DAMNÔNG. Intention. Il — kî thvœû iang icKi^ lenr intention est d'agir 
ainsi. Il — iang na, thvœû iang nï, agir selon son intention, ou selon 
rintention de quelqu'un. Il Thœû tam — (même sens). 

DAMNOR. i° Affaire, chose, cas, événement. Il Méan — , avoir des affaires, 
il y a une histoire, un cas. Il — dUmnông, événement, circonstance. [| — 

f dâuchmedéch, medéch, leméch, quelle affaire, quoi donc, comment cela ? Il — 
n^ srâlâ hbi, cette affaire est réglée, conclue. 

« 
2° Course, marche. Il Ne^k -7, voyageur. Il Oi — , renvoyer, 

accompagner. 



ayru DAMNUOL. h — chët, inclination du cœur. 

^cnj DAMRAI. Il D^mri — , explication, érudition, science. 

t][yâ DAMR'ANG. i° Diriger, corriger, instruire ; viser juste. Il Prâdau — , in- 

truire, enseigner, corriger. Il — chilngkâut, manœuvrer le gouvernail. 

2° Il Pre^i — , nom générique pour désigner certains objets qui 
appartiennent au roi. Il PreU — kômphlœûng, les canons du roi. 

t]r[y t DAM RE. Industrie, habileté, adresse. Il — damrai, érudition, talent. H — 

prachnha, intelligence. 

t]{[yn DAMRÉK. Fœtus, enfant qui est encore dans le sein de sa mère. 

KlJftU DAMREY. V. T)imrey. Eléphant. 

ttf^n DAMRËK. Il Mt —, éléphant à la garde de ses petits. 

tJ[yy DAMRËM (Trïm), Egaliser, selon les dimensions voulues. Il — oi trëm 

(même sens), proportion, conformité. - 



y ^. . ... ,y^ 



ttJtU DAMROY. Signe, signal, jalon. Il — dâmrai (même senâ). || Trot (ou) dâk 

' — , placer des signaux, jalonner, il Bô — (même sens). 

any DAMRÔM. jusqu'à ce que. 

tlfey DÂMRÔU. Fixer, viser quelque chose (avec une arme à feu). 

u 

tJlfi DAN. 1° Vestige, traces de passage. Il — chœûng, empreintes des pieds. |] 

Tam dot — , suivre à la piste. 

2° Il — sâmpM, faufiler un habit. 



DAN— DAR. 85 



tîlâ DANG. Qui a du blanc et du noir ; un coq qui a cette couleur s^appelle 

a Dang. 

ttà DÂNG. 1° Fois. Il Pônman — , combien de fois? Il M)6 — mô — , une fois ou 

deux, quelquefois, de temps en temps. Il Mô — mH kM (même sens). Il 
Chrbn — , chrbn krêa, bien souvent. II Sâp — , chaque fois, habituellement. 
Il Mi — tha ichï, m6 — tha ichô, qui dit tantôt blanc, tantôt noir. 

2° Manche, poignée, tuyau, ligne. Il — kômbït, manche de couteau. 

Il — dau, poignée d'un sabre. Il — khsiér, tuyau de pipe. Il — prey, ligne, 

bord de la forêt, il — phnôm, ligne, chaîne de montagnes. 11 — kedông, mât. 

Il — kedar, aile, côté d'un bâtiment. Il — rdk, palanche, fléau pour porter 

des fardeaux. 

3° Puiser. Il — tùk, puiser de l'eau. 

tlfàj DANGHÊ. V. TUng'hê. Procession, 

un 

îHày DANGHÔM. Respiration, souffle, haleine. Il Dâk — , respirer. Il Phôt — , 

*^ mourir. Il — làng, la vapeur monte. 

Uày DÂNGKÔU. 1° Ver, vermisseau (en général). Il — tâk, ver qui vit dans 

^ Teau. Il -^ sâch, ver de la viande. Il — chhœû, ver qui est dans le bois. 

2° Il sut châp — , oiseau qui se nourrit de vers. 

1 tihiiVi DÂNGRÊK. Palanche. Il Phtiôm — , chaîne de montagnes qui vont du Siam 

au Laos. 



If 



tnU DAP. 1° Pénétrer, imprégner; trempé. Il T^k — rotê, l'eau pénètre dans la 

voiture (au passage d'un fleuve) . Il Khê prâng, rotê chhlàng stiing Sângkê 
ban, miin — té, à la saison sèche, les voitures peuvent aisément passer la 
rivière de Sankê. Il S? — , cheval mouillé de sueur, ou trempé par l'eau. Il 
— dâuch ngût iàk sa, trempé, comme au sortir du bain. 

• • • 

2° Il Chimfigû — , maladie grave ; qui est près de mourir. 

3° il Mentis — , homme de peu de valeur. Il A nî — , c'est un pas 
grand chose. 

tîltJ DÂP. Faire une mortaise, forer, percer. Il — nilng pinleâk (même sens). 

I 
du DAP. 1° Dix. Il M» tôniâp, onze. Il — dâng, dix fois. • 

2^ Bouteille, flacon, urne. Il — iàk, carafe. Il — rômséau, poire à 
poudre. Il — téa, bouteille en terre. 

e 

tTl DAR. Il Thngay — , fête des m^pes. Il Thvœû bon — , faire des offrandes 

aux ancêtres. 



86 V DAR— DE. 






d 






a; 



DÂR. Il Chhœû — , retomber, s'envenimer de nouveau (plaie). Il Hdm — , 

OrkT111t*A 



enflure. 



d IT 

tinU DARÂP. Toujours, continuellement. Il — tou fnûk (même sens). 

îJirU DÂS. i*^ Tendre, étendre, recouvrir. Il — skôr, recouvrir un tambour. Il — 

sbêky étendre une peau. Il — sbîk hal, tendre une peau avec des piquets, 
pour la faire sécher. 

2° Exciter, réveiller, secouer. Il — tMn, exciter, presser. Il — pi dam- 
nêk, réveiller quelqu'un ; se réveiller. Il — ângruon, secouer.' H Tou — 
keât, allez le réveiller. 



tlLTI DÂTHA. Il Pre^ — kôt, moi; expression honorifique employée par Boudha 

en parlant de sa personne. 

Idrej DÂTEY. Autre, différent. Il Chéa —, autrement. 

t3l3 DAU. Glaive, sabre. Il Haut — , tirer le sabre de sa gaine. Il Krâvi — , brandir 

le sabre. 

(îii3 DÂU. 1° Marquer, faire un signe, une marque. Il — kômnôt, faire un signe 

quelconque devant les noms d'une liste, v. g. mettre un o, une croix. 

2^ Prédire. Il Niéay — , dire par à peu près, qui n'est pas certain. 

tdO DÂUCH. Comme, semblable, ainsi. Il — né — «J, comme cela, ainsi. Il — 

^ ddl, de même, également. Il HUk — , comme si, il semble, on dirait que. 

Il — sHp mûy ddng, comme toujours, comme à l'ordinaire. Il — kenéa, 

semblable, égal, pareil. H — kâ, comme si. Il — sa, tout à fait semblable, 

pareil. II — modéch nung ban, plaise à Dieu que. Il — modéch moda, de 

.toutes façons, de toutes sortes. Il — chnï dng, il en est ainsi, c'est comme 

cela. 

tdOtyO DÂUCHMEDÉCH. (Les indigènes en parlant ne prononcent ordinaire- 

^ ^ ment que medHêch, leniéch et quelquefois, mech,) pourquoi, comment, quoi 

donc. Il Tha — , qu'est ce que vous dites ? 

tlfi DÂUN. Il — cAz, religieuse, nonne, bonzesse. V. CAi. II Chi — , chi ta, les 

^ ancêtres. Il Chi — , grand-mère. • 



DÂUNG. Il Dbm — , cocotier. Il Phlê — , coco. Il — phlœung, grosse espèce. 
Il — takd, petite espèce, la meilleure au goût. II Prdng — , huile de coco. 

DÂUR. Changer, échanger une chose pour une autre. Il — ^r^A, changer 
de l'argent. Il — lolôk, faire le commerce d'échange. II — dômninh, 
échanger des marchandises. Il L)ik — , faite le commerce, trafiquer. 



ftl DÉ. V. jD(?V. Coudre. 



DEB— DEK. 87 



îjffi DEBET. Parce que, puisque, en effet. Il — avey (ou) hêt avey, pour -quelle 

^ raison, quel motif. Il — nï — m8, conséquemment, c'est pourquoi, donc. 

il — m êng, pour cette raison, pour cela. Il — oy, c'est pourquoi. Il — 
khnMm ban chéa, parce que j'ai... 

tti^t DÉCHEÂ (P.). Force, puissance, vertu. || Preâ rûthi — dobH sâp prâkar, 

toute-puissance divine. Il Preâ rûthi — dabU, vertu, puissance divine. 

Mî *DEY. Terre, terrain. Il — thli (même sens). Il — kôndïngy terrain argileux. 

• W — ït, terre rougeâtre, terre glaise. Il — khsâch^ terrain sablonneux. 11 — 
sM thmâ, terrain rocailleux. Il — sàm, terre, sol humide. Il — chir^ terreau, 
terre engraissée. t1 — sa, sorte de craie dont on se sert pour écrire sur des 
ardoises. Il Phên — , la terre en général, partie du monde. Il — kakràk, 
tremblement de terre. 

îdjfn . DEYKA. 1° Ordre, écrit, reçu. Il — iok p'Ôn, reçu d'impôt. 

2° Il Lûk sângkréach niêan preâ — tha, le Père a dit que ... Il Tul 
préâ — (ou) preâp^t — , formule de politesse d'un laïque qui s'adresse au 
bonze. 

3° Il Nhéat — , parenté. 

{îdf^ DÊK. Il — dêcKéa^ puissance (P.). Il Trông preà — preâ kïin, grandeur, 

excellence. 

{îdn ' DÉK Dormir, se coucher. Il — lôk, dormir profondément, en train de dormir. 

Il — mùn lôk, insomnie. Il — mân sk^p {même sens). Il — phkâp niûk, 
couché sur le ventre. Il — phngar, couché sur le dos. Il — tïang sândôk, 
étendu tout de son long. Il — pâténg, couché sur le côté. Il — ângkônh, 
les jambes repliées. || — tràmôk, dormir profondément. Il — thngâr, gé- 
mir, se plaindre en dormant. Il — srâtMk, ronfler. Il — momii, — momU 
moméal, rêvasser. Il — tn6 châng-en bai, dormir le temps de faire cuire 
une marmite de riz. Il — mô salék, dormir un instant, un petit somme, de- 
mi-heure environ. || — mô lobôk, dormir un peu plus longtemps, une jieure 
environ. Il — mô pheang, perdre connaissance quelques minutes. Il — mô 
sângkâng tômrey, faire un somme. 

lîdn DÊK. Fer. Il — similat (ou) sivilat, fer-blanc. Il — kYil, pointe, clou. Il — 

kôndar, vrille, alêne. Il — pl6nsàk, cheville de fer à deux pointes. Il — sUch 
trey, fer mj^yen, un peu mou. Il — ton (ou ) — bai, fer très mou. Il — thép 
( ou ) — rang, acier. || — kômpïmg svai, fer dit de Kompong svai, très 
solide. Il — phal, fer pour soc de charrue. Il — chhïis, varlope, rabot. Il — 
chhap, lime. H — p^ng, clou en fer sans tête. H — krâpœû, fer brut. Il — 
mi srâk^ dix pièces de fer. Il — team, clou recourbé par les deux bouts, 
crampon, il Mi — , aimant. Il — ronêap, acier. Il — kômphlœûng, canon de 
fusil. Il P'Ôs — char, nom d'un petit serpent. 

tin DEK. Transporter, voiturer, conduire, charrier. Il — se, kû, krâbey, con- 

duire par la corde, cheval, bœuf, buffle. Il — day, conduire par là main, 
aider. Il — day neâk khvâk, conduire un aveugle par la main, il Mô — srâu^ 



88 DEL-DIE. 



jam 



une voiture pleine de riz ; mesure de capacité (20 mesures de riz). I) — 
dUa, chrysalide de ver à soie. 

Ttinj DÊL. Qui, que, et, aussi, la même chose. Il Mtln — , jamais, pas encore. Il 

Dâuch — , comme toujours. Il Nou te , la même chose, qui n'a pas 

changé. Il M î5n — pràtéâ, cela ne s'est jamais vu.^ Il Chhngal — , c'est 
cocasse, c'est drôle, c'est surprenant. Il CKét, kômnâl kin tê , persé- 
vérance. Il , toujours. , 

tlà DÉNG. i^ Savoir, connaître. Il — wKn, prévoir. Il Oi — , annoncer, Éaire 

connaître. Il — ch'ét kî, connaître les sentiments de quelqu'un. Il Véa — 
khluon hbiy mtln oi cKâp té, il est sur ses gardes, il ne se laissera pas saisir. 
il MSw — khluon, à l'improviste, au dépourvu. Il — kedey, avoir l'usage de 
raison. Il Khnkôtn châng — , je voudrais bien savoir. 

2° — Se met quelquefois à la fin de la phrase avec le sens interro- 
gatif : qui sait ? Il Kû khnhôm bïit buon d^p thngay tê hbi, krêng char véa 
luoch dîng, mes boeufs ont disparu depuis une dizaine de jours, ne me les 
aurait-on pas volés, qui sait ? 

tdw DËNG. Doloire, herminette, hache du pays. 

lHu DÊNG. Ce, celui-ci, celui-là (par mépris). Il A — nî,a — nS, celui-ci, celui-là, 

ce gamin-ci, ce gamin-là. Il Mî — nî^mî — nù, celle-ci, celle-là. 



DÉNH. 1° Chasser, poursuivre. Il — teân, atteindre en poursuivapt. Il Sï — 

cheval habitué à chasser le cerf, il Si nd — teân kedUn té. ce cheval nent-îl 



3. 1° Chasser, poursuivre. Il — tèân, atteindre en poursuivapt. Il S^ — 

/al habitué à chasser le cerf, il Si nô — teân kedUn té, ce cheval peut-il 

atteindre le cerf à la course? Ij^ — mûn teân té, il ne peut pas l'atteindre. H 
Chaufai srl5k iiing sabai té nûng — sHt ponnô êng, notre gouverneur ne se 
plaît qu'à la chasse. 

2° Il — sadiéu, jouer de la guitare. Il — chapey, jouer du violon. 

tinn DËNH. Paquet de dix ligatures, il PrHmbey — ^ 80 ligatures. 

Itii DÉR. i** Coudre. Il — au, coudre un habit. Il — vinh, recoudre. 

2° Il — das, abondant. Il — das péas pénh, à profusion. 

tWJdj DÉRETHEY. Impie (P.). il Chet —, avare. 

ltiitri& DERICHHAN. Nom d'un des enfers, il Sât — , animaux ; enfer des bêtes. 

KPî DET. 1° Qui marque bieji, très visible. Il Bâ tra — lââ, cachet très bien ap- 

pliqué. Il Sâsér âksâr niân — , écrire des caractères illisibles. 

2° — chèt, soupçonner, se méfier. Il Sângsai — chet ( même sens ). 
{ttjnj DI EL. Mépriser. Il — /V, injurier, blasphémer. Il — prâtéch kî, inînri^i. il 



DIE— DOI. 89 



— tema, injurier, mépriser. Il — mosiêt, rejeter avec dédain. || — mceûl 
ngéay, mépriser, outrager. 

(td]y DIÉM. Il — chi, signer à la façon indigène (mot annam.). 

lti]h DIÉNG. 1° Frapper en poussant légèrement. Il — dli (même sens), donner 

^ un coup de coude. Il Krâhey — , le buffle frappe de la* corne. Il Trey — , 

mouvement que fait le poisson en nageant. 

2° Il Chômngtl (ou) chhîl — , ténesme. 

ISjJU DIÉP. 1° Il Trey —, poisson des marais. 

2° Jeu d'enfants. 

ttîl* DÔ. 1° Pousser, croître, germer. — làng (même sens). Il — pi dey, croître, 

sortir de terre ( plantes ). fl — êng, pousser sans avoir été planté de main 
d'homme. Il — rUs, prendre racine. Il — long vinhy repousser. Il S)ich — 
excroissance de chair. Il Oi — pûk me^t, laisser croître sa t: ;t)e. Il 
Lomnou dék — , mines de fer. Il Dey — , terre qui se forme sur le bord 
d^un fleuve, terrain d'alluvion. Il — pô, qui a beaucoup d'embonpoint. Il — 
Pùng (même sens). 

2° Mamelle, sein. Il — làng, manielle gonflée. Il Oi — , donner le sein, 
donner à téter, il Ttlk — , lait. Il Rit tâk —, traire. Il — kebâtn, sein rond et 
ferme. Il — sândai, sein allongé, pendant. Il — khsê thbanh, sein rondelet. 
Il — tUmle^p, à l'ordinaire. 

3° Enlever, arracher, détacher, démêler, se disculper. Il — au, enlever 
son habit. Il — au phtâs kho, se déshabiller, changer de vêtements. Il 

— smau, arracher de l'herbe. Il — an se,' desseller un cheval. Il — pônghiér 
se, débrider un cheval. Il — nym pi kû, délier les bœufs. Il — sâk (ou) tâdô 
sUk, démêler, débrouiller les cheveux. Il — khluon, s'échapper, se tirer 
d''un mauvais pas. Il — sar, s'excuser, se disculper. Il — sar tâs (même sens), 
se justifier. Il Péak — sar, excuse, explication. Il — tïik (ou) — tlick sôk, 
consoler. Il — tlàk oi srânôk chet, conseil salutaire. H — au, laver un habit. 

Il — sï, bouchonner un cheval. V. Dos. 

CJCp DOBA (P.) Il Dêcheâ —, toute-puissance de Dieu. 

5n Dde. V. DU, Conduire, etc. 

ttrij DOI. 1° Il — sândnp M, obéir. 

2° Selon, suivant, par. Il — préâ néam PreA Âng, au nom de Dieu. Il — 
peâr, selon les circonstances et les choses. Il — kÛl, piléa, selon le temps. 
Il — s^n% kuor, convenablement, selon les convenances. Il — mœûl, il 
semble. Il — khluon, à part, en particulier. Il — sar, profiter de, au moyen 
de. Il Tou — sar tûk ki, profiter de la barque de quelqu'un pour faire 
un voyage. Il — rlàk ki, déférer aux sentiments d'autrui. 

12 



90 DOL— DOR. 



f îJlfU DOL. Pousser avec une perche, une gaffe, il — mlng thnôl (même sens). 

KlfU DÔL. Il Chhœû mô — , une pièce de bois. 

I 

îdy DÔM. Morceau, paquet, bloc, motte. Il Dêk — , un morceau de fer brut. Il 

' SUch mi — , un morceau de viande. Il Thnâm %n!6 — , un paquet de tabac 

indigène. Il Thmà mi — , bloc de pierre. Il Phtei mi — , un groupe de mai- 
sons. Il Dey mô — , une motte de terre. H Chéa — (ou) tèang — , en rond, 
en globe, il Prâk mô — , un tical siamois $o*6o. || — day^ éminence du 
coude. Q — âmpông kd, amygdales* 

{t]y DÔM. 1° Numéral qui se met devant tous les noms d'arbres. Il — chhœû, un 

arbre ( en général ). Il Chhœû mô — , un arbre (en particulier). Il Khnhôm 
kâp chhœû, ban ha hiksdp — , j'ai coupé 50 à 60 pieds d'arbres. Il Phlê tUm 
— , fruits mûrs sur Tarbre. Il — prtlksa (poésie), arbre en général. Il — svai, 
manguier. Il — krâuch, oranger, il — dâung, cocotier, etc. 

2^ Origine, principe, commencement. Il — tông (même sens). Il -Ê — 
/W, d'abord, tout d'abord, principalement. Il Pi — , autrefois. Il Ampi — 
( même sens ), au commencement. Il Dd chéa — lài, le premier. Il Apïik — , 
medai — , nos premiers parents. Il — pr}ik (ou) prUk — , capital de l'argent. 
Il M Sn mêan — tong, qui n'a pas de suite, en désordre. Il Neàk — kar, 
intendant, qui est à la tête d'un ouvrage. Il Chriéng chéa — , entonner un 
chant. Il At — (ou) "et — , éternel, qui n'a pas de commencement. Il Et — 
ït ching, sans commencement ni fin. Il Chip — âmpi ni mok lu Zloun^i, à 
partir de ce moment-là jusqu'à présent, il A dïng nô mtln skeUl — , wîi» skeâl 
ching, ce gamin-là ne connaît ni blanc ni noir, ni queue ni tête. Il — pêak, 
titre, commencement d'un écrit, il SUmbôt — , premier papier, l'original. Q 
Srâdey — , médire. H Pedk srâdey — , médisance. Il Srâdey — dânghbm kîj 
médire, diffamer, décrier quelqu'un. 

dfià DÔNDËNG. Interroger, demander. Il — suor, demander, s'enquérir de. 

fd(â(J DONDOM. Prendre, enlever, arracher. Il — kenéa, se disputer un objet, 

^ se l'arracher. Il — iôk pi kî, enlever, arracher quelque chose à quelqu'un. 

a; DOR. V. Dâur. Changer. 

u 

jtjj DOR. Marcher. Il — ling, se promener. Il — chÛm vinh, tourner autour. Q 

— tam phlâUf marcher en suivant la route. Il — srâmôt, naviguer. D — 
chïnh, se retirer. Il — tou hrau, sortir, partir. Il — tou, allez, marchez ! Q 

— pi kroi, suivre. Il — mûn, marcher devant, précéder. Il -^ rohâs chaûng 
day, se hâter. Il — oi lUbn, marcher d'un pas alerte. Il — tou, — mok, aller 
et venir, se promener. Il — thmàr, voyager, errer çà et là. H — trît trût 
tituber. Il — châmtœût, marcher sur la pointe des pieds. Il — chœûng, aller 
à pied. Il — hbr, aller de côté et d'autre ; se dit aussi de deux personnes 
de différent sexe qui se recherchent. Il — huos, passer outre, dépasser. 



DOS-DUO. 91 



tiz DOS. Nettoyer en frottant, frotter. Il — se, bouchonner un cheval, l'étriller. 

Il — au, nettoyer, laver un habit. Il — dey khmau, délayer de Tencre. Il 
— léap, frotter et enduire. 



I 



ttîlPî DOT. Enfiler, percer, enfoncer- Il — trey, enfiler des poissons pour les 

' griller, il loc chhœû — dey, enfoncer un morceau de bois en terre. 

wPî DOT. Mettre le feu, brûler, griller sur les charbons. Il — phlœûng, faire du 

' feu. II — phlœûng ângkât &, allumer le feu avec des brindilles de bois sec. 

Il — phtéi, brûler une maison. Il — p^ey, brûler, incendier la forêt. Il — 
khfnôch, brûler un cadavre. Il KM — khmôch, four crématoire. 

i^ DÙA. „ DU -, chrysalide de ver à soie. 

îMjldu DÙDÂNG. Il Niéay — , ranimer une vieille querelle, provoquer. 

tJO DUOCH. 1° Pi —, depuis que. Il Srâdey tant te lëch te —, parler à tort et à 

•^ travers. 

2^ Il — dM, atteindre. 

îdfU DUOL. Tomber de sa hauteur par terre. Il CKômpôp chœûng — , trébucher 

•^ et tomber. Il Phleât chœûng — , faire un faux pas et tomber. 11 Ki véay — 

sântâp, s'évanouir sous les coups. Il — phKâp — thngar, tomber et rouler 
par terre. Il — réap dey, tomber tout de son long. Il — slHp tè modâng, 
tomber raide mort. 

t\& DUON. Chapeau du pays en feuilles tressées. 

w 

aà DUONG. i^ Il — chèt, le cœur. Il — chivît, la vie. Il Srâtânh chéa — chivïty 

^ m aimer de tout son cœur. 

2° Il Dângkâu — , ver palmiste. 

3° Il PrUk — , tical siamois (en boule). 

îdfU DUOS. Écumer. Il — popû chénh, écumer une mannite. H Idk vek — chinh, 

^ enlever l'écume avec la cuillère. 



92 E— EN. 



& 




l3 - Ê. Et, or, quant à, vers, à, du côté de. Il — trâng, quant à. U Ri — pour ce 

qui est de, et, or. Il — na, quel, où, en quelqu'endroit que ce soit, li Doi 
phlâu — na, par ou Ton voudra. 11 — »?, ici, de ce cÔté-ci, Il — ni éng, ici 
même. Il — nôy là, de ce côté-là, là- bas. Il — ai, de ce côté-ci, en deçà. [| 
— néay, de l'autre côté, au delà. Il — ay vinh tiét. encore plus loin, plus 
au delà. D — kdt à Test, à l'orient. Il — lïch, à Touest, à Toccident. Il — 
thbâung, au midi, au sud. Il — chœûng, au nord. Il — ntHik, devant, 
par devant. Il — kroi, derrière, après. 

ùTOt ÊCHE (ou) Ich'i. Ainsi, de cette façon, vraiment. 



ïjjnjlfi EYSAN (ou) Êsan (P.). Nord-est. 

ïjjfU EYSÔ. Il Prè2 —, la déesse Syva. 



& EYVAN. Choses, objets (en général). 

ùn ÊK. 1° Principal, suprême, le plus important. Il Rob^s — , la principale 

chose. Il Tahean — , la fleur, l'élite des soldats. Il VHt — , antique pagode 
en ruines près de Battambang. Il — kâ réack, empereur, il SSÂ — , man- 
darins du roi actuellement régnant. Il Khêt — , provinces du roi régnant. 

2° Il — khlïn, petit arc que font tourner les enfants pour imiter le bruit 
du cerf-volant. 

3® Il Al — , indécis. 

\3ntU ÊKEDEY. Moi, le bonze s'adressant au peuple ( envers les grands, il em- 

^ ploie le mot Atema ). 



ÙfU EL. Il — o/, paresseux, lambin, qui ne fait rien sérieusement. Il Thvœû har 

— ol (même sens). 

\3 rul ÊLÂU (ou) Eylâu, maintenant. Il — n?, tout à l'instant. Il — né ên^ ( même 

^ sens). Il Dal — , jusqu'à présent. Il — buon dâp ngay tê hbiy il y a déjà 

une dizaine de jours. 

Ùy ÊM. Doux, sucré. Il Chû — , aigre-doux. 

yi& EN. Il PreU — , Indra, un des premiers anges qui jugent les morts (païen). 



EN-ETI. 93 



\3J5 EN. Courbé, creusé, recourbé. U Sï khnâng — , cheval ensellé, qui a le dos 

et les reins creux 

\3fUn ÊNA (ou) Ê na. \\ , partout, en quelqu'endroit que ce soit. 

twà EN G. Lie. Il — bai sra (ou) tâk bai sra, riz qui a servi à la distillation de 

Teau-de-vie de riz. 

^à ÊNG. 1° Tu, toi, même, toi-même, soi-même. Il Neik — ,vous, vous-même. Il 

Phân — , à toi, c'est le tien. || Anh — , moi-même. Il Khluon — , moi-même ; 
toi-même. Il Nou te nC6 neâk — , être tout seul, solitaire. Il As tê ponnô — , 
c'est tout. Il Moha — , terme ironique de mépris. 

2° Il Châng — khnêng, attacher en biais en forme d'X. 

3® Il Dàr — ângy marcher en se dandinant. 

vlJfUYit ÊNÔ. V. Ê nô. Là, de ce côté-là. 

CiifolfU ENTIPRAS. II SrU — bâurey, la Perse. 

{^ÊUJ ENTRI (ou) Eyntri. i° Il SHt —, aigle. 

2° Personne royale. 
3° Il — tëang prïim, les cinq sens de Thomme. 

^U ÊP. Près. Il — nêp, tout près, mais sans toucher. Il Chhor — kenéa, debout 

près Tun de l'autre. Il DUk — khang ânchëang, mettre tout près du mur. 

fHr ES. Gratter. Il — rom^s, se gratter, se frotter. 



fi ft 



AqpmfU ESPANHOL. Il SriJé —, le royaume d'Espagne. 

H fi ET. Sans, manquer de, privé de. Il — nàng^ sans. Il Kar — bb, travail 

inutile, superflu. 

î]f9]fi ÊTIÉT. Autre, différent, encore. Il lok muoy — , apportez-en encore un. Il 

"^ MU dâng — , encore une fois. 



94 



FON— HAL. 



-f 



^ 



FÔNG. Troupeau, volée. Il — hrâbey, ka, un troupeau de buffles, de bœufs. 
Il — sât hbr, une volée d'oiseaux. Il Tïang — , foule. 



^^nâfflJt FRANGSÈS (ou mieux) Parangsés. Français. Il La repoublik parangsès, la Ré- 
publique française. 



(trnà 



FÙONG. Petite monnaie du Siam. 




tm 



HA. Il — meât, ouvrir la bouche. Il Lil meât sbch , entendre des éclats 

de rire. 



JUTlt 

tiTitm 

irnn 
tnn 



tnn 



trnnj 



JÎA. V. Hif. Voler. 

HÂ. Il — ha, interjection, exclamation. 

HADO (mot annam.)- Carte de géographie. V. Phên ti, 

HAY. Ah! Hélas. 

HÂK. Il — chéa, comme si, il paraît. Il — dâuch, — nùng (même sens). 

HÂK. Il — t)imbàu, abcès qui n'est pas encore complètement guéri; malaise 
causé par un abcès. 

HAK. 1° Il — mok vinh, revenir. Il — tou vinh, retourner, il Oi — jmok vtnh, 
rappeler, faire revenir. 

2° Se retourner. Il P)is — mok chëk, serpent qui retourne la tête 
pour mordre. || Chhkê — mok kKâm, le chien se retourne pour mordre. 

HAL. Exposer, étendre. Il — ànsbm, exposer ( ou ) exposé à la rosée. H — 
thngay, exposer au soleil. Il — phliéng, exposer à la pluie. Il — srâu kén, 
exposer le paddy au soleil pour le faire sécher et le moudre ensuite. Il — 
0% snguoty faire sécher, exposer au soleil. 



HAL-HAP. 



95 



LTlfU 



y, 



HÂL. Gonflement. Il — bai — tuk, ballonnement .causé par la nourriture 
ou la boisson. Il — pô, ventre ballonné. Il Chômngtl — chôk, colique. Il 
Chômngil — stéâ, inflammation de la plèvre. 



imy 



UT16 

unà 



tnà 



LfJàcvn 



tmu 



tmu 



tnu 



tntJ 



HAM. 1° Ordonner, prévenir. Il — pram (même sens), publier; faire des 
remontrances. 

2° Il — ch^n, — d^p, rebord d'une assiette, d'une bouteille. 
HAM. Il Phteti — lââ, se dit d'une maisonnette de très belle apparence. 
HAN (pour) Héan. Oser, audacieux. Il — khla (même sens). 

HÂN. Couper, hacher en menus morceaux, li — sUch, thnâm, hacher de la 
viande, du tabac. 

HÂN. Il Teân — , subit. Il Chômngtl teân — , maladie qui emporte vite 
(choléra), il A teân — , insulte de la valeur de a rÔmbM iok. 

HANG. 1° Piquant, odeur forte v. g. feuilles d'oranger, de pamplemousse. 
2° 11 Dàm — ta khé, aloès, plante. (Siam). 

HÂNG. 1° Toi, vous ( appellatif méprisant pour les femmes ). Il — êng, toi- 
même. 

2° Il — , se met à la fin d'un membre de phrase pour la compléter 
et n'a ï)as de signification propre. 

HANG. Il sut — , cygne, oiseau sacré qu'on représente sur les pagodes. 

HÂNGSA (ou) Ângsa. Il PreU —, Tépaule ( D.R.). 

HAP. Pikul. Il Mo — , un pikul. Il MS — mô chông, un pikul et demi. 

HÂP. 1° Sur le point de, près de. il — hiép nâng dâl, sur le point d'arriver. 

2^ Se faire un abri pour se protéger contre le vent, abri provisoire. Il 
— khiâl, à l'abri du vent. 

» 

3° Il Htlng — , écho, bruit retentissant. 

HÂP. Essoufflé. Il Chhkê — , chien haletant, qui tire la langue. 

HAP. Partie antérieure ou postérieure d'une maison ordinaire. Il — phtéâ, 
appentis d'une maison indigène ; s'il s'agit d'une maison très élevée, cet 
appentis s'appelle tak. 



96 HAR-HE. , 

im;^9J HARTÊY, Cœur, volonté ( D.R.B.}. Il Prei — { même sens ). Il Tarn tS 

p0i — Pre'A Âng, à la volonté de Dieu. Il Tïik preâ réach chéa — , aimer 
(.1). R.). 

tmrUU HASbP. Cinquante. Il Prâhêl ha, hoksàp ton, de 50 à 60. 

UTlfi HAT. 1° Mesure d'une coudée. D — tk'6m || — khnat, — P^éy, o"' 50. il 

M'a — , une coudée ordinaire. 

2° Exercer, faire l'exercice. Il — sî^, exercer un cheval à bien mar- 
cher. Il — lahêan, faire l'exercice, exercer les soldats. H Afî!» dtl — , qui n'a 
pas appris, qui n'a jamais été exercé. || — àksàr, enseigner les caractères. 

tflR HAT. Essoufflé, haleter- Il Rôt — , essoufflé par la course. 

iJTifjm HATRAY. 1° Bibliothèque d'un temple. 

2" Il Saut — , prières des bonzes. 

(UT13 HÂU. 1° Appeler, mander, faire venir. Il — tnok, mander. || Tou — a San 

va-t-en appeler a San. W — mok krau, appeler, faire venir dehors. Il — 
anhchœûnh, inviter un grand personnage. Il — mok vinh, rappeler. [| — mS 
khang, appeler en particulier, tirer à part. I! — néam, appeler par le nom; 
faire l'appel. Il Boi day — .appeler d'un signe de la main. Il Kl — , on 
appelle. Il Phteâ khnKôm nou chlt krean — hi, ma maison ne se trouve guère 
qu'à une portée de voix de cet endroit, 

2° Il Ma — , un instant, il Lûk khnhal mj} — , le Père s'est fâché un 
instant. 

• tnf\J HÂUL. Il Sâmpôt — , langouti en soie fleurie. 

t^U HÂUP. Manger, terme plus relevé que Si. Il Ankckûnh neHk — bai, je vous 

invite à manger. 

^ HÂUR. Couler (eau). Il TÏik —, l'eau coule, il T^k — khl^ng. courant très 

rapide. || Kkl nï, tïlk mS« sÔu — p'ônmUn té, dans ce mois-ci, le courant 
n'est pas très rapide, il — chrd pi thmâ, l'eau sourd du rocher. Il Srâdcy — 
her, éloquent, disert. Il PXley — , continuellement, toujours. 

ÎJJ)^ HAUT. 1° Étendre, tirer. Il — luos, tendre un fil de fer. Il — dau, dégainer 

• un sabre. 

2° II — ngéar, enlever une dignité, casser quelqu'un (dignité), il — 
p'ôn, prélever un im[>ôt sur. 

HÊ. Accompagner en cérémonie, en procession, faire cortège. Il — kkmôch, 
suivre un enterrement. Il — luong, escorter le roi. Il TAng — , procession. 



ftni 



HE— HER. 97 



escorte. II — preâ kaya, procession du très saint Sacrement. Il — phka, 
cérémonie de la procession des fleurs. 

ïif)t HÉ. H — fou dâur kâ, inconstance de caractère. Il lôk — tou dâur hâ (ou) 

idk ha tou dâur — , se dit de quelqu'un qui n'est jamais content de ce qu*il 
a, et veut toujours faire des échanges ; v. g. un buffle pour un autre, un 
bœuf pour une vache, etc. 

UTiy HÉ A M. Il Pre^ — ( ou ) Prâ —, pointe du jour, aurore. Il Pi prâ —, dès 

Taurore. Il Krôk pi prâk prâ — , se lever à la pointe du jour. 

XJT]& HEAN. Oser, audacieux, il — pîk, effronté, insolent. Il Menas — , intrépide, 

qui ne craint pas. Il Chèt — , audace. Il Memls — nâs; très audacieux, 
qui ne redoute rien. 

rtDfl HÊK. 1° Déchirer, lacérer. Il — sâmp^ôt ao, déchirer ses vêtements. Il — 

chéa pir, partager en deux. Il — si, dévorer ( oiseau de proie ). 

2° Il — kér kî, perdre la réputation de quelqu'un. 

LnrU H EL. Émoussé, usé. Il KÔmbët — , couteau émoussé. Il K^mbït — rïl 

(même sens). 

(trifU HÊL. Nager. Il — iilk (même sens). Il — chhlâng tou trbi mô khang, pas- 

ser ( une rivière) à la nage. 

^ • 

tnfi HËN. Dissiper, dépenser; vil, abject. Il — hay, dissipation, dégât, ruine. Il — 

hoch, ruiné, dévalisé, misérable. Il Menus — hoch, pauvre, vil, misérable. Il 
— àndârai léanh tâteïik, anéanti, consumé. Il — treâp sSwôSf, dissipation 
des biens, deé richesses. 

tnà HËNG. r II Dbm moha —, assa fœtida. 

2° Essence d'arbre employée en médecine. 

rtnà HÊNG. Il Dey —, stérilité de la terre. Il Dey bêk krâ —, la terre se fendille. 

^- tnU HËP. Caisse, boîte, malle. Il — kâpân, coffre, grande caisse. Il Kâun — pe- 

tite boîte, cassette. 

ILTlU HÊP. 1° Emerger, apparaître sur Teau (poisson). Il — kabal, montrer la tête 

à la surface de Teau. Il Trey ngtip thvœû meUt (même sens). 

2° Il — khlôi, trou pratiqué sur un côté de la flûte et bouché avec 
une pelure d'oignon ( question d'harmonie ). 

\ir\i HÊR. Il Srâdey hâur — , parler savamment sur un sujet quelconque. Il 

Déng hâur — , qui sait tout, qui peut parler de tout (même mot que hê^ 
accompagner, faire cortège ). 

13 



98 HET— HOI. 



HËT. Flairer, sentir. Il — khlën, sentir Todeur. || — thnim, priser du 
tabac. Il Thnàm — , tabac à priser; aspirer par le nez une médecine quel- 



tnR 



conque 



tLHPî HÊT. Prétexte, cause, raison, motif. Il — avey, pourquoi, pour quel sujet, 

quel motif ? Il — né, c'est pourquoi, en conséquence, donc. Il — ni, con- 
séquemment, c'est pourquoi. Il Dbm —, cause principale, motif. Il Kài 
— , il surgit une affaire, une dispute, avoir un différend. Il Oi — , prétexte, 
cause d'une histoire. Il — te, seulement, parce que. Il — dâuchmedich 
thvœû kar iang nî, pourquoi agir de la sorte ? 

tLnj' HEU. S'affaiblir. Il K)in tê — fou, s'affaiblir de plus en plus. 

tLnJU HIÉP. Près de, sur le point de. Il — n^ng dâl, sur le point d'arriver. 

■ 

{LTïJJ HIER. Déborder, se répandre. Il — ketH, suppurer. Il — popH iuk meâf, 

baver. Il Penh — , plein à déborder. Il — pi lœû, se répandre. 

tLnjX HIÉU. 1° Se faner (fleurs, plantes). Il Tràu thngay — tou, se faner sous 

l'action de la chaleur. 

2® Lumière d'une arme à feu. Il — kômphlœûng tkôm, lumière d'un 
canon. 

tJ^w HING. Il S^i — , petite grenouille appellée grenouille bœuf à cause de son 

coassement. 

llfV) iiQ^ jo Deviner, augurer, prédire. Il — téay (même sens). Il Neàk mœûl — ^ 

devin. 

2° Il Srêk — kânchrieu, pousser des clamears. 
ttmt HÔ. Il preu _ feu follet. 

I 

tnO HÔCH. Il — day, présenter la main, tendre la main. Il — ta kenéa, passer 

' de main en main. Il Hen — , vil, abject. 

tLHfi HŒUT. Il Chdmngû — , asthme, il Kbt — , asthmatique, poussif. 

^tU HOI. S'élever (poussière, fumée). Il — thuli, — dey, phséng[mèm^ sens), u 

— tingkûl, poussière formidable. 

^^J HÔI. Signe du passé, indique une action passée, finie, terminée; au com- 

mencement d'une phrase signifie : ensuite, de plus, en outre. Il Thvctû 
ruoch — , c'est fini, terminé, achevé. Il Nï — , c'est cela. Il As — , c'est 
tout, il Tou bât — , il a disparu, il est parti. Il — k% tha, de plus, on dît que... 



HOK-HUH. 99 



triT^U HÔKSÔP. Soixante. 

Itny . HÔM. Enfler, gonfler. Il — day^ — chœûng, mains et pieds enflés, fl — dâr^ 

plaie non complètement guérie qui enfle de nouveau à cause d'un accident 
quelconque* Il Oi — , faire enfler. Il — pôy ventre enflé, ballonné. 

Lnà HONG. Peloton de fil. Il — chés, — aw62, peloton de fil, de coton. 

LHU HOP. Il Chhœû — , pièce de bois équarri. 

ttDU HÔP. Élever, lever d'un côté. || Lœûk — , soulever. 

fUT) HÔR. V. Hô. Augurer, deviner. 

liDÎ HOR. 1° Voler (oiseaux). Il Sât — , oiseaux ( en général ). Il — tou — mok, 

voltiger. Il — chhvîl, — vil vol, voltiger tout autour. Il — tou, s'envoler. 
Il — chénh tou, s'envoler, s'échapper. Il Dbr — , courir çà et là, aller de 
côté et d'autre. 

2° Piquant, mordant (poivre, piment). Il Shnlâ nù — nUs, cette sauce 
est très piquante. 

f Lmri HORA. Il Neâk, — , devin, astronome, prophète. Il — téay, deviner, pré- 

dire, prophétiser. 

LnJDu HORPING. Il S}it — , scolopendre; grosse araignée à huit pattes. 

Cnn HORPû II S)it — , pigeon ramier, de couleur un peu rougeâtre. 

f tTg HÔS. 1° Il Thngay preâ — (ou) pre)i — sâmdey, jeudi. 

2° il Preâ —, main (D. R. B.). 

tnfi H Ô T. ^Avaler, boire tout d'un trait. Il — w8 ^r//>, avaler une bouchée. Il 

— tuk sàmlà, avaler la sauce. 

Jinn HUK. Un instant, un moment. Il Dbr fïiô — , marcher un moment (sans 

s'arrêter), il Dbr te m'a — dal hbi, encore un petit coup de collier et on 
y est. Il Stnâu lââ melï, krâbey si te mô — chaêt hbi, avec une si belle herbe, 
les bufiles seront rassasiés en un instant. 

tnfUÇfl HULTIP. Il iinA» (fa —, intendant de la police sur les vivres. 

en y HOM. i** Couvrir, enveloppper. Il lôk sâmp^t — , envelopper avec une étoffe 

' pour conserver la chaleur. 

2° Il — cKûm vil, entourer. Il — chXtm vinh p)6ntéay, bloquer une ville 



HUN— lAN. 



t 

trià 

tn 
tnd 
tri tu 
tnru 

M 

tnru 



tnufi 

V I 

tnfi 



HIJNG. 1° Discordant, assourdissant, 
ment d'oreilles. 



HÛN. Unité de poids de o«'. 375. 

trâchiék, bourdonnement, ttnte- 

2° (I Kedar — , étagère en planches. 

HUO. Il Téa, prâvèk — , barboter dans l'eau (canard, sarcelle). 

HUOCH. Siffler, se dit aussi des serpents. 

HUOI. Jeu des 36 bêtes (baquan). Il Tou châk — , aller jouer au baquan. 

HUOL. Douleur piquante. Il Chhtl — , douleur lancinante dans les membres, 
dans les os. 

HUONG. S'emparer d'un dépôt confié. Il Reb'âs dêl kî phnkb véa héan — , 
il a osé s'approprier les objets qui lui étaient confiés. 

HUOS. Passer, dépasser, outrepasser. Il Dàr — to» (même sens). Ij — pil- 
éa, il n'est plus temps. Il — khn^t, outre mesure. Il — chb'âp, enfreindre les 
règles, les usages, il Mok — piléa, venu trop tard. Il Thvœû — , qui en fait 
trop. 

HUOT. 1° Couler, suinter à travers une fente, une crevasse. 

2° Il — hêng, desséché, à sec. il — iîik (même 4ris). 

HUPÔN. Degré du mandarinat. 

HOT. Souffler. Il — pi'y, souffler sur l'amadou pour le faire prendre feu. 



lADAM. Aloës. 



tlTifl IAK. wTôk — (désastre, dommage, perte. WT'ôh — kômpréa, indigent, or- 

phelin, qui manque de tout. 

tlTlû lANG(ou) ya»!". Espèce, sorte, genre. Il Chrbn — chrbn wiift, varié, de 

toutes sortes, de toutes façons. (I Méan — , il y a différentes manières- Il 
Doi — , selon l'espèce, le genre. 11 — na, de quelle façon, comment? 

tLTlfVny lANÔU. Arsenic. 



ICH— lEA. loi 



titOt ICHÊ. Il — ichô, ainsi, de cette façQn-ci, jie cette façon-là. 



n 



Jj/]j lÉ. Maladie. Il — siphnék, maladie d*yeux. 

tift lÉA. 1° Fendre, séparer; brandir, lever. Il — day, lever une main ( pour 

frapper ). Il Trdchiék — , oreilles pendantes. Il — {éng tâng, pendant et 
oscillant. Il Veâr —, lianes pendantes qui font des courbes. 

2° Il Tômlâung — , espèce de patate, de tubercule. 

3° Il Sék — , espèce de perroquet à longue queue. 

4° Il luY — , longtemps. Il lut — vichéavang dâl bârlâk, souhaiter le 
bonheur, père qui donne sa bénédiction à ses enfants. 

5° Il — i- . Il Thvœû kar — i, travail de longue durée ; être lent à faire 
un travail. 

tirvî lÉAY. Appellatif des vieilles femmes, vous, madame. Il Mok pi na — , d*où- 

venez vous, ma vieille ? 

I 

ti^P lEÂK. 1° Géant, ogre. Il — iông, monstre féroce. Il Chénh — , marionnette de 

théâtre, masque. Il Kâun — , d origine inconnue. Il ThÔm pôn — , monstre 
informe. Il Khtâng p'ôn (ou) dâuch — , fort comme un géant. 

2® Il Anar — , scie, passe-partout. 

Uny lÉAM. 1° Sac, besace, bissac. Il TJiâng — (même sens). Il Spéay — , porter 

la besace. . Il — iadôk^ jabot de marabout* 

2° Veilles, heures de la nuit. Il CKâm — , veiller, monter la garde. 

Il Ken'Ông mô t6p pràm — , il y a cinq veilles dans une nuit. Il — kâun 

kenténg dék, vers les 7 heures du soir. Il — cJiâs dék, vers les 9 heures du 

soir. Il Khôs — , mal à propos, à contre-temps. Il Chtip — , consulter le 

sort ( jour faste ou néfaste ). 

3° Il — ângkeSl, corps, âge de la charrue. 
UTïfi lÉAN. 1° Pendant, feston. 

2° Filet, palanquin (R.). 

liTïà lÉANG. 1° W—preâ bat, aller, marcher (D. R.). Il léa — (même sens). 

Il Sdâch — iéan, le roi va en palanquin. 

2° Il Dbr — iéu, démarche lente ; faire la précieuse. 

liTiU lÉAP. Il SfMu — lâng, ivraie, il PondÔl — lâng, plante dont les fleurs sont 

employées comme pectorales. 



I02 lEA— ION. 



tlTlr lEAS. Ecarter. Il AnghÛy — chœûng, s'asseoir les jambes écartées. 

fHJfi lÉN. 1° Honteux, timide, avoir honte. Il — khntâs (même sens). Il — prién, 

honteux de quelqu'un, n'oser parler par crainte ou par modestie, il Méan 
sâch kedey — prién, modestie, timidité. 

2° Il sut — , ver solitaire (ténia). 

H^; INTRI. V. EntrL Aigle. 

tUUfU IOBÂL. V. lub^l. Intelligence. 

tUn lÔK.. Prendre. Il — fHok, apporter. Il — %u, emporter. Il — mok vinh, rap- 

porter. Il — pi, tirer de, prendre de. Il — tûs, punir. Il — chéa khnhom, 
faire un esclave, prendre en esclavage. Il — chéa kebuon, prendre pour 
exemple, tenir pour, imiter. Il — ftJwnii^ Aï, prendre exemple sur quelqu'un. 

Il — chef kî, flatter, gagner les bonnes grâces de quelqu'un. Il — kômlâng, 
reprendre des forces. Il — péak, écouter, agir d'après les paroles de quel- 
qu'un. Il — chénh chôl, déplacer, éloigner, enlever. Il Totuol — , accepter. 

Il — pràp'Ôn kî, prendre la femme de son" prochain. 

UJTi] lOKI. Il Neàk — , celui dont la fonction est de faire brûler les cadavres. Il 

' A char — , celui qui ouvre la marche funèbre et récite des prières. 

tufU lÔL. I** Comprendre, voir, savoir. Il K^t — , comprendre, saisir, y voir clair 

(au figuré ). Il — che)ik leàk, comprendre, saisir, savoir parfaitement. Il — 
chéa, il paraît, penser que. Il — mûn, prévoir. Il — prâhêl, se figurer, se 
faire une idée de. Il — sâp, rêver, songe ( de nuit ). Il — sông, rêve ( de 
jour ). Il — sâp V6n — , apparition, vision dahs le sommeil. Il — bômphltl 
l'on — , éclairer, illuminer, faire comprendre. • 

2° Avoir de la préférence, des égards pour quelqu'un, prendre le parti 
de, favoriser. Il Lûk — khang neâk méan. Monsieur a de la préférence pour 
les riches, favorise les riches. 

• 

tUy lOM. Consentir ( Siam. ). Il — prôtn (même sens ), accepter. 



e 



tXJy lÔM ( ou ) /ttw. Pleurer. Il — tuonh, pleurer, se* lamenter, gémir. Il — iék 

' (même sens). Il — roiâk, pleurer en souvenir de. Il S^t — , chants, cris ( ani- 

maux ). Il Angkêp — , la grenouille coasse. 

UJfi ION 1° Jouets d'enfants. Il Rûp — , marionnettes. 

2° Assoupi par le sommeil. 

tUà lONG 1° Il Roling — , reluisant, net, propre. 

2^ Il Trey — , baleine. 




lOP— lUR. 



103 



ujfiru 



tufu 



tUU lOP (ou) PUp. Nuit. Il — prâlïip, à la nuit tombante. Il — chrdu, nuit profonde, 

' vers minuit. || — hbi, il fait nuit. Il — ngongiàt, nuit obscure. || — ngongât 

chh^ng, ( même sens ) ténèbres de la nuit. Il — ménh, la nuit dernière. Il 
Dot — , tëang — , kômpûng — , de nuit, pendant la nuit II Tïang — Uang 
thngay, jour et nuit, pendant la nuit et le jour. 

lOPOL \\ Pre^ ka — , vertu, puissance divine, il Tr^ông preâ ka — sâtnran^ 
repos divin. 

\^ 
lÔS. Honneur, gloire, louange, dignité, il SM — ( même sens). Il Krûbng 
— , insignes de la dignité. Il BUng — , déshonorer. 

lUON. Annamite. Il — pruon (même sens). Il Sr6k — , royaume d'Annam. 
Il Srâmôch — , fourmi rouge. 

IUBAL. Imagination, idée. Il — âubay, ruse, artifice. Il — khôs, illusion. 

lUCH. Lieue, mesure itinéraire ( 16 kilom. environ ). Il Kenông fn6 — mêan 
buon roi sïn, dans une lieue (iûch) il y a 400 sén {sïn, mesure de 40 met.). 

IUL. Agiter, bercer, remuer. Il — ^îJwg-j^se balancer, balançoire, trapèze. Il 
Il — kâun, bercer un enfant. Il — ângrà^g» agiter un hamac. Il — kôndïng^ 
agiter, sonner la cloche. Il Khi^l — , le vent agite fortement. Il Norka — , 
pendule, horloge à poids. 

o 

tUyntï^fU IOM. Il — ^Aw6«/, les démons qui punissent les crimes. Il — réach, ministre 
' ^ de la justice ; gardien des enfers. 



VI 



tUUfU 

tund 



tunnj 



iUJ] 



& 



tonà 



iojh 



VI 

tun 
tu 



lÙN. 1° — fW, continuel, de longue durée. Il — iur chrbn cTihn^m, pen- 
dant très longtemps. Il — rtley riéng réap darâp tou mïik, éternellement. 

2° Il Dbm — sbm, mandragore (plante). 

lÛNG. Puiser, tirer de Teau. Il — tâk, puiser de l'eau dans un puits, un 
fleuve, au moyen d'un système à bascule. Il Châng — attacher et suspendre, 
élever au dessus de terre. 

« 

lÙNG. 1° Nous. Il — khnhôm, nous, vos serviteurs. Il Phân — , nôtre, à 
nous. Il — êng, nous-mêmes. Il Khang — , de notre côté, à nous. Il Kenéa 
— , nous autres. 

2° Il Néâk — , bonze. 
lUOR. Tenir, porter à la main ( le long des hanches ). 
lÙP. V rôp. Nuit. 
IUR. Longtemps, tarder, longueur de temps. Il — chéa néa ( même sens ). 



I04 lus— KA. 

li — ângvêng, (pendant la durée de, l'espace de. Il — iéa, lentement, long- 
temps. Il — p6nman, combien de temps ? Il — dâl metî, si longtemps que 
cela. Il — chhnâm hdi, depuis de longues années. Il Nou — , rester, séjourner 
longtemps. Il Âmpi — , du vieux temps. Il M^n s)iu — p'ômnan té, il n'y a pas 
très longtemps. 

dit lOs. Il — chhkê^ cris pour exciter les chiens. 

{tUJR lÙT. i^ Lent, lentement. Il Norka nû Mng — V6n tëch, cette montre là re- 

tarde un peu. Il Krâbey dbr — nïs, le buffle va très lentement. 

2^ Il Khsî — , caoutchouc, lien élastique. Il Au — , tricot, habit 
élastique. 

tUR Il^T. I** Il Kêu—y lunette d'approche. 

2°Tendre, s'étendre. Il — thnû, tendre un arc. 

ttlTlin lUTHÉA. Il PU sûkâl — , tous les soldats, depuis les fusilliers jusqu'aux 

^ généraux, li Réam — , officier d'artillerie. 

tSJfi&ï IlÎTTHKA. Ancre. H B^ —, jeter l'ancre. Il Téanh (ou) srâu —, lever l'ancre. 




*^ KA. V. Kar. Préserver, etc.. 

n KÂ. 1° Particule, employée très fréquemment: et, aussi, pour; souvent elle 

ne s'emploie que pour l'euphonie. Il SlHp — sl^J> Hnh tnân p/Ôm, plutôt 
mourir que de consentir. 
* 

2° Commencer un ouvrage. Il — thbanh, commencer à faire une toile, un 
tissu. Il — k)5nchœû, tresser une corbeille, un panier. 

3° Cou. il Srâng — ( même sens ). Il — day, poi|;net. Il Dbtn âmpdng — , 
amygdales. Il Lbng — , être en rut ( bœuf, buffle). 

m 

4° Il Néak — redch, dragon fabuleux. 

5° Il sut — dâp, espèce de martin pêcheur. 

tfilr KÂ. V. Ko. Frapper. 



KAA-KAI. 105 



nn - KÀÂK. Toux, rhume. Il ChÔmngtl — ( même sens ), tousser. Il — kl6ndâs, 

" éternuer. Il — ring, phtisie. 

ny KÂÂM. Cruche. 11 — dâng ttlk'i même sens ). Il — bït sra, alambic. 

H 

fCiffï KAAT. 1° Il sut — , espèce de cormoran. 

H 

2° Il Sàch — kaaiy rire aux éclats. Il Phliéng — kaaty grande pluie. 
tTlR KAÂT. Il S^t — , toute petite grenouille. 

I 

n no KABACH. KABAL. etc. Voir les mots Kebach, Kebal, etc. 

finO KACH. Méchant, mauvais, cruel, nuisible, dépravé, néfaste. Il Menas — , 

( même sens ), corrompu, corrupteur, n — pdàch, scélérat, qui a tous les 
vices. 11^ CA^^ — , méchanceté, perversion. Il — n^ng prâp^n M, adultère. 
Il — niing krâmômy violer une fille. 

I 
filO KÂCH. Rompre, casser, diviser. Il — nom, — chhœû, rompre du pain, un 

morceau de bois. Il — chœûngkâut, manœuvrer le gouvernail. Il — ira, 
rompre, briser un cachet. Il — péak, réfuter. Il — kebâch, faire une brisure. 
Il K(6mphlœûng — cAra^, fusil à bascule (genre Lefaucheux). Il — phkbm, 
monter les grains d'un chapelet. 

nftîlT KÀDOI (ou) Kâ dot. Soit, ou bien, après un membre de phrase ; maison 

^ emploie de préférence kedïy. 



\V\V\ KAÊK. Il TSA — , sperme ( terme grossier ). 



H 



î^nn 



H 



H 



KAÊK. Corbeau. H — ^i^A, corbeau d'eau. Il Chœûng — , marque quelconque, 
signe, V. g. X. Il Phnhà — fgui. Il Trey — , nom d'un poisson noir. Il Chï 
kû^âuch — , peintre habile comme un corbeau : se dit de ceux qui sont 
dépourvus d'habileté, il Pojig meân kôm phnhà nùng — , ne confiez pas 
les œufs de poule au corbeau (dicton). 

^ KAÊL. Crasse, saleté du corps. Il — khluon (même sens). 



iTSà KAÊNG. Il — kaang, faire l'important, le crâne. 

XTSH KAÊP. Scolopendre, cent-pieds. 



H 



ntnn KÂHÂK (ou) Krâh^k. Mentir, tromper, fourberie, supercherie. Il Mentis — 

menteur, trompeur, fourbe. Il Piîkê — , qui ne sait que mentir. Il Chéa 
— , faussement mensonge. Il — té, ce n'est pas vrai. 

f^J KAI. 1° Il Rûp —, le corps. 

2° Gratter. 

^4 



io6 KAY-KAK. 



fnî KAY. Détente d'une arme. || — kômphhœûng, détente d'un fusil- 

ft 
(Tlp KAYA. li Pre(i — Preâ Ang, Corps de Notre Seigneur. Il Preâ puti — , statue. 

iTlf tirl KAYÂU. Spire. Il — sï, crins de cheval tournés en spirale; il y en a de fastes 

et de néfastes selon les Cambodgiens. 

I I 
fnpflfU KAYOPOL. Il Preâ —, puissance, vertu divine. 

Rin KAK. 1° Résidu, écume, dépôt, lie. Il — Umpdu, résidu de la canne à sucre. 

Il — pr)ik, oxyde d'argent, il Et — , propreté, pur. 

2^ Il — chhéam, faire une saignée. 

fnn kXK. i** Il PrU w» —, dix cens. Il D^p —, une piastre. 

2° W Au — , habit sans manches, gilet. 

T^^ KÂK. 1° Se durcir, se coaguler. Il Ttlk — , glace. Il Bai — riz froid. Il Oi — » 

faire congeler. Il Chhéam — , sang coagulé. Il — bl6ndàr, être engourdi 
par le froid. Il Ketû bâmâul — , tumeur, abcès. 

2° En grande quantité. Il SHt nï chrbn fias — sa, quantité innombrable 
d*oiseaux. 

3° Empêcher. Il — khan kôm oi ton, empêcher d'aller. 

nn KOK.«i° Jonc avec lequel on fait des nattes. Il Kôntîl — , nattes faites avec 

^ ce jonc. 

2° Il — kebal, nettoyer la tête. Il Phliéng — véa hài, la pluie Ta nettoyé. 



<^<^ 



nn KÂKÂ. Il Tûk — , vase, eau troublée. . 

niTlJ KÂKAI. Gratter. Il Mè&n — dey, la poule gratte la terre. Il — khsiér, curer 

une pipe ( V. chhkiél ). Il Mï lûn kâun — énigme ), se dit d'une barque: 
la mère ( la barque ) est rapide, les enfants ( les rames ) grattent. 

et 

ntn KÂKÉ. Ronger (chien, rat). Il — ch'ûm vinh, ronger tout autour. 

nmt KAKÊ. Gratter fortement. 

ïïfTld KÂKÉACH. Il — rônéat ït khlach, sans peur, hardiment. Il Dor chbàs —, 

marcher en vue de tout le monde. Il Phlâu dbr — , chemin public. 

* 

tTinj KAKËY. Il Néang — , fleur blanche qui répand une odeur très agréable. 

Hmij KÀKÊNG. Il — kâkane^y parler d'une manière emphatique. 



KAK— KAL. 107 



nSO KÂKHÂUCH (ou) Khïl khâuch. Mauvais, corrompu. 

mCU KAKHÊL. V. Khdl. 

nUJ KÂKHÔ. Il Kâkhî — , fanfaron, hardi, qui n'a peur de rien. Il Thvœû chéa 

— r, faire le fanfaron, faiseur d'embarras. Il Dbr — , allure arragante. 

nfij KAKI. Il Dbm — , bois de très bonne qualité {Sao an.). 

nttDt KÂKÔ. Il Dbm — , bois noir excessivement dur. 

ntfit KÂKÔS. Il Gratter légèrement. 

n^nfi KÂKRÉAT. Raboteux, rugueux. Il — kâkrâut (même sens). Il Sbêk — , peau 

rugueuse. 

V\l]^Q KÂKRING. Bruit des vagues qui frappent la berge. 

njTl] KÂKRIS. Il Thvœû — kâkr)4S, faire du tapage, tempêter. 

V\\T\fi KÂKRIT. Il — kâkréat raboteux, rugueux. Il Srêng — kâkredt, dartres. 

n[ri3 KÂKRIÙ. Rhumatisme, goutte. Il Men^ — chœting, goutteux. 

n([nri KÂKRÔK. Remuer, trembler. Il Dey — , tremblement de terre. 

n[r(n KAKRIÎK. » , Bruits confus (eau). 

n[fin KAKÛK. Sale. Il Êng Mm ktin' — dâuch ihmat, tu pues comme un 

vautour. 

X\f\^ ^ KÂKO. Il — MkXik, bruits confus (en général). 

<^ 

nfifi KÂKÛT. II Dos, fesses. 

nsn KÂKHVÊ. Il — kâkvak^ sal, malpropre. 

fnnj KAL. Lorsque, pendant, alors; époque, temps. Il — na^ quand. Il — nô, alors, 

à ce moment là. Il — dbm Ibi, — m)in, autrefois, jadis, il Chuon — , quel- 
quefois. Il Aydâ — n^, vers ce temps-là. Il Méan — yta m)i dâng, il arrive 
quelquefois. Il Dâuch — sap muoy dâng, comme à l'ordinaire. Il — keméng, 
dès l'enfance. Il — kômlâ^ étant garçon. Il Krau — , mal à propos, à contre- 
temps. 

tnnj KAL. I® Âge d'un monde. Il AfiJ — ( même sens ). Il Assângkay sêng — , un 

nombre incalculable d'années. 



io8 



KAL-KAM 



•fifu 



tyigp 



et 



2° D Kài — , rompre pour toujours avec quelcKi'un; se dit surtout des 
parents qui renvoient leurs enfants. Il — chœûng sHk, couper l'extrémité des 
cheveux. 

3° Il — nhi, être en rut ( animaux ). Il — kenéa, s'accoupler ( animaux). 

y 

KAL. 1° Caler, soutenir, appuyer. Il Rok chhoeu — phteâ, chercher un morceau 
de bois pour étayer une maison. 

2° Fraude, ruse, artifice, embûche. Il Kéch — âubay ( même sens ). 

KALA. 1° Figure, forme. îl Prê — , changer de fornae, se transfigurer. 
2° Carré. Il — sâmp^t, étoffe quadrillée. 

KÂLÂ. 1° Rond, évasé. 

2° Cruche. Il — dâng iik, cruche pour porter de Teau. 



nÇpOfU KALACHÂL. inquiétude d'esprit, agitation de l'âme ; misère. 



n^trlru 



fiiymn 

ru ^ 



KÂLAHÂL. Tribulation, afflic^on. 



fD^n KALÂK. Étui, gaîne (♦en bambou ). 



KALÂMPEXk. Il Dbm —, bois d'aigle. 



fnçpCp KALAPA. i^ Il SrU —, Batavia. 



2° Il Téa — , grosse espèce de canard. 



ftlfUtï^fUn KALBANA. De façon sûre. Il Nyéay — oi mén tén, parler de façon sûre et 

en pleine connaissance de cause. 



fny 



KÂM. 1° Trait, échelon, rayon. Il — ret^é, rayon de roue. II — cl^nddr, échelon. 
Il — rUnteà, traits de la foudre. Il — prâma, piquants du porc-épic. 

2° Peine, calamité, misère. Il — Vômbak ( même sens ). Il Rông — . 
supporter des peines, des tourments. Il — lïâl, tomber dans le malheur. Il 
Trâu — pifr ândâraiy être exposé aux tourments de l'enfer. Il — viianïa 
peines,, tourments. 

3° Il sut trâchiék — , hirondelle. 

4° Il Ttlk — , sperme humain. 



tnynî KÂMPI. h PreU — , livre sacré, missel. Evangile. 



KANî 109 

fn& KÂN. 1° Tenir, observer, estimer, favoriser. Il — nou day, tenir à la main. Il 

— chœûngkâut ^iQïiïx le gouvernail. Il — sSs, observer la religion. Il — s^/, gar- 
der,- observer la vertu, vertueux. Il — sra^ adonné, habitué au vin. Il — iûk, 
porter le deuil, être en deuil. Il — robîén, pratiquer un art. Il — fômninh, 
prendre des marchandises ( à crédit ). Il — khluon, faire le fier, le précieux, 
s'observer. Il — ngay, observer par superstition le quantième du jour, les 
heures. Il — kuot, garder rancune. Il — day, — chœung, soutenir, prendre le 
parti de. il -^ kenéa, s'aider, se soutenir. Il — te k^nsay, pilote ( taycong ). 

2° Nécessaire. Il Mun tong — ton, ce n'est pas nécessaire d'aller. 

3° il — tê, habituellement, continuellement, de plus en plus, ( s'em- 
ploie pour indiquer la fréquence d'un acte ). Il — tê tha, répéter. H — tè làâ 
long, de plus en plus beau. 11 — td iMm long, de plus en plus grand. 

nû KÂN. Il — bâfif foule, association, complice, qui est du même parti. Il Châul — 

ban kî, prendre le parti de quelqu'un. j| — kdmdâ, société, association, il — 
lUk balat, ce sont des gens du Balat. 

nS>|2 KÂNCHÂ'NH. Il — chékt petite grenouille verte à longues pattes qui fait des 

^ sauts gigantesques. Il — chék bi lût tûm tasâr, etc, ô grenouille verte, saute 

sur la colonne... ( chanson ). 

ntôà KÂNDÉNG. II Dey —, dépôfde l'eau, limon. 

tgà . KÂNÊNG ( ou ) Khnêng. Il Châng îng —, attacher en forme d'X. 

îTlà KANG. 1° Étendre, déployer. Il — day^ étendre les bras/ Il — slap^ déployer 

les ailes. 

2° Il Chaêt —, rassasié, à satiété.' 

3® Il — krâpœû, hameçon pour prendre le crocodile. 

4° Il — katéUy se vanter. Il Huot ang — katéa^ faire le fanfaron. 

iTjâ KÂNG. Il Srâlang — , ahuri, sur le point de s'évanouir. Il Chhtl srâlang — 

( même sens ), presque évanoui. 

. nà KÂNG. 1° Entasser, réunir sur un bras; troupe, cortège. Il — sâmnêr, classe 

^ d'enfants. Il Mî — , chef, commandant. |] — te^p, corps d'armée. Il Ling — 
kenéa, jouer te tout. 

2° Se dit d'un bruit confus. Il LU — rompông ken'ông préy^ entendre 
un bruit confus dans la forêt. 

3° Bracelet, collier, anneau, roue. Il — day, bracelet. Il — kây collier. 
Il — chrâvâky maillon de chaîne. 

nà KANG. Il — ^oiiy roue de voiture. |] — Kôntuy, la queue en trompette. Il Ang- 

hui dim — , s'asseoir en rond. 



i 10 KAN. 

n KÂNGÂ { ou ) Kà-ngâ. Il Sât —, ibis blanc. 

fn& KÀ-NGAN. Il sut — , oie. Il — prey, oie sauvage. I 

nâ KÂ-NGANG. Il — kângéttg, qui a les bras tortus. N Chœûng day — , bras et ' 

*' jambes contrefaits. 

fn s KÂ-NGÉ. Il — kâtigè, tout de travers, détour, sinuosité; vilain, difforme. 

rjO KÂNGÉCH. De travers, même sens que Kâ-ng'É. 

Tlùn KÂ-NGHA. Girouette, poulie, cabestan. 

flàltnJ KÂNGHË ( ou ) KA^. Saison, temps. I) —^^^îÎMg', saison sèche. || — prâsa, 

saison pluvieuse. Il — chSmrôt, temps de la moisson; on dit de préférence : 
RUmhé khê prUng, temps de la sécheresse. Il — chhkî, canicule. Il Krau — , à 
contre-temps, mal à propos. 

nàltnfi KÂNGHÊN. i\ Sât —, petit écureuil appelé rat palmiste. 

nntnfi KÂNGHËT. pavot. U — IhSm, grande espèce, on se sert de ses feuilles pour 

guérir les dartres. Il — khmCch, autre espèce. 

TlàtJlcI KÂNGHING. I Néang —, la terre, déesse de la terre ( poésie ). Il Ncang — 

' " preâ thôrni ( même sens ). 

nàmm KÂNGKXnH. Frisé, pli, repli. 

nàtin KÂNGKÔK ( pour } KingkU. Crapaud. 

îl a KÂ-NGÔ. Il Morenh — , cancer qui ronge le sein. 

[Riri KÂ-NGÔK. ï" S^t —, paon. (| Mt — ntéas sâmt&p phdiy, femelle de paon 

doré qui tues (trahis) ton mari! grande insulte pour une femme, par allu- 
sion à une histoire d'un paon doré. 

2° Il Dbm — , flamboyant ( arbre ). 

3° Il Chœûng — ( ou ) phlâu — , pladte comestible. 

n KÂNGUO. Parler du nez, nasiller.» Niéay — (même sens). 



^^^ kXnGVXK (KAïiift}. Il Phnéh —, cécité. 



KÂNGVA. Croc, crampon avec manche. || — khva krâpœû, croc pour saisir 
le crocodile. Il — dêk, crampon en fer. 






KAN-KAR. 



III 



ntà 



mm 



fiôtUt 

f I 



'n^à 



rw 



fnu 



fntj 



nu 



II 

fncpô 

ri 



KaNGVÉ. Croc du cornac. Il — tdmrey (même sens). 

KÂNGVËN (Khvïn). Perclus. 

KANGVOL. Souci, chagrin, embarras. I) — Kâlahâl (ou) kûlachal, tribula- 
tion, affliction. 

KaNH. Compter, calculer. Il — keni ( même sens ). 

KANHAM. Prendre avec les serres ( oiseau de proie ). 

KaNHCHHAK. Il — kânhchhêng, tirer violemment, mouvement rapide. 

KÂNHCHRIÉU. Il Hu —, cris perçants. 

KÂNLÔ. Lien, corde qui passe dans les nasaux des animaux. 

9 

KANIÛ. Il — sScA, couper en tranches. Il — Ms^, tordre des fils pour les 
consolider. 

KÂNLÂNG. Il S^t — , bupreste, insecte. 

KAP. 1° Versifier, discourir. Il — khlong ( même sens ). Il Péak — , poésie, 
vers. Il Neïik — , poète, historien. Il — Umniém kôtnnap, versifier. 

2° Il — tûk, pièce de bois en forme de crampon qui relie solidement 
les planches d'une barque. 

KAP. Couper, trancher, tuer. Il — ddm chhœû, couper un arbre (ou) des 
arbres. Il — kâ, décapiter. Il — chéa pir, trancher en deux. Il — sHt thvai 
bâ,chéa Preâ, immoler des animaux, sacrifice d'animaux à la divinité. Il — 
ffiïit, blesser avec un instrument tranchant. Il — tntln mïii, frapper avec un 
instrument tranchant sans faire aucune blessure, il — menus ngeâp tou, 
blesser quelqu'un à mort. Il — chrûk, saigner un porc. 

KAP. Enterrer, enfouir, cacher en terre. Il — khmôch, enterrer un mort. Il 
Kar — , enterrement, action d'enterrer. Il — phlœûng, couvrir le feu. Il — 
ken(6ng dey, mettre sous terre, enfouir, cacher. 

KAPÂL. Navire, vsfisseau, grande jonque de mer. Il — phlœûng, navire à 
vapeur. Il — kedông, navire à voile. Il — chômbUng, navire de guerre. 

KAPÂN. Il mp —, coffre malle. 

KAPAU. Il — au, poche. Il — thnâm, petit sac que les chinois portent à la 
ceinture. 



fn; 



KAR. 1° Travail, ouvrage, affaire, négoce. Il — thvœû, travail. Il Thvœû 



112 



KAR-KAT 



fnju; 



m 

nirà 



' — , travailler. Il Kût — , examiner une affaire. Il Khàuch — , gâter 
un ouvrage, une affaire. Il — reUksUy — samphi, charge, avoir soin, 
prendre soin de. Il — dot ngéar, devoir, obligation. Il Thvœû — ngéar, 
exercer, remplir des fonctions. Il Trâu — , nécessaire, dont on a besoin, 
il Chéa dàm — , patron, qui est à la tête d'une entreprise II h — , "et 
prâiôch, en vain, inutile. Il Cheap — , être occupé à un ouvrage quelcon- 
que, il — no thvœû sruol té, travail qu'on peut faire aisément, sans la moin- 
dre difficulté. Il — niley, travail, ouvrage fatigant, pénible. Il — pi bâuran, 
ouvrage des temps anciens. H — kap khmôch, funérailles. 

2° Il — si,, banquet, festin, noce. Il Riép — , préparer le festin des 
noces. Il Si — , assister à un banquet nuptial. Il — apéa pipéa, mariage, 
noce. 

3** Il — pviik, intérêt, usure. Il Si — pr^k, prêter à usure, à intérêt. Il 
lôk — pr^k, prélever des intérêts. WTou Mng — prUk kî, emprunter à 
intérêt à quelqu'un. Il Oi châng — pr^k kî, prêter à intérêt à quelqu'un. Il 
— priwi kân, compensation prise par le maître sur son domestique ou son 
esclave quî s'absente, pour récupérer la valeur du travail que celui-ci aurait 
fait, étant présent. 

4° Défendre, protéger. Il — péa, prendre sous sa protection, défendre. . 
• H — khluon dng, se défendre. Il Dâ — kî, tutélaire. 

KARBAUR. Camphré ; dans certains endroits on l'appelle phîîm sên tîs. 
Il Sra — , eau-de-vie camphrée. Il Léap sra — , frictionner avec de 
Teau-de-vie camphrée. 

KARDÊK. Il Khê —, huitième mois ( Octobre-Novembre ). Il Khial —, vent 
du N-E. Il Kânghê khê — , hiver. 

KÂRKEY. Petite espèce de cardamome sauvage. 
KÂRKO.. Cardamome de qualité inférieure. V. Krâvânh* 
KARÔNG. Sac 



inra 



frinn; 



fDfi 



KAS. Sapèque. Il — prâk, monnaie ( en général ). Il — ni6 trânôt, une ligature. 

KASA. V. Krâsa, Krâsal, etc. 

KÂT. 1° Couper, trancher, fixer. Il — sak, couper les cheveux. Il — au, tailler 
un habit. Il — phlâu, couper droit ( chemin ). Il Phlâu — , chemin de 
traverse. Il — chéa pir, trancher en deux. Il — thlay, fixer, faire un prix. Il — 
sâch kedey, juger, porter une sentence. Il — oi heley, diminuer, abréger. 
Il — anho dâ vythy (P.), se décider, prendre une résolution. Il — chrâuty 
résumer, abréger. 
* 

2° Il Kâun —, créol, métis (terme de mépris). Il Siit — , animaux 
métis. 



KAT-KAU. 1 1 3 



3° Tenir de. Il Kâun — iou apûk rd tou medai, les infants tiennent du 
père ou de la mère. 



I 



T^SS KÂT. Arrêter, retenir, empêcher. 

o 

T^?iy KATÂM. Il Nom —, gâteau. 

^ImX KÂTÂU. Il — kâtey, bourse, ppche. 

f^d^ KATHA. Amulette, caractères magiques qu'on porte sur soi. Il — aklim 

(même sens). Il — par^ng, scapulaire. 

fn(î3]à KATHÙdNG. Une espèce de chanvre. 

âtJ KATÔM (pour) Ketôm (ou) Khtôm. Maisonnette, hutte. 

fTï^ KAU. 1° Colle forte. Il Bët —, coller. 

2° Pendants d'oreilles. Il — phka cKân. Il — phka mertîs. Il — iômpôk, 
Il — kôntuot, différents genres. 

3° Ramasser. Il — nûng cher, couper, ramasser avec la faucille. 

4° il — âuy jeu de baquan. 

n KÂU (ou) Kâur, i° Amasser, rassembler, mettre en tas. Il — lœû kenéa, en- 

^ tasser. Il Chhœû — , tas de bois. Il Kî — , en grand nombre, en foule. Il 

— chambdngy meule de foin, de paille, 

2^^ il — tùk, troubler Teau. Il — />o, borborygmes, gargouillement dû 
ventre. |] — ketû, suppurer. Il — trung, oppressé, désolé. Il Kâun nî, thngay 
kroi — trung, ce fils un jour fera votre désolation. 

(tnjE^Î KAUEY. Chaise, fauteuil. Il — snéng, chaise à porteurs. Il — day, fauteuil. 

^ Il — iïdy chaise oscillante. 

fnS^tUn KAUIÔK. Onguent. 

f 

Vi& KÂUN. 1° Fils, enfant, progéniture, petit. Il — pr)6s, garçon. Il — srey, fille. 

^ Il — chau, descendants. Il — bângkot, fils propre. Il — thàr, fils adoptif, 

, filleul. Il — chânchem, fils adoptif. Il — prey, fils naturel. Il — sahai, bâtard. 

Il — chbâng, fils aîné. Il — pou, le dernier né. Il — sàs, disciple, élève. Il — 

SOS thôm Preâ Ang^ les apôtres de Notre Seigneur. Il — khmuoy, serviteur, 

qui est sous la tutelle de quelqu'un. Il — te muy (ou) — p^ôntûk, fils unique. 

Il — sHt, petit d'un animal. Il — s'a, poulain. Il — chhk'i, petit chien. Il — 

chhϞ, petit arbre. 

2° Il — sângkat, espèce de lien en forme de chapelet que certaines 



114 KAU— KEA. 



personnes portent autour des reins pour se préserver des malheurs; 
amulette. 

nu KÂUP. Il — tômrey, cage ou bât qu'on met sur le dos de l'éléphant. 

V 

n KÂUR. V. Kâu. Rassembler en tas. 

n;fUTl KÂURNA. 1° Pitié, miséricorde (P.) Il — pisês ( même sens ). Il O Preâ trông 

^ preâ mita — , ô Dieu, dont la miséricorde... 

2° Khnhôm — (ou) chh&n — , moi, en s'adressant à un bonze, ou 
encore équivaut à oui, en répondant au bonze ; remplace le mot bat entre 
laïques. 

IrtinjU KAUSOP. Quatre-vingt-dix. Il — dâng, 90 fois. Il Dâ mêan — chhhâm, 

nonagénaire. 

nfi KÂUT. Il — trô, jouer du violon. 

m KÉ. V. Kér. Réputation. 

fnJ KÊ. i*' Se tirer d'embarras, prendre sa revanche; corriger, rectifier. Il Kit — 

khluoHy songer à se tirer d'un mauvais pas, d'une mauvaise affaire. 

2® il Sau — , vieille fille non mariée. 

3° Il — sHt, gésier. 

iTIt KE. Il Prei âng — , reins ( D. R. ) il Khsè preâ âng — , cordon, ceinture. 

tVl KÉA. 1° Il Suor —, le ciel ( P. ). 

2° Il Pông — , crevettes salées et séchées. 

r 

*^P KEÂK. 1° Obstacle. 

2^ Perclus. Il — chœûng — day ( même sens ). 

ï^fW KEAL. Assister, servir le roi. Il — pau, servir le roi, faire la cour^au roi. il 

P15ntéay — , citadelle, palais du roi. Il Tou — preâ Kaya Preâ Âng, aller 
visiter le T. S. Sacrement. 

f^y KÉAM. Il — tûk, bord, bordage d'une barque. 

r 

f^y KEÂM. Soutenir, appuyer. Il lok tasâr — />A<tfS, soutenir une maison avec 

de fausses colonnes, il Chuoy — , aide, soutien. 



KEA-KEB. 



115 



ma 



o 



mu 



mn 



«s' 

mj 
mkj 



mfi 



mpi 



ma* 



nj.0 



KÉANG. Large, épais, solide, il Sma — , large d'épaules, il Fiiing — , solide, 
inébranlable. 

KEÂNG. Opiniâtre, qui s*obstine. il Kuk — , terrain à sec, desséché, il Kedân 
snîng — , grandes cornes de cerf. Il Pïik méat — , barbe hérissée. 

KÉAP. Presser, serrer, torturer, il Chhœû — , ceps, instrument de torture, il 
Chhœû — krUng, arbre de pressoir, presse. Il — neâk tûs^ torturer un coupable. 

KEAP. 1° Favoriser, avoir de la complaisance pour. 

2° il — beyy — kuor^ il convient, il est convenable, il faut que. 
3° Il — chuon, parfois, il arrive que. 

KEAR. Concevoir, être enceinte ( reine ). il Trông — ( même sens ). 

KEAS. Arracher, déterrer. Il — phnék, arracher, crever les yeux, il — pi dey, 
déterrer. Il — dâm vinh, arracher pour repiquer ensuite ( arbre, plante ). 

KÉAT. Il Châng — , monter les fils sur le métier à tisser. 

KEAT. Il, lui ( en parlant d'une personne honorable ). Il — méan preU sUs tha, 
il a dit que... 

RÉAU. i*' Écarté, écartement. Il Dbr — chœûng, marcher les jambes arquées. 
il Ne^ik dbr — , aller sur des échasses. 

2° Traîneau en forme de fourche. 

KEBA. il Sa — , blanc (comme la neige). Il Sa — kebai, blancheur éclatante. 

KEBÂCH. 1° Décor, moulure. Il — kebâur (même sens). Il Aksâr — , carac" 
tères, lettres enjolivées. 

2° Abaque, table à calcul des chinois. Il Kïich — , se servir de 
cette table pour compter; faire une entaille, briser un bout de bois pour se 
rappeler un nombre ( v. g. quand on mesure le riz ). 






"J' 



KEBÂK. Boite à bétel. 

KEBAL ( ou ) Kabal. Tête. Il — chrûk prey, hure de sanglier. Il — ttlk, avant 
d'un bateau. Il — bia, chef d'une maison de jeu. il — kôtnphliéng, tempes. Il 
Roléa — , crâne. Il Phljik mô — , une paire de défenses, il Snêng mô — , deux 
cornes de cerf, il Memls — muoy, un homme seul. \\ A nî — hâ$, forte tête. 

KEBAM. il Tômpïang — , rejeton, jeune pousse de bambou. 



ii6 



KEB-KEC. 






"J 



& 



njR 






KEBAN. Il Chan — , vaisselle, plat, assiette. 

KEBANG. Prendre avec les deux mains. Il — tûk pKéky boire en puisant de 
Teau avec les deux mains. 

KEBÂUN. Radeau. 

KEBÊ ( ou ) Keber, Bord, lisière. Il — préy, lisière de la forêt. Il — srâmôt, 
sinuosité du rivage de la mer. 

KEBËN. Extrémité du langouti relevée et passée à la ceinture. Il Phot con- 
tuy — 5 son langouti est trop court, au fig. qui n'a pas même de quoi se 
payer un langouti. 

KEBET. 1° Frotter, appuyer légèrement. Il Léap — ihnâm, prendre une mé- 
decine quelconque dans la main et s'en frotter légèrement. 

2° Il — sâmpM au, plisser un habit. 
KEBËTBHÂUNG. Il Dbm —, plante médicinale. Il Khiâl —, typhon. 

KEBIÉS. Signe, accent de l'écriture cambodgienne. 

KEBÔM. Il — kebuon, modèle, exemple. Il — kebuon chî dâun chî ta, monu- 
ments, souvenirs des ancêtres. 

• 

KEBÔNG. Il — ttlk, cendres de l'amarante, on s'en sert en guise de savon et 
même de sel. 



^J 



J5 KEBUON. Exemple, modèle, forme. Il — dâtnra khnat ( même sens ). Il — 

w chéa ( ou ) — lââ, bon exemple. Il — akrâky mauvais exemple. Il Oi — ( ou ) 

ihvœû — , donner l'exemple; une forme, un modèle. Il Thvœû tant — Aï, 
prendre modèle sur quelqu'un, suivre lexemple de quelqu'un. || Tafn dot — 
chàs iùm ban iùk oi, agir d'après l'exemple des ancêtres. Il Thvœû oi as — 
mH dâng mœûl, agir en toute rigueur pour voir quel en sera le résultat. 
Il As — ponnlô hài, ou ne. peut faire davantage, on a épuisé tous les 
moyens pour arriver ou but. 

ÎH [îu KEBÙONG. Tuiles, il — kral, carreau en terre cuite. 

nô 



ffiO 



KECH. V. Kîch, Rase, astuce. 

KËCH. Éviter, esquiver, se jeter de côté. Il — inân teân, ne pas s'esquiver à 
temps. Il — ki vêay mtln trou, éviter les coups de quelqu'un. Il S? no tHk chU 
nuln ban té, pûkZ — nUs, ce cheval est très rétif, on ne peut pas s'y fier. 



KED. 117 

fVi; KED A (ou) Kedar. 1° Planche. Il — nC6 p'Ônteâ, une planche. Il Ta —, mettre. 

^ fixer une planche. Il Dâng — , faîtage des constructions indigènes. 

2^ Une tournée ( jeux ). 

3° Il Bârphûk — , manger ( terme relevé ). 

^J KEDÂ. Pénis, membre viril. Il Pong — , testicules. 

^T1 KEDAK. Faire claquer la langue. Il — chhkê, appeler le chien en faisant cla- 

quer la langue. 

ï^y KEDAM. Crabe, cancre, il — thôm srâtn)6t, grande écrevisse de mer. il Khlành 

— , graisse de crabe. 

^^ KEDÂN (ou) Kadàn. Il Sat —, cerf. Il Tou bUh —, aller chasser le cerf. 

^^ KEDÂNG. i*' Croûte. Il— bai, croûte de riz qui adhère au fond de la 

^ marmite. 

2° Harmonie imitative d'un bruit quelconque. WLû sor K6m — 
phlœûng bUnh kedùtn — , entendre le bruit d'une fusillade. 

fCWi KEDÂP. Presser dans la main. || Day — , le poing. Il M8 — day, une poignée 

^ Il Srâu }nô — day, une poignée de riz. - 

fil fi KEDAT. Il DHmlâung --', tubercule. Il — Ora, plante d'agrément. 



tîVlX KEDÂU (^ou ) Kadau. Chaleur, chaud, ardent. Il — krdhai, chaleur interne. 

Il — cMmhai, chaleur externe. Il Chét — , vif, irascible, qui s'emporte 
facilement. 



€i 



no KEDËCH. Pincer. Il — phka, cueillir une fleur en la coupant avec le bout 

^ des doigts. Il — tekiép prâchht, moucher une lampe, une mèche. 

nCU KEDEY. i*' Procès, affaire, raison, jugement. Il — kedàm, procès, litige. II. Kàt 

^ — , être en procès avoir un procès. Il Nom — , intenter un procès, avocat, 

qui dirige le procès. Il X^wma^ — , assignation. Il N^jSA dàm — (ou) ne^k 
chot, l'accusateur. Il NeM ckông — (ou) ne^k châmlài, l'accusé. Il Kâun — , 
kû — , chau — , les parties en litige. Il Chamreâ — , juger un procès. Il Tràu 
— , être condamné, être puni. Il Dâk — , mettre aux fers pendant que l'af- 
faire se juge. Il SUch — , raison, jugement, argument. Il Dïng s^ch — , avoir 
l'usage de raison. Il Kïit sich — , juger une affaire, prononcer la sentence. 
Il S)ich — sât^ raison, argument vrai, selon la vérité, le droit, la justice. || 
S)ich — sât pu trang ( même sens ). 

2° Soit, ou ( se met après un mot ou un membre de phrase ). Il 
Kp — , thngay — , soit le jour, soit la nuit. Il T^ch — , chràn — , peu ou 
beaucoup. 



ii8 KED— KEL. 



3° Bonzerie, maison du bonze, il — preU sang, kôt — (même sens). 
Il Kôt — lûk sângkréach, presbytère. 

n U KEDÉP. Enfibryon, fruit qui commence à se former. Il — kediép ( même sens .) 

nPî KEDÊT. Derrière, dos. Il — iasal, hémorroïdes. Il — kî, donner uue fessée à 

^ quelqu'un. 

Imfi KEDIÉN. Constipation. Il Chhtl — , souffrir de la constipation, être constipé. 

{njà KEDIÉNG. Il Khnhey ml6 — , un tubercule de gingembre. 

(nlu KEDIÉP. 1° Avorté ( fruits, graines ). 

2° Double. Il Phlê chék — , deux bananes collées ensemble. Il Kâun 
— ( ou ) kâun phti, enfants jumeaux. 



nrU KEDÔL. Il Dbm —, nom d'arbre de la forêt. 

ifC\Q KEDONG. Voile de navire, de barque. H Slap — ( même sens ). 



f tn U • KEDOP. i^ Se refermer ( fleur ). 

2° Boucher. Il — trâchiék,se boucher les oreilles avec les mains à 
moitié fermées. Il Châp — , saisir et couvrir avec les mains (v. g. un insecte). 

no KEDÙOCH. Manioc, liane à tubercules. Il Mtlm — . tubercules de cette liane. 

VI 

nru KEDUOL. Chagrin, tristesse. Il Chhtl chït ( même sens ). 

( n [à KEDÙONG. Pilon pour le riz, on le fait basculer avec les pieds. Il Thbàl 

^^ — ( même sens ). 

ntU KEY. i*' Il — thbânh, métier à tisser. H Kânchanh chék ai tûm lœû chông —, 

ô grenouille verte, pose toi sur le métier à tisser... 

2° Il SHmpôt mô — , une pièce d'étoffe de 4 thbông, environ 40 coudées. 

3° Il Srâley — , lance, hallebarde en bois. 

•H ri 

ntin KÉIAR. Il Teât — , amusement qui consiste à faire des carambolages avec 

certains fruits très durs. 

t^ J KELAI. V. Khlai^i^Mi s'écrire aussi klaiy changer, devenir. 



<^ 



tny KELÂM. Il Chan — , grande cuvette, bassin. Il Chan — léang mûky cuvette 

^ de toilette. 



/ 



fXàf 






«\^ 



-i 



\i 



KEL— KEN. 119 



ntU KELEY. Court. Il Oi —, raccourcir. Il Chéa — , brièvement, en peu de mots 

aiâus — , vie de courte durée. 



ffiraran KELELÔK (ou) KêmU. 11 Smau —, ivraie. 



KHLÉN. Odeur. Il — krââup, odeur agréable. Il — sâ)5y, mauvaise odeur. 
Il TMm — , exhaler une odeur. H Dïng —, avoir de l'odorat. Il Chhkê tam 
— , suivre à la piste (chien). 

nà KELËNG. Indien II Srôk —, Inde. Il — kréas, noir, nègre. 

îrià^ KELÊNG. Falsifier, altérer, changer.* Il — />rS^, falsifier de Targent. Il — 

^ * khluon, se déguiser. 

îriU KELÊP 1° Il —phka, pistil d'une fleur, 

2° Il — khnô, chair du jaquier adhérente au noyau. 

min KELIÉK. Aisselle. Il CMk —, chatouiller. Il Tâbiét —, porter sous Taisselle, 

iT\i KELÔ. Camarade, ami: deux individus sont keld (ou) klo, quand ils sont liés 

'^ d'une amitié intime et se regardent comme frères. Il I^k chéa — , prendre 

pour ami. Il M'it — samlành, amitié intime, amis. 

nu KELOP II Rolôk — , brisement des flots contre la rive. 



tnfi KEMÉAN (ou) Khméan, Il n'y a pas, il n'y en a pas. 

tnn KEMÈK. W Ap)ik — , beau-père. Il Medai — , belle-mère. Il Chi dâun — , 

"* mère de la belle-mère. 

lT\u KEMÉNG. Enfant. Il Kâun — , enfant, jeune, bambin, marmot. Il Kâun 

— AAcAej', enfant nouveau-né. Il As tëang — ,tous les enfants. Il Kal — (ou) 
pi — , dès l'enfance, depuis l'enfance. 



ViS KEMOR. Il sut — , insecte ailé qui vit, dit-on, dans- le feu. 



tutu KEMUOY. Neveu, cousin; serviteurs. Il — bângkàt, cousin germain, neveu, 

^u nièce. Il — bângkàt ê khang apûk, cousin germain du côté du père. Il Kâun 

— , suite, serviteurs, clients. 

nfi KËN. 1° Il — leiik chœûngkông, articulation du genou. 

2° Tente de voyage. 

3° Moudre, piler, triturer, écraser. Il — srâu, moudre le riz. il — oi lôït, 
réduire en poussière, en poudre. Il Thbal — , moulin. Il Thmâ — , meule. 



1 20 KEN— KEP. 



4° Mo — , mesare de longueur, qui équivaut aux | d'une brasse. 

fflfi KÊN. 1° Espèce de flûte laotienne composée de 7 à 8 longs tubes, donnant 

des sons doux et harmonieux. 

2° Faire une levée, réquisitionner. (I — menus, faire une levée 
d'hommes. 

m 

3° Il Mœlàl — aiâus, tirer l'horoscope, 
g fU KEnXl. V. Khtél. Coussin. 



I 

îTlCTJ KENÂNH. Qui hait, qui a en aversion. Il -^ cA^^, ( même sens ) colère, 

**" rancune. 

^i KENÉA*. 1° Compagnon, collègue; ensemble. Il Kômdâ — , compagnon, col- 

lègue. Il Jok chéa — , prendre pour camarade, pour compagnon. Il Chdul — , 
s'associer. 11 Phdng — , ensemble. Il Keni — ( même sens ). Il Chéa mûy — , 
ensemble, avec ensemble, à l'unisson. Il Prôm — , avec ensemble, s'accorder. 

2° Moi, en s'adressant à un inférieur. Il Tùk oi — phdng, gardes-en 
pour moi aussi. Il Oi — deng phdng, tu auras soin de me prévenir. 



ma KÊNG. 1° Il — chœûng, talon. 



2° Il Niedy êng — kâng, parler d'une manière ampoulée, en faisant 
des gestes ad hoc. 

3"* Il Veh %hnat — , triangle. 
nâLTlfî . KËNGHËT. Plante employée pour guérir les dartres. 

tfiJ KENI. 1° Compter, comptable, chargé d'affaires. Il Tarn te êng k^H — kenên, 

■*" agissez comme vous le Jugerez à propos. 

2° 41 — kenéa, compagnon, tous ensemble. 

nâ KENÔNG. Dans, dedans, intérieur, parmi. Il Khang — , à l'intérieur. Il Pi — 

*l" ( même sens ). Il — nô êng, là même. Il Châul — , entrer dans, se mettre de 

la partie, il Nou — , être dans; faire partie, dépendre de. 



1 



TSU KÊP ( pour ) Khnéap. 1° Licol en bois qui entoure le nez des chevaux. 

2° Il — si, selle européenne. 

Ujà KEPÔNG. Il — kep'Ôs, élevé, sublime, illustre, 

n 

r 

tLJfU KEPÔS. Haut, élevé. || Nou— chéang ki, être au dessus de, surpasser, li Dbm 

^ chhceÙ — , arbre très haut, qui dépasse les autres. Il Chéa kep^ng — , élevé, 

sublime,- éminent. 



KEP-KHA. 121 



tUJU KEPÙM (pour) Kepœûm. Abhorrer, être dégoûté àe.\\—châbm (même 

^ • . sens ), avoir de Taversion, de la répugnance pour. 

tu KEPÛR. Il — méat, se gargariser, se rincer la bouche, 

n 

iXM KÉR. Réputation, renommée. Il — chhtnô ( même sens ). Il Méan — , célèbre, 

avoir de la renommée. Il — lââ^ bonne réputation. Il — akrâk, mauvaise 
: • réputation. Il Ban — i)6s, acquérir du renom. Il Méan — iôs lebà prâsbr^ qui 

a une grande renommée. Il Rok oi ban — , chercher à se faire une répu- 
tation. Il Méan — lebey pràsbr, être en grande réputation. Il Bângkàch — ki, 
flétrir la réputation de quelqu'un. Il — ko, gloire, honneur posthume. Il — 
prâiôch, gloire, renommée- 

tnJtin KERYA. Action, mœurs. 

fnr KÊS. Il Preâ —, la tête ( D. R. B. ). 

TnCU KÊS ( ou ) K'i, Il Trey — , nom de poisson. 

ULTlt KETEÂ ( ou mieux ) Khtéâ, Poêle à frire, chaudière. 

4 



ULTlà KETÉANG ( pour ) Phtéang. || Sâut'^muoy, réciter une dizaine dechapelet. 

lin J KETEAR. Il Chriéng — sâmléng, pousser des acclamations de joie, écho de 

^ la voix. 

un fi KETÉAT. 1° Rebondir, ressauter. 

2° Il — khiâtf chant de la poule, après avoir pondu. 

{lUu KETICH. Brisé en morceaux. Il — ketù (même sens). Il Angkâ — , grains de 

^ riz piles, brisés. 

(ny KÊCJ. Il Verre, pierre précieuse, cristal. Il Phlfk iàk mo — , boire un verre 

d'eau. Il Thmâ — , marbre. Il — />ra/>/fl«, cristal. Il — chhma, pierre précieuse. 
Il — iit, — chhlôy longue vue, lorgnette, loupe. II Rus — , racine principale 
d'un arbre. Il — phnék^ iris de Tceil. Il Rdsey — , espèce de bambou sans 
piquants,et de couleur jaunâtre. 

« 

2^^ KHA. 1° Perforer avec une. vrille qu'on fait tourner dans les mains. 

2^ Tourner avec un treuil, un cric. Il — làng, virer le cabestan. Il lok 
kangha — phteU /ông, soulever une maison avec un levier. 

3° Il Mî — , concubines des mandarins. 

4° Il — meât, acre au goût. 

5° Il Trâp — , une espèce d'aubergine. 

15 



122 



KHÂ. 



et 



\ 



s 



'J 






riy 



sy 



KHÂ. Desséché, à sec. Il — kà, altéré, avoir le gosier à sec. 

KHÂ. 1° Il — irty^ cuire du poisson à là saumure. 
2° Il Dau — , long coutelas, lance. 
3** Article, chapitre. Il — muoy saut, le premier article dit... 

KHAY. 1° Il Dîk — , petite percerette qu'on tourne rapidement entre les 
mains. 

2° Il Rok khê — , chercher par tous les moyens possibles ; chercher 
parci, par, là. 

3° Il A — myni, locution qui n'a pas de sens proprement dit, équi- 
vaut à: propre à rien. 

KHÂK. Expectorer. II — srf2, tousser pour expulser des mucosités, cracher. 

KHAK. Il — trâchiék, enfoncer quelque chose dans Toreille. 

KHAL. Il Chhfiâm — , année du Tigre. 

KHAM. Il Kôt — , honorer, vénérer. Il Kôt — apùk medai, honorer ses parents. 

KHÂM. Mordre. Il Chhkê chhhuot — , être mordu par un chien enragé, (i — 
meât, se mordre les lèvres. Il — thménh, grincer des dents. Il — pônghiér, 
ronger le frein. Il Sï — kenéa, chevaux qui se battent, qui se mordent. 

KHÂM. 1° Gros yeux. Il Thvaû phnék — , faire les gros yeux pour effrayer les 
enfants. 

2° W Aksâr — , caractères anguleux dont on se sert rarement si 
ce n'est pour écrire le pâli. 



2y 



KHAM. S'efforcer, faire tout son possible, tâcher de. Il — ntlngthvœ% s'effor- 
cer de faire. Il — thvœû oi bon chhnei, se hâter pour l'emporter sur quel- 
qu'un. Il — ^t, patienter. Il BlAng — chét, s'efforcer de. 



T\S> 



KHAN. 1° Omettre,^cesser, interrompre. Il — thvœû, omettre, ne pas faire 

un travail. Il — niàn ban, nécessaire, inévitable. Il Kôm oi — , sans faute, 

n'y manquez pas. Il M2» dêl — , sans jamais manquei^ Il — tau, ne pas 

aller, rester chez soi. Il — tî bântéch, il s'en faut un tant soit peu ; pi 

Il — thvœû kar, ngéar êng, manquer à son devoir. 



presque. 



2° Il — sla, cadeau de noce, présents qu'on fait à la fiancée. 

3** Il — thâréa, esquimancie, inflammation de la gorge, des amyg- 
dales. Il — slUk, muguet, maladie. 



^ 



KHA. 123 

4° Il Mo — (ou) w& kléa, un vers, une petite phrase qui se termine 
avec la mêmeconsonnance que la précédente. 

g^fi KHÂN. 1° Défense, prohibition ( D. R. ). Il Luong trông preA réach chéa — , 

le roi a défendu de... 

2** Épée, glaive, insigne du roi. Il Pre}i — , épée royale. 

3° Il — lovêngy cloison, compartiment, séparation d'une chambre 
à une autre. 

4° Ornements du ministère (R. B.). Il Preâ — thucha, petit mou- 
choir du roi. Il PreU — nichha sa, amict. Il PreA — nichha véng, étole. Il 
Preli — nichha keley, manipule. 

t y 

2J5 KHAN. Se durcir, se congeler. Il Chhéam — , sang qui se coagule. Il — skâr, 

se durcir (sucre). 

2^à KHANG. Côté, autour, près, du côté de. Il — sdâm,'à droite. Il — chhving, 

à gauche. Il — krau, dehors, au dehors. .11 — kenông, à lintérieur. Il — 
«?, — n^, de côté et d'autre, par ci par là. Il Mo — , d'un côté, séparé- 
ment, à part. Il — khangf à Tentour, tout près, il Tïang sang — , de 
chaque côté. Il Tfbi mô — , au delà, de l'autre côté, sur la rive opposée. 
I) Trbi — «?, de ce côté-ci de la rive. Il — kenéa, à côté Tun de l'autre, 
tout près Tun de l'autre. Il — iilng, de notre côté. Il — iùng vey, à nous! 
Il — apïik, du côté du père ( ligne paternelle), il — medai, du côté de la 
mère (ligne maternelle). 

2^à KHXNG.. Enfermer, enclore, boucher. Il — phîôUj barricade, fermer le 

chemin. Il — kenUng, renfermer. Il — kenl5ng trïing, mettre en cage, en- 
fermer. 

g^U • KHÂP. Epais, s'épaissir. Il Oi — , épaissir, faire coaguler. Il Pâbâr — , bouil- 

lie épaisse. Il Memls — , foule nombreuse et serrée. 

2^S KHAR. V. Kha. Perforer, enrouler. Il Svan —, tarière, perçoir, trépan. Il 

— saut, enrouler la soie, il — kômphlceûng, débourrer un fusil qui se char- 
ge par le canon. 

2^R KHAT. Perte, être en perte, dommage, il LHk — , vendre à perte. Il — 

dàm ( ou ) — dàm tun, perte sur le prix d'achat. Il Mun dêl — té, on njy 
perd jamais. Il — pràk chrbn nàs^ avoir beaucoup de perte. Il — sânthilk 
tî modâng, subir une perte énorme. 

2^P5 KHÂT. Nettoyer, polir. 

f 2^X KHAU. 1° Courrier, messager ( Siam. ). Il Prb — , faire annoncer quelque 

chose en secret. 

2° Il Bbk kedông — , louvoyer, courir des bordées. 



124 



KHA-KHC. 






3J 

ntu 






3U 



2^t 






unn 
unà 



unn 



2tU 



KHÂUCH. Corrompu, abimé, vicié, gâté; perdre. Il Menas — , homme dé- 
pravé, corrompu. Il Srey — , femme de mauvaise vie. Il Thvœû — , corrom- 
pre, vicier, gâter. Il Rùbas — , objets gâtés, détériorés. Il — rôhâs ire&p^ 
perdre ses biens, sa fortune. Il — kar, gâter, perdre une affaire. Il — kômnùit 
de mœurs dépravées, pervers. Il — bâlâuch, tout est gâté. Il — ioudoi kômnach 
êng, s'abîmer dans le vice, s'abandonner à ses passions. Il — dot chhlâng 
srâmUtf périr en mer. Il — khat, perte. Il — hài, il est mort. 

KHCHÂ. Il — khchay, se répandre. 

KHCHA Y. Dissiper, répandre. Il Khchàt — ( même sens ). il — tôu c ni ê ntf, 
jeter de côté et d'autre, disperser. Il Phli6m — , dissiper, répandre en souf- 
flant. Il Péak — , rumeur publique, les on-dit. 

KHCHÂK. Il Dàr —, boiter. 

KHCHAM ( ou mieux ) Khcheàm, En quantité, en abondance. Il Phlê chhœu 
chrïi — , fruits qui tombent en quantité. 

KHCHÂP. Envelopper, faire un paquet. Il lok krâdUs — eyvan ton, envelop- 
pez- tout cela avec du papier. 

KHCHÂS. Sans défaut, sans faute. Il Thvœû kar m'àn — , faire un ouvrage 
sans aucun défaut. 

KHCHÂT. Disperser, répandre, dissiper. Il — khchai ( même sens ). Il THang 
— khchai, avec profusion. 

KHCHXU. i° Vis, hélice. Il Mûl — , tourner une vis, visser. 

2° Nom d'un coquillage en forme d'hélice. 
KHCHEÂK. Rejeter de la bouche (chique, bétel). 

KHCHÉANG'. Il Rôsey — , bambous flottants placés de chaque côté d'une 
barque pour lui donner de la stabilité. 

KHCHEAP. Adhérer, ferme, dur, solide. Il — khchuon ( même sens ). Il Chéa 
— , solidement. Il Oi — , consolider, adhérer fortement. Il Kàn oi —, 
tenir solidement, fermement. Il — kenông préâ sassena, s'attacher à la reli- 
gion, c-à-d. observer fermement sa religion. 

KHCHÉY. 1° Nouveau, tendre, jeune. Il Phlê —, fruit vert. Il Kâun—, 
nouveau-né. Il Snêng — , cornes tendres. 

2° Il — pi kîy emprunter à quelqu'un. Il — oi (ou) oi — , prêter 
à. Il — prâk méan kar, emprunter à intérêt. Il Oi — tetéy prêter sans in- 
térêt. Il Êng mok — kalna mlng tUm, tu viens vert, quand seras-tu mûr ? 
c.-à-d. tu viens m'emprunter, quand me rendras-tu ? 



KHC-KHE. 125 



tu J KHCHI. Il — khchéa, vaille que vaille. Il Thvœû kar — khchéa, faire un tra- 

^ vail vaille que vaille, pour s'en débarrasser. 

lljru KHCHIL. Paresse, paresseux, négligent, fainéant. Il — chreâusy — lemui 

(même sens). 

tuà KHCHUNG (ou) Khiung. Charbon de bois. 

lUâ KHCHÙNG. H Trey — , lamproie (poisson). 



u 



(linru KHCHUOL. Il i?^/o^ —, bruit des flots, des vagues. 

VJ& KHCHUON. Ferme, solide. W. Khcheap. Il K^mfttlt khcheap ^, feimeté ée 

y caractère. 

lâJ KHÊ. 1° Mois, lune. — Voici les douze mois de l'année cambodgienne: 

Khê chêtf Février-Mars. Khê asôch, Août-Septembre. 

— pisak, Mars-Avril. — krâd^k, Sept.-Octobre. 

— chis, Avril-Mai. — méak kâsé Oct.-Novembre. 

— osât, Mai-Juin. — b^s, Nov.-Décembre. 
-^ sràp, Juin-Juillet. — méak tkôm, Déc.-Janvier. 

— phmrâbôt, ]ml\et'Août. — (j^f^lH } Jan. -Février. 

Il Lœîîk — , mois qu'on intercalle tous les quatre ans, pour être d'accord 
avec Tannée solaire. Il Mo — , un mois. Il — pénh bâur, la pleine lune. Il 
— dâch, le dernier jour du mois. Les 15 premiers jours du mois s'appellent 
khndt, et Ton compte ainsi: A/Ô kàt, pir kàt, le premier, le deuxième jour de 
la lune croissante;les 15 derniers s'appellent renûch^ et se comptent ainsi : 
A/8 rûchj pir rûch, le premier le deuxième de la lune décroissante. Il 
Priik — , solde mensuelle. 

2° Il — khâu, détracteur. 

liDfi KHEAT. Empêcher, défendre, retenir. Il — kh^ ( même sens ). Il — ki 

kôm thvœû, empêcher quelqu'un d'agir, de faire. Il — kômoisrâdey ban, em- 
pêcher de parler. Il — tou, retenir, défendre, empêcher d'aller. Il — tïang 
chéa chéa, empêcher par la persuasion. 

Un KHÊK. Il Srik —, Malaisie. 

3rU KHÊL. Il — khâuch, vicieux, corrompu, adonné à tous les vices. Il Menis — 

khâuch ( même sens ). 

(âfU KHÊL. Bouclier. H — sbêk, bouclier, casque. Il Momis — meân, crête du coq. 

36 KHÊN. Il sut khla ta — , panthère, léopard. 



126 KHE— KHL 



IgtVm KHÊNA. Il LeSÀ — , perfection, vertu. 

2S) KHËT. 1° Marquer, faire une marque, tirer. Il — thnâng day chhvéng, faire le 

tracé des phalanges de l'index de la main gauche, c.-à-d. signer à la ma- 
nière indigène. 

2° S'éloigner, s'écarter. Il — chénh ( même sens ). 

Tâfi KHÊT. Territoire, province, district, diocèse. Il — kh^n, territoire d'un royau- 

me. Il — pre^ sâuk(6n, diocèse d'un évèque. Il — tôu, provinces du roi qui 
a abdiqué. || — trey, provinces du second roi. Il — chetva, provinces de la 
raine mère ( P. ). 

Cf ff 

âUTl KHIA. Il — tômrey, grand scorpion noir. 

âjrU KHIAL ( ou ) Khchâl. Vent, souffle, zéphyr. Il —khlâng, vent très fort. Il — 

^ ^Aiiî,ouragan. Il — sângkuréa, — kebït thbâung, typhon. Il — kâm vichâvéat, 

(même sens). Il — krâdek, vent du N. E. Il Méan — téch rôhài, doux zéphyr. 

Il — chrâk renéamy vent de l'ouest qui amène la pluie. Il — bâk, phngàm, il 
vente. Il Bâng — , à l'abri du vent. Il ChUs — ,vent debout. Il P'Ôndoi — , vent 
favorable. Il Pôndoi, — pôndoi Ûk, laisser aller au gré des vents et des flots. 

Il Chèu chrâ iùk^ chrâ — , ramer contre la marée et contre Je vent. Il Sngâp 
— , temps calme. Il Trâu — , tomber en syncope, en défaillance. Il DUch — , 
perdre la respiration, mourir. Il Préng — , huile, essence, employée surtout 
contre les syncopes. 

Sîâ KHIÂNG. Coquillage, escargot, pourpre. Il — riin, limaçon, escargot. D — 

^ thd^ky limaçon qui grimpe sur les arbres. Il — mùk, espèce d'huître- II — 

sôk, conque marine. Il — leâk srâmôt, pourpre ( coquillage )• Il Sambôr — ^ 
couleur rouge pourprée. 



i^]& 



rouge pourprée. 

KHIÉN. 1° Langouti à fleurs. 

2° Il Keda — uloky petit tableau, noir pour écrire. 



(3 î KHIEU. Bleu de ciel. Il — mîk (même sens). Il — baitong, sâmbôr — ioy- 

tang, vert. Il Chéa — baytong, vert, verdoyant. Il — slap sék, bleu (aile de 
perroquet). Il — khmau^ bleu foncé. Il — srâ, bleu clair. Il — mUchhS, bleu 
de prusse. Il — mô, bleu d'indigo. Il Châng - or — , vomissement de bileu 
Il Thmâ —, couperose, vitriol. 

T\ KHLA. Il SM —, tigre. Il — ta khèn, panthère. Il — thôm, — peàk pingkang^ 

'^ tigre royal. || — tômbâng, un peu plus petit que le précédent. Il — trey^ 

connu sous le nom de chat tigre. Il — khntÙm, ours. Il — kmting^ léopard. 
Il — SI kû, jeu d'enfants ( le tigre dévore les bœufs). 

2^t KHLA. Les uns, les autres, quelques uns, en partie. Il — tou — mok, les uns 

'^ vont, les autres viennent. Il — pr)Sm, — té, les uns consentent les autres 

non. Il — srddey tha mén, — tha pUm mén, les uns disent oui les autres 



KHL. 127 

disent non. Il Nou sâl — , il en reste un peu. Il Chék — oi tlnh phâng, tu 
vas m'en céder une partie, un peu. Il Méan — , il y en a un peu, j'en ai un 
peu. 

2^0 KHLACH. Craindre, peur, crainte, frayeur. Il — krêng, de peur que, de 

^ crainte que. il — krêng î kroi niùk, de crainte qu'un jour. Il Kôi — , crain- 

te révérentielle, honorer, respecter. 11 K'ôm krêng kôm — , n'ayez pas peur, 
ne craignez pas. Il — krêng méan châmngti, de peur de tomber malade. Il 
• — ^S^apy avoir peur de mourir. Il M^n cité — nana té, qui ne craint ni 
dieu ni diable, qui n'a peur de personne. Il Khnkôm — ^ j ai peur. Il K)6m 
oi — S(î, ne craignez rien ! 

fOUJ KHLAI. Mélange. Il — chéa, devenir, changer. 

2^â KHLÂNG. Fort, robuste, vigoureux; piquant au goût. Il — p'Ôn krâbey, fort 

^ comme un buffle. Il — dâuch tômrey, fort comme un éléphant. Il Chhû — 

niisj très malade, qui souffre beaucoup. Il Sâmléng — , voix forte, retentis- 
sante. Il Sra — , eau-de-vie. Il Thn^m — , tabac, de très bonne qualité, 
très fort. Il ChÔmngtl pré — , crise. 



tfv 



S^ÇQ KH LAN H. Graisse, saindoux, suif. Il — s63É,^lard, 11 — kû, krâbey, chrûk, 

graisse de bœuf, de buffle, de porc. Il — Ùk da, beurre. Il — trey, huile 
de poisson. Il Léap — , graisser. Il Prâtâk — , taché de graisse. Il Chom- 
hiéu — , fondre, faire fondre de la graisse. 11 Chdmriinh — (même sens). 



I 



2^fU KHLÂS. Attacher, faufiler, clouer. Il — n^ng k^nlUs, mettre une cheville, il 

^ "■ — doichhcBÛ êng kunêng, crucifier. Il — pre)i nos, — préâ bat prei tnaha Jésus, 

crucifiement de N. S. Il — shnpôt, faufiler ensemble deux morceaux d'é- 
toffe. 



r 



âC\J KHLAS. Grand parasol de cérémonie. 

iT\4 KHLXU. I** Ignorant, stupide. ' il Mentis — (même sens). 

2° Il — tîîs (terme juridique), coupable. 

â?i KHLÂUT. Il Tas^k — , citrouille, calebasse, gourde. 

U 

ÎULI KHLÉ. Il Dbm — , génipa/er, arbre très épineux. 



Unj KHLÉA. Il M» —, une strophe de vers. 



f>y 



Unî KHLÉA Y. 1° Il Dom —, une variété de chanvre. 

«vu 



2^ Il Thvœû kar khlê — , faire un travail petit à petit, lentement, 
tout doucement. 

*■ 
un y KHLEÂM. Il — mœûl, observer, épier. 



128 



KHL 



.un 6 



*\y 



uhk 



ru 



ULDfi 



«\^ 









ru 



L^!)d 



ruj 
ru 



KHLÉAN. Avoir faim, appétit . Il — bai, ( même sens ). Il At — , endurer, 
supporter la faim. Il Slàp Ht — , mourir de faim. Il Oi ki ât — slïip tou, faire 
mourir de faim II — méan, cupide, qui a soif des richesses. 

KHLÉANG.Magasin, trésor. Il Preâ —, trésor royal. Il NeU cKâm —, tréso- 
rier, questeur. Il Doi — luong, qui concerne le fisc 

KHLÉAT. Être séparé, être éloigné de. Il — âmpi kenéa ( même sens ). Il — 
khléa, quitter, se séparer. 

KHLËM. Essence, cceur ( arbres ). Il — chhœû ( même sens ). il — tàiungy 
. espèce d'ébène. 

KHLËN. V. Kelïn. Odeur. 

KHLENG. Milan; cerf-volant. Il — srak, duc, oiseau de nuit. Il — khnvôch^m 
oiseau de mauvais augure. Il — trey, milan qui se nourrit de poissons- Il 
Bânghàr — , faire planer le cerf -volant. 

KHLIECH. H Krâbey — , bœuf de couleur un peu noir tirant sur le rouge, 
couleur de marmite en terre qui vient d'être cuite. 

KHLIÉK. Il —prâk, argenter. Il Méas —, doré (rare). 

KHLÔ. Percée de la cloison internasale ( bufBe, bœuf ). Il — krâbey^ passer 
la ficelle au nez du bufiSe. 



ru 

uny 



#u 



tua 



KHLÔCH. Brûlé, qui sent la fumée. Il Khltn —, qui sent le brûlé. 
KHLÔ Y. Flûte, flageolet. Il PAfôm —, jouer de la flûte- 
KHLOM. V. Khleam. Observer, -regarder, 
KHLONG. Il — thvéar, portail, fronton. 

KHLÔNG. Il Dbm —, nom d'arbre de la forêt. 

« 

KHLÔNG. Il Mentis — , lépreux. Il ChômngU — , lèpre. Il — phlœûng, espèce de 
lèpre qui ronge la figure. Il — rôpoû, taches blanches semées sur la peau. 






KHLÔS. Petit scolopendre qui, dit-on, pénètre dans les oreilles et devient 
très dangereux. 



V 

tunn 



KHLOT. H Dom — tis, lin. 

KHLÛK. Citrouille, calebasse. Il — phlûk, caleb^se ivoire, forme de défense 



KHL— KHM. 129 



VI 



M 



y -4 



d'éléphant. It — kâânty gour4e. Il — sadiéu, calebasse dont on fait un ins- 
trument à cordes appelé sadieu. Il — prâtnôi tômYèy^ autre espèce très allon- 
gée dite trompe d'éléphant. 

e 

tu y KHLÛM. Couvrir, museler. Il — ; kabal, se couvrir la tête. Il — meât — chremô, 

Tf museler. 

f un à KHLtJNG. 1° Tanguer, tangage. 

2° Poésie, vers. 



KHLUON. Corps, personne, soi-même. Il — pran (même sens). || — êng 
soi-même. \\ Doi — , à part, personnel. Il Riéng — , particulier, chacun 
pour soi. Il Preii — preU maha Jésttëy Corps de N. S. Il Prâùit — , faire 
attention à soi, prendre garde. Il Thvœû — , faire le beau, le flambant. Il 
Il K&n — , faire le fier ; être- très réservé. Il Tëng — , se préparer, faire sa 
toilette. Il Uot^ — , se vanter. Il Dïng — averti, prévenu, qui sait à quoi 
s'en tenir. Il M tin dëng — , au dépourvu, à Timproviste. Il Prâkôl — êng, se 
livrer soi-même. Il Khâuch tou teang robâs treÙ, tïang — phâng, se perdre 
corps et biens. Il Khâuch tèang — tKang preU lUng phâng, perte de Tàme et 
du corps. 

2^â KHMANG. Ennemi, adversaire. Il Pômbât satrâu — , exterminer Tennemi. 

—6 

I 

rim KHMÂNH. 1° Tordu. Il JffAse —, corde tordue. Il Ttlk hâur —, tourhillon. 

—6 

2^ Il Khméat — , assidu, studieux. 

S^fîJ KflMÂS. Honte, pudeur, (par extension) parties génitales de Thomme et de 

la femme (terme poli). Il Oi M — , faire honte à quelqu'un. Il Méan — , avoir 
honte. Il Dëng — , skeHl — , pudeur, modestie, rougir. Il Et — , impudent, 
immodeste. || As — , sans honte ni pudeur. Il Lîch kér lîch — , immodeste, 
immodestie, qui ne connaît ni honte ni vergogne. Il — méariéat néang sél 
pudeur virginale. Il Tëang — avec pudeur. . 

A^7 KHMÂU. Noir. Il T^k — , encre. Il — chën, noir avec lequel on fait Tencre. Il 

"* — day, crayon. || Dàm chhœû — , ébéne. Il Chreték chéa — teindre en noir. 

Il Mùn iôl éna chéa — , êna chéa sa, ne pas savoir distinguer le blanc 
du noir. Il Prê chéa — (ou) — biinddr, devenir noir, noircir. Il — dâuch kaêk, 
noir comme un corbeau. Il — dâuch pring tûm, noir comme le fruit mûr de 
Tarbre appelé ^W»^. Il — dâuch khchÛng, noir comme du charbon. Il — krèp 
—yong, — prik ( même sens ). 

âfi KHMÂUT. Il Sât — , insecte qui ronge le bois. 

fât KHME. Il Ttlk — , vinaigre. Il Kâun ~, mère du vinaigre. 

un fi KHMÉAT. Il — khmânh riéng, assidu à Tétude. 



i3û 



KHM 



i'. 






lUfU 



-i 



KHMÊR. Il Srôk — , Cambodge, il Metiis sj6k — , Cambodgien. Il Sva >«2« 
b^ng biém, Siém mûn b^ng kebuon, luon mûn bâng p'&t, Khmêr sïU trUt, mun 
y&ng péak chê-châu ( dicton ). Le singe tient à sa chique, le Siamois à ses 
us, l'Annamite conserve son naturel dissimulé et l'insouciant Cambod- 
gien sa langue médisante. 

KHMÔ. Cymbale, gong chinois en métal. Il Véay — , battre le tam-tam, fFap- 
per le gong. 

KHMÔ. I** Arrondi, rond, demi-cercle. 
2° Il Mûk — , timide, honteux. 



{no 



SU 

su; 



(s; 

A 
i 



UJtU 

-4 
u 



KHMOCH. Cadavre, défunt, mort. Il Rûp — ( ou ) khluon — , cadavre. U 
Bàndâm — , volontés, testament du défunt. Il Lilk — , levée du corps. Il — 
bâng stâp tou d srl6k Afrika, mon frère aîné est mort en Afrique. Il Kâp — .en- 
terrer un mort. Il Dot — , brûler un cadavre. Il Saut oi as preâ fâng nèak 
b6n — , noM kenl6ng phlœûng satnrâng bap, prier pour les âmes du purgatoire. 
Il — long, — préay, revenant, esprits. Il — hal srâu, les esprits font sécher 
le riz; ( ou bien ) Sva hal kôntôp, les singes font sécher leurs langoutisl 
lueur rouge à Thorizon au coucher du soleil. Il A — , grave injure. H Kônsêng 
rHim — suaire. 

KHMÔM. Il — Mwas, pudeur. 

KHMÔR. Il sut — , nom d'un petit insecte. 

KHMdR. Il Mî —, fourmi ailée. 

KHM M. Il sut — , abeille. Il T^k — , miel. Il Sâmnam — , rayon de miel. I 
Sâmnô — , rayon, ruche vide. Il Mî — reine des abeilles. Il — tich nûng 
trânîchf l'abeille pique avec son dard. Il — phlèt, petite abeille. Il — trâchiék 
fômrey, grosse espèce dite " oreille d'éléphant." Il — tadok — bâuk kû^ 
petite espèce. 

KHMUOY. 1° Neveu. V.Kemuoi. 

2° Il Chor — , voleur, malfaiteur. 



A 
U 



KHMUOL. 1° Il Khàng — , mouvement de colère. 

2^ Il Khmiu — , noir. Il Mîk — , ciel noir, chargé de nuages. 



uj; 

u 



KHMUOR. I** Il SM — , ver qui ronge les livres, la soie. 

2° Se dit d'une chose longtemps renfermée * qui s*est un peu 
moisie. Il TKûm — , qui sent«le moisi. W Sâ6y — khmlô (même sens). 



KHN. I3i 

2^J KHNA. 1° Piège pour le gros gibier. 

2*" Il — kha saut, bobine. 

2^à KHNACH. Bourbier, bauge ou se vautrent les sangliers. 

2^0 KHNÂCH. Petits bâtonnets servant à compter les unités de mesure. Il K^ch 

•^^ — phd&u, façon de compter en brisant un rotin, mais sans en détacher les 

morceaux. 

TMJJ KHNAI. Défenses. Il — chrûk prey, défenses de sanglier. 

S EU KHNÂI. Il sut — insecte dont la piqûre est très douloureuse. 

Srj KHNAL {K^l). i*" Il Khnài — , coussin. Il — paêk, coussin pour s*appuyer. 

■*" Il Paêk lœû — , s'appuyer sur un coussin. 

2° Il Chhœû — , socle. \\ Kâmnâl — chœûng tâsâr, socle de 
colonnes* 

t 
^& KHNÂN. li-® Il — preâ hartey luong, contrister le roi. 

2*" Il — khnâp, nombreux, en grande quantité. Il SHi — khn&p, oi- 
seaux en grand nombre. 



3u KHNÂNG. Dos. Il Châbn — , épine dorsale. Il Krôi — , par derrière. Il — day, 

■*" le revers de la main. Il — chœûng, le dessus du pied. Il — Kômbïty dau, le 

k dos d'un couteau, d'un sabre. Il — kâng, voûté, dos courbé. Il — pô^ 

thvœû çhéa — p'i, nom donné à un chef de mandarins. 

2^Q KHNÂNH. i° il — maha rdsey, cheveux de Vénus (herbe). 

I 

! ■ . 2° 4^ersion, antipathie profonde. 

I T\iS KHNÂP. Il Mafias — ÂAwMo/, aller en foule pour voir. 



2^fi KHNAT. Mesure (en général), règle, raison, proportion. Il Tarn — , selon la 

"*" règle, selon la mesure- Il Relông pi — , huos — , outre mesure, au delà des 

forces, contraire aux règles. Il VeSs — , règle, instrument pour mesurer. Il 
— kêngj équerre. Il — bântbt, petite règle d'écolier. Il Thvœû huos — , ne 
point garder de mesure. Il Doi — , régulièrement, selon la mesure, au cor- 
deau, à la ligne. Il — ntlng b'Ônteât chéa kû kenéa, la règle et le cordeau font 
la paire fdicton). 

un à KHNÉANG. Gangue. Il — kadk, toute petite cangue II Dâk —, mettre à la 

"*" cangue. il Da — , enlever la cangue. Il A — , échappé de galères (insulte). 

T^U KHNÉAP. Presse, pressoir. Il — âmpôu, pressoir de cannes à sucre. 



132 KHN. 

fââ KHNÊNG. Il Truoy — , bourgeon, rejeton. || — (Ômpïang chu, jeune pousse 

de vigne. 

2^ru KHNHAL. Être fâché, se mettre en colère (D.R.B.). 

4- 

^y KHNHÂM. Saisir avec les griffes, égratigner. 

SU KHNHÂM. Il —/>ayéjy, cendre de cigarette. 

fâj KHNHÊ, Il Dbm Idhdng —, ricin. Il Pr^Jn^ /oA»»g —, huile de ricin. 

^CU KHNHËY. Il Dàm — , gingembre. || — phlœûng, — ttlk, gingembre de 

^ feu, gingembre d'eau* Il — fptô kôndiing, un tubercule séparé de la grappe. 

Il Milm — racines de gingembre. Il fimnâp — , confitures de gingembre. 
/ Il Moiéa dâk — , astuce féminine à arracher du gingembre (allusion à une 

certaine histoire. 



{33* 



[Tii 



KHNHEU. Il — khnhâu ânchàm, rides, plisser le front. 



f^y KHNHIÉU. 1° Il Kâun keméng ling —, grande quantité d'enfants qui s'a- 

musent. • 

2° Il — khnh&l, être en colère, être fâché (R.B.). 
s; KHNHÔR. Froisser (habits, papier). 



— prea bai, un homme du peuple à un mandarm (moi, 1 esclave de vos 
pieds sacrés ). Il — kâurna pisês, moi ('au roi). Il — bâmrà, domestique, 
esclave. Il — kâmdâ (même sens). Il ^4 — kôncheâ, a — kaêl kônttl renéap, 
a — bâmrâ, termes de mépris. ^ 

S à KH^HÔNG. Punaise noire. 

r \ 

(â Inj KHNIÉS. Il Chhœû — ,bois qui sert à niveler v. g. le trop plein d'une mesure 

"^ de paddy. 



KHNÔ (ou) Khnôr. Il Dbm — , jaquier. Il PhlZ — , fruit du jaquier. Il Khlêm — , 
cœur du jaquier employé pour teindre en jaune. Il Khlêp — pulpe du ja- 
quier. Il — préVi iaquier sauvage. 



quier. Il — préy, jaquier sauvage. 



âfU KHNÂ. Fers, ceps. Il D)ik — (ou) Ba — , mettre les fers. Il — day, me- 

•*" no t tes. 

jnO KHNÔCH. Petite fiole en terre cuite. 



KHN-KHO. 



133 



— » • 

ïStU KHNOL Oreiller, coussin, traversin.il Srôm — , taie d'oreiller. U Thbâng, 

"*" — , tête d'oreiller ornée. Il Mïik — tête d'oreiller sans ornement. Il — op 

long traversin. Il — muqy iiàng kenéa, n'avoir qu'un oreiller, c.-à-d., parta- 
ger la même couche. 

lUà KHNÔNG. i° Il Chhœû —, barrière, haie clair semée. 



tri eu 



(2R 



30 

VI 



u 
lUfi 

tlUfU 



tr>; 



tujm 



2° Il Trils — , ingrat et insolent. 
KHNÔS. Espèce de râpe en bois. Il — dik, râcloir. 

KHNOT. Il — khcy période de la lune croissante, numéral des jours du i®^ 
au 15 de chaque mois. 

KHNUOCH- i^'Petits liens en bambou- 

2° Bien, à point. Il Slâ trâu — , cuit à point, selon les règles de 
l'art. Il Thvœû mùn trâu •— , mal fait, mal apprêté. 

KHNUOP. Il — mûy, unité. Il Khuop ni6 — , réunir en un seul. 

KHNUOT. Il SU — âmbô, bourdon, guêpe. 

KHNÙS. Il — kknângy fier, arrogant. 

KHO. i** Pantalon. Il Pïak au sliék —, s'habiller, se vêtir. 
2° Il sut sva — , singe. 

KHŒÛNH. V. Khilnh. Voir, apercevoir. 



p 


• 


1 









sa 



2U 
r 



KHÔM. Jeu. Il Ling bai — , s'amuser à ce jeu; amusement. 

KHÔN. I** Il — phnéâk ngiar, le roi (dans le jeu d'éches). 

2° Il Bai — , riz dont on se sert pour certaines cérémonies, v. g. le 
jour du mariage. 

KHONG. Indignation, fureur, se mettre en colère. || — sâmbar, être en co- 
lère, furieux. Il — tmta (même sens), jj ChMp — «ïs, enclin à la colère, 

irascible. Il — kôngkuon^ s'emporter contre quelqu'un, tempêter. Il — vôk 
dâuch chhkuot, être dans une fureur folle. Il — te^l nhïnh thmînh, grincer 
des dents de colère. Il Bïit — , n'être plus en colère, colère apaisée. 

KHOP. Crochu, recourbé. Il Champs — , bec crochu. Il Chremo — , nez 
aquilin. Il Snêng — , cornes recourbés. 






KHÔS. Pécher, se tromper, être en faute, manquer, tort, il — chhkông, 



134 KHP-KHS 



(même sens^. Il — êtiét, pécher de nouveau, retomber dans la même faute. 
Il — kach nùng krâmôm, violer une jeune fille. Il — phlâu, se tromper de 
route. Il — thvéar, se tromper de porte. Il PSw héan — nung péak sânomôt^ 
je, ou il n'oserait pas manquer à sa parole. Il — mlng phlâu sàch kedeyj c'est 
une faute contre la raison, le bon sens. Il — chbiip, violer la loi, manquer 
aux us et coutumes, à la manière de faire commune, s'y mal prendre, il — 
ngéar, manquer à son devoir, à ses obligations. Il — ntlng kî, offenser quel- 
qu'un. Il — pu (ou) — piléay à une heure indue. Il — péak kenéa, se 
contredire, n'être pas du même avis. || Véa iëang as ban — dâuch kenéa, ils 
sont tous é^lement en faute. Il Bïinh — , manquer son coup (en tirant).*» 
Véa bUnh mis te — , il manque continuellement son coup. 

tUjy KHPŒUM (ou) Kepœûm. Avoir en horreur, en dégoût. 

âJIO KHSÂCH. Sable. Il Dey — (même sens). I|.S»^ fô —, sablonneux. Il — dô, 

banc de sable. 

âJItU KHSAI. 1° Il SriM —, riz commun. Il Srâu — paràng, iiomtni. 

hjtU KHSAY. Il — chivït, mourir. 

gJ^iS KHSAN. Il Khsém — , paix, bonheur. Il Non chêa khsém — , pacifié, être en 

paix. 

SJ^Pi KHSÂT. Roi. Il Maha — , les rois en général. 

2jfi KHSÂT. Pauvre et malheureux. Il — tûrk)it (même sens), dénué de tout. 

SJ^(en KHSÂTRA. Roi (poésie). 

gj^(?ij KHSÂTREY. Reine (poésie). 

fâj KHSÊ. 1° Corde, lien, cordon. Il — iâuch — chhma, ficelle. Il — sbêk chœ£ng 

cordons de souliers. Il — p'Ônghiér, rênes du cheVal. Il — dëk^ licou, il — 

chêUf estrope, anneau de corde qui sert à retenir l'aviron sur les tolets, 

Il — %, bandoulière. || — Ûk, fil de l'eau. Il — prâtêanh prâtông, ressort, 

lien élastique. Il — sadiéng, vestiaire, garde robe royale. Il Trong preU — 

' tu, transpirer (R.). 

2° Numéral des volumes, des années. Il S^mbUt mô — , un volume- 
li Satra — buon, quatrième volume d'un ouvrage. 

{gjy KHSÊM. Il — khsan, paix, bonheur, tranquillité. 

TâîR KHSÊT. il Sâmbâur — , couleur douteuse. 

fâj^ KHSIÉR. Pipe. Il ChU —, fumer la pipç. Il Dâng —, tuyau de pipe. Il A 

-^ kebal — , mûn dëng ôy, tête de pipe qui ne sait rien (injure)! 




KHS-KHT. 135 



f SJJI KHSIÉU. Il Khsdp —, murmurer, chuchoter. 

3jd KHSÔCH. Il Nyéay —, parler secrètement à roreille. 



{SJ1UJ KHSOI. F^aible, débile, efféminé, il — tntln s6u chéa, être d'une santé déli- 

cate. Il KUn tê — Ibngy s'affaiblir de ' ' 

ruoch, il est trop faible pour marcher. 



I3jf5 



4 



âfn KHSOK. Petit panier servant à mesurer le riz. 

r 

2^& KHSON. Il — nô, en ce temps là, alors. 

âtU KHSÔP. Parler à voix basse, chuchoter. Il -^ khsiéu (même sens). Il Khsê 

luos — , téléphone. 



KHSÔT. Aspirer fortement. Il Hët — , priser. Il — khiSl, aspirer Tair par 
le nez. 



Urit KHTËA. Khtéat, Khteâu V. Kcteâ, etc. 

tu t KHTI. Il — dâug^ pulpe de la noix de coco, avec lequel on fait de Thuile, 

^ (les Cambodgiens et les Siamois en mettent dans toutes leurs sauces). 

tu y KHTIM. Nom générique pour désigner les oignons, auls, poireaux, ciboules. 

^ Il — sa, ail. il M^m — sa, tête d'ail. Il — sânlèk, ciboule. 

tu à KHTING. Grand bœuf sauvage. Il — krâbey, la plus grande espèce. Il ■ — 

• plô, une espèce qui, dit-on, est insensible aux morsures des serpents ; 

ou même, selon d'autres, se nourrit de serpents. Il Ânchién — pô^ bague faite 
avec la corne de cet animal, et qui, dit-on, neutralise, le venin des ser- 
pent?. Il Kômprôk — , grand écureuil noir. 

fUJtU KHTŒOI. Eunuque de naissance. Il — prl6s, — srify ( même sens ). 

^y KHTÔM. Abri, hutte, maisonnette. Il — srê, espèce de hutte qu'on fait dans 

les rizières au moment des travaux. 

TJUâ KHTÔNG. H — srê, rizières séparées par des talus. Il Néâk êng méan srê 



p<6ninân — , combien avez-vous de lopins de terrain en rizières ? 



Ujà KHTÔnG. Il — tûk, solives à l'intérieur d'une barque. Il D)ik kông —, met- 

tre ces solives sur lesquelles on place les planches. Il — srâpong kedông, 
. maître-beau. 

{linU KHTÔP. Boucher, empêcher. Il Chuqy — kenéa cMp meân^ se réunir 

^ plusieurs pour entourer et saisir une poule. Il — phnêk, se boucher les yeux 



136 



KAT-KHV. 



avec les mains. Il — meât, fermer la bouche avec les mains. Il — tkvéar, 
fermer la porte, la barrer. Il Rôlôk — chrâng, les flots se heurtent sur la 
rive. 

KHTOS. Épingler. if — mocKâl, — pl6nla, passer une aiguille ou une épine à 
travers un habit, une feuille, piquer Taiguille à un endroit quelconque. 



un PU 



r 

UJtU 

u 
UJJ 

(UJfT) 



2d 



M 



SU 

VI 



SJ 

VI 



4â 









KHTÙ. Pus, sang corrompu qni coule d'un ulcère.. Il Kâr — , pus qui com- 
mence à se former. Il Hier — , suppurer. 

KHTOK. il Chhœû — , douleur lancinante. 

KHTUOY. Scorpion des maisons. 

« 

KHU. Il Phîk — , celui qui vient après le supérieur (P.). 

• 

KHÙNH (Pour) Khœûnh. Voir. Il Mœùl — , apercevoir. Il — ié, voyez- 
vous, vois-tu? Il — hbi, je vois, bu, j*ai déjà vu. Il Phnêk — , vue. Il — ning 
phnêk khluon êng, voir de ses propres yeux. Il Mœûl mtln — , je n'y vois pas, 
je n'y vois rien. Il Khluon chàs hdi — fnin siôu chbâs, je me fais vieux je n'y 
vois plus très clair. Il loi sâp — , voir Ten songe, en rêvant. Il No pûni dêl 
ban — ângk^ilna, cela ne s'est jamais vu. Il I^t — hài, j'ai trouvé, j'y suis. 

KHUOCH. i*' Il tâk —, gouffre, tourbillon dans Teau. 

2° Flacon, bouteille. Il Dâp — { même sens ). 

KHUOP. Année, période; accompli, révolu. Il — chhti&m, année révolue. Il 
— thngay, une journée complète. Il S? n)i ponmân — , quel âge a ce cheval? 
Il Buon — té hdi, quatre ans accomplis. 

KHUOR 1° Il — ândêng, pus, sang corrompu. 
2^ Il — kabal, cervelle. 

KHVA. Frotter, gratter fortement, curer. Il — kâm, se gratter fortement avec 
les ongles. Il — trâchiék, curer les oreilles. 

KH VA. Manquer, n'avoir pas; incomplet. Il — pràk, manquer d'argent, n'avoir 
pas assez. Il — téch ban dâl, il en manque un peu pour arriver. Il — piôntnân 
neâk êtiét, combien manque-t-il encore de personnes? Il — te mS Umlïng 
n^ng ban mô riél thôm, il ne manque plus qu'un tUmléng pour avoir ane 
piastre. Il PrUk khat prik — , argent de titre faible. 

KHVÂK. 1° Borgne, aveugle. Il — mô khangy borgne. Il Téang sangkhangj 
cécité complète. 

: 2** Il — meân, héméralopie, maladie d'yeux. 



ara 



KHVXL. Il — khvaiy surmené, surchargé d'affaires. 



KHV-KIE. 137 



S à * KHVANG. Il Mul —, rond, courbé. 

T\i KHVAO. Il Ddm — , nom d'arbre, bois jaune dont on fait de beaux meubles. 

fâ; KHVÊ. II Prê —, changer. 

fsn KHVÊK. 1° It SM — , échassier, crabier nocturne. Il Krâpœû stâp ntlng sbêk, 

^ — slâp ning ïich, le crocodile périt par sa peau, le khvék par sa fiente 

(dicton). 

2° Il Thnû —, arc. 

SiS KHVËN.i** Boiteux, estropié, cul de jatte, perclus. Il Menas — (même sens). 

r^à KHVÊNG. Territoire, pays qui est sous l'autorité de quelqu'un. Il Nou 

^ kenl6ng — kômniin meâs, qui est sous la dépendance du mandarin 

appelle Meâs, 

2® Il En travers. Il Veâs — , mesurer en travers. Il Phlâu khvUt — , 
chemins qui s'entrecroisent. 

f 3 * KHVÉS ( ou ) Khv'é. Arracher, creuser ( sanglier, porc ). 

i^i KH VÊU. Coutelas, genre coupe-coupe, au dos courbé, à long manche. 

^J Kl. Il Pong — , panier pour porter de la terre. 

K 

l"J Kl. On, les hommes, autrui. Il — tha, on dit. Il — si, cela se mange, c'est 

mangeable. Il LU — tha, par entendre dire. Il — prà, cela à cours, c'est en 
usage. Il Luoch rôb^is — , voler le bien d autrui. 

Im KIA ( pour ) Kié. Il Tômlâung — , une espèce de patate. 

no kÏcH. V. Ktch. Eviter, esquiver. 

Cfijra KIÉL. h Châng — trâchiék, cure-oreille. 

tnjJS KIÉN. Tortueux, qui a des' sinuosités; pointe de terre. Il Tïang — kômbâng, 

par des détours. Il — srâmUt, sinuosité du rivage. Il ChrUng — , coin. 

Itflâ KIÉNG. Ramasser, rassembler, il Dénh — sHt tôu phïk, rassembler les 

animaux pour les conduire à l'abreuvoir. 

fmU KIÉP. Pinces, pincer, serrer ( scorpion ). Il CAâ?îîn^ — , pinces d'un scor- 

pion, serres d'un écrevisse. Il — prâchhHy mouchettes pour lampe. 

{mX KIÉR. Ramasser, égaliser. || — oi smà, égaliser, niveler. Il — sintram, ra- 

masser les détritus, les mettre en tas pour les brûler, il — bâmâul kî, ras- 

16 



138 



KIE-KOL. 



sembler des hommes. Il Chhceû — , petite planche emmanchée qui fait 
Toffice de râteau. 






et 



{(Tls 



fia 



U 



mtu 



fin 



nnj 



KIÉS. Racler, enlever, niveler. Il — chénh (-mènie sens ). Il — ckÔnU, mou- 
cher une torche. 

KIÉT. Craquement d'un meuble, d'un porte. 

Kl EU. Saisir, serrer avec les bras, prendre à brassée. Il — oi khcheâp, serrer 
fortement. 

KLAI. V. Khlai. Changer. 

KO. 1° Muet. Il Menas — thlông, sourd-muet. 
2° Il Dbm — , cotonnier. 

KO ( ou ) Kôs. Frapper, secouer. Il — thvéak, frapper à la porte. H — au, 
secouer un habit. Il Krâpœû — , le crocodile frappe avec sa queue. 

KÔCH. il — krâpôt, pierre précieuse qui se trouve dans le corps de certains 
poissons. Il — kingKôk, crapaudine, 

KÔI. I** Douane, il — iéam, garde de nuit. Il Mî — , chef de douane, douanier. 
Il Ne&k cKâm — , douanier. Il Prap — , prévenir la douane. Il Vi — , éviter la 
douane. 

2^ Injecter à pleine main de Teau dans la bouche. 

3° il — rôméas, corne de rhinocéros. 

KOI. 1° S'appuyer sur. il — khnbif s'appuyer sur un coussin. Il — k^bul, ap- 
puyer la tête. 

2° Espèce d'échelle, de plate forme pour monter à éléphant. 

KÔK. 1° il sut — , cigogne, aigrette, il — krung, grande espèce, il — sa, 
toute blanche, il — s)ip, bleue azurée, il MeSn — , coq de grosse espèce. 

2° Frapper, donner de petits coups. Il — dbmtrûngy se frapper la 
poitrine, il — chrebâch, masser. 

3° Mesure de longueur, du coude au milieu de la main fermée. 

KÔL. I** Tronc, souche. Il — chhœû, tronc d'arbre. 

2° Souche, celui de qui sort une suite de descendants. Chrân^ou 
pôn — niân iôl pôn s^k, ne pas faire plus de cas de ses ancêtres que d un 
cheveu (dicton), il T^k reb^s chéa ké, chéa — , conserver des objets comme 
souvenirs de famille. 



h 



KOL-KOH 



139 



nrufn 



KOLIKA. PUule. 



nruà916 KOLONTEAN. Goître. 



r j 



rs 



ny 



ny 

I 

o I 

nrn 



^tP^ 



'?J^'^ 



ny> 

îîfyjn 
ny> 



njypj 
fiyrfi 



KOM. Particule négative, ne, ne pas. Il — al s^n, attendez, ne vous pressez 

[)as. Il — oi tou, n'allez pas. Il — oi, ne donnez pas. Il — oi natta fnôk, ne 
aissez venir personne. Il — oi M tha, pour qu'on ne dise pas. Il — k'àt par- 
Sm lài, peu importe. 

KÔM. Bossu. Il Khnâng — ( même sens ). 

KOM. Toufife. Il — rosey, touffe de bambous. Il — piônla, épines, piquants. Il 
Srâu fM — , une touffe d*épis de blé. 

KÔMBAK ( B)ik ). Cassé, brisé. Il Kômbïk — ( même sens ). Il Chan — , as- 
siette cassée. Il Tûk — , barque fracassée. 

KÔMBÂNG ( B)lng ). Caché, secret. Il Kômbët — , « r — ' (même sens). Il 
Chéa — jSecrètement, en secret. Il Thvœû chia —, agir en secret. Il Nou chéa 
— , être caché. Il Péak — , secret. Il iV? chéa — 2nÂ, cela m*est inconnu. 

KÔMBAP ( Bap ). Pécheur, coupable. Il Mentis — ( même sens ). 

KOMBEY. Ne, ne pas, pas à propos. Il — reâp Ibi, en dehors de la question, 
qui ne compte pas. il — thvœû ( ou ) k(6m ot thvœû, ne faites pas. 

KÔMBÊK ( Bêk ). Brisé, cassé. 

KÔMBÉT. 1° Couteau ( en général ). Il — charey, — avût ( même sens ). Il 
— s/tf, petit couteau de poche. Il — kàk chhéam, bistouri. Il — sniét, couteau 
de chasse avec fourreau. Il — préay couteau ordinaire, commun. Il — kdr, 
rasoir, il — palaitat, long coutelas. 

2^ Il — kômbâng, en secret, en cachette. 

KÔMBÔR. Chaux. || Tau — , four à chaux. Il Léap — , blanchir à la chaux. 
Il — thmâ, chaux de pierres, il — liés chaux de coquillages. 

KÔMBÔT. Tronqué, estropié, manchot. Il — day, manchot. Il — chœûng, 
estropié, privé d'un ou des deux pieds. Il — péak, mot tronqué, irrégulier. 
il — thbUng, tourbillon, typhon, il Prîk — , rivière non navigable, sans issue. 
Il Phlâu — , impasse, il Dbm — , arbre ébranché. 



nîDtu 
nyn 



KOMCHAI. Répandre. Il — péak, divulguer. 
KÔMCHÀK. Boiter, vaciller. Il Mentis — cJtaûng, boiteux. 



140 



KOM 



ntriR 

I u 



nyru 



nyà 



nuTin 
ntn'n 



mirii^ 






ntnn 
ntno 
rioSn 



r r 
r 

n9po 



KÔMCHÂT ( KhcMt ). Disperser, répandre, dissiper, li — kômchai ( même 
sens ). 11^ — ro riay, prodigalité. Il Dâ — kômchai^ prodigue, qui dépense 
tout. Il Âmpœù — kômchai, action de répandre, de jeter ça et là. 
\^ 

KÔMCHIL ( Khchîl ). Paresse, nonchalance, incurie. Il Tïang — , avec non- 
chalance, indifférence, inertie. 

KÔMDÂ. Suite, accompagner. Il Khnhôm — , esclave qui suit le maître. Il — 
srâkd, accompagner, escorte. Il — srâkâ kenéa, accompagner, aller en- 
semble. 

KÔMDAU ( Kedau ). Chauffer, réchauffer. 

KÔMDÉNG. Soucis, tracas. Il Ât — , peu importe. Il — avey, qu'est ce que 
cela fait. 

KÔMHAK. Crachat. Il — kômhêk ( même sens ). 
KÔMHAK ( KâUâk ). Mensonge. 



f 
ntinn kômhêk. Flegmes, glaires, crachat. 



KÔMHÊNG. Menacer, faire peur, chercher à effrayer. Il 
sens ). Il Kômt&ng — , terrible. 



komhSl ( même 



KÔMHËT. 1° Arrhes, assurance, crédit. Il DUk — , donner des arrhes. Il 
D(ik — tHk chéa ch&mnâm, avancer des gages, des arrhes comme garantie. 

2^ I! — Kh'ét, trace, tracé. 

3** Empêchement, obstacle, résistance. 

KOMHIK. Il — kômhôk, parler très fort, d'un ton de colère. 

\/ 
KOMHOCH (Khâuch). Corruption, dépravation. 

KOMHOK. Exclamation de colère. 

Il Srâdey — , parler avec colère. Il — oi, contraindre par des paroles 
injurieuses. 

KÔMHÔNG {Khdng). Fureur, férocité, colère. 

KÔMHÔS ( Khôs). Faute, délit. Il Phtdn — , découvrir une erreur. 

KOMKXT. Fils teints pour faire des sâmpots. 

KOMLACH (Khlach)* Crainte, timidité. Il Menils — , craintif, peureux, 
timide, poltron. Il Chièt — , timidité, appréhension. Il Dot — , timidement, 



KOM 



141 



nçpà 



nStu 

o II 

nyfu 






r^x' 



o II 

ntn 

fifUYlO 

r 



t 

nftnru 
» 

nfuns 



ntnm 

o rt 

ntnu 



KÔMLÂNG (Khl4ng). Force, vigueur, puissance. Il — chuoy, aide, soutien. 
Il — thâi, débilité, faiblesse. Il — chrdnf très fort, puissant. Il — AAaw, de 
toutes ses forces, réunir toutes ses forces. Il — kômsôi, impuissance. Il — 
kî chran, force d'impulsion. Il — levœûi, barrasse de fatigue. Il — tômngon 
khZ phkai, influence de la lune, des étoiles. Il Oi — , secourir, aider. Il Oi 
méan — , donner des forces, de la vigueur. Il Chaufai — , le patron, le chef. 
II As — être fatigué, à bout de forces. 



o '* I 

nttnj KÔMLAU ( Khlau ). Stupidité, ignorance. 



KÔMLÉAN ( Khléan ). Miséreux, faim. 

KÔMLEY ( Khley). Brièveté, de peu de durée. 

KÔMLÂ. Jeune homme, adolescent. Il Penh — ,jeune homme de 17 à 20 ans, 
pour les garçons seulement; pour les filles, on dit : krâmôm. Il — dâ méan 
sâmphi méariéat ding chbâp tômle^py jeune homme poli, bien élevé, qui con- 
naît les convenances. 

KOMLOCH ( Khlôch ). Matières brûlées qui répandent une forte odeur. 

KÔMLÔNG ( Khlông ). 1° Lèpre. Il Men^ —, lépreux. 

2° Autorité, tutelle. Il Nou kenông — apÙk medai, qui 
est sous l'autorité, sous la tutelle de ses parents. 

KOMNA. Amulette en général. 

KÔMNACH ( Kach ). Méchanceté, dépravation, perversité. Il — kach, dé- 
pravation des moeurs. Il — chèt ckâng, intentions perverses. Il — pôn prâmàn^ 
aussi loin que peut aller la méchanceté. Il Dâ méan — , mauvais, corrompu, 
méchant. Il Dà méan — pûty méchant, malicieux. Il KômpÛng long — , au 
plus fort de la passion. 

KÔMNÂCH. Parce que. Il — khnhôm thvœû kar «?, parce que j'ai fait cela. 

KÔMNÂL ( Kh ). Il — kâly soutien, point d'appui. 

KÔMNÂN. Degré du mandarinat, apanage, attribution ; à Battambang le 
kômnan a environ 100 maisdns sous son autorité, il a comme aides des 
petits mandarins nommés Phû iay ( Siam. ). 

KÔMNANH. Avarice, avare. Il Men^s — , avare, parcimonieux. 

KOMNAP (Kap). Histoire, fable, poésie. Il Tômniém — (même sens). 
Il Kap tômniém — , faire un apologue. 



nrunu 
1 



\J y yj 

KOMNAP {Kap). Chose enfouie, cachée sous terre. Il — méas, mine d'or. 



142 



KOM. 



nruîfu 

r 



r 



r 

e n 

nmy 

e r» 



ntnu 



noj 









nyo 

o w 

nyj 
nyjsfu 

fiyfi 



KÔMNÂS. Il — rf(î7 ki kh, arrêté, saisi. 

KÔMNÂT ( KHt ). Morceau, fragment, tranche, ii — sâmpôt, chiffon, 
bande d'étoffe. Il — péak, syllabe. 

KOMNÀT. Ecrit, note, décret, époque fixe. Il — kedey, pièces d'un procès. 

Il Péak — , plainte, requête. Il — ckâmnâm^ note, seing, signature. Il Préi 

réach — , lois, décrets royaux. -Il Tha màn ban, khméan — té, on ne peut 

pas savoir; il n'y a encore rien de fixe. Il Dâl — hài, arrivé au temps fixé. 

KÔMNËN (Ken). Levée ( hommes ou animaux). 

KOMNHÂM. Cendre, braise. Il — pârey, cendre de cigare, de cigarette. 

KÔMNHAN. Encens. Il — tis ( même sens), aromates. (1 Bdk — , encenser, 
brûler de l'encens. 

KÔMNÉAP {Kéap). Etau, instrument de torture, 

KÔMNEAP (Keâp). Politesse, modestie, convenances. Il Khnkôm mun Uân 
han — lûk té, je n'ai pas encore eu l'occasion d'offrir mes respects à 
Monsieur, li fou — ki, aller visiter quelqu'un, il — kenéa, se visiter. 

KÔMNOR 1° (Kôr). Rasé, tondu. 

2° Tas, monceau. Il Ôs mô — , un tas de bûches. 

KÔMHÔT ^(Kôt). Culte^ respect, révérence. 

KÔMNOT ( Kdt ). Naissance, origine, nature, constitution, disposition. Il Pi 
— Wftéjy, depuis la création du monde. Il Chîip — chéa men^, se faire hom- 
me, naître ( D. ). Il Bap âmpi — , péché originel. Il Idk — , naître. Il — 
khluon, constitution du corps. 

KOMNÙ ( Kû ). Tableau, image, dessin. Il — pèâr titey iitey, peintures, 
emblèmes. Il — speUn, pr^k^ mais, médailles d'étain, d'argent, d'or. 

KÔMNUOCH ( Kuoch ). Nœud. 

KÔMNUOR (/f«or). Honnêteté. 

KuMNÛS ( Kûs ). Ligne tracée, trait fait avec la main. 

KuMNOT ( Kut ). Caractère, esprit, pensée, idée, jugement, intention, con 
duite, nature. Il — lââ ( ou ) — chéa, bon caractère, bon naturel* Il — tiing 
trâng, sagesse, droiture. Il — tnéariéat, sagesse, bonne conduite. Il — iôl 
yâl, idée, pensée, jugement. Il — prôm, consentement. Il Pré — , changer 



KOM. 



143 



nHfi 



r 

nmy 



nmà 



fin'w 



r VI 

nnsî 



nnà 



( au moral ). Il ^— kômntl, fantaisie, imagination. Il Neâk — , confident, qui 
persuade, qui engage. Il Chéa — kî ( même sens ), complice. Il "et —, 
étourdi, volage, imprudent. Il lôk — kî, prendre conseil de quelqu'un. Il Ktlt 
— akrik, tramer de mauvais desseins. Il Châul — fiûng kî, s'entendre en- 
semble (plusieurs têtes sous le même bonnet). Il Dâ méan — , qui sait agir 
et réfléchir, qui a du jugement. Il Bâng — , agir imprudemment, perdre la 
face. 

KOMÔK. Sandaraque. 



nytCpu KÔMPÂNG. Il Pô — , ventru, qui a beaucoup d'embonpoint. 



1 *w 



KÔMPHÉM. Il Sât —, bupreste, ver doré. 

KÔMPHÊNG. Citadelle, enceinte, rempart. Il — kdu, mur de clôture. Il — 
chr^c kràvâly les deux pôles. 

KÔMPHLIENG. Tempes. Il Teâ —, donner un soufflet. 
KÔMPHLÔK. Il Sa^ —, pigeon ramier. 

A 

KÔMPHLŒUNG. Fusil. Il — moriém, canon. Il — phl^, fusil à deux coups. 
Il — day, pistolet, revolver. Il — thmâ, fusil à pierre. Il — lât — Undêng 
— sna pâng, fusil à piston. Il — kM chràk, système Lefaucheux. il — véay 
pi lœûy fusil à broche. Il — véay pi kroi, fusil à percussion centrale, il — 
mochÛl, fusil à aiguille, li Chrâk — , charger un fusil. Il Bânh pojnnân — , 
combien de coups de fusil avez- vous tiré ? Il Snâuk — culasse. Il Kay — , 
le chien du fusil. Il CKômpûy — la cheminée. Il Dîk — , le canon. Il Rdnôk 
— , la baguette. 

KÔMPHLÔS. Sarbacane. 

KÔMPHÔ. Exagérer, se vanter, mentir, poltron. Il Véa ban té — , il n'est 
bon qu'a faire l'important, le malin. Il Niéay — kâhâk (même sens). 

KÔMPHUON. Il — chœûng, mollet. Il — day, gras du bras. 

KÔMPHUT. Mentir, tromper, il Kâkâk — (même sens). II Mentis — , men- 
teur, imposteur. 

KOMPICH. Il sut — lé, grosse mouche. 

KÔMPING. 1° Il — dâung, amande de coco. 

2° Il — puoy, plante aquatique, comestible. 

KÔMPLÊNG. Comique, fabuleux; plaisanterie. Il Niéay — , plaisanter, dire 
des choses pour rire. Il Ne^k — , plaisant, bouffon, diseur de contes. Il 



144 



KOM 






o rt 

nun 
1.1 



finà 



nnru 

r 

nnu 

I 

o n 



nCun 



iV^^À — reâm, comique de théâtre, bouffon. Il Chéa — , pour plaisanter^ 
pour s'amuser. 

KÙMPLÔNG. Il Sa —, rubicond, joufflu. 

KOMPOI. Huppe. Il — chén, queue des Chinois (natte). Il — ka-ngôk,] 
aigrette du paon. 

KOMPOK 1° Petite urne dont on se sert pour les sacrifices. Il — sra, petite 
bouteille en terre. 

• > 

2® Il Ângkûi — lœû thmâ, se tenir blotti sur une pierre. 

KÔMPÔNG. Rive, bord d'un fleuve, débarcadère, il Meât — (même sens). 
W — châmlângf bac, lieu de passage. Il — châmrï^ rive escarpée. 

KÔMPÔ (Khpô), Hauteur, élévation ; sublimité, grandeur. 

KOMPOP. Renverser, répandre le contenu d'un vase. 

KÔMPÔT. Bouquet d'arbres, bosquet. Il — prey (même sens): 

KOMPRÉÂ. i^ Orphelin, il Kâun — , orphelin, délaissé, sans appui. 

2° Il Kâun — , levier, morceau de bois qui sert à consolider 
plusieurs pièces de bois (v.g. un radeau). 

KÔMPRING (ou) Kômpràng. \\ Sât — , animal, dans le genre de la fouine, 
tacheté de blanc. 

KÔMPROI. Maigre, décharné. Il Kômpràng — (même sens). 

KÔMPRÔK. Nom générique des écureuils, il — khting, grand écureuil noir. 
Il — krâhâm^ écureuil rouge, le plus commun. 

KÔMPRONG. Seau en bambou. 

KÔMPRÙNG. 1° Maigre, décharné. || Skdm — (même sens), se dit pour 
les animaux. 



me un cadavre. 



2° Il R^ng — , raide. il R'àng — dâtich khmôch, raide com* 



nnru 
finà 

r r 



KÔMPUL. Sommet, cime, il — phnôm — pursâty la cime d'une montagne. 

KÔMPONG. 1° Pendant, au moment de. Il — nô, en ce temps-là. JH- 
kréa ni, dans cette circonstance, il — phliéng, pendant la pluie, il - 
thvœû, en train de faire. Il — kilt, en train d'y réfléchir, d'y songer. I - 



KOM 



145 



nn 

rvi 



nnfu 



1*-- 

e n 

nnru 
n|yà 



o ,. rt 



njtnu 



e ^ IV 



n(tnfu 
nny 



rtijà 



f 

e n 

fit/U 



îi^fi 



mCy^y 



n 



ny;fu 

n(yn 



^^'«/, pendant le temps de la jeunesse. Il — bau, pendant l'enfance. Il — 
khdng kôngkuon, pendant Taccès de colère. 

2° Qui déborde. Il Penh — ( ou ) — hier, se répandre, déborder. 

KO M PU O. 1° Il Chœûng — , jambe ulcérée, pleine de cicatrices. 

2° Il Sât — tUk, canard sauvage. 
KÔMPuS. 1° Il Sm —, crevette ( petite espèce ). 

2° Il Srâu chœûng — , un épi de blé. 

3° il Krâuch m8 — , lobe, quartier d'orange. 

KOMRA ( Krâ ). Difficulté, difficile; tribulation, misère. Il — prâieâ, cela se 
rencontre rarement, difficilement. 

KÔMRAL ( Kral ). Extension, action d'étendre. Il S&mpôt — , tapis. 

KOMRANG ( Krâng ). Bordure, tresse. Il — phka, guirlande de fleurs. 

KOMRAP ( Krap ). Terrasser, subjuguer, dompter. H — satrâu, subjuguer, 
vaincre l'ennemi. 

KÔMRXS ( Kr^is ). Épaisseur. 

KÔMRÉAM. Effrayer, épouvanter. 

KÔMRÉAT. Il Kiômrût — ,âpreté au toucher, croûte sur la peau. Il — kâkréat 
rugosité. 

KÔMRÊNG. Il — phlœûng^ suie, noir de fumée. 

KÔMRÉP [Kfép ). Action de boire. Il Mo — pir — , une gorgée ou deux, il 
Phèk sra ntô — , boire un petit coup à la hâte. 

KÔMRÊT. Signe, marque tracée avec un couteau. Il Dâk — , tracer une 
marque quelconque. 

KÔMRÎCH ( Krîch ). Luxation. 

KÔMRIÉM ( Kriim ). Se dessécher. 

KÔMRÔ. Il — kVmriil, arrogant. 

KÔMRÔK. Malpropre, physiquement ou moralement, il A — , espèce de 
petit saligaud ! 



146 



KOM. 



m(^n 






rit[tnru 



n(ôà 

nfôu 
'S 

n(yu 
nfoy 



nmfi 
» 

» 

mfmj 
nfDu 
nwfu 

r u 



VilQÛ 



KOMRÔK. Mouvoir, agiter, secouer. Il — day, remuer, mouvoir la main. H 
— khluon, se retourner, se mouvoir (v. g. dans le sommeil). Il — dey, mou- 
vement de la terre. 

KOMROL. Brut, grossier ( bois ). Il Chhœû — , bois brut, non encore tra- 
vaillé. Il Tûk — , pirogue d'une seule pièce. Il Mentis — , homme grossier, 
impoli. 

KOMRÔNG. Il Asôch — , se corrompre, pourriture; charogne puante et 
hideuse. 

• 

KOMRÔP ( particule ordinale ). Il — mûy — pir, premier, second. Il Dâ — 
pràfHf le cinquième. 

KÔMRÔP ( Krôp ). Il — Chhnâng, couvercle de marmite. 

KOMRU. Modèle, type, échantillon, forme. Il — damninh, échantillon de 
marchandises. Il Tarn — , suivre le modèle. 

KÔMRÛNG (/?Sn^). Dureté, solidité. 

m 

KÔMRUT. Il — komréat, rugosité, âpreté au toucher. 

KÔMSAN ( Khsan ). Apaiser^ calmer. Il — chït ( même sens ). Il — tik^ 
apaiser la douleur. 

KÔMsXf ( Khsât ). Pauvreté, misère. Il — tûrk^t ( même sens ). 

KÔMSIÉU. Bouilloire, théière. 

KOMSOI ( Khsôi ). Faiblesse, langueur, débilité. 

KÔMSÔP ( Kksbp ). Il — kômsieuy murmure. 

KÔMSUOL. Vapeur; flotteur, il — sântuoch, flotteur de ligne de pêche. Il 
— mèng^ flotteur d'un filet. Il — làng^ évaporation par la chaleur. 

KÔMTÂT. Il Ling — , jouer à pair ou impair. 

KÔMTEÂ. Il — h&l, sorte d'ortie dont le contact cause de fortes déman- 
geaisons. 

KÔMTÉCH, Atome,, flocon. Il — momis chiém, flocon de laine- Il — sâwlQ, 
de coton. Il — phlœûng, flammèches. D Diél âmbal — sâmley, faire moins de 
cas que d'un flocon de laine, mépriser. 



V\SiV\ 



\ u 



KÔMUOK. Orgueilleux, hautain, superbe, ambitieux. Il Chït — , orgueil. Il 



KOM-KON 



147 



I VI 



nîsà 



A. 
A. 
A. 

niij 
rî&ûs 



nfi(cnà 



CA^tf — , avec hauteur, fastueusement. Il Bâftdau — , faste, pompe, orgueil, 
vanité. 



tnœûl té, 



KOMUOT ( Kuuot ). Choses vomies. 

\^ 
KÔN. Il — maûly regarder, faire attention. Il Khnkôm nttln ban - 
je n'y ai pas fait attention, je n*y ai pas pris garde. 

KÛNCHÀK. Miroir, glace, verre de couleur, vitrail. 

KÔNCHÂNG. Dais. 

KONCHÂS. Vieux, radoteur. Il A — , terme de mépris. 

KÔNCHÊ. 1° Sifflet. Il Êng ban lu — kapal té, as-tu entendu le sifflement 
du bateau ? 

2° il Sât — , sorte de scarabée cornu. 

KÔNCHEÂK. Chique rejetée de la bouche. 

KÔNCHËNG. Occiput. U — kâ, cavité qui se trouve sous Toccip^t. 

KÔNCHHA. Sorte de chanvre qu'on fume en guise de tabac, haschich. 

KÔNCHHÔK. Enlever violemment. 

KÔNCHHEM. Il Chhém — , beau, superbe, bien fait. 

KÔNCHÔ. il Trey — , nom de poisson. 

KÔNCHŒÛ. Panier. 
KÔNCHÔK. Chicorée sauvage. 

KÔNCHÔR. Étoffe faite de soie et coton. 



n£Or KONCHÔS. Il Dàm — , buisson épineux. 



KÔNCHRÂNG. Chaume, partie de la tige de riz qui reste en terre après 
la moisson. 



nfi[cnÇT} KÔNCHRÂNH. Il Trey —, nom de poisson. 



KÔNCHRÊNG. Tamis. 



148 



RON. 



nul (ai ru 
ri'is[do 






ns^b 















f 

fi fil t 

nfiu 



KÔNCHRIL. Rougeole. Il Kdi — , avoir la rougeole. 

KÔNCHRIÉU. Il Ho —, cris perçants. 

KÔNCHRUL. Se cabrer (cheval). 

KÔNCHRUOCH. Fusée, pompe. Il — sal, clystère. Il — bâch tuk, pompe 
pour arroser. 

KÔNCHÛ. il — meân, maladie de la peau, genre de lèpre. 

KÔNDACH 1° ( Dach )• Déchiré. Il Au —, habits en lambeaux. 

2° Il Srâmôch — , grosse fourmi des forêts dans la piqûre est 
très douloureuse. 

KONDÂCH. Il Trâchiék — , qui a les oreilles fendues, il Mi — léa, pauvre 
comme un rat. 

KÔNDAL. Milieu, centre, il — vong ( même sens). Il PlieHk — , moitié, n — 
phlâu, au milieu du chemin. Il Dal pheâk — phlâu, être au milieu de la 
route. Il Nou — , parmi, entre. Il JUk chéa — , considérer comme indifférent, 
neutre, ni pour, ni contre. Il Nou — véal, au milieu de la plaine ( par ext) 
publiquement. Il — êlœû mîk, à Tapogée, au ciel, il Ê — , au milieu. 

KÔNDÂNH. Embrouillé, enchevêtré. Il Chés Mmpeâk Mb — , fils enche- 
vêtrés. 

KONDÂP. Gerbe, paquet, botte; frontières, il Châng chéa — , attacher en 
gerbes. Il Af 8 — day, une poignée. Il — srôk nokôr^ frontières d'un royaume. 

KÔNDÂP. Il — slïkf assembler des feuilles, il — sèSu, paillotes. Il Slëk wriJ — , 
une paillote, il Prik — s6Sm, couvrir avec des paillotes. 

KÔNDAR. Il Dlk —, vrille, alêne. 

KÔNDÂS. Éternuer. 

KONDÀUP. Sauterelle, grillon. Il — s\ — trUng, variété de sauterelles. 

KÔNDETHEY- Avare ( P. ). 

KONDENG. Cloche, clochette. Il lui — , sonner, balancer la cloche. Il Ang- 
ruon — , agiter la cloche. Il Véay — ( même sens ). 

KÔNDIÉR. Il sut — , termite, fourmi blanche ou pou de bois. || Sâmbâk — , 
nid de fourmis blanches. 



\- 



KON 



149 













VI 

tfnà 



nà 



ftà 



fié 



KÔNDIÉT. Porter sur la hanche. Il — kââm, porter la cruche sur la hanche. 
KÔNDIÉNG. 1° Il Mun nui —, un tubercule séparé des autres. 

■ 

2^ Il Dbtn — , arbre qui croît sur le bord des étangs. 

KÔNDIÉU. Faucille, faux. Il — chrâut, faucille à moissonner. Il — tauch, 
petite faucille, serpe. 

KÔNDOL. Il Dàm — , grand arbre, Técorce de cet arbre battue forme une 
espèce de tapis sur lequel on place la cage de Téléphant. Il Kômral — , 
tapis fait avec cette écorce. 

KÔNDÔR, 1° Rat, souris. Il — sHmbHk, petit rat commun. Il — préng, rat à 
long poil ( sorte de rat d'égout ). Il — lômêy rat musqué. 

2** Il Phsët trâchiék — , une espèce de champignon. 

KÔNDUOY. Vagin, parties de la femme. 11-4 — me, insulte grossière. 

KONÉA ( ou ) Konnonéa. Énumérer. 

KONG. 1° Courbé, sinueux. Il Keda — , planche courbée, gondolée. Il BHt — , 
arc, courbe. Il Li — kenông, plier sous le poids d'un fardeau. 

2° Il Sândêk — roii, haricot, fève. 

KONG. Il — tûk, cottes d'une barque, d'un navire. Il DUk — tûk, mettre des 
cottes à une barque. Il Tûk ni sdàn nUs, Mu dâk -^ ban cheHp, cette barque 
est trop mince, il faut y mettre des cottes pour la consolider. 

KONG. 1° Cymbale, gong. Il — véay iéam, gong de veille. Il Véay — , frapper 
le gong. 

2° Instrument de musique en forme de cercle ; l'artiste s'assied au 
milieu, et frappe à coup de maillet sur l'instrument. Il — péat ( même 
sens ). 

KONG. 1° Demeurer, résider, habiter; être ( D.R.B. ). Il — chéa bângkui, 
être assis à, résider à. Il Lûk krû — veUt na, à quelle pagode habite le 
bonze. Il Nimôn lûk mok — , je prie le Père de venir s'asseoir. 

2° Il Oi — , conserver, maintenir. Il KenUng phteà màn — s&t oy té, 
il ne reste plus rien du tout à la maison ;^ il n'y a pas moyen de conserver 
quelque chose à la maison. Il Rohâs ni màn — iur p^nmân té, ces objets là 
ne feront pas long feu. Il Bb dâmnbr dâuchni hbi — ành tou phâng, puis- 
qu'il en est ainsi, je ne puis pas moins faire que d'y aller. 

3° Invulnérable ; les Cambodgiens prétendent se rendre invulnéra- 
bles entre eux seulement, envers les Européens, cela ne réussit pas. 



I50 



KON 



un 
r n 
r u 

n'iiin 

n'iSfu 
"j 

nm 
sa 

'i ri 



I n. 



I rt 

/i^ J 

I rt 



/w' 



n'ôà 



#v 



KÔNGHING. Il N<?<*ng —, la Terre (par superst.). 

KÔNGKÉA. I! Preà —, Neptune, Teau, la mer. 

.KÔNGKUON. Frémir de colère, de rage. 

KÔNGVÂK (Khvâk). Cécité. 

KÔNGVAL. il — kulahâl, tribulation, affliction, embarras. 

KÔNGVÉ. Kôngvèn. V. Kângvé, etc. 

KÔNGVÉAL {Khvéal). il Nedk — , pasteur, habitant de la campagne. 

KÔNH. Il L^ng, — sorte de plante grimpante, liane qui donne un firuit 
très dur dont se servent les enfants pour s'amuser. 

KÔNHÔNG. Il Sàt —, scarabée. 

KÔNLÂ. 1° Demi. Il — mong, demi-heure. Il A/8 mông — , une heure et de- 
mie. Il — dapy une demi-bouteille. Il — nêal, une demi-livre. Il — w8 néal 
• — , une livre et demie. 

2° Cheville. Il — dêk, gros clou. Il B<6 — , cheviller. 

3° Il Chhlœûng — ,petite sangsue dont on se sert pour tirer le sang. 

KÔNLANG. Il SM — , gros scarabée noir qui fait des trous dans les plan- 
ches. Il Ach — , poussière que fait cet animal en perforant le bois. 

KÔNLAT. Il SM — , cancrelat blatte. Il Sâmbâur — , couleur rousse. 

KÔNLEÂK. Rebord, saillie. Il — day, jointure du coude. || — chaûng, arti- 
culation des pieds. 

KÔNLÊNG. Lieu, endroit, repaire. Il — trey, endroit où se retire le poisson. 
Il — sât sahau, repaire de bêtes féroces. 

KÔNLIÉT. Il — trâchiék, cavité de Toreille. 

KÔNLÔ. V. KânlU. 

KÔNLÔNG. Règle, loi; passé. Il Krït chéa — , loi qui règle. Il Relong — , ou- 
trepasser, transgresser, hors de la règle. Il — ken6ng, au dedans, intérieu- 
rement. Il Chhnâm — tou hài, Tannée est écoulée. || Sasâr — , hautes colon- 
nes du milieu de la maison. 



KON. 



151 



n'ôrun 






a/ 



nntu 
nin 



nj, 



ij) 



niJàifi 






KÔNLÔT. Épiglotte. 

KÔNLÛK. Attaquer, assaillir( rare ). 

KÔNLUS, Cheville, verrou, agrafe, targette, il — thvéar, verrou, targette. 

KÔNNÔNÉA. Exprimer, compter. WNtlng — pt$m ban^ innombrable, qui 
ne peut s'exprimer, se compter ; on ne s'en sert guère que dans le sens 
négatif comme dans cette dernière phrase. 

KÔNSAY. Arrière, en arrière. Il — tûk, poupe d'une barque, d'un navire. || 

— phteâ, à l'arrière, derrière la maison. Il — rôH, arrière d'une voiture. Il 

— réachf celui qui vient après le roi. 

KÔNSÊNG. 1° Écharpe, mouchoir, serviette. Il — chût day^ essuie-main. 
Il — chretnô, mouchoir. Il — chût Preâ Péng, purificatoire. Il — chût preâ 
hbs sângkféachy manuterge. il — rûm khmôch, suaire. 

2° Il Luong trông preâ — , pleurer ( D. R. ). 
KÔNTÂNG. Petit panier évasé qui sert de mesure. 
KÔNTÉACH. Il — al, ortie. 



m iSirU KÔNTÉL. Nain, noué, il Téap —, nain. Il —kôntiél ( même sens ). 



KÔNTHÉAY- V SHt —, tortue d'eau douce. 

KÔNTHÊK. il sut — , petit écureuil connu sous le nom de rat palmiste. 

KÔNTHO. Crachoir. 

KÔNTL I** Aiguière, pot-à-eau ( R. ). 
2° I' Dbm — , nom d'arbre. 

KÔNTIÉT. Autre, étranger. V. Êtiit. 

KÔNTIL. Natte ( en général ). Il — phdàu, natte en rotin. Il — nâup, natte 
en jonc. Il — pûrsat, natte de jonc de couleur. Il — chré, — rUmckâk, natte 
faite avec un jonc très long, il ThbUnh — , tresser des nattes. Il Piik — , natte 
matelassée. U Khnhôm chœûng — , esclave né dans la maison de son maître. 
il A chœûng — ( terme de mépris ), fils d'esclave. 

ni&tn KÔNTÔI. i^ il Pfângœûi —, négligent, tiède. 



• r. 



2^ Dissimuler, avec feinte. 



152 



KON 



r 

Cl 






ri& 



'û^&J 






KÔNTÔK. Son ( de riz ). 

KÔNTOL. Boucles d*oreilles des femmes Cambodgiennes d'autrefois. 

KÔNTOL. Il Pong —, œuf sans germe. 

KÔNTÔL-O. Coloquinte, plante. 

KÔNTÔM. 1) — ^«t, papillon. 

KÔNTÔP. Ceinture avec laquelle les sauvages cachent leur nudité. Il VeSn 
— , vêtir cette ceinture. 

KÔNTÔT-AUNG. Cavité au dessous de l'occiput. 

KÔNTRAY. 1° Ciseaux. Il — slïk, ciseaux chinois, il — bât, ciseaux cam- 
bodgiens. 

2° Il Tong — trâchiék, lobe inférieur de Toreille. 

KÔNTRÂK. Arracher, tirer violemment. Il Téanh — ( même sens), secouer 
fortement. Il — pi day, arracher des mains, i! — hêk, déchirer en enlevant 
avec force. Il — mok vinh, tirer à soi. 

KÔNTRÂNG. Il sut — , espèce de gros lézard qui vit sur le bord des fleuves 
et des lacs. 

KÔNTRÔ. Il Sm chdngrit —, petit grillon. 

KÔNTROI. Il SmUti — , herbe dont les pointes s'attachent aux habits et 
causent de fortes démangeaisons. 



n&jçru ' KÔNTKÔL, Il UtniH^ the&t —, individu gros et gras. 

TlJS[fiy KÔNTRÔM. Cassette, boîte en bambou ou en rotin pour mettre les livres, 

r les effets. 

n6f[fnà KÔNTRÔNG. i° Rebondir, bondir. 

2° Tout petit panier fixé à un long manche et dont on se 
sert pour cueillir les mangues, 
t 
069 T KÔNTÛY. i° Queue. Il — Ht, queue des animaux. Il — phnêk, coin de l'œil. 

'^ Il maûl tam — phnêk, suivre du coin de l'œiL II Ddch — phnêk, à perte de 

vue. Il — k'Ôndâr, tire-bouchon. Il — srâu, barbe ou pointe de l'épi de blé. 
Il Trey ngiét buon dip — , une dizaine de poissons salés. • 

2° Il Ddm — kû, plantain. Il Ddm — krâpaû, gomme, suc d'aloès. 



KON— KOT, 



153 



u 



KÔNTUOL. Verrue, bouton, tumeur. 

KÔNTUOT. I® Il Dbm — srHk, nom d*arbre aux fruits acides. Il Dôfn — 
prâng, magve, qui, paraît-il, a les mêmes propriétés émollientes que celle 
d'Europe. Il Dom — prey, autre plante sauvage. 

2° Chapiteau de colonne. 



des buffles. 



3° Il — si — krâbey, grelots qu'on attache au cou des chevaux, 



nu 
mu 



cnu 



ffnj 



n; 
I 



KÔP. Hernie. Il — tasay, froissement des nerfs. 

KdP. 1° Ramasser à poignées. Il — srâu dâk kYmchœû, remplir painsi un pa- 
nier de riz. 

2° Maillet en bois. 

3** Il — kenéa, s'accoupler ( se dit de certains animaux ). 

KÔP. V. Keâp. 

KÔR. Raser. Il — pûk meâty se raser. Il K'Ômbït — , rasoir. Il Thngay — ,jour ou 
tous les bonzes se rasent ( le 14 et le 29 de chaque mois ). 

KÔR. Il ChhnUm — , année du Porc. 
KÔR. Kbs. V. Keâr, Keh. 



njfun 
ffnru 



KORNA. V. Kâufna. 

KOS. Racler, râper, effacer en raclant. Il — Kp, effacer en raclant. Il 
effacer ainsi un caractère. Il — dâung, racler l'amande de coco. Il 
racler le poil d'un porc. 



âksâr, 
chrilk, 



IfTit 



nnjfn 



KOS. 1° Citer en justice, citation. Il Thlay chœilng —, frais de la citation. 
2° il Méan — Mik, il y en'a en quantité. 

KOSKA. Pilule ( médecine ). 

KÔT. 1° Honorer, rendre honneur, respecter. Il — kham, — krêng ( même 
sens). Il — khlach, crainte révérentielle. Il — khlach nhonhœût ( même sens). 
Il B'Ôn — as tivéada nou arahân tèang lai, culte de dulie. 

2° Nom que l'on donne au cercueil qui renferme le cadavre du roi. 

3° Il Luong preâ — , le roi qui vient de mourir. 



17 



154 



KOT-KRA. 



ffna 



v^ 



nà 



Ififî 



mfi 



mR 






fnj 



C"^ 



É'^y 



KOT. Il Mo — , un million. Il Dip — , dix millions. 

KÔT. I** Maison du bonze. Il — lûk sânghréach^ presbytère. 

2° Juste, révolu ( nombre et mesure ). Il Sâmsbp chhnàm — , juste 
trente ans. il Dâp riél — , dix piastres, ni plus ni moins. 



eme 



KÔT. 1° Numéral des jours de la lune croissante. Il Mo — ^ir — , le i®S 2 
jour de la lune croissante. Il Thngay ni p'ônmân -^ hbi, aujourd'hui quel est 
le quantième de la lune croissante ? 

2° Il £ —, à Test, à l'orient. Il Khang ê —, du côté de l'orient. Il Khi&l 
bâk pi c — , vent d*est. 

KÔT. Naître, pousser, croître. Il — kàun, enfanter; génération. 11 — âmpi, 
provenir de. Il KU — âmpi ( même sens ). il — ^àng, croître, grandir. Il Bâng 
— , créer. Il — chéa (ou) ktl — , devenir. Il — kar, réussir, avoir du succès. Il 
Oi — kar kîy faire prospérer, réussir. Il Thvœû kar tnûn — , qui ne fait rien 
qui vaille, impropre au travail. Il Menas ntân — , propre à rien. Il — 
chôr pïân^ devenir voleur, brigand. H — pi dey^ pousser, sortir de terre 
( plantes ). Il — vinh ( ou ) — Ibng vinh, renaître. Il Mok — nt6 dâng êtiéi, 
renaître d'après les lois de la métempsycose. Il — ked^, il y a un procès, 
être en procès. 



KÔT. V. KeHt. Il, lui. 

KÔT. Inscrire, noter, écrire. Il — chhtnô, inscrire le nom. 11^ — 
transcrire. Il — chéa MninUm^ noter pour s'en souvenir. || Tip 
lement inscrit, de fraîche date. 



ckâmlân^, 
— , nouvd- 



KRA. 1° Chenille, ver qui dévore les plantations. H — phï, chenille cendrée. 
Il — phlœûng, chenille rouge feu. Il — âmpông, autre variété. Il — cheân, 
chenille qui cause de grands dégâts dans les récoltes. 

2° Tortue de mer. 

KRÂ. Difficile, pénible, pauvre. Il K6mrâ — krey ( même sens ). Il Tèang 
— , avec peine, difficilement. Il Chéa — , difficile. Il Kar — , travail pénible, 
difficile. Il — méan, — ban^ — prâtéi, rare, qui se rencontre rarement. Il 
Rok — méan^ on en trouve difficilement. Il — avey, quelle difficulté y a-t-il? 
qu'y a-t-il de difficile? Il — pibak, pauvre et malheureux. Il KhnKôm — «&, 
je suis bien pauvre. 



(fnwim KRÂANH. Il Meit —, grosses lèvres. 



KRAAUP. Sentir bon, odorant. Il Phka — , fleur odoriférante. 
Il Kelïn — , bonne odeur. 

KRÂÂUM. Il Thnténh — , dents molaires. 



KRA. 



155 



pt^finj 



&MJ. 



ftcnfu 
ftcnu 
fîtnfu 






KRÂBAS. Coton. Il bô — , égrener le coton, il Bï — , le récolter. Il Chiép — , 
fleur de cotonnier ( nom d'un petit oiseau ). || Phka — , petit mouchoir qui 
a des fleurs. 

KRÂBEY. Buffle. Il — veât, le buffle donne des coups de corne. Il — chôlkenêa, 
combat de buffles. Il — khliéch, buffle de couleur rougeâtre. V. Khliéch, 



(fîfUfU KRÂBÊL. Couper en deux. Il — )is, faire du bois à brûler. 



KRÂCHAK. Ongle, griffue. Il — day, chœûng, ongles des mains, des pieds. 
Il — chhêk, sabot ( bœuf, buffle ). Il — kômpU^ ongle court et obtus ( élép- 
hant ). Il Bg — siy ferrer un cheval. Il Phka — , taches blanches sur les 
ongles, il — ^, action de frotter, de se gratter. 

KRACHAL. Il Bâus — , inflammation d'un abcès. 

KRÂCHÂP. Il Dbm — , nom d'une plante aquatique ( comestible ). 

KRÂCHAs. Sorte de panier corbeille qu'on entoure avec du papier à fleurs, 
et dans lequel on met les cadeaux à oifrir aux bonzes. 

KKACHAU. Égratigner, déchirer avec les ongles, les griffes, il — krânk&nty 
saisir avec les griffes. 

KRÂCHING. il Chêu — , ramer, en sens inverse en tirant la rame à soi. Il 
Hêl prâ — , faire la planche en nageant, nager sur le dos. 

fttnfU KRADAS. Papier, membrane. Il — mô iômpU, une feuille d'un livre. Il — nié 

sinlïk, une feuille double de papier à lettre. Il — phdït, papier buvard, il — 
pïii, papier chinois gris ( qualité tout à fait inférieure ). Il — pâbâur, 
( même Sens ) blanc, plus mince que le précédent. Il Sbêk — , membrane 
élastique ; parchemin. Il — phnêk, conjonctive (œil), il — pH, péritoine. Il — 
trechiék, tympan de Toreille. 

KRAÉ. il Thvœû — , fier, hautain. 

KRAH A. il Trey — , nom de poisson, il A — , appellation dérisoire (pour rire). 

KRAHAI. Chaleur interne. Il Kedau — (même sens ). il KedHu — kenông 
chït, mécontentement, cœur bouillant de colère, il — fcrlîw, chaleur de la 
fièvre. 

^tnn KRAHAK. V. Kâhâk, mentir. 

(nunru KRAHAL. h Chhœû —, douleur cuisante. 

^tfttf KRAHAM. Rouge. Il — chhî, rouge feu. Il — rôntéal, rouge vif brillant, li — 



156 



KRA. 



châ(iu ( même sens ). Il — rôntiét, rouge curcuma. H — pong, jaune d'œuf. Il 
— khchey, — chhau, — chrUl, phlék, chaén, ( variétés de couleurs rouges ). 

fiîOiy KRÂHÊM. Tousser pour appeler Tattention.JI — oi kî déng ( même sens ). 

fiÎLTîà KRÂHÊNG. Crevasse, fente. Il Dey bêk —, la terre se crevasse. 

(fîttfîfU KRÂHOS. Laïque. 

(rîLny KRÂHUM. Grogner, gronder, rugir. Il — s^mbdm, cris des bêtes féroces. 

w fi 

ftinU KRÂHOP. Edenté. il Me^i — ( même sens ), qui n'a plus de dents. 






|rnru 

|rn*fu 
|n9pj 



KRAL Krâpœû — , crocodile des étangs. Il Trey — , petit saumon, il P8— , 
serpent venimeux. 

KRA y. Très, fort, beaucoup. Il Pîk p)in — (superlatif), énormément. H — 
léng, excessivemement; misères, tourmentts ( en général ). 

KRÂYA. 1° Nourriture, aliments. U Soi — , manger ( D. R. ). H Pisa —, 
manger ( se dit d'un grand personnage ). 

2° Il — phiney, amende, sentence. Il — phiney chéa luong, amende 
qui est pour le roi. Il — phiney tam bafidasâk, amende proportionnée à la 
dignité. Il KM — phiney, fixer une amende, condamner, châtier. 

KRÂIAU. V. Kaiau. 

KRÂK. Il Sât kôk — , nom d'oiseau. 

KRÂK. Torche, flambeau. Il Ch^nlô — , grande torche. 

KRAL. Étendre, étaler, plier, il — k^ntîl, étendre une natte, couvrir avec '\ 
des nattes. Il Thmà — , pavé, il — prôm, étendre un tapis. 

KRÂL. Il — làng, s'enfler, se gonfler. 

KRÂLA. 1° Lieu de repos, station ( P. ). il — bôntUtn, lit royal. 

2° Carré, de forme à peu près carrée ; moucheté, tacheté, il — sâm* 
n^nh, mailles d'un filet. 

KRÂLÂ. il S^mdey — , voix couverte, peu claire. 



f59JJ 

ftgpttJTlO KRÂLAHÂM. Ministre de la marine. 



KRÀLÂK. Agitation de l'eau déplacée par un objet quelconque. 



KRA. 



157 



^çpm 



f59pu 




(ÀtflJlfi 



fûfuà 
|rno 



py 






KRÂLANH. 1° Il S'âmdey — , voix forte, puissante. || TMm — s«, très grand, 
immense. 

2° Il Dbm — , nom d arbre de la forêt. 

KRÂLÂP. Tourner, se retourner. Il — khluon ( même sens ). Il Mœûl krâlœû 
— , tourner et retourner les yeux ( peur ). 

KRÂLAU. il Mœûl — , regarder fixement d'un air menaçant. 

KRÂLÉK. Il — mœûl, regarder de travers, || — krâlau ( même sens ), qui a 
le regard menaçant. 

KRÂLÊT. Être en présence de. 

KRÂLEU. Il — lip, avaler à la hâte, v. g. un cachet de quinine. 

KRÂLIÉNG. Aine, il Hbm — , inflammation des ganglions de Taine. 

KRÂLING. 1° Agiter en secouant. 

2° Il S)it — krâlûng, merle gris et blanc. 

KRÂLONG. Tourner. Il Ddk — , tour, il — chhœû mûl, tourner du bois. Il 
Chéang — chhœû, tourneur. 

KRÂLÔT. Il Niéay krâlêt — , parler d'un ton fâché. 
KRÂLUOCH. Il ChhU —, douleur aiguë. 
•KRAM. Salpêtre. Il Skâr — , sucre en poudre, il — puits, girofle. 



KRAM. Loi naturelle. Il Krït — ( même sens ). Il Chau 
Il — chït — thlàm, avoir de la peine, du chagrin. II NeUk - 
tère, rigoureux. 

KRÂMA ( ou ) Kâma. Il Dbm —, olivier. 



-, juge, avocat. 
kr'ét tïng, aus-- 



KRÂMÂ. Croûte, surface. I! — Umbau^ croûte d'un ulcère. Il — dbm po, 
croûte épaisse, rugueuse. 



|ntnO KRÂMÂCH. 1° Bouffon. 



2° ( Mot euphonique ). Il Krâm^m — , jeune fille. 

KRÂMÂL. Faisceau, plusieurs objets réunis ensemble. Il Resey mH — , un 
faisceau de trente bambous. Il Trïy mô — , plusieurs poissons attachés 
ensemble. • 



158 



KRA. 






(nypî 
(nyru 

|ny& 

[nà 
[rtà 



^m 






KRÂMEY. Il A/î — , pellicules blanches qui tombent des dartres lorsqu'on 
les gratte. Il Mî — si, insulte qui équivaut à {Mî chângray ). 

KRÂMÔM. Jeunesse. Il Kâun — ( ou ) ml — , jeune fille nubile. Il — bîâmrb 
kenông, servante, domestique. Il Mi — khâuch, prostituée, courtisane. Il Mi 
kû — , génisse. 

KRÂMÔT. Nom d'un nénuphar. 

KRÂMuL. Il — âtnbel, saler légèrement, mettre une légère couche de sel. il 
lok âmbïl — tich téch ( même sens ). 

A il 

KRAMUON. Cire. Il — sa, cire blanche d'abeilles. Il — chan, cire en pains. ] 

Il — meât ( ou ) — krââup, cire parfumée avec laquelle les indigènes se || 

frottent les lèvres. Il — tômnàp, cire pure de i®*^* qualité. " 

KRAN. Il Chœûng — , ( en un seul mot ) fourneau, foyer. 

KRÂNG. Calepin, livre. Il — ihbr sang, bréviaire, livre de prières. Il — Prcâ 
Kâmpi, missel. 



KKÂNG. Tresser. || — s^A, tresser les cheveux. Il 
de fleurs. Il — lôp, tresser une grande nasse. Il — 
faire des paillotes. 



— phki, faire un bouquet 
sbâu, tresser du chaume, 



KRÂNG. 1° Cage. Il — meân, cage à poules. Il Meân — kâun, la poule abrite 
ses poussins sous ses ailes. 

2° Il — ctâk srâu, petit grenier à riz. 

KRÂNH. i« Résister. Il S? — , le cheval se cabre, ne veut •avancer. Il — 
mS» ctiâng ton, résister, qui ne veut aller. 

2° Il Dbm trâchiék — , houx, qui pousse au bord de l'eau. 

3° Il Trey — , nom d'un poisson. 

KRÂNHÀNG. Il Dék — , dormir accroupi dans un coin. Il iifra»A^»^ — , 
grimaces de singe. 

KRÂNHÂS. F'risé, hiérissé. Il Meân — , poule dont les plumes sont hérissées. 
KRÂNH AU. Égratigner. Il ChUp — , saisir avec les griffes ( chat, tigre ). 
KRÂNHÊNG. F'risson, frissonner. 

KRÂNHUNG. Il Dbnt —, nom d'un arbre très dur, et très recherché pour 
l¥bénisterie. 



KRA 159 

[rttôjj KRÂNIÉU. Il — khsêy doubler une corde en la tordant avec les mains, pour 

la consolider. 

|nfià KRÂNUOCH. Il — sâch, faire rôtir de la viande. 

(niU KRAP. 1° Se prosterner. || — dal dey, se prosterner la face contre terre. Il 

— thvay bangkôm luong, saluer le roi. Il — tûl luong, parler au roi, s'adres- 
ser au roi. Il Kruonh — sâmpeâ, se prosterner profondément en saluant. Il 

— léa, se retirer; au revoir. 

2° Il Bâus — , furoncle qui désenfle. Il Pîis — , l'inflammation 
disparait. 

3° Il Meân — , poule couveuse. 

1^*^* KRÂPEÂ. 1° Estomac, ventricule. Il — bai ( même sens ). Il — namy vessie. 

Il — rUêay châmney, digestion des aliments. Il — thum, estomac délicat, ca- 
pricieux, difficile à contenter. 

2° Il — riisey, épouvantail en bambou, ponr effrayer et chasser 
les oiseaux. 

[nfDR KRÂPEÂT. Il — day, croiser les mains derrière le dos. Il — chœûngy croiser 

les jambes. 

(fîfn KRÂPiEÛ. 1° Crocodile. Il — krai, gros crocodile des étangs. Il — kôm, voûté. 

Il — prâteâk, — b'îlng, variétés. 

2° Il DZk —, fer brut. 

jnnfi KRÂPÔT. Il Trey — , tétrodon, petit poisson dangereux pour les baigneurs à 

. cause de ses morsures, pris et lancé hors*de Teau, il s'enfle immédiatement. 

|nnfU KRAPOL. Nourriture, boisson qui excite des vomissements. Il TKûm — , qui 

soulève l'estomac, donne des nausées. 

(rnftj KRAS. i° Épais, dense, dru.JI Oi —, épaissir, resserrer. Il —kray, abondant, 

beaucoup. Il Piér ândarai — kray, accablé sous le poids des tribulations. 

•■ 
2° Il sut — , tortue de mer à écailles ; écaille. 

3° Démêloir en bois. V. Snït. 

4** Poils follets. Il Meân tâp d<6 —, poussin dont les poils follets 
commencent à paraître. 

^f\Jl KRASA. Il sut — , héron gris. Il Meât — . 1° bec du héron, ou qui a la forme 

du bec de héron. 2° Nom d'un village un peu au dessous de Phnom Penh 
qui s'illustra pendant la guerre du Cambodge. 



i6o 



KRA 



(nrinru 
(ncifià 



[no 






fn?ru 



&"<! 



KRÂSAL. Gai, joyeux ( poésie ). Il Luong tou — , le roi va se promener, 
s'amuser. 

KRÂSÂNG. li Ddm — , arbre épineux qui a des fruits comestibles mais très 
acides. 



[nfVXlPi KRÂSÉAT. Essuyer un refus; insuccès, li KhnlUjm — hbi, je n'ai pas réussi, 

[nnjfi KRASËN. h Banteal — , témoignage, preuve. 

(ntfinu 
M 



KRASSENA ( ou ) Krasna. Il Dbm — , bois de sandal. 

KRÂSOP. Brassée, prendre dans ses bras. Il CMp — , prendre à brassée. 

KRAU. Hors, dehors, extérieur. Il — àmpi ni, en outre, de plus. Il Pi — , en 
dehors. Il JE — , à Textérieur, au dehors, il Mok pi sr(6k — , venir de loin, 
de l'étranger. 

KRÂUCH. Orange •( en général ). Il — pursât, orange dite de Pursat, très 
bonne qualité. Il — chhma, petit citron. Il — sàch, — nhàm, — phléa, variétés 

de citrons. I! — thlông, pamplemousse. Il — iuon, mandarine. Il — cWn, 

safnrêf etc. 

KRÂVAL. Il — krâvij anxiété. Il Krâvi — , avoir beaucoup d'occupation. 



^ _ _ -* 



KRAVANG. S'enrouler, il Ruonh — ( même sens ). 



KRÂVANH. Cardamome (qualité supérieure). II Dôm — chrûk, nom d'une 
espèce de tubercule. 

KRÂVÂT. Mettre une ceinture, ceindre. Il — chângké ( même sens ). Il Khsê 
— , ceinture. 

KRÂVÉA. Il KrâvÔt —, cherchera tâtons dans l'obscurité. 

KRÂVÉAS. Toucher quelque chose. Il — day, rejeter les mains en arrière. 

KRÂVÉL. Anneau. U — vângnon, anneau d'un rideau. Il — chrevâk, maillon 
de chaîne. Il — ante&k, nœud coulant d'un piège. 

KRÀVÊL. Aller et venir, courir çà et là, tourner autour, il Dot — ( même 
sens ), rôder, faire des rondes. 

KRÂVI. Agiter. Il — kabal, branler la tète en signe de désapprobation, fl — 
dau, brandir un sabre. Il — d^mbUng, faire le moulinet avec un bâton. I — 
Tèang — kràvôt, en tournant, comme une roue. 






KRE. i6i 

l[Pi J KRE. Lit, banc, chaise. Il — krâla bânfôm, lit royal. Il — sndng, chaise por- 

tative, palanquin- il — tisna, chaire, tribune aux harangues. Il — dêk, lit. Il 
— chhnàn, petit banc, escabeau. Il — ângkui, chaise, fauteuil. Il — thôm 
meïiSf trône royal, trône des bonzes. 

[pnj KRÉA. 1° Occasion, circonstance, cas. Il Néa — (même sens). Il Chrbn dâng 

chrbn — , bien souvent, dans bien des cas. Il — krâ^ infortune, détresse. Il 
Kenông — Ârd, dans ce mauvais pas, dans la détresse, il SUp dâng, sâp — , 
habituellement. 

2° Soutenir quelqu'un, v. g. un malade. Il Chàp — chuoy — ( même 
sens ). 



f[pnfi • KREÂN. Assez, suffisant, passablement. 11 — 6ô, bien, pas mal, suffisant, à 

Taise. Il Mtin — , insuffisant. Il — mœûly visible. Il — sângkhilng^ il y a lieu 
d'espérer. Il — b'èndbr^ devenir meilleur. Il — ph'Ôi chtia, probable. H 
Mian — si chaêt, avoir le nécessaire, le suffisant. 



[îTIfn KRÉANH. Il Chï — ,savoir. Il Chàul cKi — , se mêler des affaires de quelqu'un, 

^ Il Bânché ban --f, enseigner ( en mal ). 






ffnn KREÂP. V. à Krôp. Noyau, graine. 

ftnflj KRÉAS. 1° Il Rok — , rechercher, fouiller. Il Dbr rok — ( même sens ). 

2° Il Sor — , éclipse de soleil. 

^fi KRÉAT. Raboteux. V. Kâkréat. • 



KRE Y. WKHs — , faire une marque, une incision quelconque, avec un instru- 
ment tranchant. 



mn KRÊK. 1° Rotin II Phdau —, gros rotin. 

2° Il Sm véa iôm lu — , imitation des cris de certains animaux, v. g. 
cigogne, héron. 

; JpfU KRÊL. En assez grande quantité ( tout à fait relative ). Il Nou sâl — , il en 

reste encore pas mal. H Nou chhngay — , c'est encore assez loin, il y a en- 
core pas mal de chemin à faire. 

m y KRËM. Il Trey — , tout petit poisson batailleur. 

îffîà KRÊNG. De peur que, peut être, par hasard. Il Khlach — , appréhender, 

craindre, de peur que. Il — pi ni tou mHk, de crainte qu'un jour... Il Khlach 
— ê krôi tou fhûk (îmême sens ). n — ki tha, de crainte, de peur qu'on dise. 

îjrtU KRÉP. Il Mo — , une petite gorgée. Il Phïk tik nC6 — , boire une petite gorgée. 



i62 KRE— KRO. 

tjnfi KRÉT. Il Dbr —, aller tout doucement. 

[nfi KRËT. Loi, règle, modèle, raison. Il — preà viney, la loi divine. Il Preà réach 

chéa — , la loi royale. Il — preU viney préâ chômnûm pre)i sassena, loi, man- 
dement de rÉglise. 

tmd KRICH. Entorse, luxation. Il — day — chœûng, se démettre un membre. Il 

Il Thnâng sântâk — , se déboîter, se disloquer. 

{(njn KRIÉK. Amarrer, attacher à. Il Chàng — (même sens). Il Khsi — , licou. 

{[flJfU KRIÈL. Il S)it — , grande grue gris cendrée à collier rouge, appelée aussi 

grue antigone. 

- {[fljy KRIÉM. Desséché, à sec. Il il/ttft — , figure maladive, flétrie par la douleur. 

Il Bai — , riz sec. Il Thmâ bai —, pierre dite de Bien-hoa. 

tpjU KRIÉP. Échaudé. Il N^m —, gaufres, crêpes. Il Lu , entendre le 

bruit des dents qui rongent quelque chose. 

fpp KRIÉU. Châtrer, châtré. Il M^n —, chapon. Il Sa^ —, animal châtré. 

pu KRIP. Broder. 

f(fnr KRÔ. Accident, malheur, destin, hasard. Il Trâu — , tomber dans le mal- 

heur, tomber sous le coup d'un accident quelconque. Il — "it bâuran^ ynal- 
heur, calamité, guignon. * 

((fnj KROI. Après, ensuite. Il Ê — , après, derrière. Il Ê — iou fMk, dans la suite. 

Il — tëang 2s, le dernier. Il — n% après cela. Il — mûk, désormais. Il 
Thngay — , le jour d*après.* 

fjrnn KROK. i° Se lever. Il — Ibng (même sens), levez-vous. Il — pi dék, se ré- 

veiller, sortir du lit. Il — jchénh pi dâmnék, sauter à bas de son lit. Il — 
tnân ruoch, qui ne peut plus se mettre debout. 

2° Il Cri imitatif de la poule appelant ses poussins. 

fpifU KROL. Étable, écurie, parc. Il — kû, krâbey, parc à bœufs, à buflfles. 

{fny KROM. Sous, dessous, au dessous. Il — as, le plus bas, le plus profond. Il £ 

— , au dessous. Il Pi — , par dessous. Il Nou — , être dessous. 

fty KRÔM. Il — kar ( ou ) kr^immokar, fonctionnaires. 

ftg KRÔM. 1° Capitale. Il Mtibng — ( même sens ). 

2° Coquillage. 



KRO-KRU. 163 



{[nfi KRÔN. V. Kreân. Assez, passablement; publier. Il — «^?a /t^^a, publication 

de mariage, 

^à KRÔNG. Il Neâk — mârdâky hériter, héritier. 

^à RRÔNG. Il Sdâch —, empereur. 

[nu KRÔP. Couvrir, boucher, cacher, couvercle. Il — péam, chimâng, couvercle 

» d'uiie jarre, d'une marmite. Il lok — chénh, enlever le couvercle. 

[ru KROP. Complet, suffisant, tout. II Sip — , de toute façon, de tout genre, 

' parÉaitement. II — khê hài, temps, mois accompli, arrivé au terme. Il — 

iang, de toute façon. 

[f^^ KROP ( pour ) Kreâp. Noyau, graine, pépin. Il — dêk, boule de fer. Il — sâm 

nâ, boule de plomb. II — kômphlœûn^, balle de fusil, boulet de canon. II — 
bZk, balle explosible. Il — wd/, balle. Il — prai^ plomb de chasse, mitraille. 

Il Dam — , semer des graines. Il — chômpû, graine d'un arbrisseau qui 
sert à teindre en écarlate. II — pômê ( ou ) prâmê, maladie de la graveUe. 

Il — phlî chhœû, noyau, pépins d'un fruit. 

tpW KRÔS. 1° Poignard malais, kriss. 

2° Il — trey prâbdl, aiguillon de la raie ( poisson ). 

tprifi KRÔT. Colère (D. R.). Il Luong trông prcA — khnhal mian preU hôniul tha, 

le roi dans sa colère parla en ces termes. 

[^^ KRÛ. Seau en bambous tressés et enduits de résine. 

fey KRU. Maître, précepteur, instituteur, professeur, docteur, médecin, il — 

y prâdau kâun heméng, maître d'école. Il — bathiéay, professeur, instituteur, 

précepteur. Il NeHk chéa — , docteur. Il — pity médecin. 

fc; KRUA. Famille, la maison. Il — sal, le mari et la femme (peu usité). Il Mi — 

u s&ndân tKômy patriarche. Il — tK6my tribu. Il — bâr th phtâs sriJ*, colonie. 

mfl KRÙK. Imitation d'un bruit quelconque. II Ld té , nitln ding sUt oy ti, 

1 j'ai entendu du bruit, je ne sais ce que c'est. II — kruop nhotâiim nhon- 

hey, donner un ordre avec grand éclat. 

py KROM (ou) Krl5m. Espèce de crustacé.JI — mUt chœûng, être blessé au pied 

par un coquillage. Il — srâmôt, — st^ng, coquillage de mer, de rivière. 

m& KRÛN. Fièvre, avoir la fièvre. 11 KômpUng — , pendant l'accès de fièvre, il 

f — là, fièvre intermittente. Il — là ml6 ngay, fièvre tierce. Il — 16 pir ngay, 

fièvre quarte. Il Nheâr chUng — , avoir les frissons de la fiè^^e. Il Sriiu 
châng — rdngia ( même sens ). Il — srak, la fièvre diminue, disparait. Il — 
chUnh, fièvre paludéenne, fièvre des bois. 



164 



KRU-KUE. 






w 



'Sljà 



^m 



w 



[nw 



w 






ffnj 



«3» 



ftj 






KRUNG. Il S}it kôk — , espèce de grue blanche. 

KRUOCH. 1° Il Sm —, caille II —preà en, alouette, râle. Il — M, chant de 
l'alouette, de la caille. 

2^ Il Chéaî phnêk — , petit panier en rotin. 

KRÙÔNG. 1° Instruments, insignes, armes, nîatériaux. Il — prâdâp, outils, 
armes, instruments dé tous genres. Il — ^ bSndakar ( même sens ). Il — sdi, 
— avïity attirail de guerre. Il — iôs, insignes de dignité. Il — rôbiép rUndâp 
lâm-ây ornements, décorations, il — bap, les instruments de torture. Il TUng 
— , se farder. Il — krâmôm, parure de jeune fille. 

2° Il — môhâp, épices. Il DUk — , épicer. 
KRUONH. Il — krap prânâm, se prosterner les mains jointes. 
KRUOS. Gravier. Il Penh — , rempli de gravier, rocailleux. 
KRÙS. Il Prea — , la Sainte Croix. 

« 

KRÛT. Il Chéa — kréat, d'un manière rude. V. Kâkrut. 

KSIÉR ( ou ) Khsiér. Pipe. 

KU. il — chhmûl, hœut II — nhi, vache. Il — s^^aw, jeune taureau. Ij — krâtndm, 
génisse. Il Kâun — , veau. Il — kriéu, bœuf châtré, il — Ibng kâ, bœuf en 
rut. Il — khmêr, la plus belle espèce des bœufs domestiques, mais devenue 
très rare. Il — siim, bœuf commun. Il — prey, bœuf sauvage. Il A keming nô 
mtin i6u prâsâp bâr — , ce gamin-là n'y entend rien pour conduire les bœufs. 
Il — veât, bœuf méchant qui frappe de la corne, il — chéa^ — slâut, bœuf 
doux, paisible. 

A 

KU. 1° Paire, couple. Il Mô — une paire, un couple. Il Sât mô — , un cou- 
ple d'animaux. Il Préap mô — , une paire de pigeons. Il Sï inô — , un 
attelage de chevaux. Il Sbêk chœûng nù6 — (ou) w8 sânirHp, une paire de 
souliers. Il Trâu — kenéa, cela fait une bonne paire, ils sont bien accouplés. 
Il — srâkâ, compagnon. Il ït — srâkâ, seul, célibataire. 

2° Dessiner, peindre. Il — kômrû ( même sens ). Il CïH — dâuch kaêk, 
peintre habile comme un corbeau (dicton), pour se moquer d'un peintre. 

KÙ. A savoir, c'est à dire, soit, ou bien. Il — kbt mok, il arrive, cependant. 
Il — mok ( même sens ). Il Muoy — s^mbUt, muoy — sël, êna chéa prâsbr 
lϞs kray, de la richesse ou de la vertu, laquelle est la plus digne. 

KOCHIN. Éléphant (poésie). 
KUÈU. V. Khvêu. Coupe-coupe. 



KUH-KUM. 



165 



KUHÉA. Voûte, grotte. Il — thmâ, voûte, grotte naturelle. 



f^UTl 

(fnn 






tin ra 



u 



{tny 






(fntnô 



ri 



r r 



KOK. Terre, terre ferme. Il — kéang, terre sèche. || Lœil — , au sec, par terre. 
Il Lbng — , (étant en barque) monter, aller à terre. Il Phlâu — , voie de 
terre. Il Dbr phlâu — voyager par terre. 

KÙK. I® Prison, caverne, fosse, fournaise. Il DUk — , mettre en prison. H 
Neâk — , prisonnier- Il — phlœûng, fournaise. U — kômbâr, four à chaux. H 
— thmâ et, four à briques. Il — dïim bai, fourneau. Il Nokor — thlôk, an- 
cien nom du royaume du Cambodge. 

2° Cris de Toiseau appelé a ât, qui est très friand des œufs de tortue. 

KOL. i° Borne, limite. V. Prlôm, plus usité. 

2° Il Dêk — , pointe, clou- Il Bô dêk — , enfoncer une pointe. 

3° Il Téang — , en grande quantité, en grand nombre. Il Hôt teâng — , 
nuage de poussière. 

KÛLAN. Douille, cartouche; se dit aussi de tubes en bambous dans lesquels 
on met du riz gluant, et qu'on fait cuire sur la braise. 

KULEAY. (1 Tûk — , grande jonque qui a une maisonnette sur l'arrière. 

KULEY. Il SHmp(6t nï6 — , un paquet de 20 sHmpHt. 

KÛLÉN. II Phlê —, litchi (fuit). 

KÛLI. I** Doigt du roi. Il M(6 âng — ( même sens ). 

2° Billes dont se servent les enfants pour jouer. 



tmtOnn kOLÛK. h sut —, nom d'un échassier. 



KUM. Lampe, lanterne. Il Och — , allumer la lampe. Il — phiur, lampe à 
suspension. 

KOM. I® Menacer, faire des menaces. Il — niîw, menace, bravade; inimitié. 
2° Touffe. Il Rôsey mô — , une touffe de bambous. 

KUMÂN. Il PreU —, matrice ( Reine ). 

A 

KUM A. Petit enfant ( poésie ). Il Pre^l maha Jîsus —, TEnfant Jésus. 
KÙMNÙM ( Kttw ). Menace, bravade. 



i66 



KUN-KUS. 



KON. i" Bienfait, mérite, faveur- Il Preâ — vysés, bienfaits ( D. R. ). Il Prei 
dik preâ — , grandeur, excellence. Il Déng — , skeâl — , être reconnaissant, 
■ reconnaître «n bienfait. Il Mian —, mériter, avoir du mérite. |[ Thvaû — , 
rendre service, obliger. Il Âr — , je vous remercie, remercier. Il 2i — , in- 
grat. Il Phlîch — (même sens), oublier un bienfeit. Il Sang — , être recon- 
naissant, rendre un btenfeît- 

2" Il Ling — , faire des armes. Il Neik fràdau — , tnaitre d'escrime. 

3° Terme juridique. Il Tkvi — , amende double. Il Lùk thlay chéa tkvi 
— , imposer une double amende- Il — Uk, multiplier. Il Lik kUn, multipli- 
cation. 



w 

tnjà 



fitrtu 
nrucv 



KUOCH. Nouer, attacher. Il — slëky attacher des feuilles; v. g. pour faire 
une toiture. aDd kî — hèi, nœud, noué. 

KUOY. Il CkhnUng — , marmite en terre cuite. 

KÙONG. S'échouer, toucher à terre (barque, bateau). || — dey (même sens). 

KUOP. Joindre, plier, n — chia pir, doubler. Il — ckéa bey, tripler. 

KUOR. 1° Digne, convenable, qui convient bien. Il MHk — il convient, il est 
convenable. Il Doi sâm — , d'une manière convenable, passable. Il — 01 Aï 
sâsbr, digne de louange. Il — kôt, honorable. Il — pUm — , convenable ou 
non, que ce soit plus ou moins bien-. 



- thpou, millet. Il — âmp^, gousse 



2° Épi. Il — srâu, épi de blé. I 
du tamarinier. 

KÛPIN.ll — (îii, henné. 

KURÉAT. Il sut —, petite grenouille. 

KUROM. Grâce de langage, élégance de style, tl Chia péak sâmdey — , 
éloquence. Il — ngiar, titre, dignité. 

KUROP. Servir (P.). Il — ^âneyitff, servir, honorer. 

KOS. Trace des lignes, tirer un trait. Il — thnâng day ckhvêng, faire le tracé 
des phalanges de la main gauche, c.-à-d. signer à la façon du pays. H — 
bSntmt, tirer un trait. Il — chéa chSmhUm, noter, faire une marque pour 
s'en rappeler. 

KDSA. Il Prèà — ( ou ) preâ phûsa, ornements royaux, sacerdotaux. Il Thngay 
nï lûk trôHg preâ — àyl aujourd'hui quel ornement prenez>vous? 

KUSAL. Mérite, bonnes oeuvres. || Bon — , kar — ( même sens ). 



KUS-LAI. 



167 






F 



fifi 



u 



KUSSENA ( P, ). Faire savoir; se cotiser pour faire Taumône aux boDzes. 
11 Sauf — oi, prières des bonzes après avoir reçu Taumône. 

KOT. il Véay — , frapper ( avec un bâton ). 

KuT. Penser, réfléchir, s'occuper d'une affaire ( moralement ). H — picharna 
mœûly réfléchir, examiner. Il — pipKéaksa ( même^sens ). H — seman ( ou ) 
sman, supposer, s'imaginer. Il — rtintpâng chônch^ng, réfléchir, méditer. H 

— oi, procurer, s'occuper de. Il Neàk êng — dâuchntedéch ( medéch ) jju'en 
pensez-vous? U — tnân dUl, ne pas comprendre. H Del prachnha menas — 
mân dâl, incompréhensible, il — mân ban, impossible. Il K'Ôm oi — , n'y 

. songez pas. il Chuqy — , conseiller. Il — khœûnh hài, j'y suis, j'ai trouvé. Il 

— kar nô sïn, pensez d'abord à cela. Il — kenéa, délibérer ensemble. H — 
krôp, penser à tout, ne rien oublier. 

KUUOT. Vomir. Il Thnâm —, vomitif. Il Chômngil chô —, choléra. 



1 



H 



run 

H 

ruà 

H 



fUtJTltf 



«ly 



LÂÂ. Beau, bon, bien, élégant, excellent. Il — lâach^ — chômnâp, — nâs, très 
beau, superbe, magnifique. 11 — mœûl, beau â voir, il Mœûl oi — , veiller 
avec soin, faire attention, il Chët — , bonté de cœur. H Thngay — , jour 
faste, heureux. Il — AW, c'est bien, cela va bien. 

LÂAK. Trouble, il T^k — , eau trouble. Il Tuk — p'ÔpUch ( même sens )j 

LAÂNG. Il — thuli, poussière. Il — ihuli preU bai, la poussière de vos pieds 
sacrés ( au Roi ). 

LAHAM. 1° Il Lahêm — , suinter. H T'àk hâur lahêm — , l'eau suinte. 
2^ Il Lahêm — , pauvre, indigent. 

LAI. i*^ Métis. 

2° Il Tëang — , tous. Il Menas tëang — , tous les hommes. 
3** 11 Luong — , le roi ( vulg. ). 
4° Il S^imbôr — , mucosités du nez. 



i68 



LAK-LEA. 



9jn 

cinntwn 
» ■ 

«jtf 

sjià 
«jià 
ej'u 

çjfi 



LÂK. Il Srâdey — , railler. || — oi kî khbng { même sens ). 

LXKKHNA ( ou ) LeUkana ( P. ). Lois; qualité d'une chose. 

LALÊ. Il — lâlâ, faire du tapage. Il Andat, sâmling — lâlâ, qui bégaie. Il - 
lâlâ lâfëm lalang, kakaéng kakaUng, crier, pousser des cris à tort et à l 
vers ( V. g. ivrogne ), 

LAM. Confondre, mêler, troubler.'ll Liai — ( même sens ). Il Cluînl — ni 
kî, se mêler à la foule, u Tëattg sSm — , pêle-mêle, confusément. Il Stlm 
avey muoy ckéa vôr, confusion, mélange. 

lXm-Â. etc. V. Lôm-â, etc. 

LAN. Ressort. 

LANG. Il Ang — , triste, désolé. H Mimai ang — , veuve triste, abandonnée. 

LANG. Commune, village ( mot annam.). 

LAP. i" Troublé, confus. Il Srâdey U — , parler sans suite. 

2° Il Sa6y — , qui pue très fort, infection. 

LAPÂM. Il Tûk — , barque de 4 à 5 rameurs. 

LÂT. Amorce pour fusil à piston et pour cartouche. 

LAT. Il — doi kva, assembler; mettre en peloton. 

LAU. Couleur tirant sur le jaune, un coq qui a cette couleur jaune J 
s'appelle a lau. 

LÉA. 1° "Quitter, dire adieu, au revoir. ]| — ■ lou ( même sens ), prendre 
congé de. Il Tou — kî sï«, aller feire ses adieux à quelqu'un. 11 — Mk 
mtdai, quitter père et mère. Il — ngéar, démissionner, donner sa démission. 
11 — tûs, pardonner. Il — bângnôn, accomplir un vœu fait depuis Idug- 
temps. Il Chœûng — , pieds libres, qui n'ont pas d'entraves. 

2" Déplier, dérouler. Il — sâmpSi au, déplier une étoffe, un habit.y 

3" n sut — , âne, ânesse. 

LEÂK. 1° Cacher, dissimuler, nier. || — chéa kSmbling, cacher, dissimuled 
tenir secret. Il — bâng ( même sens ). Il — sngiim — kômbUng. cacher, sans 
en dire un seul mot. Il Luoch — , cacher furtivement, à la dérobfie. K 
Sàch — , rire sous cape. nSrâdey — UalœH, parler d'une manière inconsidtfte: 



♦ 



LEA 



169 



. 



fino 



fintn 



: ^J 



ony 



~ 



t 



rinjs 



rLDjs 



rinà 



rmn} 



2° II Phti — , amarante rouge. Il Prâpêay — , plante légumineuse. Il 
Kiâng — srântôt, coquillage couleur de pourpre. 

3** Couper, inciser, diminuer de chaque côté. Il — cMimvinh, rogner 
autour, retrancher. 

4° Il CheHk — , clairement, parfaitement, sûrement. Il — khêna, per- 
fection des vertus, il SUmdach prài Vorméada pénh — khêna, Mère de Dieu 
très pure, très parfaite, accomplie. 

5** Gomme laque, laque. Il Âch — , laque brute. 

LÉACH. 1° Il SHmbdr — , jaunisse. Il Pray — , brun. 

2° Riz rôti dont on se sert pour des cérémonies diaboliques. 

LÉADA ( ou ) Lada. Il Ddm — , plante grimpante. 

LÉAY. 1° Mêler, mélanger, brouiller. Il — vdr, confondre. Il — lânt ( même 
sens ), entremêler. Il — chéa muoy, mélanger le tout. 

2° Il — day, autographe. Il S^mb^i — day, acte signé. 

LÉAM. i*^ Allonge, licou, allonger. Il Khsê — ( même sens ). 
2° Titre, dignité. 

■ 

3° Il Lim — , sans gêne, sans façon. 

LÉAN. 1° Aire, parvis. Il — bdn srâu, aire pour battre le riz. Il LUnh — , a- 
planir le terrain pour faire une aire. Il Préâ — , parvis, cour du palais, 
amphithéâtre. 

2° Il Priéng — , voisins, amis, connaissances. 

3° Il A/8 — , dix millions. 

LEAN. Résonner, retentir. Il Lti — (même stns). Il Srêk — , pousser de 
grands cris. Il Sbch — , rire aux éclats, il Phkôr — , bruit du tonnerre, le 
tonnerre gronde. 

• 
LÉAN G. Laver, nettoyer, purifier. Il — oi chreâ srâlâ, laver proprement, 
purifier avec soin. Il — oi saat,{ même sens ). Il — day, — mHk, se 'laver les 
mains et la figure, se débarbouiller. Il — sâmpoi au, laver du linge. Il Rimg, 
H — sâmpôt au, lavoir. Il — b%p, laver les péchés c.-à-d. baptiser. Il B^n — 
bap, sacrement de Baptême. 

LEANH. Détruire; anéanti. Il — praSy maudire; imprécation. Il — tou, ravagé, 
détruit, anéanti; tant pis. Il — tâtèâk (même sens). Il A — , injure, insulte. 

18 



I70 



LEA— LEB. 



finu 



cinu 



ojiru 



finfu 



on Pi 



fUlfi 



ruptu 



ru 



U" 



LÉAP. 1° Oindre, Jirotter, enduire. Il — préng, frotter avec de Thuile, oindre. 
Il -^ ânchéang ntlng kômbôr, blanchir un mur à la chaux. Il Bi6n — thng^is, 
sacrement de Confirmation. Il B)in — préng preâ b^nghbi, sacrement de 
TExtrême-Onction. 



2° Bonheur, chance, bienheureux. Il Méan 
Dot méan — , heureusement, avec bonheur. Il Kbt 
prospérer, bienheureux. Il — sathukar, chance. 



-, avoir du bonheur. Il 
- ( ou ) ban -^, réussir, 



LEAP. Retomber, rechute ( maladie ). il Teâs chômney — ton, avoir une 
rechute, à cause de la nourriture qu'on a prise. 

LÉAS. Il ChUmngii — dô, maladie du sein. 

y 

LEAS. Croître, pousser ( feuilles ). Il — tômpông mêk^ pousser des rejetons. 
Il — iriwy, bourgeonner. Il L^i — Ibng vinh, qui prend des forces, qui re- 
pousse. Il Srâdey chbâs — , qui parle très clairement, très bien. 

LÉAT. S'étendre; uni. Il — sÉnthtlng ( même sens ), s'étendre, se répandre. 
I) — s^nthtlng ton dM sâp ânlœû, universel. Il Prê — , soie unie. Il Tuk — ^ 
barque sans toit, il Roii — , voiture découverte. 

LEAT. 1° Enlever, écorcher. Il — sbêk, écorcher. Il Sbêk — , cuir, peau. 

2° Il — sâmpôt^ retrousser son sâmpM^ pour ne pas le mouiller, le salir. 
LEBÂ. Chapitre d*un livre, strophe d'une poésie. 

LEBAL Variation, mélange. Il Péak — , mot double, expression imagée. Il 
"il — , simple; propre. Il Dey — , terre sablonneuse où il y a des pierres et 
du sable. Il SM — , mélange de races, hybrides. Il Thvœii — kdl, tromper 
en cajolant. 

LEBÂK. 1° Enlever, décoller; se détériorer. Il — kredUs mô sHnlèk, décoller 
une feuille de papier. 

2° Il Lôk — , faire une rainure. 






ru 



'J^ 



funu 



ir 



LEBAK. 1° Somme. Il Dïk m6 — , faire un petit somme. 
2° Il Luoch — , ^user de ruse. 

LEBÂNG. 1° Épreuve, essai,. tentative. Il — 16 mœûl, essayer, tenter l'ex- 
périence. Il — luong bdnchhôt, tentative, épreuve, essai. Il — srâp, épreuve, 
qui a fait ses preuves. 

2° Haie. V. Rebâng. 
LEBÂP. Vase, bourbier. Il — ch6, s'embourber. 



s 




\ 



IeB— LEK. 1 7 1 



rUpftJ LEBÂS. Il Tendre ( végétation ). Il Smau — , herbe encore tendre. 

fUpfi LEBAT. Sentinelle, patrouille; explorer. Il Tou — , faire la patrouille, 

explorer. Il Dïik dUm peâl — , placer des sentinelles. Il Phtâs — , relever les 
sentinelles* 

njJtU LEBEY. Renommée, renom, gloire. Il Méan — , célèbre, qui a du renom, il 

— kî d^l chhngay nos, sa renommée s*est répandue très loin. Il — kî àâl sâp 
ânlœûy sa renommée est universelle. 

cj . LEBÊNG. 1° Plaisanterie, jeu. Il — ling ( même sens ). Il Chéa — , pour 

plaisanter, pour s'amuser. Il Chhkuot doi — , avoir la folie des amusements, 
du jeu. 

2° il — rônéap, faire un treillis en bambou. 

fXJJU LEBÉP. Il Mentis — , coupable gracié et attaché au service du roi. 

tfUJÎI LEBOK. 1° Instituer, établir, inventer.il — kômnap, —pi chïî, inventer, 

imaginer. Il Sâmdey dot — lœûk, hyperbole, imagination, invention. Il — doi 
iubalj imaginer, faire des châteaux en Espagne* Il — kâhâk, feindre, il Niéay 
fM — , une conversation. 

2° Il Af Ô — , une battue, une levée. Il M g — s?, une course à cheval. 
Il Neâk — , rabatteur. 

3° Il Prî — , soie moirée. 
fUry LEBOM. -Flatter pour tromper. Il — Lebuong ( même sens ), cajoler. 

tfUrnJ LEBÔS II Reb^s — , nouveautés, articles nouveaux. 



rajR LEBÔT. V. ReboU Echapper, dépasser. 

{rurjô LEBÙÔN ( Lûbn ). Vitesse, agilité ( course ). 

fUrà LEBUONG. Adulation, flatterie, fourberie. \\ Leb^m — (même sens ). H 

i; Bânchhôt — , tromper en flattant. Il Ariik véa — , tentation diabolique. 

{fUO LECH ( Lîch). Sortir, paraître. Il Thngay — lbng, le soleil paraît, se montre 

il — phka, fleur naissante. Il — char, sortir, il — sâsràk, couler, se répandre 
de côté et d'autre, il — pop^, produire de l'écume. Il Phtéâ nH — h, il pleut 
partout dans cette maison. Il Tarn te — , tê duoch, parler à tort et à travers. 
Il Tûk — , barque qui fait eau* 



9J0 LÊCH. il £ —, à l'ouest. Il Khang /— , du côté de l'ouest. 

[ 

j; t9jn LÉK. Chiffre, numéro, série. Il Robién —, arithmétique. Il — bauk, addition. 

Il — sang, soustraction. Il — kïin, multiplication. Il — chêk, division. 




172 



LEK — LElT 






un 

ruà 

A 



ann 

-13 

-( 

finfu 

-( 



tru; 

-( 

ruy 



tfUfU 



ru; 

-( 
1/ 






fuà 

-4 

VI 



VI 



LEK ( ou ) Thlèk. Il Maha — , pages du roi. Il Sau — , suivante de la reine. 

LÊK. Particulier, propre à quelqu'un. Il — pi kî, isolé des autres. Il Dai — , à 
part, en particulier. Il — pi kenéa, autre, différent. 

LEHÔI. Leléâk. etc. V. par Lohdi, Lole&k.,, 

LEMANG. Il sut — , moucheron. 

LEMÉ. 1° Trey — , nom d'un petit poisson. 
2° H Kôndôr — , petite souris. 

LEMEÂK. il — lemdm, médiocrement, modérément, asse^. 

LEMEAS. Moisi, pourri. Il Resey — , bambou pourri. 

\/ 
LEMEAS. V. Remeh. Démanger. 

LEMÉCH. i*^ Il Sât —, tortue de mer. 

2° Abréviation de Dâuchntedéch, que, quoi, comment. 

LEMO. Il Ddm — , dattier sauvage. 

LEMOK. Il — lemey, excréments humains. Il Thvéar — , anus. 

LE-MÔM. Assez, suffisamment, modérément. Il Lemeâk — , lemi — ( même H 
sens ). il Oi — , modérément. Il Dài — , d'une façon suffisante. Ii — knor^ \ 
comme il convient, i) Méan — totuol U^n, avoir suffisamment de quoi vivre, ^ 
qui a une modeste aisance. Il — hbi^ cela suffit. 

LEMŒÛS. Aller à Rencontre des ordres reçus, déroger à la loi, abuser de ^j 
quelque chose; abus. 

A 

LEMU. Il — kràdas, un rouleau ( de papier déroulé qui s'enroule de lui- 
même ). 

A 

LEMUB. Gourmand, vorace, avide. Il Mentis — , vorace, affamé, glouton. Il 
Si — , dévorer. Il Bap — , péché de gourmandise. 

LEMONG. Il Khla —, léopard. 

LEMUOCH ( Luoch ). Vol, volé. || Rebh —, objets volés. Il Bap — luoch^ 
vol, larcin. 

LEMUOT. 1° Il Khiéu — , vert, couleur des feuilles. 2° Il SâKt — , visqueux. 



V 



LEM-LIM. 173 



rUfi LEMÛT. Il Dàm — , arbre très répandu au Siam et qui donne des fruits 

"*j délicieux. 

rrUu LÊNG. 1° Abandonner, laisser, quitter, lâcher, cesser. H — tou krau, faire 

sortir, laisser aller, lâcher. Il — krâbey tou sr, lâcher les buffles au pâturage. 
Il — chôl phteâ, abandonner sa maison. Il — s^t hdr, donner la liberté à un 
oiseau, il — prâpôn^ répudier sa femme. Il Phdey prâpôn — kenéa, divorcer. 
II. — khnhôfn, affranchir un esclave. Il — oitou, permettre d'aller. Il — kenéa, 
se séparer, se quitter ( divorcer ). Il — àlàm ruoch, qui est nécessaire, dont 
on ne peut se défaire. Il — fÛk, quitter le deuil. 

2° Il — fô, pourvu que. Il — tê Lûk bbk Hmnach oi, pourvu que Mon- 
sieur me donne la permission. 

fU LENGI. Lengiéch. Lengo etc. V. par Longi, Longiéchy Longo,,, 

rUT LI. Porter sur l'épaule ( à un seul ). Il — resey m^Ô dôtn, porter ainsi un bam- 

^ bou. Il — tou, emporter. Il — mok, apporter. Il PreU maha Jésus — chhœû 

krïiSy Jésus porte sa croix. 

rUO LICH. Inonder ; enfoncer dans Teau. Il Tuk — , inondation. Il — tuk, faire 

naufrage, s'enfoncer dans Teau. Il Shnpou — doi srâmôt, faire naufrage en 
mer. Il Oi — (ou) pâhlîchy immerger. Il — long, se noyer ; ( au fig. ) perdre 
toute sa fortune. Il Thngay — , le soleil se couche. 

iC\j]& LIEN. 1° S'agrandir ( plaie ). 

2° Sortir, tirer. Il — ândat, tirer la langue. 

3° Il Spéai — , porter en écharpe. 

trUJu LIÉNG. Festin, inviter à un festin. Il — iik, donner un festin, un repas de 

gala. Il — ar^ik, cérémonie où Ton évoque le démon ( à grand renfort de 
tam-tam ) pour une maladie ou toute autre circonstance. Il Luong soi — , 
gala à la cour. Il — aphién — sra, se réunir pour fumer et boire. 

' IfUJflJ LIÉS. Moule, coquillage. Il Sâmbâk — , coquilles. Il Kfimbôr — , chaux de 

f coquillages. 

^ trUjfi LIÉT. Frotter, presser légèrement avec les doigts. Il — bët, enduire, gou- 

I dronner. 

fUfin LILÉA. 1° Il — tou — mok, aller et venir ( style des livres ). Il Chénh — tou 

hbiy il est parti. 

2° Il Menas — , insensé, toqué. Il Srâdey — ,dire des choses insensées. 
Il Thvœû dâuch — , agir en insensé. 

fUy LIM. Il Ml — , oriflammes qu'on met sur les embarcations, à la cime du 

mât ( supers. ). 



^ 



r 



174 



LIN-LŒU. 



ruô 



(Và 



ifuà 



(ruu 
ru 



ffint 






ru ru 

H 



tru 



LIN. 1° Il — a», ourler un habit. 

2° Verge. ( S. ) ( animaux ). 

LIN G. 1° Rôtir, griller ( dans une poêle ). Il Chhnâng —, poêle à frire U 
Chhû — , douleur brûlante. 



1° Il — leàk krâhâm, plante odoriférante. 



A 

LING. Jouer, s'amuser, plaisanter, folâtrer. Il — phling, jouer d'un instru- 
ment de musique. Il — sdch, s'amuser, folâtrer. Il Niéay — , plaisanter. Il — 
lebêng sdch, s'amuser, raconter des bagatelles. Il — châtnbâp, s'amuser à 
lutter. Il Dàr — , se promener. || — bia, jouer aux cartes. Il — chhœû trâng, 
jouer aux échecs. 

A 

LIP. Avaler. Il M (6 — , une gorgée. 

LIP. Il — ândat, rentrer la langue. 

LIT. Lécher, laper ( animaux ). U Chhké — tuk, le chien boit. 

LIU. Seul, célibataire. 

LO. Il — ïi, four à chaux ( Annam. ). 

LÔ. Essayer, tenter, expérimenter. Il — tnœûl ( même sens ), tenter l'expé- 
rience. Il — mœûl kômling kî p)6nmàn^ essayer les forces de quelqu'un. Il 
Thvœû mô dâng — mœûl^ faire un essai préliminaire. 

LO 1° Racheter. Il — khnkôm, racheter un esclave. Il — srê, racheter des 
rizières. Il — khluon dng, se racheter soi-même. 

2° Diminuer, amoindrir. Il — thlay, diminuer le prix. Il M^n — oy kUi 
té, ne diminuez-vous pas quelque chose? Il M^noi — téch s^, qui ne dimi- 
nue pas d'un centime. Il MUn — niô neâk té, sans excepter un seul 
homme. Il KrÙn — , fièvre intermittente. Il Krûn — m^ô thngay, fièvre tierce. 
Il — pre)i Itlng, frayeur épouvantable qui chasse les âmes du corps 
( supers. ). 

LOËY II Kônchœû — , panier en général. 

LOÉT. Il Menu, mince, fin, ténu. Il — loân (même sens), en morceaux. R — 
loâch, fin, pulvérisé. Il — laang, en poussière. Il Bôk oi — , moudre très fin, 
réduire en poussière. 

LOÉL. Glissant. Il Tllp phliêng dey — nâs, il vient de pleuvoir, le terrain est 
très glissant. 

LŒU. Sur, dessus, au dessus, en haut. Il Khang — ,en haut, (du côté d'en haut) 



LŒD-LOI. 175 



II Pre)i maha Jésus sâurkôt — chhœïi Krûs^ Jésus est mort sur la Croix. 
Lbng — dbm chhœû, grimper sur un arbre. Il Angkui — kHuéy^ s'asseoir 
sur une chaise. Il Tou — , aller, en haut, du côté d*en haut ( manière 
évasive de répondre : je vais là-haut ou là-bas ). 

IfUn LŒUK. Lever, élever, dresser, soulever, apporter. || — phteây lever une mai- 

son, élever la charpente d*une maison, il — /ô»g^,. hausser, élever. Il — chéa 
namceûtty élever à une dignité, au mandarinat. Il — khnôl, élever, faire une 
chaussée. Il — phnâur, élever un tombeau. Il — bântéay, construire une 
forteresse. Il — te^p, faire une levée de soldats. Il — s^t, chasser en fai- 
sant des battues. Il — kedey, lever le procès, c.-à-d. abandonner la plai- 
doirie. Il — p)in chénh, abolir un impôt. Il — day prânâm sHmpcâ, saluer en 
levant les mains à la hauteur de la tête. Il — krôp chénh, découvrir, enlever 
le couvercle. Il — tou, reporter. Il — mok, apporter. Il — bai môk, apportez 
le riz, servez la table. Il — sâmriém, lever petit à petit. Il — ké — khmas kenéa, 
immodeste, sans pudeur. Il -^ khmas kî, ternir la réputation de quelqu'un 
en parlant mal de lui. Il — lbng thmey vinh, rétablir, refaire à nouveau. Il 
— ^^y> porter de la terre, faire un terrassement. 

tfUfU LŒUS. Plus, plus que, davantage. Il Chéa — , il vaut mieux. Il — pi kî, plus 

que les autres. Il — pi nl6, bien plus. Il Oi — ,donner plus, davantage. 

f^^ LOHA. i° Il Sâch — , chair molle, boufiSe. Il Dey — , terrain mouvant. 

2° Il Srâmôt — , b^ng — , immense étendue d'eau ( mer, étang ). 
*^0 LOHÂCH. Il T^k — , nappe d'eau ( pluie, inondation ). 

^?^^ LOHÊ. Repos, loisir, oisif. Il Nou — , avoir du loisir, se reposer. 

{)jy LOHÊM. 1° Il Lich —, suinter. 

2° Il Paêm — , doux, agréable au goût. 
IfUij LOHÊNG. Il Hâur — , couler ( source, larmes ). 






LTl 



^^^ LOHÉU. Il Véal — , plaine vaste, immense. 

^" LOHING. Il Véal — plaine exposée aux ardeurs du soleil, 

înjtU LOHÔI ( ou ) Rohbi. Fraîcheur, frais. Il Khiâl —, vent frais, doux zéphir. 

nJw LOHÔNG. Il Dbm —, papayer. Il Phlê —, papaye. Il — dâung, — siém, — 

khâng, variétés de papayer. Il — khnhZ, ricin. Il Préng —, huile de ricin, 
r 

fWJ LOI. 1° Différer, retarder, délai. 

2° Il — preâ tu, superstition qui consiste à faire de petits radeaux sur 



•176 



LOI-LOL. 



« 







run 

a et 



wg^o 



ruan; 



rufuin 

9 






lesquels on met des provisions pour nourrir les ancêtres; on laisse flotter 
le tout au fil de l'eau ( cette fête a lieu à la pleine lune de photrâbât ). 



LOI. Particule finale, pour l'harmonie de la phrase. Il Nou — , pas encore. 

LOIÉNG. Chanceler, hésiter, pencher d'un côté. Il — sas, chanceler dans ia 
foi. Il Chaukrl6m — , juge partial, il Chét — , partialité. 

LOI ES. Faire attention, prendre garde à soi. 

LOK. 1° Vendre. Il — chUa, vendre à crédit. Il — oi prUk (ou) — oiprâk àâl day, 
vendre argent comptant. Il — thlay, vendre cher. (I — thôk, vendre à bon 
marché. -Il — réay, vendre en détail. Il — teâng mûl, vente en gros. Il — i/ww, 
vendre en bloc, il — dâch, qui se vend bien; vente définitive. Il — m^n dâch, 
qui se vend mal; marché non conclu. Il — thlëng, vendre au poids. Il — kkstt 
( ou ) — khat dam, vendre à perte. Il — ban chdmnénhy vendre à profit, il — 
dâur, faire des échanges. Il — tou vinh, revendre. Il — lailong, vente aux 
enchères. 

2** Terme juridique, mettre à l'amende, infliger une amende, il — chia 
prâk hasbp riél, condamner à une amende de 50 piastres. Il — oi pénh May 
( ou ) pénh chbâp, condamner à toute l'amende ; appliquer toute la rigueur 
de la loi. Il — chéa thvî Kûn (ou) — ihvi^ condamner à une double amende. 

3° Dormir, il Dék — ,♦ dormir d'un profond sommeil. WDék mhn — , in- 
somnie, impossible de dormir. 

4° Il — lebâk, faire une rainure. 

LOKUK. Mais, si. Il — fêmin si&p Hnh, mais, si vous ne m'écoutez pas (rare). 

LOLÂ. Il Chho — , faire du bruit, du tapage. Il Srâdey lolê — , parler à la 
façon des marchands chinois. 

LOLÂCH. 1° il Pâpach —, bavard. 

* 

2° Il Méan pKôk pâpach — , chemin boueux. 

LOLÉA (P.). Il Préâ —, front du roi. 

LOLEÂK. il — lolœû, qui n'a pas du jugement. Il Niéay — lolœûy qui ne sait 
ce qu'il dit et parle à tort et à travers comme un insensé. Il — lolœû pop- 
leâk poplœû ( même sens ). 



rUfUiy LOLÉAM. Il Mtt* — , arrogant, il Dbr — , démarche fière et arrogante. 



LOLEAM. Il Lolu — , vantard. 



fUfinm LOLÉANH. Il Tômbau —, abcès qui s'ouvre, qui s'étend. 




LOL-LOM 



177 



ru ru; 

rutfu; 
rurun 



rurum 
ruçju 

rufus' 
rtffufi 

Ȕy 

Q ^ 



rû«n 

fÛHliâ 



'fUHÔ 

rÛHà 



ru 



r 






LOLÔ. Il — loleâm, sans suite. Il N»éay — loleâm, parler sans suite. Il Thvœû 
— loleâm, agir sans réflexion. 

A 

LOLŒU. Il — popUeû, sot, stupide. 

LOLÔK. i°HI sut — /tourterelle. Il — khntôch, chouette, oiseau de nuit dont 
le petit cri sec et perçant est considéré comme de très mauvais augure. 

2^ Il Dbr — ( ou ) rolôk, faire un petit commerce d'échange. 

LOLÔNH. il Flatter, caresser, cajoler. 

LOLOP. il Niéay — , parler avec précipitation et sans la moindre réflexion, 
bredouiller. 

LOLU. il — loleâm, qui aime à se vanter. 

LOLÛT. Il Dbr —, sautiller. 

LÔM. Petit sachet pour bétel et arec. 



LÔM. ( Pour ) Lïw, mêler. 

\^ 
LOM-Â. Beauté, grâce, accord des proportions, il 
nature. 

LOM-AK. Troubler. Il — tâk, troubler T^au. 



sâm suon, beautés de la 



LOM-âN. Trace laissée sur le sol, traînée sur Therbe. il Ans tûk kôm oi méan 
— , cKâp trey oi, kim oi lôm - âk ttlk, traîner la barque sur la berge sans 
laisser de trace, prendre du poisson sans troubler Teau ( dicton ). 

LOM-ÂN. Action de s'incliner, se montrer doux, affable. 

LOM-ÂNG. Poussière, saleté, il — thuli ( même sens ). Il — phka^ pollen des 
fleurs. I) — phsêng, noir de fumée. 

LOMBAK. Douleur, peines, misères, difficulté, calamité, il — ^tVr (même 
sens ). Il Rong — , supporter, subir des peines, des misères, des tourments. 
Il Thvœû — , maltraiter, causer de la douleur, de la peine. Il Preà — Préâ 
Maha Jésus, passion de Notre Seigneur J.-C. 

LOMCHÂNG. Fleur aquatique. 

LÔMCHEY. Il — day, signature. H Oi — day, donner sa signature, signer. 

LOM-EL. Gluant, visqueux, il — trey, viscosité du poisson. 



178 



LOM-LON 



wr^fi 



fûiytu 



rutnfi 



rufinj 

e e 

rutny 



a/ 



ixjttny 



fûm; 



fû^ytu 



n 



fU 



fnà 



rutnj 



ruâ 



LÔM-ËT (Lolit), Réduire en poussière. Il Véay oi — ,mettre en pièces, réduire 
en poussière. 

LÔMHÊ. Apaisement, consolation, repos. > 

LÔMHdl. Rafraîchir ; calmer, li Khi — , l'automne. Il Chriéng oi — , 
chanter pour faire passer le temps. 

LÔMHyOT. Desséché, à sec. Il Khê — , saison sèche. 

LÔMKÉNH. Très, fort (superlatif peu employé). Il Chriéng — , chants mé- 
lodieux. Il Sï liibn — , cheval très agile. 

\^ 
LÔMLÉAY. Mêler, mélanger, confondre. 

LÔMNEAM. Exemple. Il Thvœû chéa — wttw, enseigner en prononçant d'a- 
bord soi-même et faisant répéter ensuite par l'élève. 

LÔMNGEÀS. Coction, cuisson, réduire par l'ébullition, faire cuire longtemps 
à petit feu* 

LÔMNOU. Lieu, endroit. Il — na, où, en quel endroit? Il £ — wg, là, à cet 
endroit-là. Il — dâtey^ dans un autre lieu. Il Phlâs — , changer d'endroit, de 
résidence. Il — sng}it, lieu solitaire, silencieux, il — sngïit lîk Ht menus 
nou, désert, solitude. Il — dek dd, mine de fer. Il — khang ê Prài, sanc- 
tuaire. Il — apïik, lieu de naissance, foyer paternel. 

LÔM-ÔN. V. Lônt'ân. 

LÔMPÉA. Reste d'un repas ( du tigre ). 

LOMPEAN. Plante odorante employée en médecine. 

LÔMPÉAS. Surabondant. II Méan — , on en trouve partout. 

LOMPEY. Petits profits particuliers des domestiques. 

LÔMPÉNG. Lance. Il — chUky lance à une seule pointe. Il — snêng krdbey, 
lance à deux fourchons. Il — tuon, trident. Il — tuontâv}ing,hB,rpon, grappin. 

LOMPL II sut — , grosse hirondelle de mer. 

LOMPONG. Nouvelles pousses qui sortent après qu'on a ébranché un arbre. 

LON. I** Avouer, s'accuser, il — tua ( ou ) — tûs, avouer sa faute, son péché. 
Il — tûs srai bap, confession sacramentelle. Il Sdâp ki * — tils srai bap^ 






LON 



179 



confesser quelqu'un. Il — nou niûk ki, avouer publiquement. Il — tiui tha 
chéa méan sas, confesser sa foi. 

« 

2° Il — àntôngj instrument, tube en bambou avec lequel on prend les 
anguilles. 

fUJS LÔN. Peindre, enduire. Il — chéa sa, blanchir, blanchi. Il — prâléang ânché- 

ang oi $â, blanchir un mur au lait de chaux. Il — tûk, peindre une barque. 

fUâ LONG ( ou ) Lô. 1° Essayer, faire une expérience, il — mœûl faire Tessai. 

( on emploie de préférence L6 ). 

2° Il Khmôch — , apparition de revenants, fantôme. 

fUu LONG. 1° Longtemps (poésie). Il PSm — Ibi, de suite, sans tarder. 

2° Submergé, enfoncé, ruiné. It Lich — (même sens), sombrer. 

(Çjà LONG. Monter, grimper, gravir, augmenter, croître. Il — phnÔm, monter 

sur, gravir une montagne. Il — dbm chhœû, grimper sur un arbre. Il — tou 
sihan suor, monter au ciel. Il T^k — , l'eau monte. Il — chô, monter et des- 
cendre; inégal. Il — kûk, monter, aller à terre (étant en barque), il R)is — vinh, 
ressusciter. Il Tkôtn — , grandir. Il K)in te khpôs — , monter, croître de plus 
en plus. Il Kân te ckômrbn — , grandir, prospérer de plus en plus. Il 
ChKAp — , vite, vite, hâtez-vous ! Il — thlay^ augmenter le prix. Il Krôk — , 
se lever, lève-toi ! Il Lûk — , lever, soulever. Il — kômlUng, se fortifier, re- 
prendre des forces. Il — huos, franchir, dépasser. Il — bai (phnêk), devenir 
chassieux. Il — ch6 préng, rut de l'éléphant, il — kâ, rut du bœuf, buffle. 
Il KômpÛng — k6mnach, ardeur, fureur des passions, il — sdâp bângkbp, 
qui est sous les ordres, sous la domination, la dépendance de. 

fuàuPî LONGBÔT. Petit canot à Teuropéenne (mot nouveau). 



anà 



ru an; 
futu 



ru 



train 



C\JJ 

a/ 



LONGÉACH. Soir, le soir. Il Thngay — (même sens), dans la soirée. Il 
— hbij il se fait tard. Il Châng — , la nuit approche. Il 1P1 prilk veâl — , du 
matin au soin II Pi — veMpr^k, du soir au matin, sans discontinuer. 

LONGKA. Il Srôk —, Ceylan. 



LONHL II sut — , douroucouli. 

LONGI (ou) Lengù II — longông stupide, bête, épais* H Kômnîit 
stupidité, il — longœû, sot, stupide. 



longông, 



LONGIÉK (ou) Lengiék. Faible, sans force. Il — longiém, épuisé par la 
maladie. 

LONGO (ou) Lengo. Sésame, il Krâp — , graines de sésame. 



lÔo 



LON-LOV. 



iCUS 



eue} 

fUU 



ruu 

r 



rutf 



fin; 









fuà 



LONGŒU. Il Longi —, sot, stupide. 

LONGONG (ou) Lengong. Sot, stupide, insensé, niais. Il Menus — ( m< 
sens ). 

LÔNTÉA. U SrU —, Hollande. 

LÔP. 1° Nasse pour prendre le poisson. Il Dïlk — , tendre la nasse pou 
prendre le poisson. 

2° Épier, espionner en se cachant. Il Dbr — , marcher doucement, sai 
faire de bruit. Il Tiang — , en silence, il Chhlôp — , explorer, épier. 

LÔP. 1° Effacer, gratter,- biffer ; remplir, combler, recouvrir. Il — chhm] 
kenông banhchi, effacer, biffer son nom de la liste. Il — âksâr mây, gratte 
une lettre, un caractère. Il — chénhj effacer. Il — kUmhÔ^j effacer une faut< 
il — Afin, oublier un bienfait. Il — fnûk, se laver le visage. Il — rôn, srï 
prâlai, remplir un trou, combler un fossé, une rigole. Il — rôndau^ combh 
une fosse. 

2° Filets, pièges pour les oiseaux (tourterelles, perdrix). Il Tou véa\ 
— , aller tendre ces filets. 

LÔS. V. Leâs, Leât. 

LOT. Éteindre. Il — phlœûng, éteindre le feu. 

LOTIE ( Chinois ). Fermier des impôts ( opium, jeux ). 

LOUOT. A sec, desséché. 

LOVÉA. Il Dbm — siphld, arbre, genre de figuier dont les fruits très abou' 
dants sont adhérents au tronc et aux branches. 

LOVÉANG. I** Gros gravier rouge. 

2** Il — kapal, — tûky sentine de bateau, de jonque. 

LOVÊNG. Espace compris entre chaque colonne d'une maison ; chambre, 

compartiment. Il Phteâ pir bey — , maison à deux ou trois compartiments. 

Il — dék^ chambre à coucher. 

LOVING. 1° Il Lovœûi —, fatigué, barrasse. 

2** Amer. Il — hang, piquant (au goût). Il Cheâr — tis^ myrrhe.! 



ira tu 



LOVCEUL Exténué, qui n'a plus de forces. Il — lovxng (même sens). 



LOV-LUK. 



i8i 






tfin 



tnn 



rur 
I 






îojtn 



n 



ru tu 

u 

ru tu 

V 



jcinn 



fun 






LOVŒUK. Ondulation, onduler. Il Khœûnh sUt , suivre du regard un 

aminal qui agite les herbes sur son passage (v. g. un sanglier). Il Ddr — 
— , marcher tout doucement (vieillard). 

• 
LOVU. Il Sr^ — , amazone. Il Srlôk — , pays des amazones, où .il n'y a que 
des femmes ; pas un seul homme (conte). 

LtJ. V. Lût. Sauter. 

LO. Ensuite, puis, jusqu'à. Il — éloun% jusqu'à présent. Il — élount êng, 
jusqu'à ce moment, jusqu'à ce jour. Il — élou, maintenant, désormais, il — 
âmpi thnay nô, depuis ce jour-là. Il — td, ensuite, après. 

A 

LU. 1° Hurler. Il Chhki — , le chien hurle. Il SHtnléng — , hurlement. 
2° Grande jarre (annam.). V. Péang. 

LU. V. LϞ. Sur. 

• 

LU. Entendre. Il — sdé^y écouter. ||^ — ki tha^ entendre dire. H — dâmnêng, 
apprendre une nouvelle, il Hau tmln — , ne pas entendre la voix qui appd- 
le. il — sôr K6mphlœûngi entendre le bruit, la voix du canon qui gronde. Il 
• Hau — (ou) mô hau — , à une portée de voix. Il — té^ entends-tu? Il — doi 
khiâl doi phkô, apprendre par la rumeur publique. U — sg sai ( ou ) — sUp 
saif entendre quelque chose d'extraordinaire. Il — r8nW, entendre, appren- 
dre indirectement, qui n'est pas encore bien clair. 

LUEI (pour) Lwof . Il — choëng, désosser; enlever les arêtes d'un poisson. 

LUL Passer à travers, traverser, il — tuk — pkôk, patauger dans l'eau, dans 
la boue. Il — ânsàm, passer sur la rosée. 

LUK. Seigneur, maître, monsieur, vous, votre excellence; (se met en géné- 
ral devant tous les noms des grands personnages, sans parler des bonzes 
qui sont tous des Lûk); le peuple donne ce titre même aux petits man- 
darins pour les flatter. Il — ta, les enfants appellent ainsi leuss grands 
parents, il — sângkréachy — sang, le prêtre, le bonze. Il — patri, dans la 
province de Battambang, on appelle ainsi les missionnaires en souvenir 
sans doute des anciens Padres portugais. '' Par superstition les gens met- 
tent quelquefois le mot Lûk devant les mots arlik, khla" etc. 

LÛK. x° Conspirer, se révolter, s'élever contre. Il — Uy ( même sens ). 

2** Il Kômbït — , couteau de chasse. 

LÛK. 1° Mesure de longueur. || M g — , une longueur de bras, depuis le bout 
des doigts jusqu'à l'épaule. Il Pir — , deux longueurs de bras. 

2° Enfoncer, introduire le bras dans une ouverture quelconque pour 
prendre ou voler quelque chose. 



l82 



LUK— LUO 



tain 



annj 



tano 



ruo 



nj6 



ruà 



tfinà 



afd 

M 



traj. 



ruà 

u 



LÙK. V. Lœuk* Lever, élever, soulever. 

LCKEY. Le monde ( en général ). il Ken'ông — né, dans ce monde. Il Mok 
kbt kenông — »?, venir en ce monde, il Âmpi kômnbt — , depuis rorigine du 
monde. Il As rebàl sarpœû méan kenUng — n?, tout ce qui existe sur la terre. 

LUM. Flatter, caresser, cajoler ( pour obtenir quelque chose ). Il — pUbuol, 

— kôtnsan, — tûm, luong — ( même sens ). (I — doi péak paêrn^ flatter par 
des paroles doucereuses. 

LÙM. wMœûl — , vague, incertain. Il Prâ — , Taurore. Il Pi prà — , à l'aurore, 
de très grand matin. 

LON. Rapide, trot doux, égal. Il — réap, qui a un trot égal (cheval), il Mî — 
kâun kâkai, ( énigme ) barque. V. Kâkaû 

LÛN. Ramper ( reptiles ). 

LONG. Creuser (terre, bois). Il — chhœû, creuser un tronc d'arbre. Il Chik — 
oi sHt thleâk, faire un fosse pour y faire tomber les animaux. 

LCNXj. Fesses ( animaux ). 

LIÎNG. Il Preâ — , Tâme, âme; (par ext.) esprit, cœur, il KhangpreA — , pour 
ce qui regarde l'âme; spirituellement. Outre Tâme que les Cambodgiens 
appellent preâ — thôm^ il y a encore une quantité d'esprits, d'âmes, qui 
peuvent à volonté s'absenter du corps quand cela leur plaît; ce sont les 
preâ — moiéa, elles sont au nombre de 17. 

LUOCH. Voler, dérober, à la dérobée. Il — prâk apûk medai, voler, dérober 
de l'argent à ses parents. Il — reb^s treâp kî, voler le bien d'autrui. Il — i>râ' 
pôn kî, commettre un adultère. Il — mœûl, regarder à la dérobée. Il — teâk, 
cacher en secret, secrètement. 

LÙÔN. Rapide, qui va très vite ( hommes, animaux, barque )• Il S? h6 — 
chëang ki, ce cheval dépasse tous les autres à la course- Q Kapal n^ — 
chïang chhnâm ton ménh, ce bateau va plus vite que l'an dernier. 

LUONG. 1° Roi, prince, dignité des mandarins. Il — Mng réach, le roi. if 

— srey, la reine. Il — Abbârach, second roi du Cambodge. 

2° H Phlâu — , chemin public, grande route, il Chéa — , en com- 
mun, en société. 

3° Tenter, tromper. H — lebuong, tromper en flattant. Il — chêt oi 
teân, émouvoir, toucher le cœur. Il Rok — , tenter. Il — lûm ( même sens ), 



tru 



'J^ 



LÙÔNG. Jaune. Il Sl&mbôr — sràk, — lau, rougeâtre. 



LUO-MAH 



183 



raru 

u 



VI 



LUOS. 1° Tailler, amincir. Il — mêk chhœû, tailler des branches, ébrancher. 
Il — resey, eneyer, tailler, les branches, les nœuds de bambou. 

2° Il — dêk, fil de laiton, fil de fer. il — speân, fil de cuivre. Il Khsê 
— , fil de fer, et ( par ext. ) télégraphe. Il Mi khst — , télégraphiste en chef. 

LUOT.^I Chau — , arrière petit-fils. Il Medai ming — khang medai, tante ma- 
ternelle. 



fonu 



IfXniJT) 
tWfU 



icvnR 



1 



LÛP. Il Si — , affamé, qui dévore. 

LDPHÛ. Avide, ambitieux. 

LUS. V. LϞs. Plus, davantage. 

LÛT. Santer, bondir. Il — stÛ, sauter d'un bond, bondir. Il — st)i châul, 
entrer en se précipitant. Il — s^fi tou krau, se précipiter dehors. Il — relôk 
( ou ) lotôk, ballotté par les flots ( tangage et roulis ). 

LÛT. Il — chœûngkông, s'agenouiller, fléchir le genou. Il — chœûngkông krap, 
se prosterner aux pieds de quelqu'un. 




fi 



n 



yy 

H 

tftm 



MA il Chœûng — , banc à quatre pieds. Il Angkui chœûng — , s'asseoir sur un 
banc. 

MA. I** Il — pêt^ médecin, vétérinaire. 

2° Dompteur ( éléphants ). Il — tëak tômrey, dompteur, preneur d'élé- 
phants. 

MÂAM. Il Dbm — sâmpou^ menthe, baume. 

MÂHA. 1° Grand, auguste, divin, sacré, il — réach^ majesté. Il — Nokor 

Khmdr, l'illustre royaume du Cambodge. || — resey, anachorète, ermite. 

Il — thltk, serviteurs, pages du roi. Il — s^ngkran, calendrier, annales. Il — 



i84 



MAI-MAT, 



khsât, les rois en général. Il Pils — tnik, gangrène, cancer. H — héng, suc du 
laser, plante. Il Prêng — p'tnài, médecine pour guérir les plaies. 



ytnu 



rywî 

en u 

et m. 

yttm; 

^yfu'n 
tn'n 



tnn 

n 

y 

n 

ttnV 



triy 
yy 

r 



n 



yà 



yjan 



II 

tnfi 



2® Entremetteur de mariage. Il — éng, injure, 

MÂHÂUP. il Ahar — , mets recherchés, nourriture. Il Ch&mney — ( même 
sens ). 

MÂHÊSEY. Reine ( poésie ). 

MaHORI. Grand orchestre ( poésie ). 

MAHOSROP. Concert, spectacle ( poésie ). 

MAISÂK. Bois de tek. 

MÂK. Il — pKâlf avantage spirituel; amendement. 

■ 

MAK. Il — ngéay, avoir du dédain, du mépris pour. 
MAKAK. Il Ddm — , nom d'arbre. Il — par&ng^ pomme citère. 
MÂKÂR. Dragon, portrait, image du dragon. 
MAKAU. Macao. Il Pôntéay — , ville de Macao. 



tnnfoià MAKPRANG, Il Dbm — , arbre fruitier très commun au Siam. 
tnnâjlô MAKSAN. Grande lance. 

MÂM. Poisson haché et mis en conserve à la façon annamite. 



MÂM. Fort, bien pris, trapu. 

MÂNG ( ou ) MUt. Harmonie imitative ( coup ). Il Véay — , donner un coup 
sec; pif, paf ! 

MÂNG. DéÉaut, tache. Il Sau — ( même sens ). Il — chhkong, faute. Il Et sau 
— , sans tache, sans faute. 

MÂRDAK. Héritage, il — mârtéan ( même sens. Il Si — , hériter, héritier. Q 
NeHk kr'Ông — ( même sens ). il KômnU — mârtéan, testament. Il Team — , 
qui dispute un testament en sa faveur. 

MAT. il Bai — , sauge qui exhale une odeur de camphre. 

MÂT. Bouchée; mot. il Si m)i — , manger une bouchée. Il Bai w8 — ,une bou- 




MAT— MEA. 



185 



chée de riz. Il M^n srâdey ml6 — , se taire, ne pas dire un^seul mot. ii LU tê 
fn6 — pir — , n'avoir entendu que quelques paroles, il M 2n srâdey prap kî 
iâl ml6 — , ne souffler mot à personne. 



n 



ttr(3' 



fi 



\n 



tnm 



tnn 



tns 



V)& 



tnà 



tnunfi 



tnru 



MAT. Tout, absolument tout ( Siam. ). Il Si — , il a tout mangé. Il lok — , il a 
tout emporté. Il Chh'é — , tout brûlé, tout consumé. 

M AU. 1° Il Muor -^, être très fâché, garder rancune. 

2** Il Thvœû — , faire ( un travail ) à l'entreprise, à forfait. 

MÊ. Mère, maman, vieille, vous. Il — ou^ père et mère, c'est ainsi que les en- 
fants appellent leurs parents, excepté dans les villages catholiques, où 
Ton emploie de préférence le mot pay pour désigner le père. 

MÉA. Oncle. D — bângkot khang apûk, oncle paternel. Il — chi tuot khangapiûky 
grand oncle. Il — chi luot khang medai^ frère de la trisaïeule, du côté maternel. 

MÉADâ. Il Prèa — , mère du roi. il SUmdach Préâ Vor — , mère de Dieu ( la 
Sainte Vierge ). 

MEAK. Il Khê — thôm, onzième mois (Décembre-Janvier). Il Khê — kasir, 
neuvième mois ( Octobre-Novembre ). 

MÉAN. Avoir, posséder, être. Il — pràk riél p'6nm)iny combien avez- vous de 
piastres ? Il — nou day, avoir, posséder. Il — preU chénda, dire, parler ( D. 
R. ). Il — bb oy, qu'importe? H — nana khtâ, il y en a qui... Il — kal na mô 
dâng^ il arrive quelquefois, parfois, il — ié^ il faut, il — âmnâr trêk âr, 
éprouver une grande joie, il Neâk — , un homme riche. Il Krâ — , cela se 
voit rarement, c'est rare. Il Kh — téy il n'y en a pas. 

MEaN. Poule, coq. Il — nhi, poule, il — chhmûl, coq. Il — kriéu, chapon, il 
préy, poule, coq sauvage, il — k6k, grand coq de combat. Il — chî, poule de 
petite espèce. Il — kéang, qui tient le milieu entre l'espèce de combat et la 
meSn chi* Il Kâun — , poussin. Il — cA5m^8ng^, ooulet. Il — th^ poule d'Inde. 
Il Pong — , œuf de poule. || — pong^ la poiîle pond, il — ketéat, la poule 
chante après là ponte. Il PinchU — , faire battre les coqs. Il — rongéau, 
chant du coq. il — tô, faisan. 

MÉANG. il Preïi -7 sang, la chair, le corps ( D. R. ). 

MÉARIÉAT ( ou ) Méaiat. Conduite, manière de se conduire, prudence. Il 
Kômniit — ( même sens ), retenue, réserve, sagesse. Il — nâs, prudence, 
prévoyance, il — chéa, réserve, retenue, sagesse. 

MÉARKÔT. Il Thbâng pïch — , émeraude, pierre précieuse. 

MÉAS. Or; cher, chéri, il — sl6t, or pur. il S^ch — , or, or pur. Il SUmpU — , 






^9 



i86 



MEÂ-MEL. 



drap d'or. Il Khsïlch — , poudre d'or. Il kâun sâmlanh — , Ô mon chéri, mon 
amour ! Il Chêk — , espèce de banane très estimée. 



ÎDfi 



tnfi 



tn(èn 



^0 



ri 



tnfu 



5dy 



tntu 



i\3V\ 



ri 



ru 



lyt 



rix 



ye 



MÉAT. Carène. Il Bat — , quille ( bateau, barque ). 

y 

MEAT. Bouche, entrée, ouverture, bord. Il — thvéar, entrée, seuil de la por- 
te. Il — t)inlîy embouchure, estuaire d'un fleuve. Il — péam, — srâtnôtj port 
de mer, côte. Il Ha —, ouvrir la bouche, le bec. 11 Ttlk — , salive. 11 Bêt 
— , fermer la bouche. Il Tâp — , répliquer. H — chrdfiy bavard. Il — Uch, par- 
lant peu, taciturne. Il Phleât — , la langue a fourché, lapsus. 1) — rûngy • 
langage dur, mal poli, grossier. Il — chêchâu, médire, dire du mal de. il 
Real — iha, tout le monde dit. Il — kômpông^ berge d'une rivière, d'un fleuve, 
embarcadère. 

MÉATRA. Règle, article de loi. Il — mûy^ article premier. 11 — pir, article 
second. W Lakkana chôr plan ban pônmAn — , combien la loi sur les vo- 
leurs et les brigands comprend-elle d'articles ? 

MÉCH. Abréviation de dâuchmedéch, quoi ? qu'y a-t-il ? quoi donc ? 

MECHAS. Maître, patron, seigneur. Il — srey, maîtresse. Il Simdach — $r^, 
la S*« Vierge. Il B^mrb — . servir son maître. Il — ?/ thbr, tyran. Il — phieâ, 
maître de maison, patron. H — sâmpcu^ patron de jonque. Il Srê n'Ô khmian 
— , cette rizière n'a pas de propriétaire. Il — chivit, le maître de la vie ( en 
parlant du roi ). I' — thlay oy, mon cher seigneur, mon cher maître. 

MECHU. Jus des fruits acides; condiments acides. Il PonU — ^îs, oseille. 

MEDAI. Mère. Il — dbm chhmô Êva, notre première nière s'appelle Eve. Il — 
bânMt, mère naturelle. Il — thbr, mère adoptive; marraine. Il — krua, mère 
de famille. II — tningy tante ( du côté du père ou de la mère ). | — thôm, 
tante ( aînée du père ). il — chông, marâtre, seconde femme du père. H — 
kemék, belle-mère, il — ming bângkbt khang aplAk, tante, sœur du père, il — 
ming tuoty grand'tante. 

ME Y. Il Rôtnp'àng — , être absorbé par une pensée, ne pas l'oublier un seul 
instant. 

MÊK. Branche, rameau. II — chhœû, branche d'arbre. Il — tômpiang chu, 
sarment de vigne. Il — ropou, trâlach, filament de courge, de melon. 

MELA. De quelle façon, comment ? Il Thom — , de quelle grandeur, de quelle 
dimension ? 

MELE. Ainsi, tellement, tant que. Il — hbiy comme cela, de cette façon! il 
Dâl — , à ce point, tant, que cela, ainsi ! 

MELI ( ou ) MolL II Phka — , jasmin. Il — léa, — ruot, deux espèces de 
jasmin. 



MEL— MER. 187 



yU MELÔP. Ombre, ombrage. Il Rok — , chercher Tombrage, le frais. Il Ton 

^ bâng — ddm chhœû, se mettre à l'ombre d'un arbre. Il Chrâk — (même sens). 

Il Kadau nâs, ângkui — sën, quelle chaleur, asseyons-nous un instant à 

l'ombre. Il Krâmôm châul — , jeune fille nubile. 

yj MELU. Bétel. Il Si — , chiquer le bétel. Il — prey, bétel sauvage (nom d'une 



«w 
u 



province). Il — phnôm^ bétel des montagnes. 



yyt MEMIS. V. Momis, Poil, duvet. 

lyjS MÉN. Vrai, vraiment, sûr, certain, en effet, sérieusement. Il Chéapit — ,^c est 

vrai, c'est certain. Il — tén, vrai, très sérieusement, avec soin. Il M2n — 
est-ce vrai, oui ou non ? 

tfl MENÉA. Vous autres (en s'adressant à la foule, au peuple). Il Menus — maha 

'^ chôn Uang lai, tous les mortels. 

tnà MENÉANG. Concubines du roi. 

ÎTinJ MENÉAS. Mauvaise langue. 

tnfU MENEÂS. Ananas. 

ytr» MÉNH. À l'instant. Il T^p mok dâl —, il vient d'arriver à Tinstant. 

ytXJ MENI. Il — menéa, à la hâte, précipitamment. 

y{\J MENTA ( pour ) Veânta. Lunette, lorgnon. 

yjSI MENUS. Homme ( en général ), les hommes. Il — menia ( même sens ). Il 

' ^ — kach, homme méchant, pervers. Il — slâut nUs, une bonne pâte d'hom- 

me. Il — mo neâky un homme, un individu. 

(tnn MEREÂK ( ou ) Moreâk. 1° Vernis noir. Il Che&r — (même sens). Il Léap —, 

^ passer une couche de vernis. Il — sa, borax de soude. 

2° Compagne, commère (familièrement entre fem- 
mes). II Kelb — , amies. irP^wè^* chït kelà, mettre la discorde entre deux 
amies. 

[ ^y MEREAM ( ou ) Moréam. Doigt. Il — day, doigt. Il — chœûng, orteil. 

■ fyi t MEREAS 1° ( ou ) Moréas. Il — prôu, nom d'un arbuste odoriférant. 

2° Nom d'une liane. 

' {[90 MERÉCH ( ou ) Morich 1° Poivre. 2° Il — tônsai, plante fébrifuge. 



i88 



MER— MI. 



ijyçn 






(H 



MERÊK. V. Àmrik. Charge, fardeau. 

MERÊNG ( ou ) Morêng. Il — phlœûng, noir de fumée, suie. 

MERÉNH ( ou ) MoAnh. i° Chancre, ulcère, cancer. Il — kângor, canca 
au sein. Il — pMœûng, — Ûky — chHmbèng, — pondbr kâun, — tônsaiy dif- 
férentes maladies de ce genre. 

2" Il KhntOch — kôngvéal, nains habitant les forêts, 
qui sont, dit-on, les gardiens des animaux sauvages (superst.). • 

MERÔT ( pour ) Châmrôt ( ou ) Neâtn rïit. Faire fuir. 

MERTÎS. Piment. 

MESÂL ( ou ) MosUl ( ou encore ) Mesïl> Hier. Il — tnKnh, hier même. Il — 
tn6 ngay, avant hier. 

p 

M ES AU. V. Mosau. Farine. 

MESIÉT. Qui n'a pas de valeur. Il Chôl — , abandonner, rejeter. Il BM — ^ 
perdre. Il A chôl — , vaurien, propre à rien. 

MI. Vermicelle chinois. Il — swr, macaroni chinois. 
MI. V. MiV. En foule. 

A 

MI. i^ Appellatif des femmes du peuple ( se met aussi devant les noms 
d'animaux fenielles ). Il — ni — wa, celle-ci, celle-là. Il — kràmôm, jeom 
fille nubile. Il — iing ni, celle-ci ( par mépris ). Il — ap, sorcière. Il — âH* 
dbkf entremetteuse. Il — chôr, impudique, prostituée. Il — néang (ou) me* 
néang, concubine, courtisane du roi. Il — kha, concubine de mandarin. I 
Kû — , vache. Il S? — , jument. 

2° Chef, patron. Il — veât, chef, supérieur de couvent, de pagode. I — 
teip, officier, chef militaire. Il — kâng ( même sens ). Il — thôm, le chef 
ptincipal. Il — srôk, chef de village, maire de village. Il — kapal, capitaine 
de navire. Il — kôi, douanier, chef de douane. Il — pr^, chef des forêtf 
(garde forestier). Il — kar, chef de travail, entrepreneur, patron. D — hamg^ 
marchand, boutiquier. Il Thvœû chéa — , qui est le chef, le principal, le pa- 
tron. Il — litn, petits drapeaux qu'on attache au sommet des mâts. | -*: 
ambau, papillon . Il — thvéar, chambranle de porte. Il — tôtnbôl, poatse 
qui soutient le faîte de la toiture. Il — ba, parents, ancêtres. Il — dik, ak" 
mant. Il — chœûng, gros orteil. Il — day, pouce. Il Phliéng m6 — , une 
averse. Il Preïi — , riz, nourriture ( par superst. ). 



'3 



MIC— MIT. 189 



I tyO MICH.i- Il —^A»^/fe, cligner de l'œil. 

i 

I 2° Il — thpal, pincer la joue ( enfant ). 



\ 3° Forme, maintien. Il — dâ, forme du sein. 

I 

\ 

lySTi MICHHA. 1° ( poésie ). Poissons; tout ce qui vit dans Teau. Il Trey — nûp, 

poisson fabuleux, qui a le corps d'un poisson et une tête de singe. 

2° Il Mentis chït — , qui a un cœur impitoyable, un cœur de brute. 

It/lU MIÉM. 1° Germer, qui commence à sortir de terre. 

2° Il SM — , sorte de chouette. 

; typ MIEN. I** Il Dbm — , arbre fruitier ( fruits en grappe, genre litchi ). 

2° Petit cercle en fer, anneau. Il — kômbUt, anneau, virole qui con- 
solide le manche d'un couteau. 

tyjà MIÉNG. Il — tnceûl, appuyer la tête sur la main et regarder. Il Pâiéng pâong 

-' — mœûly regarder fixement en inclinant un peu la tête. 

A 

lyULI MIK. Ciel matériel, firmament. Il — srâtûm, ciel nébuleux, obscur. Il — Hp 

( même sens ), ciel couvert de brouillards. Il — srâlHy ciel clair, serein. 
Il D^l êlœû —, jusqu'au ciel, jj Chceûng — , l'horizon. 

lUtTlT MIMAI. Veuve. Il Néang — (même sens). Il — modâng, qui a eu deux maris. 

yyjS MIMÔN. Daignez, veuillez (en s'adressant au bonze). Il — lûk chkân, veuil- 

lez vous mettre à table. Il Lûk chaufai sr)6k ban — lûk té ? le Gouverneur 
vous a-t-il invité ? Il — lûk, on se sert de ce mot pour désigner le mot invi- 
ter, invitation ( aux bonzes ) ; souvent on dit simplement m^n. 

tUyPi MIMÔT. Possédé du diable ( cérémonie diabolique ). Il Rûp — , possédé, qui 

' a le diable au corps. 

HS& MIN. Sorte de kiosque dans lequel les riches Cambodgiens brûlent les corps. 

Uà MING. Il Medai — , tante. Il Chi dâun — , aïeule. Il Chi ta — , grand oncle. 

yj MIR ( ou ) Mi. En foule, pêle-mêle. Il Mîk — srâtÛm, ciel un peu sombre. 

% y fi MIT. I® Il — khluon, s'étendre, s'étirer. 11 — troién khluon, se tourner et re- 

tourner dans son lit. 

2° Union, paix. Il — mûl, — mitrey ( même sens ). Il Chéa — , être uni, 



I 
p 



190 MIT-MŒD. 

ami. Il — shnlânh, amis. Il ChH chéa — ckêa mûy kenéa, ne faire qu'un, 
union des cœurs, amitié. 

j° Il — phH, adultère. Il — dd tru, traître et adulateur. 

SOïTlJ MITA. Compassion, miséricorde, clémence. Il — kâunia { même sens ). I 

Trông preU — miséricorde, pitié ( D. R. ). 

ty|nr MITREY. paix, tranquillité. H — Aewe», être en paix, union. || r/ivir/i —, 

faire la paix. Il Chéa — , en paix, paisible. Il Sàum thvœû cMa — kenéa, de- 
mander la paix, la tranquillité. Il Or méan — , pacifier, mettre la paix. 1 
CItéa — srâp, pacifié, apaisé. Il Riktit chéa —, négocier un traité de paii, 
Il NeSkchéa spéan — , messaj^er de paix, pacificateur. Il ChUmrbn par ché» 
— 01 lis prâsdêng, que la paix soit avec vous. 

U Mu. Diminutif de Mûy, un ( se met toujours devant le nom ). H — mSt, un 

mot. Il — ddng, une fois. Il — >tgay, un jour. (I — neâk, — tua, un bomme. 

y MO. Indigo préparé pour la teinture, la plante s'appelle (rftm. 

yCpfi MOBAT. n Dàtii — , corossol, arbre fruitier. 

ydru MOCHÛL. Epingle, aiguille. Il — khieSs, épingle- Il — dér, aiguille. Il —ked- 

' ""ê' grande aiguille pour coudre les voiles. 

tï> MODA. Il Th'ôm — , grand, supérieur à; par exemple, il Medéch — , de cette 

* ' façon-ci, de cette Ëiçon-là. 

«à MODÂNG. Une fois. V. Dâng. 

(Wd MODÉCH. Il— woi/tf, de cette façon, ainsi, condition, état. Il Dàtich — 

^ moda, de toutes façons, de toutes sortes. 

[OrU MŒOL. Kegaider, considérer, lire, soigner. Il — khang é k'ot, regarder du 

côté de l'orient. Il Remil — tou c laû, regarder en haut. Il Chhngûk tau — f 
krôm, regarder en bas. Il — mun khœûnh, je ne vois pas; regarder et ne pa- 
distinguer. Il — khaiinh, voir, apercevoir.il — tam, suivre du regard, ^l 
Krâvll—,Tàder. tourner autour. H — chamngù, traiter, soigner un malade- 
II — chéa, guérir un malade. Il Châmngtl dâ krchi — , qui peut se guérir, 
qui n'est pas incurable. Il — ngéay kl, mépriser, dédaigner. Il — tUn aîàm, ' 
tirer l'horoscope. Il — Aj, tirer des augures, augurer. || — s^mbit, lire ( uq 
livre, une lettre ). H — sâmbC\l dûch, savoir lire couramment. Il — satra wm» 
dich, ne pas pouvoir déchiffrer les caractères. Il Pingncn kt — sâmbôt, en 
seigner la lecture, apprendre à lire à quelqu'un. Il — o% clteHk, considérer 
attentivement, il — kônil/ing, essayer ses forces. Il Sfm — , je verrai, od 
verra. Il — bâmnâm, laisser agir, par indifférence ou par méchanceté, v 
Phnêk — , vue. Il — Interjection, voyez donc ! regardez donci 



i 



MŒU-MOM 



191 



(gy 



(96 



yttntf) 



yn 



ytfiîj 

yntj 

r 



:■. 



y(y 

ytnd 

ytnru 



5^yj 



yy 



yyti 



yys 



MŒUM. Tubercules en général. Il — t^mlàungf pommes de terre, patates, il 
Spey — pïirang, radis, carottes, il Sândêk — , arachides. Il — phlâu meân, 
mandragore. (I Spey — , rave, navet, radis, etc. 

MŒÛn. Il Mo —, dix mille. 
MOHËNGSA. Nom de dignité. 

MOHIMÉA. Superlatif employé seulement dans les livres. Il — kray pîk, 
beaucoup, souverainement, énormément, trop. Il — kray léng (même sens). 

MOIEA ( ou ) Meiéa. Dissimulé, feint; faux, feindre, il Mernls — , hypocrite, 
faux. Il Prea Itlng — , âmes qui, d'après les Cambodgiens, rentrent dans le 
corps d'un même individu et en sortent à volonté ( chaque individu en a 
environ 17 ). 

MOIÉAT. V. MéariéaL 

MÔK. Venir, approcher. Il Biét — , approcher. Il — dâl, arriver, parvenir. Il 
— chu, venir tout près, approcher. Il Tou — , aller et venir réciproquement. 
Il — rtley, venir souvent, fréquemment. Il Ij)k — , apporter. Il Lœùk bay — , 
apportez le riz. il RM — , accourir, il Trdlâp -r, revenir, ii — pi na ichï, 
d'où venez-vous ainsi ? 

MOKHANC. D'un côté. V. Khang. 

MOKLÙA. Il Dôm — , arbre dont les fruits servent à teindre en noir. 

MOKOT. Couronne. H — aram ( même sens ), diadème, mitre précieuse. Il 
Ltwng trông preà — , le roi ceint sa couronne. 

MOMÊ. Il Chhnim — ; année de la Chèvre. 
MOMEACH. Il Sïii —, petit moucheron. 

■ 

MOMÉAL. Cauchemar ( provenant de ce qu'on a vu ou pensé pendant le 
jour ). 

MOMEY. V. Mey» Absorbé par une chose quelconque. 

MOMI. I® Il Chhnâm — , année du Cheval. 

2° ii Phnîk — , qui a les yeux appesantis, qui a envie de dormir. 

MOMICH. Il — momieu, murmurer, grommeler. 

MOMIS. Poil, poil follet, duvet, plumes. Il — chiém, laine de mouton. Il — 
phnêk, cils. 



192 MOM-MON. 



n 



yiyj MOMŒC. H — moméay, rêver tout haut ( v. g. dans un accès de fièvre ). 

somnambule. 

ytJij MOMŒCNG. B Silng — , engourdi. Il Krôk sang — , à peine réveillé, qui n'a 

pas encore repris sa connaissance complète. Il — châng U dék, paresseiu:, 
qui ne cherche qu'à se coucher. Il A s^ng — , simple, hébété, abruti. 

yttn MOMO. Pénétrer dans, se faufiler. Il — pr^, pénétrer dans la forêt en ^ 

courbant. 

yy tu MOMCI. tl s»» —, qui parie peu, taciturne. 

yâ M<5N. Formules de prières; magie. Il — akôm formules magiques, prestiges 

diaboliques. Il Saut — , réciter des prières { bonze ). Il — lUftg, apaisement 
des esprits. Il — katha, amulettes. 

y£ MON. 1° Il Dbm — , mûrier. Il Krâââs — , papier fait avec l'écorce du 

2° Il Srôk — , royaume du Pégou. 

yfi MON. V. Mimôn. 

tnfi MÔN. V. Meân. Poule. 

lyÇT) MONÉNH. Vexation, affliction. || Bik —, vexer, opprimer. 

Rflà • MONG. i" Heure. Il — ponmân, quelle heure est-îl ? Il — mtiàndap, il est 
onze heures. Il Konli — , une demi-heure. Il M6 — konlA, une heure et demie. 
Il Thngay resiêl — pir, à deux heures de l'après midi. Il Véay — , sonner les 
heures ( horloge ). tl Dàr phlâu pir bey — ban dâl, en deux ou trois 
heures de marche vous arriverez. 

2° Mausolée. 

yà MONO, i" Grand filet de pêche. Il Dèk ( ou ) réay —.jeter le filet, il Sa —, 

le ramasser, le retirer. 

2° tl — ping péang, toile d'araignée. 

yàfU MONGKÔL. i" Solennel, impoTtaat. W Ken^ng — ktir, pendant, dans cette 

^ solennité. 



2°*Cadavre ( R. ) ( ou ) Bâkâl. 
yàujei MONGKHÙT. Il Dôm —, mangoustan. 

'tr>rn MONH. H — monh, qui n'a plus de dents. 



MON-MUA. 193 



[ y&Q MONTÉCH. Un petit peu, un peu. Il — êtiét, encore un peu. Il — mûy, un 

[ ' ^ tant soit peu. Il — montuoch, un tout petit peu, un tantinet. 

{ y&i MÔNTIR. Il Preâ —, palais du roi. Il PreH—luong (même sens). Il PreU — 

j ' ^ lûk sdnta papa, palais de N. S* Père le Pape. 

y&^\ MONTRE Y. Il MU —, les autorités, les grands. 

yfiru MÔNTuL. Doute. Il Méan — , douter, se défier, avoir des doutes, il — sang- 

say (même sens). Il Tïang — , douteux. Il Ành — krdng kî p^m trâng/]e doute 
de leur bonne foi. 

y^nj MOPHÊY. Vingt. 

Uin MOREÂK. Moréam. M oréch, etc. V. par A/^r^îié... 

ifyjU MORIÉM. Canon. Il Kômphlœûng — ( même sens ). Il Snâuk (ou) chœûngKûl 

^^ —, affût. 

\\S\l MÔRO. Il Sràh —, l'Arabie. 

\ t^y MORŒÛM. Il — préà, millepieds ( animal inoffensif ). 

f^y MORÛM. Il Sa^— , sorte d'abeille. Il Tâé— , miel de cette mouche. 

tgfU MOSÂL ( ou ) MoiiU Hier. Il — ni6 ngay, avant hier. ^ 

lypy MOSAU. Farine. Il Bômpông — , faire des boulettes de farine, il Léap — , en- 

duire de farine, se farder. Il — pêt ntwn, fard de première qualité. || — né- 
ang téau, qualité inférieure. 

yjî MOT ( ou ) Mât. Convenir, traiter, faire une promesse. Il — sâmât ( ou ) — 

sânomât ( même sens ). Il — sâmât kenéa, convenir ensemble de quelque 
chose, il Dôi pêak — sdnotnâty d'après les conventions. Il — sâtnât kî niing 
thvœûf promettre de faire. Il Péak — sâmât, promesse, pacte, convention. 



tnfi MOT. V. Meât. Bouche. 

A 

y MU ( ou ) Mûr. 1° Rouler, enrouler, il — khsê, enrouler, rouler une corde. Il 

— pârey, rouler une cigarette. Il — kôntîl, enrouler une natte. Il — k6mnû, 
enrouler une image. ^ 

2° Il — wttft, honteux, timide. 
g MUA ( Pour ) Muo ( ou ) Muor. 



194 MUC-MUN. 



I 



yd MÛCH. Plonger. Il — tâk, plonger dans l'eau, faire le plongeon. Il Chrâ — 

' kî kenông tûk, plonger quelqu'un dans l'eau. 

yUJ MÛ Y (ou ) Muoy. Un, nombre un- Il — ' — , lentement, avec ensemble. Il Dbr 

** , marcher lentement, à pas comptés. Il — wd dâtig, un à la fois, un 

chaque fois. Il — pir, un ou deux, peu, quelques uns. Il — rgm^écA, aussitôt. 
Il Chéa — kenéa, ensemble, ne faire qu'un. || — êtilt sàul, ensuite; deuxième- 
ment. Il lok kâmbït — mok, apporte-moi un couteau. 

yn ' MÛK. Visage, face, façade, devant, avenir; espèce, il — chû, triste. Il — srS, 

— rik, figure gaie, réjouie. Il — kriém — snguot, figure triste, desséchée, n 

— slït, pàle> Il — cheîim, livide. || — f^»g, impudent, effronté. Il — akrâh, 
vilaine figure, il — me^t, visage, figure, face. Il — S(, visage marqué oar la 
petite vérole. Il Neitk — tie^k mèât, qui a une certaine renommée, [l Vil —, 
avoir des vertiges, il Kréng chhû kabal vil — , de peur d'être indisposé. Il — 
kimbit, satnsêr, tranchant d'un couteau, d'une épée. Il — chjueû, — kedar, 

_ face d'un arbre, d'une planche, || — Uap, avant-garde. (1 — prâhcl, simili- 
tude, ressemblance. || — khniis, rougir..|l Nou — chdmnùm, en face d'une 
assemblée, en public. Il Nou — , demeurer, être en face, en présence, à la 
vue de, n Pi netou —, dorénavant, désormais. Il Ëkrôi tau — (même sens). 
Il Tou — , aller en avant, au devant. Il Dbr — , marcher devant. Il Ta ion—, 
à l'avenir, dans la suite. tl Chrbn — , divers, différents. Il Ckron yattg, chrùr. 
— , de toutes sortes, de différentes espèces, varié, n Kri'ip — (même sens), li 

— kuor, il convient, i! est convenable, il — kar, métier. H Khyâng — , coquil- 
lage de mer. I! — chhké srê chèmrôu^ grave insulte. Il Mûr — , honteux. 
timide, il — mintrey, les autorités, les mandarins. 

y fU MUL. 1° Rond, entier, intégre, complet. H Têang —, tout entier, compléte- 

% ment, tout. Il — kenéa, ensemble, tous- Il Samdey — , belle voix, voix pleiiie; 

opinion unanime. l[ Thvœû oi — , arrondir, faire en rond; en entier. Il Dd nîp 
vong — , en rond, qui est rond. Il — srâ lâd, intègre, intact. Il Satra àkiàr 
— , livres écrits en caractères ronds. Il Cbtt — trâkil, être du même sen- 
timent, ne faire qu'un seul cœur. 

2° Espèce de harpon. Il — chik krâpœû, harpon pour saisir le crocodile. 

cyru MÙL. Mùm. V. Mœûl, Mœûm. 

yy MOM. h — chaûngkran, se dit de trois pierres ou de trois mottes sur les- 

quelles on place la marmite. 

yfi MÛN. 1° Avant, auparavant, antérieurement. Il — fômbàug, d'abord, wui 

* d'abord, avant tout, une première fois. Il Pi — , avant, récemment, n Âmin 

— , auparavant, autrefois. Il Tou — , aller devant, précéder. Il Oi prafi ki 

— , prévenez ift gens à l'avance ! Il D^l — k'i, qui arrive le premier de tous. 

2° Boutons qui poussent sur la face. Il Kàt — , avoir de ces boutons. 
yâ MUN 1° Négation, ne, ne pas, nullement. Il — mén, point du tout, ce n'est 



MUN— MUS 



195 



yà 



w 

un 

u 



yru 

u 



u 



yh 

u 

tyjà 



y 

u 



pas vrai. Il — méan nana kenong tèang pir ni6, ce n*est ni l'un ni Tautre de 
ces deux-là. Il — ban té, ne pas pouvoir, il n*y a pas moyen, il — trou ié^ ce 
n'est pas cela, c'est faux. 

2° Marteler des métaux pour les réunir. Il Véay — dèk, souder deux 
morceaux de fer en frappant sur l'enclume. 

MÙNG. Moustiquaire. Il Châng — , attacher le moustiquaire. Il Krâvèl — , 
anneaux sur lesquels on fait glisser le moustiquaire. 

MUOY. V. Mûy. Un. 

MUOK. Chapeau, casque, casquette. Il — tôch, calotte, casquette. Il Peâk — , 
se coiffer, porter un chapeau. Il Dâ — , se découvrir; saluer. 

MUOL. 1° wChamngd — , dyssenterie.il Chhil — , avoir la dyssenterie. Il 

2° Tordre, tourner, il — khchau, visser. Il — norka, remonter une 
montre, une horloge. Il — péak, dénaturer le sens des paroles* 

MUON. 1° Il — meâffif fort, robuste, bien pris. Il — tneHm nâs, qui a beau- 
coup de puissance, de force. 



2° Il Niéay — , parler d'une manière judicieuse. Il Sâmléng — , voix 



grave. 



MUONG. il Tûk — , barque de plaisance. 

MÙdNG ( Siam. ). Province, pays, royaume. 

MUOR. 1° Il — mau mông, triste, chagrin. Il — mau, colère causée'par la vue 
de quelqu'un qu'on déteste. 

2° Il — srâu, riz provenant des grains tombés pendant la récolte, et 
qui germent ensuite. 



w 



MUOT. Charpie, compresse. Il Haut chîs thvœû — , faire de la charpie, il 
Bèt — oi chénh khtH, mettre de la charpie sur une plaie pour en absorber 
le pus. 






[yit 



MÛR. V. Mû. Rouler. 

MURA ( pour ) Mer^. Il ThbÔng — rubis. ^ 



MURUM. Il Ambïl — , ammoniaque ? 



yru 



MUS. Moustique, cousin, maringouin. Il — kkim, piqûre de moustique. 



196 MUS-NAP. 



1 



UÏU MUS. Coin en fer ou en bois. || Bâ — , enfoncer un coin. 

(trtC\/lJ MDSA. Soupçonner, conjecturer. 

Wfi MOT. Aigu, tranchant, affilé, qui pénètre ( instrument en fer, épine, etc. ) 

' Il K^mbït — .couteau bien afiilé. Il Kltp — .faire une blessure. Il Kipmân—, 

frapper avec le tranchant d'un instrument sans pouvoir blesser (sortilège). 

Il — pônla, s'enfoncer une épine ( dans le pied ). Il — day — cftceûng, tout 

égratigné, tout en sang. Il SSmdey — , paroles mordantes, piquantes; qui 

• parle sans aucun ménagement. Il Chït — , brave, courageux. 

yfi MÛT. 1° Chapitre d'un livre. 

2" Cycle de douze ans. Il — mây, un cycle. 



.. , - - -.- , kpi- _ 

Il Nèâk — , qui, lequel ? il Kal ba — à quand ( s'emploie quelquefois pour 
■ l'élégance de la phrase ). Il Piim ban tbi — , ne pas pouvoir, pas moyen. 

fU^J NAI. Dégoût, dégoûté de. 

£im£ NAMŒUN. Mandarin, dignitaire. Il — nasên ( même sens ). 

Cvmjl NÂMVA. Il Chék — , espèce de banane. 

Wnfi NÂN. Il Nên — , épais, serré. U Nên — tin tap, tellement resserré qu'on ne 

peut plus passer. 

fifVJT^ NANA ( ou ) Nona. Qui, quelqu'un, quiconque. Il — kenông pir, lequel des 

deux? n Reli&s — , à qui cela, à qui 1 objet? Il PAfdi — , à qui cette maison? 
H Mian — khti, y a-t-il quelqu'un ? H M^n cAÏ kUach — , qui n'a peur de 
personne. 

CVrnU nXP. i° Qui est de la grandeur om à la distance d'un ampan seulement ( ex- 

pression employée surtout par les enfants quant ils jouent avec les fruits 
d'un arbre appelé âttgKônh). 

2° Il — thil, estimer ( Siam. ). 



^ 



NAS-NEA. 



197 



fUYlfU 



à, 



ff\J 



e)û 



e\ 



U 






ericu 



NÂS ( ou ) iVï. Superlatif, très, fort, beaucoup, li — pîk, trop, excessif. 11 — 
kray pîk, extrêmement, ne s'emploie guère que dans les livres, il Chrbn — , 
en grand nombre, en grande quantité. 

NASOT. Ainsi ( dans les livres ). 

NE. Montrer, indiquer; vois donc! 

NÉ. Celui-ci, ce, ceci, voici, par ici. Il — êng, ceci même. Il Phteà — , cette 
maison-ci. !l —àhteïl khnhôm, voici ma maison. Il — rtl nïi, ceci ou cela. 
B Tr^ng — trang wiJ, par ci, par là. Il Pi — tou, pour aller d'ici à. Il — 
hài, c'est ainsi, il en est ainsi, assez, suffit. 

NÉA. Dans, en, lorsque, ce, ceci. Il — kréa, dans cette circonstance, dans 
cette occasion. Il — kréa slâp, à la mort, au moment de la mort. Il — kréa 
slip vinéaSy dans ce désastre, dans cette ruine. Il — kal, lorsque, dans ce 
temps. Il lur chéa — , retard, longueur de temps. 

NÉACH. Il TS* — , marée^ descendante, reflux de la mer. Il Kal tïlk — , à 
marée basse. Il — ring ttlk, la plage est à sec. 

NÉA Y. 1° Patron, chef. Il Thvœû —, faire le chef, être le chef. Il — 
• sâmpôu, patron de jonque. Il — khnhôtn chéa «&, mon patron est un très 
brave homme. Il Êng tam — na, qui as-tu pour chef, pour patron ? 

2° Là-bas, au delà, de l'autre côté. Il E — tou tiét, plus loin encore. 
Il Ê ay, ê — , ici et là-bas. Il Ê trbi — , sur la rive opposée. 

NEAK. Serpent fabuleux, dragon. H — kâréach (même sens). 

NEÂK. Monsieur, vous, personne, individu ( appellatif des personnes). Il — 
êng, vous-même, vous. Il — itlng, bonze. Il — nï — nô, celui-ci, celui-là. 

Il — êna êna, tout homme, tout individu. Il Non tê mô — êng, être tout 
seul, solitaire. Il Dôi mô — , en particulier. Il — bon, un homme de bien, 
vertueux, dévot. Il — chia, se dit de quelqu'un qui est libre, qui n'est l'es- 
clave de personne ; de quelqu'un qui se porte bien ; de quelqu'un qui est 
très bien, très bon. Il — chi, vierge, religieuse. Il — sêl^ qui garde la 
vertu, confesseur. Il — bap, pécheur. Il — na héan thvœû, quel est l'indi- 
vidu qui oserait faire? Il — chuonh (ou) chhmuonh, commerçant, négociant. 

Il — maha, entremetteur de mariage. Il — ked^, plaideurs, les parties (en 
justice ). Il — chôt, le demandeur, le plaignant, il — chhlbi, le défendeur, 
l'accusé. 

NÉAL I® Livre de 16 onces, il K6nti — , une demi-livre. Il M» — k'ÔnlH, 
une livre et demie. Il Thlêng m6 — , peser une livre, il ThnUm nô lôk mô 
— pônmUn, combien vendez-vous la livre de tabac ? Il Mô — prHmbey 
iômléng (ou) mô — buon kHk, huit tômlongs : o $ 40 la livre. 

2° Il Mein — , sorte de petite poule sans queue. 



198 



NEA-NEP. 



fiiy 



fiiy 



fiià 



h 



iJ 



i 



nx>y 
frunô 



fan à 



r£U 



NÉAM. 1° Nom. Il — chhmô, s'appeler, qui s'appelle. Il Dôi preâ — Préâ 
Ang, au nom de Dieu. Il Oi — chhmô, imposer un nom, nommer. 

2° File#de pêche. Il Kiér — , tirer le filet ponr ramener le poisson 
sur la berge. 

NEAM, Conduire, mener, guider. Il — mok, amener. Il — tou, emmener. B 

— phlâu, montrer, indiquer la route. Il Neâk — phlâu, conducteur, il Phlâu 
ni — tou na, où conduit ce chemin ? Il — piak kî^ rapporter les paroles 
de quelqu'un. Il NeHk — kedey ked^m, avocat; qui dirige un procès. Il Ndk 

— sur, légat, ambassadeur. Il — kar kômnàch, dépravation des mœurs. Il — 
rl5t, enlever, faire évader quelqu'un. 

NÉANG. 1° Mademoiselle, vous (appellatif des femmes). Il — irawîJm, jeune 
demoiselle. Il — sél, religieuse, bonzesse. Il — preii, sainte, déesse. Il — d«y, 
doigt annulaire. Il A — , s'emploie quelquefois envers les jeunes gens pour 
les flatter, ou encore par dérision. 

2° Ver-à-soie. Il — saut ( même sens ). Il Chdnchém — , élever des 
vers-à-soie. 

NEY. Sens. Il — pêak, sens d'un mot. Il Méan —, qui a un sens, signifier. Il 
Affifi cheâk —, amphibologie. Il Tarn — sâmbôi, selon la signification, le sens 
d'un livre, d'une lettre. Il — dômniém, sens d'une parabole. Il Sray — dôm- 
niém, expliquer le sens d'une parabole. Il — péak chéa dômniim kenông pred 
sassena, sens mystique des paraboles. 

NÊM. Farce, viande hachée qnveloppée dans des feuilles de bananier 
( Annam. )• 

NÉN ( ou ) Nîn, Novice, élève bonze, moinillon de 12 à 20 ans. 

NÊN. 1° Tassé, ferme, solide, oppressé, il 0* — , solidement, que ce soit 
solide, bien tassé. Il CKâng oi — , attacher de façon à ce que cela ne remue 
pas. Il — dbmtrûng, oppressé. Il Thvœû kar — non, travailler avec assiduité. 

2° Lingot, barre d'argent. Il Prâk — ( même sens ), 16 piastres en- 
viron. Il M^ kômnât — , une barre et demie. 

NÊNG. 1° Il Chhœû — fiàng, bois, morceau de bambou qu'on attache au cou 
d'un animal, pour l'empêcher de galoper. 

2° Il Cheâp kenéa — nâng, deux amoureux qui sont inséparables; se 
dit aussi de deux prisonniers attachés à la même chaîne. 

NÉP ( ou ) Nîp. Bordure, extrémité. Il — khnôij bordure d'un couSsin. Il Dik 
— , ajouter une languette ( à une planche ). 



NOA— NOI. 199 



% 



NGAY. 1° Abréviation de Thngay, jour. 

2° li Dbm — , plante amère, absinthe. 



uin NGÂK. Bruit imitatif du pilon (kedtlbng). Il Che^n kôntuy srêk — , si on lui 

marche sur la queue, il crie ngHk /'énigmey. 

if\^ NGAU. Il — ngnk, cri imitatif du buffle. 

u\J NGÉA. Lever ( la main, le bras ), gesticuler, il Lœûk — (même sens). Il — 

^ day, lever le bras en gesticulant. Il — ftîî» f6mbàng, jouer du bâton. Il — 

dal^ boxer. 

ulj NGÉAI. Aisé, facile à faire, facilement. Il Thvœû — , facile à faire. Il Prà — , 

facile à manier. Il — prb, facile à commander, il Tïang — qui obéit facile- 
ment, il Chéa — ,1 facilement, chose facile, aisée. Il — sruol^ c'est un plaisir 
( à faire ); cela va tout seul. 

ànn NGEXK. V. Ngék. W TÛU ngûk —, barque ballottée par les flots. Il — kabal, 

pencher la tête à droite ou à gauche. 

àlU NGEXp. Péri,, crcar (animaux, pto.es,; «ne de, nombreuse, expressions 

qui signifient mourir (pour un homme du peuple, ou pour quelqu'un qu'on 
méprise ) . 

wlJ NGÉAR. Devoir, charge, dignité, fonction. Il — kar (même^sens). Il Trou — 

apïik medai, il est du devoir des parents. Il Trou — kâun ivàng dôi, il est du 
oevoir des enfants d*obéir. il Thvœû iam dôi kar — , remplir son devoir, ses 
fonctions. Il Oi — tUng — j*^ donner, conférer une dignité. Il — namœûn na- 
sîn, intendance, gouvernement. Il Phneàk — , notable, délégué, qui a une 
charge quelconque ( on appelle ainsi les catéchistes ). li Léa — , donner sa 
démission, démissionner, li Haut — , dâk — , enlever une dignité, casser 
quelqu'un. Il Kliôs nung kar — êng^ manquer à son devoir, tl Trou — JfnA, 
c'est mon affaire, cela ne regarde personne. Il Neâk — , esclave hérédi- 
taire. Il Trou fnûk — , qui concerne, qui rentre dans les attributions de. 

linj* NGÉAU. 1° Coquille, coquillage. 

2° Il sut khiâng — , grand échassier. 

ïàn NGÉK.Ii Ngûk —, oscillation, roulis. 

fwjâ NGIÉNG. Recourbé, en forme de crochet ( v. g. hameçon ). 

ïâjfi NQIET. Salé ( poisson, viande ). Il Trey — , poisson salé et séché au soleil. 

uuJ NGING. Il — ngung-, qui a la tête lourde, appesantie par la maladie ou le 

sommeil. Il — ngung chhngay chhngil, malgré beaucoup de réflexion, ne 
rien comprendre à telle ou telle chose. 



NGO-NGU. 



là NGÔ. Qui se relève en pointe. Il Tûk — , pirogue de joute très effilée. Il Sbik 

chœûng — , pantoufles à pointe relevée. 

an NGOK. Il — ngeâk kabal, faire signe de la tête, indiquer par signes. I) Dbr~ 

ngeHk, marcher en se balançant- 

[liny NGOM. Chaleur conservée. Il Bat — , riz conservé chaud. 

Qi^R NGONGIT. Obscure, sombre, obscurité, ténèbres. Il — sang ( même sens )) 

obscurité complète. Il Phnêk — bUndàr, devenir aveugle, perdre la vue. 
Menus — phnêk, qui n'y voit plus clair. || ChSng — hiii, la nuit tombe. II fi 
— chhldr, endroit triste et sombre. 

gâtU HGÔUGUl [Et Ungui)- Sommeil, sommeiller, il — dék, avoir sommeil. 

' envie de dormir. H Chamngû — dék, slHp, léthargie. Il Dâ — dik, oppressé 

par le sommeil. (I ChSng — dék, sommeiller. 

ààfU NGONGÛL. Il — ngongaill, fier, hardi. 

âriU NGÔP. V. Ngeâp. Périr, mourir. 

(Sj NGŒÛI. Lever la tête, les yeux. Il — lèug ( même sens ). 

tâu NGŒÛP. Relever la tête, il NgcEÛi — ( même sens ). Il — Idng pi tïik, sortir 

de l'eau, apparaître à la surface de l'eau. Il Trey — , le poisson sort la tête 
de l'eau. Il — mœûl, regarder en haut. || — chéa vtnh, sortir de maladie, se 
rétablir. Il — pi chhtl ( même sens ). 

àu NGÔP. i" Tomber en faiblesse. 

2° Il Dbm — , plante employée en médecine. 

là^â NGOCH. insister. 

lllj NGÙI. V. JVgaiît. 

«Tl NGUK. Il — ngôk, roulis d'un navire. 

an NGOK. Il Dék — , s'assoupir en baissant la tète. 

aà NGING. Il sut hôr — ngung, bruit du vol des coléoptères. 

iSjà NGÙÔNG. Étourdi, ahuri. 

[Su NGÙP. V. NgaUp. 



NGU-NHE. 20 1 



V 



n 



n 



t 



^ 



uJfS NGÙT. Se baigner. Il — tûk (même sens), prendre un bain, il Tou — luk — 

phok, expression populaire, aller se baigner, prendre un bain ( pour les 
bonzes on dit srang tilk ). 



nriy NHAM. Envie de revenir au plat, de manger encore. Il — bai (même sens), 

petit enfant qui mange. 



Q[}ÇD NHÂNH. Sœur aînée ( mot employé par les catholiques seulement ). 

njIPi NHÂT. V. NheHt. Obstruer, boucher. 

njip NHEÂK. Agiter, secousse. Il — kintr^k ( même sens ). li — khluon, tressail- 

lir. 1! — khluon sruol, tressailler de joie, sauter de joie. Il — pônghiér se, 
tirer la bride du cheval d'un côté ou de l'autre par secousse. Il — anchdntj 
mouvement des sourcils. 

e 

rrpy NHeXm. Salade de légumes. 

nriiS NHÉAN ( p. ). Connaissance. V. Sârnhéan. Il Trang preU tup — , décréter, 

"^ déterminer ( D. R. ). 

Çnriâ NHÉANG. H S^t chhkê — , sorte de guêpe qui fait son nid avec de la terre 

qu'elle transporte. 

Çnrifn NHÉANH. Grimace. Il Nhunh -r-, peureux, pris de peur. 



w 

rniU . NHEAP. vite, précipitation. Il Srâdey — , parler avec rapidité. Il K^m oi — 

pîkf n'allez pas si vite ( en parlant ou en lisant ). Il — nheâr, frémir, trem- 
bler, li — nheâr r^nthôt ( même sens ). 



ÇTIJ NHEAR. Trembler, grelotter, avoir des frissons. Il — day, — chœûng^ — » h 

iéang khluon, trembler de tous ses membres, de tout son corps. Il Khlach 
— , trembler de frayeur. Il Khnhôm — day, mes maitis tremblent. Il — dôv 
rengéa, trembler de froid. H Phit phey — , trembler de crainte, il Kriin — , 
frisson de la fièvre. 

rnnnJ NHEAS. couver, n Ph — pong, faire couver des œufs. 

nrifi NHEAT. Parent, parenté, consanguinité. Il — sandan, — deyka, sâch — deyka, 

• race, lignée, parenté. H Méan bâng phààun s^ch — chron, avoir une nom- 

breuse parenté. H — dot pu, doi khluon, affinité. H — nhûng pros lûk sang, 
père d'un bonze. 

njlP) NHEaT. Remplir, presser, obstruer, enfoncer petit à. petit, il — kenông ka- 

rUng iou, remplir un sac peu à peu. Il — oi chaêt tou, assouvir sa faim, se 
bourrer ( par mépris ). 

20 



202 



NHE-NHU. 



tmd 



i 



mn 



ffrim 



CJ 






NHECH ( ou ) Nhîch. Écraser (bêtes, et par mépris, hommes. Il — 
écraser un pou avec Tongle. 



cha^ 



NHÊK. Écarter, diviser. Il — o, faire la raie. Il — prey, écarter les broassail 
les pour se frayer un chemin. Il Bânchi — , catalogue d'objets variés, regii 
tre pour articles variés. 

NHÉNH ( ou ) Nhînh. Rechigner, montrer les dents. Il — thminh, grin< 
des dents ( chiens qui se battent ). il Niiay — thnténh, parler en grinçanj 
des dents de %reur. 

NHL 1° Femelle ( animaux en général ). 

2° Pétrir, froisser, rouler, frotter. Il — chhli ( même sens ). Il — fnosau\ 
se farder, se passer de la farine sur la figure. Il — chrâbSl, pétrir, mélanger] 
mêler. Il — chrâb^l nheâm, fatiguer la salade. i 

NHIÉCH. Pincer. Il — trâchiéch, pincer Toreille. 

NHIÉN. Habitude prise, adonné à, qui a la passion de. Il — aphién, adonna 
à Topium. Il — sra, qui a envie de boire, adonné à la boisson. I) — dék, qui 
a envie de dormir. 



nrifn 



tenu 



(crifa 



mnriJ 
mmy 
mrnj 



mcn; 

nriu 



mn 



ma 



NHINH. V. Nhénh. Grimace. Il MYik — nhunh, paresseux. 

A 

NHŒUP. II , ralentir, lentement. Il Dor , aller à pas comptés. 

NHŒUS. Sueur. Il Bêk — , suer, être en sueur. Il Bîk — tet^k h^ tout tremi 
pé de sueur, il Rok si tëang nûey tïang bêk — , gagner son pain à la sueu( 
de son front, il — sâmbâty se moucher. 

NHONHEAR. Trembler, frissonner ( vieillard ). 
NHONHËM. il — nhonhéay kruo kruop, sourire, souriant. 
NHONHI. h — nhonheâr, tremblotant, frissonnant. 

A 

NHONHŒUT. Craindre, craintif. Il Chèt — , appréhension, crainte. 
NHONHUOR. Marteau en fer. 
NHdP. Nhàr. V. Nheâp. Nhear. Nheh. 

NHUK. Serré, épais. Il D^m oi — , planter serré ( haie ). Il Oi — , resî 
épaissir. 

A 

NHUNG. Frère aîné ( propre aux catholiques ). 



< 



NHU-NIR 



203 



fnrmà 

>_> w ^> 



ma 

Vf 



tmra 



NHtFNHANG. Il Thvœû meât —, faire la grimace, la moue. 
NHUNHUONH. Exciter. Il NMis — ( même sens ). 

NHUONG. Harmonie imitative du son. Il Véay skdr lU — , entendre le son 
du tambour. 

NHÙS. V. Nhœûs. Sueur. 



y 






6ru 



&y 



&\Jfi 






NI. il Prâpéay — , faux, à faux. Il Niéay prâpéay — ,dire une fausseté, inventer. 
Il Niiay tam prâpéay — ,inventer, affirmer faussement. 

\j 
NI. Se moquer ( enfants ). 

NIÉAY. Parler, dire, causer. Il Niyôm — (même sens), conversation. Il — tha 
dâuchné, parler ainsi. Il — kâhâk, mentir. Il — tam trâng, parler selon la 
vérité. Il — prap, exposer, avertir. Il — ling, dire des choses pour rire, pour 
s'amuser, plaisanter. Il — tamphlâu sïich kedey, parler selon la raison. Il — 
phdUs, — phdi phdâs, — tam ieprâtei, — tëang phd(is, parler à tort et à 
travers, radoter. Il — chhléan plan, vouloir parler tout seul, à tort ou à rai- 
son. Il — trou, c'est juste, c'est cela. Il — kK6s, parler mal, à faux; ce n'est 
pas cela. Il — khôs kenéa, ne pas dire de la même façon, être d'opinion dif- 
férente. Il — ddm, médire. Il — mùy mûy, parler doucement, lentement. Il 
— MW»g, parler fort, à haute voix. Il — cheâp, bégayer. Il — cheâp meUt, 
cheâp péak, être en train de tenir conversation, de discourir. Il — âng 
vêng, raconter longuement, il — nheâp, parler avec rapidité, bégayer, il — 
chbâs leâs, parler d'une manière très claire, bien prononcer. Il — mS» s6u 
chbâs, parler mal une langue, qui ne parle pas clairement, qui prononce 
mal. Il — te ponnô hbi, c'est tout. . 

NIL. Il Sâmbâr — , couleur noir foncé. Il — rôt, saphir. 

NIM. Joug, paire. Il Kû mH — , une paire de bœufs. Il Krâbey mô — , une paire 
de buffles. 

NIMIT ( ou ) Nirmit. 1° Manière de faire, d'agir de quelqu'un. 

2° Présage, divination. Il — khlai khluon, se méta- 
morphoser. Il En — , certain esprit qui vient prendre la forme humaine 
(superst.). 

NIMÔN. NimU. V. MimU. Mim^t. 

A 

NIN ( OU ) Nén, Novice, élève bonze. 
NIRDEY ( ou ) Niredey. Il T^s —, Sud-Ouest. 

NIRMÔL. Regarder, jeter les yeux sur. Il Bî preâ ntt — , jetez sur nous un 
regard de pitié, de miséricorde. 



204 



NIR-NON. 



&(T\& 



J5t 



NIRPÉAN. Le paradis des boudhistes, le Nirvana, tl Châul — , entrer dans 
ce paradis, c'est-à-dire dans Tanéantissement complet (perfection suprê- 
me à laquelle les bouddhas seuls peuvent aspirer). 

NIS ( ou ) Nî. Il Chhfiia — , jaloux, envieux, qui veut avoir le dessus par ja- 
lousie. Il Mentis chhneâ — ( même sens ). 



(&SS 






{iSIt 



NIT. Il Pre)i —, œil, regard ( D. R. ). 

NITÉAN. Expliquer, résoudre une difficulté. Il — srai péak ( même sens ). 

NIU (pour) Niéu. 1° Il M^a^ — , espace entre les planches d'une barque neuve 
avant qu'elle soit goudronnée. 

2° Il Sâch — , se dit surtout d'un animal qui est gros et gras, replet 
( porc ). 

NO. Cela, celui-là, lui. Il A dêng — ( même sens), par mépris. Il Ne^k — , cet 
homme-là. Il — êng, cela même. Il — hbi, oui, c'est cela, parfaitement ( se 
met ordinairement après une énumération, et au commencement d'un 
membre de phrase. Il Prâkar mûy — phdUm, le premier commandement 
ordonne... 



jsn 



runn 



NÔK. Ancien fonctionnaire, ancien mandarin. Il Chaufai sr6k — , ancien 
gouverneur. Il — n^éar, qui été renvoyé depuis longtemps d'un emploi, 
d'une fonction quelconque. 

NÔK. Il Preii chi — , le père du roi. 

NÔKÔR. Royaume, il Mâha — Kampuchea, l'illustre royaume du Cambodge. 
Il Preâ mâha — phiméan sthan suor, le royaume des cieux. 



runnss 

r 

o 






ru 



&i&] 



&iff\h 



NOKOT. Couleur jaune foncé ( poule ). 






NOM. Pain, gâteau ( en général ). Il — pang, pain, biscuit.. II — par^ng, pain 
de froment. Il — ânsâm, — ftî^w, — kângvînj — riach chien, — tien, — khih 
hey, — tréap lengo, — chik kacKân^ — bânchôk, — akôr, — kfiép, — klildtrif 
phâl aiy — lot, — banhbêuj — ch^ing.,. différents gâteaux, très goûtés des 
Cambodgiens, faits avec de la farine, de la graisse, des œufs et du sucre. 

NOM. V. Neâm, Conduire. 

NONG. Il Néng—, V. Nêng, 

NONIÉL. Se rouler par terre, se vautrer dans la boue. 

NONÛNG. Espèce de courge. 




i 



NOP-NUK 



ios 



6U 



NÔP. Il K)6niU — , natte en jonc cousue en forme de sac; les voyageurs s'en 
servent en guise de moustiquaire. 

NOREAY. Il Prei —, Visnou. 

NORI. Il sa — , espèce de perroquet. 

NORKA ( ou ) Nealika. Horloge, montre. Il — day, montre. Il — rfSs, réveil. 
Il — iuly pendule. Il — thngay, cadran solaire. Il Chéang — , horloger. 






6jn 

f 



NORO. V. Noru. 

NORODÔM. Illustre. H SâmdUch préâ — , un des .glorieux titres du roi du 
Cambodge. 

NOROK. Enfer, les enfers. Il — prît avichey (même sens). Il Thleàk tou — , 
tomber en enfer. 



(na* 



'^J 



tu 



£>UJ 
t 



i5n 



NORU ( P. ) 1° Les hommes ( en général ). Il — neâk phâng ( même sens ). 

2° Il — trâu — khûSy méan U niéay oi lââ, qu'il soit fautif ou 
non, il s'agit de s'entendre. 

NOU. Être, demeurer, rester, pas encore, et, à. Il — m&A, être présent, en 
face, visiblement. Il — khang, assister, se tenir près, être proche. Il — sràp, 
être là présent. Il — nûng, être là, être à demeure. Il — keniSng, être dedans, 
à l'intérieur. Il — ê phteA, être à la maison. Il Mî}« — , être absent. Il — vim 
véam, demeurer, séjourner. — pôntéay, être en ville. Il — ênUy où est-il? Il 
— srêj être aux rizières. Il — loi, pas encore. Il Af ïîn tean tou — loi, il n'est 
pas encore parti. Il Thvœû ruoch hbi — , est-ce fini ou non, n'est-ce pas en- 
core fini ? 

NÙEY. Fatigué, las. Il — pruoy ( même sens ). Il Kar — pruGy, ouvrage fati- 
gant. Il Thyœû kar rok si tëang — pruoy, gagner son pain à la sueur de son 
front. Il Hât —, essoufflé et exténué. Il Mentis — , actif, diligent, laborieux. 
Il Chït — pruoy, sollicitude, inquiétude. Il Dâ ckét — pruoy thê thdm, qui a 
beaucoup de soucis, qui est en peine. Il Chï ai — , savoir supporter la fati- 
gue. Il — pruoy thvœû kar^ se fatiguer au travail. Il — teté ( ou ) toté^ se fati- 
guer en vain, perdre sa peine. 

NUI. Amorce de l'hameçon, appât. Il BUt — , amorcer. 

NLK. Penser, songer à, concevoir. Il — rok, chercher dans son esprit, réflé- 
chir. Il — chônchting, méditer, réfléchir. Il — ckônchung rômpUng ( même 
sens). Il — relilk kî, se souvenir de quelqu'un. Il Khnhom — ken'ông chït 
tha, je me disais intérieurement que. Il — chéa kach, avoir de mau- 
vaises pensées. Il Mun ban — phâng, n'y pas songer, n'y avoir pas pensé. H 



2o6 



NUM-NUP 



— mân dâl, incompréhensible. Il — màn khœûnh, je ne vois pas, je ne com- 
prends pas. Il — chim, se ressouvenir, se rapp>eler. 



{61« 



ià 



VI 






NOM. Uriner. Il Ttik —, urine. Il Chhû — , besoin d'uriner. Il Teâl — , réten-! 
tîon d'urine. II Kônthô — , urinai. 

NUNG. 1° Avec, à, pour, envers; oui (entre égaux ou envers des inférieurs). 
Il Chéa mûy — , ne faire qu'un avec, ensemble. Il K^t — tou, songer à 
aller, se disposer à partir. Il Xt — , sans. Il Tiip — , sur le point de. Il Ban 
thvœû dâuchni prâthna — bànchhôt khnMfft, vous avez^ fait cela dans l'in- 
tention de me tromper, il Rok hèt — bângkkôs véa, chercher' un prétexte 
pour l'accuser. Il Khnhôm mtln cFéng — but thvœû dduchmedéch, je ne sais 
pas comment m'y prendre ! 

2° Ferme, stable, solide, immobile. Il Dâk oi — , placer, fixer solide- 
ment. Il CKit — , fermeté de caractère, persévérance. Il Méan chït chda^ — 
nôr, avoir une foi solide. Il Chhôr — thkâl^ se tenir debout, immobile. H Dbt 
' — , marcher d'un pas ferme. Il Chéa — , fermement, solidement. Il Chèt — 
et khlachy inébranlable, sans crainte. Il K<6ninut — nôr, réserve, retenue, 
modération. Il — keang nên, solide, ferme, dur, inébranlable. Il — »«oii, 
stabilité, solidité. 

NUON. 1° Il Ntlng —, stabilité, solidité. 

2° Il Chék — , espèce de banane. Il Svai néng — , une variété de 
mangue. 

NÙP. Calice d'une fleur. Il Phka — , petite fleur arrondie et sans pétales* 

NOP. Émoussé, court et recourbé ( cornes ). Il Snêng — , cornes courtes et 
recourbées. Il Day — , dont les doigts sont plus courts les uns que les autres. 





0— ott. 



2Ô7 



# 



V 



O. Exclamation, ô; oui, ainsi, bien (supérieur à un inférieur). Il — pre^ Àvg, 
*Ô mon Dieu! Il — medai oi, hélas, ma mère! 



^QM OBAI. Ruse, piège, stratagème. Il Kût kâl —, dresser des embûches. 

ajUrtannà OBIURÉACH. h Luong —, le roi qui a abdiqué. 

S|0 OCH. Allumer, exciter, il — chœûng kién, allumer la lampe. H — phlœ- 

â«g^, allumer le feu. Il — phlœûng prey, incendier la forêt. Il — moriém, faire 
partir un canon. Il — pôy, cautériser. 

^0^ JfU OCHÉA. Il — r»s, saveur agréable. • 



^J 



(H 



u 



fin 



01. Donner, accorder, octroyer, gratifier; pour, afin de. Il — teté, donner 
gratis. Il — day — chœûng, aider, prêter main forte. Il — chhnuol, donner 
des gages. Il — preâ téan, — téan, faire l'aumône, il — prUk, donner de l'ar- 
gent. Il Bbk — , accorder. Il Ât — , supporter, tolérer. Il — kel^, abréger, 
réduire. Il K^t — keley, abréger, raccourcir ( en coupant ). Il L^ng^ — tou, 
laisser aller, lâcher. Il — ban srânôk chït via, pour le contenter. Il — 
rôngveân, donner une récompense, un pourboire. Il — ban sâmn^ng, pour 
avoir du bonheur, de la chance. Il N^ng srâdey — ^s, pour tout dire. Il — 
ban, afin de, pour. Il Kôm — phlîch, n-oubliez pas. Il Tou — chhâp — prânh&p, 
allez vite, vite, tout de suite. Il K^m — kî iha, pour qu'on ne dise pas. Il 
Kôm — pr'Ôfn, ne consentez pas, ne permettez pas. Il K15m — thvœû nô, ne 
faites pas cela. Il K)ifn — khan Ibi, sans manquer, n'y manquez pas. 

ÔI (ou) Ôy. 1° Quoi, quelle chose. Il Sât — , qu'est-ce, qu'y a-t-il ? Il Débet 
— , pourquoi? Il — kâ te, pourquoi pas? Il — »^, interjection, quoi, 
qu'est-ce, tiens ! Il — mûy sarAmpœû, quelqu'être que ce soit, quoi que 
ce soit. Il Menas menéa — dâuch^ nô, oh ! quel individu. Il — kâ mun 
ban, et pourquoi pas ! Il — kâ mùn cKé, et pourquoi ne le saurais-je.pas ! 
Il — kâ màndëng d^mnbr nl6, comment ne connaissez vous pas cette 
afifaire là ! Il Éng méan bb — , que veux-tu, qu'y a-t-il pour ton service ? 

2° Se met après le nom, ou après un membre de phrase. Il O 
medai — , ô ma mère ! Il Preâ chéa ^âmmechâs khnh'Ôm — , ô Dieu, qui 
êtes mon maître ! Il Neâk — , Ô vous ! 

OK. Il Khsê — , sous-ventrière. 



2o8 



OKE— OR 



^no 



fi 



^nnm 



OKECH. Il Piak — , parole mensongère, délation. 

OKNHA. i^Grand mandarin, officier royal. Il — chauféa^ premier ministr^ 

— iômrcach, deuxième ministre. H — krâlahâm, ministre de la marini 

— châkrey^ quatrième ministre. Il — mi kâng sabiéng^ officier chargé 
vivres. Il — preâ khli^ang, officier du trésor. Il — réach chéa kôl^ mands 
qui a le soin des barques. Il — chu dèk, qui a la charge de battre monnj 

Il — sala, huissier. 

2° Il — chèt, conscience, loi naturelle. Il — chif reies reiâs, remori 
de conscience. 



SjnfyiS 



Hy 



^& 



à 



' n 



Hàncn 



^u • 



V 



OKMŒÙN. Mandarin de troisième ordre. 

OM. 1° Vanner. Il — srdu, vanner le paddy. Il — ângkâ, nettoyage du r 
après l'avoir décortiqué. Il — ângkâ oi chrû kônVôk, séparer le riz du "" 
avec un crible. 

2° Il — tûk, pagayer. Il — tûk prânïang, joute de pirogues, régates. 

ON ( ou ) An. S'incliner, se courber; faiblir, diminuer. Il — sràsa atema, 
courber, s'humilier J[ style relevé ). Il — kabal, courber la tête. Il — krap m 

• preâ bat, se prosterner aux pieds ( de quelque grand personnage ). il — 
dey, se courber jusqu'à terre. Il — pi mYik, incliner, pencher en avant. H 
chhtl, la maladie, la douleur diminue. Il — phliéng, la pluie s'apaise- il 
k)5fnlilng, les forces diminuent, décroissent. Il — chët kî, déplaire à que| 
qu'un, le froisser. 

ONG. V. Âng. 1° Il — êng, seul, une seule personne, vous. Il Dbr — îng^ aj 
1er seul. 

2° Il Trey — orka, nom d'un très petit poisson- 

ONGKA. Il Preà réach — , édit, ordre, mandement. Il Luong méan preâ réai 
— , édit, bulle, mandement. 

ONCKONH. 1° S'asseoir à la manière cambodgienne. 

2° Rotule du genou. 

3° Il Ling —, jeu d'enfants ( au moyen de fruits de l'arbre a] 
pelé ongkônh ). 

Op. Embrasser, étreindre. Il Mo — , une brassée, il — kenéa, s'embrasser. 
— day, croiser les mains. Il — chceûng, croiser les jambes. Il — day,chœm 
embrasser les mains et les pieds de quelqu'un; c'est-à-dire, supplier 
tout cœur. Il — trnng, croiser les mains sur la poitrine, il Khnôi — , Ion 
traversin, (m. à m,\ traversin qu'on embrasse. 

OR ( ou ) Aur. 1° Petit ruisseau, rigole. Il — retûpi phnÔm moky torrent. 

2° Il Phliéng — , tomber ( pluie ). 



ORA— OUM. 209 



n 



^n ORA. Il Preâ — , cœur, poitrine ( D. R. ). 

fi 
^nrU ORAL. Fardage ( barque ). Il Trbp kedar chéa — , fardage d'une barque. 

^nSIJS ORATEAN. Enseigner, enseignement ( P. ). 

^fU ' OS. 1° Il Preâ —, bouche ( D. R. ). || Méanpreâ bôntûl preà — te mûy, il ne 

dit qu'une seule parole. 

2°^ Bois à brûler. Il P6 — , fendre du bois. Il — bântôl ( ou ) — ma k6m- 
nôr, monceau, tas de bois, bûcher. 

HfU ÔS ( pour ) Âus. Traîner, tirer. Il -^ tilk, traîner, tirer la barque. Il — tûk lœû 

^ knk, tirer la barque sur le rivage. Il — dbm chhœûy traîner des arbres, du 

bois. Il — neâm tou, entraîner, ravir, prendre de force. 

Si S) ÔT ( pour ) Âut. 1° Il Sât — , chameau. 

2° Il Samléng — , flexion de la voix. 

PiPt OT ( ou ) Et. Il Dey — , brique. Il Dôt — , cuire des briques. Il Lo —, four à 

briques ( mot annam. ). 

^Pî OT. Variole. Il Kàt — , avoir la variole. Il DUm — , ckôs ( ou ) bl6nd6 — , vacci- 

ner. Il Kht)i — , vaccin. 

ïHPi ÔT. Il — Ibng, lever la tête. 

\j 
^ OU. I® Père ( c'est ainsi que les enfants appellent leur père ); vous, àTégard 

des vieillards. Il Mê — , les parents. 

2° Il Sva — , singe. 
^ i^^ OULÉK ( ou ) ÂulU. Melon, pastèque. 

^6r^^U OU MAL. Il sut —, frelon. 

» 
ff 

^{tn OUMOR. Il — tûk, long toit de barque. 






210 



PA-PAC. 



P 



n 



tj)t 





H 
H 

uu 









aixx) 



uuru 

w 



u^tu 



PÂ. 1° Raccommoder, rajuster. Il — au, raccommoder un habit. Il — kadar, 
rajuster une planche. 

2° Heurter, recevoir un choc ( barque, bateau ). Il Tûk asat — , barque 
à la dérive qui se heurte quelque part. Il — kenia, rencontre, choc, heurt, 
se bousculer. Il Op — thpil, s embrasser à Teuropéenne. 

PAA. Il Trâsâk — , espèce de concombre. 

PAÂU. Il — chMikf tubercule, racine de nénuphar. 

PÂBAR. Potage, bouillie de riz. Il — sândêk, — trey, bouillie de haricots, de 
poisson. 

PABAT. Il — pôSy replis du serpent. 

PABÊ. Il — pâbuolf exhorter, inviter, conseiller. 



UTUr PABË. i° Mordiller, ronger. Il Trey — nttt, le poisson mordille Tamorce. 

. 2° Il Dbr — , marcher sur le bord. Il Dbr — pâbiét ( même sens ). 

UTUru PÂBÊL. Il Trey —, raie ( poisson ). Il Trey — khlêng, sorte de poisson volant 



PABIÉT. Approcher de. Il Dbr — pâb't, marcher sur le bord. 

PABÔ. i° Espèce de roseau de marais. 

2° Frotter légèrement avec une médecine quelconque. 

PABÔR. Broderie ( tissu ). 

PABUOL. Persuader, exciter, exhorter à, inviter par des sollicitations. Il Pi- 
be — ( même sens ). Il — kenéa tou châk hûi, s'exciter mutuellement à al- 
ler jouer au baquan. 

PACHRUI. Verrue. 



PAE— PAN 



311 



î', 



un 

H 



PAÊK. S'appuyer sur, se reposer sur. Il — lœû ( même sens ), couché, ap- 
puyé sur. Il — doi khnOi, s'appuyer sur un oreiller, un traversin. Il — pûng 
pÛmneik, s'appuyer sur 1 autorité de quelqu'un. 

Tu y PAÊM. Doux, savoureux. Il Si — , savourer; bon à manger. Il CM — , aigre- 

^ doux, aigrelet. Il Piak — , parole doucereuse. Il — lohêm, douceur. Il — lo 

hêm satôr, humble, doux, magnanime, il Doi piak — , d'une manière douce, 
affable. 

pptrnà PAHANG. Étain. Il Sâmnâr — ( même sens ). Il — sàngkasey^ zinc. 



qntnu 

CpUTi 

Vu 



u 

ip 



)h 



PÂHÂP ( ou ) Papâhâp. Palpiter, battre. Il Dânghbm —, palpitation, batte- 
ment. 

PÂHÉAR ( Terme vulgaire ). Pour pre& vikéar, église, temple. 

PAY. Père ( les enfants chrétiens appellent ainsi leur père tandis que les 
payens se servent du mot oïi). 

PÂIÉNG. Penché, incliné. Il Oi — , pencher, incliner quelque chose. Il T4k 
— , inclination de la barque. Il Chët — , inclination du cœdr. 

PAILÂM* Il Srâdey — , langage incorrect, parler d'une façon incorrecte. Il 
Niéay — dâuch Chin chhau, parler comme un Chinois qui vient d'arriver 
de Chine. 

PÂK. 1° Faire de la tapisserie, broder. Il — chXU (même sens). 
* 2° Il Dbm — chi, aneth ( plante ). 

PÂKAT. Il — phkông, ne laisser manquer de rien. 
^^J PALAI ( ou ) Prâlai. Petite rigole, ruisseau. 

tTï^àfnfU PALANKAS. Il S^ —, sorte de crabe de mer. 



IJ^I 



ton 



una 



xjy 



uu 



tqpfi 



Uâ 



PAM. i° Bastion. 

2° Il Tûk sla — , barque effilée, pointue. 
3° I) — rûp, portrait, peinture. 

PAMBÂR. PUmbâs, Pimbau, etc. V. par BUm. 

PAN. Recouvrir. U — mias^prâk, recouvrir avec de l'or, de l'argent. 

PAN. S'entortiller, s'enrouler ( serpents, lianes ). 



PAN-PAT. 



q^flncnfi PaNCHACHAT. N Obm —, nom d'arbre. 

t^là PANG. Il Kut — , faire des châteaux en Espagne, désirs chimériques ( peu 

. usité ). 

(Cpà PÂNG ( pour ) POng. i° Gonflé, en forme de ballon. Il Tr^' krâf>6t — , tétro 

don, poisson qui se goiifle sitdt qu'on )e sort de l'eau. 

z" Espèce d'instrument en bambou tressé, qui a la 
forme d'un grand vase à fleurs, et dont on se sert pour prendre le 
poisson dans les mares et les étangs. 

Uà pXnG. il Dlk —, clou sans tête. 

uiyu PXnLAP. V. Bhtlâp. 

ufifuy • pXnsAm. V. à pôh. 

(un PÂ(5k. 1° Il , qui plie sous un poids. 

2* Tempes. 

(UfU PÂ(3l. Être effrayé, épouvanté, effarouché; craintif. 

CpCn PÀPA. H PreU sdukân th6m —, le Pape. Il LfflA santa —, le S' Père. 

t^lJO PARAM ( ou ) Arhn. Craindre. Il Kôm — , ne craignes par, ! 

pin PARXNG. Européen. || SrU —, l'Europe, n Khlâng nou —, kHl kabAl dÙHg 

•' aou Chhviar, chit ckéa nou Chin, s» b^nghém nou Khmir (dicton). 

1T'J^ï'f^^J PARÂNGSÊS. Français, n Srôk —, la France. 

lyiJUJ PAREY. Cigare, cigarette. || Ch6h —, fumer une cigarette. 

ïTlfin PASA ( ou ) Phéasa. Idiome, langage. Il Pas» — { mÊme sens ). || Pré — , in- 

terpréter une langue. 

q^^î PASREY. W—phnék, prunelle de l'œil. 

^R PAT. i" Aplatir, amincir. Il — oi sdbng, amincir, diminuer, amaigrir. 

2" Il — cki medai, qui injurie sans discontinuer. Il Chî té — ou ( mt-ms 

sens )• 

UdtU PATHOI { ou ) Prâthôi. S'exposer ( au danger ), se risquer. Il Kôm oi — nA> 

' pîk, vey, ne vous exposez pas trop, attention 1 



i 



PAU-PEA 213 



CpX PAU. Il — pram, publier, faire savoir au public. 

fu PÊ. 1° li Prïik — , petite monnaie frappée jadis à Battambang : quatre pd 

" font un bat, 16 font un (Ômlong, 20 fômlongs font une piastre, 

2^ Mets offerts aux esprits, sur des espèces de petits plateaux en feuil- 
les de bananier. 

3** Il Srâvbng sra niéay — , parler beaucoup et sans suite ( ivrogne). 

rn PÉA. 1° Il Kar — , porter secours, venir en aide, aider quelqu'un, v. g. pour 

lui épargner une corvée. 

2° Il Pilp — , s'opposer, se trouver en face Tun de Tautre. 

3° Il rSs — iôpy nord-ouest. 

PÉACHI. Intendant des écuries du roi. 



m^j 



rntU PÉA Y. 1° Il Preâ —, dieu du vent, le vent ( poésie ). 

2° Il — ngéay, mépriser, railler, braver. 

3° Il Preâ — «*, depuis l'antiquité jusqu'à nos jours. 

4° Il DUk preâ — , tracer un cercle, une circonférence à l'aide d'un 
cordeau qu on tient d'une main au centre de la circonférence. 

k 5° Il Sândêk preâ — , espèce de haricot. 

: 

6° Il — diminuer, devenir rare. 

^** PÉAK. 1° Mot, parole, terme, .expression. D — pânsâm, mot euphonique, dé- 

rivé. Il — plai, mot double. Il — khpl6s, langage élevé, expression relevée. Il 
— péch ( même sens ). Il — chrôu, sens profond, obscur. Il — kômbôt, mot 
dénguré. Il — chrdn, dififus, verbeux, grand parleur. Il — ney pir, mot à dou- 

tble sens. Il — chHm-âs, parole obscène. Il — slêng, expression rude. Il — me- 
Ht sàniimôt, promesse, engagement, il — prâdâuch, comparasion. Il — priep 
(même sens), assimiler^ Il — kômbâng, arnphibologie, ambiguité. li — Mm, 
expression propre. Il M Sw chénh — péch dal mûy . /W, ne pas dire un seul 
mot. Il Chœûa — kî, croire quelqu'un sur parole. Il Bing — sânômôt, man- 
quer à sa parole, li Kân — sdnhmôt, tenir parole. Il Kâch — , réfuter les 
paroles de quelqu'un. Il Srâdey m^n h — , ne pas tout dire, taire en partie. 

l 2^ Partie, morceau. Il — kindal, la moitié, le milieu. Il Dil — Kônial 

phlâuy être, arrivé au milieu de la route. 



I 



9 



tT^Q PEÂK. Porter (habit, vêtement) ; suspendre. Il — du, sbêk chœûng, porter un 

habit, des souliers. Il — au lad, être bien vêtu. 11 — - «w khmau, sa, être vêtu 
de noir, de blanc. Il — cKônchÛn, porter une bague, un anneau au doigt. Il 



314 



PEA 



mflrt 



mru 



mru 



mfxn 



mtan 



my 



cny 



mû 



mfii 



ma 



mj 



m; 



mfu 



— chhiéng, porter en écharpe. Il — sangva, porter ses décorations, fl — 
tômpôk, suspendre à un crochet. Il — ba, croiser l'écharpe sur le devant 
la poitrine et la nouer sur le cou. 

PÊAKÔVÉA. Il — sami bô pit, 6 notre seigneur et maitre ! 

PÉAL. Jeunesse (entre 14 et 17 ans). Il Penh — , à la fleur de la jeunesse, il 
A — , espèce de gamin. 

PEAL. Toucher, palper, tâter. ]| Kôm oi -^, n'y touchez pas! 11 — ling^ jeux 
de mains, il 5^^ nï kàch nïis min oi — sa, cet animal est très méchant, il ne 
se laisse pas toucher. 

PÉALÉA. Il Pulu — , arrogant, féroce, audacieux. 

PÉALO. Grossier, insolent. Il Menis — , impudent, effronté, insolent. Il Tëang 
— , inpudemment. Il Chëi — , insolence, efifronterie. 

PÉAM. Embouchure, confluent. Il MeUt — , port, embouchure d'un fleuve. 

PEAM. Tenir, porter dans la bouche, dans le bec. Il — non meât (même sens). 
11 Krdpœû — menus, le crocodile happe quelqu'un. Il — trâbHk, happer, 
poissons qui se dévorent les uns les autres. 

PÉAN. 1° Plateau à pied, bassin. Il Chœûng — ( même sens ). 

2° Il Ch}imngtl — thlung, qui est enflé par tout le corps. 

3° Il Khsê — , courroie de machine. 

4** Fouler aux pieds, monter sur, marcher sur. Il Dbr — , marcher 
sur, aller sur. Il — lœû srâu. fouler aux pieds un champ de riz. Il — lœû 
prâplin kl ( terme grossier ), voler la femme d'autrui. Il — pintéay, grimper 
sur une citadelle. 

PEANÉA. Porter en écharpe sur l'épaule. Il — Kônsêng, porter une écharpe, 
rejeter sur Tépaule l'extrémité de l'écharpe qui entoure le corps. 

PÉANG. Grande jarre. 

PÉAR. Il RAik — , naturel, caractère de quelqu'un. 

PEAR. Nature, couleur, essence. Il Chrbn — , couleurs variées. Il Krâdàs —, 
papier de couleur. Il Krôp — , de toutes couleurs. 

PEAS. 1° Beaucoup, abondant. Il — srôk, dans tout le pays, répandu partout. 

2° 11 Couvrir avec quelque chose, garnir. Il — véas ( même sens ). B — 
krâdâs, couvrir avec du papier. ^ 



PEA-PEN. 215 



Crjfi PÉAT. 1° Il Vi(ty —, frapper à tort et à travers. 

« 

2° Il — hông^ instrument de musique composé d'une série demi-circu- 
laire d'une vingtaine de touches en bronze, sur lesquelles on frappe avec 
un marteau à chaque main ( c'est le piano cambodgien ). Il — chhœû, le 
même genre, en bois. 

3° Il Bït — lœu tUmbau, étendre de la médecine avec la main sur une 
plaie. 

4** Il Luong sdâch preâ — , le roi se promène. 

ITïfi PEAT. 1° Il — chum vinh, entourer, filer. Il Néang — sâut^ filer le cocon (ver- 

à-soie ). Il Ping péang — , l'araignée file sa toile. 

2° I) Chuol — , louer, il Dbr rok chuol — , chercher à louer quelqu'un. 

inCj PÉCH ( ou ) PUh. I® Il Péak — , parole, beau mot, qui a de la valeur. 

2° Thbông — Diamant, onyx, pierre précieuse. 

Uu PËCH. Il — Ibng, sortir de terre, germer ( graines ). 

mcrturifi PÉCHÉAKHÉAT. Bourreau. 

f ntU PEY. Instrument de musique, flûte ou flageolet à neuf trous. Il — Phtôm 

— , jouer de cette flûte. Il Aniât — , languette de la flûte. |j — pok, — â, 
deux espèces de flûte, de flageolet. 



I 



IJTlPî PEKÔT. Il — phkôngj fournir des vivres, ne laisser manquer de rien, 

ny PEKUM (ou) PhKûm. Il — kenia, se serrer, se resserrer. 

(tus PÉN ( ou ) Pîn. 1° Se rouler, s'enrouler ( serpent, rotin ). 

2° Il sut — chd — Ibngt oiseaux qui volent en bande, il — 
tou — mokf aller et venir en foule, la foule se déplace, il — pûn ( même 
sens ). Il — pûn pâpUn pâpeâk, la foule est tellement serrée qu'on monte les 
uns sur les autres. 

Uô PËN. I** Habile, qui s'y connaît dans un art quelconque. Il htàn sôu — , ne 

" pas connaître entièrement, à fond, qui n'est pas très habile. 

2° Il — prâùit^ prévoyant, prudent, prendre garde. 

tv& PÊN. 1° Piquer, percer. W Tïang — , en pointe. Il — haut luos, passer à la 

filière, tréfiler. 

2° Forme,moule qui sert à faire des gâteaux. 



2l6 



PEN-PET. 



rûà 



mm 



tma* 



n; 
unj 

uns 



i*, 



npi 






3° Il ÀngHûi — , s'asseoir les jambes croisées sous soi. Il — chœung 
( même sens ). 

PÊNG. Coupe, verre à pied. Il — kSu, verre à boire. Il — prài^ calice. Il — 
preâ, méan krdp, ciboire. 

PÊNG. Frapper en arrière, oji par côté avec le pied. Il T^mrïy — , l'éléphant 
frappe ainsi du pied. Il — nàng chœûng, faire un croc en jambes. 

PENH (ou) Pînh, Plein, rempli, rassasié. Il — Ai^r, plein à déborder. Il — péal^ 
qui a atteint Tâge de puberté. Il Khê — bôr, pleine lune. Il — khnat, parfait, 
accompli. Il — kr)ip, entièrement, complètement. Il Ti — sôt te p6nla, lieu 
rempli d'épines, très épineux, ir — krâmom^ fille nubile. Il — cKét, satisfait, 
content, rassasié. Il Méan chït — âmnàr dr sruol, nager dans la joie, dans 
les délices. Il Srâl&nh — chét, aimer de tout son cœur. || Méan menas — phtéâ, 
la maison est remplie de monde. Il — piép, rempli, plein à déborder ( bar- 
que, bateau ). Il — châmn^ng, à satiété, selon son désir. Il — preU bârmey, 
glorieux. Il Akas mîk — &p, ciel rempli de nuages, de brouillards. Il Akas 
mtk — pôpôkf ciel obscur, ténébreux. Il Dék oi — phnêk, dormir à satiété. H 
Mentis — méariéat, qui est prévoyant, soigneux. Il — âmnach, tout puissant. 
Il — chéa, — khnatf au comble de. Il DUk — rôngv^l, — khnat, combler la 
mesure. Il — AW, c'est plein, rempli. 

PENONG. Peuplades qui se trouvent sur le grand fleuve. 

PENOU. Il Dbm — , nom d'arbre aux fruits comestibles et très gluants. B 
Kabal — , tête en forme de pain de sucre. 

PENUOR. Il Retd — , toit de voiture qui ne recouvre pas l'avant. 

PEPIR ( pour ) Popir. Il — meât, lèvres. 

PEPLŒÛ (ou) Poplœû. Il — lelœû, niais, stupide. 

• • • 

PEPU (ou) Pqpïi. Bouillonnement. Il — Rollôk bêk — , écume produite par le 
bouillonnement des flots. 

PÊT. Art de la médecine. Il Krû — , médecin. II — ma ( même sens ), vété- 
rinaire. Il — thn^m s^ngkâu (même sens). Il — mœûl ki, doi )ich rtl kHt, chi- 
rurgien. Il Rien — , apprendre la médecine. 

PETeXn. Il —piity réfutation. 



rUfifUU PÊTSÔP. Quatre vingt. 






PETO. Crépitation produite parTefifet de la chaleur. 



PET-PH A. 2 1 7 

ds PETUR (ou) Phtûr. Toit de voiture très prolongé sur l'avant, pour pro- 

^ • téger le conducteur. Il Retî — , charrette qui a cette toiture. 

(UT PEU. I) — néu, crieur public, qui fait connaître au public; se cotiser pour 

une bonne œuvre. 

dnUJ PHAI. 1° \\ Au — , habit long, manteau de cérémonie. 

2° Grand galop ( cheval ). il S? — , cheval qui va au grand galop. 

Chnj PHAL. 1° Il Chôk —, maladie cTu foie, jaunisse. 

2^ Il — ângkeâl, soc de la charrue. 

*i3fU PHÂL. Il — anisdng, grâce divine, grâces abondantes. 

àÇ\3& PHALKOM ( ou ) Prâkiin. Il Khê—, i2«°»« mois, Février-Mars. 

if)& ' PHAN. il Phum — , faire le beau, se farder. 

djS PHANG. 1° Bêche européenne. 

2° Il — trey, tranches de salaison (poisson). 

3° Il Srey chrâlang — , femme éhontée qui ne se respecte pas et ne 
respecte pas son prochain. 

dà PHÂNG. Qui est la propriété de, qui appartient à. il — êng, tien, il — khnhôm, 

— Hnh, mien. Il — nana ( ou ) reb^s nana, à qui l'objet ? Il Phte^ nî — na- 
nay à qui appartient cette maison ? 

Cjà PHÂNG. Et, aussi, avec, Asemble. il Chéa — kenéa, ensemble,, en même 

temps, avec. H Nou chéa mûy — kenéa, habiter, être ensemble, faire partie 
de. H Tou chéa mûy — kenéa nûng, aller de compagnie avec. Il As — tèang 
lai, tous. Il Menas — teang lai, tous les hommes. Il Khnhôm tou — , moi 
je vais aussi. Il THk oi kenéa — , gardez-en aussi pour moi. Il Anét oi prap 
khnh'ôm — , ayez la bonté de me prévenir aussi, il Oi chuoy khnMm — , 
aidez-moi, venez à mon secours ! 

dà PHÂNG. 1° Il sa/ —, microbe. 

2° Il Sa&t — , propre, net. || Sâmbâr sa — , fleur de farine. 

tJlU PH AP. Il S^mpôt niô — , une pièce d'étoffe de soixante coudées ou six ihbong. 

thj PHAR. Il — vies, chercher un faux fuyant, fuir. 

Chfi PHÂT. Ramasser, rassembler; écarter, rejeter. Il — *rw«, rassembler la po- 

2X 



2l8 



PHA-PHC. 



pulation. il — chénh, écarter, soustraire, séparer, il — mosau, se farder. Q 
— ton tiét, transpdirter, transmettre. Il — tou titey, séparer, mettre à part. 
It — titey pi kenéa, séparer, éloigner Tun de Tautre. il lok day — , repousser 
de la main. Il Khtâl — poplik, le vent dissipe les nuages. Il — khckât khchai, 
dispersé. Il — dau tien, entourer un cierge avec du papier de différentes 
couleurs. 



uhPîfum PHÂTNA. Il Âmmosau —, fard. 






chru 



PHATRÂBAT. Il Khê —, sixième mois de Tannée, Juillet-Août. 

PHAU. i"^ Il Parenté, généalogie. Il — sôndan (ou) nhiat — i6ndan (même 
sens ). 

2° Pétard chinois. Il Och — , faire partir des pétards. , 

PHCHÂ (pour) CMphchâ. Pouls. Il CHâp —, tâter le pouls. 

PHCHAL (Chat). Corriger, reprendre, châtier, il — ban, susceptible de cor- 
rection, d^amélioration. 



dru 



chfn 






3n 

e 

ny 



as 



PHCHAL. 1° Paillotes blanches en feuilles de latanier. 

2** Il — metn, feire combattre (des coqs). 

PHCHANG. Soigneusement il Thvœû — , faire avec soin. 

PHCHXnH (Chânh). Vaincre, convaincre. Il — sa/riJu, vaincre l'ennemi. 
Il — ning péak, nilng sâmdey, réfuter, réfutation. Il — 7teâk iûs, démontrer 
la culpabilité de quelqu'un. 

PHCHEAP (Cheâp). Joindre, réunir, adhérer. JH Op — kenéa, se tenir étroi- 
tement embrassés. Il Phte^ — kenéa, maisons qui se touchent. Il — keniê, 
adhérent, il Sût khiàng, — huître. 

PHCHËK. Il Dbm — , arbre de la forêt très bon pour les constructions. 

PHCHËT. Nombril (quelquefois improprement Sippéié phsët ). 

PHCHÙM ( CAftw ). 1° Rassembler, il — kenéa, s'assembler, s'attrouper. I 
— kYunnôt, réunir les plaintes ( procès ). 

2° Il — bZn, grande fête où Ton offre des vivres aux 
ancêtres; cette fête a lieu le dernier jour de PkâtrâbUt. 

PHCHUOR. Labourer. || — prî dey ( même sens ). 



PHC— PHD. 219 



Jfi PHCHÎJt ( Ctntt ). Appliquer, joindre. 



i 



ChO PHDÂCH (DScA). Déterminé, décidé,^absolu; rompre. Il —chït, déterminé, 

^ résolution définitive. Il Méan chët — nûng phckâl, il est tout à fait résolu à 

se corriger. Il Tïang — , absolument, entièrement. Il Chét — kenông bap, 
impénitent, incorrigible. Il Kach — , pervers, dissolu, souillé de débauches, 
scélérat accompli. Il Af2» — chït, indéterminé, irrésolu, hésitant. Il Chèt — , 
détermination. || L)5k — ^s, vente définitive, vendre sans conditions. 

dru • PHD AL. Accorder, conférer. Il — ânisâng, accorder des grâces ( D. ). Il PreA 

irông preâ mita — ânisâng oi ftlng khnKônty Dieu dans sa bonté nous accor- 
de sa grâce. Il Préâ Ang Mng préâ mita — ânisâng oi mentis dôi sma téan, 
grâces d*état. 

ufiy PHDAM. Recommander, ordonner, prescrire, donner une comratsskm. Il 

Phdê — ( même sens ), instruction, recommandation. 

CifijlJ PHDANTÉA. Pénitence, expiation, il Thvœû — , faire pénitence, expier, il 

Il Thvœû — thuon ning bap, faire pénitence de ses péchés. Il Dâk — , impo- 
ser une pénitence. Il THk chéa — , considérer comme une pénitence, une 
puniton, un châtiment. Il — rômàâ bap, œuvre satisfactoire. 

uîfU PHDÂS. Commun, vulgaire, sans choix, indistinctement, çà et là, rumeur 

vague. Il Phdi — ( même sens ). Il Nié%y phH — , parler à tort et à tra- 
'vers, dire des sottises, il Dôi Us iïang — , généralement, universellement, il 
Menus ièang — , homme vulgaire. Il Srâdey tïang — , parler sans suite. 



ftJ PHDAS. Il Véay —, faire du torchis. 



nhfin PHDASA. Maudire. Il PrâUch — ( même sens ). Il Chî prâUch —, accabler 

^ de malédictions. 

dritVnj PHDASAI. Il Kr^n —, rhume de cerveau. 

i\S\i PHDAU. Rotin. || — iîiky rotin d*eau, ordinaire. Il — krêk^ un peu plus gros 

^ (pour nattes, chaises ). Il — sUm, moins solide que le précédent. Il — cnhv- 

âng, lepeâky très fragile. Il Preâ — , espèce très dure qu'on fend en trois ou 
quatre pour attacher les radeaux. Il — dâmbâng, rotin "bâton" très gros et 
très solide. H — m(5 Mntéas, un paquet de vingt rotins. 

d PHDÂUR ( Dâur ). Échanger, changer un objet contre un autre, il PhlUs — 

f ( même sens ), faire des échanges. 

ïd PHDÊ. Mot euphonique. V. Phdâm. 

td r PHDë. Il — phdâs. V. PhdAs. 



220 



PHD-PHE 



& 
{dn 

e> 






dR 
o 



id]fu 



{ 



dln 



I 



PHDEY. Mari, époux. Il Tïang — iïang prâp)5n, le mari et la femme. Il MiM 
— hbi, qui a un époux, qui est mariée. 

PHDÉK ( Dék ). 1° Étendre, se coucher. Il Dâ — khluon, étendu, couché," 
gisant. Il — phngar, renverser sur le dos. Il — 2 Iceû, se pencher, s'appuyer! 
sur. 

PHDËK. Il Si^k — , grande bouteille carrée, dame-jeanne. 

PHDËNG. Porter une plainte, une réclamation. Il — oi ko, citer quelqu'un: 
en justice. Il — kî, attaquer quelqu'un en justice. 

PHDÉT. Toucher du bout des doigts, il — phïk, tremper, v. g. le bout du| 
doigt dans un liquide quelconque pour le goûter. 

PHDIÉS. Il — pkdong, railler, plaisanter. 

PHDIÉT. Il Dàm —, nom d'arbre de la forêt 

PHDU. il — phdong, dialogue. Il Chriéng — phdong, chuinter en chœur. 

PHDÔM {DUm). Amasser, grouper. Il lok dey cheay — tou, prendre de la 
terre glaise pour en faire une boule, il — son, rouler en boule, réunir enj 
tas, en un seul monceau. 



dj 

o 

dru 

M 

in 



idt 



1 

PHDOM ( Dàm ). Commencer, enseigner un ouvrage quelconque.' 
PHDÔR. V. Phdâur. Changer. 



PHDOT. V. Phdn. 

PHDUOL. Il Phdék — , renverser, abattre; se donner 4 quelqu'un, se metti 
entre les mains de quelqu'un. 

PHÉ ( ou ) Phî. Il Sât —, loutre. 

PHÊ. 1° Maison flottante. Il T(6mn^k — , pavillon flottant. 
2° Il — prtik, méas, aplatir, laminer ( or, argent ). 

PHÉ. Cendre. Il — chœûngkran, cendres du foyer. Il Sâmbâr — , gris, coulei 
cendrée, grisâtre. Il Chék — , une variété de banane. Il ^ — fnô chœûngkfM, 
insulte. 



^J^ PHÉAY LÉAY. i° Prodigue, libéral. || Chïi —, générosité, munificence. I 



PHE 



231 



mn 



JTïfi 



9 



fn 



h 



jnu 



Dâ — , prodigue. Il Chéa — , abondamment. Il Péak — , flirx de mots, de 
paroles en l'air. 

2° Se répandre. Il Khtàl —, rafale. Il Krââup —, odeur 
agréable apportée par le vent. 

PHÉAK. Part, portion. Il — kôndal, milieu, moitié. Il — mûy, une part, une 
partie. Il — bey iok mûy, sur trois parties en prendre une. II Mh — , une 
partie, en partie. Il Phin — , imperfection. 

PHEÂK. Il Preii —, visage, figure ( D. R. B.'). Il NoupreA — luong, être de- 
vant la face royale. 

PHÉAKSA ( pour ) Phéasa ( ou ) Pasa. Language, idiome. 

PHEANG- Être étonné, surpris, ébahi. WChhngâl — , être dans l'admiration, 
dans l'étonnement. Il — srâlang kàng, pldk, stupéfait, abasourdi* 

PHÉAP. 1° Il Atema — , je, moi ( bonze ) s'adressant au roi ou aux grands 
mandarins. 

2° Il Smâr — , condition, nature, conscience. 









an 



PHEAP. Bonheur, chance, bonne fortune. Il M^an — , fortuné, avoir de la 
chance, une bonne veine. Il Méan — chêa rnûy, participant au bonheur. Il — 
kUmnàiy don de la nature. Il Dâ méan — kômnbt^ qui est né sous uiie bonne 
étoile. Il A — , infortuné, pas de chance, pas de bonheur, qui a du guignon. 

PHEÂS. Il — phéaty profit, avantage, gain. Il — prâiâuch ( même sens ). 
PHEASA. Langue, idiome. Il Rien —, apprendre une langue. 

PHÉAVÉANÉA ( ou ) Phuvanêa. Prière, prier Dieu. Il Saut thbr —, réciter 
des prières. • ' 

PHËY. i^ Il M» —, vingt. 

2° Frayeur, saisi de crainte, de frayeur. II Méan — a$àn, être alar* • 
mé, saisi de terreur. Il — leân meât, hurler de frayéùm II — phnièk sa, les 
yeux blancs de frayeur. Il Khnkôm — ô — , quelle peur terrible que j'ai 
éprouvée ! Il Et —, être en sûreté, sans crainte. Il Bat — , n'avoir plus peur 
reprendre courage- 

PHEK. Boire. Il — ttlk, sra, boire de Teau, du vin. Il — tûk oi bât srék,J)oiTe/ 
pour étancher sa soif. Il — sra mô péng, boire un verre de vin. Il Iok tûk — , 
apporter de Teau à. boire. Il — dâl srâvbng sra, s'enivrer. Il — oi chaêt, 
boire à satiété. Il Si — , manger et boire. Il — tûk sâmb&t, boire Teau du ser- 
ment ( d'après les usages du pays ). 



•^ 



222 



PHE— PHI 



tdoj 



k 



idh 



mfi 



tJTià 



PHÊL. 1° Rebondir, ricocher ( v. g. sur la surface de Teau ). 
2° S'élancer. Il — sï, sauter à cheval. 

PHÊN. Surface, disque, tablette ronde. Il — ^ dey, surface de la terre. Il — ti, 
carte géographique. Il — thmâ, surface d'une pierre. Il — skâr, pain de 
sucre, morceau de sucre. Il Tûs — dey, crime de lèse-majesté. 

PHÊNG. Treillis. Il Thbânh mô — , faire un treillage ( en bambou ). 

PHÉT ( ou ) PAî^ Qui trahit, trahison, adultère. Il Dâ — phdey, qui trahit 
son mari, adultère. Il Mi kôm — phdey ( même sens ), insulte. 

PHETOM (ou) Phtmg. Grosse poutre (kèo annam.). 

PHETONG (ou) PhtlUng. Il Trey — , sorte de poisson, qui a la tête allongée 
âans le genre du crocodile. 



non 



PHI (ou) Phi. Il Stit —, loutre. 

PHIDAN. Voûte, dais. Il — preâ vihiar, voûte d'une église. 

PHIÉA. 1° Il — ba, rangé, assidu, qui a beaucoup de soin de telle ou telle 
chose. 

2° Il — UatHy vertueux. 

3® Il — bat, jaloux. Il Menas — bat (même sens). 



npy 



PHIEAM. Brasse. Il M^ — , une brasse, mesure de longueur de deux mètres 
environ. 






nn 



ntnfi 



n& 



_ » 

PHIEAT (P.). Lèpre. Il — thi, maladie causée par les esprits (khmôch). 

PHIES. Il — vies, faux semblant, déguisement. 

PHIK. Ordre sacré, dignité. Il — sUngkréach, prêtrise. H Dâ iotuol — bwm 
chéatâuch, qui a reçu les quatre ordres mineurs. 

PHIMÉAN (P.). Lieu, endroit. Il — stluin suor, le paradis céleste, n — stkan 
dey, le paradis terrestre. 

PHIN. Tache, défaut, infirmité. Il — phît (même sens). Il — ihbin, vice, b* 
firmité, imperfection. Il Rok — , censurer, blâmer. Il Méan — , imperfecti<Hi, 
défaut, défectuosité. !l Méan — phéak (même sens). Il Aksâr —, inooi* 
rection, faute d'écriture. 



PHI— PHK. 22 



n&tS PHINIT. Examiner, scruter avec attention, avec soin. Il — phiney, — pikrd 

(même sens). 

tnris PHIOS. Dissimuler, feindre, se prévaloir faussement de. Il Pfit — , ( même 

sens) Il — chéa néâk bon, simuler la piété. 

nnn PHIPHÔP. Uunîvers. Il Kenting â$ tPang —, dans tout Tunivers. 

njtin PHIRIÉA. Épouse d'un grand mandarin. 

Jlfi PHIT. Avoir grand peur, appréhender. Il — khlach, craindre. ^1 — nheâr, 

trembler de peur, de frayeur. U — phey ( même sens ), appréhender extrê- 
mement. 

» 

tfljî PHIT. Manière de faire, d*agir de quelqu'un. Il Mœûl — , examiner la ma- 

nière de se conduire, de parler, d'agir, de quelqu'un.!! Hêt — ,raison, prétexte 

flît PHIÙ. Tempête, ouragan. Il — bâk, dâk h, l'ouragan a tout dévasté. Il — pi 

y eysan, vent impétueux de l'est. Il Khiâl — sngHp hài, la tempête est apaisée. 

nfj PHIUOR. Suspendre, pendre, attacher en haut. Il Nou — , suspendu, pen- 

Jf dant. Il — kâ oi ngeap, étrangle%ll — dôi cMvœû êng kànêng, crucifier. 

if\î PHKA. Fleur en général, fleurir. I) — kâlap, rose. Il — sémi6n, amarante. îi 

^ — krâuch, fleur d'oranger. Il — chKûk, fleur de nénuphar. Il — cKâfiy clou 

de girofle ; boucles d'oreilles. Il — sôndàn tîs, anis. Il — kram, salpêtre. Il — 
tnalis, fleur de jasmin. Il — phlœûng, étincelle: 

&}U2 PHKAI ( ou ) PhGkâi. i° Étoile. Il —prllk. étoile du matin, Lucifer. Il — dH 

k6ntui, comète. Il — ken'ông pr^mpîl, planète. H — S(6k, Vénus. Il — dôm 
constellation. Il — krâpœûy grande ourse. Il — kâun meân, les pléiades. Il 
Thmâ Hch — , aérolites. Il Ach — , étoile filante. 

2° Il Slap — , plume à écrire ; certains l'appellent 
slap prâkar, d'autres disent : slap prâkai. Il — chinj pinceau chinois avec, 
lequel on écrit les caractères. 

d^U PHKÂP. Renverser, retourner sans dessus dessous. Il — krôm, renverser. Il 

^ — tûk, mettre une barque le dos en l'air. Il Dék — , couché sur le ventre. Il 

Dîiol — duol thnga, tomber tantôt en avant, tantôt en arrière. Il Ling — 
thnga, jouer à pile ou face. 

fDVi PHKEXK. Grand couteau pour couper les herbes. 

JDtJ PHKEAM. Chapelet, collier. Il Saut — , réciter le chapelet.il — pitur péak 

^ fea, collier de perles. 



224 



PHK-PHL 



mn 



1 



fi 



PHKEAP. Condescendre, déférer, plaire. Il — preU réach chéa harUy luong^ 
déférer au bon plaisir du roi. 

PHKÔNG. 1° Fournir, servir, procurer ( vivres ). il — sâbiéng, fournir des 
vivres ( pour les bonzes ); pour le peuple on dit: chuoy sâbiéng. Il ChU phkôi 
— , prévoyant. 

2° Il Phkû — , ajuster, v. g, une planche avec une autre. 

PHKÔR. Tonnerre. Il — ronteâ, la foudre. Il — leân, le tonnerre gronde, il 
tonne. 



n 

n 
(/ 

ru 



ru 



chcn 



ru 



&\t 



ty^ 



ûhfi 



ty^ 



ii 



/v» 



PHKÔT. Il — phkông, prévoyance, pourvoir à temps. W Dâ cké — phk^g 
qui est prévoyant. 

A 

PHKU. Ajuster, assortir. Il — phkûm ( même sens ). H — chliœû, rassembler, 
réunir en tas ( des bouts de bois ). 

PHLAN. Chevrons ( Annam. ddng tay), 

PHLAN. Pirate, brigand. Il Trouday — , tomber entre les mains des brigands. 

PHLANG. Craintif, sauvage ( animal ). Il Pâbl — , peureux, craintif, qui ne 
se laisse pas approcher. 

PHLAN H., Ravager, dévaster. 

PHLÂS. Changer, remplacer. Il — phdâur, échanger un objet pour un autre. 
Il — phdâur kenéa^ alterner, à tour de rôle. Il — tômnou, changer de séjour» 
(i — au, changer d'habit. Il — iéam, relever la garde de nuit. Il — tang, 
mettre à la place, substituer. 

PHLAT. Ricocher, rebondir. Il K&p — trou chœûng, recevoir un coup dans 
les jambes par ricochet. 

PHLÂU ( ou ) Phtôu. Chemin, route, voie, sentier-. Il — thléa ( même sens ). 
Il — luong, voie publique, route royale. Il — dbr, route,, chemin des pié- 
tons» Il — • reié, chemin pour les voitures. Il — cKângiéiy sentier étroit, 
rueHe. Il — chœûng kûk, voie de terre. Il — chœûng Ûk, voie d'eau. Il — vé- 
ang, — viéch, chemin détourné. Il — bêk, bifurcation, embranchement. Il 
— trey, passes du poisson. Il — thngay dbr, signe du zodiaque. Il B^t — , dé- 
tours d'un chemin. Il Skât — , prendre un chemin de traverse pour couper 
la route à quelqu'un. Il — kât, — chrât, chemin de traverse. D Bàk — , 
ouvrir, agrandir la route. Il Srà — , boucher, fermer le chemin, le passage. 
Il Dbr — 6Sn kusSl, marcher dans le sentier de la vertu. Il Dbr — bap, 
suivre le sentier du vice. Il Dbr — trâng, aller le droit chemin. Il Khos — , 
vongving — , se tromper de route. II Chhngay — m)i iûp pir iup, à deux ou 
trois jours de chemin. Il Tarn — sâch kedey, d'après la droite raison. 



PHL 225 

tdl PHLÊ. Fruit ; lame. Il — chhœû, fruits en général. Il — khchey, fruit vert, 

'^ tendre. Il — ium, fruit mûr. Il — krâs, qui est couvert de fruits. Il — 

chrdn, — bârbâur, abondance de fruits, fertilité. Il — Un mêk, plier sous le 
pojds des Yruits. Il — dau, — kômbet, lame d'un sabre, d'un couteau. Il — 
spôn, lame d'acier. Il — sântûch^ hameçon. 

JTl PHLE A. 1° II Se dit de certains assaisonnements pour la viande crue. 

2° Il Krâuch — , gros citron ovoïde dont le jus très acide sert aux 
assaisonnements. 

I 

rny PHLÉAM. Soudain, à l'instant, tout d'un coup. Il Phlîch —, oublier subite- 

ment. Il B(it — , qui a disparu tout d'un coup, sans qu'on ait eu le temps 
de s'en apercevoir. 

ri& PHLEÂN. Il r»» —, tendre, délicat. 

^Û PHLEÂNG. Il Sbôu — , espèce de chaume qui sert à couvrir les maisons. 

Jfl* «PHLE AS. Partager. Il — cA^a />t>, couper en deux (viande). Il — iok sbdk 

chénhy enlever la peau. Il — iok chôëng chénh, désosser. 

ITlSî PHLEAT. Échapper, glisser. II — meât, parole involontaire, lapsus. Il — day, 

glisser des doigts, échapper. Il — chœ4ng, faux pas. 

JJ^^ PHLÉAU. Il rSii —, eau fade, alunée. 



tnd PHLECH. V. Phlîch. Oublier. 

ru 

idp PHLÉK. Éclair. Il — chântûl (même sens). || PhlU —, il fait des éclairs, 

^ briller. Il PhlU — rengûk, étincelle. 

ûfi PHLÉT. Éventail, pongka. Il — hén, slap, éventail en plumes. Il — ne&k iûng^ 

^ éventail de bonze. Il — rlômitil, pongka. Il Bâk — , tirer le pongka, éventer. 

tfluJ PHLICH {Lich) Il — kenUng tâk, plonger dans l'eau, cacher sous l'eau. Il — 

'^ p<6nley, plonger, immerger (en vue de tout le monde). 



IXlu PHLICH. Oublier, omettre, se déshabituer. Il — sân, — chh^n, complète- 

ment oublié. Il Khnhôm — ts hbiy j'ai complètement oublié. Il KhnMm — 
sa (même sens). Il — ^tt», oublier un bienfait. Il — châmnné, qui a perdu 
l'habitude. Il Dâ — tou, qui ne se rappelle pas. II Khnhôm — tou, j'ai 
• oublié. Il — khluon, s'oublier, être distrait. Il — phlëang smardey, perdre la 

tète. Il — pi chët, oubli involontaire. Il Chang bam — pi chèt, oubli volon- 
taire. Il IC6m oi — vèy, attention n'oubliez pas ! 



226 



PHL 



^é)^ 



ma 



r^ 



irr\t 



ma 



PHLIENG. Pluie, il pleut. Il Thleâk —, il pleut, la pluie tombe. (I— rW, 
averse. Il — m8 mî, une ondée, une averse de quelques heures. Il — 
mô s^nthïi, averse de courte durée. Il — reiûm, pluie fine. Il — srdp sdp, il 
tombe quelques gouttes. Il Châng — Cou) rok kal — , il va pleuvoir, la 
pluie va tomber, il est sur le point de pleuvoir. Il — th6m, il pleut à verse. 
Il — mS ngût, il a plu assez pour mouiller, tremper, il Mi — , éphémères 
qui sortent de terre aussitôt après la pluie. 

PHLIÉU. Il Rôtpruonh —, courir très vite. 

PHLING. Musique, orchestre. Il Ling — , faire de la musique, jouer (d'un 
instrument). Il — phle&t, fausse note. 

PHLO. Double, jumeaux. Il Kâun — , enfants jumeaux. Il Kômphlœûng — 
fusil à deux coups. Il Âksâr — .diphtongue. 

PHLŒONG. Feu. Il Andat —, flamme. Il Och —, allumer le feu. Il Plingkâi 
— , faire du feu, entretenir le feu. Il Rl5mlôt — , éteindre le feu. Il — chhH, le 
feu brûle, dévore. Il Thmâ — , pierre à feu. Il Préay — ( ou ) pift» — , étin- 
celles de feu. Il Àng — , se chauffer au feu. Il — âng, brasier. Il RôngHk —, " 
braise. Il Kapal — , navire à vapeur. Il — chhé KAl^ feu qui consumera tout; 
fin du monde. Il — simrâng bap, feu qui purifie les péchés, purgatoire. Il 
— chhï km, râmhâl iok luon, Khmêr rôi puon, khla khâm Chén (dicton). B 
Dbm via te mûy, khméan sUh, khméan truqy, méan te phka, mtln dZl phli, 
énigme {phœûng chhï, incendie ). 



ntu 



«V 



PHLÔI. Il — piak, regretter d'avoir donné sa parole, d'avoir dit telle ou tel- 
le chose. 



nn 



r\0f 



Hn 



/V/ 



dg 



r 



n& 



/v 






PHLÔK. Goûter, déguster. Il — mœûl ( même sens ). 

PHLÔK. Il Dbr — , imitation des sauts d'un animal quelconque. Il Menus ibr 
— , se dit de quelqu'un qu'on voit à peine de loin. Il Menas êna dbr — chkn- 
gay meti, qui donc marche là-bas au loin ? 

PHLOM. Souffler W—phlœûng, souffler le feu. Il — rel6t tien, souffler la 
chandelle. Il — kenôn^ phnêk, souffler dans l'œil ( pour en faire sortir la 
poussière ). H — khlôt, jouer de la flûte. Il — trd, sonner de la trompette, 
sonner du cor- Il — snêng, sonner de la corne. 

PHLON. Arracher. Il Sândâk — , se dit de quelque chose de rouillé et qu'on 
arrache après l'avoir huilé. 

PHLÔN. W Mô — , quarante; se dit pour certains fruits, mangues, oranges, 
et tous les petits fruits en général. Il Svai m6 — , quarante mangues. 



^ 






tfV^ 



VI 



PHL-PHN. 227 



ûu PHLÔNG. i*^ A la dérobée, à Tinsu de, furtivement. Il — sâmblôt, déposer à 

T lî^ dérobée une lettre. Il — rebâs oi kî vinh, rendre à la dérobée des objets 

volés. Il — reb^s oi lûk sâng^ faire des cadeaux aux bonzes sans se faire 
connaître. Il — khluon, surprendre quelqu'un, v. g. un garçon qui courtise 
une fille a l'insu de ses parents. 

2** Il Mœûm — , espèce de tubercule bon à manger. 

{afU PHLÔS ( ou ) BUmphlbs. Ajouter, amplifier, exagérer. H Niéay — phlai 

^ ( même sens ). 



dy PHLOU. V. Phlàu. Chemin. 

tjnj PHLÔU. 1° Il — reû, essieu de voiture. 

2° Cuisse, gigot, jambon. 

T\ PHLÙ. Briller, éclairer, clair; clarté, lumière. Il — hbiy il fait jour, on y 

^ voit clair. 

. fin PHLOK. Ivoire. Il — dâmrey, défenses d'éléphant. Il — mûkabal, une paire de 



défenses. 
Xin PHLÛK. Renverser ( voiture ). Il — reii, voiture renversée. 



— \/ 

nn PHLCK. sans connaissance ( maladie ). Il — cKit^ entièrement absorbé par 

une pensée. Il Châp — , s'apercevoir, remarquer* Il Et — , sans crainte. 
iT\h PHLÙNG. V. Phlœûng. Feu. 



PHLUOT ( pour ) Phnuot, Il — day, gras du bras, avant-bras. Il — chœûng, 
le mollet. Il DUk chrâv&h dâch — chœûng, empreintes des entraves sur la 



jambe. 



w6 PHNAN 1° Écailles, anneaux, plis (reptiles). Il — krâpœû, écailles du croco- 

dile. Il — pôf plis du ventre. Il Mo — pir — , un pli, deux plis. 

2° Faire une entaille dans la chair de poisson pour la saler. 

dfi PHNÂT. Pli. Il — dêl bit, lignes du pli. Il — srâp, plié. Il — kâ, plis du cou. 

^" Il — au, plis d'un habit. 

wj PHNÂUK. I® Tombe, sépulcre, tombeau, il — khmôch ( même sens ). Il — 

^ siâch maha hhsâi, tombeau royal. 

2® Il — khsUch, dune, monticule de sable. 

fT\Vi PHNEÂK. Il — ngéar, dignitaire, notable, catéchiste. Il -^ «gf^«r lûk sang- 

**" krêach, les catéchistes du Père. 



228 



PHN 



jTjru 



dpi 



)nas 



i. 



nn 



di 



a/ 
a/ 



m 

a/ 



dn 

a/ 

d{s 



PHNEÀL. Pari, parier, rivaliser, il 
contestation. 



kenéa, parier, pari. Il Péak — , débat, 



PHNEAT. V. Phnh. Il Thn&m m» —, un "pain'' de tabac plié en deux. 
I) Bat chéa — , faire un pli. 



PHNÉY. il ChhU — , maladie qui augmente, rechute, il Dék — , dormir d'un 
bon sommeil. 

PHNÊK. Œil, vue. Il T^k —, larme. Il Vong —, orbite de l'œil, fl Rûm (ou) 
anchbng — , cils. Il Krâdâs — , la rétine de l'œil. Il Keu — , l'iris. Il Trâ- 
bâk — les paupières. Il Kôntuy — , le coin de l'œil. Il Mœûl tant klintuy 
— j suivre du coin de l'œil. Il DUch kôntuy — , à perte de vue. Il Krâlêk — , 
tourner les yeux. Il Sâmlâk — , faire les gros yeux. (I — krâldk krâlau ( mê- 
me sens ). Il Khviik — mô khang, borgne. Il Khvâk — tëang sang khang, 
aveugle. Il Thmich — , cligner de l'œil. Il Bbk — , ouvrir les yeux. Il — srâli- 
éngy louche. Il — bâng sbêk, cataracte. Il — Ibng bai, tache blanche sur 
l'œil. Il Âch — , chassie. Il — mœûl, vue. Il — phlû, avoir de bons yeux. Il 
Rengiit — , avoir mauvaise vue, qui n'y voit pas clair. Il — ànching, divi- 
sion d'une balance. Il ChhnUm — , l'année prochaine. 

PHNGA. Il Dék —, couché sur le dos. Il Dtwl phkàp duol —, tomber tantôt 
en avant, tantôt en arrière. Il — eyvan, mettre un objet dans sa position 
naturelle. Il Ling phkip — , jouer à "pile ou face". 

* 
PHNGAK. Renversé en arrière. 

PHNGAM. i° Conserver chaud, cuire à petit feu. Il — bay, conserver le riz 
chaud, mettre la marmite sur la braise pour conserver le riz chaud. 

2° Il Dàk tflk — , plonger un instant dans l'eau. 

PHNGÉA. 1° Chéri, aimé. Il Banchàul chéasâmtânh—, lier amitié. Il —preyt 
amants. 

2° Il Etre à l'agonie, qui va rendre le dernier soupir. Il — Ibng 
vinh, sortir de léthargie, reprendre ses sens. 

PHNGÔK. Il Niéay —, parier d'une façon aimable. 

PHNGÛT ( Ngût ). Faire prendre un bain. Il — ttlk kâun keméng, faire pren- 
dre un bain à un enfant. 






PHNHEÂK. S'éveiller, tressaillir. Il — prût ( même sens ), frissonner. Il — 
khluon, être surpris, réveillé en sursaut. Il — smardey, revenir à soi, repren- 
dre ses sens. 



r 



PHN. 229 

JTl M PHN HE AS. Faire éclore, faire couver. (I — pông ( même sens ). 

J1T PHNHI. Il Phka — , qui a des fleuts, fleuri, fleur. Il — ve^r, nom d'une fleur. 

tnll PHNHIÉU. 1° Convive, hôte, invité. Il Tottwl — , recevoir des invités, don- 

^^ ner Thospitalité. Il NeHk totuol — , hôte, garçon d'honneur. 

2° il Dàtn — , arbre à fruits ( en grappe ). 

'3' PHNHO. 1° Confier, envoyer. Il — eyvHn tou, envoyer quelque chose à. Il — 

kî, confier à quelqu'un. Il — sHmbU, envoyer une lettre. 

2® Il — kaêk (ou) bHtnnhd kaêk, gui des arbres. 

TriC\J PHNHÔs. V. Phnheh. 

[P]^ PHNIÉNG. Partie de la charrue qui est en terre. 

fflj PHNIÉR. Houe à deux dents. 

^^ PHNIN. Il — /&, anneaux d'un serpent ( enroulé ). 

^^ PHNÔK. Tas, monceau. Il — phlœûngy couvrir le feu pour faire de la fumée. 

^^ PHNÔK. 1° Il — reïtlkj se souvenir de, avoir le mal du pays. 

2° Il — Mng, désirer, avoir envie de quelque chose. 

dru PHNOL. Croassement du corbeau ( inaugurer li'après cela ). Il Kaêk bôl — , 

•*J ( même sens ). 

mru PHNÔL. V. Phne/ÎL Parier. 

n y PHNOM. Montagne. Il — téap, colline. Il — chat, montagne escarpée. Il Kôm- 

"*~ pûl — , la cime, le sommet d'une montagne. Il Chœûng — , le pied de la 

montagne. Il Dâng — , chaîne de montagnes. Il Pun — , petit édicule de sable 
de trois pieds de hauteur ( cérémonie superstieuse ). Il — prài sumê, mon- 
tagne fabuleuse au sommet de laquelle serait le paradis terrestre! mais qui 
n'est autre, d'après certains satra, que la tour de babel. Il — iông, four 
crématoire (pour le commun du peuple). 

[^y PHNOM. Gros marteau de forgeron. 

nà 



ds 



PHNÔNG. Tribus sauvages du Laos. Il A — , injure, espèce de sauvage!. 
PHNOR. V. Phnâur. Tombeau. 



230 



PHN-PHO 



dru 
d_à 

M 

u 

VI 

DR 
t 

ds 

r 

m 

H 

1/ 

in 



(dtu 



dn 



n 



' (3u 



PHNAS. Il — bïi krâbas, carde à coton. 

PHNOT. V. PhneUt. 

PHNUONG. Chignon ( cheveux ). Il — sik ( même sens ). 

PHNUOS. Consacré, sacré. Il Buos chéa — , entrer dans les ordres. H Sdâch 
trl6ttg preâ — , le roi va se faire bonze. Il D)ik — , quitter l'habit de bonze, 
défroquer ( poésie ). 

PHNUOT. Bigarré. || — kâp6, collier naturel de certains serpents. 

A 

PHNUT ( Pût ). U M(ï — dayy gros comme le poignet. Il M'a — 6«i, une boule 
de riz. 

PHÔ. Blettir, qui tombe en eau. Il Tum — , trop mûr. 

PHÔ. Faire des embarras. Menîis — ( ou ) kbmphd ( même sen s ), se van- 
ter, faire des siennes. 

FHÔAUN. Cadet. Il — pr<6s, frère cadet. Il — sr^, sœur cadette. Il — p6u, 
le dernier né. Il Bâng — , aînés et cadets. Il As bûng — , mes frères. 

PHŒU. Roter. 

PHŒUCH. Tirer à soi, attirer. 

PHÔY. Peu solide, sans consistance, tomber en poussière. H SUmpU — , 
étoffe de très mauvaise qualité, chiffe. Il Rien min phï mun — té, propre à 
rien. 

PHÔI. Il Ânchïang — , auvent, store. Il Teâl — , soulever Tauvent et l'appuyer 
avec un bâton. 

PHÔK. Boue, vase, limon, bourbier. Il — lââk pôpUch, vaseux, bourbeux. 
Prâlâk — , couvert de boue, se salir. Il Sâmnâr — , plomb. Il Dey sa — , terre 
séchée dont on se sert en guise de craie. 

PHÔk. V. Phèk. Boire. 
PHOKA. Phokai. V. Phka. Phkai. 

PHÔM. I** Peter, faire un pet. 

2° Il Ve^r — , sorte d'herbe puante. 

PHÔM. Pleine, grosse. Il Srey — ( terme grossier) femme enceinte, fl Si — , 
jument pleine. 




PHO— PHS. 231 



dà PHÔNG. S'embourber, s'enfoncer dans la vase, tomber dans une fosse, 

r 

{dà PH(jNG. Vase, pot à fleurs, bassin. Il — phka, vase à fleurs. Il — léang ^ 

chœûngf bassin servant à laver les pieds. 

t/y PHÔÔM. Il Bai — , riz qui commence à se gâter, à se corrompre, à s'altérer. 

t 11 — lïip, gâté, corrompu. 

mu PHÔP. V. Pheâp. Bonheur. 

àj PHÔR. Il Dey —, terrain mou. 

2* PHÔS. 1° S'élever, surgir, sortir de l'eau. Il — làng, — chéng^ ébruiter, éven- 

' ter la mèche. 

2° Tourner en eau. il — reluqy ( même sens ), (melon, citrouille ). 

tCSSî PHOT. Il — Idng, lever, élever, monter. Il — chœûng, croire ne pas toucher 

terre. 

wfi PHOT. Cesser, fini, extrémité, dépasser, mourir, il — dinghdm, — khiâly 

expirer, rendre le dernier soupir. Il — aiâus, — chivit (même sens), mourir. 
Il Ch&ng — , être à l'agonie, près de mourir. Il — hài, trépassé; dépassé. H 
. — dàm chhœû, dépasser la cime des arbres. Il MÛ» cni — , interminable, il 
Kach — , qui dépasse les bornes de la méchanceté. Il — kar, fini, achevé. 

CJp PHSA. i** Cuisant, brûlant ( blessure ). 

2° Souder, ^accommoder ( métaux ). Il — chéa mitrey, pacifier ; réta- 
blir la paix entre'des ennemis. Il — pôndô mêk dàm chhœû, greffer, il — dôi 
chït srâlUnh, avoir des égards, de la préférence pour. 

£ylt PHSÂ ( S(i ). Cicatriser, guérir. Il Rok hâl — hbiy en voie de guérison. Il — 

d^mbiiu, guérir une plaie, un abcès. 

iî^tU PHSA Y. II Prey —, forêt, broussailles. Il Tou prey tou —, aller à la forêt; aller 

satisfaire ses besoins naturels. 

ujjy PHSAM. Adapter, joindre, assujétir, réunir, raccorder.il — phsât (même 

sens ). Il — kenéa^ s'unir ensemble ( droit conjugal ). Il — chéa mûy kenéa, 
s'unir, ne faire qu'un. Il Dômnbr — , participation, communication, il — 
ntlng, adapter, assujétir. || — thnùm, réunir plusieurs ingrédients pour pré- 
parer un remède, il — chhU, se dire beaucoup plus malade qu'on ne l'est 
véritablement. Il — saut, faire semblant de prier. Il — si, faire semblant de 
travailler avec ardeur dans l'intention cachée d'obtenir une rémunération. 

fcjPiJ PHSÂNG ( SUng ). Apprivoiser, il — s&t théatprey, dompter, dresser, appri- 

voiser des animaux sauvages. Il — teâl tê s)ing, apprivoiser, subjuguer, 
dompter. 



232 



PHS-PHT. 






djn 









mru 



rnru 






ma 



rnu 



PHSÂNG. Il — khmôch, évoquer les esprits dans le but d'en obtenir un té- 
moignage quelconque. 

PHSAR. Marché, bazar, foire. Il — tiêm ( même sens ), boutique. Il — sra, 
cabaret, gargote. Il — kû, boucherie. Il — trey, poissonnerie. Il Péak riap —, 
parler, langage des halles. 

PHSËK. 1° ( Sëk ). Défroquer, dégrader ( un bonze ). 

2** User ( un objet ) par le travail, par le frottement. Il Prà — au 
user un habit en le portant. 

PHSÉNG. Différent, autre, divers. Il Dbr phlâu — , prendre un chemin dif- 
férent. Il KaIî — , penser différemment. 

PHSÊNG. Fumée, vapeur. Il — làngy la fumée s'élève, monte. Il Êna khaûnh 
— tha chéa niéan phlceûng, il n'y a pas de fumée sans feu. 

PHSET. Champignon, moisissure. Il — chék, champignon qui pousse au 
pied des bananiers. Il — kôndiér, qui pousse sur les fourmilières. Il — sân- 
dêk, t^ui pousse sur la plante desséchée du haricot. 

PHSOT. Il Trey — , marsouin. • 

PHSdT. V. PhsKt. 

\^ 

PHTEA. Maison, habitation, case. Il — bai, cuisine. Il — sâmbêngf maison, 

domicile. Il — kÛk, prison. Il — pir bey chein, maison à deux ou trois étages. 

Il Sang — , construire une maison. Il PrUk —, couvrir une maison, fl Lceuk 

— , monter la charpente d'une maison. Il K^t oi méan — sSmbêng, penser 

à s'établir, à prendre femme. 

PHTÉAL. Griller, chauffer au feu. Il — day, passer la main sur la flamme. 
Il — wSA, mettre le visage tout près du feu. 

PHTEÂL. 1° Il — dey, poser à plat par terre. 

2° Il Suor — , interroger deux individus à part pour connaître la 
vérité. Il Phteân — , pousser à bout. 

PHTEAN. Il — k'ômhôs, reprocher une faute, une erreur. Il — kôm oi kh6s 
êtiét, réprimander. 

m 

PHTËANG. Partie, division. Il M» — phtïa, un compartiment. B A/8 — ke- 
bâun, une partie, une division d'un radeau. 

PHTEAP. À côté, tout près, contre. Il Dàk — , appliquer contre. — khang 
ânchiang, blotti derrière la cloison. 



PHT- 233 

JTlSî PHTEAT. Toucher légèrement, donner une chiquenaude. Il — plônteat, tirer 

^ au cordeau. Il — phUk, étincelle, éclair. i| Phlœûng phtH phlét préay, étince- 

1er ( feu ). 

(rUJ PHTEY. Sein maternel; surface. Il j- medai ( même sens ). Il Méan — pô, 

^ être enceinte. Il Chhd — tnmngôn niing sâmral kâufif douleurs de Tenfante- 

ment. Il Chô — , avoir la diarrhée, se purger. Il -7- krôm, le peuple, le vul- 
gaire. Il — kadar, surface d'une plmche. 1) — srâmôt, le fond de la mer, le 
sein des flots. Il — dey, centre de la terre. 

^dtU PHTHOY. V. Pamù S'exposer, se risquer. 

jntU PHTI. Plante comestible, amaranthe. Il — letik, rouge. Il — dâting, blanche. 

Il — àch mean, tirant sur le noir. Il — thmâ, plante rampante. H — p'ônla, 
plante épineuse ( employée comme mordant dans la teinture ). 

A 

tnj PHTI. Vider, transvaser, il Châk — { même sens ), décanter. 

in'.à PHTIÉNG ( Tiing ). Redresser, corriger, diriger. 

ny PHTYM. Comparer, mettre en parallèle. Il — prâdduch( même sens ). Il — 

^ ùhsam, apparier, rapprocher. Il Priép — , assimiler, comparer, il — kû, atte- 

ler une paire de bœufs, il — hdi, lié, attaché. Il Rok avey mûy tou — prâ- 
dâuch pilm ban loi, au dessus de toute comparaison, sans pareil. Il Et — ban 
( même sens ). 

Jjn PHTÔK. Il Trey — , nom d*un tout petit poisson. 

PHTÔl. V. Phte&l. 

m 

ny PHTÔM. I** Dormir, reposer ( D. R. ). 

2° il Dér ^— , coudre sans ordre ni attention. 



I 



K./ 



nnô PHTQN. V. PhUan. 

tJ^fT} PHTÔNH. Insister pour arriver à son but. 

mu PHTÔP. Phm. V. Phteap. PhUat. 

j^* PHTO. Craquer, pétiller, faire explosion, éclater ( bois, pierre, feu ). 

■ 

ntU PHTÙ. Espèce de gingembre. 

nCIJ PHTU Y. À l'opposé, à Tenvers. Il — péak, inversion, répéter en commençant 

^ par la iin. il Dék — kenéay se coucher en mettant les pieds vers la tête de 

son voisin. 



334 PHT-PIB. 

]in PHTOK. Charger ( homme, barque, voiture ). Il — srâu, âmbH, une charge 

■*® de paddy, de sel. 

[ma PHTUNG. 1° Arbalétrier, grosse pièce d'un toit. 

■ 2" Il Ty^ — , nom de poisson ( aiguille ). 

J16 PHTUON. Répéter, répétition. Il — pir bey dâng, répéter deux ou trois fois. 

n.t PHTOR. Toit de charrette. Il — ret'i ( même sens ). 

fiy PHUM. 1° Village, hameau, terrain et maisons entourés d'une barrière, fl 

* — non, domicile, habitation, hameau, bourg. Il — liém { même sens ). Il Mî 

— , maire de village. Il ChUs — , châs srtik, les notables, les anciens du village. 

2' Il Bâckéa preii —, sacrifice de la poule ( pour obtenir la pluie, 
la fertilité ). 

ntn PHUMÉA. Il Srr.k —, Birmanie. Il Menus sr'Ôk — . Birman ( Culà {. 

b 

ntU PHUOY. Couverture. Il Tlindâp —, se couvrir. 

[firn PHOÔK. Il Menus—, albinos. 

nnj» PHCSA ( ou ) KtUa. (I Pred —, vêtements, ornements { D. R. B. ). 

rifi PHCT. 1° Tromperie, fourberie^ supercherie, ruse. Il — lé, c'est de la four- 

berie, de la supercherie. Il MeHùs — , fourbe, trompeur, imposteur, menteur. 

2° Esprits, fantômes. || KkmOch cki dôr — { même sens ). 

nrià PHUVÉANG { ou ) Prâvfang. Calao, petit oiseau. 

t^tU PI. De, dès, du, depuis. Il — kal kemtng, kal tâuch, dès le berceau, dès l'en- 

fance, n — chi ta, chi ttiot, chi dâun, chi p'ik, du temps des ancêtres, des 
aïeux. Il — cAiis — fùm, du vieux temps, du temps des anciegs. il — borôm 
boran ( même sens ), aux temps héroïques, dans l'antiquité. || — dbm, au- 
trefois, jadis, au commencement. Il — miifi (même sens), auparavant. D — 
dira dirap, toujours. H — is — iïang (ou) — iur itang, de temps immémo- 
rial. Il — pying riéng mok, depuis l'antiquité jusqu'à nos jours. Il — prâli 
' prâlttot, nos ancêtres, nûs aïeu.v. il — nî — mi, après cela, ensuite. Il — "ï 
tou mâk, désormais, depuis ce temps-là. il Tiing — , à partir de. Il Tiing — 
tkngay «?, à partir d'aujourd'hui. Il Tâng — tkngay ne, à partir de ce jour- 
Il — «a, d'où. Il — prtlk, dès le matin. Il — longéach veâl prik, du soir aa 
r;i , matin. • 




PiBAK. Pauvre, malheureux, peine, diflicultë, misère. Il -^"dà dàr sâum lisn, 



PIC-PIN 



235 



nttn 

ici] 



mendiant, qui demande Taumône. il Khnkôm krâ — iômthi hdi, je suis bien 
malheureux, il — nâs, c'est bien difficile, très difficile. Il — chëi nUs, j:'est 
très ennuyeux. Il Thvœû — wifs, c*est bien difficile à faire. 

PICHARNA. Examiner, discuter, considérer. Il — mceûl ( même sens ). 

PIDOR. Parfum, odeur, senteur. Il — sarpœûy tout ce qui est odoriférant. 

PIÉCH. Bosselé, déformé; bossuer. 

PIEP. Chargé, plein. Il — wSs, chargé à couler ( bateau ). 

PIER. Tourments, supplices, peines, souffrances. Il Totuol — ândârai, en- 
durer les tourments de Tenfer, des peines insupportables. 

PIK. Superlatif, très, fort, beaucoup, il PCm — ( même sens ). Il — pïtn kray 
( même sens ), excessivement. 



nfn 

nunpi 

n((fnr 



PIKAR. Il D^m — (ou) véay — , frapper. Il Menus — , mutilé, estropié. 

PIKHÉAT. Il — prârnâty blasphémer, insulter; tuer { R. ). 

PIKRO. Examiner une affaire, réfléchir sur quelque chose. Il — kenéa, se 
concerter. 



nru 



inru 






'j 



nàmà 



PIL. Il — phnêk, éblouissement. . 

A 

PIL (ou) Piléa, Temps, moment, occasion. Il Néa — »iJ, en cette occasion. 

Il Bât — , perdre son temps. Il Huos — , manquer Toccasion, il n'est plus 

temps. Il Khôs — , à contre-temps, ce n'est pas le moment.- Il — longéach, 

vers le soir, dans la soirée. Il R^s thngay — , choisir les jours propices pu 

néfastes ( superst. ). 

KJ 

PIN. Harpe chinoise. 

PIN. Rouler, entortiller, il — peh, s'enrouler. 

PIN Y (ou) Phiney. Amende, peine, il Krâia — ,montant de l'amende. Il Krâta 
— chêa luongf partie de l'amende qui revient au trésor royal, il Oi — lïi , 
condamner à l'amende, il Prê — , commuer la peine. 

PINGPÂ. Tomate. 

PINGPÉANG. Il sut —, grosse araignée. Il Mfmg —\ toile d'araignée. 



nànà PINGPÔNG. Il Dbm —, petite espèce de bambou, 

r 



236 



PIP— PIT. 



tnu 



ncn 



fidru 



nmnj^ 



r 



PIP. Il — méat, grimacer, faire des grimaces. 

PIPEA. Epouse ( livres ). il Apia — , époux et épouse. Il Bon apéa — , sacre- 
ment de mariage. 

PIPHaL. Doute, soupçon. Il Kôm oi méan — Idi, n'ayez aucun doute. 

PIPHEAKSA. Examiner, rechercher, porter un jugement sur quelque chose. 

\^ 
PIPHOK. L'univers. Il As tïang — , dans tout Tunivers. 

PIR. Deux, double. Il — iôndap, douze. Il H au — bey ncâli mok, appelez deux 
ou trois hommes. 



ntnt 



j» V 



mns) 



nnji 






F 



PIRO. Harmonieux, suave, délicieux. Il Pirom — ( même sens ). (I — srana, 
écouter avec plaisir, prendre plaisir à. Il Chriéng — , chanter harmonieuse- 
ment. Il — sma sa sa, tout à fuit agréable, délicieux. Il SâmKng — , voix 
agréable. Il Samdcy —, éloquence, beau langage. 

PIROï. Se fâcher. Il Trông preU krbt — , colère du roi. 

PISA. Boire, manger { par px)litesse ); savoureux, agréable au goût. Il An- 
chœûnh — bui, manière polie d'inviter quelqu'un à manger. Il — sra, — M- 
nâm, boire du vin, fumer du tabac. Il — mcat, savoureux, exquis ( sens du 
goût ). 

PISAK. Il Khé — , deuxième mois, Avril-Mai. 

PI SE Y. Il Reb^s — , objet beau, joli ( poésie ). 

PISÊS. Il Chear — , aromates. Il NcHk — , cuisinier du roi. 

PISOT. Prouver, démontrer la vérité ( en justice ), examiner un ou- 
vrage. Il — phneal kenéa, discuter, soutenir de part et d'autre. 



npi 



PYT. i^ Vrai, certain, en vérité, certainement. Il — hoi, oui, c'est vrai. Il — 
vién, c'est sincère, certain. Il — trâfig, en vtrité, c'est la vérité. Il — />.1w- 
nlt ( même sens ). Il Bu — dâuchni, si cela est vrai, s'il en est ainsi. 

2° S'adresser au bonze. Il Mok — lûk, mok — pr'^a pYtt dcyka lûk (ou) 
mok — preii piitika lûk, je viens m'adresser à vous ( bonze ) ; adresser la 
parole au bonze. 

3° Pinceau à écrire. 

4** Il — ntlng sma, soulever avec l'épaule. 




4\y 



«V^ 



ru 



!*, 



tfV 



«V 



n^ 



PIT— POB. 237 



nSJ PITÛR. Petite pierre précieuse, perle. Il Kâng — saurkan^ collier de perles 

^ précieuses. Il Khiâng — , nacre. 



dlT PLAI. 1° Il — piak, amplifier, exagérer. 



2° Il Plus, en plus, révolu. Il Aiâus sâmsàp — hbi, qui a passé trente 
ans, trente ans et plus. 

Uy PLÂM. 1° S'introduire, se faufiler. Il — châul, s'introduire à la dérobée, en 

se déguisant. Il — si, se faufiler parmi les invités. 



2° Depuis Tàge de raison jusqu'à la vieillesse. 
&]& PLAN ( ou ) Plilan. Pièce de charpente { chevron ). 



ûJS plan. V. Phlan. Piller, saccager, pirates, brigands, 

my PLÉAM ( pour ) Phléam. Subitement, 

f tj n PLÉK. Il Phia —, scintiller. 



fun PLÈK. Étrange, extraordinaire, nouveau, méconnaissable, qui excite Téton- 

'^ nement, l'admiration. Il Srâdey péak — chhngal, dire des choses extraordi- 

■ naires. Il Oi kî — , causer Tétonnement du public. 

eu à PLÊNG. Déguiser, dissimuler, feindre. Il — rûp, se déguiser. Il — kliluon 

*^ ( même sens ). Il — rûp srey chéa prôs^ femme qui se déguise en homme. Il 

— trông tréay, transfiguration, métamorphose, faussement, avec feinte." 



flfî PLET. Il — préay, briller, avoir de Téclat, étinceler. 



tCpn PLOK. Vessie. Il — thléai, rupture de la vessie. Il — sit (ou) pong — , testicu- 

les des animaux. 



fpHfi PLOT. Il Lût — , sauter ( harmonie imitative ). 



t'pf) PO. Assez, suflfit^amment, passablement. Il Thom — , assez grand, consi- 

dérable. 

im; PÔ. il Ddm —, banian. 

ïfTlr PO. Ventre II — phtey ( même sens ). || — vién, viscère, intestins. Il — 

kumpang, — />w«^, ventru, qui a beaucoup d'embonpoint. Il Dà — mûy, 
frères utérins II Chhd — , avoir mal au ventre. 

nfunj POBÊL. Pohuol^ etc. V. PâhêU,. 



238 



PŒU-POM 



utu 

r 

nn 



i^cu 



firu 



my 
ny 

ngà 



uîhfi 



ûqn'n 



e o 



PŒÛ. Simuler. 

PO Y. Amadou. Il Krâdïls — , papier-amadou. 

POK. 1° Bosse, excroissance, loupe. Il — kâ, goitre. 
2° Il Dbm — , petite espèce de bambou. 

PÔL. Pommeau d'arme. Il — sadiéu^ virole pour tendre la corde de la gui- 
tare. Il — thnû, pommeau de Tare. 

PÔL. Il Soldat, esclave héréditaire. Il — osa ( même sens ) Il — srâl rus, 
corps d'élite. Il — iuthéa, artilleurs. Il Mî — sêna^ chef principal, chef de 
corps, il Lceûk — , aller en expédition. 

« 

PÔL. V. Peâl. Toucher. 

POLE. Panier en bambou pour transporter la terre.» 

PÔM. Absorber, se gorger, engloutir. 

pÔm. V. Pe^m. 

PÔMAI. Veuf. Il Néâk — , qui est veuf. 



V' > - W 



POMANG. Il Sât — , oiseau de proie. 
POMÂNH. Il NeHk — s»/, chasseur ( rare ). 

POMAR (ou) Poma. i"" Il S(it — , hérisson. Il Kam — , porc-épic. 

2° Il Trey — , nom de poisson. 

POMÂT. 1° Fiel. Il Châmngû bîk — thlân, abcès au foie, maladie de foie. 

2° Il — dey y orcanette, plante dont les racines donnent une teinture 
rouge. Il — trïang, herbe vénéneuse. 

PÔMBÂK ( BHk ). Action de casser, de rompre, de détruire. Il — mtrâu, 
vaincre, exterminer Tennemi. 

PÔMBÂNG. Pôtnbâr. etc. V. par Bâm. 
PÔMËANG. Il Snt — ( ou ) letnéang, grand cerf, élan. 



Ufy 



POMÉR. Pièce de charpente qui relie la tête des colonnes, 



POM-PON 



23^ 



uiy) 



ru 



ntn'n 






r VI 

1 ti 



1 

ûftnn 



uyn 
ny 

O O ' 

nmy 



n(nm 

VI 



o ft 



uny 



fiànn 



POMIÉL. Faire rouler, rouler par terre, transporter des fardeaux sur des 
rouleaux. H — krtâp kômphlœûng, faire rouler un boulet de canon ( jouer 
aux boules avec des boulets de canon ). 



Ufumt POMNÂ ( Pà >. Il — sâmp)6t, rapiéceter. 



PÔMNEÂK. Loger chez quelqu'un. Il — asray ( même sens ). 



nty'lra PÔMNIÉL ( Pour ) D^mniél. Injure. 



PÛMNIER. Miséreux, tomber dans la misère. Il Si — piér ( même sens ). 

POMNUL. Conte, fable, histoire. W Chriéng bat — , chansons, jt prâpéay ni 
siis khmêr, paganisme. 

« 

PÔMNUON ( Puon ). Refuge, asile, retraite. 

POMNUT ( PiU ). Il — tûh, action d'exprimer un suc. Il — nom, boulette de 
pain. Il Au —, linge tordu. 

POMNOt. Wéntt.W Khnhom — tr^ng^ esclave qui a bien mérité de son 
maître. 

POMOK. Approprier. Il — léang oi chrU^ blanchir ( en lavant ). Il — sâui 
blanchir la soie. 

POMOK. Il — sra^ adonné au vin, ivrogne. Il Bap — sra, péché d'ivrognerie 
Il Menus — sra^ ivrogne. 

POMÔR. Il Pôr — tûkf goudronner une barque. Il — kôntîl, rouler une natte. 

POMPE AM. Il — thvéar, rester debout, immobile sur le seuil de la porte sans 
vouloir se déranger. 

PÔMPRUONH. Il — sâk, friser, tresser les cheveux. 

PÔMPUON ( Puon ). Cacher quelqqUin» . 

PÔMVIÉR. Éloigner, écarter, fuir. .- ' 

PONGRAM (Pram), Publication, promulgation, prohibition. Il — preâ khtin^ 
défense royale. 

PONGRAP ( PrUp ). Promulgation, action de prévenir. 

PON. 1° Comme, aaitant, semblable, également, de même. || — nï, comme 



240 



PON 



ceci, de cette façon. Il — ni;, comme cela. || — pông ( poésie ) selon 
le bon plaisir. Il — iê tha, mais, pourtant, on dit que. Il Thom — 
iômrey, gros comme un éléphant. Il Auh srâlanh via — kâun bângkbt ti 
môdâng, je l'aime comme s'il était mon propre enfant. Il Thum — «a, de 
(juelle grandeur, de quelle dimension. Il — ponni^ gros comme cela (on 
indique la dimension par un^geste. il Oi sang pu — wJ, autant on en a pris 
autant il en faut rendre. Il Sal tê— nci hoi, il ne reste plus que cela, n — 
keuéa, pareil, semblable. Il —prâman^ excessif, au delà. Il — ptk, fort, beau- 
coup, excessivement, outre mesure, il As t? — n? êttg, tout est là, c*est 
tout. 

2° Impôt, taxe. Il Haut — , iok — , prélever, percevoir un impôt. Il Oi 
— , payer l'impôt. Il Loi — , demander un délai pour payer l'impôt. 

3** ( pour ) Pean. Mille. Il Pir — , deux mille. 






nà 



PÔNCHAL. PUnchâm, etc. V. par Bân. 

PÔNG. Œuf, pondre, enfler, ampoule, testicules. Il — mean, œuf de poule. 

Il Mean — , la poule pond. Il Mean krap — , la poule couve ses œufs. Il Kri' 
h4m — , jaune d'œuf. Il Sa — , blanc d'œuf. Il Sambak — , coquille d'œuf. D 
Krâdas — , pellicule de l'œuf. Il — a, œuf sans germe. Il — ângruon, œuf, 
couvé. Il — sâôy^ — relut, œuf avorté. Il Phnheas — , faire couver des œufs. 

Il — chay, lente, œuf de vermine. Il — rfoy, ampoule. Il — plôk, testicules. 

Il — kâdâ, parties génitales. 

PUNG. Arrondir, tracer en rond. Il Dêk — , compas- Il T(6k — krâpœu, table 
ovale. R Kangôk — , le paon fait la roue. 

PuNGKOuK. Ambre jaune, il Angkam — ( même sens ). 

PONGVÉANG. Parler avec détours. 

PON LOI. Allonger. Il Dbr — kenéa, aller à la file. 

PoNLÔK. I** Germer, bourgeonner (graines, arbres). 
2° Il Kâun — , fils unique. 

m 

UJSfÇpà PoNLONG. Il Véay — , pêcher à la ligne dans des champs inondés. 



uà 



nànn 

H 
y 



uicu 



#^ 



Ufifl 



#^ 



u&ru 



a&n 



é\^ 



PoNLÙ. Lumière, clarté. Il — piU ( même sens ) éclat, éclair. Il Mo —, an 
moment, une minute. Il Kenông ma —, aussitôt, tout de suite, à Tinstant- 

PuNLÔK. Il Srâtânh — chèt, aimer de tout son cœur, n TKôfvc — , immense. 






Pv'iNLUONH. Tenon. Il PVnchâul ^^^ faire entrer le tenon dans la mortaise. 



PON 



241 



n n 



1 

fifinj 



ujfpn 



PÔNMÂN. Combien, jusqu'à quel point ? Il — dâng, combien de fois? Il 
Thlay — , quel prix? Il — ctici, encore combien, jusques à quand? Il - — , 
autant qu'il y en a. Il Aldus — chhnâin, quel âge avez-vousj P Aiâus — 
( même sens ). 



UfitfUlt PUNNË. Ainsi, assez. 



PvJNNÙ. Seulement. Il T^ — ( même sens )..ll — hài, assez, suffit. 

PONNOREY ( pour ) Preïl noréay. Beau, superbe ( poésie ). 

PvJNSA. Soudure, coller. Il MÙk — , soudure. II Tuk — , acide sulfurique. 

PONSÂ. Guérir, opérer la cicatrisation. Il — bâus, guérir un furoncle. Il 
Thnâm — , médicament pour les maladies externes. Il Préng maha — , huile 
qui sert à cicatriser les plaies. 

PONSÂK. Cheville qui relie les planches ( d'une barque ). II Dêk — , la mê- 
me ( en fer ). 



r 
r 



PÔNSÂM. Il Pôngkat — , séduire, corrompre la jeunesse. 



Û2j 



» 4 

» 4 



r n 



utn 



v/ \/ 



PoNSAM. Se joindre, s'accorder, harmoniser. V. Pansant 
PoNSAP. Il Thn^lm champô — , antidote. 



V< V; 



PoNTaK. Dégoutter. II — tamnak, tomber goutte à goutte. 

PoNTÈ. Mais, cependant. 

PONTEÂ. Pôntéay.., V. à Ba»... 

PUNTEÂN. Presser, hâter; être pressé II — i%âs, qui est très pressé, chose 
urgente. Il — phliéng /pressé par la pluie. 

PoNTEaT. Cordeau, ligne, règle. Il Khsi — , cordeau de charpentier. 

PONTÉNG I* ( Tilng ). Tendre avec force. Il — kltsê, tendre un lien, une 
corde. Il — : réas, être dur, inflexible envers le peuple. 

2^ Filet pour prendre les perdrix. 

PONTO. Il Kombït — , genre de couteau très pointu dont on se sert pour 
préparer le rotin. 






PONTÔN ( T^ôn ). Rendre mou, flexible, amollir. Il Dà — ban, flexible. Il 
— chèt, calmer, attendrir. Il — day, se faire la main à un travail quelconque. 



^42 



PON-POP 



uûteà 



UâS1$î 



UJ&tfflU 

r 



lUfi 

H 

tmu 

If 

Dtqno 



et 

nmfu 



nmm 
ntdn 

ci 

(/ 
ndn 

r 

nnru 
nnj 

<:r f 



ei 

ndà 



PONTON G ( pour ) P)6ntêng. 

• PONTOT (pxDur) P'Ônteât. \\ Dà mùn skeâl — khmau, qui ne connaît pas 
la ligne noire ( droite ) c.-à-d. un imbécile, qui ne connaît rien. Il Khnai 
nilng — chéa kû kenéa, la règle et le cordeau font la paire ( dicton ). D 
Véay — , kû — , tracer une ligne. 



U&i^fi PÔNTRÎT. Faire pencher. 



PONTUP. Arrêter, couper ( maladie ). Il Phïk thnâm — , prendre de la 
médecine pour arrêter une maladie. 

PÔOT. Il D^ — pH-âum, moisir, sentir le moisi. 

POP. S'étendre, il Oi — mok, ordonner de se coucher, de s'étendre. 

PÔ PAC H. Babiller, jaser. Il Samdey — pôpôch, style affecté. Il Méat —, 
bavard. Il Menu's — lolâch, bavard, babillard. Il Niy)6m niyéai — , vains 
discours, fadaises. 

POPÊ. Il — chhmûl, bouc. Il — nhi, chèvre. 

POPÉAY. Il Lôk — néay, vendre en criant le long du chemin. 

POPÉAL. Bariolé, bigarré, tacheté. Il Kû —, bœuf bigarré. 

POPÉAR. Attitude d'un serpent irrité qui redresse la tête, il Pôs lœûk — , le 
serpent se redresse. 

POPHLÉANH. Il Plis —, panaris. 

POPHLÉK. îl —popréay, briller, éclair. 

POPHÔ. Il Rûp —, portrait émaillé. || Mïik — , face luisante. 

POPHÔK. Boueux. W Dey — ( même sens ). 

POPIL. Il Bângvêl — , fête, cérémonie cambodgienne. - . 

POPIR. Lèvres. 



• « 



POPLEÂK. Bigarré, tacheté, moucheté de blanc et de noir, il Poplik — , 

popéal — ( même sens ). Il Srâdey — poplU, parler sans réflexion, à tort et 
à travers. 

POPLONG. Il Phlû — , vive lumière. - 



POP-POR. 



243 



et 

nicpfi 
nm 

dm» 

nny 

nun 

nnn* 



n(cns 
n[mj 

nt(n]ri 
n[nt 

r 

npfî 



POPLOT. Il LiJf —, sautiller. 

POPLÙ 11 Chèa — popleâk, à contre temps, mal à propos. Il Lebêng — popleàk, 
inepties, fadaises, folie, il — poplông, lumière éclatante. 

POPLÛM. W Phnêk — , petits yeux. Il Ow tûk — , pagayer doucement en 
effleurant l'eau. 

POPÔK. Il Meân — , poule qui se trémousse après s'être roulée dans la 
poussière. 

PÔPÔK. Nuages. Il — w8 dôm, un nuage. Il Et — , serein, sans nuages. V. 
Mîk srâlâ. Il Khiâl phât — , le vent dissipe les nuages. 

PÔPRÂS. À la hauteur de, au niveau de. Il THk sHk — sma, tailler les cheveux 
au niveau des épaules. 

POPRÉAY. Il Mïik — , sourire, souriant. Il Dàrpoprâm — , déluré, effronté. 
POPREÂT. Il Nheâr —, transi de froid. 

POPRÉCH. Il — phnêk, clignoter. 

POPRIÉK. Chassieux. 

POPRIM. Il Ândêt —, flottant à la surface de Teau. 

POPRÛ. Il Srâdey — popréay, parler sans réflexion, en étourdi. 

POPRUT. Agir, se conduire. Il — fô khang kkôs, n'agir que pour le mal. 

POPO. Ecume, bulle. Il — tuk ( même sens ). Il — tne^it, bave. Il Long — , 
bêk — , écumer. Il Duos — chénh, Ôter Técume. Il Hier — meât^ baver. Il — 
ph!é, cendres très fines. Il — skâr, écume blanche du sucre. Il Sra — , vin 
mousseux, bière. 



nfcnn 



nnn 



nnru 

V 

nnj 

V 



nj 



POPÛK. Appliquer sur. Il Thnàm — , cataplasme, emplâtre. Il — bâus^ pan- 
ser un furoncle. 



■ • 



POPCK. Chassie. Il — phnêk, chassie des yeux. Il Phnêk — , chassieux. 

POPÛl. Il Sm —, pigeon vert. 

POPUR. Il Flaire cuire sous la cendre ( poisson, patates ). 

PÔR ( ou ) Pô, Bénédiction. Il Chamrbn — , oi — , bénir, donner sa bénédic- 



244 



POR-PRA. 



fnj 



tion. Il — Atema chamrbn — , salut du bonze. Il Chhnrbn — , oui ( réponse 
du bonze ). Il Oi preâ — , bénir, consacrer. Il Dâ ban totuol — , béni, sacré. 
Il Pre^i — sampeà apéa pipéa, bénédiction nuptiale. Ii Oi préâ — Prcâ Kaya 
Prèà Âiig, donner la bénédiction du S^ Sacrement, il Tuk preâ — , eau bé- 
nite. Il Ot preâ — phteâ, bénir une maison. Il Preâ — phdâch bap, absolution 
des péchés. Il Preâ — rômdâ phdanteâ, indulgence. 11 Dey preà — , cimetière, 
terrain béni. 

■ 

2" B — iûk, goudronner une barque. 
3° Il — kâun, porter son en&nt. 

PÔr. V. Pear. 



nfu 



PUS. Il Préâ —, vêtements ( D. R. ). 



{m s 






En 
(cnt 



lient 



(ÛHU 



POS. Serpent. Il — ptls, serpent venimeux. Il — chœ.ûngy sorte de lézard qui a 
la forme d'un serpent. Il — popleâk, serpent marqué de petites taches com- 
me des grains de millet. Il — kabal pir, serpent dont la queue ressemble à 
la tête. Il — khlàng, aspic- Il — phlœûng, basilic, très venimeux. II — nia 
kâreach, dragon, serpent fabuleux. Il — vek, cobra. Il — dék char, serpent 
stylet, il — "it phnêk, — khsê kà, — rômkâch mïas, — irey, — sângstlr, — 
samlâp âugkêp, etc. variété de serpents. Il Dbm prâiéal — , herbe qui dit- 
on ressuscite ceux qui sont morts d*une morsure de serpents. 

PÔT. Maïs. Il Dâm — , ensemencer du maïs. 

POT. Courber, plier en arc, redresser. Il — kadar, ployer une planche ( par 
la chaleur du feu ). Il — chhœû, fléchir, courber, plier un bois quelconque. 
Il — phdau, rosey, redresser un bambou, un rotin. 

PÔU. Dernier, il Kâun — , pkôâun — , dernier né des enfants. 

POVÂ. V. Prâvâ. 

PRA. Il Trey — , nom de poisson. 

PRX. Renverser, abattre, jeter à terre, terrasser. Il — dal dey (même sens). Il 

— khluon, se jeter à terre. Il Cliêu — kràching, ramer à l'Européenne. I 
Hêl — krâching, nager en faisant la planche. 

PRÀ. Il — reaksemey, lancer des rayons. Il — mûl lor, en foule, p2le-mêle, en 
désordre. Il Ti — irey^ vivier. Il Trey — , poisson conservé vivant. 

PRÂAP. Petite boîte en métal, cassette. Il — sla, melû, boîte à arec, bétel. I 

— thnâm, boîte à tabac, tabatière. 



PRA 



245 






^ </ 



|ù5n 



• ^i^^ 



PRÂBANG {B^ng). Qui cache, action de cacher, il SampU — batâng, an- 
tipendium. 



^ V 



PRaBANH ( BS;*A ). Il — kenéay tirer l'un sur l'autre ( arme à feu ). 

PRABÊK* ( Bèk ). Bifurcation. Il Phlâu — (même sens), carrefour. Il — tônlî^ 
afiBuents d'une rivière. 

PRACH. Savant, lettré. Il Neik — savant, le«:tré, docteur, intelligent, il Dôi 
— , habilement, avec art. 

(UCnn PRÂCHÂK ( CMk ). Se percer. Il — kenéa, lutte à l'épée, à la lance, duel. 

■ 

fUîTiy PRÂCHÂM ( Chàm ). S'attendre mutuellement, il — mong^ veiller à V heure. 

PRÂCHÂP ( CMp ). Il — kcnéaj se dit de ce qui s' entrelace. 



(ùtriu 

(ucnfi PKACHaN. Jaloux, ( entre mari et femme ). 



PRÂCHAU. Roi ( Siam. ). 

PRÂCHÉA. Le peuple, du commun, du vulgaire, il Réas — ( même sens ), 
la populace. 

PRÂCHËK ( CKék ). Il — kenéa, lutte à coups de bec. 

PRÂCHÊNG. Dispute, rivalité. 

PRÂCHET ( Pruoy chït )- Tristesse, inquiétude, être inquiet. 



PRÂCHHÊ. Mèche de lampe, tige. Il Kedéch - 
kômphlœûng, mèche de fusil. Il Komphlœûng 
tiges calcinées par l'incendie. 



— , moucher une mèche, it — 
— , fusil à mèche, il — sb6u^ 



lUfflLD t PR.iCHHLu ( Chhlô ). Dispute, querelle, il — ksniay se disputer ensemble. 



PRVCHHJM {Chlilm). Vii-à-vis. Il — kcnéa, en face, vis-à-vis Tun de 
l'autre. 

PRaCHHNOT. II Chaningù — , apoplexie. 

PRÂCHIÉU. I** Il S^t — , chauve-souris. Il — mïis, chauve-souris qui fait la 
chasse aux moustiques. Il — kôndâr, qui fait la chasse aux rats. 



2® Il Slap — , omoplate. 



246 



PRA 






PRÂCHIÉCH. Il Sât —, bécassine. 



(ùdru 

[uây 

(ûtn'n 
fùmru 

(ùây 



jûtîtiy 



(ùtdo 

jûtam 
(ûâfi 

(ÙMO 



sens ;. 11 — sriwcn, espni nn, aeiie, nnesse. 11 ua tnean — , intelligent, qui 
a de l'esprit, il Oi âp — , émousser l'intelligence, Tesprit. Il — keley, esprit 
obtus. Il Teâl — , à bout d'expédients, de ressource^. Il Méan — krean, qui 
ne manque pas d'intelligence, qui n*est pas sot. 

PRÂCHÔL ( ChÔl ). Faire battre; donner des coups de corne. Il — meân, 
faire combattre des coqs, il — kenéa, qui se donnent des coups de tète. 

PRÂCHÙM ( Chûm ). Réunion, assemblée. Il — kenéa, se rassembler* Il 
— ânchdm, la base du front, intervalle entre les sourcils. 

PRÂDÂK. Il — prdtûk, être affligé. 



** -« ^-^ 



PRADAL (Dâl). Il — kenéa, se battre à coups de poing, se livrer à Texercice 
de la boxe, il Neâk ling ktin — , boxeur. 

PRÂDAM ( Dâm ). Tapoter. Il — sâmpïit, apprêter une étoffe, tapoter sur 
une étoffe pour la tendre. 

PÂDÂP. Instruments, ustensiles; orner, préparer. Il KrUàng — , armes, 
instruments, munitions de guerre. Il — phlœûng, machine à vapeur. Il — 
chbïing, attirail de guerre. Il — phted, meubles. Il — kar, outils. Il — samrâp, 
pi niûn, préparer, arranger d'avance. Il — prâda, arranger, décorer. — 
khluon, parures, se parer, se préparer. 

PRÂDAU. Instruire, enseigner, moraliser, châtier, li Prâdê — (même 
sens). Il — s^s, enseigner la religion, il — kî mœûl âksâr^ enseigner les 
caractères. Il Tîsna — preâ bôndau préâ sassena christang, enseigner la 
doctrine de la religion, chrétienne. Il Chî — , réprimander, châtier. 



(même sens). 
Il Dâ — mun 



PKÂDÂUCH ( Dâuch ). Comparer comparaison. Il Phtim — 
Il — kenéa, comparer ensemble, fl Péak — , comparaison. 
ban, incomparable. 

PRÂDEY. il — sânthi, conception. 

PRaDENH ( Dénh ). Se poursuivre. Il — péak, argumenter, discuter, dis- 
cussion. Il — thlay, surenchérir ( acheteurs ). 

PRADET. De près. Il Tinh — , acheter immédiatement après le premier 
acquéreur. Il Tarn — , suivre de près. 

PRÂDÔCH, V. Prâdâuch. 



PRA 



247 



fuuny 
|ût?n 



^finru 



(uftnw 



(ûtrin 

(ÙCUTlà 

(àtnfi 



PRÂDÔS. Claie en bambous tressés, il Véay — , tresser cette claie. Il Véay 

— baiâ, faire uq torchis. 

PRÂHÂK. Enfoncer dans, être pris dans. 

PRÂHAT. Il — tneUt, bouche empâtée, qui a le goût émoussé. Il TÏlk — , eau 
qui est un peu fade* 

FRÂHEAM. L'alirore. Il Prtî/î —, de très grand matin. Il PhnheHk pi prilk 
— , se réveiller de très grand matin. 

PRÂHÉAR. 1° Il Phka —, corail. 

2° Abréviation de preà vihéar, église, pagode. 

PRÀHÊL. À peu près, environ, peut-être, vraisemblablement, probablement. 

Il — thngay trâng hbi, il est environ midi. Il — kenéa, à peu près semblable. 

Il Ban — ha hôksbp thUng srou, j'ai environ cinquante à soixante mesures 

de riz. Il — méan, il y en a peut être, il est probable qu'il y en a. Il — dâu- 

chnl6, vraisemblable, vraisemblablement, qui approche. 

PRÀHÊS. Imprudent, insouciant, négligent, qui n'est pas sur ses gardes. 
Il — thvîs ( même sens ). Il Téang — , dot — , sans prévoyance, imprudem- 
ment. Il Kôm — , prenez garde, faites attention! 

PRÀHÔK. Poisson salé et fermenté, dit poisson pourri ; condiment indis- 
pensable à tout Khmêr. 

PRÂHONG. Trou, cavité, percé. 

PRÂHÔR. Odeur forte. Il Sâmpûch tKûm — , odeur de musc ( fouine ). 

PRÂHÙN. Arrogant, insolent, impertinent, impudent, il A deng nô kân té 

— Ibng, ce vaurien, ce gamin-là devient de plus en plus arrogant. 

PRÂHUT. Il Dbm — , arbre qui sert pour la teinture. 

PRAI. 1° Salé. Il Tîlk — , eau salée. Il SUch — , viande salée. Il Trey — , pois- 
son salé, saumure de poisson. Il Prâlâk hnbH oi — , saler, passer une cou- 
che de sel. Il — ^tnbïly saumure. 

2° Se fendre, se fendiller -par l'action de la chaleur ( barque, bois ). 
Il Prê — ( même sens ). 

3° Épars, dispersé. Il Kreâp — , petits grains de plomb, plomb de 
chasse, il 'KHfnphlœûng si -r-, fusil qui écarte peu. Il Prach — , qui a une 
science très étendue, érudit. 4° Ruer. Il S? — , le cheval rue. 



148 



PRÂ 



(ùorifi 



-• _ s/ 



(ùttirid 



(ùtriô 
(ûfnu 



(un fi 



(urnn 



PRaIaT. Prendre garde, veiller, être sur ses gardes, prendre des précautions. 
Il Penh — ( même sens ), vigilant. Il — hàng, prends garde! Il — vey ( mê- 
me sens ), attention, garde à vous! II — khluon ( même sens ), qui se sur- 
veille. H CA? — , qui prend ses précautions, prévoyant. 

PRAIOCH. Avantage, utilité, but, résultat. Il — prâda — , dambey {m^me 
sens ). Il — prâiia saramfaû, commodités, avantages. Il Ban — , avoir de 
l'utilité, de l'avantage, du profit. Il Méan — , être utile, avantageux. Il Et-—, 
en vain, inutile. Il — dy, à quoi bon, peu importe! 



fjtUfî PRÂIuT. Lutte. Il — kenéa, lutter ensemble. 

futuà PRÂIÙNG. 1° Saisir, s'accrocher à; v. g. un éléphant qui s'accroche avec sa 

' trompe pour s'aider à se lever. Il — dont chhœû ( m. à m. ) s'accrocher à 

un arbre (au fig.) chercher une raison, un prétexte pour se tirer d'affaire. 



2^ Poche du filet où le poisson est retenu. 



PRAK. Argent, monnaie. 



*% — V 



PRaKaN ( KUn ). Maintenir, cautionner. Il — péak, discussion, soutenir, fl 
Sambôt — rfoy, reçu. 



'»--<-' 



PRaKaP {KHp ). Se couper, tailler. Il — kenéa nûng dau, se taillader mutuel- 
lement, duel à Tépée. 

PRÂKAP. Connexion, rapport, relation. Il — dôi anisâng preà Ang, être fi- 
dèle à la grâce, correspondre à la grâce. 

PRÂKAR. 1° Article, point, manière. U — dâuchmedéch, comment, de quelle 
façon ? Il — chéa ar komb)ing, mystère, mystérieux. Il Sap — ( ou ) krtp — , 
en toute manière. Il Dot — mûy rnûy, par article, séparément. Il — mûy 
saut, le premier article est ainsi conçu... 

2® Il Slap — , plume à érire. 

PRAKaS. Il Pre^ réach — , ordonnance royale. 

PRaKaT. Vrai, sûr, certain. Il — hoi, c'est vrai, c'est certain, en effet, fl 
Chéa — ( même sens ). 

PRaKÈK. Contredire, discuter contester, débat. Il — kenéa, discuter en- 
semble, contester, débattre. Il Chhô — , se disputer, querelle. Il — mun 
chang thiœû, protester et ne vouloir pas faire. Il Chh te — , qui trouve tou- 
jours à redire, qui n'est jamais satisfait. Il — prâniing, être en contestation 
litigieuse. Il Khméan nana héan — té, il n'y a personne qui ose protester. 
Il Khnhôm màn — té, je ne dis pas le contraire. H — hûng bng Sp, contesta- 



PRÂ. 



249 



(ÛlfSJS 

(ùtmr 

(ufi'ru 

[ufiy 
(ufià 

(Ûfifi 



&^'" 



tions bruyantes. Il — mûn chhneii, avoir le dessous dans une contestation; 
impossible de prouver le contraire. 

PRÂKÉT. Il — kenéa, très près l'un de l'autre. 

PRÂKHÂM ( Khâm ). Se mordre en se battant (animaux). Il — kenéUy lutte 
à coups de dents, corps à corps. 

PRÂKHAM ( Khâm ). S'efforcer, faire tous ses efforts. 

PRAKIN. Offrir aux bonzes II Chhin korna iok eyvHn mok — lûky j'apporte 
des présents au Père, au -bonze ( laïque à un bonze ). 

PRAKO. i° Il Ton — kenéa, aller ensemble. 

2** Faire saisir ( en justice ). 

\^ 
PRÂKÔL. Livrer, remettre. Il — khluon atetna ( même sens ), soffrir. Il — 
oi, donner, livrer, il — nou day kî, remettre en main propre. Il — tou vinh, 
rendre, restituer. 

PRÂKÔM. Vibration, son. Il — pling, son, harmonie des instruments de 
musique. 

PRÂKÔNG. Arrimer, placer dessus. Il — kening prâkéap chhœû^ placer dans • 
une enfourchure d'arbre. 

PRÂKUOT ( Vot ). Provocation, défi. Il — kenéa, se mettre au défi, se 
provoquer mutuellement. 

m 

PRÂLAI. 1° Rigole, chenal, petit filet d'eau. 

2** Il — kUn, sât — kUn, engendré d'animaux d'espèces différentes, 
métis, hybrides. 

3° Il — chivit, mourir. Il Khsén khsay — ch6n, mourir ( poésie ). 

PRALÂK. Salir, tacher, souiller. Il — pkâliés (même sens), û — âmbèl, saler 
du poisson. Il Trey sàch — , salaisons de poisson. Il Penh — , tout couvert 
de saletés, de taches. Il — phHk, tout couvert de boue. Il Bap — khluon 
dng, pollution. Il Snam — , tache. 

PRÂJLÂM. Chercher à escroquer, à filouter. Il SrSdey — luong, parler d'une 
manière flatteuse. 

PRÂLÂNG. 11^ iàk, flaque d'eau. 



(yigjîj' PRÂLÂU. Collier II — chhki, collier d'un chien. 



23 



250 



PRA. 




PRÂLÊ. Égrener. Il — pOt, égrener le maïs. B — sHch, dépecer la chair en | 
morceaux ( colère ). 

(tJfLTlà PRÂLËANG. Enduire fortement. Il — baya, crépir. 

(Û9puJfnfU PRÂLÉANKÂ. Mélange, mélanger. 

(ÛanU PRÂLÉAP ( ou ) Reléup. i" Il Sap —, fade, sans saveur. 






[cny 






2° Se dit de quelqu'un qui a perdu toute son autorité, qui est 
rentré dans la vie privée. 

PRÂLÊNG. Il — kenéa, jouer ensemble, s'amuser, folâtrer. 

PRÂLÔP ( ou ) Prâlïip. Crépuscule. Il Itip —, nuit tombante. H Ptlp)6n —, à 
la tombée de la nuit. 



[ÙrUflJ PRÂLÔS. V. Prâm. Il Prâm —, taché, souillé. 

^fUy PRÂLUM. Grand matin, à la pointe du jour. Il Krôk hnpi — , se lever de 

très bon matin. 

(aOJfi PRÂLUOT. Il S)it —prâleU, guêpe. 



PRÂLOP. V. Prâll6p. 

PRÂLÙT. Plante aquatique, comestible. 

PRAM. Déclarer, notifier, publier, faire connaître. Il Ham — ( même sens ), 
donner des avis. Il — as prâchéa noréas, prévenir le peuple par publication, 
édit public. Il — pômram, publier un.édit. Il — p^àp, faire connaître, noti- 
fier, avertir. Il — preâ blôntiil, publier un ordre royal, y — prïip préâ riack 
chéa ângka lûk sdngta pdpa, publier une bulle. Il Oi — , faire publier. 

PRÂM. Cinq. Il — t^ndap, quinze. 

PRÂMA. Il Sât — , porc-épic. Il KUm — , piquants du porc-épic. 

PRÀMAN. A peu près, environ. Il N^k — , ktlt — , conjecturer, supposer, cal- 
culer par à peu près. Il — chéa buon (ïàp dâng, environ une dizaine de fois. 
Il loi bal' — , conjecturer, supposition, il — trou, prévoir, prédire. Il PSfi — , 
excessif; à peu près combien? Il Ârpôn — , au comble de la joie. 



[UtnPî PRÂMAT. Insulter, manquer de respect, profaner. Il — pikhéat, blasphémer. 

Il — mâk ngéai, manquer de respect, insulter. Il — mechâs, s'insurger con- 
tre son maître. Il — néang sél, faire violence à une vierge. 



PRÂ. 



251 



(ùîne 



PRÂMÂT. 1° Fiel. Il Ttlk —, bile. 



(ûrûnu 
fufiîn 



^ofij 






Parthes. 



2° Il — (/eryow, nom du premier dieu qui remplit Toffice des trois 



(btnjs 

pycn JtU PRÂMMÂCHAREY. Vierge, jeune fille vierge. 

(tUtntU PRÂMOI. 1° Il — tïimrey, trompe d'éléphant ( V. Day tômrey ). 



PRAMÉ. Pierre, gravelle (maladie). Il Kàt — , avoir la gravelle. Il CKâmngii 
— ( même sens ), maladie des voies urinaires. 

PRÂMÉAN. Prévenir. Il Mok — chûn prâk, donner avis qu'on apporte la 
somme convenue pour rachat ( v. g. d'un esclave ). 

PRÂMÉA. Oncle du roi. 



2° Il Pds — t)imrey, serpent (trompe d'éléphant(. 

PRAN. Il Khluon —, le corps. 

PRÂNÂM. Adorer, saluer, se prosterner. 

PRÀNÂNG (ou) Pran^^w^. Joute, lutte. Il — tûkf joute des pirogues, régates. 
Il — kenéa, lutter à la course. Il Âm — , joute à la pagaye. Il — châmnê, 
rivaliser d'adresse. 

PRÂNEÂK. 1° Porter, transporter à dos d'animal. Il — sHt, mettre une 
charge sur le dos d'un animal. 

2° Il — âmpông, le petit travaille, le grand se repose et profite 
du labeur du petit. 

PRÂNEY. Compassion, commisération; excuse. Il K6m oi méan — , qui 
n'accepte aucune excuse, sans pitié. Il Et — (même sens). Il — khluon îf%g, 
s'excuser, se disculper. Il — kî, excuser, protéger quelqu'un, avoir compas- 
sion de quelqu'un. || Pûm — lài, inflexible, sans compassion. Il Péak — , 
paroles de condoléance. 



(pfUICTJfi PRÀNEYBAT. Saluer, honorer, servir. Il Kar sampeâ —, mariage. 

(cnà' 



PRÂNG. Saison sèche, été. Il Khè (ou) kânghê — , la saison sèche ( Décem- 
bre à Mai ). Il Srâu — , riz printanier, de saison sèche. 

PRANG. il — Pràiât, attention, être sur le qui-vive. 

PRÂNGUI. Indiff'érent, insouciant, négligent, faire peu de cas de. Il — kôntbi 



252 



PRA. 



(cnu 



[ucnj 



|ûfnj5 
(ùfn'js 






uuo 




(même sens). Il Thvœû — , faire la sourde oreille, l'indifférent. Il Ban tïang 
— , obtenir sans peine. 

PRÂNHAI. A l'envi, en grand nombre. Il Thmat — khmôch, bande de vau- 
tours dévorant un cadavre. 

PRÂNHÂP. Promptement, se hâter. Il Chkip — (même senë), sur le champ. 
Il Tou chhâp, va vite, hâte-toi! Il — mok, hâtez» vous I 

PRÂNÔ. Porter sur le dos. 

PRÂNONG. Gros bâton pour chasser les bœufs. 

PRAP. Notifier, faire connaître, informer, déclarer. Il — khlàng, proclamer. 
Il — damnïng, annoncer une nouvelle. Il — oi kt ding, faire savoir, publier. 
Il — tëang phdâs, divulguer, rendre public. Il Sa — , accuser, dénoncer. 

PRÂP. Près, proche, sur le bord. Il — tneit chring, longer la rive. 

PRÂPÉAY. I® Grosse fève. Il — sa ( même sens), blanche, appelée ers. — 
leâk, rouge. Il — prôt, — hrâchâk, — néang, — sbêk, — chrung; variétés. 

2® Il SUmdey — ni, fausse doctrine. Il RebUs — ni, objets supers- 
titieux. 



PRÂPÉAN. Plateau ( R. ). 

PRÊPEAN. Entrelacé. 

PRÂPÉAT. i^ Il Chénh —, sortir ( j>oésie ). 

2® H Luong — , le roi est malade. 

PRÂPE Y. Bonheur, félicité, beauté. Il Lââ — , beau, splendide, remarquable. 
Il Chéa — prâsbr, de toute beauté, sans pareil. 

PRÂPHÊ. Cendré, grisâtre. Il Sambâr — ( même sens ). 

PRÂPHÔT. Effleurer, tout près, friser. Il Vtay — kabal, le coup a effleuré 
la tête. Il BAnh — khôs kabal, la balle lui a frisé le visage. 

\^ 
PRÂPON. Épouse. Il Tïang phdey tïang — , le mari et la femme. 

PRÂPRÉCH. Cligner de Toeil. Il — phnéh (même sens), faire signe de Tceil. 

(tlf^flJ PRAPRÔS. Il Phliéng , pluie fine. 



pfiÀ. 



253 



^îCr»n PRÂPUK. Il — bâus, fomenter un ulcère. 



&w 



(ûftn 



^nru 



^C\PJ 



(âwR 
(ufi'u 



PRAPUON. (I Menus chrdn — tew kenéa, bagarre. 

PRAS. Rejeter, quitter, abandonner. Il — lêng (même sens). Il Oi — , mau- 
dire, charger de malédictions. 

PRAS. 1° Il — iùk, asperger légèrement, jeter de l'eau avec la main pour ar- 
roser légèrement. 

2° Il Dbm — , plante dont le tubercule est employé en médecine. 

PRÂSA ( ou ) Pasa. i® Il Khê — ( ou ) kânghê — , saison des pluies, automne 
( p. preà vosa )• 

2** Il Kâun — prôs, gendre. Il Kâun — srey, belle-fille. Il 
Kâun — tuot, femme du petit-fils. 



^ _ V. 



PRASAP. i° Habile, ingénieux, exercé. Il Prâsê — ( même sens ). Il Chéang 
— , habile ouvrier. Il — kar, habileté au travail, fait à un genre de travail. 

2® Rencontre. Il — kenéa, se rencontrer. Il Tonlî ^-, confluent de 
deux fleuves. Il Phlàu — , jonction de deux routes. 

PRÂSAS. Parole, ordre (se dit d'un grand personnage). Il Lûk méan — tha, 
monsieur, son excellence a dit que... 



(ÛnjlIJ PRÂSAT. Tour, clocher. 

(ÙflJfi PRÂSÂUT. Enfanter, naître ( R. ). 

(UWJS 



PRÂSDÊNG. Vous ( en style relevé ). 

PRASEN. Si, dans le cas où. Il Bb — na { même sens ). 

PRÂSOR. Excellent, précieux, glorieux, illustre, magnifique. Il — udâm 
udam (même sens). Il Chéa — ,excellemment, noblement, supérieurement. Il 
Oi méan — ,rendre illustre, célèbre, fameux. Il Néang méan — lœûs ampi srey 
iïang lai, vous êtes bénie entre toutes les femmes. Il RebUs — ,objets précieux. 

PRÂSÔT. V. Prâsàut. 

PRÂT. Il Reii —, char. 



? I ^ 



PRATaP. Il Prâiâl — , combattre à coups de poing, boxer. 

PRÂTEÂ. Rencontrer. Il — kenéa, se rencontrer. Il Rok — ( même sens )^ 
trouver en cherchant. Il Tarn te — , n'importe comment, de n'importe quel! 



254 



PRÂ. 



(Û9in 









(ùffi'à 






[Ut9j 

(ûeru 
[uen 

(Ûôt 



le façon. Il Dâ ai natta — tûs, irrépréhensible. Il Ni kûmrâ (ou) krâ — , cela 
se rencontre bien rarement. Il Mtin dêl — yang ich'i, on n'a jamais vu chose 
pareille. 

PRÂTEXk. S'accrocher, s'entrelacer. Il -^a/.'a»A, s'entrecroiser, ressort. 
Il Krâpœû — , crocodiles entassés les uns sur les autres. 

PRÂTAKSEN. Va-et-vient, s'entrecroiser (foule). Il Hê — , faire la proces- 
sion autour de la pagode. 

PRÂTÉAL. Il Dbm — , plante employée en médecine. Il — pôs (même sens), 
employée contre la morsure des serpents. Il — siâ ( mêltie sens ). 



[UffirU PRATEaL. Arrêté, empêché. Il Pklâu —, impasse, cul-de-sac. 



PRaTEAN (ou) Preà téan. Aumône. Il Oi — , faire l'aumône, distribuer des 
cadeaux. 

PRÂTËANG. Dur. Il Chhœû — , bois dur. Il Péak — , paroles de discorde. 



•^ __ ' 



PRaTEANH ( Tianh ). Se tirailler mutuellement. Il — prâtong (même sens). 
Il Chh te — kenéa, tirer chacun de son côté, v. g. bœufs attelés ensemble. 
Il Khsê — prâtong làng, ressort. 

PRÂTÉCH. Maudire. Il — phdasa ( même sens ) vilipender. 

PRÂTHÉAN. Vérité, droiture; principal. Il Chéa dbm chéa — , qui est le 
principal. 

PRÂTHNA. 1° Motif, raison, fin, intention. Il — oy, pour quel motif, dans 
quelle intention? || Dâuch ckét — , à volonté. 

2° Énigme. Il Chàng — , poser une énigme. Il Srai — , résoudre 
une énigme. 

PRÂTIS. Étranger. Il Mentis krôp — , gens de tous les pays. 

PRÀTÔL. Il — kenéa, face à face. 

PRÂTÛK. Être affligé. 

PRÂTÙS. Se rebiffer. Il Ring r^s —, dur, entêté. 

PRÂTÙS. Il — kenéa, se gêner, s'embarrasser mutuellement. 

PRÂU. Il Liit — , harmonie imitative de l'action de sauter. 



^ 



PRA— PRE. 255 



fUîl PRÂVA. Raniener à soi avec les mains; s'appuyer sur quelque chose en se 

levant. 

(tJî^t PRAVÂ 1° ( ou ) Preâ vâsa. Retraite. Il Châul —, entrer en retraite. Il Prey 

— , forêt où les bonzes ont coutume de venir faire leur retraite. 

2° Échanger, changer pour un temps; être de moitié avec. 

[tJîinn PRÂVÂNH. Escamoter, escroquer, s'approprier frauduleusement la fortune 

de quelqu'un. 

(Ûj^J PRM^ÉAY {Véay). Conflit, combat, lutte. Il — kenéa ( même sens ). 

^iiV[ PRÂVÊK. Il sut —, petit canard gris blanc. 

(uf3^.V PRÂVÊNG. Longueur, en longueur. 

^?n PRÂvÔk. Il SU —, sarcelle. 

(Uj^i^ PRÂVÔNG { ou ) Preâ vôngsa. De famUle royale. 

{[nj PRE. Soie. (I Shnp'Ôt — , étoffe de soie. Il — ruonhy crépon. Il — phUa^ soie à 

fleurs. Il — saut léat, étoffe de soie unie. Il Thbânh — , tisser la soie. Il Au 
— , habit de soie. 

jftJJ PRÊ. Changer, varier, tourner, retourner, traduire, devenir. Il — péak, se ré- 

tracter. Il — kômnilt — chèty changer de conduite, changer d'avis. Il — pasa^ 
traduire, interpréter une langue. Il — ton — niok, inconr.tant, tourner et 
retourner. Il — kala, se transfigurer, se métamorphoser. Il — rûp khluon 
( même sens ), changer de forme. Il — santtk sâmb)6t, tourner les pages 
d'un livre. Il — ^r«o/, vicissitude, changement.il — pangvêl kangha, faire 
tourner un cabestan. Il — phiney, casser un jugement. Il — phkâp krâtâpy se 
tourner et retourner, tourner sans dessus dessous. Il — chéa leb?ng sbch^ 
tourner en ridicule. Il — chéa ( ou ) — nëak chéa vinh, se corriger, s'amen- 
der. II ChïtchhUp — , inconstant, mobile. Il Chuonh — , faire du commerce. 

f [Ut PRE. Se fendre, se crevasser, se fêler. Il — prai (même sens). Il Tùk — prai, 

barque toute fendillée. Il — pùk, fendu. et gâté, pourri. 

[fit PREÂ. 1° Dieu,- divin, sacré, saint, auguste; appellatif des objfsts sacrés. || 

— chéa ^mmechUs suor, Dieu, maître du ciel. Il — âng, personne divine, 
royale. Il Kenông — mûy méan bey — Àngy il y a trois personnes en Dieu. Il O 

* — Àng biy ô mon Dieu. II Ar — kûn visZs — Angy Dieu soit loué! || — Âng 

kôngnoudôi sapânlœûy Dieu est partout. Il — pHt, Bouddah. Il — piUsrey, dts^ 
se. Il — dâihakoi, un des titres de Bouddah. Il As ptct, tous les dieux. Il — dd 



256 



PRE 



[m 

[mru 
[my 



[ma 



[mu 
[mfi 

i[nti 

f[nn 



:(àà 



m^an 6iJn, divin, saint, bienheureux. H — bârmey, la puissance, la majesté 
divine. Il — dey sânthi, conception ( D. R. ). Il — sassena, religion divine. 
Il — lungy l'esprit. 

2° ( Se met devant tous les mots qui ont rapport à la divinité ). 1! — 
hàs, — nît, — kês, — bat, etc. Il Âmbâ — , fils sacrés, fils de la vierge. Il 
Mortln — , iule, insecte. Il — phdau, rotin très dur et très solide. 

PRÉA. Il Kômbït —, petit couteau. 

PRÉY, Dispersé; briller, jaillir. Il — oiréay^ disperser. Il — phlaûng, étincelle. 
Il — h&, feux follets. Il Khmôch — , revenants ( superst,*au sujet des en- 
fants ). il Phlïk — , briller, étinceler. 

PRÉAL. Variété de chanvre. Il Khsê — , fibres des arbres. 

PRÉAM. i^ Brahme. 

2° Il Sva — , nom d'une espèce de singe- 

PRÉAN. Chasseur. Il Ken'ông phûm iiing sôt te — , dans notre village il n'y a 
que des chasseurs; nous sommes tous chasseurs. 

PRÉANG. Confus, vague. Il Pr2* — , à l'aube du jour. WKhœành — , voir 
d'une manière confuse, vague. Il Thvœû — sèn, dégrossir, ébaucher. Il Sâm- 
bât — , brouillon. 

PRÉAP. Il S^t — , pigeon. Il Phtïa — , pigeonnier. 

PREAT. Corde, lanière de peau de buffle. Il Sûr — , marcher sur une cour- 
roie teudue. Il Ret'é — , char. 

PRÉCH. Broyer avec les pieds et la trompe (éléphants). D Oi tUmrey — , im- 
précation: que les éléphants vous écrasent! 

PRÊK. 1° Rivière. Il — chhvêk ( même sens ), arroyo. Il — chik, canal. Il Bat 
— , méandres d'un fleuve. 

2° Il — reii, traverses de bois placées en dehors des roues dans les 
voitures cambodgiennes pour leur donner plus de stabilité. 

PRÉNG ( ou ) Prtng. Huile. Il — krâma, huile d'olive. Il — lengô, huile de 
sésame. Il — sândêk dey, huile d'arachides. Il — dâung, huile de coco, fl — 
lahông, huile de ricin. Il — kat, pétrole. Il — maha ptittsH, espèce d'huile em- 
ployée en médecine. Il — preâ, les saintes Huiles. Il — preU bânghài ( mêm^ 
sens). Il Bon léap — àréâ bânghài, sacrement de l'Extrême-Onction. wLéap 
— , frotter avec de l'huile, oindre. Il Prââp — préâ, la boîte aux saintes 
Huiles. Il — taney, pommade. 



PRE— PRO. ÛS7 



f[tjà PRÊNG. Pinceau, brosse, (i — sét, brosse à cheveux. || — chrûk prey, soies 

de sanglier. Il — chrûk, poils des enfants nouveau-nés. il Kôndor — , grosse 
espèce de rat. 

{[UCTl PRÉNH. Qui commence à bouillir, ébullition qui commence. 

t(u]y PRIÉM. Il Siém —, les Siamois. 

t[UJJ5 PRIÉN ( ou )Pongrién. Enseigner, instruire, il — sbs, instruire les élèves. Il 

Et — , ^t rien, esprit inculte. Il Véal — sï, ( ou mieux ) p^nghât si, hippo- 
drome. 

t[U|à PRIENG 1° Voisin, voisinage. Il — léan, les voisins. 

2® Il Dbr — , se glisser, s*insinuer. 

{[n|U PRIÉP. 1° Comparer. Il Niiay — , faire une comparaison, parler au figuré. 

'^ Il Pêak — , comparaison. 

2° Affleurer. Il Titk — chrUng, Teau affleure la berge, sur le point 
de déborder. 

[nà PRING. Il Dùm — y nom d'arbre à petits fruits comestibles mais un peu 

acides. 

î[nà PRING ( p. ). Bonheur, félicité; anciennement, il Pi — , jadis, au temps 

passé. Il Pi — riéng mok, des temps passés jusqu'à nos jours. 

(|rnr PRO. A cause de, parce que; motif, cause, raison, il Pi — fit, pi — nô, c'est 

pourquoi, pour cette raison. Il — oy, pourquoi ? Il — débet, parce que. 

tjrnfU PRO. Semer, disperser, répandre. Il — srâu, semer le riz à la volée, il — 

pki, répandre des cendres. 

t[UJ PRC5. Se servir de, employer, commander, ordonner. Il Af 5» thleap — , ne 

pas connaître l'usage d'une chose, ne pas savoir s'en servir. Il — chéa th- 
nâm sângkôu, employé en médecine, se servir de quelque chose comme mé- 
decine. Il Damnbr — , usage, chose en usage. Il Rebas — , jouissance, usage 
de quelque chose. Il — tou, envoyer. Il — tou — mok, s'envoyer et se renvo- 
yer quelqu'un. Il Ki cKi te — nàs pik, être surchargé de travail, quin'a pas 
un instant de repos ( esclave ). Il — tamnUng, — tàng, déléguer, envoyer 
un remplaçant. Il — chéa spéan mitrey, envoyer une ambassade, des par- 
* lementaires. 

Ipy PRÔM. 1° Consentir, être d'accord, acquiescer. Il — kenéa, s'entendre, s'ac- 

corder. Il Êng — mûn — , que tu y consentes ou non... Il Via niàn — tou, 
il ne consent pas à partir. Il Suor chït ki — rû té, demander le sentiment de 
quelqu'un, s'il consent ou non. Il — ntlng, se conformer, s'accommoder. Il 



258 



PRO. 



[ny 



t 

[uà 



C^lî 



[ÙW 



{^s 



Dâ — nùng chït ki, se ranger aux volontés d autrui. Il Thvœû kar — kenéa, 
travailler tous à l'unisson. Il — tam, qui écoute, qui suit les avis de 
quelqu'un. 

2° Il Mcan — , il a tout ce qu'il faut, il ne manque de rien. 

3° Il — tilky couche verdâtre qui se forne à la surface de l'eau 
stagnante. 

PRÔM. 1° Bornes, frontières, limites d'une propriété. Il Bô — , planter des 
bornes, fixer les limites. H Kenông — srùkt sur la frontière, limitrophe. 

2° Tapis, tapisserie. Il Kral — , étendre un tapis. 

3° Il — phteiy faîtage d*une toiture, faire ce faîtage en briques ou Qp 
feuilles. 

4° Il Prïa —, Brahma. 

5° Il — ( pour ) Amprom, Il — iîik, asperger, arroser légèrement v.g. 
en prenant de l'eau avec la main dans un récipient pour humecter quel- 
que chose. 

PRONG. Il Dbm kôntuot — , mauve. 

PRONG. Il — priépy préparer, parer. Il — priép ( oi ^lââ, orner, embellir, dé- 
corer. Il — priép chéa sâm suon ( même sens ). 

\^ 
PRONG (ou) Prèng. S'efforcer, s'appliquer; courage! Il Tëang — , avec ap- 
plication, avec courage, en homme de cœur. Il — khluon, effort, s'efforcer. 
Il — chêt smardey^ de tout cœur. Il — thvœûy travailler avec ardeur, n — 
trâchiék, prêter l'oreille, écouter avec attention. Il — oi ban chhnêa^ s'ef- 
forcer de l'emporter, de gagner. Il — thvœû chéa ntiîy phâng kenéa, Éaire 
d'un commun accord. Il — chi, courage, continue ! 

PROS. Avoir pitié, compassion, ressusciter, exaucer (D. R. ). Il — khnhom, 
daignez mécouter, ayez pitié de moi (ainsi parle le peuple en s'adressant 
aux mandarins ). Il Téan — khnhttm (même sens ). Il — anunhat, accorder 
une grâce, une faveur. Il Tângvai àngvâr P/ea oi — , sacrifices pour apai- 
ser la colère divine. Il Sângkhûm Preà Ang trông pYcâ mita asâur — , 
espérer en la miséricorde Divine. Il Prâkôl khluon êng tam te ki mita — , 
s'abandonner à la miséricorde de quelqu'un. Il — Ung khnhom kctndâr, 
affranchir des esclaves, il — tau, — léng^ renvoyer. Il — sM léa krl5f rendre 
la liberté à des aninaux pour détourner les calamités, le mauvais destin. 

PROS. Homme, garçon ; masculin. Il Kâun — , fils, garçon. Il — rU srey, 
homme ou femme, genre masculin ou genre féminin. Il Tëang srey, tïang — , 
femmes et hommes, filles et garçons. 

PROS. Exiler. Il — tau kr^u, envoyer en exil. Il — pras, expulser, chasser. 
Il Véay kônsdng — pras dénh wS, fouetter, chasser les moustiques. II Phlœûng 
chKi — praSf crépitation du feu ( harmonie imitative ). 





PRO— Mû. ^59 



tlUj PROS. I® Il S(it — ; cerf de grande espèce. 

2° Ouverture. Il — lôp, ouverture,entrée de la nasse. 

l[Cn2 PRÔU. 1° Fille que personne ne demande en mariage. 

2° Il Smau — , nom d*herbe. Il Moreâ — , nom d*arbre. 

[rit PRÙ. Aboyer. Il ChhUi — , le chien aboie, 

r 

m tu PROI. Il — kangôk, aigrette du paon, il — trey, nageoires des poissons, 

r 

(£»n PRUK. Matin. Il — ménh, ce matin ( temps déjà écoulé ). Il — ni, sadk — , 

demain matin, il — làng, le matin, au matin. Il Pi — prâhéam, de bon ma- 
tin^ dés Taurore. il Pi — veâl lo-ngéach, du matin au soir. Il Pi lo-ngéach 
veal — , du soir jusqu'au matin. Il — lo-ngéach, matin et soir. Il — s^p 
thngay, chaque matin, il Piléa — , la matinée. Il Phkai — , étoile du matin. 

(flTy^ PRUKSA. Il Dbm — . les arbres en général { poésie ). 

C[finj PRÙL ( ou ) Prœûl. Sot, qui radote. Il A — , sot, imbécile, niais. Il Maha — , 

bonasse! 

^C[3 PRl^L. 1° Grêle. Il ThleU —, grêler. 

2^ U Mœûl — , voir confusément, indistinctement. 

r ^ \ 

InjS PRU N. 1° Vers intestinaux. Il Thnâm — , médecine contre les vers ( san- 

VI tonine ). 

2° Dbm — , espèce de plante aquatique. 

t[niâ PRUNG. Il Sak skâu — , qui a les cheveux blancs. 

[nCi PRUOCH. Il Âr — , satisfaction, surprise agréable. 

VI 

KItU PRUOY. Être chagrin, triste. Il — chét, être chagrin, abattu, inquiet, il K6m 

Vf oi — chèty ne vous chagrinez pas, ne vous mettez pas en peine. Il Tèang 

ntley — , accablé par la fatigue et les soucis. Il — preU réach chéa hartey, 
triste, affligé (R.). Il — preâ tey (même sens) (Bonze). Il — prâsas ( même 
sens ) (mandarin). Il Oi — chët ki, faire de la peine à quelqu'un, il Oi — chèt 
ihlànij être un sujet de peine. 

(nru PRUOL. 1° Il Prê — , se tourner et retourner (dans son lit), vicissitude, 

u changement. 

2° Treillis. Il lok — bang chéa ihi%6, claie, treillis pour fermer 
les arroyos, pour faire des barrages. 3° Il Trey — , saumon. 



26o 



PRU-PUK. 



[nm 



u 



&w 



w 



[nfi 



w 



pnj 



n 



in; 
nà 



w 



nà 
1/ 



nn 



nn 

u 



nlVi 



PRUONH. 1° Se contracter, se rétrécir, se friser. Il Sak — , cheveux frisés. 
I) — chca keley, se rétrécir, se contracter, il Kar — chéa kcley, résumé d'un 
ouvrage. 

2° Flèche. Il Kàm — , fer d'une flèche. Il — thnû, — sina^ 
flèche d'arba'.ette, d'arc. Il — Icap clisar, flèche enduite de résine, c.-à-d. 
flèche empoisonnée. Il Dut chung — , flèche dont la pointe est durcie au feu. 

PRUOS. Il Sda — , salive ou liquide projeté en éventail. Il — thnâtn, asperger 
ainsi de médecine le corps d'un malade. Il Sdâ — tuk méat, cracher avec 
force. 

PRUOT 1° Il Sât —, espèce de guêpe, frelon. 

2° Amonceler, entasser. || — kenéa, se réunir, s'aider, s'entr'aider. 

PRUS ( ou ) Prà. Il Liik — , bondir, se précipiter. 

PU. Oncle maternel. 

PU. 1° Bouillir, bouillonner, pétiller. Il Ttlk — , eau bouillante, qui bout. Il 
M'a âm — , une ébuUition. Il Dâin tïik oi — , faire chauffer de l'eau jusqu'à 
TébuUition. Il T^k — hbi, l'eau bout. 

2^ Fendre, enfoncer II — iîs, fendre du bois. Il — chca pir, fendre en 
deux, partager en deux. Il — kuiidal tunli, traverser le lac par le milieu. Il 
— khmOch oi mœûl chamngtly disséquer un cadavre pour en faire Tanatomie. 

PU. Il Thvœii — , simuler, faire semblant. 

PUÂNG. V. Puong. Tous. 

PÛCH. Espèce, race, lignée, semence. Il — s&ndàn, race, lignée, il — séndan 
thla thlayy de noble et vaillante lignée. Il Méan — ânibâr, dUllustre race 
Il — sdâchf d'origine royale. Il — akrak, de mauvaise race, mauvaise- 
espèce. Il Srôu — , riz de semence. Il — chhki parUng, chien de race euro 
péençie II — iang lââ nàs samkhâfi tê modâng, la plus belle espèce qu'on ait. 
jamais vue. 

POK. i° Il Pourri. Il Chhœû — , bois pourri. 

2° Il — méat, barbe. Il Kâr — :ncat, raser la barbe, se raser. Il Èi — 
méat, imberbe. Il Méan — ;//^^^ porter la barbe, barbu. Il Oi dU — jneatt 
laisser pousser la barbe, il — mcat trcy, barbe des poissons. 

A 

PUK. I® Matelas. Il K)intîl — , natte matelassée. 
2^ Il Chap — , passereau rouge-brun. 

PU KÊ. Fort,- puissant, vigoureux, efficace. Il — dbr, bon marcheur. P — 



PDL— FDM 



361 



fcrjru 



nru 



nru 



tmtfui 



nwrtn 



ntn'n 

I a/ 

nid 



chbàng, grand guerrier. (| — kàhakj grand menteur, menteur de profession. 
Il Ne}ik — , homme puissant, vigoureux. || — bampïct kî, bânchhôt kl, fourbe, 
imposteur, menteur, vaurien. || — chi kî, qui ne fait que disputer, insulter 
les autres. Il Chct — , hardi, audacieux, courageux, qui se dit invincible. II 
Tknâm — , remède efficace. 

POl. 1° Chî — , injurier, insulter, réprimander. 

2° I) Chriéng — , chanter. Il Samdey — , chanson. 

POL. Poison végétal ; nuisible, malfaisant. Il Trou — , empoisonné. Il — 

slâp, mourir empoisonne. Il Char — , poison préparé avec le suc des plantes. 

Il — ihnâ/n — sla, ivresse, malaise provenant de Tusage excessif du tabac, 

de Tarée. Il — rôlôk ( ou ) relok, mal de mer. Il — bai, gêne causée par 

la digestion des aliments. 

\' 
PlJL ( ou ) PïL II — thngay, ébloui par les rayons solaires. 

PULÊI 1° Il — pûkô, vagabond, polisson. 

2° Il — sèng dey y treillis en bambous avec lequel les indigènes trans- 
portent la terre. V. Polè. 

m 

PU LU. Rustique, grossier. Il Kômnàt — , manières rustiques, grossières, 
Il Mentis pulê — , effronté, impudent. 

PULVEÂK. Il Dbm — , pavot, plante qui produit l'opium. 

PÛM. 1° Moule, modète, presse d'imprimerie, impression. || BH — , impri- 
mer. Il iî2 — samblôt, imprimer un livre. Il — prUk, moule à fabriquer la 
monnaie. Il — s?^, moule à fondre. Il Aksâr ba — , caractères d'imprimerie. 
H — rïlpf imprimer une image. 11 — nom, gaufrier. Il Krâdàs mô — , une 
feuille de papier. 

2? Négation, non, ne pas. Il — tean pas encore, ne pas atteindre. || 
— ban, ne pas pouvoir, ne pas obtenir. Il — lœûs^ rien de plus. Il — dâl^ 
ne pouvoir y arriver, impuissant à... Il — itou, c'est faux, ce n'est pas 
cela, qui ne convient pas. 

3° Il Mtî — , trillion. Il M'ô prtln, quatrillion (rare). 
POMNEÂK. Refuge, asile, hospitalité. 
PÙMNGÉAR. Ami. Il Samllinh — (même sens). 

PUMNIÉR. Il Sangkat —, opprimer. Il KUm —, châtiment. 

PÙMNIT. Vraiment, sincèrement, vérité, souverainement. 



262 PUM— PDO 



r 



s 



nyà POMNLNG. h PÙmne^k — , protection, n Sâum pïimneâk — .demander 

protection. Il S«wm chrâk kdun pUm — «drSA, demander asile, protection 
pour son enfant. 



n&f) POMNUT {Pût). M — 6af, boulette de riz. 

r (/ 

nfWJS PUMSÈN. Il Ddm — , nom d'un arbre odoriférant. Il — tîs, camphre. H 

' Svai — , variété de mangues. 

0& PON. Porter sur Tépaule à l'extrémité d'un bâton. 

r 

A 

njS PUN. Amonceler, entasser. Il — </^3^, entasser de la terre, il K'Ôndiér — 

^ ^ dey, les fourmis amoncellent de la terre, ii — phn'Ôm, élever un édicule de 

sable de trois pieds de haut (superstition). 

(CTJJ5 PUN. Il PhU — , fruit d'un arbre qui ressemble à la pomme citère. 

nà PDNG. i° Gonflé, enflé. || Hbm — ( même sens ). Il Da — kebSm, devenir 

' obèse. 

2° Entourer de liens pour consolider. 

nâ PUNG. S'appuyer sur l'autorité de quelqu'un, demander protection, recourir 

à. Il — peik pumneHk, demander protection. Il — asray ftî, se recommander 
à quelqu'un. Il — dôi bon kî ( même sens). Il Chéa ti — , protecteur, refuge. 
Il Sâum — phdâm oi suor, veuillez saluer mes amis. 

n J PUO ( ou ) Puor. 1^ Amarre, câble, grosse corde. Il — pdau, câble en rotin 

2° Il — salau, renflements ou côtes qui poussent le long 
des arbres. 

nd PUOCH. Amphore, terrine. Il Kââm — , vase de terre cuite dont on se sert 

^ pour puiser de l'eau. 

ntU PUO Y. 1° Petits morceaux de bois enfoncés dans le tronc d'un gros arbre et 

w servant d'échelle pour aller prendre les nids d'abeilles. 

2° Il Kabal — , tête en forme de pain de sucre. 

3° Il — lampéngj kômbèt, jeter une lance, un couteau, la pointe en 
avant pour atteindre quelque chose. 

fin PUOK. 1° Incruster, émailler. Il — pràk, argenter. Il — méas^ dorer. 

2° Association, corporation, confrérie, race. Il — savada (même sens). 

Il Châul — ,entrer dans une corporation, dans une confrérie. Il — kapal^ les 

matelots, les gens du bord, il — Par^ng, Khmîr, les races d'Europe, do 

Cambodge. Il — lûk Balai, les gens qui sont sous la tutelle, la protection 

du Balat, 



PUO-PDT 



263 



VI 



nà 



Vf 



PUON. Se cacher. Il Rlit tou — , courir se cacher. Il CÂ? tê — , ntân oi khœûnh 
s2, il est toujours caché, impossible de le voir, il — kenong phtéâ, ken'ông 
preyy se cacher dans la maison, dans la forêt. Il Ling — , jouer à cache- 
cache. 

PUONG. Tous. Il Tëang — ( même sens ). II Menas phàng Uang — , tous les 
hommes. 






inu 



icn; 



î^ 



nn 
1/ 



tfnmnr 



tnrufinQ 



icntn 



nru 



nnji 



PUOT. Frotter avec force. 11 — day — chœûng, se frictionner les mains, les 
jambes ( pour se préparer à la lutte ). II lôk pKi — ântong^ frotter une 
anguille avec de la cendre pour la nettoyer. Il — dam^ fatigue causée par 
un travail inaccoutumé. Il — sak^ friser, boucler les cheveux. 

PUP. Rencontrer, heurter quelque chose par accident. Il — péa prâteH, se 
rencontrer face à face. Il Ton — lœû neàk ni, pibUk hdi, il ne fait pas 
bon avoir affaire à ce monsieur là. 

PUR. Il Prê—, fendillé ( fruit ). 

PUREANG. Il Pûkê — , fort, courageux, qui se proclame invincible. 

PURPÉAS. Abondant, superflu. Il Chéa — , en abondance, en quantité. Il — 
hier, déborder, se répandre. 

PÛRSAT. Il Srik — , ville de Pursat. Il Krâuch — , orangô dite de pursat. Il 
KUntîl — , natte cambodgienne de différentes couleurs. 

PU RU. Il Phéasa — , idiome, langue. 

PUS. Virus, venin. Il Kbt — , il se forme du pus. Il Pis — , serpent venimeux. 
Il Thn^irn sâmlâp — , contre-poison. Il — d)im ôt, vaccin. II Àch — , arum, 
plante qui répand une odeur sut generis. Il Sâch phlê réach chêa — , pulpe 
des fruits de l'arbre cassia fistula. 

PUSA. V. Phusa. 

PUT. 1° Méchanceté, feinte, hypocrisie. Il Men^ — , malitieux, hyj)Ocrite. Il 
— kômnachy mauvais, méchant, méchanceté. H — kômnach chït, déprava- 
tion, mauvais instinct. Il Tïang — kimnach, malicieusement, méchamment. 
Il Dâ méan — , vicieux, méchant. Il — moiéa, — phiôs, feinte, hypocrisie. Il 
Il — lum, ruse, astuce. Il Thvœû — ntlng prôssrey, dissimuler ses intentions 
( relations entre garçons et filles ). 

2° Il Thngay — , mercredi. 

3° Il PreU —, Bouddha. Il PreU — deyka, parler (B.). Il Prëa — sakrach, ^ 
ère de SanCÔnôcuMm. 



364 



PDT-RAU. 









PUT. I® il M^ — p^^^gi ancienne mesure ( distance du poignet fermé jus- 
qu'au coude. ). 

2° Egoutter en serrant. I) — ttlky égoutter l'eau en pressant un objet 
avec Jes mains. Il — ao, tordre le linge pour Tégoutter. li AfiJ — bay, une 
poignée de riz. 

PUTALA. Il PhnUm — , le mont Taurus. 

PUTHAU ( ou ) Pathau. Hache, cognée. Il Khnoi — , coussin triangulaire. 

PUTHI. li Preâ — , dos, corps ( D. R. ). Il PreU — kaya, corps; idole. 

PUTHIÉA ( P. ). Obsédé du démon. 

PUTHISAT. Un des noms de Bouddha; nom cambodgien de la ville de 
Pursat. 

PUTRÉA. Il Dàm — , jujubier. Il Phlê — , prunes sauvages ( comestibles^. 




JUTIPJ 
JUTiPi 



n 



RAHÂS ( pour ) RoMs ( ou ) Lokis, Prompt, agile. 

RAHAT ( ou ) Rohat. Rouet. 

RAI. Mèche de cheveux que certaines femmes laissent pendre sur les oreil- 
les, il Da cKûk, tïik — , laisser pousser toupet et mèche. 

RAY ( Siam ). Correspond à Sïn, mesure équivalant à vingt brasses ou 40 
mètres; on dit d'une rizière qu'elle a tant de ray, ou tant de fois 40 mètres 
de côté. 

RÂK. Poulie. 

RAU. 1° Il Wéay — , frapper sur les reins ( supplice ). 
2^ Il sut kdndâu — , grosse fourmi. 



REA. 265 

J1 RÉA 1° (ou ) Réahu. Monstre fabuleux qui, dit-on, produit les éclipses de 

lune en Tavalant. Il — chUp cMn, le monstre saisit la lune ; c. -à-d. il y a 
éclipse de lune. 

2® Il — m^y signe bref pour l'écriture khmdr. 

3® Retenir avec les rames, ramer en sens inverse. Il — day, renvoyer 
du geste, arrêter par un geste de la main. Il — chœûng, céder, mouvement 
de recul. Il — péak, avoir le dessous dans la discussion, céder dans un dif- 
férent. 

31 r RËA. i^ Se lever, paraître ( astres ). || Thngay, khê — , lever du soleil, de la 

lune. 

2° Il — mdk chhœû, élaguer ( un arbre ). 

nd RÉACH. Royal, royauté, règne, divin. Il Soi — , régner. Il Tr^ng — , gouver- 

ner. Il Dàk — , abdiquer. (| Dôndbm — , se disputer la royauté. II PreU — , 
royal. || Preâ — chéa b6t^ le prince royal. Il Preâ — chéa vongsa^ le tamille ro- 
yale. Il — chéa kar, service royal, corvées publiques. Il Thvœû — chéa kar, 
remplir une fonction gouvernementale; faire des corvées. Il — chéa kar suorf 
le royaume des cieux. Il Maha — , majesté royale. Il Pre^ — chéa tre&p, tré- 
sor royal. Il Preii — chéa téan, donner, faire Taumône ( D. R . ). Il SHt — 
chéa sey, lion fabuleux. Il NeHk kâ — ( ou ) Pds neHk kâ — , dragon à sept 
têtes. Il — chéa fût, ambassadeur, légat* Il Trey — , silure ( poisson ) 

Jlf RÉAY. Disperser, étendre; épars, au détail. Il — neâk ckâm iéam, diviser, dis- 

^ tribuer les veilles, les sentinelles. Il — tnCng, étendre le filet en le lançant. 

Il DM — , placer de distance en distance. Il — âtnpi kenéa, épars, dispersés. 
H — chéa âmpéay, de côté et d'autre, çà et là. Il PrM — , petite monnaie. 
D — preHk, faire une collecte. Il Tinh — , lôk — , acheter et vendre au détail. 
Il Mek chhœû — , branches éparses. Il Dàm chhœû — , arbres clair-semés. 

fin REÂK. 1° Peu profond, gué, guéable. Il T^k — , eau peu profonde, gué. Il 

^ Chik — , creuser peji profondément, à fleur de terre. 

2^ II — (ich — num, s'embrener ( peur ). 

3° Il — teâky doux, beuin, aimable. Il Dôi chêt teHk, d'une manière af- 
fable, obligeante. Il Rtwm — , plaisir, union des sexes, affection charnelle. 

4° Maladie { des femmes ). Il Ch)6 — , flu?: de sang. Il — bat, hémor- 
rhoïdes. Il — thménh, maladie des gencives, scorbut. 

nîy^ REÀKSA. Garder, avoir soin, protéger, soigner, il ApM — , père nourricier, 

protecteur, il Tiveada — , ange gardien. Il — ^Ki, garder, conserver. Il Mœûl 
— kâun koméng, avoir soin des enfants. Il Pe^l — vïing, les gardes du palais. 



nnnJtU REAKSEMEY. Rayons, h — phltl préay, rayons de lumière. Il — thngay, 
® ^ rayons du soleil. Il — phltl phlék, éblouir, étinceler. Il — preâ, clarté divine. 



l ^-^ 



^ 



266 



REA 



nru 



REAL. Se propager, se répandre. Il Phlœûng chh'é — , le feu se répand. 
Khbng — , la colère grandit, s'accroît. Il Srâdey — , divulguer, le bruit se 
répand* 



nru 



ny 



ny 



REAL. Chaque, chacun, tous. Il Tou — phteïl, aller dans chaque maison. Il 
— kenéUf tous, tous ensemble. Il — srôk — nokôr, tous les pays du monde. 
Il — meât iha, chacun dit, tout le monde dit. Il — tua (ou) iuo, chacun, 
tous sans exception. 

RÉAM. II Preâ — , Rama, il — ft/r,.Ramayana, annales, histoire. 

y 

REAM. Comédie, jouer la comédie, danse. Il — chéa kông rote, faire la rende 
( danse ). 



n& 






nà 



nu 



REAN. Terrasse, véranda, tréteau. Il — hal ( même sens ). Il 
lerie, allée. Il — meân, perchoir. Il — trey ngiét, séchoir. Il 
étagères pour claies de vers-à-soie. 



hal ddr, ga- 
néang sâut^ 



k' 



REAN. Il Chhtl — , maladie subite, colique. 



RÉANG. 1° Se corriger, s'amender; corrigé, châtié. Il — chai hài, qui est 
corrigé, qui s'est amendé. Il M8 dâng ni khnKÔm — hbiy cette fois, je suis 
corrigé pour tout de bon. 

2° Il Rûp — , taille, forme, aspect. Il Rûp — trong tréay, belle sta- 
ture. Il Rûp — cnhbt chhôm, admirable à voir. Il Rûp — sdbn, taille fine, 
svelte. Il Rûp — saw, forme gracieuse, agréable. Il Rûp — saat krcân^ qui 
ne manque pas de grfice. 

RÉANG. 1° Fermer, clore, barrer, il — réa, empêcher. Il — thvéar, — p^ng- 
tioch, fermer portes et fenêtres. Il — thvéar châk sâr, fermer la porte à clef. 
Il — phlou, barrer la route. Il — robâng, enclore. 

2° Il — phliéng, la pluie a cessé de tomber. Il — hbi, la pluie est finie. 

3° Il Dbm — , arbre de la forêt, bon pour les constructions. | Dbm 
phchïk — , bois plus dur que le précédent. 

RÉAP. Calme, tranquille, uni, égal, aplani, nivelé. Il Srl6k — , pays calme, 
en paix, pacifié. Il Oi — , pacifier, apaiser, calmer. Il Chéa — , paisiblement, 
en paix. Il Dâ — , apaisé, calmé, soumis. Il D^ — , terrain uni, bien nivelé. 
Il Riép dey oi — , égaliser, aplanir le terrain. Il — nou dey, à terre, étendu 
par terre. Il — téap, soumis, humble, modeste. |] Dôi chèt — iiap, avec sou- 
mission, d'une manière humble. Il Chït — téap, humilité, modestie. Il Dâ 
méan chït suphéap — téap, doux et humble de cœur. Il Krap — , se proster- 
ner à plat ventre, il Pông — srôk, pacifier un pays. Il Mïik — smb, surÉace 
plane, unie. 



nu 



REAP. Compter, calculer, nombrer; estimer. Il — prâk, compter de l'argent, 



REA— REK. 267 



f 



u 



Il — nâng day, compter sur les doigts, avec les doigts. Il — kenéa chéa pon- 
ffiàn, se compter, il — tiiey, séparer. Il — ^s, compter en bloc. Il — prap, 
énumérer. Il — an, estimer, priser, faire cas de. II Dâ M — an, estimé, 
apprécié. 

nrU RÉAS. Le peuple, le vulgaire, homme du peuple. Il — prâchéa (même sens). 

Il — chéa châmn)6, les fidèles, sujets ( du roi ). Il Sângkh — , opprimer le 
peuple, la population en général. Il Ken — , recruter, enrôler la population. 

nfU REAS. Herser, gratter. Il — dey, herser, briser les mottes de terre. 

nrUî REASEY. Il Chângray — , obstacle imprévu. 

nPî RÉAT. H — tâbat, dévaster, malmener. Il — tabat réas, surmener le peuple. 



rifî REAT. 1° En désordre, sans ordre. Il Si bay — réay, manger comme an en- 

fant qui éparpille son riz de côté et d'autre. Il Khla si — réay, le tigre dé- 
chire sa proie. 

2° Il Phka chKûk — , tournesol. 

3° I) — réay kuma, aimer, beau ( D. R. ) 

ri[?ij RÉATREY. Nuit ( poésie ). Il Ttin tivéa —, dans la nuit. 

n J RÉAU. 1° Liquide, clair, peu épais. Il Rômlé^fy-oi — , rendre clair, liquéfier. 

Il Chéa — , peu serré, de loin en loin, clair. 

2° Grand panier pour la vaisselle, le poisson. Il — chan (même sens), 
pour la vaisselle spécialement. 

3° Il — uon, bambous qui émergent au dessus de Teau et sur lesquels 
on fait sécher les filets de pêche. 

4° Il — trey, façon de placer un petit filet le long d'une barque dans 
laquelle saute le poisson en voulant s'échapper du filet. 



5° Il Stéap — , chercher à tâtons. Il — liés, chercher des coquillages 
dans Teau. 

fjf REY. 1° Réquisitionner. Il — pràk, réquisitionner de l'argent. W Suqy — , 

impôts, rétributions. II Dàr — prUk, quêter. 

2° Il sut — kôndéng, grosse cigale. 



1 

Jjl^ RÊK. Porter à la palanche, au fléau. Il — itik, porter ainsi de Teau. Il — dey, 

porter de la terre avec des paniers. 



268 



R£N— RIK 



iîh 



tJfU 






t;;)y 






'¥ 



;n 



RÊNG. 1° Lier, attacher, tresser. Il — ronéap, faire des treillis en bambou. 
Il — pruol, tresser des claies ( pour les pêcheries ). 

2° Cribler, tamiser. Il — méas, kreap, dey, passer au tamis, v. g. de 
l'or, des graines, de la terre- 

RÉS. Il Châchés — ,.indocile, rebelle à, grossier, récalcitrant. Il Menis châchés 
— ( même sens ). 

RI. Et, quand. Il — ê, quant à, pour ce qui est de. 

RI. Se détourner, louvoyer. Il Bî — , se détourner. Il Tûk — , louvoyer.» il — 
long — chô, regarder en se détournant un peu. 

■\ • 
RICH. User ( par frottement ). il Au — , habit usé. Il — smau, détruire Ther- 
be ( en passant fréquemment au même endroit ). Il Dàm chhœû — , arbre 
qui a perdu ses feuilles. Il MKik — , vilaine figure, qui a perdu sa beauté. 

RIÉL. Piastre. Il PônmUn — , combien de piastres ? J) Prâhêl buon dâp —, 
une dizaine de piastres environ. 

RIÉM. Il — chéa bâng, aîné ( poésie ). 

RIEN. Etudier, apprendre, s'exercer. Il NeHk — , écolier, qui étudie. I] — oi 
châm meât, apprendre par cœur. Il — prién, faire des études. Il — âk$âf 
khtnêr, apprendre les caractères cambodgiens. Il — oi cA? ^ra*2<, apprendre 
sérieusement, étudier à fond. 

RIENG. Continuellement, sans interruption, sans cesse. Il — mok lïi dlounï, 
sans discontinuer, jusqu'à ce jour. Il — phl6u, le long de la ronte. Il — rlap 
darap ton muk, continuellement, sans fin. 

RIÉP. Préparer, parer, arranger, disposer. II — khluon êng, se préparer, se 
disposer, il — tang, préparer la table, mettre le couvert. Il — phKu, arran- 
ger, réparer la route. Il -7- srôk, embellir, pacifier le pays. Il — nung ton, se 
préparer à partir. Il — r^ndUpt disposer, ordonner. Il — rôp pi mûn, disposer 
d'avance. Il — rôp, raconter ce qu'on a vu et entendu. Il — prâd^p, préparer 
tout ce qui est nécessaire. Il — nûng chbâng, se disposer au combat. II — 
dey oi réap, égaliser le terrain. Il — dôi pïfnteai, aligner. Il — péakniéay, pré- 
parer ce qu'on a à dire. 

RIÉU. Aminci, effilé. || — bUndbr, qui diminue peu à peu, graduellement, 
( en grosseur ), se dit aussi du riz qui a souffert de la sécheresse. 

\j 
RIK. Eclore, s'épanouir, se gonfler. Il Phka — , fleur éclose, épanouie, il Muk 
— , figure réjouie, épanouie. Il Ptls malia — , sorte d'ulcère, chancre, fissure* 
Il Maha — , éclair de chaleur < soir ). Il Phka maha — , tournesoL II Sam* 
r)5ng — , enflé, gonflé ( sous l'action de l'eau ). 



RIK-ROB. 269 



t 



ifita RIKUT. Penser, réfléchir, délibérer. Il — pi mûn^ réfléchir, penser d'avance. 

Il — kentjng iubal châmnàm êng^ réfléchir, méditer. 

jrU RIL. Usé, emoussé. Il Kômbït — , couteau émoussé. Il Thménh — , dents usées. 

jy RI M. Bord des lèvres. 

jà RING. Se dessécher, à sec ( marais, étang ). Il — khâ ( même sens ). Il B^ng 

nou prêk — Hs te hài, étangs et rivières, tout est à sec. Il — bUndor, devenir 
sec, se dessécher. Il Dey — snguot keang, terrain sec, aride. Il — khH kd^ 
gosier desséché. Il ChamngU -^, phtisie, étisie, atrophie. Il — rey, sécher 
d'une maladie de langueur. Il Xik da kil — kKâ, se coaguler ( lait ). 

iT\ RIRÉA. Rôder, tourner autour sans oser entrer. Il Dbr — , aller et venir, 

flâner. II — kenông chPt, indécis. 

Jfî RIT (ou) Rût. Serrer, étirer, tendu, serré. Il — tûk da, traire. Il Slïk — , feuilles 

étirées, tendues ( pour manuscrits ). 

J RÔ. Barrière, digue. Il Bâ — , faire une digue, un barrage. 

Jfn ROA. Craintif, timide ( aminaux sauvages ). 

Jjnà • ROANG. Fondrière, crevase. 

SV ROBÂ (ou) Rebâ, Métier, état, gagne-pain. Il — rok si ( même sens ). Il — 

. roky recherche, investigation. Il Pr^k dâ bàmâul dôi — , épargnes, petits 
profits. Il Et — robién, oisif, inactif, inhabile. 

JUnJ ROBA. Il Prey —, forêt clair-semée. 

jfUtU ROBA Y. Espèce de bandeau orné qui ceint le front des fiancées. Il Khsê — , 

corde ( d'une voile, d'une bannière ). 

JUVï ROBÂK. Se détacher, s'écailler. W Sbêk — , écorchure. \\ K^mbâr robt — , 

chaux qui se détache d'un mur. 

J^pprU ROBÂL. Chose, objet. H — mentis^ 4es hommes, le genre humain. Il As -^ 

ntéan twu dey, toutes choses. Il — maha khsât, les rois ( en général ). Il As 
— p^m ntéan chivit, objets inanimés. 

JCpy ROBAM. Comédie, danse en chœur. Il — ream lakhon, danses, comédies. Il 

*- thom, spectacles publics. 

m 

JUu ROBÂNG. Haie, palissade" clôture; obstuer. Il Thvœû — , faire une palissade. 

Il Srâ — , faire un rempart^ une palissade. Il Ba chéa — , clôturer. 



270 ROB. 

d 

JUU ROBÂP. Accord, usage, loi. Il — chH^ sentiment naturel, instinct du cœur. 

I) — chti ion apïtk medai, srdlanh anèt kdun, tendresse des parents envers 
leurs enfants. Il — ihneap kâun trâng apHk medai, affection des enfants en- 
vers leurs parents. Il Dôi — , conforme aux sentiments naturels, il Ctôm- 
héan — mûy mûy^ pas à pas. 

JUfU ROBAS. Objet, chose; appartenir à. Il — treâp^ biens, richesses, valeurs. Il 

— preây choses saintes, sacrées. If — treàp lûkey ni, les biens de ce monde. 

Il — treâp phteâ, meubles, mobilier. Il SamWt ni chéa — khniiômy ce livre 
est à moi. Il — lemuoch, objets volés. Il — thôk, objet de peu de vsdeur, vil. 

Il — thlay, objet de grande valeur, recherché. 

JUfi ROBÂUT ( ou ) Lobdut. Tonjber, se détacher, glisser. Il — pi day, tomber, 

^ glisser des mains. Il — khsê, le lien s'est détaché, a glissé. Il -^kho, la culot- 

te tombe, perdre son pantalon. 



<sr 



<sr 



ïiit ROBE. Se détacher, s'ébouler; éboulement. Il Dey — , éboulement de terre. 

Il — kômbôr, la chaux se détache. Il — cArtt, qui se détache et tombe par 
terre. 



S ta à ROBÊNG. Sécheresse. Il — ^ing, à sec. Il ChÂmngû — , maladie invétérée, 

phtisie. Il Thvœû — , simuler une maladie, ( v.g. tousser en imitant un ma- 
lade ). 

iiiii ROBËP. Confiscation, chose confisquée. Il Robâs — , objets confisqués. 

suffi ROBËT. Il Ttlk khniùm — rîit^ miel exprimé du rayon. 

J(U]fi ROBIÉN. Art, artifice, science, ruse, finesse. Il — vichéa haf, science en 

général. Il — mœûl kenông khluon khmôch, science de Tanatomie. Il — nitM^ 
astrologie. 

JtUjU ROBIÉP. Ordre, disposition, arrangement. Il Méan — , avoir de l'ordre. 

— kar si, l'ordre d'un repas. Il — rondHp chéa srâp, apprêts, préparation, n 

— sâm suon, magnificence, splendeur. 

JJppî ROBOI. 1° Dépôt, déchet, débris; passé (saison des fruits). ll.PWa —, fruits 

^ hors saison. Il — thhâm léap, cataplasme, charpie. 

JtUn R0B6k. Entr'ouvert, branlant. 

Jft^y ROBOM. Il S)it — , grosse mouche qui s'attaque de préférence aux animaux 

de couleur noire. 

* JUy ROBÔM. Pelote, rouleau. Il Rtim chîs chéa — , mettre du fil en pelote. 

JUU ROBÔP. V. Robèp. 



ROB-ROH 



271 



JUftJ 
M 



joru 



;dru 



u 



JtBu 

JtdW 

;tdn 



j8ru 



Jtnn 

jtjTiy 
jtmru 



ROBOT. V. i?o6aM<. 

ROBUOS. Blessure, entaille, lésion. Il Thvœû — , blesser, faire une blessure 
( à quelqu'un ). Il Trou — , être blessé. || Snam — , cicatrice. Il Penh — , 
couvert de blessures. 

ROCHAL. Bruit, tumulte, désordre ( poésie ). Il Thvœû — , faire du bruit, 
du fracas. Il — vor, tumulte, désordre. 

ROCHÔI. Il Pur —, aller à la file, l'un après l'autre. 

ROCHUOL. Il RocK&ch — , indécis, ne savoir quel parti prendre. 

ROC H U P. Il — rochôu, affolé, épouvanté. 

RODA ( ou ) Romdà, Délivré, dégagé de. Il — bap^ absous de ses péchés. 

RODÂK ( pour ) Sândâk, Mal assujetti, qui s'arrache facilement. 

RODÛU. Saison, époque, moment. Il Khî —, saison. Il — khd rtimhài, saison 
fraîche. Il Et — , à contre-temps. Il — menils srey, menstruation. 

ROÊ. Il — roYi, rechigner, grognard. 

RŒO. i° Roter, renvoi, éructation. Il — smau ( même sens ). 

2° S'agiter, remuer < poisson ). Il — tâmpeâ smau, ruminer. 
3° Il — kedey, — péak, faire appel, appel ( jugement ). 

ROËL ( ou ) Loïl. Glisser, glissant. Il — duol, glisser du pied et tomber. Il 
— chœûng, le pied glisse. Il Menas kach — , qui n'est pas maître de ses pas- 
sions, qui ne sait pas se maîtriser. Il Chèt — , enclin au mal, penchant au 
mal. Il Meai — , bavard, grand parleur. 

ROHAK. Faire le beau, la belle, poseur. 

ROHÂP. Il Thvœû meâi — , plusieurs qui veulent parler en même temps. 

ROHAM. Il Rohêng — , fondre en larmes. Il Dâ tik phnêk — , fondant en lar- 
mes, éploré. 

ROHÂS ( ou ) Lohâs. Prompt, agile, vite. Il — tam te ban, le plus tôt possi- 
ble. Il — long, vite, vite! pressez le pas, hâtez- vous! 



junpî 



ROHAT. Rouet, dévidoir. 



272 



ROH-ROK 












jont 



ROHÂUT. De part en part, à jour, dépasser. Il Thla — , percer de part en 
part, transpercer. 

ROHÊK ( ou ) Lohdk. Déchiré, lacéré. Il Ap —, habit déchiré. Il Sampm — , 
étoffe déchirée. Il — rohoy, déchiqueté, mis en pièces. 

ROHÊNG ( ou ) Krâhêng, Se fendiller, se crevasser ( terre ). Il Dey bîk — , 
la terre se fendille ( sous l'action de la chaleur ). 

ROHOI. Fraîcheur. Il Khiâl — , vent frais, doux zéphir. Il Oi — , rafraîchir. 

ROHONG. Transparent, léger ( étoffe ). Il Sdbng — ( même sens ). I) Sam- 
pdt — , étoffe claire, transparente. Il Chéa — , clair, peu serré. 

ROHOP. Disjoint, entr'ouvert. li Ânchéang — , cloison disjointe; Il Menis chhû 
— , individu épuisé par la maladie. 

ROHÔT. V. Rohâut. 

ROI. Cent, un cent. Il Mïi — ( même sens ). Il Pir — , deux cents. Il Mo — 
chhnàm, cent ans. Il Dâl -:-, jusqu'à cent. 

ROIANG. Il R'às — , racines divergentes. Il Khsê — , haubans. Il Khsï — tômrey, 
sous-ventrière de l'éléphant. 

ROIÉS. Il — roie^i, avoir le sentiment de, éprouver. Il Chët — roieH ( ou ) — 
déng khluon, remords de conscience. 

ROIEÂ. Se fendre en deux ( bois ). 



jn 



RÔK. Chercher, faire des perquisitions, amasser. Il — ban, — khœûnh, trou- 
ver ( ce qu'on cherche ). Il Svêng — , chercher avec soin, s'informer. Il — 
suor dôndéng, s'enquérir, s'informer, interroger. Il — mœûl, chercher du re- 
gard. Il Sdp suor — , prendre des informations, faire une enquête, il — mœul 
tëàng sângkhang, chercher de tous côtés, tâcher de découvrir. Il Suor — oi 
déng êna kkôs, ina trouj chercher à découvrir la vérité. Il — luong lôm, 
tenter. Il ^ phyn, reprendre, censurer. Il — hêt, — dâmnbr, chercher que- 
rdle, susciter une affaire. Il 7- hèt ntlng sfàdey toiing toténg, chercher à 
contredire quelqu'un II — si cK6k, chercher à gagner se vie. Il — kâl phli- 
éng, il va pleuvoir, la pluie est sur le point de tomber. 



;tYlJ 



;tYiy 



KOKA. 1° II Chhn)im —, année du Coq. 

2° Il Dbm — , arbres aux fleurs rouges,^ espèce de cotonnier sauvage. 

ROKÂM. Cuisant, enflammé ( œil ). Il — phnêk, qui souffre des yeux, dou- 
leur cuisante des yeux. 



BOK-ROL. 



273 



ma 

Trur 
fin 



fins 



fin ru 



fin 



u 



finà 



finu 



V, 



run 



trujn 

tfu|u 
fûà 



ROKEANG. Cloche- Il Véay — , sonner la cloche, frapper sur la cloche à 
coups de maillet. 

ROIÉM. Aventurine ( pierre précieuse ). 

ROKIÉS. Il — phnêk, irritation de yeux causée par un corps étranger. 

ROKÙNG. Taret i qui perce les barques ). 

ROLE. Il — sâch, chair qui se détache des os. H — choïug, os qui se désorga- 
nisent. 

ROLE. Il — rolo, qui a le verbe haut. 

ROLEA. Il — kabaly crâne. Il — dâung, écorce de la noix de coco. Il — chœûn* 
kong, rotule du genou. 

ROLEX. Il — rolëang, à la hâte, avec précipitation. Il Thvœû {oi) — rolïang^ 
faire à la hâte, agir avec précipitation. 

ROLEAS. Secouer, agiter. Il — aw, secouer un habit, v. g. pour en faire 
tomber la poussière. Il — iuk preâ pot nûng préng, asperger d'eau bénite. 

ROLÉAY.j*^ Fondu, dissous; se liquéfier, se dissoudre. Il — chômney^ diges- 
tion. II Mûn — chômnsy, mauvaise digestion. Il — hbi, dissous, fondu. Il Oi 
— , faire dissoudre, fondre. Il — chéa tâk hbi^ liquéfié, fondu. 

2° Il Roïû —, effronté. 

ROLËANG. Il Rolœû —, à la hâte. 

ROLÉaP. I** Terne, peu distinct, pas clair. Il Aksâr — , caractère, écriture 
qui s'efface. 

2® Il Tîlk — chrâng, l'eau est au niveau de la rive. 



ROLÉK. En particulier, séparément, répartir. Il — kâng teap mûy, détacher 
un corps d'armée. Il — chiite faire part de son amitié à... 

ROLIEK. Il Resey ( ou ) rossy — , petite espèce de bambou épineux à nœuds 
très rapprochés. 

ROLIEP. Flèche. Il Chear — , poison pour flèches. 

• 

ROLING. Poli, lisse, brillant, Ini^ant. Il — fjttz ( même sens ). Il — Thvœû 
oi -;^, polir, donner le dernier p^li. il Mfik — , vi-aj^e uni, figure imterbç. 
Il As — , c'est tout, fini, plus r;en. Il Phnêk — rolong, yeux humides. 



274 



ROL 



jnjj* 



JfflHt 



SlÇ\f)t- 



ROLIU. Assoupi. 

ROLO. Tant, tellement, sans exception, il Mun — dâl mûy Ibi, sans en ex- 
cepter un seul. 

ROLO. Diminuer. 



jîruu 



jfun 



;run 



Jtany 



jruà 



jan'fu 






ROLŒUP. Brillant. Il Sambâr — , couleur éclatante. Il Mî sambâr — , per- 
sonne qui se farde. 

ROLÔK. Il — kêu, petit furoncle. 

ROLÔK. Flots, vagues. Il Lolôk — ( même sens ). Il Sânthtlk — , bruit des 
flots. Il Amptlk — , agitation des vagues. Il — bêk phka trZng, la mer mouton- 
ne. Il — sngap, les flots s'apaisent. Il Andêt tou, ândêt mok iam — , être le 
jouet des flots. Il Tûk lût tam — , barque légère qui surnage malgré les flots. 
Il PS/ — , mal de mer. 

ROLÔM. Tomber, s'abattre, s*écrouler, se déraciner. U Oi — , faire tomber, 
renverser, abattre. Il Khial khtâng nAs — dbm chhœû^ un ouragan a déraciné 
les arbres. 

ROLÔNG 1° ( ou ) Kômlong, Dépasser, au delà, au-dessus de. Il — kinUâfig, 
au-dessus des forces. Il — pi khnat ( même sens ). il — kUnlong, excessive 
ment, sans mesure. Il Samdey dâ leVâk — , exagération, hyperbole. 

2° Il PhnZk roling — , yeux humides. 

ROLO P. Eff'acer complètement, abolir. 

JIOLOS. V. Roleâs. 

ROLÔT. Eteindre, s'éteindre. Il — /> A tow«^, éteindre le feu. WPhlœûng — 
hbij le feu est éteint. II Chœûngkiéng — hbi^ la lampe est éteinte. 



JfmPi 



;rur 

r 



JtOJJ 



Jrun 



ROLOT. V. RoleM. 

ROLO. à jour, de part en part. Il Svan oi — , percer de part en part ( avec 
un vilebrequin ). 

ROLOA ( pour ) Rolœûa, Semblable, ( peu employé ). 

ROLUK. Se souvenir de, pensera; se réveiller. Il — srôk Kômnbt, se souvenir 
de la patrie, du pays natal. Il iV2ft — tou dal apûk medai, penser à ses pa- 
rents, à sa famille. Il — neâk, formule de salutation, de politesse, je ne vous 
oublie pas. il iV/ÎA — alai srâttiijy songer à Tamour, au plaisir, se rappeler 



à 



ROL-ROM 



^75 



avec délices, Il — suor kelà, salutation affectueuse à ses amis. Il — ch^m, se 
rappeler, se souvenir de quelqu'un, de quelque chose. Il — hài, qui est 
réveillé. 



;rutu 

u 



iojy 



jruà 
» 

jrufu 

VI 






ny 



o I 

;uru 



/ton 
iây • 

u 

fàru 



ROLUOI. Se corrompre, se décomposer; putréfié. Il — bai, châmney, diges- 
tion. Il Khmôch — , cadavre en décompostion. 

ROLuM. Luisant ( d'humidité ). ii Phnêk — , yeux humides, qui a les lar- 
mes aux yeux. Il Phliêng — , pluie fine, continue. 

ROLÙNG. Ample, spacieux, trop grand. \] Au — , habit ample. 

ROLUOS. Il Dàm — , arbre épineux qui pousse très vite. 

ROLÙP. V. Rolœûp. 

^ 

ROLUT. Avorter, fausse couche. Il Oi phïk thnâm — , donner un remède 
pour procurer Tavorteraent. Il Pong — , œuf avorté. 

ROM.-i° Sorte de maladie de la peau. 
2° V. Reâm. Comédie. 

ROM BAL. Peste, choléra. Il Chamn^U — , peste, choléra morbus. Il — romlê 
( même sens ), épidémie. Il ^ — tok, que la peste t'enlève (^expression 
vulgaire ). 

RÔMBOS (Bôs). Balai. Il Phkai — , météore en forme de balai (petite comète). 

ROMCHEK. Il Dôm — , sorte de cactus épineux avec lequel on fait des nat- 
tes, ses Heurs sont très odoriférantes. 

RÔMCHÔM. Agitation ( des flots ). Il — romchuol ( même sens ). 

ROMCHUOI. Agité, ébranlé. 

ROMCHUOL. Mouvement, agitation.. Il — chét, émotion. Il — rûmchêng 
( même sens ). 



Jftnt 



ROMDA ( ou ) Rômd(6. Il D^ — , Action de racheter, de délivrer. Il — bap, 
rémission des péchés. Il — phdântéâ, satisfaction pour la peine méritée. 



jtnu 



RÔMDAP. En ordre, rangé. Il Doi — , par ordre. 

RÔMDÉNG. Espèce de safran qu'on mélange avec du vin pour faire un 
Uniment. 



S76 

Jutjiu 

itn'ru 

iîtnn 
;ftnà 
Jitrij 
iitmn 

iunn 

Jia)fu 



jan 



ROM. 



RuMDUOL. Arbre.aux fleurs très otlorif-r^intcs la nuit, et très prisées des 
Caïubogiens. Il Phka — , tleuis de cet arbre- 



ROMEANC. Il Sài —, grand cerf. 

ROMEAS. Il sut — , rhinocéros. Il Kîy — , corne du rhinocéros. 



ROMEaS. Démangeaison, pruiit, gale, rogne. Il Kbt — , qui a des déman- 
geaisons. Il — rochh.cp {incnie sens). Il — mcat, envie immodérée de pailer- 



;, viscOïités ( paisson ) 



- trcy, viscosités des poissons. 



KOMÉNG. Habitude prise. Il — iê yang «ï, qui a Tbabittide d'agir tou- 
jours de la même façon. 

ROMENG. Il — rOHiiÎMg, excroissance, tumeur, clou. Il Kbt — româng kenong 
khluon, qui a des tumeurs, des clous sur le corps. 

RUMHÊK (Hék ). Déchtfure. 

RUMHËNG. Ouvertures, crevasses, fentes causées par l'action du soleil. 

RuMHOI. Fraîcheur, rafraîchir. Il Kké ( ou ) kinghê — , saison fraîche. 

RÛMHOK. À jour. Il Sampôt au —, étoffe, habits très minces à travers les- 
quels on voit le jour. Il ChhISk — , sculpter à jour. 

ROMIÉAK. Décharné, amaigri, wChUs — ( même sens ), BTrâchiik—, 
oreilles pendantes. 

ROMIEL. Rouler, dégrinfroler. Il T/imiï — pi Iceû pknvtrt, pierre qui dégrin- 
gole du haut de la montagne. • 

ROMIET. Safran, curcuma. Il — sbâng, roulenr janne pour teindre les ha- 
bits des bonzes. Il — chear, leintisie de safran. || Mos.iti — , safran pulvérisé 
dont on se frictionne selon 1 habitude du pays. Il Mùm — , tubercule de 
safran- 

ROMYL. Il — mœûl. jeter les yeux sur, exp'orer du regard. Il — romuol, con- 
traction des membres, crispations nerveuses- 

RÛMIUL. Festons. \[ Khsé — > festons, franges, \\~~phka, guirlande de 

fleurs. 



R^MLEAy. Fa"rc fon.lrc. liquôficr. I 

iiét — , refondre ( m.jtaux ). 



, faire fondre la cire. Il SfS 



ROM 



277 



jfinn 
ianà 



R^-'MLEhK. Il — s2fc/», l rûlcr une plaie. 



janu 



jfrun 



;yo 



«v 



;(yà 



*v 



Jtrujà 



jffins 



• w 



jfuy 
;yà 



JOJr 

îfwn 



b 

o I 

Jtnu 

0/ 



• ,^ v/ 



RuMLEANG. Détruire, dévaster, démolir, enlever, li — srvk,pontêay, détrui- 
re les villes, ruiner les provinces. 

RuMLEAP. Il — cJiétîh, effacer. 

RuMLÊK. Séparer, répartir, soutirer. Il CICk — tahcan, distribuer les troupes. 

m 

ROM Lie H ( Lïch ). Submerger. 

RoMLlCH ( Lîc/i ). Faireresscrtir.il — phka, émailler de fleurs. Il — ïich 
khlUf devenir blanc, blanchir. 

RUMLIENG. Alléger, décharger en partie, il — tûk, alléger un bateau en 
le déchargeant un peu. 

■ 

RUMLO. Diminuer, réduire peu à peu. Il — pi bUmMly diminuer une dette 
en payant petit à petit. Il Sâfig — , rendre petit à petit, payer un a-compte. 
Il — kar prâk, amortir les intérêts. 

RuMLÔM. Abuttre, renverser, détruire, démolir. 
RÔMLÔNG. Franchir, dépasser; espace de temps. 
ROMLOP. Action d'effacer. 
RUMLÔT. Eteindre. 

RÔMLO. Action de ravager, de dévaster. Il Ampœû — , dévastation. 

v/ s 
RUMLLK. Rappeler à la mémoire, faire ressouvenir, remettre dans Tesprit, 

faire des reproches. Il — dbm kî, rappeler les vieux souvenirs, les anciens 

exploits de que'qu'un. || -- kun, reprocher les bienfaits. Il Chî — , faire des 

reproches à propos d'affaiies passées. 

RuMLDNG. Il Prey — , forêt do grands arbres. 

RuMLÛT. Procurer Tavortement. Il — kâun ( mtme sens ), faire avorter. 

Rv^MNGEÂP. Modcrer, apaiser, tempérer, calmer. Il — pus, neutraliser le 
venin. H — chitigray, d;ltounicr un malheur. 






RvjMPE. U S(it — , anastomus oscitans ( oiseau ). 



278 



ROH-RON 



îm 






hnà 



Jfycu 

n 



ROMPE A. Proie. Il — khla, restes du repas du tigre. 
ROMPËA. Beaucoup, énormément. 

ROMPEAT. Fouet, rotin, verge; punition. Il — khsê Uy, fouet. Il — phdau, 
rotin, fouet en rotin. Il Trou — , recevoir le rotin. Il Véay — , donner le ro- 
tin. Il Véay dâp — , donner dix coups de rotin. Il — s?, cravache. Il Phlê dbm 
— chrïiky espèce de chardon. 

RÛMPECH (ou) Ampéch. Aussitôt, soudain, sur le champ, immédiatement. 
Il A/)5 — (ou) mûy — ( même sens ). 

ROMPE Y. Être attentif à, regarder avec attention. Il — mœiî/^regarder avec 
attention, fixer le regard sur. Il Dâ — mceûl, spectateur. Il Kût — , absorbé 
par une idée. 



JfntU RÔMPHÉAY. Franges. 



Jtntu 
jnà 



;n 



h 



) 



UJUJ 






jfaru 

VI 

jyru 



RÔMPHdl. Rafraîchir. H Khi^l bik — rohài, vent rafraîchissant. 

RÔMPÔNG ( ou ) Hmpông. Écho. 

RÔMPÔt. V. mmpeât, 

RÔMPIJNG. 1° Réfléchir, considérer. Il — chUnchung (ou) mlk — ch^nchiàng, 
méditer, réfléchir. 



2° Recourir à quelqu'un, s'appuyer sur la protection de quel- 



qu un, 



RÔMRAI. Hargneux, chicaneur. 

RÔMSAl. Détacher, renvoyer. Il — teâp, licencier les troupes, il — sâk, dé- 
tacher les cheveux. Il — cKét, s'adoucir, se calmer. 

RÔMSEU (ou) Moséu. Poudre à canon. 

ROMSUOL (pour) Komsuol. Vapeur, évaporation. 

ROMUOL. Contorsion. Il — />g, crampes causées par la faim. Il i?(?»wy/— . 
contractions des membres. Il — khluon, se tordre, faire des contorsions. 



jiycu 



ROMlJS ( pour ) Lomtls. En défaut à l'égard de. 



S& 



RON. Caverne, trou dans la terre ou dans les rochers. Il — kôndôr, p6s, trou 
souterrain creusé par les rats, les serpents. Il — tâk, fontaine, source. 



BON 



279 









et 



serai 



a/ 



RÔN. V. Reân. 

RONDAM. Choc, heurt, froissement. Il — kenéa, s'entrechoquer. Il — tûk, 
choc de barques. 



RONDAP. Préparer, préparation, apprêts. Il 
Il — pre)i sassena, cérémonies de la religion, il 
né. Il Knldng — , ornements, décor. 



chéa lââ, décorer, orner. 
srap, apprêts, décoré, or- 



RÔNDAU. Antre, caverne, fosse. Il — thmd, caverne, grotte. || — phndur, 
sépulcre, tombeau. 



SenÇM RÔNEAL. Il Silt —, tantale, flamant ( oiseau ). 



r 

RONEAM. Forêt basse et épaisse, inondée aux grandes eaux. Il PYcy — (mê- 
me sens). Il KhiM chrâk — , vent du sud-ouest qui amène la pluie. 

RONEANG. Store, rideau qui sert à fermer, à clore une croisée, une ouver- 
ture. 



Jff)V 



sh 



;à 



RONÉAP. Treillis de bambou formant le plancher des cases indigènes, il 
Rêng — , tresser un lattis de bambou. Il Dêk — , acier. 



JJS^fU kONEAS. Il Prey — , bouquet d'arbres. 



RONEAS. Râteau, herse. 

RONÉAT. Instrument dé musique en forme de nacelle, composé de lames 
en bambou ou en fer sur lesquelles on frappe avec un maillet. 

RONÊNG. Lattes pour toiture. Il Day anêng ( même sens ). 

RÔNG. 1° 11 — deyka sartïik, faire appel ( en jugement ) 
2° Ambre jaune. 
3** Il — rûbng, brillant. 

RÔNG. 1° Il Supporter, souffrir. 11 — ASw, tèmbUk^tÛk vitanêa, souffrir des 
peines, des tourments, mourir, il — kreâp, essuyer une décharge. Il — tXn- 
rangy condamné à la prison, aux galères. 

2° Déposer. Il Tîik — , Teau dépose. 



3° Planche de jardin, terre élevée entre deux sillons. Il — $pey salad, 
une planche de laitues, de chicorée. 



28o RON. 



4° !! — t:ik, conduit d'cxa auteur des maisons sous les gouttières, 
n — sbou, extrémité basse de la toiture. 

Jâ RONG. Attendre, faire halte, s'arrêter. Il — sïn, attendez, arrêtez-vous on 

instant! il — châm, attendre. 



TuJJ' RONGÉ, il — rogau, hargneux, rabâcheur, grognon. 



J en RONGEA. Froid, avoir froid, il fait froid, il — nheUk day, raideur, insensibi- 

lité causée par le froid. Il — nhear, grelotter de froid. Il Sr'ôk — , pays froid. 
il Ai — , supporter le froid, il Kmn komprcâ — , orphelin. 

iu\i RONGEAU. Chant ( coq, tourterelle, perdrix ). Il Mean — , chant du coq. 

il Mean — uiô dâng, de une à deux heures de la nuit. Il Mean — pir dàng* 
de 2 à 3 heures, il Mean — ia, les coqs chantent de tous côtés. ^ 

iiolU RONGEY. Pus, sang corrompu. Il Tuk — , eau corrompue. 

^fân RONGÊK. il Chhû — tèang as, tous pris par la maladie. 

JâTR RONGKÉ ( et ) Àngkî* Pellicules qui se détachent du corps; gale. 

JuTlt RONGKEÂ. Dépouillé de. Il Dbm chhœû — sltk, arbre sans feuillage. 

Juiru RONGKÉAL. En masse, il Men^s slâp — , mortalité, carnage, épidémie. 

JlînnJ RONGKEAS. Il — chët, être froissé, être fâché contre quelqu'un. 



;f ?3lnJ RONGKIÉS. Il — cim, froissement. 

JfiÎHt RONGKÙ. Branlant, qui remue, il — rongkœû ( même sens ). il — thménh, 

qui n'a plus de dents, cdenté. il Kôtnbït-^, couteau démanché. 



Jn RONGKŒÛ. Mal joint, branlant, s'agiter (arbre). H — thménh, dents bran- 

lantes. 



n 



;ànu RONGKÔP. h Tlmu —, piège en forme darc. 

;àrjPî RONGKuT. Explorer. 

;;àn RONGŒÛK. Braise, il —phlœûng, braise, charbon ardent, tison. II Phtti phlik 

— , étincelle. 

JfujrU RONGÔL. Qui a le front très découvert ( un peu chauve }. Il Dàr — , mar- 

cher en se redressant; démarche fière, insolente. 



^ 



BON 



281 



;tànn 



j'tàru 
JtSru 






RONGÔM. Harmonieux. 

RÔNGTUK. Conduit d'eau autour des maisons, gouttière. 

RONGUK. Il — rongdhf foule, en grande quantité. 

RONGVEAL ( Veal ). Mesure de capacité ( liquides, grains ). 

RONGVÉAN. Rocher sous Teau, récif. 

RONGVEAN. 1° Récompense, faveur. Il Oi — , accorder une récompense, 
une faveur. Il Oi chéa — , donner en récompense. 

2° Il — dêky cercle en fer. 

RONGVÉL. Couronne, bourrelets sur lesquels se placent les marmites sans 
pieds. 

RONGVŒÛL. Clair. semé, peu*serré. 

RONHI. II — ronheâr, trembloter. 

RONIL. Rouleaux dont on se sert pour traîner les arbres. 

RONÔS. V. Roneas. 

RONTEA. Échafaudage. Il Châng — , faire un échafaudage. 

RONTEA. Foudire. Il — bUnh, la foudre éclate, frappe. Il Kâm — , trait de 
foudre ( espèce de silex ). 



J£npLJ 






jfjsnd 






RONTEAL. U Phlû — il fait des éclairs. Il Krâhâm —, rouge vif. 

RONTHEÂN. Retentissant. Il — rontheât, avec fracas. 1) Totuol kî — r»»- 
theât, recevoir quelqu'un avec pompe et éclat. 

RONTÙ. 1° Fameux, renommé. 

2° Vague, vaguement. Il Dâmnéng lu — , entendre vaguement quel- 
que chose; qui n'est pas encore bien clair, bien sûr. 

RONUCH. Quantième des jours de la lune décroissante. Il M J — , />»> — , 
bey — , le i®*" le 2®, le 3®, de la lune décroissante. 

RONOK. i° Verrou, barre pour fermer la porte. Il — thviafy ( même sens ) 
Il — kômphlœûng, baguette de fusil. 



25 



282 



RON-ROS 



jffiià 



JfHH 



2° Espion, rapporteur. Il — khâng kenông, espion pour l'intérieur, 
police secrète. 

RONÙNG. Momordic^ espèce de concombre. Il — 'chrung, fruit anguleux. 
Il — sanh, fruit fibreux 11 — pr^, concombre sauvage. 

ROOK. Il Châmngû — , maladie des poumons, pulmonie. Il Saur — , pulsation, 
battement du cœur. 



;iHra 



nu 



ROÔL. Craintif, qui s'effraie pour un rien, il Pabl — , craintif, peureux, qui 
s'effarouche facilement. 

•rÔP. Y.ReSp. 



JiT\C\J ROPHÉAS. Il i4s — khmasy éhonté, sans pudeur, turpitude. 



;nra 



;n& 



;fcriy 



ROPIL. Il Ropêch — , indistinct, pas clair. Il Mœûl ropéch —, voir indistincte- 
ment. Il Dèng ropéch — , savoir confusément. 

ROPIN. 1° Il Dffr — ropan, démarche fatiguée, qui traîne péniblement l'ar- 
rière train. 

2° Il Ândêt — , quantité d'objets qui flottent sur l'eau. 

ROPOU. 1° Courge, citrouille. 

2° Il Pââup — , nom d'une petite boite en forme de courge. 



;nru 



jn 



'J 






nru 



^^J 



ROPÙS. Remuant, tapageur, qui ne peut rester en place, qui veut toucher 
à tout, qui a des démangeaisons d'agir, dfe parler. Il — tneât, — day ( mê- 
me sens ). Il — day, phiey chaêt, diligent, actif. 

ROREAI. Il Roréat — , sans ordre, à tort et à travers. Il Thvœû oi roréat —, 
mettre tout sans dessus dessous. 

RÔS (pour) Ruos. Il Sâmdey — , parole attrayante, charmante. 

RÔS. Vivre, vivant. Il — dôi sél, dôt por, dôi b6n kusâl, vivre en pratiquant 
la vertu. Il — chéa kach, qui se conduit mal, mauvaise conduite. Il Ko/ — 
nou lài, de son vivant, du temps où il vivait encore. 11^ — long vinh^ résur- 
rection. Il Oi khmôch — long vinh, ressusciter un mort. Il Nge&p — , mort ob 
vif. Il — rêayj ophio céphale, strie (poisson). 

RdS. V. Reâs. 

ROSAI. Se détacher, se dénouer, épàrs. Il Sik — , cheveux épars, flottante. 
Il — rfoy, abandonner, découragé. * 



ROS-ROV. 283 



JWT ROSEY. 1° Bambou. Il — srl6k, bambou des jardins. Il — prey, bambou des 

^ . forêts. Il KUm — , touffe de bambous, il — m)i krâtnâl, un faisceau de trente 

bambous. Il — kêu, espèce de bambou rouge-jaune. 

2^ Il Maha — samléu, nom d'un arbre qui, dit on, a la propriété de 
guérir toutes les maladies ( se trouve du côté d*Ângkor la grande ) ! 

JJWlfU ROSIÉL. Après-midi, soirée. Il Thngay — , de une à deux heures après midi. 

-' Il Thngay b&k — , de deux à trois heures. 

JfWU ROSÔP. Chatouillement, qui chatouille. Il CMk oi — , chatouiller. 

ifi RÔT. Courir, fuir, prendre la fuite. Il — tou, s'enfuir. Il — tou bat, disparaître, 

■*~ s'échapper. Il — ruoch, s'évader, s'enfuir. Il — d^ pi teUp, déserter. || — 

mok, accourir au devant. H Ne^nt khnhom kî — , faire évader l'esclave de 
quelqu'un. Il — roh^s ( ou ) lohâs, rapide, léger à fa course. Il — Itiim (même 
sens), agile, il — /fin réap, courir d'un trot doux ( cheval ). Il — iëang 
fongy courir en foule. Il — ping pumneik, chercher un refuge. Il Phliéng 
— , averse. 

;fi RÔT. 1° Solives. 

2° ( ou ) roth, voiture, calèche, tilbury. Il — Mmnî ( même sens ). il 

— phlœûng, chemin de fer. Il Preâ réach chéa — , char royal. 

rifi RC5t. V. Re^t. 

Jl9t ROTE. Char, chariot, voiture. Il — saley, chariot avec planches latérales, il 

— pre^t, grande voiture à bœufs, avec toiture. Il — léat, voiture découverte. 
Il — tang, chariot avec lequel on transporte les pièces de bois en les atta- 
chant sous l'essieu. Il — cham, tombereau. Il — triém, gros char à buffles, 
(cloisons mal faites), il — lôn, toute petite voiture de course. Il — day, brou- 
ette. Il — kû, char à bœufs, il — krâbey, char à buffles. Il Kâng (ou) chœûng 
— , les roues d'un char. Il Kam — , les rayons. Il DUm, — , le moyeu, il Phlou 
— , l'essieu. Il Nim — , le joug. H K'ônsay — , arrière de la voiture. Il Prék — , 
pièces de bois qui entourent la voiture et dans lesquelles tourne l'essieu. 

Il M8 — , une charretée, ancienne mesure de capacité de 80 thang ou 
mesures. 

J9r ROTÙ. Gâté, abîmé, grêlé, picoté. Il Sn^w — ( même sens). WChhœû 

I. ' kândiér si — , bois dévoré par les fourmis blanches. W Au — , habit rempli 

\ de petits trous. 



[. 



jgy ROTU. Bruit confus, murmure, bruissement. W Mentis — , qui parle seul. Il 

^ S^mdey — , monologue, soliloque. 

j j* RÔU. il Trou —, conformément, juste, c'est bien. 

V 

S^& ROVÉAN. Cailloux, gravier. 



284 ROV-RUK. 



Jîjâ ROVÉANG ( ou ) Lovéang, Catégorie, compartiments d'une barque, d*un 

bateau. (] Dâk véa kenông — cAor, placer quelqu'un dans la catégorie des 
voleurs. Il — tûky sentine. 

Jîlfi ROVÉAT (ou) Lovéat. Se déformer ( v. g. hameçon ). Il — day,.mzins fati- 

guées, qui n'ont pas la force de saisir quelque chose. Il — chét, cœur fatigué 
d'aimer, cesser d'aimer quelqu'un. 

jfjT ROVEY. Tordre des fils, il — saut, dmbÙ, tordre de la soie, du coton. 

Jty ROVI. Il — rovôl, affairé, être occupé à, avoir de l'occupation. 

JlJjW ROVIÉS. Agile, prompt, se hâter, à la hâte. Il — day — chœûng, agile, 

^ prompt. 11 Kômnàt — , rovéang, intelligence vive. Il Trâchiék — , oreille 

fine, qui a le sens de l'ouïe très développé. Il Tou oi — rovey, reviens à 
la hâte. 

Uii ROVŒÛ. Il — Yovéay, délire. Il Sràdey — rovéay, délirer, perdre le fil de 

ses idées, dire des absurbités. 

iiCÛ ROVÔL. Être occupé, affairé, avoir de l'occupation. Il — thvaû kar, être 

pris par un travail quelconque. Il — dàm bay, être occupé à faire cuire le riz, 
à préparer le repas. 

(fl RU. Mugir, beugler. Il Kû — , bœuf qui mugit. Il Krâpœtl — , cri du crocodile. 

jt RO. Abattre, détruire, démolir. Il Rtl — ( même sens ). Il — phtéâ, démolir 

' une maison. Il — robâs chénh, enlever, déballer. 

U RÙ. 1° Ou, ou bien. Il — té, oui ou non, forme interrogative. 

2° V. Rœû, Roter, renvoi, éructation. 

irià RÛCH. Jours de la lune décroissante. Il Mô—pir—,le i«Me 2'"'^ de la 

lune décroissante. 

JUJ ROY. Mouche. Il — ô^«g^, espèce de mouche qui dépose ses œufs sur les 

' mets. Il — bay, — sw«, variétés de mouches. 

jn ROK. Pénétrer. H — châuly s'introduire, pénétrer dans.^l — réan châul (mê- 

' me sens ), se précipiter dans. 

jn rOK. Air, apparence, aspect, caractère, naturel, volonté. U — péar ( même 

sens ), qualités des corps, il — akrâk, mauvais air, vilaine apparence, n — 
péar titey titey dot kàmnbt êng, caractères différents, opposition d'humeur. 
Il Tarn dôi — kî, acquiescer, s'en tenir à. 



RUK— RUO. 285 



irifTl RUKÉA. Il Chamngil — , maladie intérieure que les payens attribuent au dé- 

mon, ou à des maléfices ( trou ântpœû ). 

tnfU ROL. Brûler, passer à la flamme, griller. Il — phlœûng ( même sens ). U — 

rûtn momis chrùk, griller les poils du porc. Il Tângkôu — , douleur cuisante 
causée par Tattouchement de certains insectes. 

jriy ROM. 1° Poils du corps. 

2° Voler, voleter en grand nombre. Il Chap — , les moineaux s'attrou- 
pent. Il R^y — tàmbaUy les mouches se rassemblent sur une plaie. 

{ jy RÙM ( pu ) Rœûm. Chancre, cancer, toute affection cancéreuse. Il — tôm- 

rey^ cancer, chancre propre à Péléphant. 



J& RÔN. Il Dbm — , plante dont les feuilles semblables à celles du palmier ser- 

vent à faire des liens. Il Ptt — , fendre cette plante. 



r 



J& RÙN. H — rong, dignité, inspecteur du trésor. ^ 

tîlu ^ RUNG. 1° Il Hangar, salle, écurie. Il — reât, salle d'audience ( roi ). Il 

Pre(i réach — , salle du trône. Il — ream, salle de théâtre. 11 — trâsal, salle 
pour concert, danses, il — chuo, galerie. Il — srey, lieu de prostitution, 
maison de tolérance. Il Srey — , fille publique, prostituée. Il Arïik long — , 
cérémonie diabolique qui a lieu à Toccasion du nouvel an. 

2° Dragon. Il Chhnâm — , année du Dragon. 

Ju RÛNG. Creuser ( animaux ), creux, caverne. Il — dey y creuser la terre, faire 

^ un trou en terre. Il Ântong — dey, l'anguille fait son conduit. 

jâ RÙNG. Dur, de fer, violent, vigoureux; de plus en plus. Il —kïang nên, dur, 

solide. Il Tèang — , d'une manière sèche, sévère. Il Menas — ftts, entêté, 
obstiné. Il Chït — , impérieux, hautain, à qui on ne peut commander faci- 
lement. Il Méat — , qui a le verbe dur, insolent. Il — kabal, indocile, 
récalcitrant. Il — chéa, de plus, bien plus. Il — chéa lœûs ( même sens ), da- 
vantage. Il — réng chéa lœûs ( même sens ). Il — chéa thUm, de plus en plus 
grand. Il — chéa âphsHk, de plus en plus triste. Il — trâchiék, dur d'oreille. 

• Srn RÛNH. Pousser, tirer, chasser. Il — tou mok, pousser et retirer. Il — tou vinh, 

t ' '^ repousser. Il — fômlèâk pi lœû, jeter en bas. Il — réa^ récalcitrant. 

JÎJ RUOCH. Échapper, s'échapper; exempt, achevé, fin; ensuite, après cela. Il 

^ — khluon, échapper à, s'en tirer; n'avoir pas de perte dans un marché. || 

Riit — , s'enfuir, échapper par la fuite. Il RUt pi kïik — , réussir à s'échapper 
de prison. Il — iè mô ne'âk, un seul homme a été épargné, un seul individu 
a pu se sauver. Il Oi — âmpi réach chéa kar, exempter des corvées. Il — hài^ 
ihvœû — hbiy c'est fait, c'est fini, achevé. Il Thvœû oi — , faire entièrement, 
achever. Il Thvœû ntiln — , ne pouvoir faire; incapable de faire. Il Niéay pùm 



286 



RDO-RUP 



"J 



— , qui ne peut parler. Il DbrpHm — , qui ne peut marcher, iï ^ pi nï, pi ht, 
tou mûk, après, ensuite, dans la suite. 

RUOI. 1° Fatigue, engourdissement. Il — day chœûng, fatigue, lassitude 
provenant d*un long travail, d'une grande' marche. 

2® Vanner, faire tomber. Il — srJw, vanner le paddy. Il — srôu oi hor 
samdey, venter le riz pour en séparer les balles vides. Il — àmbtl^ venter le 
sel pour le nettoyer. 



V4 



VI 



VI ^^ 



RUOM. Union, s'unir; accord. Il — chèty union d'intention, s'entendre, du 
même avis, il — kenéa, s'unir. Il Ruop — , se concerter, se réunir; assemblage. 

RUON ( pour ) Ângruon. || Pong mean —, œuf de poule gâté. 

RÙONG. 1° Brillant, resplendissant, glorieux. Il Rong — ( même sens ). 

2° Fable, conte. Il Niéay — ling, dire des contes, raconter des 
fables pour égayer la compagnie. II — reâm, contes, pièces de théâtre. 

RUON H. Se rétrécir, se retirer, il Sampôt — , étoffe qui se retire, qui se 
rétrécit. 



VI 



RUOP. Réunir, il 
ensemble. 



— ruom, se concerter, s'unir. Il Châng — ruomj attacher 



VI 



VI 



RUOS. Célérité, promptitude. Il Dbr — rèn^ marcher vite, aller au plus vite, 
au plus court. 

RUOT. A étage, degré, en pile. Il A/8 — pir — , par degrés, rangs super- 
posés ( objets ). Il ChKât — , parasol à étage, il Molis — , jasmin à doubles 
pétales. Il R^t — , compression, étreinte. Il Niéay rang — , parler durement. 






f;u 



JU 



RUP. Statue, portrait, forme, aspect. Il — âng^ corps humain. Il — dng prei 
pHtf idole, statue de Bouddha, il — preU chéa srey, statue de déesse. Il — 
réang, forme, taille. Il — dâuch, portrait très ressemblant, bien fait. Il — 
pldng, déguisé, dissimulé. Il — atema, personnel, soi-même, il — prâhel,reS' 
semblance, à peu près semblable. Il — chhlâk, statue sculptée, il Chhlik — , 
sculper une statue. Il — sdun, statue moulée. Il Sâun — , mouler une statue. 
Il Sït — , couler, fondre une statue. Il Et — âng, spirituel, sans corps. D 
Thdt — , photographier. Il — thât, photographie. 

RÙP. Il Kân te — , devenir arrogant. 

RUP. 1° Dépouiller, spolier, confisquer. Il — rebh ki, dépouiller quelqu'un 
de ses biens. Il — necik tus, confisquer les biens d'un condamné. Ampaû 
— , confiscation, adjudication au fisc. Il Dâ ki — , adjugé au fisc, confisqué. 



RUS-RUT. 287 



2° Il — làngf s'accrocher aux broussailles, aux arbres, v. g. lorsque la 
barque ne peut remonter le courant. 



JfU RÛS. v.m. 



Jt\J RÛS. Limer, polir avec une lime. Il — dêk, chhœû, limer du fer, du bois. 

t J fU RUS ( ou ) Rœûs. Choisir ; ramasser ( une chose abandonnée, exposée ). Il 

Anh bbk oi ên^ — , je te donne le choix. Il Bà kî bbk — , si on donne à 
choisir. Il — Mey, môkhang, faire un triage. Il — pr^k, trieç, choisir la bonne 
de la fausse monnaie. Il — kônsêng non kôndal phlou, ramasser une écharpe 
le long du cbemim. Il Rebh — , objets trouvés. Il Af îîn — m&A, impartial, 
qui ne favorise personne. 

JfU RUS. I** Racine d'arbre, fondation ( maison ). il Dâ ( ou ) Mk — , prendre 

racine. Il — kêu, racine principale du milieu.de la souche. Il — phteà, fon- 
dation d'une maison. 

2^ Il — dâung ( ou ) chântngU — dâungy polype ; excroissance de chair 
qui se forme principalement dans les narines. 

3** Il — dey, lombric, petit vermisseau. 

Sffi RUT. Tirer, faire glisser. Il — vïangnon, faire glisser le rideau sur ses an- 

^ neaux. Il — rat, tirer la corde d'une pouHe. Il — chts, enduire une ficelle de 

cire. Il Anteak — , piège à nœud coulant. 

J fi RÙT. Appliquer sur. Il — trey n^ng ângrUt, fixer fortement en terre une es- 

pèce de nasse pour prendre le poisson ( dans les endroits où il y a peu 
d'eau ). 

s 
S fi R^JT ( ou ) Rît. Entortiller, enrouler; resserré, tendu. Il — ( ou ) chrâbach 

^ tâk da, traire. Il — ruot, compression, étreinte. Il — kâ, étrangler. Il Pôs thlan 

— , le boa entoure dans ses plis. Il Slïk — , feuilles préparées pour écrire 

les satra. 



Oi^ 



JSSQ RÙTHI. Autorité, puissance, vertu, force. Il Preâ — anuphêap préâ Âng, ver- 

tu, puissance divine. Il Pre^ — preâ bârtney ( même sens ). Il Preâ — dêchèa 
dâbâ sâp prâkar, la toute-puissance de Dieu. Il Méan — , avoir l'autorité, 
le pouvoir, la force. 



288 SA. 



K 




fljl SA. 1° Il Af dwîis — va, inconstant. Il Srey — va, femme légère. Il Nicay — 

va', se contredire. 

2° Il — (ou ) sar. Il Dâ — , s'excuser. Il Dot — tûk kt, prendre passage à 
bord d'une barque. Il Dhnnbr dot — , passage. Il Anteâ — (un seul mot), 
énervé. 

3° Tranchées, coliques. Il — châp (Ômrey, éléphant attaqué de ce mal. 

* 

4° Il Thum — , odeur, qui sent. Il Thum — , fouine qui répand une agré- 
able odeur. 

5° Reprise, rechute, fois. Il Rok pir bey — , chercher à deux ou trois 
reprises. Il — mô dâng êtiét, à une nouvelle reprise. 

6° Il — môngy lever le filet, le ramasser. Il — ihbanh, rouler, plier son 
métier. Il — plisai", rentrer les objets du marché. Il — KÔmdau long vinh, 
réchauffer. 

7^ Il Duong — , ver palmiste. 

8° Il Nbm — , offrir des présents ( au roi ). 

cuis S A. Cicatrisée, guérie ( blessure ). Il Robuos — hài, blessure guérie, cicatri- 

. sée. Il Tlimbau ni rok kâl — hbi, cette plaie est presque guérie. 

HJ SA. 1° Blanc, blancheur. Il SUmbàr — , couleur blanche. Il — keb^, sAfi, blan- 

chir, devenir blanc. Il T^mrey — , éléphant blanc. Il Péak ao — , être habillé 
de blanc. Il — dâuch prul, blanc comme la neige. Il — P^^S», blanc d'oeuf. D 
Dey — , blanc d'Espagne. Il — phnêk, blanc des yeux. Il Oi — , blanchir. I 
Sâmbdr — âp, couleur sombre. 

2° Il — kî, accuser, dénoncer les gens. Il — pr)ip ( même sens ). il — prip 
chéa kâhâky calomnier. Il — swâ, accusateur, délateur. Il Péak — , révélation 
( d'un secret ). 

3° Il sut — se, pic doré ( oiseau ). 

4° Il — trey, piquer, transpercer au hasard le poisson dans leau avec 
une longue pique qu'on appelle snâ. 

tfUlt SA. Rien, nullement, point du tout. WTé — ( même sens ). il 2V2 ai prâiâuch 



SAA— SAC. 289 



— , cela n'est bon à rien du tout, ii Mtln deng oy — , qui ne sait rien du tout. 
Il Khméan avey — , je n'ai absolument rien. 

C\J1J S A A. Acre. Il — bâmpong kâ, qui racle le gosier. 

ri 

fUn SÂÂK. Rauque, enroué. |) Samléng — , voix enrouée, rauque. 

£\nà SAANG. Parer, embellir; édifier, construire, il — khluon, faire sa toilette, 

^ orner sa personne, se parer. Il KrMng — , objets de toilette, d'ornementa- 

tion. H — saat, orné, paré, propre. Ii — préâ vihéar, édifier une église. 

TUU SÂÂP. Détester, haïr, abhorrer, mépriser, il — khpUm, avoir en horreur. Il 

^ — chai (même sens)* Il — as tïang chhmô bap, détester le péché (en général). 

fUlfi SAAT. Propre, saps tache, chaste. Il — saâm ( même sens ). || MS» — > 

^ malpropre, sale. Il — saàng, propre, purifié. Il Tèang — ,propre, proprement. 

Il Rûp rèang — kre^n, qui a une belle taille, belle forme, élégant. Il Chït 
— , pur, chaste. 

t\n"Q1T SABAI. Joyeux, gai, heureux, bien portant. W.Sôk — , gai et content, qui va 

^ bien. Il Sôk — chéa té , comment allez-vous ? Chéa té, je vais bien. Il Dâ 

chéa — , en bon état, sain et sauf. Il Ling — , se récréer. Il Siphïk kenéa — , 
faire un joyeux festin. 



cuujCf 



.•* 



RU SÂBBAKRÔP (.ou ) S^p krUp. Totalement, complet; avec apparat, avec 
pompe. 



I I 



^^y 



fUUfJfU SÂBBÂRÂS. Bienveillant, charitable, miséricordieux. Il Pre^ méan preâ har- 

tey — , miséricorde divine. Il Chït — , bon cœur, généreux. 

fUjjâ SABIÉNG (ou) Sbiéng, i° Vivres, denrées, rations ( armée ). Il Thêm — , 

augmenter la ration, les vivres. Il Tinh — si dôi phlou, acheter des vivres • 
pour la route. 11 — lemôm mô khè, provision de bouche pour un mois, ii -=— 
dâmnàr, provisions de voyage. 

2° il Khsê — , corde tendue pour faire sécher le linge. 

tfUjtU SABdi. V. Sbbt. Soulagement, répit, relâche. 

" CinU SABÔNG ( ou ) Sabou ( ou encore ) Saè^a»^. Savon. 

£\J*lu SACH. Lancer, projeter avec la main (.liquide ) Il — bach (même sens), dis- 

perser ( avec un instrument ). 

* 

(C\JO SÂCH. I** Chair, viande. Il — ckhéam, chair et sang, ( par ext. ) parenté. 

Il Si — , manger de la viande. Ii Si — kî^ opprimer les gens. Il — ngiét, 
viande séchée au soleil. Il TAvo^iî — , faire de la viande, c. - à - d. tuer un 
animal pour en avoir la viande. Il — chhœû che^p, essence de bois très 
solide. Il — méas s)6ty or pur. Il M)i — resey, espace entre deux nœuds de 
bambou. Il Resey — trey, espèce de bambou. Il — chûvea^ gambier. 



iifâ 



SAC-SAK. 



2° Il — nhéat, parenté, parent, proche. Il — nhéat sândan ( même 
sens). Il — nhéat deyka, parenté, alliance. Il — nhéat chlt, proche parent. 
Il — nhéat'chkngay, parent éloigné. 



ondj 
(wontu 



îfun 

H 

fUPi 

H 

ftnUTlT 



SACHARET. Certain, sûr, vrai. 

SACHI. Espèce de cône en feuilles couvert d'étoffe rouge pour cacher les 
présents sur les plateaux. 

SACHKEDEY. Raison, argument, sens ; chose, substance, procès. Il Ding 
— , avoir l'usage de la raison. Il Dâ mun trou nïlng phlou — , qui n'est 
pas conforme à la raison, il lok — miin trou, faire un mauvais rai son ne m eo t. 
Il Maûl sainbôt, dèttg — hbi, avoir pris connaissance d'une lettre. Il — 
sâmbiU dont, le sens, l'argumentation de la première lettre d'accusation. Il 
Rok — ntlH^ chhlS kenéa, chercher un motif, un sujet de dispute- (I — 
srâlanh kenea, l'amour mutuel. Il lok — tou phdëng, porter plainte. Il Thvaû 
khâuch — , gâter une affaire, il KHI — , juger un procès, régler un diftérend. 

SACHÛ. Alun. 

SADIÉNG. Pas tout à fait égal, qui s'en manque un peu. 



SADIÊU. Guitare. U Khluk — , calebasse, gourde, 
guitare. 



Déng — , jouer de la 



SA ÊK. Demain, il Thngay — (même sens). Il THk oi — , garder pour 
demain, pour le lendemain. Il — sîn, demain, {dus tard, dans la suite. 

SÂÉT. Gluant. 

SAHAI. Amant, concubine. || — kenia, forniquer. 

SAHAU. Méchant, cruel, féroce, furieux. Il SUt — , bête féroce. Il Mentis — , 
homme cruel, méchant. 



\i]in\i 



SAI. Dissiper, répandre ; diffusion. Il Téang — , de côté et d'autre, çà et là. 
Il — tou én'i tou éwïi, répandre çà et là, dissiper. I] Sô — péak, divulguer. 
publier. Il T^k — , l'eau se répand. || Kadau — la chaleur se propage ; 
réchauffé. || Niéay — , beau causeur. I] Ao — , robe à l'européenne. 



SAYPHOU. Livre, il Sâmbm - 
livre de comptes, recueil, u - 
phéavéanéa, livre de prières. Il 



pré pasa, dictionnaire. Il KStiincat — , 
■ ma khsêj un tome, un volume. Il — saut 
- dâ kî damr^ng, livre revu et corrigé. 



SAK. 1° Il — suor, interroger en public; s'informer auprès de quelqu'un. 

z° Éprouver, essayer, épreuve, il — méas, essayer de l'or. Il — k 
mœiil, faire une épreuve un essai. 



SAK-SAL. 



igt 



run 

9 



euh 



SAK. 1° Dignité, grade, galon. Il — chéa preâ sôkôn, le pontificat. Il — chéa 
namœûti, mandarin. Il Nantœûn mî feâp — ponmân, quel grade a ce mandarin, 
cet officier? Il Mî teap — pir bey, officier à deux ou trois galons. Il Mî teâp 
— bey^ capitaine. Il Ban — ngéar chéa thôm, parvenir aux dignités. 

2° Tatouer, tatouage, il — khluon, se tatouer. Il Thmâ — , pierre de 
touche. 

SAK. Ecosser. Il — sambàk, enlever l'écorce. 

SÂK. Cheveux, chevelure, crins. Il — kabal, cheveux, chevelure. Il — s?, cri- 
nière de cheval. Il — krânltânh, cheveux crépus. Il — kôndinh^ cheveux en 
désordre, enchevêtrés, entremêlés. Il — sômiak (ou) s'Ômiûly chevelure pen- 
dante. Il — pâprH sma^ cheveux coupés à la hauteur des épaules. Il TSA — 
véng, porter les cheveux longs. Il Slét — , se peigner. Il K&t — , couper les 
cheveux. Il — buong, chignon. Il — krâng, tresse de cheveux. Il Sniét — , 
épingle à cheveux. Il CAriî — kab(il, les cheveux tombent, chute des 
cheveux. 



njfnjs 



0\^ 



fans 

r 1 



n 



fmnnà 



% 



furu 



. fu*'ep 



SÂKALAT ( ou ) Saklat. Drap, flanelle; étoffe de laine. 
SÂKHÔM. Secret. 

m 

SAKRACH. Ere. Il Preâ plat — , ère du Bouddha actuel, environ 543 ans 
avant J. C. Il Chholo — , ère d'un autre régne; 638 après J -C. Il Tang pi 
— , depuis le règne de. 

SAKREY. Citronnelle. 

SAKSEY. Il Bônteâl — , témoin véridique. 

SAKOU. Sagou. 

S AL. Reste, restant, surplus, superflu. Il Sâmnâl — , les restes, le restant. Il 
Méan chéa — ve^l, — ses, — phal, surabondant, superflu, de trop. Il — nou 
Ibiy il en reste encore. ^ 

SALA. Hangar, salle commune, maison commune pour les voyageurs. Il — 
rien, école communale, école. |] — khlang, palais de justice. Il — luhûn, 
tribunal. Il Oknha — , huissier. Il — shnnAk^ hangar, maison commune. 

SALE Y. 1° Il Reti —, char. V. Rod. II Srôu —, froment. V. Srôu. 



nJltÇJa SALEU. Dont un œil regarde en haut et Tautre en bas. 



nJirUtU SALL II Dàm phdau veâr — , plante grimpante, liane. 



292 



SAM. 



fmy 
fuy 



fuy 



ruy 
fUHn 

e o 

fUHy 
» 

{\jy£ 



whÎs 

WHU 

wyn'o 
wyjn 



ruy 



wtyp 
ftjynfi 



SAM. Il — sbp, trente. Il — , trois ( en Siamois ). 

SÂM. 1° Fourchette. 

2° Trident pour piquer le poisso». 

SAM. Convenable, digne, qui va bien, propre à. Il Chéa — suon^ convenable- 
ment, avec grâce. Il — lemdm, convenable, bien adapté, qui va bien. Il Oi 
— , dôi — , dôi — ktwr, convenablement, décemment. Il — néâk chéa, di- 
gne d'un homme libre, il — nâng khluon, qui sied bien. Il Péâk ao — , habit 
qui va bien. Il Afœill — , convenable à voir, qui ne choque pas le ..regard. D 
Srâdey — pirô, beau langage, éloquence. 

SÂMÂ. Chaleur du corps, transpiration. 

SAM-ÂK ( Sââk ). Rauque, enrouement, rhume. 

SAM-AM. Chaste, pur, pureté. H — sâm-at, blancheur, pureté. 

SAM-AN. Il Sahai — , amants, concubinage. Il — antukâr, complices ( terme 
relevé ). 



SAM-AN. Échauffer un peu, tiède. 

« 

SAM-ANG ( Saang ). Action de restaurer, de reconstruire. 

SÂM-AP ( Sàâp), Haine, exécration, inimitié. 

SAM -AT ( Saai ). Propreté, pureté. Il — sâm-ang ( même sens ), parure, or- 
nement. Il "et — sâm-ang, impur, immonde. 

SAMBA ( ou ) Sâmbar. Il Khàng — , se fâcher, être en colère. 

SAMBACH. PatrimoinCi héritage. Il — chéa luong, communauté de biens. 

SÀMBÂK. Ecorce, coquille, cosse ( arbre, fruit ). Il — chhœû, écorce d'arbre. 
Il — pong, coquille d'oeuf. Il Non té — teté, il ne reste 'plus que la coquille, 
que l'écorce, que la peau. 

SAM BAR. Il — chék, écorce sèche du bananier. 

SÂM BAR. V. Shnbôr. Couleur. 

SAM BÂT. Biens, fortune, richesse. Il Treâp — ( même sens ). Il — ^mbâur, 
— krean, opulence. Il Neiik si — , héritier. Il Méan treâp — sâmbaur, grand 
richard. 



SAM. 



293 



wyj 



n 



fUUJ 



fuutu 



ruun 
? 



wcyj 



y 



futtyi; 



nju(Fi 



SA M BÂT (S 6^0' Serment. Il TM péak — , tenir son serment. Il Phïk tuk — , 
boire l'eau du serment, d — pram théan, serment judiciaire d'après la cou- 
tume païenne. Il Chânh — , se dit de celui à qui il arrive un 'malheur quel- 
conque après un faux serment. 

SAMBÂUR. En abondance, en quantité. Il Chhtiâm ni — sât, cette année 
le gibier est abondant. Khê né phi ê — , pendant ce mois, il y a beaucoup 
de fruits. 

SAMBEY. Il convient, il importe; autant que. 

SAMBÊNG. I) Phte^ — , maison, domicile. Il Méan phteâ — hbiy qui est 
établi, qui a un chez sei. 

SÂMBÔK. Nid, couvée, portée. Il — kondâr, nid, nichée de rats. Il — sàt 
hàr, nid d'oiseau. Il — nêang, cocon de vers-à-soie. H Thvœû — , faire son 
nid, nicher. Il Kâun mô — , petits de la même portée, nichée. 

SAMBÔM. Effrayant, monstrueux, épouvantable. Il Avey mûy chéa — , qui 
inspire Thorreur, Teffroi. Il Krâhûm — , effrayant, épouvantable. 

SAMBOR ( ou ) S&mbâr. Couleur. Il — sa, couleur blanche. Il — sa skU, 

blancheur d'ivoire. Il — sa slêt, blanc pâle. Il — poprii, blanc grisâtre. Il — 

'dâuch prâl, blanc comme neige. Il — sa pkâng, blanc de farine, il — khmau 

relilpy noir luisant. Il — khtâng, noir quasi transparent. Il — klïng, couleur 

. des Indiens ( noir luisant ). Il — nyl Hp, couleur sombre voilée, noir sale. 

I) — ph'é — pâphé, gris, gris cendré. Il — khiéu, couleur bleue, bleu de ciel. 

Il — khiéu lemut, couleur verte. Il — khiéu baytâng ( même sens ). 

Il — khnuot, brun tacheté de blanc. Il — krâhâm, couleur rouge. Il — 
krâhâm rôntéal, rouge luisant. Il — krâhâm chhï, rouge feu. II — krâhâm 
léHk, couleur de laque. Il — baytâng, vert un peu foncé. Il — sêt, jaune 
d'or. Il — srôuy couleur de froment. Il — smïich, roux, il — popleàk, bigarré, 
bai. Il — sândêk bai, sur le blanc. Il — chuvéa, couleur de Malayou. Il sr2, 
clair, éclatant ( se dit pour toutes les couleurs ). II — loveng, cannelle. Il — 
cheâm, livide. Il — slék, pâle, pâleur. Il — phka trâbêk, couleur de goyave. 

2° Mucosités du nez. Il — chreniô ( même sens ). Il Hier — , le nez 
coule. Il Nhiâs — , se moucher. 

SAMBÔT. Lettre, missive, livre, papier, écrit. Il — krUng, livre. Il — s/int- 
nuor, lettre, missive. Il Sâsér — , écrire une lettre. Il Phnhà — , envoyer, 
expédier une lettre. II Totuol — , en recevoir une. Il Thvœû — s'Ônnia, faire 
UQ traité, un contrat, une convention. || NeAk r)6t — , facteur, il — san 
( ou ) sankrom, papier de dettes, papier d'afïîires ( premier acte ) il — ph- 
thuon, second acte qu'on dresse dans la suite après avoir détruit le premi- 



engage 
tige. Il — prâMn, cautionnement. Il — bUngklAn day ( ou ) 



baysêt, reçu. 



: 



294 



SAM. 



u 






Il — préang, brouillon. Il Phlông — , déposer furtivement une lettre anony- 
me ( plainte, demande ). 

SÂMBUOR. Il Dbm — , petit arbrisseau très épineux ( genre accacia ). || — 
méas, espèce aux fleurs jaunes et odoriférantes. || Phka — , fleurs de cet 
arbre très prisées des Cambodgiens. 

SÂMCHAI. Réserver, garder, conserver. Il — tûk oi, mettre en réserve, 
garder pour. 



njypî 






SAMCHÂT. Station, résidence provisoire. Il Phteâ — , maison de plaisance, 
résidence provisoire. Il Nou — , être provisoirement. 

SAMCHOR. Complice. Il Tïik chéa — , être considéré comme complice des 
voleurs. 



futtnt 
râtyo 



SÂMDÂ ( Sdâ ). Crachat. 

SAMDACH. Titre de grandeur, d'honneur; seigneur, auguste, souverain. I 
— preâ vorméada, l'auguste Mère de Dieu. Il — tnaha sôkôn (ou) preâ sôkôn, 
sa Grandeur, Monseigneur. Il — pre^ Norodôtn, sa Majesté Norodom. Pkîk 
— , diaconat. Il Krofn — , sous-diacre. Il — chauféa, — pônhéa, titres de 
certains mandarins. 



njtnu 
fûyaj 



fuyru 
wfypj 



SAMDÂP ( Sdïip ). Il Dôi — , obéir. Il Dôi — apYik medai, obéir à ses parents. 
SAMDAU. Viser. Il Bânh — , tirer juste. Il Mœûl — oi trâng, viser juste. 



>.', 



SÂMDEY ( Srâdey ). i° Parole,discours, locution. Il — samdau (même sens). 
Il — téchy qui parle peu, réservé. Il — chràn, bavard, bavardage, qui a la 
parole facile. Il — kur<6m, éloquence, art de bien parler. Il — sam, discours 
bien ordonné, il — ât h&t, discours sans grâce, déplaisant, il — fww«, — 
dbmy archaïsme, préface. II — damrângy enseignement, reproche. Il Chéang 
— , loquace, éloquent. Il Prê péak léâk — , versatile, qui dit tantôt blanc, 
tantôt noir. 



vanner le paddy. 



2° Il — srôUy balle de paddy. Il Am srôu oi chtu —, 



SAMDÊL. Exposé à Tair, à un endroit ombragé ( poisson ). 

SAMDÊL. Il Dék — , se coucher nonchalemment. • . 

SAMDÊNG ( ^dêng ). Manifester, exprimer. Il — pre)i bârfney, manifester sa 
puissance ( D. ) c.-à-d. faire des miracles. Il — âmpi niùn, prédiction, révé- 
lation. Il — khluon, se montrer, se faire voir. Il Sâum — sachkedsy re&p «« 
yang khp'Ô, recevez l'assurance de ma haute considération, 




SAM. 



295 



fUtUu SÀMDÔNG (Sdbng). Amincir, effiler, amenuiser. 

CÛfUriy SÂMHAU ( Sahau ). Férocité, cruauté. 

CVItlTin SAMIAK. Etendre, déployer. Il — sak, laisser flotter les cheveux. 



o n 



fUtinu SAMIAP. 1° Extrémité du faîtage d'un toîî de maison. 



futuà 



funri 
wmà 



e I 



cutnru 

n 



r\jTi& 



Âjmru 






o n 

fuyj 



ôftnn 



2° Près, proche. 

SAMYONG. Suspendre, suspendu, pendant, pencher. Il — pi f nïik, penché 
en avant. Il — day, bras pendants. Il Romïûl — , guirlandes. 



liftDn SÂMKAK. Étendre, déployer. 



SAMKÂK. Laisser quelqu'un debout, immobile, sans lui adresser la parole. 

SAMKÂNG.- Étendu, déployé ( bras, ailes ) ; pièces de bois en croix. Il Chhœû 

— ( même sens ). Il — day, les bras étendus. Il — sâmkeang, étendre les 
mains. Il — slap, déployer les ailes. 

SAMKEAL. Signe, marque, accent, indice, distinguer, remarquer. || DUk 
chéa — , faire un signe, marquer. Il — chéa piléa skon, mauvais présage. Il 

— day, signature, griffe. Il — préâ krûs, signe de la croix. Il Thvœû dôi — 
Preâ krûs, faire le signe de la croix. Il Bô — , dàk — , signer, marquer. 

SÂMKHÂN. Magnifique, superbe. Il B» ira tùk chéa — , appliquer le sceau 
comme marque d'authenticité. Il S en chhmô chéa — , signer de sa main. 

SÂMKdL. V. SHmkeâl. 

SAMKÔM ( Skom ). Maigreur. Il A kônchiis —, vieille rosse, en parlant d'un 
animal qui n'a que les os et la peau. 

STaMKOP ( ou ) S^mkûp. \\ — kenéa, se fréquenter, se concerter pour tramer 
de mauvais desseins, pour faire un mauvais coup. 

SAMKÛT. Avoir les mêmes sentiments. 

SAM LÀ ( Slâ ) Sauce, ragoût, jus, assaisonnements. Il — môchû, sauce pi- 
quante. Il — réau, bouillon. Il — khiAp, sauce épaisse. 

SAMLAK ( Slak ). Cicatrice, trace, marque. 

SAMLAK. Regarder d'un air de colère. Il Afû?i2/ —, défier du regard. 



296 



SAM. 



e o 



nj9jy 



SAMLAM. Pêle-mêle, confusément. 



fW^ÇD SaMLANH. Cordage tendu pour faire dévier le gibier. 



fU9pfn 



ru^pu 



fU 



i-tl 



wêjy 



fûfy'ln 



fijtyà 
njfupi 



SAMLANH ( Srâlanh ). Affection, ami. I) NeHk — , ami, compagnon, favori 
Il Mu — ( même sens ). || Mît klb — , ami sincère, amitié profonde, intime- 
Il — pïitnnlt, amitié sincère. Il S^mlê — , compagnons, amis. 

SAMLÂP ( Sï^ ). 1° Tuer, mettre à mort, exterminer. Il Kom oi — ^^ 
défense de tuer les animaux; un des premiers commandements de lak£ 
bouddhique. II Klip — kenéa, s'entretuer, se massacrer. II Kom oi — m&â^, 
défense de tuer son semblable. 

2° Il — sbêk^ tanner. 

SAMLÊ II — sâmlânhy compagnons, amis. 

SAMLEY. Coton égrené. || Thptch — , carder le coton. Il Kômtich —, flocoa 
de coton ( emporté par le vent ). Il Lûm — , bobiner. 

SÂMLËM. Il Chhngay —, très éloigné. 

SAMLÉNG. Voix, cris des animaux. Il — pirô, voix harmonieuse. B *-\ 

khlàng, voix forte. Il — téap, voix basse. Il — sdm, voix juste, il — sfiVJ^J 

voix discordante. Il — mtU, voix pleine. Il — khla, rugissement du tigtti 

Il Chœûa — s^i, croire aux cris des animaux ( augurer d'après ces cris ) I j 

Sor — , son de la voix. ^ 

SAMLËNG. Regarder fixement. Il Mœûl — ( même sens ). il Phnêk — , air] 
altier. 

SAMLIÉK ( Sliék ). Habillement, vêtement. Il — srey, habits de femme. I 
— tiik, habit de deuil. 

SAMLIÉNG. Aiguiser, affiler. Il — kombèt, aiguiser un couteau. Thmâ 
— , pierre à aiguiser. Il Thmâ phôk — , pierre fine à aiguiser. 



fj[9pf1 SAMLÔK. 1° Il Chamngû —, espèce de lèpre. Il Chhû —, scrofuleux. 

2° Il Compter à pair ou impair, faste, néfaste. 



sXmlÔnG. V. S^mlèng. 

SAMLÔT {Slôt). Simplicité, douceur, bonté, il Doi — , simplement, inno- 
cemment. 



pjtntu 



SaMMOTÉAY. Tous. Il Tïang — ( même sens ). 



SAM. 



J97 



wrun 






ïufvnn 



Aîfwny 



O e 



'fûcwnà 



^,fUfunnm 



■fvnnu 



ftjanu 






SAMNÂ. Plomb, étain. Il — />A8A, plomb. Il — pahang, étain. Il — pang resey 
( ou ) sang kasey ?, zinc. Il — rômléay, plomb fondu. Il Rt>mléay — , fondre 
du plomb. Il — phôk samrang pr^k, oxide de plomb. 



fUfUnn SÂMNAK. II — kî thvœû, sceau, marque d'ignominie. 



SÂMNÂK. Lieu de repos, d*arrêt, être logé, recevoir l'hospitalité. Il Neâk — , 

: hôte, qui reçoit l'hospitalité. Il Sâum — asray nou phte& kî pir bay thngay, 

demander l'hospitalité à quelqu'un pour deux ou trois jours. Il Oi — , 

donner l'hospitalité. Il Totuol — , la recevoir. Il Dal ti — , arriver à l'étape, 

au lieu de repos. 



V' 



SAMNAK. Dépouille. Il — pôs, dépouille de serpent. 

SAMNAL {Sal). Le restant, le surplus, le superflu. Il — sâl pi si, restes d'un 
repas. 

SAMNAM {.Snam). Trace, cicatrice. Il Tarn — chœûng, suivre la trace de pas. 
Il — rebuoSf cicatrice. 

2° Tache sur la peau, envie, grain de beauté. 



[-flJPuny SÀMNAM (Sâm). 1° Convenance, distinction, décor. Il — sâmnuon (même 



sens ), quelque chose de bien réussi, assorti. 

2° — khniûm, rayon de miel. 



SÂMNÂNG. Chance, fortune, sort. Il — W5, bonne fortune, chance. Il lAéan 
— , avoir de la chance, de la veine ! Il — akrâk, mauvaise chance. Il et — , 
qui n*a pas de chance, pas de veine. 

i'fUfUlà SAMNÂNG (Sang), Restitution, payement d'une dette. || — kar, le salaire. 



SÂMNXNH. Épervier ( pêche ). Il Bâng — , lancer l'épervier. Il — nhtli, 
épervier à mailles serrées pour prendre le petit poisson. Il — ângvœûl, 
épervier à grandes mailles. 

SAMNAP(S«^). Semis de riz, plant de riz. Il Stting — , repiquer le riz. Il 
Ti — , endroit ordinairement un peu élevé où l'on fait les semis de riz. Il 
Dâk —, arracher le plant pour le repiquer. Il lok day kenéa nilng chuqy 
dâk stûng — , s'aider mutuellement pour le repiquage du riz. 

SÂMNAP. Il — srâlanh, confident, familier. Il — sàap, détester, haïr ; 
ennemi. 



fUCiSDS SAMNAR. Il — day, dextérité, habileté des mains. 



SAMNÀT. Ce qui flotte sur l'eau, objets emportés par le courant. Il RùS'-^, 
déblayer la rivière. 



;irUtfUTl3' SAMNAU. Il SlwW/ —, brouillon. 



26 



19» SAH. 

fUfVnTl SAMNAUK. Prix d'une corruptioo ( pots-de-vin ). Il 5» — , se laisser subor- 

" ner (juge). 

CUTrunâ SÂMNÊN ( Sén ). .offrandes aux esprits pour les apaiser. Il Sên — , faire ces 
offrandes. Il — se» dâun tu khmSch, offrandes qu'on fait ordinairement 
aux anniversaires de la mort des parents. 

fUffUl SÂMNÊR. Elève, écolier des bonzes. Il — kru mûy, condisci[rfe. 

fUày SAMNGAM. Fairele sourd, faire la sourde oreille, se tenir immobile, silen- 

" cieux. n — sngiém ( même sens ), se dit aussi d'un malade qui ne va ni 

mieux ni plus mal. Il Tëang — , tranquillement, en repos, silencieux. 

IViînU SÂMNGAP (.Sngap). Bâillement, action de bâiller. 

njulfi SaMNGÂT {SngHt). Silencieux, silence. Il Ti — , solitude, silence,- désert. 

(Ûàfi SXmNGUOT ( Sngitot ). Séché, sécheresse. 

fUfmà SAMNHÉNG. Montrer, manifester. || — khluoti, se manifester, se prévaloir, 

^ se montrer. 

fÛttrim sXmnHÊNH. Montrer les dents. 

fUtCnm sXmnHCJnH. h Simnhtnh — , montrer les dents comme les singes. 

fÛtflBd sXmNÔCH ( Sbch ) Risée, rire, raillerie, badinage. H — châm-^n châm-ik, 

risée, moquerie, raillerie. Il — ckàm-^n ling, plaisanterie, raillerie. Il — 
kHkhâh, éclat de rire, il TrSng preU —, rire (R.) 

fUrÛ^ SAMNÔM. Paquet, rouleau de papier. 

fÛfifi sXmNUON {Suon). Quantité, contenance, suffisant à. Il Tûk mliy n£ — 

" srou ponmiin, quelle est la contenance de cette barque? || — prâk, quantité 

d'argent. 

fUfiJ sXmNUOR (S«or). Visite. Il S âtnbm —, lettre, missive. Il — (on moi, se 

" faire mutuellement des visites- Il — âr, visite, lettre de congratulation. I 

— suor bâng phôâun, aller visiter ses parents. 

riJHtU SXM-ÙY {So^y). Puanteur, pourriture, infection. 

fUHy sXM-ÔM. h — s2m-«i, propreté, pureté. 

fUÊJÎ SAMOT {ou) Sân^mlit (ou bien) Sânômât. Engagement, promesse; pro- 

-* mettre, engager sa parole. Il Sebât — , promettre par serment. Il Thirû 

sâmbit — , promettre par écrit. Il Kàn piak — , manquer à sa parole, à son 



SÂM. 



299 



o (t 






fumj 
fûrupî 



engagement. Il Dot piak — , selon la promesse, d'après les termes de la 
convention. 

SAMPAN. Canot, barque. 

SÂMPEÂ. Saluer, salut. Il B'ôn — , mariage. Il — praneybat, saluer humble- 
ment, ( par ext. ) se marier, allusion aux prostrations que font les mariés à 
leurs parents. Il Bi6n — apéa pipéa, sacrement de mariage. Il Kar — praney- 
bat, festin des noces. || — iok prdpôn, prendre femme. Il — iok kenéa chéa 
phdey prâp^n, se marier. Il — Preâ, apÛk medai phdey prâp^n mi ba cKâs (ûm, 
saluer Bouddha, les parents vivants et morts, se saluer mutuellemet (céré- 
monies du mariage payen ). Il Khnhôm — reïilk nelik, je vous salue. Il An 
kabal — , saluer en inclinant la tête II Krap — (ou) krap prânàm — , saluer 
en se prosternant jusqu'à terre. 

SÀMPÉAY (Spéay). Besace, fardeau, paquet quelconque qu'on porte en 
bandouillère. Il — sâmliék, paquet de hardes, d'habits portés en bandoul- 
lière. 

SÂMPÈT. Amincir, aplatir. 

SAMPHEAR. Faire de bonnes œuvres pour la vie future. 

SÂMPHËNG. Il Mi —, prostituée. 



fun 



'J 



SÂMPHI. Avoir soin, soigneux. || Dâ méan — , qui a de la prudence, de la 
sagesse. H Chèt — , sagesse. Il — nUs, avoir son travail à cœur, mettre tous 
ses soins à. 



fjtjn 



funn 

r 



n 



rjnk 



fûtH:)' 



SAMPHÛ. Sorte de gros tambour recouvert d'un seul côté. 
SAMPHÔP. Il Sep — , acte conjugal, se connaître maritalement. 
SAMPIÉT. Petit sac. 

SAMPOMOT (pour) Saii6fit6t. Faire un accord, une convention. Il Péak — , 
accord, convention, contrat. 

SAM POT. Étoffe, tissu, langouti. Il — sliék, vêtement, langouti. Il — sau, 
drap usé, de couleur passée. Il — samley, âmbâ sa, cotonnade blanche. Il 
chrâUk khmau, étoffe teinte en noir. Il — ânlunh, étoffe rayée. Il — hol, 
étoffe précieuse, à fleurs. Il — wi5 thbong, une pièce d'étoffe ( 10 coudées, 
quatre mètres.) Il — ml6 kuley, paquet de 20 pièces. ( 80 mètres ). 

SÂMPÔU. Grande jonque de mer. Il Chî — , voyager en jonque. Il — k^m- 
nhan, navette où l'on met l'encens. 



300 



SAH. 



pjtmd 



fufin 



wrir 



o rf 

rutrit 
rijjtnà 



w[tnj 



o ^ fl 



f\j[tnn 
fLj(yn 



e ^. ri 



o ^, rt 



o ^. N 



fu[tny 



o ri 



runô 



o ri 



o rt 



runà 



ri 



fumà 



SAMPUCH. Il Sàt — , civette, fouine, martre. Il — khsay, grand chat sau- 
vage. (I — sbou, furet. Il — prêng, putois. Il — dâmnàp, autre espèce. 



\r 



SAMPUK (Spîlk), Il Chhil — , éléphantiasis. Il A — , atteint de cette mala- 
die ; engourdi, paresseux, traînard. 

SAMRA. Petites branches qu'on fiche dans un cours d*eau pour faire ras- 
sembler le poisson. 

SAMRA (Srâ). Fraîcheur, faire sécher. Il Trey — , poisson frais. 

SAMRÂCH (Srâch). Achever, accomplir, compléter, terminer, finir. Il — kar, 
achever, régler une affaire. Il — sràch^ terminé, achevé. 

SAMRAI ( Srai ). Explication, action de délier, de détacher, d'expliquer ; 
solution d'une difficulté. || Péak — (même sens). 

SAMRAK ( Srik ). Cesser, s'ajrêter ; apaiser, ralentir, adoucir. II — chœûng, 
day, reposer ses membres. Il — chit, se calmer, s'adoucir. 

SÂMRÂK i*" ( Srâk ). Écoulement goutte à goutte. ■ 

2° Baisse, enfoncement, dégonflement. Il Khê — , mois où l'eau 
baisse. Il — p)6, décharger le ventre ( faire ses besoins ). 



fu(tnrU SAMRAL {Sral). i° Alléger, soulager. Il — oi sral (même sens). 



2° Accoucher, enfanter, mettre bas. Il — kâun (même sens). 



fU|tnaj SAMRXL (SrUt). choix, choisi. Il Rebâs — rh, objets de choix. 



SAMRAM {Sram). Balayures, ordures, jMiille, fétu. Il Bô — ^,balayer, nettoyer, 
approprier. Il — sâmriém^ ordures, immondices. 

SAMRAN. Dormir, se reposer ( style relevé). Il Preâ sâs — ( même sens). 
Il — kïimlângy réparer ses forces, se reposer. Il Oi — kâmlâng ( même 
sens ), se délasser. 

SaMRAN. Il Si bay — plis^ prendre une petite réfection. 

SÂMRÂNG {Sr^ng ). Purifier, expier. Il D^p — Ûk, filtre. U T^ik —, eau 
filtrée. Il Méas — , or épuré, raffiné au dernier degré par le feu. Il Kar — , 
action de purifier, purification. Il Phlœûng — bap, le feu qui purifie les pé- 
chés ( le purgatoire). 

SAMRANG. Il Dbni — , Nauclea claudifalia des rubiacés. Il Préng — ^ huile 
de cet arbre, employée en médecine. 




SAM. 



301 



o rt 

ftjnu 



o ^ fl 

fu[tnf5 

o rt 



fûf(yri 



w 



îtuà 



fUJPi 



;: fÛtJà 



e n 



■ ruind 



SAMRÂP. 1° Numéral des souliers, chaussures, boutons. Il Sbêk chœûng w8 
— , une paire de souliers. Il Leu nC6 — , une paire de boutons. Il Ao kho 
m<6 — , un costume complet. 

2° Qui sert à, affecté à. Il Chéa — , qui sert à, qui appartient à. 
Il Chéa — khluon, pour soi pour son usage. Il — luong, concubines du roi. 

3° Il — namœûn, catégorie des mandarinats. 
SAMRÂP. Il — tângiu, fermer un parapluie. 

SAMRAT {Srat). Dépouiller, mettre à nu. Il — kî, dénuder quelqu'un. 
SÂMRAUT. Se laisser glisser (le long d'un arbre, d'une colonne). 

V 

SAMRÊ i° Il Ne^k — , habitant de la campagne, de la brousse (par dérision). 
2° II Krâuch — , espèce d'orange. 
3° Il Chhki — , chien tacheté. 



C\J{[y t , SÀMRÉ 1° Petite poche eo tissu à mailles. 



2° Peuplades dans les environs de Siémréap, Il Pôntéay — , cita- 
delle des Santré (en ruine). 

SÂMRÉK (Srék). La soif. 

SAMRÊK (Srêk). Cris, clameurs, acclamations.il — sï, hennissement du 
cheval. Il — khla, cris du tigre. Il — khlângy vociférations, cris. Il — keméng 
khchey iôm, vagissements d'un enfant nouveau-né. 

SÂMRÊNG (Srêng). Dartreux. Il Mentis — (même sens). Il A — kol kadal, 
dartreux, raboteux, rugueux. 

SAMRÊT. 1° Bronze. Il KÔmphlœûng pi — , fusil, canon en bronze. Il Phteal 
pi — , bol en bronze. 

2° Transvaser, soutirer, il CKâk — , décanter doucement. 

3° Pilé. Il Ângkâ — , riz décortiqué. 

SAMRING (Ring). Dessécher, tarir, vider, absorber. 

SAMROCH ( Srôch )• Arrosement, action d'arroser. H Tik — , eau pour 
arroser. 



ft 



fLf;ri 



SAMROK. Pénétrer dans. 



302 



SAM 



o ri 



ri 



SÂMRONH. Repousser. 



,-.>< 



SAMRÔP. Il Ângkâ — , riz cargo. 

SÂMRÔP(Srô/)). Prendre plaisir à. Il — chït, se plaire à faire, à voir telle ou 
telle chose, il — khluon, éprouver un plaisir à ( se dit souvent dans un 
mauvais sens). 



fUJfi 

ri 

o n 

as S fi 

u 



CUJtU 

u 
u 



SAMROT. V. Samrêt. 

SÂMROT (Sriôt). Abaissement, affaissement. 

SAMRUOCH {Sruoch). Affiler, rendre pointu. Il — chông, aiguiser en pointe. 
Il Robién — prachnha, logique, dialectique. 

SAMRUOY (Sruoy). Fragilité. Il Rébus — , choses fragiles. 

SAMRUOL ( Sruol ). Délectation, délices, plaisirs, amusements. Il — âr, 
volupté. 






cufinm 



!', 



fJeà 



t\f)& 



PJ6 



SAMRUOM. 1° Résumer. V. Sângruom. 

2° Composer. It — chet, veiller sur son cœur, recueillir ses 
esprits. Il — oi miirey kenéa, se réconcilier. 

SAMSANH. Agacer par des questions réitérées; rabâcher toujours la même 
chose, il — samsâun (même sens). 

SAMSÈR. Epée, glaive. 

SAMTUNG (Stûng). Terres ensemencées, repiquage. Il Phliéng khlâng nâs 
lich — , les grandes pluies ont inondé tout le riz repiqué. 

SAN. 1° Il S'Ôk — , paix, bonheur, tranquillité. 

2° Il Sâmb(6t — ( ou ) sankrom, papier d'affaires, reconnaissance de 
dettes ; jugement. 

SAN. V. Sâun. 



fJôfdri SÂNCHÊK. S'entr'ouvrir (v. g. barque trop chargée). 






SÂNDÂ. Il Tûk — , grande barque, planches ajoutées à une barque pour 
l'exhausser. 



C\J61CU SÂNDAI. Il Trey — , nom de poisson. 



SAN. 



303 



ftjÊy 



r e 



vr 

SÂNDAM. Endormir par des maléfices. 

SAN DAN. Parenté, race, lignée, généalogie, consanguinité. Il Nhéat — , 
(même sens). Il Phau — (même sens). 

SÂNDÂN. Il Dbm — tîs, anis, plante odoriférante. 

SÂNDÂP (SdHp). Enseignements. Il Dôi — , obéir, obéissant. Il Méan — , as- 
sidu, empressé, exact. Il Méan — ihneâp (même sens), obéissance. Il CKét 
— krâvïn, diligence,' assiduité. Il Phteâ nî méan — thniik thnal, maison 
bien ordonnée. 



V 



SÂNDÂUK. 1° Etendre (membres du corps. Il — day, chœûng, étendre les 
les mains, pieds. Il — khluon, s'étendre de tout son long. 

2° Qui s'arrache, qui n'est pas fixé solidement (v. g. manche 
d'instrument). 






fufiftsn 



i, 






SÂNDÂUN. Suspendre un filet, un hamac et y attacher un poids au fond 
pour le tendre fortement. 

SÂNDÊK. Haricot, fève, pois, arachide. Il — bai, lentille du pays, haricot 
vert. Il — tîs, fève dite de S* Ignace. Il — kâng retï, long haricot blanc. 
Il — khmaUy haricot noii;*. Il — stiéngy haricot à gousse veloutée. Il — 
chr^ngy haricot à gousse carrée. Il — cAAwar, petite espèce. Il — dey, arachi- 
de. Préng — dey, huile d arachides. 

SANDÔNG. Remorquer. Il — tûk, remorquer une barque. 

SÂNDOS (ou) Sândâ. Il Chèt — , modération, soumission. Il Suphéap — , hum- 
ble, désintéressé, soumis. 






tinà 



CLTlà 



ruà 



SANDÛT. Brûlé, durci au feu. Il Pruonh — , espèce de javelot dont la pointe 
a été durcie au feu. 

SANG. 1° Trident en bambou pour saisir le poisson. 
2° Il — ânteâk, piège. 

SANG. Apprivoisé. || S)it — , animaux apprivoisés. Il — ftîînrfôr, s'apprivoiser, 
s'adoucir ( animaux ). 

SANG. Rendre, restituer, rembourser. Il — kûn, être reconnaissant, rendre 
un bienfait. Il — bôndbr, donner un acompte. Il — pràk, rembourser de l'ar- 
gent. Il — bômneâl oi ruoch srâlH, payer, solder complètement ses det- 
tes. Il — teal Xs, satisfaire à toutes ses dettes. Il Lék — soustraction 
Il — lék, soustraire. Il — sHk (ou) sôk, se venger, vengeance. Il — ton vinh, 



3Ô4 SAN. 

• ' ~ 

restituer. Il --*pean Cou) pôn, payer le tribut. Il Dà — p^n, tributaire. I! Tûk 
— , remous, gouffre, tourbillon- 

CUUJ SANG. 1° Bonze, clergé. Il Preâ — {ou) lU—( même sens ). fl — kréach 

prêtre, bonze. Il Phîk ( ou ) sM — kréach, dignité, ordre de la prêtrise. 

2° Édifier, construire, bâtir. Il — phteâ, construire une maison. H —, 
chéa thmey, reconstruire, remettre à neuf. Il — chéakông kûk, faire en forme 
de voûte. 

fjàjS SÂNG-AN. Tiède. Il Tik —, eau tiède, un peu refroidie. Il — cKit, modérer 

^ maîtriser ( colère ). 

fUuJfn SANG-AR. Il sut — , fourmi venimeuse. 

fUuîTl SÂNGKA. 1° Assumer la responsabilité. 

fJuSaj SÀNGKÂL. Il sut ândbk —, grosse tortue terrestre, 

n 

'^° Il Méan péak —, mettre des conditions. Il Khtnéan —, abandon 
d'une chor.e. 

ruàiPi SANGKÂT. Rangée, rang, séparation. Il Riép b'Ôniâp dôi —, aligner, disposer 

^ en ordre , en rang. 

fUàfi SANGKÂT. Opprimer, pressurer, contraindre, presser avec un instrument 

quelconque. Il — chët, maîtriser son cœur, se faire violence. Il — s^ick 
chhéam, mettre, un frein à ses passions. Il — sangken, forcer, contraindre, 
pressurer. Il — pumniér, opprimer, pressurer. Il — réas dôi p)6n dôi réack 
chéa kar, accabler le peuple d'impôts et de corvées. Il — kî t^tûng tôtëng 
h bb h bat, sévir contre quelqu'un sans motif ni raison. Il — teal chô, 
dompter, assujettir, presser, forcer jusqu'à soumission complète, il Chean 
— , presser en appuyant le pied sur quelque chose. Il — pi tow, presser, 
appuyer dessus. Il — satrou, subjuguer l'ennemi. 

(\jihs SANGKÊ 1° Nom d'un arbre de la forêt ; ses feuilles servent d'enveloppes 

^ pour les cigarettes. 

2° Nom de l'arroyo qui traverse la ville de Battambang souvent 
appelée aussi Sângkî par les Cambodgiens. 

fljàiS SÂNGKÉN. Il Sangkat —, contraindre, forcer, opprimer, 

n 

WaPî SÀNGKËT. Il — sângkiér, grincement. 

fjiînà SANGKHANG. Chaque côté, les deux côtés. Il Teang —, des deux côtés, 

^ • de chaque côté. 



SAN. 



305 



wàtun 



rut à") 



fuàm 



fuàru 

n 

fuày 

cu'àpy 
fu'à|rnjs 



wgny 



SÂNGKHÉAT. Offrande aux bonzes. Il Bai — , riz qu'on leur offre. 

SANGKHÔK; Grogner. Il Khla — , rugissement du tigre. Il Chhkd — , chien 
qui grogne. 

SÂNGKHÔNH. Poursuivre. Il — c/kJ/, attaquer, se précipiter contre. 

SANGKHUM. Espérer, compter sur. Il Méan chèt — , avoir l'espoir. Il — as 
pi chet, avoir la plus grande confiance. Il — ït phlt h khlach, être en sécu- 
rité. 

SaNGKIER. Meurtrir, agacer. Il — thménh, agacer les dents ( v. g. fruit 
vert ). Il — chœûng, meurtrir les pieds. Il — s^ch^ meurtrissure. Il — trâch- 
iekj agacer les oreilles. Il — khluon^ trembler de peur dans sa peau, ( v.g. 
en entendant révéler une faute qu'on a commise). 

SÂNGKIET. Il' — thménh ( ou ) thmînhj grincer des dents. 

SÂNGKO. Malaise, éprouver un malaise. 



CUàinO SÂNGKÔCH. Il S&t —, punaise. 



' V 



SÂNGKÔL. Il S^ng - ^n — , colère apaisée. 

SÂNGKÔM { Skôm ). Maigreur, affaiblissement. Il A — , vieux squelette ! 
vieux paquet d*os ! 

SÂNGKÔU. Il Thnâm — , médecine, remèdes. 

SaNGKRAM. Méditer, prier en se promenant, faire sa méditation en se 
promenant. Il — phéavéanéa, réciter ses prières. 

SÂNGKRAN. H Maha — , calendrier, annales ; espèce de devin qui annonce 
la pluie ou le beau temps, la fertilité ou la disette, d'après un indice quel- 
conque ; dans la province de Battambang, on ne manque jamais, chaque 
année, d'aller examiner la quantité, plus ou moins grande d*eau qui filtre 
à travers les rochers daus la grotte de Banone pour savoir si la pluie sera 
abondante pendant l'année. 

SÂNGKRÉACH. Prêtre, bonze. || Maha —, lûk — (même sens). Il Ngéar 
— , dignité sacerdotale. 

SÂNGKREAM. Guerre, bataille. Il ChômnYim — , conseil de guerre. Il Kh)in 
asa — , mandarin chargé de la surveillance de l'artillerie. 

SÂNGKREY. 1° Titre de mandarinat. 

2° Il — ( pour ) slïk krey ( ou ) sâkrey^ citronnelle. 



/ 



3o6 



SAN. 



fuàfifî 



M 



fuàn 
fur[àn 

. M 



ri 
ri 

ruai 



n 



fÙiTIfi 



SÂNGKUOT. Repasser ( couteau ). il — k<6mbët, donner le fil à un couteau, 
( V. g. en le passant deux ou trois fois sur un rebord d assiette, sur un 
plat quelconque). 

SANGKÛRÉA. Il ifA,-^/^Â,a_ typhon, tourbillon. 

SÂNGRÈK. Rotins tressés avec lesquels on porte des fardeaux en balançoire. 

SÂNGRÊNG. il — sângray, douleur, affliction. 



SÂNGRUOM. Résumer, abréger, réduire, 
à deux. Il Damnbr — , analyse. Il Péak - 
se recueillir. 



Il — chéa pir, résumer, réduire 
- m^t mûyy sommaire. Il — chtt, 



SANGSAY. Douter, soupçonner, avoir de la défiance. Il Montùl ( ou ) mon^l 
— , avoir des soupçons, des doutes. Il Bà — montéch, si vous avez le moin- 
dre soupçon. 

SANGSAR. Luxure, concupiscence. Il — kenéa, fornication. || Bap — «-, péché 
de fornication. Il Chéa — , impudiquement. 

SANGSÛA* Il Pôs — , serpent, non dangereux. 

SÂNGVAR. Insignes de dignité. Il Dâ peàk — phka, couronné de fleurs. 

v/ 

SANGVAT. Désirer fort, s'appliquer à, mettre de Tardeur à. ||.Da — , actif, 
empressé, qui s'applique à. 

SÂNGVÊK. Inquiétude, préoccupation, sollicitude, désespoir. * 

SÂNGVÊNG. Il Neâk — , qui cherche, qui va et vient. Il Dor — , marcher 
pensif, préoccupé, absorbé. Il — sangvêk, préoccupation, sollicitude. 



{^nCTl 



SAN H. 1° Filaments, fibres. 

2° Il Ntiay — , s'informer minutieusement. Il Pukê — , incertain, 
craintif. 



rinm 



W6J1 



ru 



SAN H. 1° Il Chh!â tnuol — , dissenterie. 

z° Il Chhnâm tnô — (un seul mot ) année du Serpent. 

SÂNIA. Promettre. Il Thvœû sâmbôt —, s'engager, promettre par écrit. 

SÂNLÂK. Articulation, jointure (membres). Il — daychœûng, articulations 
des mains, des pieds. 



r 



SAN 



3Û7 



njfin 



ri/ 



fufin 



t\y 



fUÔU 



*V 






SANLAK. Il — «^«yi choisir entçe les jours fastes ou néfastes. 



fjfiapà SÂNLANG. Il Thmey —, habit flambant neuf. 



SÂNLAP. Évanouissement, syncope. Il Dtiol —, tomber évanoui, s'éva- 
nouir. Il Rok kal ( ou ) stûr nâng — iou, sur le point de s'évanouir. 

SÂNLÉK. Feuille de papier. Il Krâdas mô — , une feuille de papier. Il Lebbk 
chéa — , broder. 

SÀNLËM. Il Khpôs — , à perte de vue, qui se voit à peine. 

San LONG. Il — thmâ, pierre lancée au fond du fleuve et servant d'amarre 
à un fllet. 









cutôjy 
cuàjfinà 



SÂNOMÔT. V. Sâmôt. 



fUJStin SANNOIÉA. Il Preïi —, voile ( d'un temple ). 



SANSAM. Il — t^k, accumuler, amasser. 

SANSEM. Peu à peu, tout doucement; ensuite. (1 Thvœû kar — , agir avec 
précaution, tout doucement. Il Dbr — , marcher lentement. 

SÂNSÔM. V. Ânsàm. Rosée. 
SÂNGSONG. Silencieux, calme. 



nJJSJr 

euÊî 
fjôy 



SÀNTEA. 1° Parement; qui couvre. 2° Il — ao, boutonnière. 
SANTE Y. Il Medai—, tante ( côté paternel ). 

SANTHEAP. Frémir, faire du bruit, pousser des cris, frémir. 

■ » 

SÂNTHÉY. Épuisé de douleur, accablé de chagrin. 

SÀNTHI. Conception. Il ChUp preâ dey — ( même sens ), { reine ). 

SÂNTHOM. Il Krùn — , accès de fièvre très violent avec délire, perte de 
connaissance. i 






SÂNTHÔP. Enclore, boucher, obstruer. Il — ândàung, boucher l'ouverture 
d'un puits. 



fUJSfi 



SÂNTHÔT. Être présent, qui assiste. 



3o8 



SAN-SAP 









SÂNTHU. Qui s'élève. Il Andat phlœûng long —, la flamme s'élève. 

SANTHLiK. Innombrable, eh masse, bruits assourdissants. Il Chhna:nfu 
ban phlê — , cette année il y aura des fruits en quantité. Il Kenéa — , nous 
étions (ou) ils sont très nombreux. Il LU — ^, entendre de grands bruits. D 
— pktïî, pétillement. 



SÂNTHÙNG. S'étendre, tendre, bander. Il Téanh — khsê, tirer une corde. 
Il Dâ — tou dal sap ànlœû, qui s'étend partout. 






njiS9t 



1/ 



fUtU 

H 



SANTON É A. Mouvement de la concupiscence. Il Ding — , avoir des mou- 
vements de coucupiscence. 

SÂNTO ( Siù ). Mouvement impétueux, aller par boutades, donner un coap 
de collier. Il Nom mii — dal hbiy allons! un dernier effort et nous arrivons. 

SÂNTÛCH ( S^wcA ). Hameçon. Il KAsc —, ligne (fil). Il .Dan^ —, man- 
che de la ligne. Il Châng — , suspendre des hameçons le long d'une ficelle 
à travers l'arroyo. 

SÂNTÛNG. V. Sâmtung. 

SÂNVÂN. Confusément, pêle-mêle. 

SÂOY. Puer, puant, gâté. Il Thum — (même sens ), sentir mauvais. Il Thn- 
gay — , jour néfaste. ( Khmôch si menus )! 



fUPî 

H 



tinu 



SÂOT. V. Sâët. Gluant. 

SAP. I® Fade, insipide au goût, qui a perdu sa force, ses propriétés. Il — prâ- 
léap ( même sens ), sans goût, sans saveur. || Ttlk — , eau douce, non sa- 
lée. Il Rebas — reléap, choses de peu de valeur. Il Th%àm — , i° tabac 
faible. %^ Médecine qui a perdu son efficacité, sa vertu. Il — meat^ qui ne 
trouve aucun goût dans les aliments; envie de malade, de femme enceinte. 
Il Tonlî — , grand lac du Cambodge. 

2° Semer ( le riz de semence ). Il — sr6Uy semer le riz de semence, 
dans une rizière spéciale qui s'appelle ti s^mnap. 

SÂP. Couper en petits morceaux (fruits). 






SAP. 1° Plaire, être agréable ( D. R. ). II — preâ réaeh chéa hartey, être agré- 
able à, approuver. Il — preii hartey preâ Âng, bon plaisir divin, être agré- 
able à Dieu. Il Preà Ang — pre^i hartey, vouloir ( D. ). 

2° Tout, tous, chaque, il — ddng, chaque fois, toutes les fois que. Il — 
thngay, chaque jour, tous les jours. Il — ânlœû, partout, en tous lieux. I) — 





SAP-SAS. 



309 



sâurèl, tout homme, tout individu, toutes choses. Il — suoft, parfaitement. 
Il — krôp, tout, au complet. Il — s^p, tout, toutes choses. Il Dôi — chôm- 
pîik, de tout, toutes espèces de choses. Il Dôi — mûy dâng^ comme à Tor- 
dinaire, ordinairement. H Dôi — dâng, dot — thngay, selon l'habitude, com- 
me à l'ordinaire. Il Dôi — ânlœû, universellement, en tous lieux. Il Rok oi 
— , chercher partout. Il Nhear — s(ich, trembler de tout son corps. Il LU — 
sai, entendre d*ici de là. 

3° Il I16I — , songe, rêver, voir en rêve. Il KhnKôm i)6l — khœûnh, j'ai vu 
dans un rêve. Il Kenïng — , dans les rêves. Il Téay — , expliquer un rêve. 

4° Pomper, tirer le soufflet de forge. Il — sn^p ( même sens ). 

5** Corps, dépouille ( D. R. ). Il Preâ — pre^ Âng, le Corps de notre 



rt 



tinqnn 
fin; 



tvnn 



'J 



t tvijmà 



WJCTT1J5 






{UJJ 



Seigneur. 

SAPAP. À plat. Il Duol — , tomber de tout son long. Il S^t ch6 — , les oise- 
aux descendent, ailes déployées. Il Tômbâul — , toit plat, peu incliné- 

SAPRÂTHON. Parasol ( des mandarins ). 

SAR ( ou ) Sa. 1° Il Nbm — , offrir des présents, porter le tribut au roi. Il 
Réach-chéa — , ambassade. Il Neâk nbm — , ambassadeur. Il Neâk d6 — , in- 
tercesseur, défenseur. 

2*" Il Dôi — tûk. V-. Sa. 

SARAI. Algues d'eau douce. 11 — srâmôty algues marines. Il — chœûng meân, 
— pl6 krâbey — , thmâj différentes espèces comestibles. 

SARAPEANG. || S^p — , sâp sâurel, tout le corps, tout individu, toutes 
choses. 

SÂRNHÉAN. Prophétiser, prévoir. H PreâMng — , prescience divine. Il 
Neâk dïng — , prophète, qui prévoit. 



flJIJfClu SARPÉCH. Il — chuda nhéan ( P. ), prescience divine. 



SARTHÉAR ( ou ) Sathéa. Générosité, libéralité. Il Thla — ( même sens ), 
Il Chét thla — , généreux, libéral. » 

SÂS ( ou ) Sassena. 1° Religion. Il — pârang, la religion d'Europe, pour dire 
la religion catholique. Il — preà pïit, le bouddhisme. Il -^ckhvéar, la religion 
de Mahomet, les Mahométans. Il Kân — observer la religion. Il Châul — , 
embrasser la religion, se faire catholique. Il L^«^— ,abandonner la reli- 
gion. Il Preâ sassena christang, la religion du Christ (chrétienne). Il — PreU 
thbr reHt, idolâtrie. 



2** Vous, lui (appellation honorifique) ; parole, ordre. Il Luk méan 



310 



SAS-SAT. 



ru^fj 



lî 



preâ — (ou prâsâs) tha, son excellence s'est exprimée ainsi, il Preâ — , votre 
excellence ( à un mandarin). 

SÂSAY (ou) Tâsay. Veine, nerf, muscle; fil. Il — dâk danghdm — suos^ artères. 
Il — chhéam, veine. Il — chhœû, fibres du bois. Il — sduty fil de soie, il — 
tùk, veine d'eau, source, il — chés (ou) chîs, trente fils réunis, il — teng, 
muscle tendu. 



et 



/* _ >-* 



SÀSAP. Secouer, étirer. |i — samley, étirer le coton. 

SÂSÂR ( ou ) Tâsdr. Colonne, pilier. 11 — kônlong^ longue colonne, il — 
châungriéng, colonne des bas côtés d'une maison. Il — tœûa, petite colon- 
nette extérieure. 



•* ^ V 



fUfUnJ SÂSAS. Démêler, débrouiller. Il — dmb(6j démêler un écheveau de coton. 



rufcin 

fLTîVur 

nncin 
ruffu 



SÂSÂUR (ou) Trâsâur. Marcher, s'avancer avec précaution. 
SÂSE. Il S(it — , pivert. 



SASSENA. V. Sâs. Religion. 

SÂSÉR. Écrire. Il — t)ik, noter, marquer, annoter il - 
copier. Il Ne^ik — kot ira, scribe ( V. smién ). Il 
lettre. Il — h chhkong, écrire bien, sans faute. Il • 
vers. 



— châmlâng^ transcrire, 

— s^fnbU, écrire une 

— tottlng, écrire de tra- 



fLrnjfi 



r 

ruffu 



fLr[finn 



nriPi 



SÂSÉT. S'épiler (oiseau). Il MeSft — kluoHy la poule lisse ses plumes. 



fUffU] SASIER. Marcher avec précaution (v. g. sur le bord d'un précipice). 



-* ^ V 



SÀSÔK. S'introduire, pénétrer à Tinsu. Il — sâsiét (même sens). 

SASÔR. Louer, glorifier, louanger. Il — lœûk, exalter par des louanges, van- 
ter. H Péak — , louange. Il Dâ kuor — , louable, digne de louange. B 
Kreân — , estimable, louable. 

SÂSRÂK. Couler goutte à goutte. Il — sâsr'Ôk iilk phnck, verser continuelle- 
ment des pleurs. 

SÂT. Animal, bête. Il — amrôk baksey, tous les animaux (en général). — 
chivyt, animal, être animé. Il — chœûng pir, bipède. Il — chœûng buon, qua- 
drupède. Il — théat, animal, qui n'a pas d'âme, pas de raison, il — Ubay, 
hybrides. Il — sroi, animaux domestiques, il — prey, animaux sauvages, 
il — tiang tâk tèang kïtk, amphibies, il — ântri, aigle. 



2° Chose, quoi, il — oy, qu'y a-t-il ? Il — avey, ( même sens ) quoi 



SAT— SAU. 



311 



donc. Il Khœûnh — oy, qu'avez-vous vu ? Il Khoâ ( khvU ) — oy hhïi, 
manque-t-il quelque chose ? Il T^k — , satisfaire ses besoins naturels. 



f\nm; 
fin(èn 






firlj* 



fun 

1/ 



flJfifi 



3° Il — andêt, surnager, flotter. Il 
à l'aventure, sans protection, sans espoir. Il Tou 
Il Tûk — , barque abandonnée ( sur les flots ). 



andït sït âmpeyy aller 
preat ( même sens ). 



4° Il — ( ou ) SUth, Vrai, juste ( terme juridique ). Il 
Léang — , conciliation. 

SATHÉAR. V. Sarihéa. 

SATRA. 1° Livre. Il — kâmpi, livres sacrés, bible. Il — tîs ( ou ) tisna, livre 
traitant de la religion de Bouddha que les bonzes lisent de temps en temps 
au peuple au son du canon et du tambour après chaque strophe, cinq à 
six coups de fusil et un roulement de tam-tam. It — maha chéat, livre qui 
traite des différentes transmigrations de Bouddha. 

2° Il Krûbng — avX^t, armes en général. 

SATROU. Ennemi, il Teâp — , l'armée ennemie. Il Chhnéâ — , vaincre l'en- 
nemi. Il — preâ lilng, les ennemis de l'âme. 

SAU. 1° Sorte de longue pique. Il — kedong, vergue. 

2° Vice, tache, défaut. Il — niông ( même sens ). Il Et — fnông, pur, 
sans tache, parfait- 

3° Il Dbm — mauy arbre aux fruits comestibles ( genre litchi ). 

SÂU. 1° Saturne. 11 Préâ put — ( même sens ). Il Thngay — , samedi. Il Ph- 
kai — , planète saturne. 

2° Femme, fille ( Siam ). Il — chey, fille publique. Il — kê^ vieille fille 
de 25 à 30 ans. Il — fôft, femmes suivantes de la reine. 

3° Il SHmbâr — , couleur sombre, pâle. 

SÂUK. Il — chaukrâm, corrompre les juges par des présents. 

SÂU. Bruit, son. Il LU — kômphlœûng, entendre le bruit du canon. Il — 
prâhcl, concordance, accord. Il — sUp, rumeur publique. Il — phling, bruit, 
son d'un instrument de musique. Il — phling Iti s^m smà, harmonie de plu- 
sieurs instruments. Il — htlng àng Hp, bruit aigu, son éclatant. Il Méan — , 
résonner, retentir. Il — s^mléng, son de la voix. 

SÂUKÔN. Il Preâ —, évêque. Il Pre^ — th)im, archevêque. Il Préâ — tMm 
papa, le S. Père. Il Khdt preâ — , diocèse d'un évêque. 



fijy 



SÂU M. Demander, implorer. Il — ângvâr, supplier, implorer. Il — téan 



312 



SAD-SBA. 



demander Taumône ; je vous en prie. II Dbr — téan si, mendier. {| — kruonh 
krap prânâm, supplier en se prosternant les mains jointes. Il — suor sl6k 
sabai, formule de salutation. Il — chéa mittrey, demander le prix. Il — vinh, 
redemander. Il — suor rok, rechercher, interroger. Il — oi kî, demander en 
faveur d'un autre. Il — pi kî, demander à quelqu'un, par quelqu'un. li — 
tus, demander pardon. 

fUfytU SÂUMAY. 1° Temps. || M San kal — thngay, il arriva qu'un certain jour... 



nj6 

u 






fUlTUS 



ri 



2° Conjecturer, pronostiquer. 

SÂUN. 1° Pétrir, former de terre, mouler; disparaître. [| — rûpy pétrir, mou- 
ler une statue à la main. II Rûp — , statue pétrie à la main, n — sa, se dit 
de quelque chose dont on ne s'occupe plus. Il Thvœû — , façonner. Il Rebas 
— , chose perdue, disparue. Il Bât — sa, qui a disparu, dont on n'entend 
plus parler. 

2° Désert, vide, rare. Il Sgat — , désert, solitude, silence. 
3° Il 1(51 — , rêver, rêverie (le jour). 
. 4° Il Zéro. 

SAUR. Bruit, son. V. Sâu, 

SÂURËL (ou) SârïL Homme, personne. Il Sap — ,sâp khluon, tout homme, 
toute personne, ft Lôk dUch — , condamner selon toute la rigueur de la loi. 

SAURKAN. Perle précieuse. Il Pitur — ( même sens ). 

SÂURKÔT. Mourir (D. R. B.). Il PreÛ Ângrr-lœûchhœîtkrUs, Notre Seigneur 
est mort sur la croix. 



fa(mfa SÂURKRÉAS. Éclipse de soleil. 






SAVA. V. Sa. 

SAVADA. Noblesse, descendant d'une famille noble. H Méan — , noble. B 
Tëang — , noblement. |] Pong — , chronique royale. 

SBAY. Clair. Il Sâmp)6t — , étoffe à moustiquaire. 

SBAIKA. Il Trey — , maquereau ( poisson ). 

SB AN. Clair, sûr. Il Khœûnh — , voir distinctement tout autour. Il Cheâk 
— , c'est clair, c'est évident. Il CheHk — , certain, sûr, clairement. 

SBÀNG. Vêtement, langouti des bonzes* 



SBA— SDA. 313 



flJpPî SBAT. li Prey — , forêt épaisse, fourré impénétrable. 

fljrPî SBAT. Jurer, prêter serment. Il Sbî — ( même sens ). Il — pram théan, 

prêter serment selon la loi cambodgienne, avec force imprécations, li — 
tam trâng, jurer selon la vérité, la justice. Il — chéa kahâk, faire un faux ser- 
ment. Il Bângkbp oi — , ordonner de prêter serment. Il Hêan — , disposé à 
prêter serment. 

fJJJS SBÂUN. Matrice. 

ffUrn SBÊK. Peau, cuir. Il — krâbey, peau de buffle, il LeUt — , écorcher. Il — 

^ leâty peau enlevée. Il Krâdas — , membrane, pellicule. Il — dus, (même sens), 

épiderme. Il — 6^, peaux molles passées à Talun* Il — chœûng ngô, chaus- 
sures dont la pointe est un peu relevée. 

njjfi SB ET. Désir, désirer, envier. 

ffUjà SBÊNG. Il Dbm —, nom d'arbre de la forêt. 

f WrCU SBC3l. Répit, relâche. Il ChâmngU — , la maladie a diminué. || — komlâng, 

les forces diminuent. 



r • îWjy SBÔM ( pour ) S^mbàm. Horrible, terrible, épouvantable. 

. ^njpâ SBÔNG. il — krép, toit provisoire, treillis en feuilles. Il Thvœii — bâng 

melôp, se faire un abri provisoire. 

'" HJï SDA. Décharger ( fusil, barque ). il — tûk, décharger une barque ( qui fait 

^ eau ). Il — kdmphlœùngy décharger un fusil ( enlever la charge ). 

s/ 

IflTît SDA. I® Cracher. Il — iûk meât, expulser la salive pour cracher. Il — thnim, 

^ cracher de la médecine sur quelqu'un c.-à-d. mâcher une médecine quel- 

conque, puis la cracher avec force en pluie fine sur la personne ou l'ani- 
mal malade, tout en prononçant des formules ad hoc, il — pruos, cracher 
en arrosant. 

2** I) Tôtnrey — , éléphant sans défenses. 

trUd SDaCH. Roi, monarque. Il — />r^ï cA» ( même sens ). H — ^y/5ng^, empe- 

^ reur. Il — Kâ réach, feu ( par superstition ). 

finCU SDAI. Regretter, déplorer. || — of, oh quel dommage! combien c'est regret- 

table ! Il — kôtnlâng, regretter sa peine. Il Khâuch kar — n^s, regretter 
une affaire manquée. Il Kuor oi sl5k — , digne de respect, de compassion. Il 
— rebâs, regretter une chose ( perdue, gâtée ). Il Khmian nana nùng — 
véa, il n'emporte les regrets de personne. Il Chït ti — nai Umnâch dUch, 
libéralité. 

27 



314 SDA— SEK. 






f 



fUny SDÂM. Droit, droite, il Day —, main droite. Il Khang —, côté droit. Q Bi 

^ ê — ; incliner, tourner à droite. Il 'Chhvdng — , gauche, droite. 



CVnU SDAJP. Écouter, entendre, obéir. Il Sdîng — (même sens ), ajouter foi. Il 

^ Miln chang — , ne vouloir pas écouter. i| — Itl, entendre, distinguer. Il — 

thvai Preâ ( ou ) — missa^ entendre la messe, assister à la messe. Q — 
bângkeap âptik medai, obéir aux ordres des parents. Il — lôp ( ou ) lôp — , prê- 
ter l'oreille pour entendre quelque chose à la dérobée, en cachette. Il Phia 
Katathorn — hângkeap preâ chau srôk Bangkok, le Phia Khtathorn relève de 
ou reçoit les ordres du roi de Bangkok. Il — an)it asâur, écouter, exaucer, 
prendre en pitié. 

ffUu SDÊNG 1° Vous. Il Prâ — ( même sens ), ( en s'adressant à une assemblée, 

^ V. g. le curé à ses paroissiens ). 

ffUà SDÊNG. Apparaître, se manifester. |i — iôl, apparition. Il — sdâp, écouter, 

^ ajouter foi. || — preâ bârmey, manifester sa puissance ( Dieu ), faire des 

miracles, il — chbâs ( ou ) cheâk, manifeste, authentique. 



SDIÉU. V. Sâdiéu. 



Wn SDÔK. Épais. Il Prey — , forêt épaisse. Il — nàs tou mun ruoch, impénétrable. 



€i SDÔK. Raide. Il Ring — { même sens, ) rigide, 

fUà SDdNG. Mince, grêle, fluet, effilé. Il Shnpit—, étoffe mince. Il Khluon—, 

^ taille fine, svelte. || Chéa — , de loin en loin, peu serré. Il Châng — tich, 

clair-semé ( arbres, plantes ). 

Hjd SDUOCH. Usé, prêt à rompre. Il Riêu — , aminci. Il Khsê — , corde usée, 

^ amincie. 

ffUt SE. Cheval. Il Kâun — chhmûl, poulain. Il Kâun — nhi, pouliche, il — prâ- 

neâk, cheval de selle. 

fUtU SEY. 1° Volant, petite balle tressée avec du bambou très léger, il Ling —, 

jouer au volant ; faire une partie de balle ( jeu favori des Cambodgiens ). 
Il Teât — , se renvoyer la balle avec le pied. 

2° Il Bay — , pyramide de fleurs surmontée d'un petit plateau dans le- 
quel on dépose de l'argent ( cérémonie du serment ). 

3° Il Réach — , lion fabuleux. 

(Wn SÉK. Il Sât — , perroquet, perruche. Il — iéa, grande espèce, il -rsaw, espèce 

au bec noir. Il — krêch — ât, petite espèce. 

fUn SËK. 1° Défroquer ( bonze ). 



SEK— SEN. 



315 



fun 



furtj 



tfiry 



fuu 



(fuîn 



njjs 



f, 



fjô 



i 



fufufn 



wà 



{cuij 



forà^ 



•0 

SEK. Guerre. (I — sam ( même sens ). H Kbt — sam, la guerre a éclaté. Il 
Sa«^ — , rendre dent pour dent. Il — chœûng t'àk, combat naval. 

« 
SEL. Vertu, continence, chasteté. || Ne^k — , religieux, homme, vertueux, 
dévot. Il Néang — , vierge, dévote, religieuse. II Prâmat néang — , violer 
une fille vierge. Il Kedey nelàk — , monastère, bonzerie. Il KUn — , prati- 
quer la vertu, chaste. Il Thngay — , jour de fête. Il Thngay — thôtriy grande 
fête, solennité. Il — phye, phéaiém srey, virginité, piété, dévotion. Il \—phyl- 
phéiéa, sainteté. ]] — por, règle { d*un couvent ). 

SÉM. Particule qui indique le futur ; après,alors. Il — mœûl, on verra, per- 
mettez. Il Thvœû kar ni sïn — kilt, fais d'abord ceci, après on avisera. Il 
— sém, petit à petit, peu à peu, lentement. Il Dàr — , marcher doucement. 

SEM. Il Sâmbor — , pommelé. Il Sd sâmbor — , cheval pommelé. 

SEMA. Fortification, forteresse. li Pôntéai — ( même sens ). Il Bônchô — , 
jour où l'on dépose des objets dans le trésor souterrain des pagodes. 

SËN. i^Mesure itinéraire de 20 brasses ( environ 40' mètres selon les Cam- 
bodgiens et 50 mètres selon la mesure du Protectorat ). Il -E^ — et reiôu, 
importun, importunité. 

2^ Particule indiquant l'impératif ; d'abord. Il Tha — , parle, dis. H 
Mœûl — , vois, vois donc. Il Si bay — , mangeons d'abord le riz. Il K6m al 
— , attends un peu ; ne vous pressez pas. Il Léa — , au revoir. 

SÊN. 1° M^ — , cent mille. Il D^p — , ou mo kôt, un million. Il SM — , infini, 
incalculable. 

2° Immoler, offrir. Il — khmôch, aràk, dâun ta, faire des offrandes aux 
défunts, aux esprits, aux ancêtres avec force cérémonies. 

SENA. Guerrier, officier. Il As tnûk môntrey — bod^, le ministère, les mi- 
nistres. 

SÉNG. 1° Dormir ( bonze ). 
2° Il Sât —, lion. 

SÊNG. 1° Aussi, même. H — chéa luong, en commun, participation mutuelle. 
Il Chèi — chéa trou kenéa, même cœur, mêmes sentiments. 

■ 

2° Transport d'un objet par plusieurs. Il — pi ni iou n8, transporter 
ainsi quelque chose. 



9J SÊNGTEY. V. Sântey. Tante. 



3i6 



SEP— SIA. 



fflJU 

njjfc\n 
l'eu ru 



fLffftJ 

ffarûtu 



«»^y 



Wfi 






ru 

ri 



fU 



SÊP. Il — sàmphôp, union des époux par l'acte conjugal. 



SÉR. Crête des ahimaux. Il Pôs — , serpent à crête. Il 
Il Phka — tnean, fleur crête de coq, amaranthe. 



— mean, crête du coq. 



SERSA ( P. ). Tête. 



SES. Il Parang — , les Français. H Sruk parïing — , la France. 
SES. Il SSl — , superflu, abondance. 



rrunJU SÊSdP. Quarante. 



SESÔR. Sesai etc. V. Sâsbr, Sâsai, etc. 

SESTHEY ( ou ) Settey. Riche, noble. tl — kepX>ng kepôs, noblesse. 

SET. 1° Peigner, étriller. Il — sak, se peigner. 

2° Verser un liquide en inclinant un vase sans le soulever, il — tuk pi 
kââm, verser de l'eau en inclinant un peu la cruche. Il — sra, décanter du vin. 

3° Fondre, fonte des métaux, il — KÔmphlœûng moriim, fondre des mé- 
taux. Il — rûpy couler une statue. 11 Puni — , moule de fondeur. 

SÊT. Il Sâmbâr — , jaune d'or. 

SÉU. Ricocher. 

SI. Manger ( hommes du peuple, animaux ). || V. soi, pisa, iotuol téan, chhan» 
Il — chaêt, rassasié. Il — chaît chaâl, mangrer à satiété. Il — doi téan, vivre 
d'aumônes. Il — sïich, manger de la viande, faire gras. \\ Tâm — sâch, faire 
maigre. Il — pirjbéy mM, manger deux ou trois bouchées. Il — buo$, jeûner. 
Il — sla fkelu, mâcher sa chique de bétel. Il — kar, faire partie d'un 
festin, d'une noce. Il — pisa, chhng^nh, bon, délicieux à manger. — priik, 
déjeûner. H — iïip, souper. Il Anchœûnh — bai, inviter ( je vous invite à 
manger ). Il — sâmnâuk, accepter des pots-de-vin. Il — biéveat, toucher 
des ajjpointements. Il — prâk khî ( même sens ). Il Tômpéa — ^ ruminer. Il 
Kép — , manger (scorpion). Il Hêk — , dévorer (bêtes sauvages). Il Chèk — . 
béqueter ( poules, oiseaux ). Il K^t — , ronger ( rats, insectes ). Il Rok —, 
gagner sa vie. Il Méan kreân — , avoir assez pour vivre. 

SI. Il — /s, — iéang ( peu employé, pour iur iéang ). 

SIA ( pour ) Sié. 1° Il T'Ômlong — , espèce de patate, tubercule. 

2° Il Dbr — , marcher sur le bord. 



'^' 



SIA-SKA. 317 



tOJ^y SIAM, V. Siém. 

{fU In SIÉK. Oblique. Il Si — , d'une façon oblique. 

{fUly SIÉM. Siam. Il Nokor — , le royaume du Siam. Il — prient, les Siamois. 

{nJ^Jâ SIEN. Écuelle, petit bol. 

{fUlà SIÉNG. 1° Sorte de pâte employée comme condiment. Il Sdndêk — , haricots 

-^ blancs avec lesquels on prépare cette pâte. 

2° Confondre, qui confond un mot avec un autre. 

lÇ\j] SIÉR. 1° Il KUdam — , cancer dans la rate. 

2° V. Sié ( ou ) Trâsié. Il Dur — , marcher sur le bord. 

tfUjPî SIÉT. 1° Insérer, enfoncer, ficher. || — sniét, enfoncer une cheville. Il — 

^ kôtnbït, porter un couteau inséré dans la ceinture, à la façon des chasseurs 

cambodgiens. Il — nou ânchïang, enfoncer, suspendre quelque chose aux 
parois d'une maison. Il — phka, porter des fleurs à Toreille ou en mettre 
dans la chevelure. 

2° Il Chhii chôk — , point de côté. Il ChhU p)i — , coliques. 

(fUjX SIÉU. 1° Inégal, pas droit, v. g. bambou fendu inégalement qui a un côté 

plus gros que l'autre. Il S? r^t — , cheval qui va de travers, qui dévie du 
droit chemin. 

2° Il Kdp — (ou) K6msiéu. Bouilloire en terre. 

t\S\T\ SKaK. Il Phteâ — * espèce de grenier sous le toit d'une maison. 

finn SKÂK. Balayures laissées çà et là. 

fUn SKÂK. Avorté, desséché (riz). Il Srôu — , riz avorté à cause de la sécheresse. 

n 

njru SKAL. V. skip. 



fUy SKÂM. Il ChM —, muguet ( maladie). 



n 



ru U SKAP. Jl — shUl, à satiété, en abondance, il Méan chéa — skM, avoir à satiété. 

^ Il M^n cKi — , insatiable. 

Cir\i • SKAR. Il sut — , espèce de belette brune. 

' jUj j SKÂR. Sucre. Il — sa, sucre blanc. Il — kram, sucre cristallisé. Il —.tenoi, 
o 



3i8 SK A-SLA. 

sucre de palmier. Il — phên, le même, en tablettes. Il — dmpou, sucre de 
canne. Il — mô dont, un morceau de sucre. 

fl/lPÎ SKAT. Couper le passage, ta parole. Il — phlou, couper le chemin à quel- 

^ qu'un, l'attendre au passage. Il — péak, couper la parole à quelqu'un. 

PLI3* SKAU. Blanc. Il SSk —, cheveux blancs. 

n 

n/i SKÉA. Il Dom — , plante odoriférante. 

o 

plpiW SKÉA Y. Il Sd ska —, blancheur éclatante. 

nnfU SKEAL. Connaître, reconnaître (quelqu'un, quelque chose), il A/3t{ — muk, 

" — tê chhmô, je ne ( le ) connais que de nom. a Eng — neiik «ÎS té, connais- 

sez-vous cet homme-là? Il Mhi — , (i!, .je ne le connais pas- I — keitia, 
nous nous connaissons, qui se connaissent. Il — kùmnàt chtt êttg, se connaî- 
tre soi-même. Il — ^Afôa, sMîA Éî, connaître la maison, le pays de quel- 
qu'un. Il — kïin, reconnaître un bienfait, reconnaissant. 

fVJlà SKËANG. Il Skôm — , maigre, maigreur. 

o 

nr\l SKÉAR. Il — kenéa, copuler t sepents, insectes ). 

(PlJ|tJ SKIÉP. Qui gratte, qui démange. Il Sâm>iî( —, démangeaison produite par 

^■^ le frottement d'un habit. 

fUO SKÔM. Maigre, chéti^f, rabougri. Il — skUang, décharné, qui n'a que les os et 

^ la peau. Il — kompr^ng ( même sens ). n Ot — , faire maigrir. 

fUÛ SKÙN. Malheur. Il Tkngay —, jour néfaste. 

njm SKÔNH. Hérissé. || Momis — , poil hérissé. 

fUJ SKÔR. Tambour, tam-tam. Il Véay — , frapper le tam-tam. Il — (Aïm, grosse 

^ caisse. 

fUt SKÙ. Il Sa — , blanc, blancheur. Il Sa — skéay, blancheur éclatante. 

(ULL/ SKUOI. Plante qui pousse dans les endroits humides; de ses graines od 

'w feit des gâteaux, des grains de chapelet, de la médecine pour les fem- 

mes en couches. 

CU1J SLA. Arec, aréquier. Il Dàm — , aréquier. Il Phlê — , noix d'arec. Il — ml' 

swiéng, un régime d'arec. Il — tnd c/fl^, une poignée, une dizaine de noi?;. 
Il — tompul, arec frais. Il — sU»g, arec fumé, sec. Il — mêla, arec et bêteJ. 



n^ 



I 



I 



f\^ 



I 



SLA— SLE. 319 



Il Si — , chiquer. Il Si — melu ( même sens ). Il Khân — , présenter l'arec 
et le bétel à l'occasion des fiançailles. Il Lœûk — , fiançailles. 



OJ^ SLÂ. Faire cuire, assaisonner. Il — samlâ, faire des ragoûts, des sauces. Il 

— trey, faire cuire du poisson, bouillabaisse. H — krâmuon, faire fondre de 
la cire pour la purifier. 

ClTlJ SLAI. Il Dey — , terrain" en friche. 



fUin SLAK. 1° Cicatrice, tache. Il — snam ( même sens ). Ij Chût — , ôter les ta- 

ches, nettoyer. Il Bàus khân — , abcès dans la gorge. 

Z^ Billet de passage. 

3°, Il — bek dâpy étiquette sur une bouteille. 



njn SLÂK. 1° Il Dàm —, nom d'arbre. 



2° Il — kâ, — choïng, arête fixée dans le gosier. 



CUfi SLAK. Pâle, pâlir. Il Phey mïik long — , devenir blême de frayeur. Il Mïik — , 

'^ pâleur du visage. 



flTlU SLAP. Ailes, plumas, il — chêu, palette de la rame. Il — chrâva, palette de 

la pagaie. Il — prâchiéu, omoplate. 



f\JlU SLAP. Mourir, périr, mort, mortel. Il — hbiy il est mort, trépassé. Il — tôm- 

hat ( ou ) — tïang ttjtnhat, mort subite, attaque foudroyante. Il — chamngti 
— tnô khâng, paralysé d'un côté. Il — day, — chœûng, paralysie des bras et 
des jambes. Ii Ckàmngû — , maladie mortelle. Il — Ht bay, mourir d'inani- 
tion. Il Dômnbr — , la mort. Il — sach, insensibilité physique de la chair. Il 
— taihâng, mourir abandonné, mort fatale. Il Kâl dal — jkâlnûng — , à l'heure 
de", à l'article de la mort. Il — chéa lad, faire une belle mort. Il Trou rebuosdal 
— , blessé à mort. Il Oi — chèt, de façon à satisfaire ( le cœur ). !I M un 
téân — chët té, n'être pas encore complètement satisfait, il — ch)!t, 1° décou- 
ragement, désespoir. 2° Satisfaction. Il Tûk — , eau stagnante. 

finPi SLAT. II Trey — , saumon ( petite espèce ). 

f}^P5 SLÂUT. Doux, simple, bon, bénin. Il Menus — ( même sens ). Il Chït — , 

^ simplicité, douceur. Il Chet — suphéap, humilité. Il Sât — , animal doux, in- 

offensif. 

TfUJ SLÊ. Mousse, moisissure. Il — cheâp tûk, mousse qui adhère aux barques. 

^/ SLÊ. Glaires, humeur phlegmatique, pituite, pépie. 



3ao SLE— SHA 



1 






Wn SLÉK. Pâle, pâleur. Il SHmbâr —, couleur pâle. H — mfi*, pâleur du visage. 

^ Il — snguot mÙk, figure hlêwe et décharnée. Il — slâk, sale. 



Wn SLEK. 1° Feuille. Il — chhœû, feuille d'arbre. Il — Ufwt, feuille de palmier.. 

Il — chak, grandes feuilles qui servent à couvrir les maisons. Il — trâchiék, 
lobe de l'oreille. Il — cArS, feuilles tombées d*un arbre. Il — chhœû tnân dél 
chrïi chhngay pi k6l, la feuille ne tombe jamais loin du tronc ; proverbe 
qui peut correspondre à "tel père, tel fils" 

2° Il Phlê w» —, 400 fruits. 

3° Il — krey^ citronnelle. V. sâkrey. 

ai à SLENG. 1° Il Sla —, arec desséché. 

2° Il Mœûl — , regarder fixement un objet. 

3° Petite monnaie. Il Mi5 — , un petit sou de cette monnaie. 

Twâ SLÊNG. Il Dàm — , vomiquier. Il — thôtKy grand strychnos. Il — veâr, stry- 

'^ chnos liane. Il — ddng dîng, cigtie. • 

fCUfî SLÊT. Il — slangy pâle de frayeur. Il — sKt^ se pâmer de frayeur, tomber en 

'^ pâmoison. ^ 



tfUjn SLIÉK. Se vêtir. Il — sâmliék, s'habiller, se vêtir. Il — kho, prendre son 

'^ pantalon. Il — sampôt, ceindre son langouti. Il — srâp, vêtu, habillé; pour 

les habits couvrant le haut du corps on se sert du mot pe^ik. Il — AAo, pèâk 
aoy s'habiller. 

tfinn SLOK. Se flétrir, se dessécher, jaunir ( sous Taction du feu, de la chaleur ). 

fnjn SLOK. Slông. V. Slèk, V. Slïng. 

njà SLÔNG. Il Rôt trâng —, courir tout droit. 

1 



fUn SLÔP. Il Itip —, nuit sombre. 



njfi SLÔT. Il Dâphey — , terrifié par la peur. 



nn SMA. 1° Épaule. || DUk lœû —, charger, placer sur l'épaule. Il SÛch — chtûk 

jambon. 

2° Il — téafiy condition, état, profession. Il — iéan chéa liu^ le célibat, 
célibataire. Il — hedey^ avocat, conciliateur, arbitre, il — léa tûs, intercéder 
pour obtenir le pardon de quelqu'un. Il — chivor, gagner honnêtement sa 
vie, sans faire de tort à personne. 



SMA. 321 

f^' SMÂ. il — bônteal, témoin, li — ^^^A délation, accuser. Il — sa, accusation, 

manifestation. Il — pMy calomnie. 

(fLTîs SMÂ. Déterminé. V.Smô. 

finp SMÂCH. 1° Il Dbm — , arbre dont l'écorce pilée sert à teindre les filets de 

"* pêche. 

2° Moule. Il — wSÉ, masque. 

3° Il Shnbâr — , blême, livide. Il Mttk — , figure livide. 

HJin . SMÂK. Contentemert, consentir, li — chït, agir à son gré, à volonté. Il Dôi 

"* — chït, tant te — chët, pi — chït, ad libitum, au choix, de son propre 

mouvement, de plein gré. 

i\S)£> SMAN. Supposer, conjecturer. Il K^t — , se figurer, s'imaginef, conjecturer. 

t 

nf\& SMÂN. Il S^t —, élan ( animal ). 

-4 

fUA SMÂN ( ou ) Sâmân. \\ Sahai — , avoir des relations illicites, amants. 

nJu SMÂNG. H — day, avant-bras. Il — chœûngy la cuisse, le fémur. 

-4 

fin CD SMAN H. Il Smônh —, entremêté, pêle-mêle. 

CVn SMAR. V. Snia. Il — phéap, douceur de caractère, li Tarn — téan, selon sa 

"* condition, son état. 

pLTltdT SMARDEY. Sentiment, mémoire, connaissance. Il Vinhéan — , esprit, raison, 

connaissance. Il Bit — ; perdre connaissance, perdre le sentiment. Il Plîch 
— , oublier, perdre la mémoire. Il — prïng dâl bit vinhéan^ extase, fl Mentis 
— chhlis, subtil, pénétrant. Il Prïng — , prêter attention, s'appliquer. Il 
Chim — , conserver sa connaissance. Il Rel^k — , reprendre ses esprits. Il 
Vongving — , tomber en enfance. Il Dâ pénh — , qui a toute sa connaissance. 

fVTlK SMAT. Il Neik — , anachorète, ermite. 

tfirlj* SMÂU. Herbe, fourrage. Il — snguot, foin, herbe sèche. Il — lebis, herbe 

"^ tendre, il — bay - a, plante pariétaire. Il — sâk sî, herbe crin de cheval. 

Il — ânchin, herbe très fine. Il — kôntrbi^ herbe vulgairement appelée amou- 
rette dont la fleur s'attache aux habits et cause de fortes démangeai- 
sons. 

ftJJ SMÂUR. Ingrat, injuste. H Mentis — , chéa — , en ingrat, sans reconnais- 

V* sance. Il Smî — ( même sens ). 



322 SME-SNA. 



ffUJ SMÊ. 1° Il Dôpn — , petit arbre dont Técorce sert à teindre en rouge. 

-4 

2° Il — smâur, ingrat. 

fULU SME Y. Il Ddm — , plante dont les feuilles ont des propriétés purgatives. 

ffUuJ SMÊNG. Grappe, régime ( fruits ). H Sla niô — , un régime d'arec. 

m Pi SMET. Fonte, il Puni — , moule à fondre. Il Chêang — , fondeur. 

[fUjfi SMIÉN. Secrétaire, écrivain, scribe, 

tnjl - SMO. Déterminé, franc, loyal. (I Dôi chït — , d'un cœur franc, déterminé; avec 



-4 



fermeté. ii Chït — , constance, fermeté de cœur. Il Trîkâr — , se réjouir de 
tout son cœur. 



tnj SM(J. Égal, pareil, semblable, tel. || — kenéa ( même sens ). il — hot, égaler, 

-* égal . Il — mïik, pareillement, également. Il — ko, de même que, comme 

si, à rinstar de. II Dey — , terrain égal, uni. Il Chêk oi — , diviser en parts 
égales. Il Thvœû viûk — , montrer un visage fâché. 

fUn SMOK. Caisse, malle tressée en feuilles de palmier. 

-4 

inniffVin SMOKROK ( ou ) Smokrïik. Sal, malpropreté, ordures, immondices. 

-4 ^ 

njy SMÔM ( ou ) Smàum ( Sdum ). Importun, sans vergogne. Il Neïik — , men- 

-*j^ diant. 

SMONH. 1° Il sut —, plongeur ( oiseau ). 



-4 '^ 

njj SMÔR. Smôt. V. Smâur, Smët. 



j\j^j SNA. 1° Arbalète, caliste, catapulte. Il Bânh — , se servir de Tarbalète. Il Day 

•^ — , arc de l'arblaète. 

2° Il — kât, partie mobile d'un toit de barque. 

3° Il — day, dextérité, habileté. Il Méan — day {ûk, travail habilement 
fait. 

fU SNÂ. Longue pique pour percer le poisson. 

flTlO SNACH. Petit récipient en bambou qui sert à vider l'eau des barques. Il — 

"^ bach tûk ( même sens ). Il — chr^k, petite auge où Ton donne à manger 

aux porcs. 

njiy SNAM. Marque, trace, empreinte, il Slak — ( même sens ). Il — rômpdt^ 



SNA-SNE. 323 

marque des coups de rotin. Il — rebuos, cicatrice. Il — chœûng, place, em- 
preinte des pieds ( V. dan ). Il — b(ik bdk, marque, trace. Il — li5py rature. 

f\jà SNÂNG. Remplacer, faire compensation. Il Thvœtî — , qui remplace, qui fait 

•*" les fonctions de. Il •— lûk preâ sàukun, provicaire. 11 — chaufai sr'âkf sous- 

gouverneur. Il — mî sr^k, adjoint. Il — chhvêng sdâm, lieutenants de droite 
et de gauche. 

f\jà SNÂNG. 2° Il Snal — , ami, amant (poésie). Il Snê — (même sens). 

j\flU SNÂP. Bandage. I) — châung s^, espèce de courroie employée pour consoli- 

"^ der les 'pieds des chevaux de course 

f\jtJ SNaP II — khmoch, suaire. 



(/ 



V 



j\jtj SNAP. Soufflet, piston, pompe. Il — phîaûng, soufflet pour le feu (de forge). 

•^ Il Phlôm — , souffler le feu avec cet instrument. Il — kïn, piston, tuyau. 

f\jn SNÂUK. Carapace. Il — ândo/i, carapace de tortue. Il — kômphlœûngy bois 

•^ du fusil (culasse), il — dck chkûy fût du i:abot. Il — chrûky grande auge pour 

les porcs. 

CUfU SNÂUL. 1° Axe, pivot. Il — kâng retï, essieu. 



2° Il — nom, pâte. 



ffU SNÊ. Philtre, sortilège pour exciter l'amour. Il — ha, amour, amoureux, à- 

i "^ mant (poésie). Il Dàk — , donner un philtre. Il Trou — , charmé, ensorcelé 

^ par un philtre. 

r" 

t fruà SNÊNG. 1° Corne, trompette. II — krâbey^ corne de buffle. Il — pràs khchey, 

i "^ cornes tendres du cerf ( elles ont une grande valeur ). Il Phlôm — , sonner 

I de la corne, de la trompette. 



2° Il — ( Sêng ) chhœû —, bâton de litière. Il Krê —, chaise à 
porteurs. 

3** il Chék — , variété de banane. 



ras SNËT. 1° ( Sèt ). Peigne. 

^ • 2° Il Chék m^ — =•, divisions d'un régime de banane ( baie ). 

3** Solide, courageux. Il Miin s6u — , poltron, lâche, qui n'a pas de 
résistance. 

4° Il Chéa — kenéa, être familier. W — snal kenéa, familier, intime, 
entretiens amoureux. 

■ 

r 
t 

T 

b 



324 SNG— SNO. 



nnâ SNGACH. Il PhlU —, brillant.. 



e 



fUy SNGAM. \\ — stigiéffit ne pas souffler mot, rester coi. 



«/ 



njlU SNGAP. Bâiller, ii — nongui dêk,hêLÏilevlie sommeil. 

fUU SNGAP. Tranquille, calme. Il — khiâl, temps serein, vent apaisé, n Srâtnôt 

^ — khi&l^ mer calme. Il Têang — sngat, silence, calme. 

njlPî SNGÂT. Silence, tranquillité ; solitaire. Il Meâi — , silence, silencieux. Il 

^ mp chrou — , temps le plus calme de la nuit. Il Lômnou — , endroit écarté, 

solitaire, solitude. (1 Dôi — , tranquillement. Il — mentis, pas un seul 
homme. Il — sàt, pas un être vivant. Il — chriép, silencieux. 



ffU |0 SMGIÉM. Se taire, ne pas souffler mot. Il Sngâm — ( même sens ). il 

Têang — , en silence, taisez-vous ! 



a/J 



iCJ^J SNGÔ. Faire cuire à l'eau, faire bouillir. Il — si, faire cuire pour manger. 



«/ 



Il — aphiény faire bouillir Topium. 



C\J& • SNGUON. 1° Avoir compassion de. Il Oi lûk — khithôm phâng, que monsieur 

u ait compassion de moi. 

2° il Kar — , faire doucement, avec prudence. 

3° Il — chèty se dominer. 

fUPî SNGUOT. Sec, à sec, séché. Il — chruot chréap ( même sens ). || H al — , 

Xi sécher au soleil. Il Tïang — , à.sec. Il — we^/, avoir la bouche sèche, le 

gosier desséché: Il Dey — , la terre est sèche. 

nj*im SNHANH. Grimace. Il Thvœû mHik — , faire des grimaces ( singe ). 

^ *-* 

ICiS) SNHEAR. Frisson, avoir des frissons. 

(\jm SNHÉNH. Il — snhanh, faire des grimaces; hérissé. 

iC\JU SNHÔP. Vertige, avoir le vertige, frissonner. Il — khltéon ( même sens ), 

"^ en montant à une grande hauteur. 

ffU*]Pî SNIÉT ( StVO- Coin, cheville, un coin. Il K^mbït — , couteau que les chas- 

"*~ seurs portent à la ceinture. 

tt\J1 SNÔ. 1° Il Dbm — , arbrisseau de peu de valeur, sa moelle est employée à 

la fabrication des chapeaux. 



SNO— SŒU. 325 



{fU SNO.i° Rendre compte, faire connaître à quelqu'un, demander des rensei- 

■*" gnements, demander l'avis de quelqu'un ( terme jurid. ) 

2° Il Melou mH — , deux feuilles de bétel. 

fUn SNÔK. Snôl. V. Snâuk, Snâul. 

y 

fUy SNÔM. Rouille, il — dêk( même sens ). Il Dô — , se rouiller. Il — speân^ vert- 

^" • de- gris. 

fUu SNONG. Pieu, poteau. 

WR SNÔt. V. Snït. 

fUfU SNUOL. Défleurir ( arbres ), se dessécher (fruits). 
w 

nj SNUOR. Perche étendue pour faire sécher le linge. I' — Aa/, séchoir, perche 

^ servant de séchoir. 

tnjl SÔ. 1° Serrure. Il Kâun —, clef. Il ClfCàk —, fermer à clef. Il Chtang —, 

serrurier. 

2° Sans valeur. Il Rebâs — , objet sans valeur. Il Menus — , homme de 
rien. 

3® Il , si peu que ce soit. Il — sô kî lôk buon dâp riél ban té, si peu 

que vaille ceci, on peut le vendre au moins une dizaine de piastres. 

inSlt su. Il — sat, divulguer, répandre. Il — sai AW, divulgué, répandu. Il — sai 

kômchai péak, raconteur, qui divulgue, publie les paroles de quelqu'un. Il LU 
— sai, entendre çà et là. 

{fU Sd. Il Ril — 0% as, renverser, détruire. 

njlJ SOA. Soai, S'Ôan, etc. V. par Svai, etc. 

nJu SOCH. Petit moustique appelé vulgairement "aggace." 

F • 

{fUu SOCH. I® Rire, tourner en dérision, se divertir. Il Ling — , jouer, s'amuser. 

Il — nhonhœûm, sourire. Il — M, se moquer, se railler, rire de quelqu'un. 
Il — MfH'/in kî chéa lebêng, tourner en dérision, en ridicule. Il Krêng kî 
— , de peur qu'on s'en moque, pour ne pas s'exposer à la risée. 

2° Il Krâuch — , orange à écorcé rugueuse. 

{fUU SŒÛP. Il — si*oy, s'enquérir de, questionner. Il — suor rok, prendre des 

informations. 



326 



SOI-SON 



tnjij 



injtu 



cnjin 



fun 



SOI. Manger, recevoir, accepter ( D. R. ). H — 
régner, gouverner. Il — sambM ( même sens ). 
tourments, des peines. 



krâia, manger. Il — réack, 
Il — lômbak, supporter des 



SOI. Relever, retrousser. Il — khô^ samp'ôt, relever son pantalon, son sâmpoi, 
(pour ne pas se salir). V. Lot, 

SOK. Regretter. Il — sdai (même sens), déplorer. Il — sdai srânô, regretter 
profondément. Il Dâ tûk — , consoler. 

SOK. 1° Content, bien portant, paix, bonheur, satisfaction. Il — sabai, con- 
tent, gai, bien portant. H — sabai chêa té, formule de salutation, comment 
allez-vous ? comment vous porte;?-vous ? Il — sabaî trâng khluon trâng préâ 
tîing phâng, tout va bien quant au corps et quant à Tâme. li — chït ti (ou) 
chàul cKét té, êtes-vous content, satisfait ? Il M^n — chët té, n'être pas 
content, pas satisfait, mécontentement. Il Mtln cHi — phdey prâpHn^ il y a 
toujours la brouille dans la maison, nous n'avons jamais la paix. Il — su», 
tranquillité, paix, contentement. 

2° Vénus. Il Phkai — , planète (Vénus), il Thngay — , vendredi. 

2° Il — kâttn, placenta, membrane qui enveloppe Tenfant dans le sein 
de sa mère. 



If 



njn 



1 






(CUU 



SÔK. V. Sâuk. 

SOK. Il — phdàk, grosse bouteille carrée. 

sdK. V. SU. 1° Guerre. 2° Défroquer. 

SÔkÔN. V. Sâukôn. Il Preâ —, évêque. 

SOL. 1° Il — oi kî, donner un lavement. Il Kônchruoch — , clystere. 

2° V. SaL Restant, superflu. 
SÔM. S ornai. V. Sâum, Sâumai. 

SÔM. Il sut sék — , petit perroquet. Il Phdau — , variété de rotin. 

SOM. Humide, humecté, mouillé. Il — sbtn (même sens), il Oi — , humecter, 
mouiler. 



r 

WHtU 

r r 
CUfi 



SÔM-O. Il Sâmlâ — , bouillie, farce, hachis, 

SÔM-ÔY (SaÔy). Puanteur, infection, corruption (cadavre). 
SON. V, Sâun. 






SON-SPE. 



327 



CU& 



SON. V. Sïn. 



CUiS 
r a 

1 
fUUJ 

H 



tfUU 



^ 



fl 



flJJfU 
u 



fUfî 
r 



fUPi 



fUfî 



icuii 



rmtu 

n 



SÔNDÂ. Sôndap, etc. V. par Sa». 

SÔNG. Ténébreux. Il K^k ngongit — , caverne ténébreuse. 

SONH. Terme de mépris. Il A — thvœû oy rn^n pHi, un propre à rien. 

SÔÔY. V. S%. Puer. 

SÔP. V. Sœûp. Il — SMor, prendre des informations. 

SÔR. V. SàuY. Bruit, son. 

SORA. Saveur. Il — m^iy agréable au goût. 

SORKAN. St^rUi, Soril, V. Sâurkan, Sâurkôt. 

SdS. Elève, disciple, écolier. Il Kâtin — (même sens). Il Méan kâun — p)in-' 
mân (ou) p)6nm)in neâk^ combien avez-vous d'élèves ? 

SOT. Pur, propre, sans mélange, tout. Il Méas — , or pur. Il — iê, ne ... 

que, il n'y a que, tout. Il — tê sâch méas, ce n'est que, il n'y a que de l'or 

pur. Il — iê kl dèngy tout le monde le sait. Il — iê p>6nla ( bànla ), il n'y 

que des épines. Il — te bâng phââun, ils sont tous parents. Il — tê prey, ce 

n'est que forêt. Il — tê tàsay, ce n'est que nerfs. 

SÔT ( ou ) Saut. 1° Lire, prier, réciter à haute voix. Il — sâmbU, lire un 
livre. H — thbr, réciter des prières. Il — chUm meâty réciter par coeur. Il — 
sngiém, ntlk tê kenling chet, méditer, prier à voix basse. Il — péak, lire le pa- 
pier ( d'accusation ou de défense ). Il Ch6mpuk mûy ctiét — , de plus, en 
outre, autre chose, il y a un autre article qui dit... 

2° Soie. Il — néang, cocons de vers-à-soie. H Revey — , dé- 

V 

vider la soie. Il Chis — , fil de soie. Il Ach — , déchets de la soie ( V. Pré ). 
sÔt. V. Set. 

SOU. Plutôt, de préférence, préférable. Il — sl)ip chéa chéang, la mort serait 
préférable. Il A/Sn — , rare, guère. Il Mun — th6m, tnân — tâuch, ni grand 
ni petit, moyen. 11 Min — skeKl kîphâng, je ne connais guère ces gens-là. 

SOVO. Volage, léger, inconstant. 

• ■ 

SPÉAY. Porter en bandoulière. Il — bat, porter (ainsi) la marmite bonze). 
Il — p'Ônvich sâmliék, porter ainsi un paquet de vêtements. 



328 SPE-SRA 






n 



njlJS SPEAN. Pont. Il Chhlâng —, passer un pont. Il Dâ chéa — mittrey, concilia- 

^ teur, médiateur de la paix. Il Thvœû chéa — mittrey, apaiser, concilier. Il 0% 

kâun sang — oi medai, que l'enfant laisse sa mère libre ( de se remarier ). 

nnjS SPËAN. Cuivre jaune. Il — sd, cuivre blanc. Il — thbr, soufre, il — kiu, 

^ cuivre rouge, clinquant. Il — krap, cuivre laminé en feuilles très minces. 

fUlfi SPE AT. Barrer. Il — rebâng, entourer d'une clôture. Il — p)inla, boucher 

^ avec des épines, des piquants. 

ffUtU SPEY. Chou ( en général ). Il — mœûm, raves, navets. Il — taiôm, chou 

^ pommé. Il — ddm, chou vert. 



SPIET. Aplati, défoncé. 



Cyâ SPING. Gonflement ( v. g. noyé ). Il Hàm — ( même sens ). Il Ck6k — , en- 

flure de Tabdoman. Il Dék — , couché comme une masse, v. g. éléphant. 



lOJi SPŒO. Il Dbm — , carambolier. Il Phlê — , carambole. Il Thvœû — faire 

^ en forme de carambole. 

fUn SPÔK. Plateau en bois sans pieds, 

n 

t\f)& SPON. V. Speân. Cuivre, 

n 

WJ SPÙ. V. Spœû. 

n 

fUn SPUK. Insensibilité, engourdissement. Il Chœûng^ day — , engourdissement 

^ des membres, il S? — , cheval insensible aux coups. 

ttVnn SPUT. Éponge. Il — rik tik, éponge imbibée d*eau. 

n 

fflTî SRA. Vin, liqueur, spiritueux ( en général ). 11 — tômpeang chu srôk, vin de 

raisin. Il — thnot, vin de palmier. Il — chén, alcool de riz ( chum-chum ). 
Il Bït — bai, eau-de-vie de riz. Il Blit — , distiller de Talcool. 11 Bai — , ré- 
sidu du riz qui a servi à la fabrication de Talcool. Il — khlang, alcool, eau- 
de-vie, cognac, etc. Il Phek — , boire du vin. Il Phëk — srâvbng, ivrogne, 
qui s'enivre. Il Potnôk — , ivrogne, adonné au vin. Il Thum — , sentir le vin. 

\p\S)t SRÂ 1° Fossé, mare, bassin ( creusé de main d'homme ). Il — prô trey, vi- 

vier. Il — sràng, piscine, bassin qui entoure les bonzeries. Il Chîk — , creu- 
ser un fossé, un bassin. Il L(6p — , le combler. 

2® Barrer, clôturer, boucher; clôture, barrière. H — rebângy feire une 
palissade. Il — p)5nla, clore avec des piquants. !l — phlou, barrer le chemin, 
— chum vinhf faire un enclos. Il — hài, barré, fermé. 

{(fuit SRÂ. V. Srâs. 



SRA 



329 






[finô 



H 



(raonà 

ft 

(fLnn 



SRÂBAK. I** H Menas — , une bande, une classe, une série. Il Biinh mô — , 
faire une salve. 

2^ Un instant, un moment. Il Dék ni6 — , dormir un instant, faire 
un petit somme. Il Dbr tM — tou dUl hbi, être sur le point d'arriver. 

SRABAL. Il — kenéa, du même âge. Il Srâbdk — ( même sens ), ( se dit des 
vieux aussi bien que des jeujies ). 

SRÂCH. Achevé, fini. Il — b^h (même sens). Il Kar — hbi, affaire conclue, 
travail accompli. Il Kar tii — nou chaufai srôk, c'est le gouverneur qui 
tranchera la question. 

SRÂDEY. Parler, dire, prononcer. Il — tha { même sens ). Il — paylam, par- 
ler mal une langue, dire par à peu près. Il — />ArfSs, — phdï ph&s, — tëang 
phdis, — tê ph(ïé te phdâs, — tïang prambey iâs, tïang prambuon théan, tatn 
tê prâteâ, parler à tort et à travers. Il — dbm, médire, médisance. Il — ckôm- 
hou kî, calomnier quelqu*un, parler mal de quelqu'un. Il — titey vtnh, se 
rétracter, dire le contraire. Il — châmpô, c'est juste ainsi, c'est cela même. 
Il — kâhâk ( ou ) krâhâk, mentir, dire des faussetés. Il — prap, narrer, 
raconter. Il Menus — pir(6srânli, beau parleur, éloquent. Il — khlUng, parler 
haut, fort. Il — laû, avoir autorité • sur. Il — ki, — ntlng kî, souvent 
employé dans le sens de réprimande, reproche. 

SRAI. 1° Aubier. Il — chhœû ( même sens ). 

2° Pénouer, délier, expliquer, détacher. Il — khsd, dénouer. Il — châm- 
nUng ( même sens ). Il Nitéan — , expliquer. Il — ney piak, expliquer le sens 
d'un mot. Il — Oi iôl ( ou ) che)ik, expliquer clairement, éclaircir. Il — bap, 
avouer ses fautes, se confesser, il Àngkui — bap, s'asseoir au tribunal de la 
pénitence. Il — prâdau preU bUndâm, enseigner la doctrine. \\ Athyéa — , 
vaille que vaille, d'une manière quelconque. 

SRAYANG. Flottant, suspendu; banderole. 

SRÂYAU. Anneau. Il Khpô — , très élevé, très élancé. 

SRÂIÉAL. Repos, relâche; peu pressé. 

SRAK. 1° Diminuer, s'affaiblir. Il Kr^n — , la fièvre diminue. 
2° Il Sât khlêng — , chouette de mauvais augure. 

SRÂK. i^ Il — khluon, bien arranger son sUmpoi, sa ceinture, de façon à être 
tout prêt à la marche, à faire un coup. 

2® Il — luos, grillage qui entoure un objet quelconque. 



28 



330 



SRA. 



ffun 



[wn 



fl/lfU 









3° Il Af 8 — dêk, dix morceaux de fer. Il MU — skâr, dix morceaux de 
sucre. Il M8 — chan, dix assiettes. 

SRAK. Couler, dégoutter, tomber goutte à goutte. Il — tlômnâk (même sens). 
Il — tîlk phnêk, verser, répandre des larmes. Il — nliœûs, transpirer, suer, la 
sueur coule. Il Krâmuon — , la cire dégoutte; cierge qui coule. 

SRÂKA. 1° Écaille. Il — irey, écaille de poisson; écailler un poisson. 

2® Il sut — ( ou ) sarika, merle. U — krâbey, espèce de merle qui 
accompagne les buffes ( pour leur tfrer les vers du nez ). H — ktn, pivert, 
griffon. 

SRÂKA. Il — damnai, du même âge. Il KUmdâ — , compagnon. Il Kû — ( mê- 
me sens ), époux. 



(fUmrU SRÂKÉAL. Sur le point de mûrir. 



SRÂKEY. Ouies ( poisson ). H — trey ( même sens ). 

SRAKUM. i° Il sut — , insecte venimeux qui ressemble à une grosse 
araignée. 

2^ Il — , clef anglaise. 

SRAL. I® Léger, soulagement. Il Tus — , faute légère. Il Châmngtl — , mala- 
die bénigne. Il Kômtt'àt — , légèreté, esprit volage. Il — hbi, soulagé, adou- 
cissement. Il Srôu — , riz hâtif du mois de septembre. 

2® Choisir, faire choix de. W — rtls { même sens ). Il Oi kî — riiSy doa- 
ner au choix. Il Tarn tê cliit neâk êng — riïs chô, à votre choix, choisir à va- 
lonté. Il — menus, choisir son monde. * 



SRÂL. Il Dbm — , sapin. 

SRÂLÂ. Clair, dégagé, à découvert. Il Mîk 
propre, vaste, où Ton est à Taise. Il Khp'Ô 
voilà une affaire tirée au clair. 

SRÂLAY. Espèce de flûte. 



-, ciel serein, n Ti — , endroit 
', élancé. Il Dâmnàr ni — hài. 



SRALANG. Ahuri, stupéfait. Il — kang ( même sens ), inanimé. 

SRÂLANH. Aimer. Il — kenéa, s'aimer réciproquement, n — ^ pi ckit, ai- 
mer de tout son cœur. Il — apM medai, aimer ses parents. Il Chït — alay^ 
amour, amoureux, épris de. Il Ânh mùn — véa té, je ne l'aime pas, il ne me 
plaît pas. 



SRÂ. 



331 



[èlJ9JlU SRÂLAP. 1° Il Léap — .-frictionner pour délasser. 



(wwà 



2° il Tûk — , qui émerge peu de l'eau ( barque ). 



[CUSJU SRÂLAP. Crépuscule. Il Mtk — ( même sens ). 

^{9riî SRÂLAU. 1° Il Dbm — , ou salau, bois très flexible dont on fait les rames. 



2° Il Lââ — , superbe, magnifique. 

SRÂLÂUNG. Il Chr'ôu —, très profond. 

SRÂLÊK. Épeler. 

SRÂLËT ( ou ) Sâlït. 1° Il Dék tiiô — , faire un petit somme d*une dizaine 
de minutes environ. 

2° Il Phka — , nom de fleur. 

SRÂLIÊNG. Louche ( yeux ). Il Phnêk — ( même sens ). Il SrâUu -— (mê- 
me cens ). 

SRÂLUOT. Élancé. Il Khpô —, très élevé. || — srâtâ ( même sens ). Il Dbm 
sla khpô — , aréquier très haut. 

SRAM. Fente, gerçure, fêlure. Il Chan — , assiette, tasse fêlée. 

SRaM. Gaffer avec force. 



A _ - <\ 



fwruîs 
firiy 

r " 

(wy 
ffu^ytij 

V-» fl 

(caryt 
(wty 

mJttriO SRÂMÔCH. Fourmi. Il — phlœUng, petite fourmi. Il — 2/, toute petite espèce. 

(wgn 



SRAMA. Il Dbm — , arbre aux fruits amers ( purgatif très efiBcace ). 

SRÂMAY. Souvenir confus, se faire illusion, croire entendre. 11 — kenông 
chèi, se faire illusion, se figurer quelque chose. Il LU — , croire entendre. 

SRAMÂU. Velu, barbu, bourru, poilu, hérissé. 

SRÂMË. Il MSi — , barbouillé ( de terre, de boue ). 

SRÂMO. Il — srâtnai, confusion, illusion. 



^ • - V 



SRAMOK. Ronfler. Il Dék — , ronfler en dormant. Il — ngâk ngâk, ronfle* 
ment. 



IflJJtrïfV SRÂMOL. Ombre, reflet, image, ombrage. Il — khluon êng, l'ombre du corps. 



332 



SRA 



(wyfi 



(Kn'à 



[fuà 
[cCrS, 



il — dôm chhœûj l'ombre des arbreâ. n — khmôch, ombres, âmes des morts. 
Il Chhll6 — , reflet de lumière éblouissante. 



^f ynj SRÂMdL. Il S&t —, petite punaise. Il — mein, puce. 

ffuiyà 

V^ ri 



SRÂMÔNG. À demi endormi. Il Krôk —, qui se lève sans avoir complète- 
ment repris ses sens. 

SRÂMÔT. 1° Mer. || Day —, détroit, bras de mer. U ChhUng—j baie. Il Bâng 
— , rade, port. Il Ddr — , voyager sitf mer. Il — rotôk thôm, mer agitée. D 
Maha — , la mer ( par superst. ). 



nouvelle. 



2"" Il — chït, stupéfaction, tristesse causée par une mauvaise 



SRAN. Adoucissement, soulagement. Il — sral ( même sens ). Il Srak — 
( même sens ), amélioration. 

SRAN. Il Bin — , promesse, vœù. 



(ratWTle SRkaL Y. Srânô. Il P»r<ï —, harmonieux. 

(Knà 



SRÂNÂNG. Mirador, un peu plus soigné que le thmeHs. 

SRANG. 1° Il Phlft —, premières lueurs du jour. Il PhlU — bUmpriang, les 
premiers feux de l'aurore. Il PMû — hbiy il fait jour. 

2° Q KimpXing —, jeune homme fait, en âge de se marier. 

SRÂNG. Il SM —, guêpe. Il — phlœûng, — krâhâm, variétés de guêpes. 

SRÂNG. Se baigner ( bonze ). Il — tâk ( même sens ). Il PhteA —, maison, 
salle de bains. Il Srâ — , piscine. 

2° Enlever de, tirer de, sauver. Il — pi tâk, tirer de l'eau. D — sim- 
fiât, enlever les objets qui flottent, il — kî, sauver quelqu'un. 

3^ Il — klïn, flairer, sentir. Il Chhk^— kKn ait, chien qui flaire la 
piste d'un animal. 

4® Il — kâ, cou, col, collet. 

SRÂNG. 1° Il Trey —, poissons qui montent à la surface de l'eau. 
2° Il — péak, résumé d'un acte d'accusation. 

SRÂNGAL ( ou ) Srengâl. i° Il SM —, près de mourir, derniers râles ( ani. 
maux ). 



SRA. 



333 



2" Il SrângHk — , triste, abattu, ( par une mauvaise nouvelle. ). 



(wfà 

V^ If 



(furunn 



[finu 



(çaû 
(cani 



SRÂNGÊ. 1° Riz sauvage. 



2° Il Kadam — , sorte de crabe. 



^fàr SRÂNGÊ. Il — srângoch, nostalgie, triste, mélancolique. 

(wtî; 



SRÂNGIÉU. Il — 6SnA, viser, ajuster. 
SRÂNGÔ. I** Il — srângau, magnifique, superbe. 



tendre. 



2° Il Thvœû mûk — , faire semblant de ne pas voir, de ne pas en- 



SRANH. Il Sriéu — , avoir des frissons ( fièvre ). 

SRÂNHÂU. Il Mûk — , air triste, sombre, colère. 

SRÀNÔK. Heureux, content, bonheur, jouissance. || — s'Ùk sabai ( même 
sens ). Il — lââ mœûl, qui fait plaisir à voir. Il — trâchiék, doux, agréable à 
Toreiile. Il Tëang — , agréablement, avec agrément. Il Lomnou — sabai 
loliaiy endroit chariftant, belle vue. Il — chèt, volupté, plaisir, content, qui 
plaît. 



IWn/lW SRÀNA. I** Il Pirô — , harmonieux, mélodieux. 



2° Souvenir, se rappeler, être pensif. Il Sâum lûk anïi — khnhdm 
plMHg, que monsieur daigne s'intéresser à son serviteur. Il Sdâp kî chriéng, 
nuk — , les chants ( des rameurs ) me rendaient pensif. 

SRAP. Il Khê — , cinquième mois. Juillet - Août. 

SRÂP. Il Prêt, disposé, définitif, déjà. Il Nou — , être prêt, être présent. Il 
Dâuch neâk êng déng — , comme vous le savez déjà. Il — te, aussitôt, tout 
à coup, sur le champ. Il — té véa stU châul, tout à coup il se précipita 
dans... Il Oi méan chït — nting^ être irrévocablement résolu à. 

SRÂP. Se rafraîchir (extérieurement). Il — wfiA, se rafraîchir la figure (avec 
un peu d*eau ). Il — phlôu, arroser la route. 

SRÂPÉAP. À plat ventre, n Krap — , se prosterner jusqu'à terre, se jeter à 
plat ventre. 

SRÂPICH. 11^ — srâpïl, vague, pas clair, pas certain. 



SRÂPÔN. Engourdissement. Il — day — chœûng, qui a les pieds et les 
engourdis. Il — srâp^k ( même sens ). 



mams 



4 



334 SRA— SRE 



[fUlCnô SRÂPtJN i°( ou ) Sàpûn. Se faner, se flétrir ( fleurs, plantes ). 

2° il Mïik — , figure triste, abattue. 

IfJfU SRAS. i° Il — bay, manger une bouchée, un morceau pour tromper la faim. 

2° Vert, tendre. Il Chhœû — , bois vert. 

3° Ensemble, avec ensemble. Il Chït — kenéa, d'un commun ac- 
cord, qui s'entend bien avec. 

4° Passer à Teau bouillante II — tûk kadau ( même sens ). (| — mcân 
téa, passer une poule un canard à Teau bouillante. 

kyDfi SRAT. Nu. Il — khluon êng, se mettre à nu. Il Nou chéa — , être tout nu. 

[Kjfflà SRÂTÉANG. Etendu. Il Dék phnga —, étendu à la renverse. 

(fUÇfl SRÀTÔP. Couche, rangée superposée. Il — phka, pétales des fleurs. (I — 

"" chék, couches concentriques du tronc de bananier. Il Kebûbn — chéky tuiles 

creuses. 

[f\J9y SRÂTOM. Sombre. Il Mik — , ciel sombre, obscur, ténébreux. 

[Kn^ SRAU. Lever. Il — lîithka, lever Tancre. Il — sàntuoh, retirer Thameçon. Il 

— nêang, dévider les cocons. H — saut, dévider la soie. 

[fjU SRÂUP. Engloutir, absorber. Il — tuk, absorber Teau ( terre ). Il — khiil, 

VI » aspirer l'air avec force. 

fcjpi SRÂUT. Il Dbr —, marche rapide, précipitée. Il Dbk — rut ( même sens ). 

mm 

[C\J3^ SRÂVA. Chercher à tâtons ( un objet dans Tobscurité ). 

n 

[fjj^à SRÂVÂNG. Il — phneH, myopie ; éblouissçment, ébloui par les rayons du 

^ soleil. 

(cUtS^iS SRÂVÔN. Belle prestance, maintien imposant. 

[fjjpà SRÂVÔNG ( ou ) Sravëng. Ivre. !l Menas — sra, homme ivre. Il Pkëk sra 

^ " -:-, s'enivrer. Il Chï tê — sra, il est continuellement ivre. 

ff^r SREY. 1° Fille, femme. Il — nhi (même sens), souvent en mauvaise part, à 

^ u — ar, femme stérile. Il — phbm, femme enceinte ( vulgaire ). Il — méan 

tUmngiin, méanphtey p)i, femme enceinte ( terme» poli ). Il — rûng, — sauch- 
ey, — chhmûl, filles publiques. Il Rûng —, maison de prostitution. Il — ton», 
amazone. Il — srôk Kvu, pays légendaire où il n'y a que des femmes et ou 
rien ne flotte sur l'eau « Ttlk h tâsay » . 



SftÉ— SRO. 355 



2° Gloire, beauté ( en poésie ). 

3** Arec et bétel ( P. ). 

4® Titre, dignité. Il — s&mbat, intendant des finances. 

t[fljn SRÉK. Avoir soif. Il — ^«A ( même sens ). il B^t — , soif apaisée, désaltéré. 

r[f\Jn SRÊK. Crier, vociférer, cris des hommes, des animaux II — khlang, crier 

fort, à tue-tête, il — hau, appeler en criant. Il — iha, dire en criant. Il — 
akrôs, publier à hautejroix les fautes de quelqu'un. Il — prap phdâs, dévoi- 
ler, publier sans ménagement, il — prâkêk teâsy s'opposer fortement, ?e 
récrier contre. Il — iôm (ou) itim, pousser des cris lamentables, se lamen- 
ter. I) S? — , le cheval hennit. 

^fU SRËL. Il PhlU —, brillant, luisant. Il Chéa —, reluire, qui brille. Il Roling 

— , brillant, luisant, poli. 

{[flîu SRÊNG. Dartre, il Kbt — , avoir des dartres, dartreux. 

[fufi SRËT. Il — ângkây piler le riz pour le nettoyer. 

{^]n SRIÊK. Il — kenéa, inégal, qui diffère peu. 

t[flJjX SRIÉU. Avoir des frissons ( peur, maladie ). Il — sranh ( même sens ). Il 

— krûny avon: les frissons de la fièvre il — sâchy horripilation, horripilant. 
Il — chénh iîlk meâty qui fait venir Teau-à la bouche. 

f [flTlO SRÔCH. Arroser. Il — Ûk ( même sens ), mouiller, irrigation. Il — dâmnâm 

dâmnôch, arroser les plantations. 

[fUn SRÔK. Pays, province, royaume, il — hômnbt êng, son pays, sa patrie. Il 

' — Us, pays étranger. Il — krau, campagne, pays étrangers. Il — priép prién, 

pays limitrophe, voisin. Il — lœû, pays élevé, qui se trouve en amont, il 
neUk — te mûy, compatriotes, il Chï tZ rotâk — kômndt, avoir le mal du 
pays. Il — srd, pays de rizières en opposition à — prey, forêt, brousse, 
il Neik — , homme civilisé, citadin, par oppositon à ne^k prey, paysan, 
sauvage. Il Sât — , animaux domestiques II Mî — , chef de village, maire. 

fjfiny SROM. Fourreau, enveloppe, gaine, étui. Il — dau, fourreau de sabre, il — 

sâmbôt, enveloppe de lettre. Il — day — chœûng, gants, chaussettes, bas. 
Il — khsiér, étui de pipe. Il — khnôi, taie d'oreiller. 

{^LTlà SRÔNG. Elancé, élevé. Il Prey —, forêt de grands arbres. Il Dbm chkœû 

— , arbre très élevé. 

(cuà SRÔNG. Il S/impôt —, habit long. H PeUk ao —, porter un habit long. 



336 SRO— SRU. 



t[fLnU SRÔP. 1° Recouvrir. Il — méas, plaquer, recouvrir de plaques d'or, il — dêk, 

recouvrir de plaques de fer. 

2° Il Preâ pey — , le dieu des fruits de la terre. 

^a SRÔP. V. Srâup. 

\l 

t[fuU SROP. Faire rire, égayer, amuser. Il Oi kî — chèi ( même sens ). Il Sahai 

— sral, gai, joyeux. 

[fjfî SRÔT. S'affaisser. || — rol6m ( ou ) rMm, s'écrouler. Il Dey — , terrain qui 

» s'affaisse. Il — chrâng, éboulement de la berge. 

^fi SRÔT V. Srâut. Il Srôt. V. Srèt. 

[flJ J ■ SROU ( ou ) Srau, Riz non décortiqué, riz en herbe ; nous indiquerons ici 

^ les noms de différentes espèces de riz. || — dâmndp, riz gluant. Il — phka 

dâung, — khlanh kadâtn, — phka slUy — phka ketim, — chœûng chap, — 

tnoêng, — phka snuol, — phnhd sâi, — komphlénh, — néang sa — môroi chey, 

il — thngUn, riz tardif. Il — sral, riz hâtif de trois mois ( Septembre ). Il 

— kondal,ni hâtif, ni tardif, il — kl6nlà ( même sens ) ( mois d'Octobre ). 
Il — P^^^g» riz de saison sèche, dans les étangs ( Avril- Mai ). (1 — prâpéai 

veâr, riz qui monte avec Teau. il — srângê, riz sauvage ( sur terrain inondé). 
Il — puchf riz de semailles. Il — saley, froment. (I Sap — , semer le riz de 
semence ( qu*on repique ). Il Prô — , semer le riz à la volée comme en 
Europe ( il n'est pas repiqué ). H Dâk — sâmnap^ arracher le plant, pour faire 
le repiquage ( siûng ). Quand le plant est repiqué, voici quelques expres- 
sions en usage pour indiquer les différents stages de sa croissance. Il — tip 
ânsai thnot, il se redresse. Il — iûp kl6ntuy meân, il ressemble à une queue de 
poule. Il — tàp bêk kum, les tiges se séparent. Il — tâp thvœû khluon^ il fait le 
beau. Il — iàp k'Ôniuy chhlâng, la barbe grandit, pousse. Il — ttlp muldàm, il 
est rondelet. Il — tùp phbm, il est plein(enceint). Il — fâp halphka, il expose 
ses fleurs au soleil. Il — tùp iûk dô, le lait commence à venir, il — tUp dàk 
kreâp, le grain commence à se former. Il — iàp slap sék, il prend la couleur 
des ailes de perruche. Il — tum, il est mûr. Il Phdék — , on le couche avec 
un long bambou afin qu'étant entièrement versé du même côté il soit plus 
facile à moissonner. Il Chrâut — , on le moissonne, il Kôndâp — , il est mis 
en gerbes. Il D^k — ketiông léan, on le porte dans Taire. Il P^nchcân — ^ on 
le bat en faisant promener les buffles dessus, il Ruoi — , on le vanne. 
D)ik — kenông chângrUk, on le porte dans le grenier, il Kïn — , on le dé- 
cortique ; il prend alors le nom de ângkâ, pour s'appeler enfin bai, quand 
il est cuit. 

[f^jj SRUOCH. Aigu, pointu. Il Pôngk^l —, pieu pointu. Il Chhœû —, bois pointu, 

^^ effilé. Il Prachnha — , esprit subtil, fin, rusé. H Tëang, avec finesse. 



.«■ 



SRU-STO. 33^ 



[f\JtU SRUOI. Fragile, cassant. H Rebâs — , objets fragiles, il Chhœû — , bois cas- 

w sant. 

pjru SRUOL. Aisé, facile, agréable, heureux. Il — buol (même sens), il Thvœû 

« — , aisé, facile à faire. Il Phldu — , chemin commode, facile, il Oi — ar, 

se plaire à. Il — iraalj qui tressaille de joie. Il Chéa — , tëang — , avec plaisir, 
grâce, aisance. Il — buol doi si phèk^ nager dans les plaisirs. 

njl r STEÂ. Barrière. Il — kôm oi thleàk, barrage, rampe pour empêcher de passer, 

^ de tomber. 

t 

{\nn STEAK. I** Saisir un objet en Pair, à la volée. Il — phltiu, couper le chemin 

^ ^ à quelqu'un, rejoindre quelqu'un par un chemin de traverse. 

2** Il — siûr^ être indécis, irrésolu, dans l'incertitude. Il — stilr ivàng 
chtla, se défier, se tenir en garde, peu digne de foi. 

J\nà STËANG. il Sa^ —, épervier, oiseau de proie, il — loïôk, — cAa/>, épervier 

^ qui mange les tourterelles, les moineaux. 

J\nm STÉANH. Il S^iî —, bondir. 

J\nU STÉAP. Palper, tâter, chercher à tâtons. Il — rok tnœûl (même sens). Il Dâ 

^ — kâkai rok, qui scrute, fouille partout, il — Dbr — aller à tâtons. 

f\JlU STEaP. Il Angkui paêk — cAânia, s'accroupir et s'appuyer le menton sur 

^ les mains. 

{\fl Pi STEÂT. Très habile dans, être très versé dans. Il Chï — , qui connaît à fond, 

^ parfaitement. 

njl^ STÉAU. Jeune (animal). Il Kû — , bœuf encore jeune dont les cornes com- 

^ mencent à pousser. 

• ffUtU STEY. Il — ângkd, séparer le riz blanc du paddy avec un chdng-ê ( travail 

^ des femmes )• 



C\S)& * STHAN. Lieu, endroit. Il Ti — (même sens). Il — suor, le ciel, le paradis. 
^ Il Phimian — suor ( même sens ), le séjour des bienheureux. Il — dey, la 

terre, séjour terrestre. Il fi ou ti — • êna, en quel endroit ? H — preâ, ora- 
toire, lieu de prière. 

f nj jà STIÉNG. 1° Tribu plus ou moins sauvage, n 2°Sândêk — , sorte de haricot. 

CyCU STÔ. Écorcer, entailler, érafler. || — slàmbïk cAAtFd, entailler Técorce d'un 

arbre. 



33Ô âto-suû. 



fUn STOK. Il — dbm chhœû, excroissance d'un arbre. ChhU — ,goatte aux pieds, 

^ podagre. 

fUy STÔM. Il Chhtl — , maladie opiniâtre. 

C\J& STON. Brosse à dents, pinceau. 

fuà STÔNG. Il — chék, gros régime de bananes divisé en baies " snët ". il Chék 

^ mô — ( même sens ). 

fUâ STONG. Sonder, examiner. Il — tuk, sonder la profondeur de l'eau. U Fin- 

^ dâun — iùk^ sonde. Il Khsê — damrâng, niveau d'eau. Il — chèt ki, scruter 

les sentiments de quelqu'un. 

» 

PLnPî STÔT. V. Ste^L 

C\Jt STOT. Bondir, tressaillir.il Lût — , bondir, s'élancer. Lût — châul, se 

r précipiter dans. Il Lût — krau, se précipiter dehors. Il — krés, bondir. 

fUd STÛCH. 1° Il — trey, pêcher à la ligne. 

4 



(/ 



(/ 



2° Il — chhœû, soulever une pièce de bois à Taide d'un levier. 



fUà STONG. Transplanter, repiquer (ri^). Il — s^mnap, repiquer le semis. 

4 



fUi^ STÛNG. Rivière, torrent. Il — hâur khlUng, rapide, torrent. 

fUtU STUOI. Il Hêl t^k — ao kho, nager en portant à la main ses habits en de- 

^ hors de leau. 

[Ç\ji STÙR. Incertain, indécis, hésiter ; petit, trop juste, il Steïik — ,ètre indécis, 

^ irrésolu, indéterminé. Il Tïang — chûa, se défier, avec défiance. Il Ckêt — , 

cœur tiède, indifférent, indécis. Il — ntlng tou, indécis à se mettre en route. 
Il — mlng phlîch khluon, près 'de perdre connaissance, il — niing dal, pas 
à temps. Il Tâsâr lovéng kôndal nH châng — téch, les colonnes du milieu 
sont un peu trop courtes. 

nJiytU SUAMEY. il — tua, une personne. Il Pre^i — , la personne du roi. 

nJltU SUAI. V. Svai. Mangue. 

fUUiS SUBÉN-. Sommeil, rêve (poésie). Il Pre^ — (ou) sdach tr^ng preâ — , le roi 

^ dort. 

f 

fUtJJS SUDÔN. Il Prei —, sein de la reine. 

u 



SUH-StlÔ. 



33^ 



futmu 
njLnd 



fuâo 

u r 
r 



fyy(§o 



fûà 

r 

rt 

futu 

fUJS 

«4 



VI 
i4 



SUHAP (Ou) Sua Kâp. Terrible, sévère, féroce ; puissance, qui en impose. 

SUHECH. Il — suhay force, impétuosité, il Niéay — suha^ parler avec véhé- 
mence, obstination, impétuosité. 

SUKHÔM. Réconcilier. Il Niéay oi — (même sens). 

SOM. Il Thœû — châp trey, se tenir en embuscade pour transpercer le pois- 
son au passage. 

SOMTRÙNG. Forêt impénétrable. 

SUN. Superlatif, très, trop, excéder, outrepasser. Il — pîk (même sens), 
excessivement. Il — huos khnat, outre mesure. Il — meât — day, au delà 
des moyens, vouloir trop faire. Il Kach — slâp, cruel comme la mort. Il — 
péak, parler outre mesure. 

SCNG. Harpe. Il Châp — , jouer de la harpe. Il — parâng, cldivecin, épinette. 

SUNG. Il — momungy qui parle peu, stupide, niais. 

SUOI. Impôt, tribut. 

SUON. 1° D'une façon convenable; orné. Il Sâp — , parfaitement, très-bien. 
Il Saut oi sap — , prier avec attention, modestie et dévotion. 

2° Jardin fleuri. Il Ckâmka — , plantation, jardin, parterre. 

SUONG. Plante aquatique comestible. 

SUOR. 1° Visiter, interroger. Il Tou — Aï, aller faire une visite à quelqu'un. 

Il Oi — relûk kî, donner, envoyer le bonjour à quelqu'un. Il — dôndëng, 

interroger. Il — kî mœûl, s'enquérir auprès de quelqu'un. Il — âr^ visite, 

congratulation. Il Tou mok — rdey, se faire de fréquentes visites. Il Sam- 

nuor — , action de visiter. ' 

4° Le paradis. Il Phiméan sthan — ( même sens), séjour des bien- 
heureux. 

3° Marcher sur (corde), longer. Il — preat, — khsê, marcher sur une 
courroie, sur une corde. Il — resey, marcher sur un bambou fixé horizontale- 
ment par une de ses extrémités en travers d'un cours d'eau (jeu très in- 
téressant pour les enfants. 

m 

4° Il — ki, tenir tête à quelqu'un. Il — kî mUn ban ié, on ne peut 
lutter avec, impossible de lui résister. 



furu 

u 



SUOS. Il Srey — dey, mandarin chargé de recueillir l'impôt foncier. 



Ma 



StJO-SVA. 



fUSÎ 

u 



njmu 



nj;nj 



V 

b 
b > 

fjffi 

f 



SUOT. Poumon, il Châmngii — , phtisie. 

SUPHÉA. Juge d'instruction. Il — chaukrdm, juge, magistrat. Il — /i^ 
phdey ( même sens ). 

SUPHÉAP. Doux, humble, affable, poli. Il — réap tiap (même sens), n Chia 
— , honnêtement, poliment. Il Tïang — (même sens), avec courtoisie. | 
Chït — réap iéap, humble, humilité. Il Dôi — , avec douceur, bonté. 

SURA. Il Niéay — , parler avec grâce. Il Tëang — , gracieusement. Srâ- 
dey Ht — , parler avec rudesse. , 

SURÂNG. Il Prea —, cou (R.). 

SURO. Il Pre'â —, les narines (R.). 

SURÔT. Il Preâ —, l'oreille (R.). 

Sut. Œuf (terme plus poli que pong). Il — meSn — iéa, œuf de poule, de 



cane. 



fU91fi 



fin 



fins 



fin 



iJ 



fvnn 






tvnà 



SUTEAT. I) Preâ — , mandarin attaché à la personne du roi. 

SVA. Singe ( en général ). Il — kré, singe gris, commun. Il — priam, singe 
dit "capitaine de frégate". Il — angkdt, — g«, variétés. Il Ruy — , mouche 
venimeuse. 

SVA. Pénis, verge; terme plus poli que kedd, 

SVAI. 1° Il Ddm — , manguier. Il Phlê — , mangue ( U y a une quinzaine de 
variétés de mangues ). 

2° Il Kbt ot — , variole à boutons gros et peu nombreux. 

3° Il Sâmbâr — , couleur violette. 

SVÂK. Bon pour la chasse, bien dressé à la chasse, bon, sûr; se dit égale- 
ment d'un animal, d'une arme. 

SVAN. 1° Vrille, vilebrequin, tarière; percer, perforer avec cet instrument. 
2° Il Sdi — , espèce de hyène. 

SVANG. Paraître, clarté. Il PhlU — ^ le jour paraît. 

SVAN H. Dureté, solidité. Il — svït ( même ), insensible aux coups. 



SVA-TAB. 341 



rm s s VAS. V, svs. 



j 



ffuà SVÊNG, Chercher. Il — rok, explorer, faire des recherches. Il Neâk — , ex- 

^ plorateur. Il Dbr ihtnbr — ( même sens ), explorer cà et là. 

fUfi S VÊT. 1° Se faner, se flétrir, se dessécher ( feuilles, plantes ). 

2° Coriace, résistant ( viande, peau ). 



f 



tr\ TA. Vous ( à un vieillard en signe de respect ). il — ckâs, vieillard. U NeUk 

— , génie tutélaire des forêts, des montagnes, des rivières, esprits. Il Khtôm 
nèâk — , édicule en l'honneur des génies, des esprits, il Cht — , aïeux. || Chi 
dàun chi — , grand-père, grand'mère, ancêtres. 

fi * TA. 1° Ajouter, continuer, joindre, construire. Il — kadar, ajouter une plan- 

che. Il — tûk, construire une barque, un bateau, une jonque. Il Châng — , 
ajouter bout à bout. H Tâsir — , écrire à la suite, il Kar — iou mHk, con- 
tinuation d'un ouvrage. Il — iou rnûk, dans la suite, dorénavant. 

2^ Combattre, lutter; débattre, discuter. Il — day kenéa, en venir aux 
mains, lutter. Il — fUngj combattre, attaquer. Il — iïing tràng khmâng, as- 
saillir l'ennemi. Il — ntlng kî vinh, repousser une attaque, résister à quel- 
qu'un. Il — meât kâ kenéa^ discuter, disputer, discourir. Il — thlay, débattre 
le prix. 

fin TAAK. Il Cftâmngû — , espèce de gale. 

fi 

fiQ5 TÂÂUNH. Murmurer, se lamenter, il — /a2 ( même sens ), contester, se 

% plaindre. Il PSw — tâê dâl iéch Ibi, sans la moindre plainte, sans le plus 

léger murmure. 

fijn TABÂK ( ou ) Tebâk, Frapper avec le revers de la main. H — kabal ki, frap- 

per ainsi sur la tête de quelqu'un. 



342 



TAB-TAI 



fiPfU 



'J 



^ \^ 



fîjà 



nj> 



fia 



Raru 



TABAL. Moulin à décortiquer, mortier. Il — b'ôk, moulin à pilon manœuvré 
à la main. Il — kedtlong ( ou ) — cheân, moulin manœuvré au pied. Il — 
kën, moulin à décortiquer le paddy- Il — thniâ, mortier en pierre. 

TÂBÂUNG ( ou ) Tebâung. Pierre précieuse ( en général ). (] — péch, dia- 
mant. Il — krâlêk méas sriioy, topaze. Il — trâbêk, améthyste. Il — mura, ru- 
bis. Il — morkotf énieraude. Il — but, topaze. Il — krop, brillant, il — mî mé- 
as ml dêk, pierre précieuse que l'on dit attirer l'or et le fer. 

2° Tête ( P. ). Il Luong chéa âmmechas lœû — , maitre des 
têtes ( de la vie de ses sujets ) ( R. ). 

TABIÉT ( ou ) Tebiét. Porter sous Taisselle. 
TABONG. V. Thbong et Thbâung. 

TÂDÂ. 1° Enchevêtré. 

2° Il Thvœû kar — , faire péniblement un travail vaille que vaille (com- 
me un malade ). 

TADA. V. Tâdè. Se frotter contre quelque chose. 



«n«n 



mcifi 



91UTÎÔ 



n 



«ntuà 

V 



TADAK. i° Marabout. Il — iéaniy la plus grande espèce. Il — kômnû, espèce 
plus petite. Il — khmôoh, autre espèce qui se nourrit de préférence de cha- 
rognes. 

2° Clochette en bois qu'on suspend au cou des animaux; crécelle. 
Il Véay — , faire sonner la crécelle.' 

TADÉT. 1° Qui bégaie, qui hésite. Il Totéa —, perdrix dont le cri est re^ 
cherché. 

2° Il — kenéa, se mettre près Tun de l'autre. 
3° Liane. Il Vear — , petite liane. 

TaDO. Se frotter contre un poteau, contre un arbre. 

TAHÉAN. Hardi, audacieux; soldat. Il Chèt — , audacieux, hardi. Il Peâl—, 
soldat. Il — luong, corps de garde. 

TAYHÂNG. 1° il Slâp —y mourir de mort subite, abandowié. /ciLLi 



. » 1 1 * 



2° Rhubarbe. 




CiuK^ 



r t 



TAIÂUNG. Il — chék, fleur de bananier. Il Spey —, chou pommé. 



TAK-TAM. 



343 



mn 



fin 



TAK. 1° Appentis d'une maison cambodgienne dont le toit est très élevé; 
pour les maisons ordinaires on dirait hôp. 

2° Vase en bois qui sert surtout pour les offrandes. 
TAK. Il — têng, gouverner, administrer, préparer. 

TAK. 1° Dégoutter, tomber goutte à goutte, bruit de le goutte qui tombe. 
2° Il — iak, miséreux, abandonné. 



fitutm 

finy 

tn 

r 



«ny 



fiy 



ADR 

-4 



PîHm 
1/ -** 



«HT 



TAKO. Sorte de vase en métal. 

TAKÔU. Millepertuis. 

TALÉA ( pour ) Teléa ( ou ) Thléa. Voie publique. 

TÂLÔK (pour) Te[6k. i° Fosse, cavité, bourbier. I) — krâbey, mare, fosse où 
se vautrent les buffles pour se garantir des moustiques. 

2° Noix de coco coupée en deux. 

TAM. Suivre, se soumettre à, selon. Il — kî, suivre quelqu'un, se ranger à 
l'avis de quelqu'un. Il — ruk kî (même sens), suivre les désirs, fantaisies de 
quelqu'un. Il — te^n, suivre à temps, atteindre, il — krôi, suivre derrière, 
venir après. Il — chllt, comme vous voudrez, à votre guise. || — bâuran, à 
tout hasard. Il — prâteâ, au hasard. Il — dan, suivre à la piste, jj — trap, — 
kebiion, imiter l'exemple de. Il — sïit, poursuivre le gibier. Il — dôi kànghê, 
s'accommoder au temps, aux circonstances, il — tê, selon, selon que, sui- 
vant, autant que, il dépend de. Il — tê neâk êng (ou) iê chït néâk êng, com- 
me vous voudrez, à votre gré, à votre fantaisie, il — tê prâteâ, selon l'occa- 
sion, selon l'éventualité, de quelque façon, de quelque manière que ce soit. 
Il — tî ban, jusqu'à ce qu'on soit arrivé à faire ou à obtenir quelque chose.. 
Il — té ban ângkal, en quelque temps que ce soit, un jour ou l'autre. Il — 
iê êna êna, où bon vous semblera. Il — tê dôi tua titey titey, chacun pour soi. 

TÂM. S'abstenir, se priver de, défendu. Il — thvœû kar, s'abstenir d'oeuvres 
serviles, se reposer. Il — Mmney, s'abstenir de nourriture. Il Ckâmney — , 
nourriture défendue. Il — si sâch, s'abstenir de viande, faire maigre. Il — 
sra, qui s'abstient de boire du vin. 

TAMAT ( pour ) Temat. \\ Sàt — , vautour, il — phlœûng, vautour à tête 
rougeâtre. Il — phé, vautour cendré. 

TÂMÂUNH ( Tââunh ). Murmures, plaintes, gémissements. Il — t^tn-ê, 
, ( même sens ). Il "ît — t^-î, patient, endurant. 

TAMBA ( ou ) Tâmbar. Surface arrondie, circulaire et plate N — t&mbé, 
( même sens ). Il — dau, le plat du sabre. Il Miil — , rond et plat. 



344 



TAH. 



fiuà 



Piyj 



fifqny 



fiun 



u 

mu; 
fiun 



rus; 
t 

r 



fiftlnà 



e ft 



TAMBÂNG. Bâton, massue, canne, tl — neHk kôngvéal, houlette de berger. 
li Phdau — , gros rotin. 

\j 
TAMBÂR. Il Mo — , quatre. Il Pir — , huit. Il Lbng bî ddung mô — , monter 

sur un coccotier et couper 4 fruits. Il Phlî pir bey — , huit ou douze fruits- 
Il Dap — ban mi6 phlOn, dix iâmbâr font un phlôn expression spéciale signi- 
fiant quarante, en parlant des fruits et différents objets. 

TAMBAU. Ulcère, plaie, li — préay^ cancer, dartre rongeante 11 — iuon, 
plaies annamites. Il Kbt — , avoir ces plaies. 

TAMBÂUK. V. D^mbâuk. 

TÂMBÂUL. Toit, toiture, roof. Il — phtéâ^ — iûk, toit de maison, de bar- 
que, roof. Il Prâk — phteâ^ couvrir une maison. Il Thvœû — , faire un toit, 
une toiture. Il Mi — , faitage du toit. Il — /icA, gouttière. 

tXmBÂUNG. V. par Dim, 

TAMBÊ. Levain, ferment. 

tXmBEY. V. Dimbey. 

TAMBIÉT. Petites pinces pour travaux délicats. 

TAMBÔK. TtmboL\Timbon. V. Tâmbauk. 

tXmBÔT. Pinces en bois pour griller le poisson. Il — tebUt trey ( même 
sens ). 

TaM-Ê. Il Tâm-dutih — , plaintes, murmures, geindre. 

TAMHÔM. Grandeur, étendue, espace, capacité d'un lieu. Il — péas lœû as, 
qui dépasse toute mesure. Il — Mmlik, énormité, grandeur excessive, fl 
— plônm^n, quelle grandeur ? 

TAMIONG. Il Dêk — chœûng, se coucher le dos par terre et les jambes en 
l'air appuyées ( sur une table, une chaise ). 

tXmkXT ( Thkât ). W Ckâmngtl —, maladie, souffrance. 

tXmKÉCH. Se heurter. Il — lœû thmâ, se heurter contre un rocher. 

tXmKÔNG. V. DUmkàng. 

tXmLA ( Thla ). Clarté, limpidité ( eau ). Il — sarthéar, générosité. R Chèt 
— , sérénité d esprit, générosité. 



I 

f 



TAM. 



345 



;t 



^h 



tu 



e I 



Pi9pJ5 



o I 



^fiçjà 



fi 



MJ 



fifvnn 






finnû 



r 






fifunô 



TÂMLAY ( TA/aj^ ). Prix, valeur d'un objet. Il — thlay ( même sens ). Il 
. Méan — , précieux, de prix. Il — swô, de la même valeur. Il — 16, prix 
du rachat. 

TÂMLÂN. Il Niéay — , bégayer, mal parler, il Àndat — , langue embar- 
rassée. 

TÂMLaNG ( ThlUng ). Surdité, il A — , espèce de sourd ! ( injure ). 

TaMLEAY ( Thléay ). Crever, transpercer, trouer. 

TAMLEÂK {Thleâk). Précipiter, jeter d'en haut, culbuter. Il — pi lœû 
pôntéay, précipiter du haut d'une forteresse. 

TAMLEAP ( TA/^â/) ). Coutume, habitude, pratique, usage, il Chbap ^ — , 
( même sens ). Il Chbnp — âmpi dbm,. coutume ancienne. Il Kh6s nilng 
chbap — , qui est contraire aux usages, aux habitudes ; ce n'est pas la cou- 
tume, l'usage. Il Tarn doi chbap — , ^suivant la coutume. Il — khluon êng, 
s'habituer, s'exercer. 

TAMLOK. Croissance précoce (hommes ). 

« 

TaNLÔNG. V. Dâmlàng, i° Once, taël, monnaie. 

2° Tendre, bander. Il — sna, tendre un arc. Il — 
tâng'iu, ouvrir un parapluie. I! Khd — , mois où les eaux montent. 

TÂxMLÔP. y.^ntnleâp. 

TAM LU ( ThlYi ). Perforer, percer, transpercer. Il — tâmléay ( même sens ). 



fifUTlt TÂMNÂ. Il icA—, sillon. 



TAMNA ( Ta ). Jointure, continuation, soudure. If 
doréhavant, dans la suite. 



tou mûky désormais, 



TAMNÂCH ( Dlàch ). Dépenses, contributions. Il — chrÙ chràn, grandes 
dépenses. 



firunnri 



firunn 



TAMNÂK ( D^k ). Station, étape, lieu de repos. || — montir, palais royal. 
Il Preâ — ( même sens ). Il — dâk rotï, endroit où les voitures font halte, 
étape. Il Montech êtiét dal — , encore un peu poiit arriver à l'étape, à la 
station. Il — dâk oi lûk sang, distribution d'aumônes aux bonzes. 

TAMNÂK. Goutte. H — tûk ( même sens ). || M6 — , une goutte. 



fifUYira TAMNÂL ( Teâl ). Gêné, embarrassé. 



29 



346 



TAH. 



îscvmy 



ma 



fi(fuhu 



TÂMNÂM. V. Dainnnm. Plantation. 

TAMNANG ( Tang ). Remplacement. Il DUk — iang khluon êng, mettre un 
remplaçant. 

TAMNÂB. 1° Confitures. H Thvaû — , faire des confitures. 

2° Il — ^roAoBg, mortaise. 

TAMNÉAY ( Téay ). Prédiction, prophétie, oracle, il — téay ( même sens (. 
Il — ackar preà, prophéties. Il — ackar, oracle, prédiction. M — dôi chÂm- 
nôt, chiromancie. 

TaMNÉAP {Téap)- Bas, bas-fond, u Kening dey — , dans les bas-fonds. 

TAMNÉNG. V. Dhnnéng. Nouvelle. 

TAMNGON (ThngCn^), Pesanteur, fardeau, poids, importance de quelque 
chose. Il Srey tnéan — , femme enceinte. 

TAMNl. Loisir, inaction, vacance, repos, vide, interruption des affaires, u — 
lâtH hS, oisiveté, loisir. Il Nou — lohê, avoir du loisir, être sans occupation. 
Il Dôi — lohZ, sans souci, sans rien faire. 

TAMNIÉM. 1° Mœurs, usages, coutume. Il — srôk, mœurs, usages d'un 
pays. Il Tarn — sr^k, selon les us et coutumes d'un pays. 

2° Proverbe, parabole, sentence. Il, — prâ^âttch, comparaison, 
emblème, analogie. Il — chrou kenong péak téch, maxime, pensée. 

TAMNIÉP. Maison de campagne, pavillon. 

TAMNINH. Marchandises. || K&n- — , marchand, brocanteur. Il Ntâk ISk 
— , négociant. 

TÂMNIR ( Tir ). Pente, penchant. 

TÂMNOCH ( Thoch ). Finesse, subtilité, délicatesse. 



TaMNÔK ( Thok ). Vil, à bas prix, ( par mépris ). U Rebh 
de peu de valeur- 

tXmNÔP. i" Il Ângkâ —, riz gluant. 

2° Il Dàni bai — , buisson épineux- ■ 

TÂMNÔP ( pour ) Timnûp. Barrage. 



-, objets vils, 



TAM 



347 



R£n 



fi£d 



M 






TîjSU 









fifnn 

r 



finru 



Rnà 

o n 



R(; 



!>] 



TÀMNOK. i° ( Tttft ). Conservation, action de conserver. Il — âmrôngy pré- 
server, protéger. 

2° Vers, poésie, chants rimes. Il — chriéng thvay preà, psaumes, 
hymnes, cantiques. Il Chriéng — akrM, chanter de mauvaises chansons. 

TAMNUOCH (Tuoch ). || — ketnéng clii melï, si petit et si intelligent ! Il 
A — tuoch dâch prachnha, ce petit dépasse tous les autres en intel- 
ligence. 

TÂMNUOL ( Duol ). V. Damnuol. Chute, action de tomber. 

TAMNUONH ( Tuonh ). Gémissements, plaintes. Il — iom ( fdm ), ( même 
sens ), pleurs. 

TAMNOP ( Tûp ). Digue, jetée, barrage. Il Thvœû — Ibng^ faire une digue. 

TAMNÙP C pour ) Tâmnœûp, Restaurer, refaire ; principe, commencement, 
nouveauté. Il — kar long, refaire, recommencer un ouvrage. || — rien, ré- 
gies, principes, premiers éléments. Il Rebas — , nouveautés. 

TÂMONH. V. Thn-âunh. 

TÂMPÉA. Mâcher. Il -7- s» ( même sens ), manger, ronger. Il — sla (ou) biém 
— , mâcher du bétel. Il — iéng. ruminer. 

TAMPEANG. Rejetons, bourgeons, pousses. Il — resey, pousses de bambou. 

Il Kâun — ( même §ens ), bourgeon. Il Dbm — cA«, vigne. Il Phle — chu, 

raisin. Il Sra — chu, vin de raisin. Il Dbm — chu prey, vigne sauvage (liane). 

TAMPÊK. Chauve. 

TaMPOK. Croc, harpon, grappin; accrocher. 

TAMPOL ( ou ) Thnpeul. Il KrMàs m(5 — , une petite feuille de papier. 

TaMPOL. Il Sla — , arec frais, il S^ch — , viande faisandée. Il Trey — , poisson 
qui commence à sentir. 

TAMPÛNG. Il Dbm — , plante médicinale pour les plaies. 

if 
TÀMRÂ. Manuel d'un art quelconque v. g. médecine. 

TÂMRÉ. V. Dâmrt 



finu 



TAMRÉAP ( Tréap ), H — day, imposition des mains. 



348 TAM— TAN 



P5JQJ TÀ\fREY ( ou ) Tômrey ( ou encore )oDamrey. Éléphant, il — srfà, éléphant 

" sans défenses. Il — phlûk, éléphant avec défenses. 

fi;y TÂMRÊM ( Trèm). Proportion, conformité. 



n 

o 



fit;lU TÂMRIÉP ( Riép ). Il — kadar, planchéier, faire un plancher. Il — kebilbng, 

couvrir avec des tuiles. 

fïlS\fï • TAMRIET. Capitation, taxe. Il — khluon ( même sens ). 

R;qj TÂMROY. V. Dâmroy. Signe. 

P5jà TAMRÔNG. i° Disposition, arrangement. 

2° Il Preâ — luong, sceptre royal, anneau royal. 



e n 



Pîjy TaMROV {Trou). Conformité, déterminer, fixer. Il TUmrem — (même 

^ sens ). 

P5JP5 TÂMRUOT. i° il Néay — , gardien des esclaves du roi; surveillant. 

u 

2° D Thvœû kar pir bey — , faire un travail à plusieurs reprises. Il 
Dôi pir bey — , deux ou trois tournées, deux ou trois reprises. 

3° Empiler. Il — riél, empiler des piastres. 

fCi& TAN. Pituite, pépie, muguet. Il Châmngû — , pellicules qui se forment sur la 

langue et empêchent de manger et de boire; les enfants sont très sujets à 
cette maladie, beaucoup en meurent. I|^ — phlœûng, — Ûk d6, — treyy diffé- 
rentes appellations de cette maladie. 

ff) TÂNG. 1° Ériger, instituer, élever, établir, exposer. Il — oi ngiar, nommera 

^ une dignité. Il — khluon êng, se faire passer pour, se donner commeJI — 

namœûn (ou) ânchîm namœûn, nommer des mandarins. Il Preâ maha Jésus — 
bonsacramemio tëang prâmplly Notre Seigneur J. C. a institué les sept 
sacrements. Il — preâ kaya preâ âng, exposer le S' Sacrement. Il — f6k, 
exposition, concours. * 

2° Au lieu de, à la place de. Il Dâk — , se faire remplacer. Il — apiky 
à la place du père. Il Dâ nou — ', représentant, qui remplace. 

3° Siège, banc, table. H Riép —, mettre le couvert, préparer la ta- 
ble. Il Angkui lœû — , s'asseoir, prendre un siège. 

4° À partir de, depuis. Il — âmpi ni tnok, à partir de ce moment. Il 
— pi prïik dal meti, depuis ce matin, jusqu'à cette heure, jusqu'à présent. 

5° Il Ta — , attaquer, assaillir, dispute. || Ta — nkng khmang, assail- 
lir l'ennemi. 



TAM-TAT. 349 



ïTircn TANG-HÊ. Procession, pompe. Il — pre^i kaya, procession du S* Sacrement. 

m LU TANG-IU ( ou ) Tëang-iu. Parapluie. 

fnâfDî TANGKÂU. Ver, vermisseau, vermine. 

fiTlrnî TÂNGKÊ. Tique, acarus. Il — khsach, expece de fourmi-lion. 

îTJfuiy TÂNGKHAU. Patron, chef. Il — sampou, patron de jonque. 

flDâd TÂNGKICH. Se heurter, il — kenéa ( même sens ), s'entrechoquer. 

jnànà TÂNGRANG. Prison. Il KU — ( même sens ), cachot. 

flnuintU TÂNGVAY. Dons offerts à Dieu, au roi; offrandes. 

fiJ59pU ' T^NLEAP- Petite boîte où Ton met la cire parfumée pour adoucir les lè- 
vres ( usage cambodgien ). ^ 

fifi(fl6 TANTRÉAM. Pénétrer dans, passer sur. Il — prey, smau, s'enfoncer dans 

la forêt, marcher sur les herbes. 



I* 



!• 



tï^n TÂÔK. 1° Avoir le hoquet. Il Chhû — , qui a le hoquet. Il Tïang — , en s*an- 

" glotant. 

2° Il Veâr — , nom d'une liane. 

SSm TAÔNH. V. Ta-âunh. 

y 

IP^ TA-OR ( ou ) Ta-o, Guêpe. Il — dtt krâbey, — khnuot amb^, — ckhkd prey, 

ett, différentes espèces. 

^U TAP. Boudin, andouillette, saucisse. Il — chrûk ( même sens ). Il Ne^k thvœû 

— , charcutier. 

K^ TAP. Rendre, répondre. || — kùn, rendre grâces. Il — preâ kïln visés Preâ, ren- 

dre grâces à Dieu. Il — sâmbl6t, répondre à une lettre. Il Ch^m kî — s^w- 
bl6t mok, attendre la réponse à une lettre. 

^ *J TÀP. Combattre, lutter à coups de poing, donner des coups de poing. 

ÉntfJj TÂSAY ( ou ) Sâsay. Veine, nerf. 

TAT. Il Sriik —, la Tartarie. 



r 



^51 TATA. Il — râ. Envenimer une dispute. 



350 TAT— TE 

9t9 TÂTé. Il — ta m, faire des riens. 



Qffin TÂTEAK. Réduire en poussière. Il — mosau^ réduire en farine, en poudre, 

pulvériser. 



fifitU TÂTOI. Convulsions. 

RnjfStU TÂTOI. Dédaigner, mépriser, dédain, ne pas faire attention à, faire sem- 
blant de ne pas voir. 

fit(fny TATRAU. Il Dbm — , arbre dont le bois est incorruptible. 

f5(|çP5 TATRÉT. Il — tairôt, tituber, chanceler. 

SCO TÂTUM. I) Dbm —, grenadier. Il Phlê —, grenade. 

tfnî TAU. 1° Mesure pour le riz ( 25 livres ), deux tau font un thâng qui est la 

mesure ordinaire. 

2^ Dé à jouer. Il Bô — , jouer aux dés. 






TAVANG ( pour ) Tevang. || Trêng — , grande herbe. 



fCiu\i TAVAU. Il Sât — , oiseau noir, qui ressemble assez au coucou. 

fff TE. Particule négative ou interrogative, et affirmative selon le sens de la 

phrase. Il Ban — , peut-on ? y a-t-il certainement, ou possibilité de ? fl — 
mun ban tê, non, on ne peut pas, il n'y a pas moyen. Il — sa, pas du tout, nul- 
lement. Il Méan rtl — , en avez, vous? y en a-t-il? Il Mun oy — , peu importe, 
ce n'est rien. Il Chéa — , êtes-vous bien portant? allez-vous bien? Il Chia 

— , cela va bien, je vais bien. . 

■ 

f)5 TÊ. Mais, cependant, néanmoins, toutefois, seulement, ne que. Il — êng, uni- 

que, seul, à part, en particulier. Il Doi — êng, en particulier, d'une façon 
particulière, à l'écart, à part. Il — niûy^ seul, unique, il — ponnô, seule- 
ment. Il P^n — , mais, cependant, toutefois. Il Sr^ip — .aussitôt, tout à coup, 
voilà que. Il Khnhôm sâum — , je demande seulement que. Il Chié — , ne sa- 
voir que, ne connaître que. Il Véa chï — ling, il ne fait que s'amussr. Il Tarn — , 
comme, selon, suivant. Il Tain — dng cM, comme vous voudrez, faites com- 
me vous pourrez, à votre guise, à votre façon. Il Méan — , il faut, ii 
n'y a que. Il Méan — mûy, il n'y a qu'un. Il As — pomiô hbi, c'est tout, il 
n'y a que cela. Il — bb, que si, mais si. Il Kreân — , assez pour, sufiBsam- 
ment. Il Kreân — si chaêt m)i dâng, assez pour se rassasier une fois. — 
. jnô dângf une seule fois seulement, cette expression souvent ajoutée àja 
fin d'une phrase, n'a pas de sens propre, elle indique en quelque sorte te 
superlatif. Il Pibik nâs — m^ dâng, c'est bien difficile. 

fjjç TÉ. Il Diél — , insulter, injurier. • 



TEA. 351 

ffir TÉA. 1° Canard, cane. Il Ânchém tneân — , élever des poules et des canards. 

Il — kalapa, gros canard dit de Batavia. 

2° Téa. V. Téar. Réclamer. 

fflj TEÂ. Frapper avec la main. Il — rfay, battre des mains. Il — day âr ( ou ) 

trâal, applaudir. Il — day ângkâng, salve d'applaudissements. Il — tneÀt, — 
kômphliéngy donner un souflet. 

m 

ffld TÉACH. Enflure du ventre. Il Kbt — , qui a le ventre enflé, gonflement de 

Tabdomen. Il Keméng kbt — , carreau ( maladie ). 

fflQJ TÉAY. Augurer, deviner, prévoir, pronostiquer, conjecturer. Il Hor — ( mê- 

me sens ). Il Neâk dëng hor — , devin, prophète. 

TiV\ TEAK. il Sit — , sangsue des forêts. 

ffin TEÂK. 1° Prendre au filet, au lacet, à Tappeau. Il — sât^ prendre des ani- 

^ maux au piège. Il S^t —, animal pris au piège. ^ 

2° Il Re^k — , atnitié; affable, gracieux. 

3° Il TSs — sièn, ( en un seul mot ) Nord-Est. 

fflfU TÉAL. 1° Émoussé. Il Mtik — , pointe émoussée. 

2° Il Chhœû — , arbre très commun dont on extrait de l'huile. 

3° Il Prâ — , V. PrâtéaL II — rtis dâung, -^ vong preà atilt, plante 
employée en médecine ( disent les Cambodgiens ), j>pur diverses maladies, 
qui sont guéries immédiatement par ce spécifique accompagné d'un bon 
verre de cA«w chum. 



9irU TEAL. ( V. à TU ). 

* 8iy TEAM. 1° Saisir de chaque côté. Il Kksê — , corde du joug qui passe autour 

i du cou du bœuf attelé. Il Dêk — , crampon en fer. 

F • 

2° Sucer (sangsue.) Il ChhlUng r-, la sangsue suce le sang. 

9)& TE AN. Aumône. Il Dïik — , oi — , faire Taumône. Il Sâufn — , demander Tau- 

mône. Il Dbr sâum — , mendier. Il Preïi — , aumône (R.). il Toluol — , man- 
ger, "recevoir l'aumône'' formule très souvent employée. Il Rok totuol — , 
gagner sa vie. H Sâum—preâ bai, formule de politesse au commencement 
d'une lettre. Il — , est souvent employée soit au commencement soit à la 
fin d'une phrase par politesse, respect, il Lûk anchûnh ton na — , où allez- 
vous Monsieur? 

91J5 TEAN. Atteindre, rejoindre à temps, à propos. Il M4ln —, pïim — , pas à 



352 TEA— TEB. 



temps, pas engore; inférieur. Il Tarn — , atteindre quelqu'un en le poursui- 
vant^ Il MÏln — dâl, pas encore arrivé. || Mok — , arrivé à temps, à propos. 

Il Mtln — mok, pas encore venu. Il Thvœû — , faire à temps. Il — hân, subît. 

Il Slâp — han, mort subite. 

o 

ffl TÉANG. Tous, aussi, par, pendant, avec. Il — as, — puong, — lai, tous, tout. 

"^ Il As menus phâng — lai, tous les mortels. Il — pir, tous les deux. Il — mûl, 

' tout entier. Il — thngay — ii6p phâng, pendant le jour et la nuit. Il — sruol 
buol, avec facilité, aisé, facile- Il — ngéay, facilement. Il — pibak, difficile 
ment, avec peine. Il — ntley prtley, en peinant, en suant. Il Rok si — niiey 
prtley, gagner son pain à la sueur de son front. 

fnfLn TÉANG-HÈ. V. Tâng-hê. Procession, suite du roi. 

ffluStUJ^ TÉANG-IU (ou; Tàng-iu. Parapluie, parasol. Il Dhnlbng —, l'ouvrir. Il Bbk 

^ — (même sens). Il SUmrop — , le fermer. Il Bâng — , s'abriter sous un 

parapluie. 

fflfn TÉANH. Tirer, étirer, aUirer, tendre. Il C1%âk — , sucer. II — veangnon, tirer 

^ le rideau. Il — oi Ung {tông), tendre, étirer, raidir. Il — (ou) srau iût ihka, 

lever l'ancre. Il — klisZ, tendre une corde. Il — AA/Sng^, tirez fort, vigoureuse- 
ment. 

fflU TÉAP. Bas, près de terre; médiocre, inférieur, modéré, soumis. Il Menus — . 

homme de petite taille ou homme de peu de valeur, de basse extraction, 
Il D^k oi^ — , baisser, abaisser. Il Dey — khp'ô, terrain inégal, haut et bas. 
Il Kômnut — , inclinations basses, perverses. Il Chït réap — , soumis, humble. 
Il Sûphéap — iéap ( même sens ), docile. ^ 



9in 

n 



TEAP. i^rmée. Il — kûk, armée de terre. Il — itlk, armée de mer. Il — sï, 
cavalerie. Il — pek, ailes de l'armée. Il — sruoch, avant-garde. Il Kâng —, 
corps d'armée. || — m'ô phl6u, un corps d'armée. Il Lœûk — , expédition mi- 
litaire, lever un corps d'arméa. Il Bô — , camper, il Mi — , chef, officier, 

commandant. 

• 

Tii TÉAR. Exiger, réclamer, revendiquer, demander. Il — b^mneâl, exiger, ré- 

clamer une dette. Il — oi tèng oi khlang, réclamer avec instances. 

t 
fflfU TE AS. S'opposer, résigner, fermer; désaccord. Il — kenéa, opposition, désac- 

cord. Il Niéay — , s'opposer, objecter. Il — t^ng, dispute, désaccord, zizanie. 
il — chït, déplaire, choquer. Il — thvéar, fermer la porte avec un verrou, un 
objet quelconque. Il Mêk chhœû — kenéa, branches entrelacées. 

91fi TEAT. Frapper, donner un coup sec. Il — sey, se jrenvoyer la balle, le vo- 

lant. Il — nung day, frapper avec la main. Il — ntlng chœûng, frapper avec 
le pied. 

■ 

firn TEBÂK. Tebal, Tebâng, V. par Tâbâk. etc. 



TEB-TEN. 



353 






et 

ri» 



\ 



ecu 






i*, 



ri; 



fin 

r 



f 



TEBOT. Pinces de bambou entre lesquels onjnet du poisson ou de la vian- 
de pour les faire griller au feu. 

TECH. Peu, bref, court. Il — »^s, très peu, au moins. Il — iéch, lentement, 
peu à peu, doucement, avec réserve. Il Mo — , un peu. Il Mo — m)5ntuoch, 
un tout petit peu, un tantinet. Ij Khâii te niô — , il s'en est fallu de peu. Il 
Srâdeypéak — , dire peu de choses. Il Mo — êtiét, un peu plus, il Nting srâ- 
dey oi as chéa péak — , pour tout dire en un mot. Il Chét — , pusillanime. 

TEDÂ. Tedët. V. Tadâ. V. Tâd^L 

TEY. 1° Besace, bourse, longue poche ( les indigènes se la passent ordinai- 
rement autour des reins peur la mettre à l'abri des voleurs ). 

2° Il Khsî —, fouet. 

3° Abrégé de hariey, cœur, volonté ( bonze ). Il K^m oi pruoy prâ — 
lûk, ne soyez pas en peine, ne soyez pas inquiet. 

TEKIÉP. Moucher (lampe, chandelle). Il — prâchhï tien, moucher une 
chandelle- 

TELE. Il Niéay ta — ta telâ, rude, impoli, qui parle insolemment. 

TELÉA. V. Thléa. Voie publique. 

TELoK. i° Noix de coco partagée en deux. 

2° Il — krâbey, mare pour les bufifles ( V. TalOk, même sens ). 

TELÔNG ( ou ) Thling. Il Krâuch — , pamplemousse. 

TELOT. Il Dôm — , nom d'arbre. Il Kreap maha — , graines de cet arbre (pur- 
gatif très violent ). 



f9i5 



fia 



TEMAT. V. Tamat, Vautour. 

TEN. 1° Il Mên — , avec attention, soin, exactitude, sérieusement, sans plai- 
santerie. • 

> 
2° Il — tâpy en foule, en rangs serrés. 

m 
m • 

TENG. 1° Raide, tendu; sévère, rude, rigoureux, il Khsê — , corde raide, 
tendue. Il Téanh oi — , tendre en tirant. Il Kar chéa, travail pénible, dur. Il 
Kunmtlt chëi — , d'humeur sévère, sévérité, rudesse. Il Tâsay — , se raidir, 
convulsion des nerfs. Il AMw oi — , observer rigoureusement, strictement. 



2° \\ Krâhâm — , rouge-vif. 



354 TEN-THA 



tSuJ TÈNG. 1° Goi^verner, administrer, diriger, préparer, disposer, orner. 1] Tâk 

— , gouverner, administrer. Il Tàk — nokor, gouverner un pays, un royau-' 
me. Il — khluon, se parer, se mettre en tenue. Il — satra^ préparer, compo- 
ser des livres, (t Chénh — dey, sr'ôUy payer l'impôt du terrain, du riz. 

2^ Constamment, habituellement, afin que. Il — nùng^ afin que, pour 
que. 

3° Il — tong, ( harmonie imitative ) mouvement d'oscillation. Il Ka 
tâng dbr — tong, démarche des bœufs porteurs, il Norka iul — tong, bruit, 
tic-tac du pendule. 

{diPi TENÔT. Il Dbm —, palmier. Il Phlê —, fruit du palmier. Il ^âr —, sucre de 

palmier. Il Sra * — , vin de palmier. 

t9n; TÉPORÛ. h Dbm —, espèce de camphrier. 

GP5 TEPÛT. V. ThpûL 

u 
tfiPî TET. il Chàp — , variété de moineau. 

Gt9 TETE ( ou ) ToU, Vainement, vide, sans rien, en vain. Il Day — , mains vi- 

des. Il Kl mok vinh day — , ils reviennent les mains vides, sans rien, n Pi- 
ang, dâp — , jarre, bouteille vide. H Chuoy — , aider gratuitement, gratis. 
H Non — , désœuvré, inoccupé, vacant. Il Prey — , ce n*est que forêt. 

d 

GSl TETÉA ( ou ) ToUa. Il SU —, perdrix. 

GkjSR TETRIT ( ou ) Totrît. Il — tetrut, branler, vaciller (maison ébranlée par le 

vent ). Il Dbr — teirut, tituber, chanceler. 

R|?in TETRÔK ( ou ) Totrôk. S'avancer en se courbant, il — r&A chaul kôndal 

' teap, enfoncer un bataillon, charger Tennemi tête baissée. Il — p^^y* s'avan- 

cer en se baissant dans la forêt, en suivant un petit sentier. 

Pîiffin TETDK. il — chœûng, agiter, remuer continuellement les pieds. 

P59d TETUCH. Importuner, insister, faire des instances. Il — oi khbng, exciter 

à la colère, échauffer la bile à quelqu'un, agacer, contrarier. 



w 



99à TETO'NG. Tetuol, Têtu. etc. V. par Totàng. etc. 

Ch THA. Dire, parler, blâmer. Il Êng — cy, que dis-tu ? Il Èng — medéch ( ou ; 

®" méch ( même sens ). il Mûy — méan, mûy — kh'méan, l'un affirme, l'autre 

nie. il — sën (ou) — iou, parle, dis. Il Srai chéa — , signifier, c'est-à-dire, 
il LU kî —, entendre dire, ou avoir entendu dire par quelqu'un. Il Ki — , on 
dit. il Realt meal — , tout le monde dit que. 1) — tou ning, s'adresser à. ii 
Véa chhlbi — , telle fut sa réponse. Il Khnhom nâk kenông chèi —, je me di- 
sais que, je supposais que. Il Tou prap kî — , aller dire à quel<5[u'un. Il Kring 



THA-THB. 355 



«çf 



f • 



kî — , de peur qu'on dise, qu'on blâme. Il Kôm oi kî — , pour qu'on ne trou- 
ve pas à redire, pour qu'on ne blânie pas 

fChr TliA. V. Th)i. 

uî THÂI. Reculer, se retirer, rétrograder, diminuer, inférieur, il — chénhy re- 

culer, se retirer, sortir. Ii — ton krdi ( même sens ), rétrograder, il — kT^m- 
lâng, s'affaiblir, perdre des fosces. H Kumphlaûng — , fusil qui recule. Il — 
tou montéchy écartez-vous un peu. il Ban — thlay damninh, diminuer le prix 
des marchandises. 

f\S]& 'rtlAN ( ou ) Sihan. Il Ti —, endroit, lieu. 



'\X\ THaNG. i° Mesure de capacité ( 50 livres ) deux tau font un thang. || KM 

^ ni kenong pràk mô nên ban :^8 — srHii, pendant ce mois on a 28 mesures de 

riz pour une barre d'argent ( qui vaut 16 piastres ). 



Cnâ THANG. Il — tùky un tonneau d'eau. Il — rék tilk, sceau pour porter de l'eau. 

Il — sra, barrique de vin ( on dit aussi lâng ). Il — tram sbêk, cuve où l'on 
fait macérer les cuirs. 

tjà THÂNG. Frapper, frapper du coude. 

du THANG. Bourse, sacoche, poche. Il — prâk ( même sens ), porte-monnaie. 

Il — iéam, besace en cuir. Il — tddâk, poche du marabout ( oiseau ). 

uU THAP. Étouffer, oppression, anxiété. Il — dânghdm, suffoqué, asphyxié. Il — 

phsêngy suffoqué, asphyxié par la fumée. Il Khnhôm — aram àrH.;, je suis 
dans la plus grande inquiétude au sujet de. Il Kum oi — aram loi, soyez 
sans inquiétude, ne craignez rien. 

cSn THÂRÉA ( Pour ). Il Khân — ( en un seul mot ), inflammation de la gorge. 

ChfU THÂS ( ou ) Thâ, Plateau, plat. Il — dÀk bai, plateau sur lequel on met les 

aliments. 

ufi THÂT. 1° Tiroir, étagères d'un bureau. 

2° Photographier. Il — riip ( mgme sens ). II Rup — ( ou ) rup dêl kî 
— , photographie. 

3° n — sèn, un moment, un instant, 
'tdijrn THAUKÊ. Patron de maison ( chinois ). 

Pîpaj THBAL. V. Tâbal. 

îîpÇn .THBANH. Tisser, tresser, faire un tissu. H — hônchœûj tresser un panier, fl 



356 THB-THI 



— sampU, tisser une étoffe. Il — k'ôntîl, tresser des nattes, il Key — , mé- 
tier à tisser. Ii — oi kÔ, faire un tissu épais. 

finPi THBAT. Il Menais réat — , qui s'approprie sans permission ^e qu'il voit, ce 

^ qui lui plaît; qui n'a peur de rien, qui ne doute de rien. 

firà THBx^UNG. V. Tâbâung. i° li — ànching, chaton de bague. 

2° Mesure de longueur pour les pièces d'étoffe (dix 
coudées ). Il Sampôt m^ — , une pièce d'étoffe. 

Tu THÈ. 1° Avoir soin, prendre soin, surveiller. Il — tbm ( même sens ). II — 

thuon ( même s«ns ). Il Mœûl — tbm, surveiller, prendre soin de. (I Ne^k — 
ibmy qui surveille, qui a soin de, procureur. I! Mùn — , mxln tont, négliger, 
ne pas s'occuper de. 

2° Il TÏlk — , thé, boisson. 

trin THEÂK. Frapper du pied, donner un coup de pied. Il Prâiât si — vey, prends 

^ garde au cheval ! il rue. 

triJS THÉAN. 1° Richesse, li Thon — , richesses, biens. 

2° il Ândâr — , V. ce mot. Insulte. 

Vnff\ THEANEA. Cautionner, garantir. Il — tâng, répondre pour quelqu'un. Il 

^ Ne&k — , qui se porte gajrant, qui fait caution. 

QnjSî THÉAN I. Nom du mandarin chargé des éléphants. 

trig THÉANG. Pousses des bananiers, des palmiers. 

. 

tnp5 THÉAT. Nature, essence; restes, cendres, ossements, il — tûk, fraîcheur. Il 

— phlœiing, chaleur. Il — khnhôm kadau nUs, j'ai le sang très chaud. (I Tua 
— , esclave, il S)it — , les animaux. Il — menus, la nature humaine. 

tnPi THE AT. Gras, obèse, gros et gras, il Khluon — ( même sens ), qui a beau- 

coup d'embonpoint. 

fdy THÊM. Ajouter, augmenter. Il — oi{ même sens ), donner en plus. Il — pi 

lœû, ajouter par surcroît. 

fôu THÊP. 1° Abri provisoire, barque avec toit provisoire. 

2° Mesure de longueur, il Pre mô — , 5 coudées de soie. 

Î3 p THIÉA. Il Ai — sray, environ, par à peu près, vaille que vaille, un peu plus, 

un peu moins. - 



THI-THL. 357 



tQntl THIUK. Prendre en pitié. Il Ch'ét Ht — , sans pitié, insensible. 

Qjà THIÛNG. V. Khyûng. Charbon. 

cTU THKA ( pour ) lûthka. Ancre, il Bô — , jeter Tancre. Il Srau — , lever Tancre. 



u THKÂ. Il Trey — , scie, fispadon-. 

;tjnj THKAL. Vigie, mât. 
n 

tjfU THKAL. Il — nungy calé, qui ne remue pas. 
n 

J1J5 THKAN ( poésie ). Visiter, aller voir, fréquenter, faire la cour à. Il Tou — , 
^ tendre visite à, faire une visite. Il Suor — , faife la cour à. 

ChW THKÂS. Herbe médicinale. 

lOR THKAT. Languir, souffrir ( maladie en général ). Il ChM — , être languis- 
sant, maladif. 



n 



t3nO THKÉAM. Mâchoire, ganache. Il Chhû rang — , maladie de la mâchoire, 

ttî lu THKIÉP. V. Tekiép. Saisir avec des pinces, des tenailles. 



f uà THKÔNG II — thkan, prospère, florissant, puissance. Il Sr)}k — , pays floris- 

^ sant, prospère. Il Pûch — , de noble extraction. • 

Ch THLA. Clair, limpide, transparent (liquides). {| T'âk — , eau claire, limpide. 

^ il Thvœû oi — , clarifier, il — Vôndbry s'éclaircir, se clarifier. Il ChreU —, 

pur, transparent.il Mïik — , visage serein. || Ckét — , cœur droit, bon. Il 
Chït — sarthéa, cœur bon et généreux. Il Dêk — , acier. 

idCU THLAY. i^ Cher, précieux, prix, valeur. Il Kât — , véay — , fixer le prix, 

'^ indiquer le prix. Il — ponmân, quel est le prix ? combien cela coûte-t-il ? 

Il — chrbn, cher, très cher. Il — sûn ptk, hors de prix, il — téch^ lemom, 
bon marché, prix moyen. Il Ta — , discuter le prix, marchander. Il Long — 
renchérir, augmenter le prix. Il LU — , réduire le prix, diminuer. Il Denh — , 
surenchérir (acheteurs ). Il Te&s — , n'être pas d'accord sur le prix, sur la 
valeur d'un objet. Il — rtl thôk, cher ou bon marché. Il Mechas — ôt, 
ô mon cher maître, cher seigneur. 

2° il Bâng — phoâun — , beaux-frères, belles-sœurs. 

Chfi THLAN. Il Pôs —, boa. 

\Sià THLANG. Grande terrine, chaudière. 



«x^ 



358 THL. 

tjij THLÂNG. Sourd, ii Trâchiék — (même sens), surdité. Il Menus — , sourd- 

*^ qui est sourd. 

uW THLaS (ou ) Thlvs. Disloquer, démettre, luxer. II — chœûng day^ se dislo- 

'^ quer le pied, la main. Il — kar, empêcher la réussite, faire échouer, man- 

quer un coup, une occasion. 

tjpi THLÂT. Espace vide. Il Prâhông — (même sens). 

ru 

tn THLÉA. Voie, route. Il Phluu — , voie publique. 

rv 

tDt THLEa. Orcanette, plante qui sert à teindre. 

ru • 

tDT THLEAI. i** Crever, se briser, se rompre. Il Sampûu — , jonque percée, bri- 

*^^ sée, qui s'entr'ouvre. Il — 6aws, furoncle qui a percé. Il — khtÛ, suppurer. 

2° Régime. Il Phlê dâung mX> — , un régime de cocos. D Thnôt wS 
— , un régime de fruits de palmier. 



I 



Q^tî THLEÂK. Tomber du haut. Il — pt si tomber de cheval. Il — pi dbm 



fV ^ 



I 



(V 



ckœû^ tomber d'un arbre. Il — vinh tiét, retomber. Il — pi lœû phte&^ tom- 
ber du haut de la maison. 



t3in THLEaP. Habitué, avoir l'habitude, avoir coutume. Il — thvœû, habitué à 

^ faire telle ou telle chose. Il — srôk^ acclimaté. Il Bap — thvceû, péché 

d'habitude. Il Khnhôm pûm — , je n ai pas l'habitude de. Il M^« — pro, 
• n*avoir pas l'habitude de se servir de. Il Véa — phek sra srâvbng, il a l'ha- 
bitude de s'enivrer. || Dôi — ,ordinairement, habituellement. Il — pi keming, 
habitudes prises dans la jeunesse. 

tjîl THLËK. Il Maha — , pages, serviteurs du roi. 

ftjfi THLÊN. 1° Il sut —, gros lézard. 

2° Il Kôntui — , taie, tache sur les yeux, rouge sur les bords, blan- 
che au centre. 

tju THLËNG. Peser, examiner. H — niifig cliùnchingy pesef avec une balance. 

♦ '^ Il — oi.smo, tenir en équilibre (balance ), faire juste contrepoids, con- 

trebalancer. Il — chrûk, peser un porc. Il — pr^ik, peser de l'argent. 

ftjâ THLÊNG. Déclarer, exposer. Il — prap (même sens). Il — dôi damnbr, 

*^ exposer les faits. 



ÇtU THLI (ou) Thuli. Poussière. Il Dey — ,1a terre ( en général ), terrain sec, 

poussière. 



fin THLO. Il Tou — , aller seul en avant. 



THL— THM. 359 



ttjy THLÔM. Foie. Il Méan chêt méan — , ^courageux. Il As chct, as — , ds tout 

'^ son cœur, de toute son énergie. Il As chtt as — hbiy n'en pouvant plus, à 

bout de patience II Chhû — , maladie de foie. 

dà THLÔnG. Thtôp V. ThVing, ThleSp, 

13 1 THLO. Percer de part» en part, transpercer. Il — rehaut ( même sens ). (I 

^f Sâmpôu — , bateau, jonque percée qui coule à fond. 

(tntU THLUI. Faute, erreur. Il Kit — , se tromper. Il — kar (même sens), erreur. 

13 à THONG. i° Il Bânchâul — khsê, tordre (sur la jambe) plusieurs fils réunis. 

t 

2° Il Thvéar — , porte ouverte. 

tj THMÂ. Pierre, roche, caillou. Il — kréai (ou ) — s&mliéng, pierre rugueuse, 

"^ pierre à aiguiser. Il — phôk, pierre noire, tendre, qui sert à repasser les 

mstruments tranchants. Il — sak^ pierre de touche, pierre noire. Il — mî 
dîk, pierre magnétique. Il — phlœûng, silex, pierre à feu. Il — kral^ pavé, 
carreau. Il — ândêt, pierre-ponce. Il — k:u (ou) — pâpéal, marbre. Il — bay 
kriim, connue sous le nom de pierre de Bien-Hoa. il — chhnot, pierre 
marbrée. Il — préay, dêk phlœûng, silex, pierre à feu, à étincelles. Il — 
kumbâr, pierre calcaire. Il Dey sa — , terre blanche, dure, employée en guise 
de craie pour ardoises. Il — pôvg krâsa, pierre azur. H — roiigvéan, rochtr 
sous l'eau. Il — preà^ pierre dautel. Il Pd — , fendre, casser une pierre. Il 
Chôl — , lancer une pi«rre, un pavé. Il Chear — , gomme ammoniaque. Il 

Phka — , marbrure, corail. Il — kay komphlœûng, pierre à fusil. 

« 

2° Il — viïin (ou) smb mUn, à quel moment ? 

dlPi THMÂT. Il — sla melu, rouleau d'arec et bétel (se dit de garçons et filles qui 

-* se donnent mlituellement des chiques de bétel ). 

difU THMEÂS. Mirador ( pour la chasse ). 

fQCJ THMËCH ( ou ) Thmïch, Fermer ( yeux ). Il — phnek, fermer les yeux. 

^Qj THMEY. 1° Neuf, nouveau, récent, dernièrement. Il Ao sâwp^t — , habits 

-4 nouveaux. Il Lûk — , le monsieur ( nouveau venu, dernièrement arrivé ). 

Il Dà — êlouni êngj tout dernièrement, tout récemment. Il Thmon — , 
nouveau. 

2° Il Dbm — , es'pèce de chanvre dit ortie de chine ( ramie ). 

• 

ttsm THMËNH { ou) Thmînh. Dent. Il — ftmwi, molaires. Il — châng kâum, 

^"^ canines, il — kôndal, incisives. Il Rôngkô — , dents branlantes. Il Sangkiér 

— , agacement des dents ( par les fruits non mûrs ). Il S^angkiét — , grincer 
des dents. Il Ckâk — , se curer les dents. Il — chhœû, peigne de tisserand. 



36o THM-THN 



fChà THMÔNG. Fouet cambodgien. • 



A 



ftnU THMÔP. Magicien, sorcier. Il Ap — ( nriême sens), malfaiteur, empoison- 

-* neur. Il Ampœû — , maléfices, sorcelleries. 

f^j THMÔR. Il NeÛk —, voyageur. Il Dbr —, voyager. Il — Us krau srôk 

-* kômnbt, voyageur étranger. Il Dbr — kMng ni kMng n^Ô, vagabonder. 

Q^ TMUNG. Il — ^r^j;, branchies épineuses de certains poissons. H — kônchbs, 

-i épines des ouïes. 

Qà THMÛNG. Il ^n^ÂJtti —, assis silencieux. 

Cj^fj THNÂK. Assemblage, degré, échelon II — thnàng khluon, articulations, 

•*- membres du corps. Il — phteâ, charpente d une maison, appentis. Il — mtiH 

h, origine, principe. Il — thnâl^ ne pas s'accorder. Il Ckét Hk — , discorde. 

Il — balMgf degrés de l'autel ( en haut ). Il — chdndbr, marche d'escalier 

Il — thnâm, soigner, flatter, caresser, cajoler. 

dn THNÂK. Pli, repli, sinuosité. Il — dey, sinuosités de terrain. Il — sèmpôt, 

■*" repli, poche du langouti. 

ChrU THNAL. Il — sap srôu, endroit où Ton ensemence le riz, ( V. ti sap ) plus 

•*• souvent employé. 

Cjfu THnXl. Digue, chaussée, route élevée. Il Lœûk dey thvœû —, élever une 

•+* chaussée. 

Chy THNÂM. Médecine, médicament, remède, tabac. Il — sângkôu, médica- 

•*" ment, médecine, drogue. Il —/>A^A, potion. W—lip, cachet de médecine 

Il — bet, emplâtre, cataplasme. Il — biém, rgmède que Ton mâche, fl — 
p'Ônsa, acide muriatique pour so\ider. Il — p'Ônchô, purgatif. Il — phnêk (ou) 
— p'Ôniâk chhîl phnêk, collyre. Il — pul, pômpul^ poison, venin. Il — pônsap, 
contre-poison. Il — Ar^», médecine contre la fièvre, quinine, il —prun, mé- 
decine contre les vers ( v. g. santonine ). II — châk, tabac à fumer, il — hét, 
tabac à priser. II Si (ou) biém —, chiquer. 

tjtJ THNÂM. Flatter, cajoler, soigner. Il Srâ/a«A —, aimer lendrement. Il Por 

■*" — , porter avec tendresse. Il Chït — , sollicitude. 

dlà THNÂNG. Articulation, nœud, y ThnU —, jointures des membres. Il —dsy^ 

■*" phalanges. Il K)is — day chhvéng rtl sdam, ponctuer les phalanges (signer), 

voyez KY4S, Il — resey, nœud de bambou. 

Cjà THNÂNG. Il — chon, grand filet de pêche. 

tnn THNEÂK ( TheU ). Appeau. Il Sm —, oiseau servant d'appeau. 




THN. 361 

^ _^ • 

mu THNEAP. m M'a — , largeur ou épaisseur d'un doigt. 

trir THNEXs. Mirador pour la chasse. 

dn THNËK. Dressé, exercé. Il Menas — hâs, individu très exercé à faire quel- 

"** que chose. Il Kû — ,boeuf dressé. 

Jtj J THNÉR. Il — dér, couture. D iïtt —, découdre. Il Dach —, décousu. 

fdtU THNGAY. Soleil, jour. (I — chUn, lundi. Il — ângkéar, mardi, il — pnt, mer- 

^ credi. Il — preâ hàs, jeudi. Il — ^k, vendredi. Il — sau, samedi. Il — atûi, 

dimanche. Il — rëa, lever du soleil. Il — lich, coucher du soleil. Il — trâng, 
midi. I) — resiél, de une à deux heures de l'après-midi. Il — b^ik resiél, ae 
deux à trois heures. Il — chàs srôu, de trois à quatre heures. Il — ckômnbs 
srâu bai, de quatre à cinq heures. Il — kiing phnôm, de cinq à» six heures. Il 
— sii, jour de fête. Il — réay, jour ordinaire, jour de la semaine. Il SSp — 
( ou ) re^l — , chaque, jour, tous les jours, ordinairement. Il Dâuch sâp — , 
comme d'habitude, à l'ordinaire. Il — hbi, il est jour. Il — khpô kbi, il est 
grand jour, il est déjà tard. Il — »^, aujourd'hui. Il — ni êng, aujourd'hui 
même. Il — saêky demain. Il — khân saêk, après-demain. Il — hrôi, après, 
dans la suite. Il — na, quel jour? Il Mo s'él niô — ^, avant-hier. Il — skôn — 
rilng^ jour néfaste. Il — piléa, méan léap, jour heureux. 



dlW THNGXS. Front. Il Léap—, oindre le front. Il B)in léap —, sacrement de 

Confirmation. 



m/ 



9 -^ 

tîfi THNGÔN. Pesant, lourd; grave. Il — thngor, sérieux, grave, pondéré. || 

Srôu — , riz de saison, tardif, il ChhU — , gravement malade. Il DUmnbr 
— , affaire grave. Il — ff%6 hap, qui pèse un picul. Il — kabal, tête lourde, 
mal de tête. Il — péak, parole importante, grave, sévère. Il Bap — , péché 
grave, mortel. Il Tûs — , faute grave. 

d THNGOR. Gémir, pousser des cris plaintifs, se lamenter. Il /ilm — ( même 

u sens ), pousser des gémissements. Il Dêk — , ronfler. Il Préap — , le pigeon 

roucoule. 

jdlfU THNÔL. Gaffe, perche pour pousser les bateaux le long de la berge. Il Dôl 

^- — , gaffer. 

Q^U THNÔP. V. ThneUp. . 

^j THNÔR. Change, prix d'un échange. Il Thlay — , prix, valeur. 



QfU THNÔS. Barrage. Il Tôs[ ou ) teh — , faire un barrage sur une rivière pour 

**" empêcher le poisson de passer. 

l&)fi THNÔT. V. Tenôt. 

•• 30 



<»62 THN-THP. 



• 



THNU. Arc. Il Bành —, tirer de l'arc. 



(/ 
H3 THNÙ. Support, étagère. 

Ï3y THNU M. 1° il Âmpor — ( poésie ), insignes royaux. 

2° Pièce de charpente ( traverse ). 

(dir THÔ. Il Chhnâm — , année du Lièvre. 

tdin THDK. Bon marché, vil, de peu de valeur. Il Dâmninh — , marchandises à 

bas prix. Il L)ik — , vendre à bon marché. Il Thlay — , kâ t6k dêl^ vendre à 
quelque prix que ce soit. Il Mentis — , individu vil, peu intéressant. 

t3 •THOM. Grand, gros, vaste, spacieux, solennel, principal. Il — dôtn, énorme, 

^ immense, prodigieux. Il — hbi, déjà grand, adulte. Il Kal véa — làng^ quand 

il eut grandi. Il Luk — , le grand mandarin, le gouverneur, il Néâk — , 



tntn THÔMODA. i° ordinairement, comme, 

2° Grand, au dessus de, les grands. 



Qfi THON. Supporter. Il — tntln ban, insupportable. 

tuU THÔP. Baiser, flairer, respirer l'odeur. 

d 

t3J * THOR. 1° Prière, oraison-; clémence, miséricorde, il Sàui — , réciter des 

prières, prier. Il Sâui — phéavéania, oraison, prière. Il — mita, clémence, 
miséricorde, lï Et — mita, impitoyable, inhumain. It Dâ méan — mita, dé- 
ment, miséricordieux. || Pre}i — , doctrine, loi divine. Il — prâdau sas, doc- 
trine de TEglise. il — ângvâr, supplication, humble et instante prière, il 
Ap^k — , medai — , parrain, père adoptif, mère adoptive. 

2** Il SpeSn — , soufre. 

tnfil THORNÉA ( ou ) Thianéa. Répondre pour quelqu'un, donner sa parole. 

^ Il Neâk — , répondant. ^ 

13 6J THORNI ( poésie ). La terre, 

mPî THÔT. V. Theh. 

tan ru THPEAL. joue, h — me^t, les joues. Il — trâplik, fesses, il — trey, ouïes des 

^ poissons. 



THP— THD 



363 



n 



{^ 



tan 



n 

tîfi 

n 

n 



tî- 

ïQcn 



tîn 



tira 



tsu 

î 



THPÉCH ( ou ) Thpîch. Carder. 

THPÊK. Chauve, il Kabal ( même sens ). 

THPÔK. Accrocher, harponner, saisir, tirer à soi avec un croc, un grappin. 

THPÔN. Il Vât—, écharpe de bonze. 

THPÛT. Tordre ensemble^ allonger. Il — thmey, faire des liens avec du 
chanvre. 

THÛ. V. Thûr. 

THÙ. V. Thvœû. Faire, agir. 

THÛBAT. Il At — , contre nature, grossier. 11 Péak ^t — , grossièreté, saleté. 
Il Bap ât — ■, péché contre nature, sodomie. 

A 

THUK. 1° Bâtonnets odoriférants qu'on brûle pour honorer les esprits, les 
génies. 

2° Touffe de cheveux qu'on laisse croître sur la tête des enfants. 

^ 

THULI. V. Thli. Poussière. Il Lâang — preà bat, moi, la poussière de vos 
pieds sacrés ( en s 'adressant au roi ). 

THOM. Sentir, exhaler. Il — sâïiy, exhaler une mauvaise odeur, puer, infec- 
ter. Il — chhniém, odeur des cheveux. Il — kelàn, asph-er, percevoir l'odeur 
de quelque chose, exhaler une odeur. || — chai, odeur forte, v. g. tigre, 
bêtes sauvages, il — chiap, odeur de poisson, de moisi.* Il — bai, avoir du 
dégoût, de la répugnance pour la nourriture, pour le riz. Il — krââupy sen- 
tir bon, répandre une bonne odeur. Il — khlôchy odeur de brûlé. || — phséng, 
odeur de fumée. 



a 

Vf 



13J 



THUO. Jeu de hasard, baquan. Il Ling — , jouer au baquan. 

THUON. Satisfaire, expier, équivaloir, égaler. Il — thvay, expier, satisfaire. 
Il — bap, expier ses péchés. Il Ot ban — tt'àng bap êng, en expiation de ses 
péchés. Il PUm — , inégal, pas satisfaisant, insuffisant. Il . — ketCông phlœûng 
sâmr^ng bap, satisfaire, expier dans le purgatoire. 

A 

THUR ( ou ) Thû. Lâche, détendu, se desserrer, se détendre, aisé, facile* Il 
Khsê — , corde, Jien lâche, détendu. Il Kar — , travail aisé, facile, abordable. 
Il — kenong khlu6n, se sentir à Taise, mieux. Il Chêa — , au large, ample- 
ment. 



ann 

V 9 



THÛREÂK. Difficulté, embarras, souci, occupation. Il Méan — ^, être pris 
par quelque chose, avoir une difficulté, un embarras quelconque. 



364 THO— THV. 



ta, 



J 



A A 

QtJfi THURIN. Il Dàm — , dourian. Il Phld — , fruit du dourian, son parfum est 

^ très diversement apprécié. 

lTI THVA. Petit saucisson. 

j 

dltU THVA Y. Offrira Dieu, au roi; adorer, consacrer à. Il — bUngkÔfnfreâ, ado- 

^ rer Dieu, il — bangkôm luong, révérer, honorer le roi. il — bângkôm lûk sang, 

salutation au bonze. Il 5^^ kabal chéaJihnKôm mok — bUngkÔm trông préi 
kâurna pisês, salut d'un prince au roi. Il Atemaphéap mok — preâ por bôpyt 
maha réach, formule de salutation du bonze envers le roi. Il — sâmpéâprik, 
célébrer la messe. Il — khluon atema ton preâ âng, se consacrer à Dieu. I 
— tou préây offrir, offrande à Dieu. Il Dâ — tou preâ hbi, sacré, consacré à 
Dieu. H — tângvay, faire une offrande, offrir des présents. Il Krap — bâng- 
kôm, se prosterner en saluant, humblement prosterné. 



THVÊ. Il Tûk —, jonque. 



tn THVÉAR. Porte, entrée, ouverture. Il Bbk — , ouvrir la porte. Il Riang (ou) 

"^ bït — r fermer la porte. Il Meât — , entrée, seuil de la porte. Il Ko — , frapper 

à la porte. Il — slap pir, porte à deux battants. 11 Cmnlïik — , jointures des 
portes. Il Trâchiêk — , charnière. 11 Mî —, montant de porte, il Khlông — , 
portail. Il Nou me&t — , rester à, se tenir à la porte. Il — sràm<6t, port de 
mer. Il — prey, psay, entrée de la forêt ( anus ). 

5tl> THVEY. Il — day, adresse, dextérité. 

QU THVIP. La terre, le monde, il Lângka — , Ceylan. 

tQfU THVIS. Imprudent, négligent. Il PrâKi — ( même sens ). Il Ckit — ^ négli 

^ gence, incurie. Il — khluon, insouciant. 

JQtn THVŒU. Faire, agir, exécuter. 11 — kar, travailler, faire un ouvrage. — 

spéan, faire un pont. 11 — srê, faire des rizières. Il — kar ngéar êng, remplir 
sa besogne, son devoir. Il — bon oi kî, faire du bien à quelqu'un; admi- 
nistrer les sacrements. Il — bl6n missa, célébrer la messe. Il — kïm ki, ren- 
dre service à quelqu'un, il — chéa mittrey, faire la paix, se réconcilier. D — 
vdr, faire du bruit, mettre le désordre. Il — tûk ki, faire du mal à quelqu'un, 
chagriner, importuner, inquiéter. Il — Wft mônénh ( même sens ). n — tSi 
sas, persécuter la religion. Il — tus, punir, châtier. Il — ki, nuire, porter 
préjudice, causer du dommage ( paroles, sortilèges, maléfices ). Il — sâch, 
faire de la viande, c.-à-d. tuer un animal pour en avoir la chair. Il — tam, 
imiter. Il — mi — néay, être chef, patron. Il — bânteâl, témoigner, attester. 
Il — namœûn, être mandarin, faire le mandarin, le^ grand, l'important. 
— blinder, poursuivre, continuer un ouvrage. Il — mtln trou, mal agir, faire 
de travers. Il — pUm kop pûm kuor, qui n'agit pas bien, pas digne. Ii — 
phd)5nteâ, faire pénitence. Il — phdônteâ redH bap ( même sens ), expier ses 
péchés. 11 — kUmru, faire un modèle. Il — khluon, faire le beau, le fier, le fan- 
•faron. Il — prângili, faire l'indifférent, faire semblant de ne pas entendre, 
se taire. Il — vynh, répéter, réitérer, recommencer. Il — thmey Ibng vynkj 



TI— TIN. • 365 

- 

restaurer, renouveler, refaire. Il — chéa, faire semblant, paraître. Il — chï, 
faire le malin, Tentendu. Il — trey, préparer du poisson. 

®J TI. Lieu, endroit, place- Il — sthan (même sens). Il — lômnou (même sens ). 

Il — phtùà, emplacement d'une maison. Il — sthân srân)ik, endroit plai- 
sant, gai. il Nou — sthan dâuch dêl, demeurer au même endroit qu'aupara- 
vant. Il — sâmnap, endroit où Ton fait le semis ( riz ). Il Chàul — , cri des 
enfants, qui jouent à cache-cache, quand ils touchent le but désigné 
d'avance. 

9u TICH. Piquer avec un dard ( abeille, scorpion ). Il — nting trânich, piquer 

avec le dard. Il Khmûm, ta-o — , Tabeille, là guêpe pique. 

t9]y TIÉM. Boutique, bazar. Il — chétij boutique, bazar chinois, maison sans 

plancher. 

t9]ô TIEN. Bougie, cierge. Il Chœûng — , chandelier, photophore. Il Bon — pre^ 

^ por, fête de la Chandeleur. 

ï9]à TIÉNG. Droit, juste, équité. Il — /r^»^ ( même sens ), justesse, précision, 

-* droiture.- H Kômn^t — trâng, probité, droiture, équité. Il Men'us — ty^ng, 

homme droit, probe. Il Dôi — dôi trang, avec droiture, justice. 

{9]U TIÉP. 1° Il Dbm — , pommier. Il Phlê — , pomme-canelle. Il — parking, 

-^ corossol. 

2° Coupe évasée. Il Chan — , assiette. 

3° Près, proche, près de. Il — hbi ( même sens ), sur le point de, 
près de. Il — nûng dM, près d'arriver, il — phteây prés de la maison. 

t9]fi TIÉT ( ou ) Etiét. Encore, de nouveau, derechef, autre. Il Mo dâng — , en- 

core une fois. Il Vynh — , de nouveau, encore. Il Oy — , quoi encore. Il lok 
mûy — , en prendre encore iin. Il Môntéch — , encore un peu. Il Neâk — , un 
autre individu, une autre personne. 

9y TIM. 1° ( ou ) Tym. Atteler, placera cOté d'un autre. Il — si, kû, krdbey, at- 

teler un cheval, des bœufs, des buffles. Il Dbr — kenéa, marcher de front. 

2^ Il Dbr — team, aller en zigzags. 

9y TIM ( ou ) Stim. À la hauteur de. Il Day — chângkî, les mains à la hauteur 

des hanches. 



9j^ TINÉANG. Véhicule royal. Il Preâ — srâng tuk, bains royaux. Il PreU— asu- 

dâ, cheval du roi. Il Préi — preâ réach kuchin, éléphant du roi. Il Preâ — 
préâ chéa rUth, char royal. 



•^ 



9à TING. Il — kônia, cheviller, placer une cheville. 



366 . TIN-TO. 

901 TIN H ( ou ) Tynh. Acheter. Il — chtla, acheter à crédit- Il — dâl day { ou ) 

prUk srâp, acheter au comptant. Il — dâmninh, acheter des marchandises. 






ÇU TIP. 1° Il — prâsùVy excellent. Il Peâl — , titre, dignité, intendant des vivres. 

Il — sâmbatj intendant des finances. 

2° Il Preâ — (ou) tUp nhéan, prescience, connaissance de l'avenir. Il Prài 
trông preâ — nhéan^ prescience divine. 

t9nj TIPI. Il Prei —, épouse du roi ( P. ). 

f9m TIPODA ( ou ) Tivada. Ange, divinité. Il As — , les divinités payennes. Il Ti- 

^ prok — ( même sens ). 

^^ ♦ 

19 TIR. Incliné, à pente douce. Il Phnom — , montagne à pente douce. Il Dàm 

chhœû — , arbre incliné. 

t9fU TIS. Étranger, pays étranger. Il — sdsâ/)rï*( même sens ). Il Neâk — , un 

étranger. Il Tou srHk — , allée à l'étranger, il Mok pi srHk — , venir de l'é- 
tranger. Il PUmsên — , camphre exotique de qualité supérieure. Il Phk^t sân- 
dân — , anis. 

{9JVn TISNA ( ou ) Tissena ( ou encore ) Tîs. Prêcher, lire des satra, des livres 

pieux devant une assemblée. Il — prâdau, prêcher, faire un sermon. II Préâ 
thàr — ( même sens ), prédication. Il Satra — ( ou mieux ) satra iis, livres 
qui traitent de la religion de Bouddha? 



9^9J 



TITEY. Différent, autre, divers, en particulier, à part. Il Dôi — , différem- 
ment, diversement. Il Chéa — , différent. Il — âtnpi kenéa, différent, autre, à 
part. Il — nUSy c'est bien différent, ce n'est pas cela du tout, il PÛm — âmpi 
kenéa, il n'y a pas de différence entre eux. Il KhnMm k^t chéa — , j'ai une 
opinion différente. Il Prê chéa — , qui a changé, il — chhngay tuléay, il y a 
une différence immense. Il Sâi âmrëk dôi pûch — , animaux divers, d'espèces 
différentes. Il Dôi tui — , personnellement, chacun à part, en particulier. 

99tU TITUY. II Sm —, hibou. Il — tutuy, cri du hibou. 



• 

TIVÉA. Dans le jour, pendant le jour. 1) Tàn — réatrey, jour et nuit, 



I9i&ï TIVÉADA. Ange. Il — reaksa, ange gardien. Il Maha — thôm, archange, il 

— tïang prambuon cheân, les neufs chœurs des anges. Il — khâuchj les mau- 
vais anges, les anges déchus. II ArM — khâuch ( même sens ), le démon» 
Lucifer. 

{fflt TÔ. Soit, ou bien. Il — bey (même sens). Il — thôm, — tâuch, soit grand, soit 

petit. Il — py(65 — srey, garçons et filles, homme ou femme. 



TO-TON. * 367 



> 



JJS T(5. Particule impliquant un sens interrogatif, ainsi, si, donc. Il Bd dômnbr 

dâuchnô — , s'il eh est ainsi. 

Pid TOCH ( ou ) Tâuch. Petit, grêle, étroit, exigu.* Il Kal —, enfance, dès Ten- 

^ fance. Il Pi — , depuis, dès Ténfance. Il Tang pi — ( même sens ). Il Oi 

— , diminuer, amoindrir. Il — n^is, tout petit, minuscule. Il — kâ — , si petit 
qu'il soit. H Chït — , pusillanimité. Il — chët, touché, vexé, humilié, froissé. 
Il Khnhôtn — cKét nâs pr^, j'ai été très vexé de ce que... 

SSn TÔK. 1° Table, table incrustée de nacre. Il Liéng — , inviter à sa table, 

' donner un dîner. Il — sâsêr, bureau. Il — chhœûng, plateau à pied pour 

offrandes. 

2^ Il — — bêdâung, mouvement, battement du cœur. 
3** Il — long, dans l'embarras, ne sachant que faire. 

9n TÔK. il D^ntrey — , éléphant à une seule défense. 



• 9ft TÔK. Mou. Il D^m oi — , amollir, rendre inou. 

Ififl TC)K. Il — trey, appareil respiratoire des poissons. 

' X 

9ru TOL. Appuyer, mettre un appui, un support. Il — pi krom ( même sens ). 

étayer. H* DUk châng — , mettre un support. Il Chhœû — , étai en bois. 

9irU TOL ( pour ) TeâL Arrêté, retenu, à bout, gêné. Il — kômnilt, ne sachant 

que faire, à bout d'expédients. Il — prâchnha, à bout d'intelligence, qui 
ne se comprend plus, qu'on ne peut concevoir, il Phtéâ no chângiét n)is, thvœû 
kar oy — , cette maison est trop exiguë, on est gêné pour faire la moindre 
besogne. Il — n)im ( ou ) num, rétention d'urine.. 

90 TÔM. Se percher, se poser, perché ( oiseaux ). Il — chông chhœû, perché à la 

cime d'un arbre. Il Ttlk — , eau stagnante ( v. g. dans le creux d'un arbre ). 

9iy TÔM. Prendre soin,avoir soin. Il Thd — ( même sens ). 

Pjp TOMBA. Timbê, etc, V. ces mots par Tâmba ( ou ) Dâm, 

ffiB TON. Il — lâng, le père du gendre, parents des deux époux. 



1 
I 



9fi TON. Mou, souple, tendre, flexible, mobile, inconstant. Il — phllin ( même 

sens ). Il Oi — , ramollir, assouplir. Il Chéa — , mollement, faiblement. JJ 
Chèi — , cœur tendre, facile à émouvoir. Il — chït, être ému. Il K'ÔmniU 
— , faiblesse, manque de courage. Il Chhâp — , facile à apaiser, qu'on peut 
adoucir aisément. Il — bândbr, s'amollir, devenir flexible. Il Dey — , terre 
molle. 

91£ TON. V. Teân. 



368 TON. 

fiJSO TÔNCHAM. Abondance. 

& 

e 

Rfi^O TÔNDÂM. Flaire cuire. 11 — bai, faire cuire le riz. 

f 

fiJSU TÔNDAP. 1° Il Ml6 —, onze, fl Pir —, douze. Il Bey —, treize, etc. 

2° Se couvrir. H — khluon, se couvrir avec un manteau, une 
couverture. Il — sâmp)6t ( même sens ). Il S^mpÔi — , couverture, manteau. 

9q TONG. Oriflamme, banderoUe. Il Preâ — , oriflammes attachées au bout 

de longues perches en face des pagodes. Il — chhât ( même sens ). 



93 TÔNG. 1° Tige, tronc, origine, principe. Il — tômpïang chu, sarment de 

vigne. H — kôntray trâchiék, bout de l'oreille. Il — phchït, cordon ombilical* 
Il — kràpe^, orifice intérieur de l'estomac, pylore. Il Dbm — , origine, prin- 
cipe, commencement. Il Pi dbm — , dès l'origine. Il Mtin ntéan dbm — , 
cela n*a pas de sens, incohérent. 

2° Or, ( P. ) Il Chéang — , orfèvre. 

3° Il — vông, câlin, mignard, précieux, il Dbr — ving, faire l'im- 
portant, faire la précieuse. 

fia TÔNG. V. Tèng. 

càiuJT TÔNGCHEY. Drapeau, bannière, étendard, oriflamme, pavillon. Il Dâng^ 

— , hampe. Il Haut — , arborer, hisser le drapeau. Il Srâu — Ibng ( même 
sens ). 

9ràà TÔNGDÊNG. Cuivre ; capsule. Il Sâmbâr — , cuivré, couleur du Khmer. 

fiànu TÔNGKÂP. Tenailles. 



n 



fifàj TÔNGKÊ. Il sut —, petit insecte qui tue les fourmis. Il — khsach ( même 

^ sens ), fourmi-lion. 

Rud TÔNGKICH. Heurter, jeter contre, s'entrechoquer, 
o 

fia y TONGKÔM. Il Chhœû —, arbres épais, serrés. Il Molôp ( ou ) melôp —, 

^ très bien ombragé, au frais. 

fiàfl TÔNGKÛK. Froisser, écraser. Il — kabal ntlng thmà, se fracasser la tète 

I contre une pierre. 

fiàru TÔNGKUOL. Sombre, épais ; tourbillon de poussière. Il Phsêng —, fumée 

îi épaisse. Il Ghhï — , tourbillon de flammes qui montent très haut. 



TON— tO?. . 369 



fin} TÔNH. 1° Il — k^mntU, empêché, retenu, arrêté. 

2i° li — ttlk, courants qui se rencontrent, reflux de l'eau. 

fifi^J TÔNLÉA. U Ddm — ,arbre qui croît sur le bord des rivières. 

91&S TÔNLI. I** Fleuve, lac II — thôm, le grand fleuve ( le Mékong ). Il — sap, 

'^ le grand lac du Cambodge. Il Meât —, rives du fleuve. Il Chhlâng — , 1° 

Traverser le fleuve. 2** Accoucher ( terme poli ). 

fiJSà TÔNLING. Il — iâmrey^^nitdîves des éléphants. 

fiôôjà TÔNLÔNG. Il* MiJ — , mesure, un boisseau ( peu employé ). 

fijSp TÔNSA ( ou ) Ânsa. 1° Néik — sr'Ôk, génie protecteur d'un pays. 

2° Il Dbm — , palmier épineux. 

ffi^UJ TÔNSAI ( ou ) Ànsaù i** Lièvre, lapin. Il — sV6k, lapin. W—prey, lièvre. Il 

— k6l^ grosse espèce. Il — slok^ petite espèce. 

2® Il — morïchy lavande,, herbe. 
9£fUà TÔNSÂNG ( ou ) Ànsâng. Iguane. 

Qtfifn TÔNTÉNH ( ou ) Tôniînh. Répéter,srabâcher. Ih— tontu ( même sens ). H 



À^ 



— oi chattty répéter pour se rappeler. Il — thbr^ redire des prières. 



»ifn TÔNTINH. Il Lotôk —, faire un petit commerce. 

»fià TÔNTÔNG, i° Plus généralement Àntông. Anguille. Il — rûk rf^fy» l'anguille 

s'enfonce dans la terre. Il — wéa, l'anguille rampe. 

2^ Il — ràki se dit du saignement de nez. 

»£(fiy ^ TÔNTRÂM. Frapper la terre du pied. 

Qfià TÔNTl^NG. Attendre. Il — *î , attendre quelqu'un. 

fiStU TÔNGVAY. V T^ng. Tdonh. V. Tââunh. 

9n TOP. Barrer, retenir, contenir. Il — chhéam^ arrêter le sang. Il — khluon^ 

soutenir, se contenir. Il — meât, fermer la bouche (avec la main) ; se taire. 
Il — prêk, obstruer, barrer un arroyo. Il — iàk fihnik, retenir ses larmes. 

(nn TÔP. V. Teâp. Armée. 



$7à TOK— TOtî. 



m 



9J TÔR ( on .) Tê. Gouttière, chenal. Il — tik ( même sens ). 

{(Tlt TÔS. Arrêter, barrer. || — thn^s, faire un barrage pour prendre le poisson. 

9llrLJ tÔs. V. Teâs. 

Qfi TÔT. Voir ( D. ). Il Pre^ — as, chréap 2s, Dieu voit tout, connaît tout. 

rifi TÔT. V. Teât. Frapper. 

9iiR TOTÊ. Il — iatHkf en désordre, sale. Il si , manger en répandant le 

riz ça et là ( comme les enfants ). 

gnj TOTÉA ( ou ) TeUa. Perdrix. 

9 (Dr TOTEÂ. Secouer, agiter. Il — s/«^, secouer les ailes. 

99 TOTU. Se couvrir, se voiler. Il Déh — , dorniir la tête couverte ( d'un voile, 

^ d'une couverture ). Il — nilng sâmpôty se couvrir avec un drap, une 

couverture. 

990 TOTUCH ( ou ) Tetûch. il Angvâr — , supplier instamment. 

99n TOTuK (ou) TePàk. Mouillé, trempé, arrosé, humecté. Il — ckûp, trempé. Il 

— sàtn, humide, humecté. 

993 TOTUNG. Contraire, opposé, en travers, en largeur. || — tâttng, d'une façon 

contraire, opposée. Il — tâtZng kenéa, agir d'une façon opposée, se chicaner 
Il Srâdey — , contredire. Il Chhlbi — kenéuy se contredire, être en op- 
position. Il Nou chéa — , résister, s'opposer. Il Teâs — ( même sens ). 
tl Dâ nou —, en travers, de travers. Il — krtt preâ viney, contraire à la loi 
divine, illicite. Il Khang — , en largeur, en travers. Il Khtâl — , vent de 
côté, de travers. 

* 

99fU TOTUOL (ou) TetuoL Accepter, consentir, recevoir, accueillir. Il — bâng 

^ , keâp kîy recevoir les ordres de quelqu'un. Il — kar ngéar, prendre sur, accep- 

ter une charge. Il — fêang sngiém, recevoir, accepter en silence, il* — cAïnA, 
s'avouer vaincu. Il — cho, céder, se soumettre. Il — khôs, — tûs, reconnaî- 
tre sa faute, son erreur. Il — A^j», t6mbak, supporter les soufifrances, les 
peines, les misères. Il Tou — kî, aller recevoir quelqu'un, aller au-devant 
de quelqu'un . Il Tou — tr^, aller acheter du poisson pour le revendre 
ensuite. Il — ^r^S ^âya, recevoir le Cjrps de N. S., communier. Dâ — 
^reS ^dr, béni, consacré. 

{ffjj TOU. Aller, passé (particule qui indique le mouvement, l'impératif). Il — 

tnoki aller et venir, réciproquement. Il Suor — suor mok, se visiter mutuel- 
lement ; faire des perquisitions. Il — wSA, aller devant, au-devant. Il rr- 
but iibij parti, disparu. Il Chhnàm — , l'année passée. Il Chhnàm — «tîy, 



tftA. 



37» 



[pn 



il y a deux ans. il Oi — , envoyer, donner à. Il Dék — , dors donc. Il 
phik — , bois, tu peux boire. Il — chô, va-t-en ( ou encore ) tu peux partir. 

TRA. Sceau» cachet, effigie. Il — luong, sceau, cachet royal. Il Bô — , poser 
le sceau, mettre son cachet. Il Kot — , noter, inscrire, il Truot — , surveiller, 
faire des rondes. Il — chu, petite balance. 

2** Il — tZ dâl, atteindre, jusqu'à. 
TRAÂK. Espèce de gale, de rogne. Il Kdt — , avoir la gale. 

TRAAL. Pousser des cris de joie, sauter de joie, allégresse. Il Téâ day — , 
applaudir, acclamer. Il — iha, crier haut, s'écrier. 

[PipT^n TRÂBÂK (ou) Trebâk. Saisir, happer. Il — kKint, saisir avec les dents. 

(nun TRÂBÂK. 1° Membrane, il — phnek, paupière. Il — phka, pétale de fleur. Il 

— chhuk, chapiteau de colonne. Il Ponguoch — chhuk, fenêtre à persiennes. 



(pirtirj 



RfÇD 



\e\iuii 



[pno 
feint 



2° Il M élu mô — , un paquet de 20 feuilles de bétel. 

TRABÂNH. Faire tourner avec les deux mains, ou avec le pouce et Tindex. 
Il — kàSy faîte tourner une sapèque (pile ou face). Il — sâmp^t, khsê, tor- 
dre une étoffe, une corde. 



(nî^Un TRÂBÊK. 



RÂBÊK. Il Dbm — , goyavier. Il Phlê — , goyave. Il — phlM, — morîch, 
variétés. Il Tebâung hhka — prey, pierre précieuse. Il Sâmbâr phka — p^^yt 
couleur de fleur de goyavier. 

TRÂBÊNG. Joindre, attacher, il — day, enseigne des douanes ( longue 
perche au sommet de laquelle est attaché un treillis en bambou). Il — 
kâun kSmprëa, attacher solidement au moyen d'une cheville pour empê- 
cher une corde de se relâcher. 

TRÂBÊT. Il Prei '—, petit hangar sous lequel on brûle les cadavres. 

TRACH. Il Dbm — , arbre qui atteint de très grandes dimensions, et dont 
on extrait de l'huile pour faire des torches. 

TRÂCHA. Il Phlii —, clair, brillant. 

TRÂCHÂK. Il KefcïcA — (înrfô*, fleurs, festons. 

TRÂCHEÂK. Froid, refroidi, frais. Il Oi — , refroidir, rafraîchir. Il Châng 
— tiède. Il Chêt — , indifférent, froid. ^ * 

tRÂCHlÉK. 1° Oreille, il Shk —, pavillon de l'oreille. Il Prâhong —, con- 
duit de l'oreille. Il Tong — , lobe de l'oreille. Il Àch — , cérumen. Il Prèng 
— , prêter l'oreille. Il Prèng — sdap (même sens), écouter avec attention. 



37a 



ïftA. 



(ntrià 



■(Pin 



fnnnj 



Il FMng — , bourdonnements d'oreilles, bruits à déchirer les oreilles. 
Phlîch — , être distrait, inattentif. Il Thlâng — , dureté d'oreilles, surdité. 
il — remeâs, éprouver des démangeaisons dans l'oreille. 

2° Il S^it — kam, hirondelle. . • 

3° Il Dàm — kr^inh tâk, houx. 

A 

TRACHU. Petite balance, il Dângrêk — , attaches du plateau. 

TRÂDÉT. Il Ve^r — , liane, vigne sauvage. 

TRÂDÉU. il Sàt — , grosse espèce d'hirondelle. Il Sât — vîch, vanneau 
( oiseau qui dit-on, se couche les jambes en l'air) ! 

TRADUOCH. li Chruoch — , harmonieux. 

» 

TRÂHuNiGr. il Cris, vociférations, tapage. 

TRAY. 1° il Kâp — , chôl chénh, élaguer, couper les branches qui gênent le 
passage. 

2^ 11 Maha — , habillement complet d'un bonze ( tout son accoutre- 
ment ). 

3** Il — phik, sairà trayphik, genèse de Bouddha. 

TRAIEN. Il Dék — , gémir ou parler fort en dormant. U Mît — khluon, se 
retourner dans son lit. 

TRÂIÔNG ( ou ) Tâiong. il — chék, fleur de bananier, il Thvœû — ckik, 
faire en forme de fleur de bananier. 

TRAK. Petit panier en jonc ou en rotin, au col très étroit. 

TRÂK. il — thmâ, maladie, il Ch&mngtl — tàk^ hydropisie. 

TRÂKAL. 1° Châmney — , nourriture rare et recherchée. Il Reb)is — , objets 
nouveaux, curieux. 

2^ Il Chék maha — (ou) tâkal, variété de banane. 

TRÂKÂNG. Porter sur les bras. Il Bey — (même sens) v. g. un. tout petit 
enfant. • 

TRÂKÂUL. I** Chéri, bien aimé. Il O kâun — , ô mon chéri, mon bijou. H 
Il Chït mûl — , s'aimer tendrement. 



2** Race, lignée, il Pûch — (même sens). 



TRA 



373 



(PifiU 
^ w 

(Pi^U 



(iny 

ʻyn 

(fiyn 

(i;iruny 

(psfi^'u 



TRÂKÔP. il Si ^^m/>ea —, mâcher, avaler. 

TRÂKUOCH. Tordre. Il — s^k, friser, boucler ses cheveux. Il — khsî^ tor- 
dre une corde. 

TRÂKUON (ou) Tâkuon. Liseron d'eau (comestible). 

TRAKUOT(ou) Takuot. il S&t — , sorte de petit crocodile terrestre, genre 
iguane. 

TRAL. Navette de tisserand. Il Bô — , lancer la navette. 

TRÂLACH. Courge. Il — srdu, grosse espèce. Il — moréch, plus petite. Il 
KH — , île des courges (nom de Tîle appelée, Poulo Condor par les Eu- 
ropéens.). 



-*- X 



TRALAP. Retour, revenir, retourner. Il — tou, retourner. Il — dey, retour- 
ner la terre ( pioche, herse ). Il — sdnlëk sayphou, tourner les pages d'un 
livre, parcourir un livre. 

TRÂLOK (ou ) Tâlôk. Ecorce de la noix de coco. || — cKik^ entonnoir fait 
avec une noix de coco. Il — hôiy noix de coco emmanchée dont on se sert 
pQur boire. 

TRÂLONGKHAM. Il Srâdey — , parler, à tort et à travers comme un ivro- 
gne qui ne connaît plus personne. 

TRAM, Facteuft^jpot annam.). 

TRÂM. Il — tâk, tremper dans Teau, faire détremper, macérer. Il — nUm- 
pang, faire tremper du pain. Il — srôu pûch, faire tremper le riz de 
semence pour le faire germer. Il Sâch — , salaison. 

TRÂMEÂK. Cornac. Il — iâmrey (même sens). 

TRÂMOCH. Isolé, seul. 



/» - « .V 



TRAMOK. Il Dék — , dormir d'un seul somme, dormir profondément; ron- 
fler. 

v 

TRAmOK. Insensible, paresseux au dernier degré. || — sptlk, engourdi. 
TRÂNÂM. Abstinence, régime. 

TRANEÂP. Il SimpU — tapis. Il Dêk —, enclume. Il — kêp, tapis de selle. 
TRÂNG. Clarifier, filtrer, il —tâk, filtrer l'eau. 



374 TRA. 

[Ôà TRÂNG. 1° Droit, direct, en droite ligne, il Chët — , cœur droit, franc, 

loyal, fidèle. Il Niéay — , parler avec droiture, franchise. Il Tarn — , se- 
lon l'équité. .11 Tiéng — , vrai, droiture. Il Dot tiSng, dot — , avec équité, 
droiture, franchise. H Kât — , couper droit. Il Thngay — , midi, il PS 
— , droiture, fidélité. 

2° Quant à, vers, pour ce qui concerne. Il Ê — (même sens), n 
— na, par où ? || Dbr — «a, par où passer ? || — na, — na, quelque côté 
que ce soit. Il — ni, ici, par ici. Il — nfi, quant à cela. B £ — khMhUm, 
quant à moi, pour ce qui me concerne. 

3° Chhœû — , jeu d'ëchecs. Il Ling chkceû — , jouer aux échecs. 
Kadttr chhaû — , échiquier. 

[^TirU TRANGËL. il — trdngfil, rasé, pelé, imberbe, déplumé. 

^[ilfU TRÂNGÔL. Il Trângèl —, tondu, rasé. 

mncn TRÂNH. 1° H CAAdA — , héliotrope sauvage. Il Sd&ck — , vice-roi, gouver. 

neur de grande province. 

^&Ù TRÂNICH. Dard ; piqûre ( insectes, reptiles ). || — hhtuy, dard du scor- 

pion. Il — khm&m, dard de l'abeiUe. 

(èsCfiJ , TRANd. Support, étagère. 

^ff\U TRAnÔp. V. Trâne'âp. 

[PKCvmR TRÂNÔT. 1° Lien dans lequel on enfile les poissons encore vivants. 

2° Il A/8 — , une ligature. 

^£fU TRANÛL ( Tûl ). Poids, fardeau qu'on porte sur la tête. 

[ftfiâ TRÂNONG. Il — trey, arête de poisson ; nageoire dorsale. 

[enU TRAP. Imiter, contrefaire, singer. Il Tarn — , suivre, imiter, prendre exem- 

ple sur. Il — chéa kebmn ( même sens ). Il — kûr ki, faire des caricatures. 

(plCnà TRAPËANG. Mare. Il —pr^tr^, vivier. Il SU (^ — , marécage, mare- 

a cageux. 

mufU TRAPËL. Déplumé, dégarni ( oiseaux, poules ). Il Kâun meân — , poussin 

" qui n'a pas encore de plumes. 

[finà TRÂPONG. H — reii, montants qui soutiennent les rebords de la voiture. 




TRA— TRE, 



375 






gifu'n' 

(pinrifu 

^9à 



[ntu 
[nu 



(?J 



TRÂPDK. Anus ( terme grossier ). Il — âch ( même sens ). Il — nûm, 
urètre. Il — mochul, chas, trou d'une aiguille. 

TRÂPUOCH. Il Trey — , adonis, poisson de mer qui vient dormir sur le 
rivage. 

m 

TRAS. 1° Il — prd, ordonner à, envoyer quelqu'un ( D. R. ). 

• • 

2° Il — chéa, devenir. Il — chéa preâ, se transformer, devenir un dieu 
( Bouddha ). 

TRÂSAY. Il sut —, tortue d'eau douce. 

TRASAK ( ou ) Tâsak. Concombre, potiron. Il — srdu, melon du pays. 

TRÂSAL. Boucles d'oreilles. 

TRÂTONG. I** Il — tabong vât, supérieur général ( pagode, monastère ). 

2° Il M^Ô — , à ha'uteur d'homme ( profondeur de l'eau ). 

TRATÛS ( ou ) PrâtÛs, Chicaneur. Il Riing rX^s — , féroce, barbare. 

TRAU. Tubercule comestible. Il — prey ( même sens ), qui croît dans 
l'eau. Il — krâmuon, — sla, — chœûng roméâs, — kiép, variétés. 

TKÊ. Trompette, piston. Il Phlôm — , sonner de la trompette. 

TRÉAY. i^ Il Snt —, espèce de cerf. 

2° Il Tring — , belle forme, beauté. 

TRÊAI». I** Il — trey, cavité dans un arroyo où se réunissent les poissons. 
2° Il Dék — , se coucher sur le ventre. 

TRËANG. Il Dbm — , palmier dont les feuilles servent à écrire les satra. 

TRÉAP. Mettre la main sur, tomber sur. Il — day^ imposer les mains. Il 
Lût — , retomber sur ses pattes ( v. g. chat ). 

TRAP. 1° Biens, richesse, fortune. Il RebUs — (ou) — sâmbat ( jjpême sens ). 
2** il Phlê —, aubergine. 
3^ Il — kadar, faire un lambris, planchéier. 

TREY. I** sut — , poisson ( en général ). 2** Il — visay^ boussole. 



376 TRE— TRO. 



t[pin TRÊK. il — âr, sauter de jote, bondir de joie. Il — âr trâal ( même sens ), 

tressaillir. Il — âr smi smal ( même sens ). 

[ny TRËM. i** Juste, précis, à l'endroit précis ; égal, conforme. Il — smà kabal 

chœûngkdng^ à la hauteur du genou. Il K)it — , couper juste, ras. 

2** Il — fô, seulement. 

n^â TRÊNG. Roseau. Il — diét, plante aquatique qui devient très haute. H PAAn 

^ tring — , fleurs de roseau. (I Rolôk oêk phka — , ( exp. figurée ) écume des 

flots. 

t(sfi TRÉT. V. TrîU 

(nu TRËP. Herbes flottantes sur les lacs. 

t[s]fU TRIÉL. I** Corne de lynx. 

2** . Il — , nom d'une liane. ' 

{[sjy TRIÊM. I** Préparé, prêt. Il — teâp, préparer les troupes; repos d*un jour 

ou deux avant de lever le camp ( troupes ). 

2^ Il Dbr — tréam, aller à pas lents parce qu'on souffre des pieds. 

t(V)U TRIÉP. Il — ira, serré, en foule. 

t^fi TRIT. Courbé, penché, incliné. Il — trut, vaciller, chanceler,tituber. Il Dôr 

.— trut ( même sens ). Il — trûmy s'affaisser, s'entr'ouvrir. 

^J TRÔ. i** Violon. Il Kâut —, jouer du violon. 

2^ Etayer, mettre un support, supporter. Il Chhœû — , support en bois. 

[pitU TRÔI. Jalonner. 

F 

t(?lî TRdl. Rive. Il — mô khang, de Tautre côté, au delà. Il — khang ni, — i ai, 

^ cette rive, ce côté-ci. Il — khang «8, — ê néay, sur l'autre rive, de l'autre 

côté. 

tfPTin TROK. Monticule, motte. Il — dey, taupinière. Il Kôndiir — , nid de fourmis 

( sur les arbres ). 

^y TRÔ M. Il S)it — {ou) sa kâ, échassier noir au ventre blanc. 

(§y TROM. 1^ Indigo. 

Z^ il Véay — , rouer de coups. 



L 



TRO— TRU. ■ - 377 



lî'à 



TRONG. ( Se met devant bon nombre d'expressions en parlant de Dieu, du 
roi ). Il — réach, gouverner, régner, il — preâ bontûl, parler, dire, il — preU 
os{ même sens ) ( D. R. ). Il — iûp nhéan, prescience divine, il Luong srey 
— kcHr, concevoir ( reine ). 



(h'u TrÔp. V. Treiip. 

[?iT TROU. Bien, c'est bien, c'est cela, conforme, il convient, il faut, atteindre, 

V toucher. Il Thvœû pûm — , mal agir, se mal conduire, il — kam lômbak, 

avoir des malheurs, des tribulations. Il — r)6mpeât, recevoir le rotin, être 
frappé. Il — chôr plan, rencontrer des pirates, tomber entre les mains des 
brigands. Il — tUs, être [flini. il — âmpœû, être victime de maléfices, de sor- 
tilèges. Il — chéty convenir, plaire. Il — ngéar, c'est le devoir de, il est de. 
Il — mHk ngéar ( même sens ), ce qui concerne les attributions de quel- 
qu'un. Il — kar, être utile, avoir besoin. 1) M^n — kar, inutile, dont on 
^ n'a pas besoin. Il — kenéa, s'accorder, être d'accord, se convenir. Il — rU 
khds, est-ce bien ou non ? il BUnh — , atteindre en tifant un coup, tirer 
juste. 

(ffT TRU. I** Grande nasse. 

(r 

2° Il Mît dâ — , ennemi implacable. 

ifpIfU TRÛL. Q Kânphlœûng — mœûl, tenir une lumière pour éclairer celui qui 

cherche quelque chose. 

t(ny TROM. Il Trit —, s'affaisser. 



[èà TRÛNG. 1° Cage, prison. Il — meân téa, poulailler. Il — sHt, cag^ parc. Il 

F Dâk — , mettre en cage. 

• 2** Poitrine. Il Dbm — ( même sens ), sein. Il Kô dbm — , se frapper 
la poitrine. Il Snàuk — , plastron ( tortue ). 

{[ffà- TRUNG. Treillage, échalas. Il Trâsôk — , concombre grimpant. 

[fftU TRUOY. Bourgeon, jeune pousse d*arbre, rejeton, tige d'une plante, d'un 

w arbrisseau. Il Leas — , bourgeonner. 

($PIJ TRUOS. Il Thvœû mô —, ébaucher grossièrement, faire à la hâte. Il K)ip 

u ' mô — , se frayer un chemin en coupant les herbes. ^ 

[§Pî TRUOT. I** Il — mœûl, surveiller. Il Mô — pir — , aller et venir une fois ou 

w deux pour voir ce qui se passe. Il ^Niay — , surveillant. 

2^ Superposé, empilé, 

31 



378 TRU— TUK. 



t(|flJ TRU s ( ou ) Trœûs. Un peu plus. Il Th6m —, un peu plus grand. Il — feifui- 

lang, reprendre des forces. 

[çPi TROT. Empreinte des dents. 

1 

9i TÛ. Armoire, buffet. 

9S TUA ( ou ) Tuo. Personne, corps, jj Mo — , une personne. Il Dôi — tiiey 

^ iitey, chacun à part. II Tëang — mén, réellement. Il Sâtnbôt — , acte de ven- 

te d'un esclave. Il — âksâr, corps du caractère ( écriture combodgienne ). 



t»J, 



TÙA ( ou ) Tœûa. Nain, petit, rabcrugri. Il Men^ — , un nain. Il Chék — , ba- 
nanier nain. II Anchèang — , cloison peu élevée, balustrade, garde-fou. 



i9)Û TUCH. Il Sàt —, gibbon. 

9n TOK. 1° Placer, mettre, laisser, conserver. Il — ckéa dâuchnî, ceci posé, 

' étant donné que. Il* — oi sa2k, garder pour le lendemain. U — o», destiner 

à, garder pour. Il — chia, être regardé comme, regarder, considérer com- 
me, il — chéa simke^l, garder comme un signe, une marque. Il — tiiey^ sé- 
parer, faire un triage. II — iiiey pi kenéa ( même sens ), éloigner de. il — 
w8 khangf mettre à part, séparer. Il Ti dâk — rebâs prei^ lieu où Ton serre 
les choses sacrées, sacristie. Il — ^ krôi^ réserver pour plus tard. — cKêt] 
se fier à, avoir confiance en. Il — préâ riach chéa hartey, aimer ( D. R. ). 
— vynh, remettre, replacer, poser de nouveau. Il — tê, excepté, sauf. I) — 
sïit thôm, — sât tâuchy satisfaire ses besoins naturels (terme poli), il — ^m- 
chay, épargner, réserver. Il — s^k, pïik meât, laisser croître ses cheveux, sa 
barbe. Il — smà ki tha, c'est comme si Ton disait... Il — chéa kômb&ng, 
cacher, tenir secret. Il DUk — , conserver, placer, établir. 

2° Douleur, peine, tristesse, afiliction. Il Méan — , avoir de la peine, 
être chagrin, triste. Il Méan — sl6k (même sens). Il — sl5k, tristesse, afflic- 
tion. Il Rông — , être dans la douleur, dans la peine. Il Thvctû — , faire sou- 
ffrir, faire de la peine à. Il K)in — , porter le deuil. Il DU — sdA, consoler. 
Il Kreân é& — siky consolable. 

9n TÛK. Barque, jonque, pirogue. Il Preâ ttnïang — , barque royale. H — kasay^ 

^ bateau de plaisance. Il — deyau, jonque de 5 à 6 rameurs. Il — sla pàm 

( même sens ), plus élancée. Il — ngo, pirogue de joute très élancée et 
très relevée aux extrémités. Il — prânâng^ barque de joute. Il — phka char 
pirogue de course, plus petite quela précédente. Il — kÔmrU, piroge d'une 
seule pièce. Il — pôkchay, grande jonque. H — thvd, jonque qui a une maison- 
nette à l'arrière. Il Kabal — , proue, avant de la barque. Il K'ÔHsay — , poupe, 
arrière de la barque. Il Ketong — , pièces de bois transversales, il Rovtang 
— , espace entre les ketong. \\ Dambâul — , roof, toit de barque. Il Thnôl 
— ,gaffe. Il Cheu — , rame, ramer. Il \Chât — , mouiller. U Chhléas — , réqui- 
sitionner des barques pour des corvées. Il Bôk — , creuser, ouvrir une 
barque, la travailler. Il — klung, ngûk, barque qui oscille beaucoup, e — 
cMintlàng, bac, ( guédo ). 



tUK-TUO. 



379 



9n 



9ru 



TÛK. Eau, jus, sève, suc. W — tliômlàng, — ch6n, inondation, débordement, 
crue d'une rivière. Il — chou, marée montaftte. il — néach, marée descen- 
dante, il — hôr ( ou ) ho, courant de Teau. Il — ho khïâng, fort courant. Il 

— nung,edL\i morte, marée étale. Il — srâk, Teau baisse. |{ — ^A/a, eau claire, 
limpide. Il — kuoch, tourbillons, remous. Il — tnlôn, eau pour les cérémo- 
nies des bonzes. Il Stong — , sonder la profondeur de Teau. Il MÏ4k — , pas- 
sage de l'eau, cours d eau. Il Phlou — , cours d'eau. Il Dbr phlou — , aller 
pkr eau. Il — dey, l'eau et la terre, le climat. J| Chành — , qui a la fièvre 
paludéenne. Il — préâ por, eau bénite. Il Bach — prei ^or, aspersion de 
l'eau bénite. Il Bach — tûk, vider l'eau qui est dans la barque. Il Releâs 
— , asperger légèrement avec le bout des doigts. Il — phnêk, larmes. Il 

— dH, lait. Il — meâi^ salive. Il — nûm, urine. Il — hnpou, jus de canne 
à sucre. Il — trey, saumure de poisson. Il — khtnûm, miel. Il — morum, 
miel produit par une grosse mouche. Il Che^r — , huile de bois. 

■ 

TÛL. I** Porter sur la tête. 

2° S'adresser, annoncer à.( D. R. B. ). Il — prèâ pût deyka, s'adresser 
au bonze. Il — prei deyka, les chrétiens emploient de préférence cette for- 
mule envers les missionnaires. Il Krap — luong, formule réservée pour 
le roi. 



?^ 



TULÉAY. Vaste, spacieux, ample, large. Il Tûlôm — ( même sens ). Il Oi 
— , élargir, relâcher. Il Chéa — , amplement, spacieusement. II Chhngay — 
( même sens ), vaste. Il Chït — , généreux, libéral. 



(91tJ 

F 



TUM. '1 Mo — , un petit empan ( du pouce à Tindex ). 

TOM. 1° Mûr, mûrir, vieux. Il Phlê — , fruit mûr. Il Châs — , les vieux, les 
« anciens- 



2° Perché. Il Sit — chông dàm chhœû, oiseau perché à la cime d'un 



arbre. 



3° il sut — , j>oule sultane. 



F 



TÛN. Dépense, capital, mise de fonds. Il Dbm — , le capital. Il Châul dbm — , 
s'associer. 



9£ 
9& 



TUN. Il — méan, exhorter, conseiller. Il — mêan prâdau ( même sens ). 
T U N. Il — tivéa, le jour. Il — tivéa réatrey, le jour et la nuit. 
TUNG. Balançoire. || lûl — , se balancer. 



9h 



TONG. Il S«—, pélican. 



u 



TUOL. Il Monticule, plateau, élévation de terrain 



38o TUO— TUS 



9& TUON. 1° Fort, bien pris. Il Meâm — muon ( même sens). 

2° Il Pré — , soie lustrée. 

(9£ TÙÔN. Presser, hâter, urger, solliciter. Il DUs — ( même sens ), réveiller. 

— khlUng, presser vivement. Il Tïang — , en hâte, urgent. 

9à TONG. Frapper. Il — skdr^ frapper le tamtam ( poésie ). ' 

9Cri TUONH. Il IHm — , pleurer, gémir, se lamenter. 

9 Pi TUOT. il Chau — , arrière petit-iils. Il Chi ta — , bisaïeul, il Medai tning 

^ ' — khang apïik, grandtante. Il Chi dâun — , bisaïeule. Il Mia — khang 

medai, grand oncle ( côté maternel ). II. Méa chi — khang apûk, même sens 

( côté paternel ). 

9n TUP. Arrêté. Il — cKû — nUm — chhéam, qui ne peut plus fonctionner 

f 



( corps ). 



t9tJ TÛP 1° Alors, récemment, nouvellement, dernièrement. Il — êlouné êng, tout 

récemment, à Tinstant* Il — âmbal ngay, tout dernièrement. — antbinh 
tnënh, à l'instant. Il — thvœû vynh tiét, refaire de nouveau, renouveler 
— kâ, commencer un ouvage. 

2^ $e met devant certains noms de dignité ( D. R. ). il — prâsbr, cé- 
lèbre. Il Tr)6ng — nhéan, ordonner, décréter ( D.R. ). Il Soipreâ — chângkot, 
mourir ( D. ). 

9jâfi TURCHÔN. I*» Avoir pitié d'un pauvre égaré. 

2^ y Chït — , dureté de cœur, qui n'a pas de sentiments, égaré 
( s'emploie au physique et au moral ). 

9n TU RÉ A. Il — ^wr8n, mortel, grave (maladie). Il Chatnngd — ^4f 2$», ma- 

^ ladie grave, mortelle. Il Chéa — turôn, mortellement. 

9fiy • TURKÔM ( ou ) T6ngli6m. U Prey — sgat, forêt ombragée, épaisse. 

u 

9Jft9 TURKOT. u K6msâi — , pauvre, malheureux, misérable. 

iffTj TÛS. Faute, crime, peine, châtiment. Il — kômkôs ( même sens ). Il Thvaû 

— , condamner, punir. Il Thvœû — dâl slâp, condamner à mort, n lok 
— , punir, se venger. Il DUk — , accuser, punir. Il Méan ^^^ être en faute, 

coupable. Il Dâ Ht nona prâteâ — , irrépréhensible. Il At — , pardonner. 

Il Àt — khnhôm, excusez- moi,, je vous priq^de m'excuser ( par politesse ). 

Il Néâk — , coupable, pécheur. Il Toiuol — , se reconnaître coupable, 
avouer sa faute. Il Rtioch pi — , échapper à la peine, au châtiment. I) Loeûk 
— , pardonner, amnistier, lever la peine. 



TUS-Ut. 



^8i 



9C\J 



96 eu 



T()S.*Lieu, partie du monde, points cardinaux. Il — borey^ région, orienta- 
tion. Il — «iâr, sud. Il — teàksïn, nord. Il — ê bâur, est. Il — péaiôp^ 
ouest. Il — eysan, sud-est. Il — 64s chïm^ sud-ouest. H — akni^ nord-est. 
Il — nirdey, nord-ouest ( mots pâli ). Il — 3 kàt, est. Il — d léch, ouest 
Il — ê chœûng, nord. Il -r- ^ thbâung, sud ( on n'emploie guère que ces 
derniers ). Il Srâdey tëang prïimbey — primbuon théan, parler à tort et à 
travers. 

TUT. Il Préâ riach chéa — , envoyé du roi, ambassadeur. * 

TUTUY ( pour ) Tituy. Hibou. 




Si 



F 

w 
w 
w 



r ^ 
f 



Ù. Interjection, oui, bien ( à un inférieur). 

UCHÊANG. Uiâm, Udâr, Ulâ, Ulëk, Ulong, Uni&l, Umor, Utin, Uior. V. 
ces mots peu* Âuchéangi etc. 

UI. Plateau de balance. 

UOL. Suffoquer, étouffer. Il ^^ bai^ indigestion, le riz ne veut pas descendre. 

UON. Grand filet de pêche. Il Dèk —, jeter le filet. 

UOT. Vanter, se vanter, jactance. Il — khluon ing^ se vanter. Il Chéa — , 
avec forfanterie, ostentation. Il — ang, se glorifier de son autorité. 

USAP. Il — preïl réach, bœuf ( dans les satra ). 

UT. Repasser. Il — au, repasser un habit. 



38a 



VA-VÈA. 



ri VA. 1° Appellatif brailler pour les enfants ( qu'on ne connaît pas )• Il A —, 

pour les petits garçons. Il Mi — , pour les petites filles. 

2° Il Pr^ ka — to, fenêtre, créneau d'un palais. 

ri(tïl VaDO ( ou ) Hado ( mot an. ). Il — phên dey, carte de géographie. 

ri* VÂN. Il sa» —. sans ordre, pêle-mêle. 

rifi VAN. V. VeU. Ceindre. 

J^âfUtU VÂNSOl. Plante odoriférant» employée en cuisine ( chinoîs ). 

TfUp VÂSA ( ou ) Vosa. Carême des bonzes ; saison des pluies de Juin à Octobre 

( temps où de nombreux jeunes gens entrent à la pagode). Par corruption 
se dit aussi prâsa. || Châul preii — , entrer en carême. 

riW VÀT. 1° Frapper de la come, donner un coup de corne { bœuf, buffle )• 

2° Il Slintuch — , hameçon qu'.on lance et qu'on retire immédiatement. 

3° U — tûk, ramer en sens inverse pour arrêter la vitesse de la barque 
ou pour changer de direction. 

4° BoQ2erie, pagode, couvant. Il —'tieâk iùng{ même sens ). U Jtfî — 
chef de bonzeiie, de couvent. Il — parâng, église ( V. pre& vihéar ). 

[î VÉ. Composer, satisfaire ; v. g. pour quelque chose qu'on a détériorée. 

lit VE. S'esquiver, disparaître, [l — 6iîM même sens ). 

ri VÉA. Il, le, lui, elle, ( à un inférieur ou à quelqu'un qu'on méprise ) se dit 

aussi des animaux. 

ri VÈA. Ramper ( reptiles ), se traîner à quatre pattes ( tout petit enfcnt). 

grimper sur un arbre ( liane, singe ). 



3° Il — ve'am ( pour ) rofe'd rovéaw, avide, goulu. 



VEA. 383 

rts VEÂ. Entaille, faire une entaille. Il — />ÎJ, éventrer, ouvrir le ventre, enlever 

les entrailles. 

JjT VEAY. Battre, frapper, attaquer. 11 — rômpeât^ donner le rotin, frapper avec 

^ un rotin. Il — phckal, — prâdau, corriger, réprimander, châtier, il — dîk 

phlœûng, battre le briquet. Il — prâdàs, tresser des bambous, faire du 
torchis. Il — kôndïng ( ou ) rekëang, sonner la cloche. Il — bântéqy, 
attaquer une forteresse. Il — renéap, faire un plancher avec des bambous 
tressés. Il — oi lâHt, réduire en poudre. Il — tou vynh, relancer ; renvoyer en 
frappant. Il — kông iéatn, frapper le gong de veille. 

JirU VÉAL. Plaine, champ, vallée. Il — srê, rizières, campagne. H — lohéu^ 

plaine spacieuse à découvert. Il — stnau, pâturages. Il — réap, rase cam- 
• pagne, plaine. H — vdng si, hippodrome. Il Nou kôndal — , au milieu de 
la plaine, ( au fig. ) publiquement, en public. 

j^CXJ VEAL. i** Mesurer ( liquides, grains ). Il — srâu, mesurer du paddy. 

2° Jusqu'à. Il — longéach, jusqu'au soir. Il Pi longéach — prâk, du soir 
au matin. 

JjJS VEAN. Ceindre. Il — peân ( même sens ), entourer. Il — kabal, ceindre le 

turban. Il — kôniip, ceindre le pagne à la façon des sauvages. 

T\i VÉANG. Détour. Il Phlou — , chemin indirect, détourné, ij Dbr phlou — , 

prendre le chemin des écoliers. 

rt VEANG. Enceinte fortifiée, palais. Il — luong, enceinte du palais royal. Il 

— p^intiay, enceinte fortifiée, rempart. Il — c/ww t;y«A, enceinte, enclos, 
clôture. 



•/ 



}\&& VEÂNGNON. Rideau. V. BUngnon. 

ri; * VÉAR. V. Véa. Ramper. • 

f\j VEAR. Liane ( plante grimpante en général ). Il — trâdit, — remiét, — 

phôm, — sali, variétés de lianes des forêts. 

rifU VÉAS. I** Il Kû — , ébaucher un dessin, faire le modèle. 

2° Il — day ( pour ) krâvéas day, gesticuler. 

rifi VÉAT. I** Désirer, souhaiter vivement, il At — ( même sens ). 

z^ Il — tûkf manoeuvrer la pagaie pour changer la direction de la 
pirogue. 

rifi VeXt. Il Ânte&k —, piège, lacet. 



384 VEC-VIL. 

(7U VÉCH ( ou ) Vîch. Envelopper, empaqueter, il — chêa mûy kcnéa, en finira 

' un seul paquet. Il — /ii^, envelopper pour garder, conserver. 

7T VËY. Interjection, exclamation, il Mok nï — , viens donc ici ! Il Chhôp 

^ sên — , attends donc un peu ! Il Khang itlng — , à nous ! 

fjT VÉY. Prompt, actif, vif. Il Prachnha — , intelligence prompte. 

rS^n VÊK. 1° Grande cuiller, louche. 

2° Il Pds — , cobra, serpent très venimeux. 

li& VÉN ( ou ) Vin. Tour, rôle. 

t^Ù VÊNG. Longueur. Il Oi — , allonger, prolonger. Il TeUng — , largement, 

vaste, il — pônmân, quelle longueur ? 

iiçn VÉN H. V. 7î»*.Tordre. 

yr VI. Il — viay k)is, planchette à rainures servant à compter les sapèques. 

TQ^n VIBAK. V. Pibak- Difficile, pauvre, malheureux. 

?^CT VICHHAY. Pagode royale. 

tJ^â VIÉCH. Tortueux, tordu, tors, pervers. Il Dbm chhœû — , arbre tordu. 

•^ Phlou — , chemin tortueux. Il Chit — , perfide, trompeur, faux. 

f/lflj VIÉL. Creuser, couper en rond. Il Chhkiél — ( même sens ). 

l^& VI EN. Enroulé, en spirale. Il Pô — , boyaux. 

{jhj VIÉR. Éviter rejeter, fuir. Il — bap, éviter le péché. Il — phlou bap, fuir le 

•^ sentier du vice. Il — iê, sauf, excepté, alors. 

S'UTlJ VIHÉAR. il Preâ — , église, chapelle, temple, pagode. S^ng — , construire 

une église. 



? 



f VIL. Tourner, tournoyer, il — mïik, vertige, étourdissement. Il — mok vynh^ 

retourner. Il — tau — . mok, tournoyer. Il Tâk — , tourbillon. Il — vôl, 
tourner autour, tournoyer. || KVmtvàt -r- p»/, esprit versatile, tête légère. 
Chândbr — , escalier tournant, en colimaçon. 

iC\f) VILÉA ( ou.) Pilêa. Temps, moment, occasion. Il — iûp mông prUmmûy^ à 

six heures du soir. Il Kk6$ — , à une heure indue. 



VIM-VŒD- 385 



?y3^y VIMVÉAM. Vague ; errer çà et là- 

(g^jS VIN. Tour, remplacement, rôle. Il Phl&s — , se remplacer, à tour de rôle. Il 

— tilk, ceux qui sont chargés de porter de Teau ( pour le gouvernement ). 

iff\\ VINÉAS. Destruction, dévastation. Il Hen — ( même sens ). 

Ikfiî VINEY. Loi, discipline. Il Krïtpreâ — , la loi divine. 

Jpp) VIN H ( ou ) Vynh. De nouveau, derechef, plutôt, préférablement. Il — iiét, 

"^ de nouveau, une autre fois, il Mo dâng — tiit ( même sens ), encore une fois. 

Il Mok — , revenir. Il Vil mok — ( même sens ). Il Tou — , retourner. Il 
Thvœû — , refaire, faire de nouveau. Il Tou khang ni — , allez plutôt par là. 

tj'm VINH. Tordre, tourner. Il — khsiy tordre des fils. 

S'CTTlfi VINHÉAN. Sensation, connaissance, il Sàt méan — , êtres animés, il Sât 

^ khméan — , êtres inanimés. Il Smardey prëng tcâl bUt — , tomber en extase. 

Jn VIRÉA. Il CAas —, vieillard. 

j(\j) VIS. Effleurer sans toucher. 

JfHj VISA. Il Prei — rUupy fièvre ( R. ). 

^)oj VISA Y. 1° Genre, état, naturel, nature. Il — itlng menus ( ou ) — mentis, la 

nature humaine, l'homme. Il — cA?^ le cœur, le naturel. Il Kfiôs — chèt, 
contre nature, dénaturé. 

2° Il Trey — , boussole. 

9 ((Unj VISÉS. Il Preii kïin — , miséricorde, bienfaits. 

?fUP5 VISUT. Il Soipreâ —, boire ( R. ). 

f 

JfifiTl VITANÉA. Malheur, souffrance. Il Tïik — ( même sens ). 

?rtfi VIVÉAT. Querelle, dispute. 

pj* VIVOR. Bruit, trouble, désordre, rassemblement. 

f?tU VÔI. Exclamation ( V. Vcy ). 

• {pj^ VŒÛK. I** Nom d'une liane dont la racine est employée en médecine. 

2° Il -^ vœûk, lent, tardif. 



386 VOK-VUK. 



^n VOK. 14 sut kaU —, lossigaol 

in VOK. Fou, passionné, adonné passionnément à ... Il — prâthbr, fou. n 

® ChâmngU — prâthàr, rage, folie, démence. U — sâtigsar, luxurieux, adonné 

à la luxure, impudique. Il — chhkuot, accès de folie. 

:'fU VOL. V. va. w vu —, tournoyer. 

riru VOL. V. Veal. Mesurer. 

ïu VÔNG. Cercle, sphère, globe, disque, cible ronde. Il — thvtar, em- 

brasure. Il Bânh — , tirer à la cible, il — »iik, l'horizon. Il — thngay, le 
disque du soleil, de la lune. I — />Anf A, orbite des yeux. Il NeHk preit — , 
gardiens de la couronne. 

yàj VÔNGSA. Noblesse, race, parenté. . 

^{àh VÔNGVING. S'égarer. H — pklôu ( même sens ), perdre son chemin, il — 

^ smardey, délirer, radoter ( vieillard ). 

yj VÔR. i" Confusion, bruit, tapage, trouble. Il Vïlk — (ou)iit — ^ ( même 

sens ). U Thvœâ — , faire du tapage, du bruit, troubler. Chia — , indistinc- 
tement, confusément, tl KiSm ai vàk — , pas de tapage, pas de trouble, 
pas de désordre ! Il Kenông — , tracas, trouble, confusion. 

2° Il Preâ — Beyda, père du roi. Il Pré& âng cJUa PreU — Beyda, 
Dieu le Père. Il PreU — Méada, Mère de Dieu. Il Preà — ■ Chini, la mère 
du roi. 

j^lj VÔR. V. Vear. Liane. 

rtW VOS. V. Veas. Mesurer, toiser. Il — prévétig, mesurerla longueur. i| — lôm- 

hHin, mesurer la largeur. Il — komrUs, mesurer l'épaisseur. Il — h'impos, 
mesurer la hauteur. || — pïim ban, immense, infini. 

^19 VÔT. V. Veat. Piège ; frapper de la corne. 

j'y! VljK. Troubler, agiter. N — vôr, tumulte, tapage, agitation, désordre. H — 

léay, délayer. Il Kôr — , délayer, mélanger, agiter. Il Kdr — mosau thvceû 
nSmpUng, délayer de la farine pour faire des gâteaux. 




% 

^